Le meilleur remède (naturel) au monde kanenronkwatsera – MNN du 17/10/20 (traduct° R71, complété et enrichi par JBL)

Qui veut la paix = Prépare la paix !

Et non la guerre perpétuelle, aujourd’hui contre un ennemi invisible de la taille d’un virus !

N’oubliez jamais que les Natifs et Peuples premiers sont confinés depuis 528 ans (depuis 1492) et qu’ils furent les premiers cobayes de la guerre bactériologique actuellement en cours menée contre tous les peuples, la PLANdémie au Sars-Cov-2 / Coronavirus !

Corona = Couronne/Crown ► Virus à couronne !

Le virus le + mortel aujourd’hui encore c’est le capitalisme !

▼▼▼

Le meilleur remède au monde Kanenronkwatsera

Mohawk Nation News – 17 octobre 2020 – URL de l’article source ► http://mohawknationnews.com/blog/2020/10/17/worlds-best-medicine-kanonrakwatsera/

Traduit par Résistance71, dans : Face à l’ignominie marchande indécrottable, la nature des choses (Mohawk Nation News)

Complété & Enrichi par JBL1960

Les hommes blancs disent aux enfants que leur ancêtre s’est « installé » ici. Quand la vérité est que les « envahisseurs » nous ont envahis, qu’ils nous ont assassinés et violés jusqu’à ce que nous disparaissions presque totalement.
Joyeux Thanksgiving (ou pas)…

Nous sommes des extensions de nos ancêtres. Nous sommes les survivants d’un chemin chaotique que nous n’oublierons jamais. Nous voulons la paix en accord avec kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix. La forme et le son œuvrent ensemble pour nous montrer ce qu’est la paix. Les envahisseurs ont stoppé notre connexion avec notre peuple, notre terre et notre environnement. Nous faisons partie d’une dimension que l’envahisseur ne peut pas voir. Nous avons pensé enlever les envahisseurs. Mais nous voyons qu’ils se mettent eux-même hors circuit.

Nous avons l’énergie vitale de continuer tandis que leur corps et leur esprit pourrissent. Nous nous reposons sur notre langue traditionnelle pour recevoir des visions du passé. Chants et danses sont importants parce que leurs fréquences proviennent de la nature de laquelle nous sommes partie intégrante.

En février 2020, tous les trains du Canada furent arrêtés afin de faire dérailler leur projet d’oléoduc illégal détruisant la terre souveraine de la nation Wetsuweten. Puis soudainement arriva la COVID. Gateway a immédiatement et illégalement mis en place un oléoduc au travers de la terre Wetsuweten non cédée.

Le Vatican, La City de Londres & Washington D.C.

WWIII AU N.O.M. DU FRIC, DU FLOUZE ET DE L’OSEILLE…Comme c’est parti, si le Canada se termine, alors se terminera l’empire britannique. La City de Londres possède illégalement la colonie du Canada. Les banquiers sont les actionnaires de chaque municipalité du Canada. Ils possèdent chaque personne en en faisant des entités commerciales à la naissance, les certificats de naissance sont des documents bancaires. Chacun est un numéro et est la propriété des banques. “Personne ne pourra acheter quoi que ce soit sans la marque de la bête”. Aujourd’hui, les statues et les temples qui glorifient les vies des envahisseurs sont mis à bas. Il est très difficile d’être une personne aborigène naturelle sur l’île de la Grande Tortue. Île de la Grande Tortue : Intérêt Indien contre l’assertion de la Couronne – Mohawk Nation News

Le Canada est maintenant dans une situation critique. Notre mère nature continue de nous garder, alors que nous continuons à essayer de nous occuper de tout, la terre, l’eau, l’air, les animaux, la végétation et tous les trésors de la nature. Chacun prend ce qu’il a besoin. Ceux qui en veulent trop perdent tout.

Nous devons remplir les paroles de la création / nature dans chaque partie de l’île de la Grande Tortue, de pôle à pôle et d’océan à océan, pour leur protection.

Les guerriers rotiskenrakete vont bientôt se dresser et défendre. Trouvons nos alliés, ceux qui connaissent le véritable ennemi. Les informateurs de nos conseils de bandes sont mis en position de choix comme traîtres à leur propre peuple. Nos ennemis sélectionnent avec attention les faibles d’esprit et les fainéants pour faire leur sale boulot. Ils sont la queue du serpent blanc dont nous avions été prévenus.

La 7ème génération contre la solution finale – Mohawk Nation News, 27 mai 2019

Nous devons nous occuper du bien–être de chacun les uns les autres. Nous persévèrerons de façon à ce que la loi de la Grande Paix ne soit jamais éradiquée. Nous allons nous protéger les uns les autres sur l’île de la Grande Tortue. Nous nous rappelons du bon message que nous a donné Dekanawida. Sur cette planète, tout ce qui vit a la même mère. Elle est la terre. Nous avons tous le même père, la source d’énergie de toute chose naturelle. Cela fait de nous tous des frères et des sœurs, vivant sur notre mère. Nous pouvons survivre et coexister ensemble comme une grande famille.

Les prédateurs psychopathes jouent des jeux veules. Ils se regroupent contre les faibles et innocents parce qu’ils veulent nous faire taire, nous réduire au silence. Aucune dictature n’a jamais perduré ni survécu. Ils sont sans racines et n’appartiennent en rien à cet environnement. Nous, Onkwehonweh, les peuples originels, sommes enracinés sur l’île de la Grande Tortue et avons un chemin à suivre déterminé par la nature. Karonhiaktajeh nous a appris à connaître cette voie. Nous nous rassemblons en conseil pour dire ce que nous ressentons et voyons et pour passer la connaissance. Des traîtres entraînés et à la solde sont envoyés pour nous espionner et nous fourvoyer.

Nous n’aurons pas faim, nous nous conseillons afin de devenir autonome comme nous l’étions avant la venue des envahisseurs. Les ragots et conversations stériles seront tenus à l’écart de notre feu de conseil. Les envahisseurs nous trompent tous les jours afin de mettre la vie en péril et hors d’équilibre. Nous suivrons notre esprit. Nous resterons sur le chemin qui mène à la paix en gardant notre esprit hors de toute distraction. Nous attendons le moment où le serpent fuira l’île de la Grande Tortue pour de bon et où la paix reviendra. Onkwehonweh a la responsabilité de disséminer la paix sur le monde. Nous sommes entrés dans l’époque du serpent noir. Bientôt nous verrons les signes annonçant le retour de la paix. Le contrôle exercé par la peur disparaîtra.

La nature nous a créé pour disséminer la grande paix. Le pouvoir du kanen’ ron’kwatsera, l’amour de notre terre-mère, continuera pour toujours. Nous ne sommes pas des oiseaux relâchés de leur cage. Petit à petit, Kaianerekowa sera mise en place comme ce fut voulu par notre terre-mère et la nature. Le déclenchement de la pandémie de février 2020 à commencé au Canada. Nous nous sommes tenus sur les rails et avons arrêté l’économie de la plus grosse colonie de l’empire britannique, le Canada. Un mois plus tard le COVID apparaissait soudainement sur la scène mondiale.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est native-american-land___0.gif

Les gens ordinaires sont maintenant dans de petites réserves dans le monde entier. Comme le Lakota Russel Means (1939 – 2012) le disait si bien : “Bienvenue dans la réserve !” dans : Introduction à la philosophie et la pensée amérindiennes par Russell Means

▲▲▲

Comme l’avait dit une mère de clan Mohawk, en 1990, lors de la Crise d’Oka, aux Canadiens et Québecois de papier venus voir ce qu’il s’y passait : Regardez-bien ce qu’il se passe ici (territoire Mohawk, crise d’Oka, 1990) car lorsqu’ils en auront fini avec nous (les Natifs), ce sera votre tour !

Et voilà, nous y sommes, notre tour est venu, à nous TOUSTES !

France, une mère de clan de 88 ans à Macron : Votre avis, comme disait mon cher Robert, « je m’en tamponne le coquillard » !

La lettre coup de gueule, de Denise, 88 ans, à Macron ► https://numidia-liberum.blogspot.com/2020/10/la-lettre-coup-de-gueule-de-denise-88.html

Complété & Enrichi par Mézigue !

 » Bonjour Monsieur le Président,
Je m’appelle Denise, j’ai 88 ans.
Ce n’est pas moi qui tape cette lettre, je ne sais pas trop comment faire.
C’est donc mon arrière petite fille de 19 ans, qui écrit sous ma dictée.
Je vous écris aujourd’hui pour vous dire toute ma colère contre vous, vos ministres, et vos conseillers « scientifiques ».
Qui êtes-vous, jeune godelureau, pour penser et décider à ma place, de ce qu’est ma vie, de ce que sera ma mort ?
J’ai 88 ans, j’ai eu une belle vie, avec ses hauts et ses bas, ses joies et ses blessures, comme tout le monde, je présume.
Dans les hauts, j’ai eu 5 enfants, tous mariés, qui ont eu à eux tous, 15 petits-enfants. La plupart de mes petits-enfants (12) sont aussi mariés, et ont maintenant à eux tous, 27 enfants. J’ai donc 27 arrières-petits enfants.
Si vous savez compter, ma famille, issue de mon mariage avec mon regretté Robert, se monte à 54 personnes. Sans parler de la famille de mes frères et sœurs, que je vois encore régulièrement. À nous tous, nous sommes plus de 250, qui nous réunissons tous les 15 août… enfin, sauf en 2020, grâce à vous.
Et encore, 2 de mes arrière-petites-filles viennent de se marier. SANS MOI !!!
Grâce à vous et vos sbires, elles ont toutes les deux été privées de leur famille au complet, et amis, car vous avez interdit les rassemblements familiaux de plus de 30 personnes pour ME PROTÉGER, MOI !
Et accessoirement, mes enfants, qui ont 60 ans et plus.
Mais je ne vous ai rien demandé !
QUI ÊTES-VOUS POUR DÉCIDER DE MA VIE ET DE MA MORT ?
Moi, je veux VIVRE auprès des miens, les voir, les embrasser, rire et pleurer avec eux, SANS RESTRICTIONS.
Et si j’en meurs, et bien, c’est que ce sera mon heure. Je mourrais heureuse d’avoir profité de leur présence, de leur joie et de leur amour jusqu’à la fin de ma vie.
Je refuse que vous m’obligiez à vivre seule, loin de toutes et tous, sans aucun contact physique, sans câlins de mes amours, sans leur rire devant mes gâteaux… Et encore, j’ai la chance de vivre chez moi.
Mais je pense à mes amis, qui vivent en EPHAD (PDF), emprisonnés dans leur chambre, sans voir personne, qui ont dû supporter la chaleur cet été, car on leur a interdit le ventilateur dans leur chambre. Ils sont en train d’en mourir ! De tristesse et de solitude. Vous êtes en train de les tuer bien plus sûrement que le COVID.
Et en plus, vous les priverez de la présence de leur famille lors des obsèques, limitées elles aussi en nombre de personnes présentes.
Pourtant, vous, vous vivez bien avec une femme de plus de 65 ans. Elle n’est pas à risques ? Pourquoi ne pas l’isoler de tous contacts, elle aussi ?
En fait, selon les critères que vous nous appliquez, vous la mettez en danger, elle aussi….
Encore une incohérence de votre part.
Ma petite-fille n’a pas pu se marier avec ses amis, mais ses frères et sœurs sont venus en trains bondés, avec parfois plus de 5 heures de trajet… Logique, selon vous ?
Vous autorisez 700 personnes à se réunir sous un chapiteau, mais vous interdisez 100 personnes sous une tente de mariage ?

Vous nous interdisez de vivre car vous avez sabré les lits d’hôpitaux, sous Hollande, puis vous, directement. Vous parlez de saturation, car 1500 personnes sont en réanimation. 1500 personnes sur 66 millions de français ? De qui vous moquez-vous ? D’autant que toutes ne le sont pas pour des raisons de COVID.

Il y a environ 50 morts par jour, ATTRIBUÉS au COVID. Est-ce une raison pour moi, mes amis, nous les « vieux », de nous priver de vivre ?
Sans compter tous les français, condamnés à la peur, au désespoir et au chômage à cause de vous… Vous ne voulez pas que nous, les vieux, nous mourrions, mais vous vous servez de nous pour faire mourir toute la France !
Monsieur le Président, laissez les français tranquilles,
LIBRES DE DÉCIDER DE LEUR VIE ET DE LEUR MORT !
Sachez qu’à partir d’aujourd’hui, 12 octobre 2020, je vais vivre comme je l’entends, en recevant qui je veux, et j’embrasserai tous ceux qui viendront me voir.
Votre avis, comme disait mon cher Robert ; «  je m’en  tamponne  le coquillard  ».
Bien à vous,
Denise H. « 

PUISQUE LA RÉSIGNATION C’EST LA MORT !

Aussi ne nous résignons pas, ne nous soumettons pas JAMAIS et au contraire, levons-nous, en nombre invincible, et solidarisons-nous, coordonnons-nous pour débrancher Macron, le cyborg, et tout son monde avant qu’ils ne nous éteignent définitivement, ce qui ne saurait tarder à la lecture des infos du jour, et pour maintenir le trouillomètre à zéro de toustes les ConVidiot(e)s de la Terre ;

Italie : en Campanie, le retour du confinement – REPORTAGE. Dans la région de Naples, où les nouveaux cas de Covid augmentent chaque jour, le gouverneur a décidé la mise sous cloche d’une commune de 34 000 habitants. Source Le Point du 23/10/20 

Il roule à 249 km/h sur l’autoroute pour… rentrer avant le couvre-feu -Le conducteur, originaire de la région parisienne, roulait presque deux fois au-dessus de la vitesse autorisée de 130 km/h, rapporte France Bleu. Source Le Point du 23/10/20 Voyez qu’on n’a pas le cul sorti des ronces, hein ?

Comme Denise H, comme la Nation Mohawk, comme moi et tant d’autres ici ou ailleurs, refusons de mourir comme des ConVidiot(e)s puisque de toutes les façons nous devrons TOUSTES, tôt ou tard, mourir un jour !

Retrouvez toutes les preuves documentaires sur cette PLANdémie fabriquée pour mieux nous contrôler, nous asservir, nous soumettre dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONONAVIRUS et ma BIBLIOTHÈQUE PDF et pour ne pas se résigner, JAMAIS !

JBL1960 qui ne se résigne pas !