NO ! non si può dire / NON ! Vous ne pouvez plus dire…

…Que c’est pour notre bien ! Che sia per il nostro bene !…

Explication de vote de Sara Cunial dans l’hémicycle lors de la discussion du honteux décret « PaSSeport vert »

Que les Merdias-aux-ordres-de-Macron se sont dépêchés de torpiller ICI &

ACOEURVAILLANT RIEN d'impossible

La dichiarazione di voto di Sara Cunial alla Camera durante la discussione del vergognoso decreto “Green Pass” / Explication de vote de Sara Cunial dans l’hémicycle lors de la discussion du honteux décret « Passeport vert »

URL de l’article source en italien ► http://www.korazym.org/64986/la-dichiarazione-di-voto-di-sara-cunial-alla-camera-durante-la-discussione-del-vergognoso-decreto-green-pass/ – 10 septembre 2021 par Blog dell’Editore (Archives)

Proposé en français par le Presque Dr. T’Ché-RIEN VIA le Dre Nicole Delépine ce 13/09/21 ► Vous ne pouvez plus dire que se faire vacciner est un acte d’amour car un acte d’amour sans consentement et sous chantage s’appelle un viol

Ci-dessous ; Image de 1962 dessinée par Walter Molino, un dessinateur et illustrateur italien de bandes dessinées.  Walter Molino né en Italie en 1915, avant de finalement s’éteindre à Milan, en 1997. Il est notamment connu pour avoir illustré en 1939-1940 dans L’Audace, un hebdomadaire de bande dessinée italien, les deux premiers épisodes de Virus, il mago della foresta morta/Virus, le magicien de la forêt morte, une série de science-fiction détaillant les aventures d’un savant fou qui tente de conquérir le monde…

SousCloche1962

Elle figure en première page d’une édition de 1962 de La Domenica del Corriere, un hebdomadaire italien qui a été publié de 1899 à 1989. La bande dessinée montre des individus parcourant le trottoir dans les limites de leur propre capsule/véhicule personnelle – Source de l’image et de l’article en lien Aube Digitale du 14 mai 2020. [Mais selon TOUS LES destructeurs de Fake News c’est juste une coïncidence de plus : Contactée par l’AFP, Francesca Tramma, responsable des archives historiques du Corriere della Sera, le journal auquel appartenait le magazine la Domenica del Corriere, a également démenti les rumeurs assurant que l’image ferait allusion à l’année 2022. Aucune année n’y est d’ailleurs mentionnée. Elle précise néanmoins que “le dessin imagine le futur, reproduisant la même rue de New York que l’on peut voir sur la couverture de Domenica del Corriere dans laquelle un homme devient fou dans un embouteillage“. Vous l’aurez compris, Walter Molino n’était pas extralucide et n’avait pas anticipé quelconque épidémie. Il s’agit éventuellement d’une coïncidence, tout au plus. ICI & ] WHAT ELSE ?

Complétée & Enrichie par Jo Busta Lally

Vous ne pouvez plus dire qu’il s’agit d’une urgence, car cela fait maintenant presque deux ans que cette gestion hystérique a commencé.

Vous ne pouvez plus dire que l’on ne sait rien du COVID, car il existe maintenant une littérature très solide, qui remonte même à avant la soi-disant pandémie. [NdJBL : cf. les stats officielles du gouvernement italien du 24/03/2020 sur la mortalité et les comorbidités (PDF/5 pages) ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/italy_report-covid-2019_24_marzo_eng.pdf]

Vous ne pouvez plus dire qu’il n’y a pas de remèdes, car les remèdes sont connus depuis le printemps 2020, et maintenant l’EMA (Agence européenne de médicaments] a même commencé à approuver les premiers médicaments.

Vous ne pouvez plus dire que le plasma convalescent n’est pas une solution pour les cas qui ne nécessitent pas d’hospitalisation, car ceux qui l’ont démontré l’ont payé très cher [le principal promoteur de cette thérapie, le Prof. De Donno, chef de service à Mantoue, a très mal vécu le rejet dont elle a été l’objet, et il vient de se suicider, cf. blog du Dr Gulisano, ndt].

Vous ne pouvez plus dire que le vaccin est la seule alternative, car il ne s’agit pas d’un vaccin mais d’une thérapie génique expérimentale, et il est illégal de forcer indirectement les Italiens à être des cobayes dans cette expérience.

Vous ne pouvez plus dire que les vaccins ne sont pas expérimentaux, car même les tests du premier vaccin autorisé ne sont pas encore terminés. [NdJBL ► TRACT-PDF N° 160721 RECTO/VERSO ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/07/tract-pdf-pour-refuser-lobligation-vaccinale-et-le-pass-sanitaire-juillet-2021.pdf 

PREUVES QUE CES SUBSTANCES/VAXXINS sont toujours en phase dessai N° 3 :
Pfizer finit la phase 3 en mai 2023 :

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04368728

Moderna finit sa phase 3 en octobre 2022

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04470427

Astrazeneca finit sa phase 3 en février 2023

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04516746

Janssen de Johnson johnson finit sa phase 3 en janvier 2023

https://clinicaltrials.gov/ct2/show/NCT04505722
]

Vous ne pouvez plus dire que les vaccins sont sûrs car vous ne savez même pas ce qu’ils contiennent. Au contraire, les nouvelles du monde entier sont claires : des millions de lots ont été confisqués dans de nombreux pays en raison de la présence de substances étrangères, dont certaines très dangereuses, qui n’ont pas été reconnues et ne sont pas indiquées sur l’étiquette. [Japon dernièrement]

Vous ne pouvez plus dire qu’il est impossible d’obtenir une immunité collective sans le vaccin, car il a été prouvé qu’une grande partie de la population est déjà immunisée sans ce sérum, raison pour laquelle vous ne voulez pas que soient diffusés les tests sérologiques correspondants.

Vous ne pouvez plus dire que les vaccins sont efficaces, car on a fait les comptes, et la diminution du risque est à peine supérieure à zéro.

Source Dre Nicole Delépine ►  Sous-déclarations des effets secondaires liés à l’injection anticovid en Europe

Vous ne pouvez plus dire qu’il n’y a pas de risque dans la vaccination, car les chiffres des réactions indésirables des bases de données en Grande-Bretagne, aux États-Unis et en Europe parlent d’eux-mêmes. Lisez-les !

Vous ne pouvez plus dire que votre stratégie est le vaccin volontaire, car vous contraignez lentement tout le monde à le faire indirectement, par le chantage social, la traque et le mobbing. Vous utilisez la pandémie comme excuse pour les réformes sociales, économiques et du travail « sang et larmes » que votre Recovery exige comme rançon.

Vous ne pouvez plus dire que toutes les mesures mises en place ne sont que pour l’urgence, car l’OMS a publié un document – financé par Bill Gates et Rockefeller – sur l’utilisation permanente du passeport vaccinal.

Vous ne pouvez plus dire « l’Europe nous le demande », car dans le règlement 2021/953 de l’UE, à l’article 36, il est écrit : « il est nécessaire d’éviter toute discrimination directe ou indirecte à l’encontre des personnes qui choisissent de ne pas être vaccinées ». Une phrase qui, dans le SEUL CAS de la TRADUCTION ITALIENNE, a été habilement dissimulée par les petites mains des Palais [du gouvernement] pilotés par les voleurs de vérité qui aiment saboter les textes normatifs de référence. Le but du PaSSe Covid européen – qui n’est vert qu’en Italie (évidemment en accord avec les visions nucléaires du ministre Cingolani) – est de « faciliter l’exercice du DROIT DE LIBRE CIRCULATION par les détenteurs ». NOTEZ « LIBRE », et non « SOUS CHANTAGE ». L’article 3, paragraphe 6, du règlement stipule : « La possession des certificats visés au paragraphe 1 ne constitue pas une condition préalable à l’exercice de la liberté de circulation ».

Vous ne pouvez plus dire que vous respectez la priorité des sources normatives car en acceptant le compromis au rabais pour les [tests] salivaires, dont la mise en œuvre est réglementée par la fameuse Circulaire du Ministère de la Santé, vous établissez qu’avec un pizzino [NdT : du mot sicilien pizzinu signifiant «petit bout de papier». Utilisé pour désigner de petits bouts de papier échangés de la main à la main par la mafia sicilienne pour les communications sensibles. Mais aussi les papiers que les députés et les sénateurs échangent au Parlement] de Speranza [ministre de la santé] vous décidez de la vie ou de la mort sociale, professionnelle et économique des citoyens italiens et de ce pays. Je vous rappelle que les tests salivaires rapides ont la même efficacité et donc le même taux d’erreur que les [tests] nasaux chinois de torture.

Vous ne pouvez plus raconter la fable de l’immunisation que les vendeurs de vaccins savent si bien raconter, même ici. Combien de collègues testés, ou pire, de collègues vaccinés, ici, peuvent prétendre être immunisés et donc jurer qu’ils ne sont pas infectés ou contaminés ? Puis-je me sentir en sécurité si j’entre en contact avec la collègue Lorenzin [Beatrice Lorenzin, députée PD, ex-ministre de la santé] plurivaccinée ou bien suis-je dans la même situation que les patients  de  l’hôpital  San Eugenio, fermé  pour  cause  d’épidémie  Covid avec  des  personnels  de  santé  tous  vaccinés ?

vaccine-vs-non-vaccine

Vous ne pouvez plus dire que les vaccinés ne contaminent pas, maintenant les nouvelles de vaccinés infectés et contagieux sont de notoriété publique.

Vous ne pouvez plus dire que vous travaillez pour le peuple car les membres du CTS [comité techno-scientifique] ainsi que les experts de la télévision, sont TOUS – et je dis bien TOUS – payés par les compagnies pharmaceutiques. [BIG PHARMA]

Vous ne pouvez plus dire que vous avez un système de pharmacovigilance rigoureux parce que nous avons compris à partir de l’incohérence des données entre l’AIFA [Agence Italienne du médicament] et l’ISS [Istituto Superiore di Sanità] que vous ne pouvez plus tenir le devant de la scène et que vous êtes donc obligés de saboter les différents systèmes informatiques de santé nationaux et régionaux. [EUDRAVIGILANCE nettoyée  & le démenti merdiatique ICI]

Vous ne pouvez plus dire que c’est pour notre bien, car les Italiens n’ont jamais été aussi mal.

Vous ne pouvez plus dire que la situation est mondiale, car de plus en plus de pays annulent leurs mesures d’urgence.

Vous ne pouvez plus dire que nous sommes dans une démocratie, parce qu’avec vos paroles et vos actions, chaque droit et chaque liberté disparaissent, et depuis trop longtemps maintenant, ceux qui exercent leurs libertés constitutionnelles et naturelles sont blâmés et humiliés.

Vous ne pouvez plus parler de l’utilité des masques, après vos belles photos sans masque lors de divers événements officiels et sociaux.

MASQUARADE

Vous ne pouvez plus dire que les vaccins sont bons car les rapports des autorités sanitaires mondiales que vous censurez nous disent que les cas d’effets indésirables augmentent chez les vaccinés, touchent tout le monde, surtout les jeunes : par exemple en Israël (où le taux de population vaccinée est parmi les plus élevés au monde) le rapport officiel des effets indésirables des vaccins Pfizer avril 2021, fait état d’une augmentation de la mortalité de 22%. Et je vous épargne le dernier parce que c’est un carnage. Dans la tranche d’âge 20-29 ans, l’augmentation de la mortalité est dramatique ! Nous parlons de +32%, ce qui nous indique que le vaccin est beaucoup plus mortel pour les jeunes que pour les personnes âgées ! Il existe une étroite corrélation entre le nombre de personnes vaccinées chaque jour et le nombre de décès par jour dans chaque groupe d’âge. Le risque de décès après la deuxième vaccination est plus élevé qu’après la première. On observe une augmentation considérable – jusqu’à 26 % – de tous les problèmes cardiaques chez les personnes de moins de 40 ans (myocardite et péricardite). Et encore : forte prévalence des pertes menstruelles, atteintes neurologiques, squelettiques, cutanées… les cas de coagulopathie sont à l’ordre du jour, tout comme les infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux, les fausses couches, l’interruption de la circulation sanguine dans les membres inférieurs et supérieurs, les embolies pulmonaires.

Vous ne pouvez plus dire que les vaccins préviennent les maladies car le chiffre officiel du ministère israélien de la santé du 13/08/2021 dit que 81% des cas graves à l’hôpital sont vaccinés avec 2 ou 3 doses !

APRES L'IGE Je suis au sous sol

Vous ne pouvez plus dire que le vaccin améliore les vies car, en Grande-Bretagne, les décès des vaccinés sont plus de deux fois supérieurs à ceux des non-vaccinés ! Un document officiel intéressant de British Health, publié le 3 septembre 2021, indique que les cas de variant Delta mis à jour au 29 août 2021 indiquent 1798 décès, dont 536 n’étaient PAS vaccinés (30 % du total) et 1233 étaient vaccinés (69 % du total). DONC LE TAUX DE MORTALITÉ DES VACCINÉS EST PLUS DU DOUBLE DE CELUI DES NON VACCINÉS !

Vous ne pouvez plus dire que ceux qui critiquent la campagne de vaccination ont peur, car les données officielles rapportées ici concernent des pays qui ont fait une démonstration de vaccination dans le monde entier.

Vous ne pouvez plus dire que 1/3 des Italiens est soudainement devenu no-vax, ou penser que ceux qui sont critiques ont « peur » du vaccin parce que la peur ne provient pas des citoyens, la peur a été la clé de ceux qui ont géré et continuent de gérer une urgence très discutable et occupent indignement des postes au niveau du gouvernement.

Vous ne pouvez plus prétendre être intellectuellement honnêtes. Je ne m’adresse pas tant à la majorité, dont le parti dissident, en retirant des amendements et en votant contre des amendements visant à généraliser les tests salivaires et sérologiques rapides, a révélé les véritables positions, mais aussi à l’opposition. « Le certificat vert marque un premier pas vers la suppression définitive des obstacles à la libre circulation qui ont fait tant de mal à notre économie. Cet instrument doit être mis en œuvre le plus rapidement possible, afin qu’il soit effectif dès avant le début de la saison estivale. » C’est la déclaration officielle faite le 19 mars par la dirigeante de Fratelli d’Italia, Giorgia Meloni, qui a défendu la décision d’instaurer un laissez-passer vert car « l’adoption homogène de cette mesure dans toute l’Union européenne conduirait finalement à la suppression de toutes les restrictions ». INDIQUEZ CLAIREMENT POUR QUI VOUS TRAVAILLEZ. LES ITALIENS SONT FATIGUÉS DE CE MÉPRIS.

ZonLibrevsZoneOccupée

Vous ne pouvez plus dire que le Green paSS améliorera nos vies parce qu’il est le moyen d’instaurer définitivement une dictature politique basée sur la peur et les éternelles urgences sanitaires justifiées par de fausses bases scientifiques, qui s’amuse à diviser la société en camps opposés, de bons et de mauvais, qui s’affrontent au lieu de combattre l’ennemi commun.

MACRONMONTANA

Vous ne pouvez plus dire que l’Italie est la meilleure parce qu’elle n’est que le laboratoire historique des expériences d’ingénierie sociale, et avec la France, elle est condamnée à devoir répondre aux folies des élites : d’un côté Draghi de matrice et de foi Goldman Sachs et de l’autre Macron, de marque Rothschild. Tout cela est dirigé par Soros et Gates qui, en jouant sur l’acquisition d’usines de tampons [tests], de terres agricoles et d’hôtels de luxe, sont les testimonial des fameux philanthropes de Davos amis d’Epstein.

Vous ne pouvez plus envoyer le chef de cet État pour dire que nous devons renoncer à nos libertés et à la revendication de nos droits parce que l’État, c’est nous, les Italiens, et que nous sommes prêts à mourir pour les défendre !

Vous ne pouvez plus dire que se vacciner est un acte d’amour car un acte d’amour sans consentement et sous chantage s’appelle un viol.

PAPEPFIZER

08/09/21 ► FOU Dernière Chronique de RIEN version PDF complétée et enrichie par mézigue ! FOUDernière chronique d’un RIEN ou presque dans une version PDF N° 354 de 10 pages que je complète et enrichie plus que d’habitude, paske ça urge… 1 chouïa…https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/09/fou-chronique-de-rien-8-septembre-2021-mise-en-page-de-jbl1960.pdf

NON ! DÉFINITIVEMENT NON ! VOUS NE POUVEZ PLUS NOUS DIRE que SEULE la VAXXXINATION ANTICOVID est notre UNIQUE CHANCE DE SURVIE !…

#NOUS SAVONS QUE VOUS NOUS MENTEZ !

TOUTES LES PREUVES DE LEURS MENSONGES dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS mis à jour en temps réel & dans les CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN

Rappelez-vous toujours qu’ILS ne pourront pas arrêter

TOUT LE MONDE

gj_rebellion

Loro non saranno in grado di fermare tutti

AUSSI LEVONS-NOUS & STOPPONS-LES !

JBL1960

176 réflexions sur « NO ! non si può dire / NON ! Vous ne pouvez plus dire… »

  1. Les centres d’appels qui font du démarchage auprès des particuliers commencent à 9:30 …

    9:29 – Appel de la SS !

    Normalement, après 5 sonneries ça passe en messagerie… là, avec la SS ça sonne toujours 9 fois…

    En même temps, 9 est le 6 renversé !

    J'aime

    1. Enqueteur(trice) terrain l.a.c (H/F)

      1 500 €

      12/09/2021 à 15:15Critères

      Type de contratCDD

      Expérience0 à 2 ans

      Niveau d’étudesSans diplôme

      Travail àTemps partiel

      RéférenceoppDescription du poste

      Nous recherchons des enquêteurs pour effectuer des visites dans différents lieux tel que des : – Centres Commerciaux – Bars, Cafés, Restaurants – Musées, Parcs de loisirs – Centres de vaccination, Hôpitaux…. Afin de vérifier que le PASS SANITAIRE de chaque client soit bien contrôlé à l’entrée de ces établissements. Vous devez vous rendre dans des lieux où le pass sanitaire est obligatoire et vous faire passer pour un client lambda. Votre but est d’observer si les contrôles sont bien effectués. Vos missions – Préparer l’intervention – Identifier les cibles – Réaliser une visite mystère – Collecter les résultats (photos, vidéos) – Compléter un questionnaire – Transmettre les résultats de l’enquête. Votre profil Vous êtes observateur, curieux et avez une bonne capacité d’analyse et de restitution. Avantages – Frais liés à la visite (repas, boissons, tickets d’entrée) pris en charge – Objets achetés peuvent être conservés par l’enquêteur – Frais kilométriques pris en charge Lieu d’intervention Bouches du Rhöne Contrat – CDD de 12 Mois – 30H/semaine Horaires – 8H à 14H – 14h à 20H Rémunération 10,25€ brut/H soit 1333€ brut/ mois Avoir le permis B et être véhiculé serait un plus !

      Durée du contrat : 1 an. Je croyais que ça devait s’arrêter le 15 novembre ?
      En 1940 / 44 cela s’appelait la milice…. et en 1960 / 64 le SAC… Jamais deux sans trois.France pays policier de tradition ?

      https://www.leboncoin.fr/offre/offres_d_emploi/2034761795?ac=2703368548

      Christian Darlot :

      Et c’est une entreprise privée qui recrute. Thifany-Helenax, BSL services société marseillaise « Accueil, recrutement, formationSource : BODACC

      (C’est CD qui s’est fait fermer son blog ?)

      J'aime

    1. Facile on est en France il n’y a juste qu’à traverser la rue !
      Tiens Lakonpènajouirméyavalépa puisque tu n’as pas le temps de lire !
      Même les israéliens le disent que l’immunité naturelle marche mieux !
      https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.08.24.21262415v1
      Oh ! oui encore…
      Dans un article de juillet le Dr Lee Merritt a fait cette observation : « En plus des décès, il y a eu des problèmes de saignement et de thrombocytopénie. Si l’on entre les termes de recherche « saignement », « hémorragie », « thrombocytopénie » et « pancytopénie » dans le VAERS, on trouve zéro rapport pour 1980, cinq pour 1990, 22 pour 2000, 32 pour 2010, 34 pour 2020 (dont 18 pour les vaccins COVID) et 493 pour les cinq premiers mois de 2021 seulement – dont 492 pour les vaccins COVID ! »
      https://thenewamerican.com/magazine/tna3713/page/130713/

      désolé wolf’ma je suis un vrai obsédé textuel !

      J'aime

    2. Toujours en psychanalyse la blonde ?

      « Il n’y a pas de problème sexuel si grave qu’un bon psychanalyste ne puisse aggraver. » Gerald Horton Bath

      J'aime

      1. Je ne me souviens plus de ce journaliste Suisse qui avait dit que la psychanalyse invente les maladies qu’elle prétend soigner !
        La psychanalyse seulement, hein! pas l’épidémiologie, l’infectiologie, la virologie de ces presque deux ans de covidiotie !

        J'aime

    1. Y’a un problème de connexion avec ton lien ?

      INFORMATION URGENTE. Obligation vaccinale (contre la Covid-19) : le tribunal administratif saisi en urgence (en Référé liberté) ► http://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/09/information-urgente-obligation.html

      Vaccins contre la Covid-19 : le récent aveu du Conseil scientifique ► http://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/09/vaccins-contre-la-covid-19-le-recent.html

      À LIRE ► http://ctiapchcholet.blogspot.com/

      J'aime

      1. Vaccins contre la Covid-19 : le récent aveu du Conseil scientifique

        Tout ce que nous vivons aujourd’hui, en France notamment, à cause du « passe sanitaire » et de l’« obligation » vaccinale (contre la Covid-19) repose essentiellement sur une seule affirmation, d’ordre scientifique, émise par le Gouvernement et par son Comité scientifique. Cette affirmation a été produite auprès du Conseil d’État, du Parlement (le législateur) et du Conseil constitutionnel.

        Comme le révèle le Conseil constitutionnel, cette seule affirmation consistait à dire ceci : « le législateur a estimé que, en l’état des connaissances scientifiques dont il disposait, les risques de circulation du virus de la covid-19 sont fortement réduits entre des personnes vaccinées ».

        Or, cette affirmation vient d’être récemment contredite par notamment le Conseil scientifique, lui-même.

        En effet, dans une « Note d’alerte » ci-jointe, en date du 20 août 2021 (actualisée le 25 août 2021), ledit Conseil scientifique vient d’admettre notamment ce qui suit :

        « Les personnes vaccinées infectées ont des pics de charge virale du même ordre de grandeur que ceux des personnes non-vaccinées infectées (…) suggérant que les personnes vaccinées infectées pourraient être contagieuses (…) » ;

        « (…) dans les conditions actuelles d’obtention du pass sanitaire, celui-ci ne saurait être à lui seul le garant de l’absence de contamination entre les personnes qui se retrouvent dans un lieu où celui-ci est exigé et ne doit pas être compris ni mis en œuvre comme une protection absolue contre la contamination. Renforcer le contrôle du respect du pass sanitaire voire chercher à atteindre son respect absolu pourrait faussement faire croire à ses utilisateurs qu’ils sont totalement protégés et nous paraît devoir être évité. Le Conseil scientifique privilégie un message sanitaire que « le pass sanitaire réduit le risque de contamination sans l’éliminer et qu’il convient de respecter le plus possible les gestes barrières même dans les lieux sous pass sanitaire, en particulier pour les personnes les plus à risque » ;

        « (…) La très grande transmissibilité du variant Delta, son incubation rapide, et sa capacité d’échappement (immunitaire) vaccinal (…) » ;

        « (…) le risque d’introduction du virus à partir de personnes vaccinées mais infectées (…) de faux-négatifs de tests virologiques, ou d’incubation très rapide chez des sujets testés dans les 72 dernières heures, fait que ces lieux soumis au pass sanitaire ne peuvent pas être entièrement considérés comme sécurisés » ;

        « Le Conseil scientifique souhaite rappeler que les mesures barrières devraient être conservées même pour les sujets complétement vaccinés (…) » ;

        « Chez les personnes âgées (…) l’utilisation d’une 3ème dose autologue paraît être une réponse opérationnelle à court terme pour cette rentrée bien qu’on manque de données scientifiques solides » ;

        « A moyen terme, dans un contexte de circulation accrue de virus présentant des variations antigéniques, l’utilisation d’une 3ème dose de vaccin identique pourrait apporter un bénéfice limité. Pour restaurer une bonne protection il sera probablement nécessaire d’utiliser un nouveau vaccin comportant un immunogène (protéine S) actualisé, proche de celle du virus variant circulant. Ces vaccins ne sont pas disponibles actuellement » ;

        « Etc. ».

        Cette nouvelle preuve vient confirmer, encore davantage, le bien-fondé des précédentes alertes du CTIAP (centre territorial d’information indépendante et d’avis pharmaceutiques) du centre hospitalier de Cholet.

        Le passe sanitaire et l’obligation vaccinale (contre la Covid-19) n’ont donc aucun fondement : ni scientifique, ni juridique.

        Pièce jointe : « Note d’alerte du Conseil scientifique COVID-19 ; 20 août 2021 (actualisée le 25 août 2021) ; Fin de la période estivale et pass sanitaire ; Rentrée de septembre 2021. »

        Cliquer pour accéder à note_d_alerte_conseil_scientifique_20_aout_2021_actualise_25_aout_2021.pdf

        J'aime

      2. Exact, je ne sais pas pourquoi il a mis cette noquerie…

        Et, je ne l’ai pas vu…

        J'aime

  2. https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/09/13/le-variant-delta-existe-t-il-vraiment/

    Par Ethan Huff
    Il n’y a pas de “variant Delta” – aucun test clinique ne peut vous diagnostiquer avec un “Delta” et tout ce récit est une arnaque fabriquée par les médias

    ***

    Peu importe ce que les médias essaient de vous faire croire, le fait est qu’il n’existe pas de “variant Delta”, du moins pas en ce qui concerne les “tests” actuellement disponibles.

    Outre le fait que les tests PCR sont totalement frauduleux [rappel, OD],

    les hôpitaux refusent aujourd’hui de montrer aux patients supposés “positifs” au dernier variant Delta les résultats réels de leurs tests, ce qui signifie qu’il n’y a aucun moyen de prouver que quelqu’un est réellement atteint.

    La raison en est, bien sûr, que le variant Delta n’existe pas et n’est qu’une invention de l’imagination de certaines personnes. Et il n’y a certainement pas de test pour quelque chose qui n’existe pas, car comment pourrait-il y en avoir un ?

    En fait, ce qu’ils appellent variant Delta ou même “covid” en général n’est qu’un dommage causé par un vaccin et/ou un empoisonnement à la 5G sous un autre nom.

    La vraie maladie dans toute cette imposture, c’est le médicament (vaccin), en d’autres termes – et plus il y a de gens qui prennent ce médicament, plus il y aura de maladies.

    Les médecins ne font que “deviner” le variant Delta.

    Patty McMurray du site “100percentfedup.com” a approfondi la question en contactant son médecin traitant pour savoir comment le personnel médical est censé tester le variant Delta. Voici ce que le médecin a répondu :

    “On suppose que c’est ça, car le variant Delta est très contagieux.”

    Les médias grand public admettent ouvertement que les patients américains ne sont même pas autorisés à savoir quel variant ils sont censés avoir. Les travailleurs de la santé se contentent d’inventer des choses et de remplir les fiches de données en conséquence.

    “C’est parce que les tests de séquençage doivent être approuvés par le gouvernement fédéral pour que les résultats puissent être divulgués aux médecins ou aux patients, et la plupart ne le sont pas encore”, explique McMurray.

    “Les scientifiques des laboratoires disent que le processus de validation des tests en vue de leur approbation est trop coûteux et prend trop de temps.”

    Un musicien de San Francisco du nom de Sam Reider, qui est “entièrement vacciné”, l’a appris à ses dépens au début de l’été, lorsque le département de la santé publique de Californie l’a informé qu’il était positif aux germes chinois.

    On a demandé à M. Reider de passer un deuxième test dans un établissement local de Kaiser lors d’une permanence et on a ensuite déclaré qu’il était atteint du variant Delta. Cependant, lorsque Reider a demandé à voir la preuve, les médecins lui ont répondu qu’ils ne pouvaient pas fournir cette information.

    “Lorsque j’ai reçu le suivi de Kaiser, ils ont dit que c’était positif, mais ils n’avaient aucune information sur le séquençage”, a déclaré Reider à Business Insider. Cela “m’a paru étrange”, a-t-il ajouté.

    Un homme du New Jersey nommé Ryan Forrest, également “entièrement vacciné”, dit avoir vécu à peu près la même chose après avoir été testé positif suite à sa participation à un mariage.

    “Il aurait été bon de savoir, juste par curiosité plus qu’autre chose”, a déclaré Forrest aux médias après s’être vu refuser la preuve qu’il avait réellement contracté le variant Delta.

    De nombreuses autres personnes ont vécu des expériences similaires après avoir été prétendument testées positives au variant Delta. Lorsqu’ils ont demandé des preuves, les centres de dépistage n’ont pas pu, ou pas voulu, fournir les informations demandées.

    Le fait que si peu de personnes posent des questions à ce sujet est inquiétant mais prévisible, étant donné que la plupart des gens semblent se contenter de suivre toutes les absurdités de la “plandémie”, aussi folles soient-elles.

    Les patients vaccinés se voient-ils refuser l’information provenant des tests effectués sur leur corps parce que les “experts médicaux” ne veulent pas qu’ils sachent qu’ils sont atteints du même type de COVID que celui contre lequel ils ont été vaccinés ?” se demande McMurray.

    “Ou est-ce parce que cela ferait exploser le récit de la machine de propagande selon lequel chaque Américain doit être vacciné pour éviter d’être infecté par les derniers variants du virus du PCC (Parti communiste chinois) ?”.

    A final warning, le 11 septembre 2021

    Source : Cogiito

    Le médecin charlatan Gilbert Deray : « Le meilleur schéma immunologique, c’est vous êtes vacciné et vous attrapez le delta… »

    Vous l’a voyez bien l’arnaque là ???
    Ou toujours pas ?

    J'aime

  3. Selon cet avocat du barreau de Nice
    « Vaccins » toujours en phase 3 d’essai clinique
    Jusqu’au 27 octobre 2022 pour moderna
    jusqu’au 2 mai 2023 pour pfizer

    En fait ce « vaccin » ne peut s’adresser qu’a des volontaires, donnant un consentement libre et éclairé .L’obligation porte donc atteinte au droit au respect de l’intégrité physique

    On peut dire meme, que c’est une « mise en danger de la vie d’autrui »

    Voir l’info compléte dans le twitt

    J'aime

  4. CasseNoix, c’est à la fois, Goebbels et Mengele (vidéo).

    Plus le mensonge est gros plus il passe

    L’objectif marchand mafieux : vendre des doses SANS restrictions QUI ACCEPTERAIT de DEVENIR COBAYE, de se prêter, de prêter sa vie, au « jeu » s’il y a des traitements ?

    J'aime

  5. Paris – Manif du 11/9 – Commentaire

    Je suis horrifié par le comportement de nos gendarmes, se qu’ils ont fait à Paris samedi dernier n’a pas de nom ou il faut remonter à la 2’éme guerre pour voir les mamies et enfants se faire gazer. Samedi à Paris, ce fut le chaos total. Les forces ont laissé les manifestations converger à Port Royal et en fin d’après-midi ces forces ont bloqué tous les accès afin que personne ne puissent s’échapper et ils ont gazé massivement ! Parmi les manifestants des grands mères, des femmes, des enfants ! Certains ont pi s’échapper comme Stephen qui a pu filmer ces scènes de cauchemar. Trouver cette vidéo de 14mn. Ces scènes vous ne les verrez pas aux jt de 20h ! Je suis horrifié et scandalisé ! MEME LES USA parle de cette scène. Honte de mon pays. Nous ne sommes plus en république.

    J'aime

  6. Il y a près d’un an, le ministre Belge de la santé avait bien avoué que le confinement n’était qu’un électrochoc… Et le second intervenant du mini reportage appuyera que cette révélation sera domageable pour faire adhérer la population aux mesures à venir.

    Prophétique, non ?

    Note – Ce n’est pas prophétique, c’est le plan de la mafia mondialiste.

    J'aime

    1. Oui, oui, je l’ai relevé dans l’article que tommyllis avait mis, ici même, stipulant que le RU abandonnait le paSSeport vaXXXinal !

      Sont pas fous, hein ?
      Quoique…

      J'aime

    1. Comme disait Deproge, mieux vaut se taire et passer pour un noc, que l’ouvrir et ne laisser aucun doute sur le sujet !

      Et ça on en fait quoi ?

      En anglais Vaccine-induced immune thrombotic thrombocytopenia (VITT), ou en français thrombocytopénie thrombotique immunitaire induite par les vaccins (TTIV),
      https://www.wnd.com/2021/08/realities-dangers-vaccine-induced-blood-clots/
      avec https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC8280631/
      Purpura thrombotique thrombocytopénique une menace après le vaccin Pfizer
      mais aussi Cette étude de cohorte prospective qui a montré que la mortalité élevée associée au VITT était la plus forte chez les patients ayant une faible numération plaquettaire et une hémorragie intracrânienne. Un résultat important est que le VITT a été imputé à la production d’anticorps anti-PF4 après l’exposition aux composants du vaccin.
      https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa2109908

      J'aime

      1. ÉTONNANT NON ?

        « Il est plus économique de lire « Minute » que Sartre. Pour le prix d’un journal on a à la fois la nausée et les mains sales » Pierre Desproges

        “On peut dire qu’il n’y a pas encore eu de révolution dans l’histoire. Il ne peut y en avoir qu’une qui serait le révolution définitive. Le mouvement qui semble achever la boucle en entame déjà une nouvelle à l’instant même où le gouvernement se constitue. Les anarchistes, Varlet en tête, ont bien vu que gouvernement et révolution sont incompatibles au sens direct.” ► Albert Camus, “L’homme révolté”, 1951

        Albert Camus et les libertaires

        Bien entendu la vidéo YT a été supprimée…

        J'aime

      2. Pierre Desproges « L’année des cons ! » | Merci Bernard | Archive INA

        Merci Bernard | France 3 | 11/04/1982
        L’année 1982 est décrétée l' »année des cons »! A cette occasion, Pierre Desproges interroge un brillant spécialiste en « connologie » (interprété par Claude Piéplu) sur ce phénomène très étendu en France et sur les manifestations prévues.

        1982 = L’année où j’ai rencontré celui qui est devenu mon mari…
        2022 = Si on y arrive, nous fêterons sans bruit nos 40ans de vie commune et 35ans de mariage (et oui, personne n’est parfait !)

        J'aime

  7. J'aime

  8. RAPPEL ► Sur les risques cancérigènes des masques ► POUR STOPPER LA MASCARADE !!!

    Le masque chirurgical peut contenir au moins deux agents potentiellement cancérigènes dans des proportions variables, le toluène (ou méthylbenzène) et le formaldéhyde (ou méthanal).

    Dans cette vidéo un chef d’entreprise, François Ducrocq qui nous avait déjà révélé l’ordre de réquisition des masques du 3 mars 2020, utilise un outil pour mesurer la présence dans l’air de polluants qu’il retrouve en simulant une respiration à travers un masque.

    L’usage des masques est dangereux

    Est-ce que la population n’est pas en train de se suicider collectivement avec un poison lent ?

    L’usage du masque pouvait se justifier pendant une courte période d’épidémie entre mars et mai 2020 et une pénurie a été malheureusement à la fois voulue et organisée durant cette période. Aujourd’hui, à l’opposé, le masque est devenu un instrument politique de contrainte. Ce revirement n’est pas seulement incompréhensible, il est porteur de conséquences sanitaires néfastes.

    Des réactions biochimiques se produisent dans les poumons avec le frein du masque, lors de l’inspiration et de l’expiration. Dans une atmosphère plus humide et davantage chargée en carbone, des composés tels que le formaldéhyde et autres COV apparaissent. Les seuils critiques sont dépassés en une dizaine de secondes.

    Masquer la population aujourd’hui, en septembre 2020, est non seulement anxiogène, mais est aussi porteur de risques sanitaires à long terme.
    Cette ambiance malsaine a, de surcroît, des répercussions désastreuses sur l’activité économique qui repose d’abord sur la confiance. Et elle génère une surenchère sans limite dans des mesures sanitaires de plus en plus ridicules et dictatoriales.

    Et en SEPTEMBRE 2021 ???

    PREUVE QU’ILS NE NOUS VEULENT PAS GUÉRIS MAIS SOUMIS & MUSELÉS…

    J'aime

  9. Va Pensiero, hier…

    En 2011, le chef d’orchestre Riccardo Muti, pour dénoncer les coupes sombres du budget de la Culture, demande au public du Teatro Dell’Opera di Roma de reprendre l’air Va Pensiero sous sa direction en chœur avec la troupe qui joue Nabucco.

    À la 7e minute : Encouragé à bisser le célèbre chœur Va pensiero, Riccardo Muti prend la défense du budget de la Culture italien menacé de coupes sombres… Il invite les spectateurs du Teatro dell’Opera di Roma à entonner l’air patriotique avec les choristes présents sur scène.

    8 janvier 2020

    En pleins vœux, la PDG de Radio-France Sibyle Veil interrompue par le « Chœur des esclaves » de Verdi – Le Chœur de Radio-France a interrompu les vœux de Sibyle Veil en chantant le célèbre air de Verdi, devenu un véritable hymne à la liberté. Les salariés sont entrés dans leur 36e jour de grève contre le plan de la direction…

    Hier comme aujourd’hui, le gouvernement-qui-ment sous Macron ne veut pas d’une population française avec un esprit critique. Ils veulent des travailleurs obéissants, et soumis… ET surtout VAXXINÉS !

    J'aime

    1. AU FIL DE GEORGE… Recueil d’aphorismes de George Carlin en version PDF gratos à diffuser sans pitié

      Recueil d’aphorismes de George Carlin glanés au fil de ses livres, spectacles et entretiens de 1978 à 2008 – Traduit de l’anglais par Résistance71 – Version PDF N° 235 de 21 pages de JBL1960 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/01/au-fil-de-george-carlin-par-r71-pdf-de-jbl1960-janver-2021.pdf

      Cliquer pour accéder à au-fil-de-george-carlin-par-r71-pdf-de-jbl1960-janver-2021.pdf

      J'aime

    1. Zont pas osé demander à de vrais zacteurs/trices ?…

      Boah ! Chui certaine que Clavier ou Arditi l’auraient fait avec plaiz ! Même gratos !
      P’têtpa quand même…

      J'aime

  10. Depuis 20h orage important + pluie diluvienne.

    Même sur mes tavaillons (tuiles en bois), ça fait un boucan du tonnerre !!!

    J'aime

  11. https://www.santeglobale.world/article-1/blog-46-de-tal-schaller/

    Chers amis,

    Voici des infos importantes en ce temps de résistance envers un ennemi qui se dévoile toujours plus…Nous sommes à la croisée des chemins : voulons-nous obéir à ceux qui gouvernent le monde et nous disent ce qui est bon pour nous (obéir à leurs ordres !) ou allons-nous oser dire NON et faire ce que nous sentons comme juste pour nous et pour le monde ?

    Vous trouverez ci-dessous des « stratégies de résistance » précieuses :

    OBLIGATION VACCINALE, le Sénat confirme que le décret d’application n’est pas paru.

    Alors que les médias rabâchent en boucle que les soignants (et autres) doivent se faire vacciner, que les ARS rappellent cette obligation par courrier, le Senat confirme que le décret est « en attente de publication ».

    En clair, tant que le décret n’est pas publié, l’obligation vaccinale n’est que propagande mensongère et nul n’a l’obligation de se faire vacciner sinon par son propre choix.

    Quiconque reçoit une injonction de se faire vacciner devrait envoyer ce document du Sénat en réponse; A son employeur, à l’ARS, au supérieur hiérarchique, employeur, etc…

    https://www.senat.fr/application-des-lois/pjl20-796.html

    https://reinfocovid.fr/article_juridique/plan-de-defense/

    COMMENT AGIR POUR SE PROTEGER ?

    Plusieurs lois nationales et internationales nous protègent contre les abus en matière de santé. Poursuivez en justice toute personne qui vous propose la vaccination anticovide-19 pour tentative d’empoisonnement, pour extorsion du consentement, pour harcèlement incitant à participer comme cobaye à une étude expérimentale, pour abus d’autorité, pour abus de faiblesse, pour non-assistance à personne en danger, etc.

    Portez plainte contre les premiers intervenants, leur hiérarchie et incluant contre X pour que cela inclue les responsabilités criminelles jusqu’aux présidents et aux ministres, etc. Que la peur qu’ils cherchaient à nous imposer se retourne contre eux !

    Voir sur le Web, il y a plusieurs site et organisation qui produisent des lettres types pour porter plainte dans les différents tribunaux et instances légales.

    =*=
    TOUT EST À LIRE…

    Perso, je vais mettre ma viande dans le torchon !…

    J'aime

  12. TRÈS INTÉRESSANT / INSTRUCTIF À LIRE ► https://guyboulianne.com/2021/09/15/lorsque-le-dr-richard-marchand-avouait-ne-pas-etre-vaccine-le-microbiologiste-stephane-guay-analyse-son-entrevue-avec-paul-arcand/

    Lorsque le Dr. Richard Marchand avouait ne pas être vacciné. Le microbiologiste Stéphane Guay analyse son entrevue avec Paul Arcand

    Au mois de février dernier, j’avais débuté un article concernant une entrevue que le Dr. Richard Marchand avait donné sur les ondes de 98.5 CHMP-FM à l’émission de Paul Arcand, mais j’avais abandonné ce projet je ne sais plus trop pour quelle raison. Cette entrevue avec Paul Arcand avait son importance (et en a certainement encore aujourd’hui) puisque le Dr. Marchand admettait qu’il n’est pas vacciné et qu’il fait partie de ceux qui attendent de voir ce qui va se passer : « On sait que par moment, les vaccins peuvent déclencher des mauvaises réponses immunitaires. On le sait depuis des années et c’est pour ça qu’on aime bien avoir un recul dans le domaine de la santé. » Or, récemment, Stéphane Guay a fait une courte analyse de cette entrevue sur sa chaîne MediainfociteTV, ce qui me donne l’occasion de publier cet article.

    Je vous rappelle que Stéphane Guay a complété son baccalauréat en microbiologie à l’Université Laval et qu’il a terminé une maîtrise en biologie moléculaire en 1996 au département d’immunologie de la faculté de médecine de la même université. Il a ensuite travaillé en recherche, notamment à l’unité de recherche en vaccinologie du Centre hospitalier de l’Université Laval (CHUL). et dans le privé comme spécialiste clinique dans la gestion des troubles du rythme cardiaque.

    Le Dr. Richard Marchand, pour sa part, a terminé ses études de médecine à l’Université de Montréal en 1980 et obtenu sa licence en 1981. Il réalisa sa formation de spécialité en médecine interne en 1984 et en microbiologie maladies infectieuses en 1986. Par la suite, il compléta sa formation en recherche par 2 années de fellowship en immunologie sur la présentation des antigènes et les mécanismes de défense contre les infections.

    Il a dirigé de 1989 à 1997 le laboratoire d’immunologie cellulaire du département de microbiologie de l’hôpital Ste-Justine et, durant la même période le laboratoire de cytométrie en flux au Département de microbiologie et immunologie de l’Université de Montréal. Il est responsable du laboratoire de microbiologie au département de Biologie médicale de l’Institut de cardiologie de Montréal de 1987 à aujourd’hui. Il travaille aussi comme consultant auprès du MSSSS et plusieurs entreprises dans le domaine des antiseptiques et de la stérilisation.

    Il s’intéresse principalement aux réactions de défense de l’organisme et à la stérilisation des biomatériaux servant à la construction des instruments médicaux et des implants. À l’Université de Montréal et à l’École Polytechnique, il est chargé de cours sur la biocompatibilité au sein du nouveau programme d’études en génie biomédical. De février 2016 à 2019 il a été le microbiologiste adjoint au Laboratoire de Santé publique du Québec et responsable des programmes d’assurance qualité.

    Entrevue du Dr. Richard Marchand avec Paul Arcand
    98.5 CHMP-FM – Montréal, le 25 février 2021

    Paul Arcand: J’ai une autre question pour vous qui me trotte dans la tête depuis quelques jours, En fait, ça s’ajoute à ce que je posais comme question hier au ministre Christian Dubé. On a de la difficulté à comprendre la résistance de certains travailleurs de la santé de se faire vacciner. On donne de l’équipement de protection. Je me souviens le printemps dernier, on manquait d’équipements. Tu dis : pourquoi un travailleur de la santé qui est aux premières loges, qui est en première ligne, refuse?

    Et il paraît que, selon les milieux, le taux de refus de gens qui ne veulent pas se faire vacciner est très élevé chez les travailleurs de la santé. C’est vrai ou pas?

    Dr. Richard Marchand : Oui, c’est vrai. Dans mon propre hôpital, le taux de refus est 23 pour cent. Et pourquoi? C’est parce qu’il y a toujours un risque à faire et à ne pas faire. Vous savez, les travailleurs de la santé sont exposés à ce qui se passe dans la Covid. Et ils voient que les gens tombent malades. Il y a un crash clinique de gens qui ont attrapé la Covid et qui vont en mourir. Ça survient vers la 8e, 9e journée, au moment où la réponse immunitaire s’enclenche. On sait que la réponse immunitaire est impliquée dans le processus de la maladie qui tue chez les personnes âgées, entre autres. Or, les gens dans le monde de la santé se posent la question : si c’est la réponse immunitaire qui tue, est-ce que le vaccin pourrait entraîner le même genre de réponse immunitaire ou même en étant partiellement beaucoup plus faible? Est-ce que au long cours, ça pourrait donner le même genre de problèmes que la maladie et sa réponse immunitaire naturelle? C’est la question qu’ils posent et je comprends cette question là parce que moi, je vous dis : si on n’était pas en pandémie (,,,) on a un recul de quatre mois et 10 jours ou 12 jours à peu près sur la vaccination de masse. Et si on n’était pas un pandémie, les organismes gouvernementaux diraient : « Eh vous n’avez pas assez de données au long cours sur ces vaccins là ». Ils ne serait probablement même pas autorisés au moment où on se parle, et les gens de la santé le savent. C’est pour ça qu’il y en a plusieurs qui sont — pas contre la vaccination — ils sont tout simplement un peu inquiets du manque de recul qu’on offre sur la vaccination actuelle.

    Paul Arcand : Êtes-vous en train de me dire que dorénavant, ils vont se faire vacciner plus tard. Ils attendent de voir un peu plus.

    Dr. Richard Marchand : Moi, je crois que c’est ce qui se passe dans le cas de la majorité.

    Paul Arcand : Vous, êtes-vous vacciné?

    Dr. Richard Marchand: Non! [non!?], parce que ça ne s’est pas présenté pour toutes sortes de raisons. Et je ne cacherai pas que je fais partie de ceux qui attendent de voir ce qui va se passer, surtout, par exemple, avec les pays où il n’y a plus de doses… plus d’avancées. Parce que effectivement (…) moi, j’ai enseigné durant quinze ans les techniques qui servent autour de la fabrication des vaccins, et il y a un paquet de questions dont je n’ai pas la réponse. Donc, on se questionne,— pas parce qu’on est contre la vaccination —, loin de là. C’est parce qu’on connaît… Ceux qui ont travaillé autour de ça savent que dans le passé, il y a eu quelques erreurs. On s’est trompé des fois dans certaines façons de faire. Et ici, on trouve qu’on va extrêmement vite parce que les gens veulent la lumière au bout du tunnel. Mais tout ce qu’on souhaite, c’est que ce ne soit pas un train qui passe. Et on estime pour plusieurs — moi j’en fais partie et je ne le cache pas, tout en étant un pro vaccin — qu’il manque assez de recul pour essayer de comprendre ce qui pourrait arriver. Je vais vous donner un exemple. On a déjà fait des vaccins contre la fièvre jaune. Si je vous vaccine contre la fièvre de dengue, par exemple, numéro 2, et que vous attrapez la 3, eh bien vous n’avez pas exactement la bonne réponse immunitaire et vous êtes plus malade que si vous n’aviez pas été vaccinés. Donc, on sait que par moment, les vaccins peuvent déclencher des mauvaises réponses immunitaires. On le sait depuis des années et c’est pour ça qu’on aime bien avoir un recul dans le domaine de la santé.

    Paul Arcand : Mais la question, c’est : « Est ce qu’on a le temps actuellement d’avoir ce recul? » Car on dit que dans la santé publique, c’est l’évaluation des risques.

    Dr. Richard Marchand : C’est ça, c’est un risque versus bénéfice et c’est pour ça que les gens décident pour eux-mêmes de la décision interne. En santé publique, on n’a pas le temps d’attendre. Ça c’est clair qu’il faut vacciner. La question c’est, est ce qu’on aura besoin de deux doses pour se protéger sur 20 ans sachant que le virus mute constamment, et que dans deux ans ce ne sera même plus le même virus. On peut poser beaucoup de questions et c’est pour ça que le monde de la santé hésite un peu. Mais moi, je crois que à peu près tout le monde va se faire vacciner au fur et à mesure que les données vont rentrer et que les gens vont être plus rassurés.

    Paul Arcand : Merci Dr Marchand. Bonne journée!

    Dr. Richard Marchand : Bonne journée.

    Paul Arcand : Au revoir. Docteur Richard Marchand qui microbiologiste et infectiologue.

    J'aime

  13. Le professeur Denis Rancourt et onze autres universitaires canadiens ont envoyé une lettre ouverte aux agents de santé publique du pays ► https://guyboulianne.com/2021/09/14/le-professeur-denis-rancourt-et-onze-autres-universitaires-canadiens-ont-envoye-une-lettre-ouverte-aux-agents-de-sante-publique-du-pays/

    Les libertés civiles sont menacées au Canada et dans le monde. Sur la base des lois sur la santé publique et des lois sur les maladies infectieuses, des limitations aux droits constitutionnels sont imposées par des ordonnances d’urgence par les médecins hygiénistes du Canada et par des bureaucrates non élus ailleurs. La Charte canadienne des droits et libertés a été rédigée spécifiquement pour limiter la portée excessive du gouvernement. Dans une crise comme celle-ci, il est plus important que jamais de faire respecter les droits garantis par la Charte. Il reste à voir si les mandats et restrictions COVID-19 représentent des limitations raisonnables et nécessaires.

    Les membres du groupe nouvellement formé Canadian Academics for Covid Ethics et d’autres universitaires indépendants abordent ces questions dans une lettre à nos responsables de la santé publique. Les auteurs résument les nombreuses incertitudes concernant la gravité de la pandémie, le recours à des procédures de test problématiques et une modélisation erratique, les interventions non pharmaceutiques inefficaces, la suppression des traitements alternatifs, le mépris de l’immunité naturelle et la focalisation destructive sur les vaccins comme seule solution.

    La lettre ouverte a été envoyée directement aux agents de santé publique fédéraux, provinciaux et régionaux de l’Ontario, pour s’assurer qu’ils la reçoivent, ainsi qu’aux politiciens et aux médias.

    Lettre ouverte aux agents de santé publique

    Après des mois de peur, de désinformation, de confinements, de mandats et de confiance brisée, les Canadiens commencent à se réveiller avec incrédulité :

    Qu’avez-vous fait?!

    Vous avez convaincu et continuez de tenter de convaincre le public que nous sommes au milieu d’une crise sanitaire majeure et avez plongé notre pays dans le chaos. Pendant ce temps, la mortalité toutes causes confondues au Canada est conforme aux tendances des dernières années et n’indique pas une telle crise. Vous avez insufflé la peur au grand public de COVID-19 en publiant des données flagrantes (telles que des cas quotidiens et des numéros de soins intensifs) sans mettre ces chiffres en contexte. Quelle est la gravité de ces « cas » ? Combien étaient asymptomatiques ? Quels seraient les nombres de cas similaires au cours des années précédentes pour d’autres maladies telles que la grippe ? Comment le taux d’occupation des soins intensifs se compare-t-il aux années précédentes ? Vous induisez le public en erreur et vous nous préparez à de futures restrictions injustifiées.

    Qu’avez-vous fait?!

    Vous n’avez pas été transparent sur les taux de survie favorables de COVID. Au lieu de cela, vous nous avez convaincus qu’un résultat de test positif est une condamnation à mort, alors qu’en réalité, le virus affecte massivement les personnes âgées et celles présentant des vulnérabilités spécifiques. Le COVID reste relativement inoffensif pour la majorité de la population.

    Qu’avez-vous fait?!

    Vous avez fait grimper le nombre de cas en vous fiant au test PCR, jugé inapproprié comme outil de diagnostic par son inventeur et connu pour donner trop de faux positifs aux seuils de cycle qui ont été utilisés. En fait, l’OMS a recommandé, le 25 juin de cette année, que « le dépistage généralisé des personnes asymptomatiques n’est pas une stratégie recommandée ». Et pourtant, vous insistez pour augmenter le nombre de cas en testant en masse des individus sains et asymptomatiques. Vous avez fait que les Canadiens ont une peur irrationnelle les uns des autres, nous convainquant que la transmission asymptomatique est un facteur d’infection, alors que de nombreuses études démontrent que c’est faux. Pourtant, vous ne parvenez pas à informer le public de l’évolution de la science.

    Qu’avez-vous fait?!

    Vous avez contraint toute une population à porter des masques, alors que leur capacité à prévenir la transmission du COVID-19 a été sérieusement remise en cause par les récentes revues systématiques de la littérature médicale. Ceci est également facilement observé en comparant les régions avec et sans mandat de masque. Les masques en tissu et la plupart des masques faciaux produits en série ne sont pas des dispositifs médicaux approuvés, leur véritable objectif semble plutôt être de créer une anxiété publique accrue, d’isoler les porteurs et de se conformer visuellement à des diktats de santé publique infondés. Cette forme insidieuse de contrôle psychologique a des conséquences sanitaires, sociales et psychologiques incommensurables, en particulier pour les enfants, que vous ne reconnaissez pas.
    Qu’avez-vous fait?!

    Vous avez utilisé les blocages comme un marteau pour faire tomber les cas de COVID, tout en négligeant les dommages collatéraux résultant de la perte de moyens de subsistance, des chirurgies de cancer et de transplantation au point mort, et des taux accrus de dépression, de surdose de drogue et de suicide. Vous n’avez pas réussi à adopter une approche holistique, et votre « remède » s’avère bien pire que la maladie. Il existe de nombreuses études démontrant l’inefficacité des verrouillages, facilement visible par une simple comparaison des juridictions qui ont verrouillé avec celles qui ne l’ont pas fait. Vous nous trahissez en ne comprenant pas l’évolution de la connaissance. Nous apprenons par et à travers les erreurs. Le principe éthique est de reconnaître ses erreurs. Sans ce premier pas, l’ignorance s’épanouit.

    Qu’avez-vous fait?!

    Vous avez fourni des prédictions de modèles informatiques fous pour justifier les blocages, proclamant les blocages comme réussis, lorsque les prédictions ne se sont pas concrétisées. Ce n’est pas une preuve. C’est de la manipulation. Les modèles informatiques ont fourni trop de prédictions absurdes et auraient dû être ignorées. Après des décennies d’amélioration des modèles, nous ne pouvons toujours pas prédire avec précision la météo, même un jour à l’avance. Pourtant, vous présentez les résultats du modèle COVID comme s’ils étaient exacts sur plusieurs mois.

    Qu’avez-vous fait?!

    Vous n’avez fourni aucune preuve scientifique solide que les mesures que vous avez imposées au public sont nécessaires ou efficaces. Vous avez ignoré un corpus de littérature scientifique qui ne soutient pas vos mesures, et vous n’avez pas discuté avec des experts qui ont soulevé des préoccupations ou évalué les mêmes preuves d’une manière qui ne correspond pas à vos points de vue. Vous n’avez pas permis le débat scientifique public sur ces questions, choisissant plutôt d’ignorer, de censurer ou de salir ceux qui ont le courage de les présenter au public.

    Qu’avez-vous fait?!

    Vous avez ignoré les protocoles de traitement précoces pour des traitements sûrs, efficaces et peu coûteux du COVID 19 avec des polychimiothérapies, malgré les preuves massives à la fois des médecins de première ligne et de la méta-analyse de la littérature médicale, avec des études publiées montrant leur efficacité dans le monde. Au lieu de cela, vous avez convaincu les citoyens que COVID-19 est une condamnation à mort et que seule la vaccination, voire les mandats vaccinaux, nous sauveront. Vous avez caché des informations importantes au public et aux médecins de première ligne, et plus choquant, vous avez intimidé, diabolisé et menacé de perdre leur licence des médecins qui ont eu le courage de prescrire un traitement salvateur à leurs patients. Quel gâchis de vies !
    Qu’avez-vous fait?!

    Vous poussez maintenant sans relâche les vaccins expérimentaux sur la population générale comme étant « sans danger ». Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité, comme le montrent près de 14 000 décès signalés dans le système américain de déclaration des événements indésirables des vaccins (VAERS). Depuis décembre 2020, le nombre de décès signalés liés au vaccin covid est déjà plus d’une fois et demie le nombre de décès signalés conjointement avec tous les autres vaccins combinés depuis la mise en œuvre du système en 1990. De plus, il existe un manque de données de sécurité à long terme. Ces thérapies génétiques n’ont reçu qu’une autorisation provisoire d’urgence et n’ont pas fait l’objet du même type d’examen que les produits entièrement approuvés. Vous ne fournissez pas au public les informations dont il a besoin pour pouvoir donner son consentement éclairé.

    Qu’avez-vous fait?!

    Vous avez forcé les médecins de famille et les urgentistes à abandonner leurs serments d’Hippocrate de « d’abord ne pas nuire ». Vous avez détruit la science entourant la COVID et l’avez remplacée par des prescriptions comportementales sans fondement. Vous avez divisé les citoyens entre eux, les parents de l’enfant, le frère de la sœur. Dans l’ensemble, vous avez participé à la destruction d’un pays autrefois prospère, fort et libre.

    Que devriez-vous faire?

    Admettez publiquement que vos recommandations et vos ordres sont à la fois nuisibles et sans fondement. Retirez immédiatement toutes vos recommandations et commandes. Arrêtez les mandats de vaccination. Excusez-vous auprès des Canadiens et démissionnez.

    Publié le 13 septembre 2021
    OCLA Denis G. Rancourt
    Denis Rancourt, PhD

    Aimé par 1 personne

  14. L’orage s’est fini ce matin vers 5h.

    Durée 9h, tout à fait anormal.

    Beaucoup d’éclairs, certains rose pale !!!

    Et par moment lumière intense qui balaye une partie du ciel…pas vraiment naturel le mouvement.

    82 mn de pluie !

    J'aime

      1. Perso, parmi les infirmières et les para-medicaux que je connais, ils y sont tous allés ou ils s’apprêtent à le faire (ostéopathes puisque leur conseil du désordre leur a donné l’obligation récemment…ils pensent éliminer ça avec l’énergétique…vrai pour les poisons, faux pour l’acte de soumission).

        Après ça varie d’un hôpital à l’autre…

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s