DOUBLE MONDE de Lukas Stella, mai 2020 dans une nouvelle version PDF par JBL1960 – Octobre 2020

Ce monde façonné pour nous doit disparaitre pour laisser place à un monde façonné par nous

https://resistance71.files.wordpress.com/2020/09/doublemonde_ls.jpg

DOUBLE MONDE de Lukas Stella, mai 2020 dans une nouvelle version PDF N° 207 de 57 pages par Jo Busta Lally

AU SOMMAIRE :

PREMIÈRE PARTIE ► Page   5

Confinement en confusion, démence sous air conditionné  »

Un système de croyance régi par la peur ► Page   6

Exhibition en étalage ► Page  15

Possédé par son image ► Page  20

DEUXIÈME PARTIE ► Page  26

Confusion numérique  »

Achèvement d’un monde invivable ► Page  36

Coup de vent sur pollution mentale ► Page  46

LECTURES COMPLÉMENTAIRES AU TEXTE PAR R71 ► Page  55

LECTURES COMPLÉMENTAIRES PROPOSÉES PAR JBL1960 ► Page  56

J’ai choisi des illustrations réelles, le plus souvent, et j’ai volontairement choisi un style Noir & Blanc ou sépia qui appui la forme BD de la couverture originale.

À relier à De l’incubation à l’épidémie – Changement de perspective – 21 septembre 2009 par Lukas Stella

À RETROUVER DANS MA BIBLIOTHÈQUE PDF & dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

Résistance71 a republié, en 2 parties, ce très beau texte de Lukas Stella, publié initialement en mai 2020.

Parfaitement construit, dense, fouillé,  Stella  fait un constat lucide et sans appel sur la situation dans laquelle nous avons été conduits par les 0.001% et par démission de notre pensée critique, le plus souvent.

Constatant, que le désastre est déjà dans notre vie quotidienne, et qu’il a déjà intoxiqué ce qui reste de notre survie, Stella, s’attache à nous démontrer qu’il n’y a pas de solutions au sein de ce système de croyance régi par la peur et que de ce monde qui s’achève sous nos yeux, il n’y a rien à sauver, rien à réformer.

Ce monde INVIVABLE façonné pour nous doit entièrement disparaitre, et comme R71, mézigue, Zénon, Le Passeur, etc., le disons, quasi dans les mêmes termes, dans le même Esprit/Spirit/Geist en tous cas, depuis ces dernières années : la solution est en chacun de nous, la solution c’est nous mais Solidaires – Unis – Persévérants – Réfléchis – Actifs vers la Société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et autogérées.

Précisément parce qu’il n’y a pas de solutions au sein de ce système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais, ne perdons plus de temps, que de toute façon nous n’avons plus, et mutualisons-nous, dans cet ICI et ce MAINTENANT afin de coconstruire, cocréer et codiriger ce nouveau monde qui n’attendant plus que nous pour exister…

Page 38 du PDF : Notre futur a déjà été pillé : la faillite du capitalisme s’accomplit dans l’illusion du bonheur. La gangrène se propage dans ce système machinique, en roue libre, et s’emballe dans une auto-destruction qui a déjà commencé.

Page 39 du PDF : C’est le fonctionnement normal du capitalisme qui produit les dérèglements écologiques et l’intoxication de la vie. […] Tout repose sur des hypothèses scientistes parcellaires et restrictives prises pour des constats universels indiscutables.

Page 40 du PDF : Dans ce monde complexe et instable, les prédictions ne s’avèrent jamais exactes. La prédiction de l’avenir est une source d’erreurs quand elle n’est pas une escroquerie. Des experts officiels avaient déjà prédit des désastres conséquents au refroidissement mondial prévu dans les années 70, la fin imminente du pétrole, le trou dans la couche d’ozone… Ces experts des gouvernements, qui servent les intérêts des multinationales, ont fait leurs preuves : l’amiante, le sang contaminé, le nuage de Tchernobyl, les pesticides, fongicides, herbicides… Ils ne sont plus crédibles ! On perd beaucoup en liberté et en intelligence collective à subir l’autorité des experts de l’État.

Le climat se réchauffe, c’est un fait avéré, qui est récupéré, interprété et dénaturé. L’effet de serre est un phénomène naturel, dû au CO2, mais aussi à la vapeur d’eau, au méthane atmosphérique… Sans cet effet de serre, la Terre gèlerait littéralement, et sans CO2 il n’y aurait pas de vie sur terre. La théorie du réchauffement climatique restreint ses causes aux influences du CO2 produit par l’homme. Cette théorie dépend des rapports des experts du GIEC. Celui-ci a été créé en novembre 1988, à la demande du G7. La décision du G7 avait été prise sous la pression de Ronald Reagan et Margaret Thatcher, afin de justifier le nucléaire et d’empêcher une agence de l’ONU, soupçonnée de militantisme écologique, de mettre la main sur l’expertise climatique. Le GIEC ne fait que des hypothèses prédictives, qu’il présente comme les données d’une réalité inévitable, et les possibilités y deviennent très vite des certitudes scientifiquement prouvées. Les simulations passent pour une objectivité incontournable et incontestable.

Transition Énergétique ? Non = Pompe à Fric Climatique !Je cite ces passages, car aujourd’hui, avec la PLANdémie au virus de la peur, réelle ou fabriquée, c’est à nouveau le même process à l’œuvre, il a juste changé de N.O.M., les experts de l’OMS (Organisation Mafieuse de la Santé, ont remplacé ceux du GIEC, en France les nouveaux dieux sont les experts du Comité Scientifique et n’importe quelle blouse blanche…

Pour un autre futur qui est tout à fait possible, contrairement à ce qu’on veut vous faire croire, pour débrancher Macron le cyborg et son monde, leur dire NON et aller vers notre humanité réalisée ; rejoignons-nous, coordonnons-nous !

SINON ?…

JBL1960