De l’incubation à l’épidémie – Changement de perspective – 21 septembre 2009 par Lukas Stella

Preuve qu’il n’y a pas de (BIO)-Hazard, jamais !

Corona-virus-special-coverage-banner-1-scaled-e1584893619779

Et que leur Plan a bien muté, comme prévu en PLANdémie

Alors ? Prêts pour le Grand Reset ou le Grand Réveil ?

De l’incubation à l’épidémie

Changement de perspective

Lukas Stella – 21 septembre 2009 – URL de l’article source ► http://www.millebabords.org/spip.php?article12126

JPEG - 12 ko

L’insistance permanente et obsessionnelle du spectacle médiatique à nous foutre la trouille par tous les moyens, nous pousserait à nous recroqueviller chacun « chez soi », embourbé par nos habitudes casanières et solitaires. Leur solution se limite à une vaccination douteuse coût que coût, qui pourrait s’avérer pire que de ne rien faire. Les mafias affairistes s’agrippent à la grippe. Combien de victimes seront emportées par cette cupidité maladive. Le danger désigné serait le contact avec les autres, la propagation de mouvements autonomes en dérive, les interactions ludiques sur les règles du jeu imposées, l’emballement incontrôlable du cours des relations incertaines, l’émergence d’auto-organisations sauvages sans temps mort et sans entrave…

Le matraquage répétitif et permanent de la propagande de cette réalité des choses marchandes, déforme nos perceptions et notre compréhension de la situation. Nous ne sommes pas informés, mais « mis en forme ». « Nous percevons une réalité qui nous est perceptible dans la vision du monde qui nous est propre. Nos perceptions sont des choix, non des faits objectifs. Nous sélectionnons les faits qui sont en cohérence avec notre vision du moment, en nous enfermant dans une seule lecture limitante de la réalité et dans un seul langage pour l’appréhender et l’interpréter. La réalité n’est pas prédéterminée, nous la reconstruisons constamment.

Notre croyance en l’objectivité entrave la compréhension que nous avons de nous-mêmes et des autres. L’objectivité du monde n’est qu’apparente. Le lien de cause à effet n’est pas dans la réalité mais dans une explication de la réalité. C’est l’opération de distinction qui fait distinguer les choses. La réalité est une construction de l’esprit, elle est ce que nous en faisons. La question n’est plus de savoir ce qui est vrai mais de chercher ce qui est utile pour agir selon nos désirs. » (Stratagèmes du changement*)

Le concept de cause, tel que le définit le scientisme réaliste, se fonde sur les présuppositions qu’ont peut expliquer n’importe quel phénomène en le réduisant à ses parties et qu’aucun autre élément n’entre en jeu. L’erreur commise par ce réductionnisme aveugle est de ne pas reconnaître avoir détruit le système des relations et interactions qui forme un tout en effectuant ces dissections et découpages arbitraires. Cette conception schizophrène d’un monde fragmenté ne mène jamais qu’à un obscurantisme sans devenir, un blocage des possibles.
Les éléments ou les individus sont liés les uns aux autres, c’est ainsi qu’ils sont liés à la totalité.

Ce réalisme qui considère qu’une cause génère son effet, en dehors de tout contexte et de toute interaction, est-il scientifique ? La science peut se décrire comme un mode de perception, d’organisation et d’attribution de sens aux observations, qui construit par là-même des théories subjectives dont la valeur n’est pas définitive.

Aucune science ne saura jamais proposer une explication de la réalité absolument vraie et inaltérable. Il n’y a pas une seule, mais de multiples réalités, selon le point de vue de l’observateur et des instruments qu’il utilise à des fins d’observation. Ainsi est réfuté tout modèle d’interprétation présupposant une explication de la nature et du comportement de l’Homme qui se veut absolument vraie et définitive, parce qu’un tel modèle tombe inévitablement dans le piège idéologique d’auto-référenciation, sorte de discours qui génère sa propre justification, construite sur ses hypothèses de départ.

Le système doit être étudié dans sa totalité car la totalité représente davantage que la simple somme de ses parties ; elle est autre et bien plus que le total. Toute tentative d’étudier les composantes de façon isolée détruirait la totalité et produirait des résultats qui altéreraient la compréhension du système ou de la société.
« Le comportement d’un mouvement social est la contrepartie externe de la danse des relations internes des éléments qui le composent. Le système social est un système en changement structural continuel. Ces changements se produisent dans les caractéristiques des relations locales, dans la circularité de la communication co-évolutive de ses éléments. De ces changements particuliers surgissent des changements d’efficacité des interactions en mouvement pouvant modifier radicalement le fonctionnement de l’ensemble ».*

Un mouvement de transformation sociale peut alors se comprendre comme une congruence remarquable d’une danse synchrone de coordinations d’actions, d’où émerge une évolution comportementale dans de nouveaux rapports relationnels, au cours de dérives individuelles et collectives sans plan préétabli. Les règles de la concurrence, la loi du plus fort, la hiérarchie, l’exploitation et la prédation feront place à l’entraide interactive, la coopération sociale, l’association fédérative, la commune à échelle humaine.

Les réseaux d’éléments autonomes sont à la base de comportements émergents non prévisibles, car ils sont non déductibles à partir de ses parties singulières. L’auto-organisation émergente de cet effet réseau, est précisément l’agrandissement de l’espace de possibilités d’une nouvelle globalité issue d’une histoire d’interactions entre des éléments différents et hétérogènes. Lorsque la richesse de ces interactions franchit un certain seuil, le mouvement global produit de façon discontinue de nouveaux comportements d’ensemble tout à fait imprévisibles à partir de la somme des apports de chaque individu ou groupe d’individus, et même inconcevables. Ces groupes de relations, en interaction temporaire avec d’autres groupes, peuvent développer dans de brèves périodes, des capacités et des propriétés nouvelles imprévisibles, parce que non-déductibles.

En s’autorisant à libérer nos positions des préjugés déterminés par les certitudes conventionnelles, et en développant nos capacités relationnelles par l’intelligence situationnelle du moment, nous devenons indéterminables et imprédictibles, donc incontrôlables, changeant continuellement nos règles de transformation selon nos relations dans l’action et nos points de vue qui en émergent. Abandonner nos logiques intransigeantes et autoritaires nous ouvre de nouveaux horizons plus libres, nous donnant de nouvelles possibilités propices au changement. Faire surgir des doutes peut rompre la rigidité perceptivo-réactionnelle habituelle en entamant l’armure cognitive et la carapace comportementale. Faire naître un doute sur l’explication logique et rationnelle est particulièrement propre à débloquer des structures mentales rigides et fermées. Semer le doute concernant la logique d’un raisonnement, introduit un petit ver qui mobilise l’entropie du système, amorçant une réaction en chaîne qui est lente mais dont les effets n’en sont pas moins dévastateurs, et qui peut produire des changements dans le système tout entier.

Il s’agit d’abandonner l’état de foi du réalisme, pour adopter le doute et le scepticisme du chercheur. Il nous appartient de choisir de nous considérer comme des pions dans un jeu dont les règles seraient d’après nous une réalité qui s’impose d’elle-même, ou bien comme des joueurs qui ont compris que les règles ne sont réelles que dans la mesure où nous les avons acceptées et que nous pouvons tout aussi bien jouer avec elles, et ainsi les changer.

« Le possible est plus riche que le réel. (…) Le futur n’est plus donné. Il devient une construction”. Ilya Prigogine, La fin des certitudes.

Il n’y a pas de véritables règles de changement que l’on pourrait appliquer et contrôler. Dans cette période dure et confuse d’exploitation sans limite, nombreux sont les charlatans qui bradent sur le marché du désespoir leur solutions miracles. Une rébellion, un mouvement de révolte, une insurrection peuvent émerger de l’incubation sociale par expérimentations de jeux sur les règles du jeu, déclenchée sans aucun respect des conventions. Il s’agit d’inventer l’amorce d’un changement sans limite, le susciter par agitations, provocations et rage de vivre, l’activer dans sa propagation pandémique, et la fièvre peut alors se répandre par plaisir…

« Tout devient possible à ceux que n’arrête pas l’invraisemblable. » *

Lukas Stella
inventin

* Stratagèmes du changement, de l’illusion de l’invraisemblable à l’invention des possibles, par Lukas Stella aux Éditions Libertaires.

«… Que dire d’une société lorsqu’un fou vous dit ce qu’il y a à faire ?…»

~ Andreï Tarkovski, «Nostalgia», 1983 ~

▼▼▼

Que ce monde façonné pour nous doit disparaitre, et laisser place à un monde façonné par nous

Préparant une nouvelle version PDF de DOUBLE MONDE de Lukas Stella publié en mai 2020, j’ai découvert ce texte du même auteur, publié en septembre 2009 qui sonne et résonne étrangement à nos oreilles, alors que Macron le cyborg et son monde nous prépare à un reconfinement général pour cause de circulation active d’un virus à couronne / CONVIDE19

De plus en plus nombreux, nous nous demandions quand assez serait-il assez ?

Je crois que le moment est venu de répondre à cette interrogation ; le changement de paradigme est une action révolutionnaire commune qui ne nécessite aucun leader, aucun chef, surtout pas un cyborg mais pas non plus pour le remplacer par un ou une autre qui aurait, semble-t-il, un visage plus humain.

C’est le moment de comprendre que NOUS sommes le CHANGEMENT, à même de l’incarner dans cet ICI et ce MAINTENANT car c’est notre affaire à toustes, pis surtout c’est le moment ou jamais…

SINON ?

JBL1960

Lectures complémentaires ad hoc et connexes ;

ANTHROPOLOGIE POLITIQUE : Origine & Critique de l’État, avec

Les Chroniques de Zénon ► Roman : Fin de Règne, The Book Edition, 2019

R71 – Du chemin de la société vers son humanité réalisée, PDF 2020

Pour STOPPER les délires technotroniques & stopper la dictature sanitaire – JBL1960

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

BIBLIOTHÈQUE PDF

97 réflexions sur « De l’incubation à l’épidémie – Changement de perspective – 21 septembre 2009 par Lukas Stella »

      1. Exoportail, depuis le début fait un travail remarquable sur ce sujet, c’est pourquoi j’ai complété sous ma publication du jour avec !

        J'aime

  1. Le virus, c’est nous… Boris Johnson confirme que l’oligarchie mondialiste ne veut pas d’un retour à la normale

    Nous resterons cloîtrés chez nous, ferons presque tout par Internet (vive la 5G) et ne sortirons plus que lorsque nous y serons autorisés. Ainsi en ont décidé les gnomes de Davos, sous le prétexte d’une pandémie fictive. A part ça tout va bien merci et les merdias peuvent continuer à vilipender les horribles “théoriciens du complot” qui dénoncent la grande supercherie… OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/10/08/le-virus-c-est-nous-boris-johnson-confirme-oligarchie-mondialiste-ne-veut-pas-retour-a-la-normale/

    Boris Johnson annonce le « Grand Reset » britannique : les « théoriciens du complot » Covid avaient-ils raison depuis le début ?

    « Le discours à distance du Premier ministre britannique à la conférence de son parti l’a vu rejeter l’idée d’un retour à la normale. Utilise-t-il le Covid-19 pour suivre l’agenda de la « Grande Réinitialisation » du Forum économique mondial, comme beaucoup nous en ont averti ?

    « Ce n’est pas vraiment une question de santé publique ou de virus. Ils ont un autre programme ». C’est ce que disent les soi-disant « théoriciens du complot » depuis mars, lorsque les premiers confinements britanniques ont été imposés et que nos vies en ont été complètement bouleversées.

    Ces « théoriciens du complot » ont été dénoncés, comme toujours, comme des « cinglés » et des « ahuris », mais nous voici en octobre, et soyons honnêtes, il n’y a absolument aucun signe, malgré le nombre très faible de décès “dus” à des coronavirus, que nous reviendrons à la normale. En fait, dans son discours d’ouverture d’hier, le Premier ministre Boris Johnson a expressément exclu un retour à la normale, même avec un vaccin.

    ***
    En fait, après le discours de Johnson hier, les plus grands « théoriciens de la conspiration » sont maintenant ceux qui NE PENSENT PAS que le gouvernement britannique travaille à un autre programme ».

    Neil Clark, LewRockwell.com, le 8 octobre 2020

    Traduction Olivier Demeulenaere (avec DeepL.com)

    J'aime

  2. Sortie officiellement en décembre 2019 en Chine, bientôt partout dans le monde ; SUPER EXPÉRIENCE D’INGÉNIERIE SOCIALE PLANÉTAIRE ► COVID-19 !

    Le spectacle est le gardien de ce sommeil ► Guy Debord ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/11/nvelle-version-pdf-de-la-societe-du-spectacle-de-guy-debord-1967-nov-2019.pdf

    C’est pourquoi ; IL EST L’HEURE DE SE RÉVEILLER !

    Cliquer pour accéder à nvelle-version-pdf-de-la-societe-du-spectacle-de-guy-debord-1967-nov-2019.pdf

    J'aime

    1. Le film d’Aaron Russo en VOSTFR

      Amérique = De la liberté au fascisme.

      Une nation qui s’est construite en exterminant une population (Les Natifs) et en mettant en esclavage une autre (les africains) et pour son seul profit… On peut donc, affirmer, sans beaucoup se tromper que cette nation est née sur l’illusion de la liberté qui était déjà du fascisme pour revenir à son état naturel = le fascisme…

      Film Documentaire de Aaron Russo qui retrace, aux États-Unis, la prise de pouvoir des banquiers et industriels au début des années 1900.

      Ce qui est très intéressant dans ce film, c’est que le réalisateur était un ami très proche de Nick Rockefeller, c’est d’ailleurs ce dernier qui a dévoilé « Le plan » à Aaron Russo vers la fin des années 1990.

      Tous les documents et les affirmations avancées sont là encore « vérifiables », on se demande pourquoi tant de personnes sur cette planète ne s’informent pas suffisamment, les réponses étant toujours les mêmes : Par manque de temps et le fameux « c’est trop gros pour être vrai ».

      Je vous renvoie donc à la célèbre citation de Goebbels, chef de la propagande des nazis, qui disait : « Plus le mensonge est gros, plus il passe ».

      J'aime

      1. C’est bien parti, mais je vous que mon mail n’a pas répliqué sur mon autre tel.

        C’est parti il y a 11 mn.

        J'aime

  3. Hépatite B : les Coulisses d’un scandale vaccinal (18 octobre 2009) en France et dans le monde ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/07/hepatiteb.pdf ;

    En 2001, le docteur Marc Vercoutère et la journaliste Sylvie Simon publièrent un livre passionnant : « Vaccin Hépatite B : les coulisses d’un scandale » chez Marco Pietteur.
    Extraits : « La propagande éhontée en faveur de la vaccination contre l’hépatite B, qui dépasse de très loin les arguments publicitaires utilisés pour vendre du Coca-Cola, a commencé dès le mois de juillet 1994 sous l’impulsion de Philippe Douste-Blazy, le « dynamique » ministre de la Santé du gouvernement Balladur. Il a envoyé une circulaire aux recteurs d’académie afin de demander d’inscrire la vaccination des élèves de 6e et de 4e parmi les priorités pour l’année 1994-95, à croire que les enseignants font désormais partie de la filière santé et que leur rôle est de remplir les caisses de l’entreprise SmithKline Beecham, en vidant celles de la Sécurité Sociale. »

    Cliquer pour accéder à hepatiteb.pdf

    J'aime

  4. Nouvelles données de mortalité ( 13 heures 14) 08/10/20

    10.011.112 décès par maladie transmissible
    6.333.561 décès de personnes causés par le cancer
    3.855.105 décès de personnes causés par le tabagisme
    1.928.769 décès de personnes causés par l’alcool
    1.296.386 décès causés par le VIH/SIDA
    1.061.469 décès de personnes infectées par le SRAS-CoV-2
    Cherchez l’erreur

    Source Ohm ► https://lesmoutonsenrages.fr/2020/10/08/vos-infos-news-et-autres-du-8-octobre-2020/#comment-771167

    J'aime

  5. https://www.crashdebug.fr/plus-de-7-000-scientifiques-et-medecins-militent-en-faveur-de-l-immunite-collective-pour-le-covid-et-la-fin-du-confinement-zero-hedge
    =*=
    Seul bémol, à mon sens, Trumpy est encore et toujours présenté comme le sauveur, seul contre tous…

    Mais bon, c’est déjà ce que j’ai documenté : ÉTUDE EXCLUSIVE de REVOLVER NEWS : Les confinements COVID-19 sont dix fois plus meurtriers que la pandémie elle-même ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/09/03/aucune-erreur-na-ete-commise/

    https://pbs.twimg.com/media/EePI2O5XsAAFvat?format=jpg&name=small

    J'aime

  6. Comme prévu, là encore, là où le COVIPASS, l’Humanité trépasse : Des aéroports commencent à tester le « passeport COVID » qui indiquera si une personne a été vaccinée avant le voyage

    Les passagers de United Airlines et de Cathay Pacific qui quittent l’aéroport d’Heathrow vont commencer à tester un nouveau « passeport COVID » qui, à l’avenir, permettra de vérifier si une personne a été vaccinée avant de voyager.

    Cette technologie, appelée « CommonPass », permettra aux personnes de voyager sans être mises en quarantaine si elles téléchargent sur leur téléphone une application contenant un test COVID négatif ou un certificat de vaccination.

    « Le logiciel du téléphone est un passeport numérique qui peut contenir un statut de test COVID-19 certifié ou montrer qu’une personne a été vaccinée à l’avenir d’une manière conçue pour satisfaire aux différentes réglementations des gouvernements », rapporte le Daily Mail.

    Supervisé par la Commons Project Foundation, qui fait partie du Forum économique mondial, le laissez-passer fonctionne en demandant aux voyageurs de télécharger leur test COVID ou leur certificat de vaccination dans l’application, qui génère ensuite un code QR qui peut être scanné par le personnel des compagnies aériennes et les fonctionnaires des frontières.

    « Sans la possibilité de faire confiance aux tests COVID-19 – et éventuellement aux dossiers de vaccination – à travers les frontières internationales, de nombreux pays se sentiront obligés de maintenir des interdictions de voyage complètes et des quarantaines obligatoires aussi longtemps que la pandémie persistera », a déclaré le Dr Bradley Perkins, médecin en chef du Projet Commons.

    https://www.anguillesousroche.com/actualite/des-aeroports-commencent-a-tester-le-passeport-covid-qui-indiquera-si-une-personne-a-ete-vaccinee-avant-le-voyage/

    Depuis le début on dénonce l’objectif réel et assumé des délires transhumanistes :

    Masque OBLIGATOIRE ► Vaccin OBLIGATOIRE ► passeport santé numérique/biométrique OBLIGATOIRE ► puçage ► fin de partie pour l’Humanité !

    Cliquer pour accéder à dossier-coronavirus-cov19-jbl1960-maj-de-mai-2020.pdf

    J'aime

  7. Développé par Félix d’Herelle en France à l’Institut Pasteur en 1917… utilisé pendant la guerre.

    Actuellement NON AUTORISE…ça sauverait la vie des riens !

    Après la découverte des bactériophages par Félix d’Hérelle en 1917, l’utilisation des phages a été rapidement reconnue par un grand nombre de scientifiques comme étant une voie possible pour combattre les infections bactériennes. . . . Outre Félix d’Hérelle qui n’a cessé de propager la phagothérapie et la phagoprophylaxie à travers le monde, un Géorgien, George Eliava , qui avait travaillé à l’Institut Pasteur de Paris (en 1918, 1921 et 1926), avec Félix d’Hérelle, a fondé en 1923 à Tbilissi (Géorgie) un institut de virologie, l’Institut Georges Eliava, qui existe encore aujourd’hui. C’est ensemble, dans des locaux adaptés, qu’ils ont développé à partir de 1930 l’étude des bactériophages et l’application de la phagothérapie pour l’ensemble de l’Union soviétique. . L’Institut George Eliava en Géorgie possède une grande collection de bactériophages thérapeutiques. Les phagothérapeutes géorgiens ont accumulé quatre-vingt-dix ans d’expérience clinique dans ce domaine. . . En Pologne, un institut d’immunologie et de thérapie expérimentale a également poursuivi jusqu’à nos jours l’utilisation de la phagothérapie. Moins ouvert sur le monde extérieur que l’Institut Eliava, il n’en a pas moins publié un bilan dans une série d’articles rédigés en anglais. . . Devant l’absence de solution par le circuit classique de soins, des organisations de patients ont été créées en France pour faciliter l’accès à la phagothérapie . . dispositif de traitement des demandes d’Autorisation Temporaire d’Utilisation nominatives (ATUn) d’un médicament ,Bloque et interdit pratiquement dans les faits ce traitement Les Phages ne peuvent pas être jusqu’a maintenant breveté .Le cirque écologiste »La fabrication de Greta Thunberg « a pour but,entre autre un package de lois avec dedans la possibilité de Breveter le VIVANT . . . L’efficacité de la phagothérapie lors de ses premières années de mise en oeuvre par Félix d’Hérelle n’était guère contestée: dès la Première Guerre Mondiale, les soldats français purent être soignés de la dysenterie par phagothérapie: d’Hérelle se chargea de fournir à l’armée française 12 millions de doses de bactériophagique anti-Shigella . . En 1938 survint une épidémie de Choléra en Afghanistan près de la frontière soviétique. Pour éviter que l’épidémie ne se développe en URSS, des cocktails de phages furent distribués aux populations locales et déversés dans les puits et autres sources d’eau. Il en résulta que pas un cas de choléra ne fut observé en URSS. De même lors de la guerre Russo-Finlandaise de 1939-1940, il fut constaté que les bactériophages utilisés dans les premières heures sur la blessure infectée pouvaient stériliser la plaie chez 30% à 40% des patients et permettre de refermer la plaie par chirurgie une semaine plus tôt. Enfin lors de la bataille de Stalingrad, le choléra fut combattu avec succès grâce aux bactériophages.

    J'aime

    1. Autre théorie moquée et on comprend pourquoi : Dossier « pétrole abiotique » (version PDF) :

      LA THÉORIE RUSSO-UKRAINIENNE DE L’ORIGINE ABIOTIQUE PROFONDE DU PÉTROLE

      Théorie russo-ukrainienne de l’origine abiotique profonde du pétrole : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le pétrole (abiotique)…

      Biotique ou abiotique : La vraie-fausse crise pétrolière ou la pseudoscience au service du contrôle énergétique par scarcité induite

      “Dans un monde de mensonge universel, dire la vérité est un acte révolutionnaire.” G. Orwell

      “La suggestion que le pétrole puisse être dérivé d’une sorte de transformation de poisson compressé ou de détritus biologique est certainement la notion la plus idiote qui a été entretenue par un nombre substantiel de personnes pendant un laps de temps étendu.” Fred Hoyle (1982)

      “Il n’y a jamais eu d’observations faites d’une génération spontanée de pétrole naturel (pétrole brut) à partir de matière biologique à basse pression dans quelque laboratoire que ce soit, où que ce soit, jamais.” J.F. Kenney

      En dédicace des articles qu’il publie sur son site internet, l’ingénieur Kenney (Ph.D) nous dit ceci :

      « Ces articles sont dédiés en première instance à la mémoire de Nikolaï Alexandrovitch Koudriatsev, qui a le premier énoncé en 1951 ce qui est devenu la théorie moderne russo-ukrainienne des origines abiotiques profondes du pétrole et des hydrocarbures. Après Koudriatsev, tout le reste a suivi.
      Ces articles sont aussi dédiés plus généralement au nombre de géologues, de géochimistes, de géophysiciens et d’ingénieurs pétroliers de l’ancienne URSS, qui, durant le dernier demi-siècle, ont développé la science pétrolière moderne. Ce faisant, ils ont sorti leur nation de ce qu’elle était en 1946, une nation pauvre en matière de production énergétique pétrolière pour l’amener à la plus grande nation productrice et exportatrice de ces produits dans le monde d’aujourd’hui.
      Ces articles sont aussi spécifiquement dédiés à feu l’académicien des sciences Emmanuil Bogdanovitch Chekaliouk, le plus grand statisticien thermodynamiste qui ait jamais tourné son formidable intellect vers le problème de la genèse pétrolière et gazière. Durant l’été 1976, des profondeurs de la guerre froide entre l’Est et l’Ouest et au prix d’un danger incommensurable, l’académicien Chekaliouk a choisi de répondre, au travers d’un gouffre hostile, à une lettre non sollicitée d’un PDG américain d’une petite entreprise pétrolière basée à Houston au Texas. Depuis et pour maintenant près de 15 années, l’académicien Chekaliouk a été mon professeur, mon mentor, mon collaborateur et mon ami. J.F. Kenney (http://www.gasresources.net ) ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/02/pdftheoriepetroleabiotiquer71.pdf

      Je l’avais rappelé, en complément et analyse du résumé SOTT de mai 2018, à l’époque où je le relayais chaque mois…

      Cliquer pour accéder à pdftheoriepetroleabiotiquer71.pdf

      J'aime

  8. Virus manipulé par l’Homme, danger des masques… l’Inserm se désolidarise d’une de ses ex-chercheuses. Les entretiens donnés par la généticienne Alexandra Henrion-Caude cumulent des centaines de milliers de vues en ligne. Des prises de position aux accents complotistes aujourd’hui dénoncées par une série de scientifiques ainsi que par l’Inserm ► https://www.lci.fr/sante/virus-manipule-par-l-homme-danger-des-masques-l-inserm-se-desolidarise-d-une-de-ses-ex-chercheuses-2166208.html

    J'aime

    1. À Berlin, la plupart des magasins ainsi que tous les restaurants et bars devront fermer de 23 heures à 6 heures à partir de samedi et au moins jusqu’au 31 octobre.
      =*=
      Confirmation que le Grand Nimportnawak continue PARTOUT !

      J'aime

      1. Aussi, bien que ces derniers jours, ce soit plutôt entre 21h et minuit.

        Depuis près d’1 heure, j’ai des drôles de nuages gris foncés et noirs…comme une sorte d’enveloppe !

        J'aime

      2. Oui 21 degrés avant une forte baisse pour ce week-end, avec possible 1ere gelée !

        L’an dernier, pas avant fin novembre…

        J'aime

      3. Un bon gargarisme avec de l’alcool chaud, et le covid-19 CIRCUS, pschiiiit !

        J'aime

    1. Le Monde de gauche est diffuseur de la haine du socialiste Véran anti-Raoult.
      =*=
      Le Monde de gauche étatique, comme il y a une extrême gauche étatique…

      Il appelle pas à une société hors État et ses institutions EM, si ?

      J'aime

    1. Pressé de proposer la 5G au grand public, l’opérateur historique a précisé, ce jeudi, les contours de ses nouvelles offres, qui vont de 30 à 95 euros.
      =*=
      Ça va quicher comme disaient les d’jeunes pendant un moment…

      J'aime

    1. «Aucune violence n’a sa place dans le débat démocratique et ceux qui la pratiquent se disqualifient, surtout quand ils ont été élus eux-mêmes», a-t-il également écrit.
      =*=
      Ben voyons…
      Bon eux ont tous les droits, toi que celui de fermer ta goule, et encore !

      J'aime

  9. L’automne est le début de la saison des rhumes.

    Combien de rhumes parmis les positifs au covid-19 ?

    Aucune distinction n’est faite entre les 21 coronavirus existants.

    Donc en automne / hiver 90 % de personnes positives.

    Le varan décrétera de nouvelles restrictions pour combattre ce virus extrêmement mortel…parmis les 85 ans et plus avec comorbidites.

    https://www.lefigaro.fr/sciences/covid-19-le-taux-de-positivite-des-tests-continue-sa-progression-20201009

    J'aime

    1. Et Défraîchi parle de reconfinement local.

      Alors, je suis OK, confinons TOUT LE CONSEIL SCIENTIFIQUE, ainsi que le varan, CasseNoix et le cyborg !

      J'aime

    1. Il s’agit d’un hôtel particulier construit sous la Belle Époque, juste avant la Première Guerre mondiale, sur trois niveaux, avec un penthouse et une immense terrasse avec vue magistrale sur la tour Eiffel. Le bien comprend un total de 3 000 m2, dont 1 400 non habitables (parkings, locaux techniques…), avec une dizaine de chambres, une piscine, un spa, une salle de jeux et un jardin privatif de 300 m2 en plein Paris. Le dernier propriétaire était le prince Khaled ben Sultan ben Abdelaziz al-Saoud, un membre de la famille royale d’Arabie saoudite.
      =*=

      J'aime

  10. Z’en on pas marre de détruire la Nature ?

    https://www.lepoint.fr/economie/edf-demande-plus-de-soutien-pour-ses-barrages-10-10-2020-2395726_28.php

    Note : lors du transport de l’électricité de 7 à 15 % sont perdus entre le point de production et le point de consommation.

    C’est une hérésie totale de construire ce type d’infrastructure.

    La production devrait pouvoir se faire par commune, et ça éviterait toutes ces ‘autoroutes’ à 400 et 250.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s