Disparition de David Graeber, 59 ans, Anthropologue…

…ANARCHISTE !

Reconnu pour avoir inventé la phrase « Nous sommes les 99% » en contraste au 1% d’oligarques gouvernant. C’est grâce à David Graeber, que nous avons pu affiner l’analyse et démontrer que nous étions en fait 99.999% contre 0.001% . Et ça change tout !

Levez-vous tels les lions après la sieste,
En nombre invincible,
Secouez vos chaînes et jetez-les
au sol comme rosée du matin,
Chaînes sur vous tombées durant votre sommeil.
Vous êtes nombreux (99,999%), ils sont peu (0.001%).

Percy Bisshe Shelley (1792-1822)

David Graeber était Professeur d’Anthropologie, spécialiste en Économie Politique, de la London Schools of Economics, après avoir été viré de Yale pour ses vues radicales de la société. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages de références dont « Fragments d’anthropologie anarchiste », « Possibilities » et « La dette, les premiers 5000 ans ». Membre de l’IWW (syndicat anarchiste Industrial Workers of the World) et une des figures de proue du mouvement Occupy Wall Street.

Son épouse, l’artiste et écrivaine Nika Dubrovsky, dans un message publié jeudi sur Twitter, indique qu’il s’est éteint mercredi  dans un hôpital de Venise, en Italie, des suites de problèmes de santé indéterminés. Graeber ne vivait pas en Italie, mais devait y travailler depuis quelque temps, sans doute pour ses recherches pour son dernier livre à publier sur l’anthropologie du monde des pirates, livre à paraître en 2021 et à titre posthume malheureusement.

Depuis le début de l’Affaire du CoV19OGM, Graeber a été très silencieux au point que nous étions nombreux à nous demander à un moment donné ce qu’il faisait, même si ce n’était pas son domaine d’expertise.  A-t-il été  » éliminé  » ? Comme se pose la question R71 ; Franchement on n’en sait rien, mais à l’heure actuelle, toutes les hypothèses sont plausibles.

En 2018, à la demande de Résistance71 et dans le prolongement de leur Manifeste Politique qui a trouvé son  chemin de la société vers son humanité réalisée  en juin dernier, j’avais réuni, toutes leurs traductions publiées ces dernières années de/avec David Graeber dans un PDF pour permettre aux lecteurs de mieux saisir la variété des dernières trouvailles en matière d’anthropologie et d’évolution de la société humaine. Car David Graeber était  dans une démarche de rassembler des recherches complémentaires de scientifiques qui le plus souvent ne communiquent entre eux que rarement, mais qui pourtant auraient tout intérêt à le faire pour expliquer au grand public les dernières trouvailles dans leur domaine qui révolutionnent le catéchisme du consensus oligarchique anthropologique ; comme par exemple en sciences humaines, une plus grande communication entre anthropologues, archéologues, sociologues, historiens et philosophes.

Et dans le dernier article Graeber comble ce vide en s’associant avec un archéologue anglais de renom pour nous parler du rapport humain au pouvoir sous un angle novateur, en nous expliquant : Comment changer le cours de l’histoire humaine

Au sommaire du PDF ;

Page 4 – Petite leçon basique d’anarchisme de la vie de tous les jours

Page 9 – Mieux comprendre Société et État pour un changement politique profond : Fragments d’une anthropologie anarchiste – 1ère Partie

Page 17 – Mieux comprendre  Société  et  État pour un changement politique profond : Fragments d’une anthropologie anarchiste – 2ème Partie

Page 24  – État, société et les premières 5000 années de dette, avec l’anthropologue David Graeber

Page 33 – Le mouvement révolutionnaire au XXIème siècle

Page 40 – Anthropologie politique et changement de l’histoire humaine – 1ère Partie

Page 48 – Anthropologie politique et changement de l’histoire humaine – 2ème Partie

Page 59 – Liens Vidéos et lectures complémentaires en version PDF

https://m.dw.com/image/54807488_101.jpg

Fragments anthropologiques pour changer l’histoire de l’Humanité avec David Graeber, version PDF N° 57 de 59 pages

Cliquer pour accéder à fragments-anthropologiques-pour-changer-lhistoire-de-lhumanitc3a9-avec-david-graeber.pdf

Changeons le cours de l’Histoire humaine…

Par cette lecture Graeber nous invitait à remonter à la source et jusqu’aux promesses de l’aube de l’Humanité. Tel le saumon  qui remonte la rivière par la seule force motrice instinctive ; Projeté par la seule réminiscence du retour indispensable au lieu originel de sa propre création et gage de la survie de son espèce.

Cette invitation à remonter le cours de notre propre histoire, pour constater par nous-mêmes, que les sociétés dites primitives avaient, par des va-et-vient, testées les sociétés sans État et même contre l’État  ou totalement acquises à l’État à ses dogmes et doctrines.

Et en nous invitant à redescendre la rivière, ensemble, nous avons pu déterminer que c’était au sein des groupes/clans ou sociétés sans/contre l’État que l’Homme, tout naturellement, avait pratiqué l’Entraide comme facteur d’évolution et non en faisant la guerre, comme on veut nous le faire croire ! (ICI)

Nous avons pu ainsi déterminer le moment précis où l’homme a pris le mauvais chemin qui l’a conduit vers ce cul-de-sac où nous sommes aujourd’hui, et à l’aube du Grand Reset ordonné par le 0.001% contre nous, les 99.999% !

Nous n’avons jamais été si prêts de disparaitre, et cela arrivera, assurément, si nous ne sommes pas capables, ensemble, et par la mutualisation de la force de nos esprits, d’inverser notre réalité totalement kabbalistique que l’on tente de nous imposer avec le port d’une muselière, partout par toutes et tous dès l’âge de 11 ans et la nouvelle normalité de distanciation sociale dès 3 ans à l’école, qui promet la néantisation de l’Humanité telle que nous l’avons toujours connue.

Résultat de recherche d'images pour

Alors que nous avons absolument, encore, la possibilité de changer le cours de l’Histoire de l’Humanité.

Comment ? Tout simplement, en nous organisant, nous la minorité, soit 10 à 15% de la population mondiale, convaincue, motivée, opiniâtre car c’est tout ce dont nous avons besoin ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10-pour-cent-de-matthew-philips-2011.pdf

Pour un autre futur, pour une autre société hors État et ses institutions, contre le travail/Bullshit jobs et ses lois et sans argent, retrouvez Graeber, Clastres, Sahlins, Macdonald, Scott et bien d’autres dans ma page ANTHROPOLOGIE POLITIQUE : Origine et critique de l’État.

Pour retrouver ce PDF de Graeber et tous les autres (+de 200), ma BIBLIOTHÈQUE PDFs qui sont tous en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage LIBRES et GRATUITS car j’estime que tout ce qui participe de l’éveil de nos consciences et du développement de l’Humanité doit être accessible à nous tous gratuitement, et dans notre langue…

Merci à David Graeber pour avoir nourri ma petite flamme intérieure…

JBL1960

27 réflexions sur « Disparition de David Graeber, 59 ans, Anthropologue… »

  1. Et pour faire le lien avec aujourd’hui en France sous Lois Martiales Médicales : Non au port de la muselière, rite de passage vers le Nouvel Ordre Mondial : L’Insoumission comme facteur de notre évolution ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/07/non-au-muselage-sanitaire-insoumission-facteur-devolution-20-juillet-20-par-jbl.pdf

    Cliquer pour accéder à non-au-muselage-sanitaire-insoumission-facteur-devolution-20-juillet-20-par-jbl.pdf

    J'aime

      1. Un monde sans argent : le communisme ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/05/un-monde-sans-argent-le-communisme.pdf

        Pour les grincheux, il ne s’agit pas ici du Parti, hein ? Mais du bien commun, de la communalité, voire du communalisme plutôt !

        Donc, ignorer l’État et les institutions et nous coordonner en associations libres, n’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent. Si nous créons une société parallèle, ici et maintenant et d’où nous sommes, celle des associations libres fédérées, que nous boycottons système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les associations libres… À un moment donné, la désobéissance civile, donc la confrontation avec l’État sera inévitable, mais si nous, la minorité, faisons tourner la société déjà localement (et en France nous avons un maillage prêt à l’emploi ► les communes !) en ignorant l’État et le système politico-économique qui nous sont imposés, l’obsolescence de ces entités ne fera que croître et elles tomberont quasiment d’elles-mêmes ou avec un petit coup d’épaule « non-violent ».

        Cliquer pour accéder à un-monde-sans-argent-le-communisme.pdf

        J'aime

    1. Merci,

      Port du masque,

      En haut lieu ils sont entrain de voir comment ils pourraient annuler l’annulation,

      Bien a vous,

      J'aime

  2. « On en reste à une médiocratie gouvernementale qui donne des ordres sur le régime de la privation de libertés. »

    « Quand on parle d’épidémie de grippe c’est pour 150 cas pour 100 000 habitants..

    Pour le COVID c’est 50 cas pour 100 000 habitants …pourquoi ? »

    J'aime

    1. Pour changer le cours de l’Histoire de l’Humanité écrite par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité, telle qu’on l’a toujours connue, cette vidéo à voir, ABSOLUMENT de 5MN04 ;

      […]si une civilisation est détruite, c’est qu’elle était dans l’erreur. Et si l’Homme est obligé de recommencer son chemin, cela signifie que tout son parcours antérieur n’était pas celui de son perfectionnement spirituel[…] Andreï Tarkovski conclusion de son livre Le Temps Scellé que vous trouverez dans ce petit PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/06/andrec3af-tarkovski-cinc3a9aste-poc3a8te-de-limage-et-rc3a9vc3a9lateur-de-la-vie-2018.pdf

      Et qui a toute sa place, ici-même…

      Cliquer pour accéder à andrec3af-tarkovski-cinc3a9aste-poc3a8te-de-limage-et-rc3a9vc3a9lateur-de-la-vie-2018.pdf

      J'aime

  3. Nouvelles révélations du Pr. Perronne !

    « Le professeur Perronne devient officiellement complotiste et dénonce la collusion du pouvoir avec Big Pharma. Il rappelle que l’étude monstrueuse du Lancet a tué des milliers de personnes. « Quand on n’a pas d’arguments, on vous accuse de complotisme ». « Vivre sainement » le présente drôlement. Rappelons que notre blog à part est lui censuré par Google…

    Source Nicolas Bonnal ► https://nicolasbonnal.wordpress.com/2020/09/05/le-professeur-perronne-devient-officiellement-complotiste-et-denonce-la-collusion-du-pouvoir-avec-big-pharma-quand-on-na-pas-darguments-on-vous-accuse-complotisme-vivre-sainement-le-present/

    Gogole, YT censurent, déréférencent à tour de bras !
    Autant vous dire que je n’échappe pas à la règle…
    😉

    J'aime

  4. Pour info transmise par mail ► https://www.legrandsoir.info/un-message-de-la-nation-la-plus-bombardee-au-monde-le-territoire-shoshone.html

    Plus de 900 essais nucléaires ont été effectués dans le territoire Shoshone, dans le Nevada, aux Etats-Unis. Les habitants en subissent encore les conséquences.

    Vous ne savez jamais ce qui vous tue quand c’est fait en secret.

    J’ai vu mon oncle souffrir d’un horrible cancer qui dévorait sa gorge, et mon grand-père mourir d’une maladie auto-immune connue pour être causée par l’exposition à des radiations. Ils ont dit qu’il avait fait une crise cardiaque, mais quand votre peau tombe, le stress fait pression sur votre cœur.

    Beaucoup de mes cousins sont morts. L’an dernier, mon cousin, qui a environ 50 ans, a eu un défibrillateur placé dans sa poitrine. Maintenant, sa fille, une enfant en bas âge, a aussi des problèmes cardiaques. A peu près à la même époque, un autre cousin m’a dit que sa mère avait un cancer. Et une semaine plus tard, il a appris qu’il en avait un aussi.

    Il y a quelques mois, un ancien d’ici est décédé d’une forme rare de tumeur au cerveau.

    Chaque famille est affectée. Nous avons eu des retards mentaux et physiques, des leucémies, des enfants leucémiques, et toutes sortes de cancers.

    Le complexe militaro-industriel

    Je suis le chef de file [en anglais ‘Principal Man’] des bandes de l’ouest de la Nation Indienne Shoshone – la nation la plus bombardée sur terre. Notre pays couvre environ 104 000 km², de l’ouest de Las Vegas, dans le Nevada, jusqu’à la Rivière Snake, dans l’Idaho, y compris une bande large de 563 km dans le Grand Bassin. Il y a approximativement de 25 000 à 30 000 descendants directs de Shoshone, mais les Etats-Unis réduisent beaucoup le nombre en se fondant sur un ‘quota de sang’ (un pourcentage d’ancêtres).

    Nous avons été sur ce territoire depuis au moins 10 000 ans.

    Notre relation avec les Etats-Unis se fonde sur le Traité de Ruby Valley, signé en 1863. Selon le traité, les Shoshone continuent de posséder le territoire, mais nous avons été d’accord pour que, en échange de 5000 dollars par an pendant 20 ans, payés en bétail et autres marchandises, les Etats-Unis puissent établir des postes militaires sur nos terres, que US mail et des compagnies de télégraphe puissent continuer à y opérer le télégraphe et des lignes de diligences, qu’une ligne de chemin de fer puisse les traverser, que les Etats-Unis puissent y creuser des mines.

    Mais juste avant la fin de la Deuxième Guerre mondiale, nous avons commencé à être débordés par le complexe militaro-industriel des Etats-Unis, de façons que nous commençons seulement maintenant à comprendre.

    Retombées nucléaires

    En 1951, en violation du traité, les Etats-Unis ont établi les Terrains d’Essais du Nevada (qui seraient connus plus tard comme le Site de Tests du Nevada et s’appellent maintenant le Site de Sécurité Nationale du Nevada) en territoire Shoshone, et ont commencé à tester des armes nucléaires – sans notre consentement, sans même que nous le sachions. Nous soupçonnons que des scientifiques Nazis, amenés par les Etats-Unis dans le cadre de l’Opération Paperclip – pour aider les Etats-Unis à développer des armes nucléaires – étaient impliqués.

    Le 27 janvier 1951, le premier test nucléaire a eu lieu sur notre territoire, une bombe d’1 kilotonne larguée d’un avion sur le site.

    Pendant les 40 années suivantes, c’est devenu le premier site de tests pour les armes nucléaires étasuniennes. Environ 928 tests nucléaires ont eu lieu en territoire Shoshone – 100 dans l’atmosphère et plus de 800 souterrains.

    Lorsque les Etats-Unis ont largué une bombe atomique sur Hiroshima en 1945, 13 kilotonnes de retombées nucléaires ont arrosé la ville. D’après une étude de 2009 parue dans le Nevada Law Journal, entre 1951 et 1992, les tests effectués sur nos terres ont causé 620 kilotonnes de retombées nucléaires.

    Je suis né en 1964, un an après que les tests nucléaires à l’air libre ont été interdits. Mais les Etats-Unis ont continué à tester des armes de destruction massive sous notre territoire presque toutes les trois semaines jusqu’en 1992.

    Les habitants sous le vent

    Les retombées de ces tests ont couvert un large territoire, mais ce sont les communautés Autochtones vivant sous le vent par rapport au site qui étaient les plus exposées – parce que nous consommions des animaux et des plantes sauvages, buvions du lait contaminé, vivions de terres contaminées. Pour les Autochtones adultes, le risque d’exposition a été prouvé être 15 fois plus élevé que pour les autres Américains, pour les jeunes ça va jusqu’à 30 fois, et pour les bébés, de l’état de fétus à 2 ans, ça peut aller jusqu’à 50 fois.

    Les retombées ont tué la flore et la faune délicate, créant une énorme vulnérabilité dans des milliers de km² de territoire Shoshone. Les pins, que nous utilisons pour la nourriture et le chauffage, étaient exposés, les plantes que nous utilisons comme nourriture et comme médicaments étaient exposées, les animaux que nous mangeons étaient exposés. Nous étions exposés. Résultat, nous avons regardé nos gens mourir. Certains des plus forts défenseurs de notre territoire, sont partis, comme ça.

    Mais nous devons protéger notre terre et notre peuple. Notre identité c’est le territoire. Notre identité c’est l’eau pure venue du sol, qui coule depuis des millions, des dizaines de millions, des centaines de millions d’années. Nous considérons cette eau pure comme un médicament. Les gens ont besoin de cette eau pure pour guérir.

    Mais ce que nous voyons, c’est que les Etats-Unis négocient pour l’industrie nucléaire, négocient pour l’industrie minière, détruisent notre propriété pour le profit.

    Nous ne pouvons plus supporter d’autres risques, que ce soit les tests d’armes nucléaires ou les cendres de charbon ou les forages pétroliers, ni aucune source de radiation.

    Les marteaux et les clous

    Nous commençons à comprendre ce qui nous est arrivé. Pendant plus de 50 ans, nous avons souffert de ce tueur silencieux et la culture du secret du gouvernement des Etats-Unis a gardé ce silence. Mais nous avons besoin de secours.

    Dans les autres parties du monde où il y a eu des catastrophes ou des tests nucléaires – entre autres au Kazakhstan, au Japon, et même à Tchernobyl – il y a des registres de santé pour suivre ceux qui ont été exposés, même si les chiffres sont artificiellement abaissés dans certains pays. Nous n’avons pas cela aux Etats-Unis. Nous n’avons pas cela pour les Autochtones vivant sous le vent. Nous avons besoin de ce genre de tests. Nous avons besoin de registres de santé. Nous avons besoin de contrôle. Nous ne pouvons pas attendre plus longtemps que les disparités de santé qui nous affectent soient identifiées.

    Nous devons combattre les Etats-Unis pour leur faire comprendre nos besoins de santé de base.

    Nous avons réussi à obtenir des documents déclassifiés dans les années 1990. Mais ils font près de deux millions de pages. Essayer de tout comprendre est décourageant. Nous n’avons aucun financement et nous n’avons pas le soutien des Etats-Unis pour que ce travail soit fait. Alors, nous devons le faire nous-mêmes tout en souffrant de cette crise sanitaire permanente. Et pendant ce temps, les activités militaires continuent sur notre territoire.

    Nous continuons à souffrir et à vivre avec la conscience que les radiations sont là, dans le sol, dans nos plantes, dans nos animaux, dans notre peuple.

    Tuer les Shoshone n’a jamais fait partie du traité que nous avons signé. Notre peuple ne se serait jamais engagé dans quelque chose qui mènerait à notre propre destruction.

    Notre coutume est de partager, mais quand on n’a qu’un marteau, tout sert de clou, et c’est ce que les militaires Américains ont fait, frapper les Shoshone avec des bombes.

    Le point de vue exprimé dans cet article est celui de l’auteur et ne reflète pas nécessairement les choix éditoriaux de Al Jazeera.

    SOURCE : Al Jazeera News

    Les États-Unis n’ont jamais, JAMAIS respecté un seul traité et la Terre appartient toujours aux Natifs !

    Qui s’intéresse aux vrais habitants de l’île de la Grande Tortue ?

    Hé ? Les afros-américains ? Avant d’avoir été chassés sur vos terres, qui s’intéressaient aux Natifs parqués dans des REZ, prisonniers en leurs propres terres ?

    Tous vos Présidents Zuniens, TOUS sans exception étaient esclavagistes au début, et aujourd’hui, tous sans exception déclarent que les Natifs et Peuples Originels ne sont pas souverains ?

    Et vous voulez continuer à voter ???

    Tournez-vous vers eux plutôt, sinon votre civilisation sera détruite, tout simplement parce qu’elle se trompe de chemin…

    Mitakuye Oyasin
    JBL1960

    J'aime

    1. RAPPEL ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/07/29/cov19-vaccination-en-marche-forcee-video-parodique-pdf-infos-ad-hoc-et-connexes/

      À revoir et à partager avec délectation et sans aucune modération, parce que c’est ce qui se passe sous nos yeux et à 5 jours du 11/09…

      Vidéo de 4MN proposée par Chez Néo qui m’a été transmise par mail

      Parodie du film « La Chute » avec l’excellent acteur Bruno Ganz

      Franchement, où est la différence ? Actuellement c’est Orientazione et dénonciations à la Kommandantur des anti-mask et anti-vaxx, comme hier les GJ…

      Oui, il vaudrait la peine d’étudier, cliniquement, dans le détail, les démarches d’Hitler et de l’hitlérisme et de révéler au très distingué, très humaniste, très chrétien bourgeois du XXe siècle qu’il porte en lui un Hitler qui s’ignore, qu’Hitler l’habite, qu’Hitler est son démon, que s’il le vitupère, c’est par manque de logique, et qu’au fond, ce qu’il ne pardonne pas à Hitler, ce n’est pas le crime en soi, le crime contre l’homme, ce n’est pas l’humiliation de l’homme en soi, c’est le crime contre l’homme blanc, c’est l’humiliation de l’homme blanc, et d’avoir appliqué à l’Europe des procédés colonialistes dont ne relevaient jusqu’ici que les Arabes d’Algérie, les coolies de l’Inde et les nègres d’Afrique.

      Et c’est là le grand reproche que j’adresse au pseudo-humanisme : d’avoir trop longtemps rapetissé les droits de l’homme, d’en avoir eu, d’en avoir encore une conception étroite et parcellaire, partielle et partiale et, tout compte fait, sordidement raciste.

      J’ai beaucoup parlé d’Hitler. C’est qu’il le mérite : il permet de voir gros et de saisir que la société capitaliste, à son stade actuel, est incapable de fonder un droit des gens, comme elle s’avère impuissante à fonder une morale individuelle. Qu’on le veuille ou non : au bout du cul-de-sac Europe, je veux dire l’Europe d’Adenauer, de Schuman, Bidault et quelques autres, il y a Hitler. Au bout du capitalisme, désireux de se survivre, il y a Hitler. Au bout de l’humanisme formel et du renoncement philosophique, il y a Hitler.

      Et, dès lors, une de ses phrases s’impose à moi : « Nous aspirons, non pas à l’égalité, mais à la domination. Le pays de race étrangère devra redevenir un pays de serfs, de journaliers agricoles ou de travailleurs industriels. Il ne s’agit pas de supprimer les inégalités parmi les hommes, mais de les amplifier et d’en faire une loi. »

      Extrait du Discours sur le colonialisme, d’Aimé Césaire, 1950, à la page 7 du PDF N° 78 de 38 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/10/discours-sur-le-colonialisme-daimc3a9-cc3a9saire-1950.pdf dans sa version intégrale

      Cliquer pour accéder à discours-sur-le-colonialisme-daimc3a9-cc3a9saire-1950.pdf

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s