Contre les guerres de l’avoir, la guerre de l’être du Collectif Guerre de Classe, octobre 2019 (version PDF)

 

Résultat de recherche d'images pour "images pas un franc pas un homme pour la guerre"

Contre les guerres de l’Avoir, la guerre de l’Être, du Collectif Guerre de Classe, Octobre 2019, dans une version PDF N° 137 de 41 pages

Sur proposition du Collectif Résistance 71

Pour retrouver ce PDF et tous les autres, en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage libres et gratuits ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Lectures complémentaires essentielles voire indispensables ;

Solution anthropologique pour une Société des sociétés, par Résistance 71

  1. L’Éducation comme pratique de la liberté, 1965 – Version PDF N° 93 de 22 pages
  2. Extension ou Communication, 1969 – Version PDF N° 94 de 13 pages
  3. La Pédagogie des opprimés, 1970 – Version PDF N° 83 de 111 pages

LES CHRONIQUES DE ZÉNON

Anthropologie politique avec Pierre Clastres

Anthropologie politique ; Origine et Critique de l’État

Résultat de recherche d'images pour

Ce texte démontre, à mon sens, que par des cheminements intérieurs apparemment différents, nous en arrivons, peu ou prou, aux mêmes conclusions. D’ailleurs, voici ce qu’en dit R71 : Au-delà du fait de la concordance des conclusions de cet essai avec notre propre réflexion mise en page dans deux essais successifs, nous tenons ici à exprimer la satisfaction de voir que des réflexions s’opérant sur des chemins de pensée en apparence différents, finalement convergent en la formulation d’une réalité indubitable sur laquelle il convient maintenant d’agir pour changer le paradigme de la société humaine. Cette réalité est de comprendre et d’accepter qu’il n’y a pas de solution au sein du système imposé (étatico-capitaliste), qu’il n’y en a jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir.

Bien entendu, il y aurait toujours matière à pinailler sur certains détails, mais tout ceci ne serait finalement que futilité devant une certaine réconciliation conclusive d’une pensée marxienne (GDC) et d’une pensée anarchiste (R71) au-delà de toutes les divisions et impostures induites qui ont piégé une certaine partie de la pensée radicale dans le confort réformiste de la supercherie étatique et marchande.

Au bout du chemin de la réflexion, tout en l’exprimant différemment, nous parvenons à la même conclusion de synthèse ne voyant de solution objective que dans la déchéance et l’abolition de la dictature étatico-marchande, empire de l’avoir, pour un retour aux racines profondes de la société de l’être dans sa diversité complémentaire acceptée. Pour ce faire, à bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent et à bas le salariat, ces maillons de la chaîne de l’esclavage maintenu pour le seul profit du plus petit nombre.

Vive la Commune ! Vive la Société des Sociétés !

Ouvrons-grand la porte de la perception… Car derrière c’est l’émancipation !

Ce nouveau texte que nous vous proposons de lire, démontre surtout, je trouve, combien il est possible si nous le décidons ensemble dans cet ICI et MAINTENANT d’inverser la réalité un chouïa luciférienne et franc-maçonniques qu’une élite auto-proclamée tente de nous imposer partout dans le monde grâce à la 5G, les compteurs communicants, les cryptomonnaies & Blockchains, le puçage RFID, l’obligation vaccinale, la reconnaissance faciale et la biométrie (mesure du vivant) pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées / Smart-cities.

Comment ? En premier lieu en arrêtant de voter !

Car nous le voyons bien, quel que soit le Bozo au nez rouge et à la perruque orange que vous portez au pouvoir, c’est toujours le même Barnum qui continue !

Au Canada avec Trudeau, qui vient d’être réélu, donc ► LE VOTE PIÈGE de Mohawk Nation News, 17/10/2019 – Traduit, complété & enrichi par JBL

Au USA que ce soit Trump ou Killary ou Biden ou Sanders ou qui que ce soit d’autre, de toutes façons, les Natifs et Nations premières ou originelles, sont toujours considérés comme Res Nullus, et comme l’avait prévenu Russell Means : “Vous ne serez et ne demeurerez que des commodités aussi longtemps que l’empire existera…” Russell Means, Oglala, Lakota

En France avec Macron, et après Hollande, et depuis Sarkozy, première taupe zunienne placée dans le fauteuil élyséen, tant il devient évident, maintenant, que ce sont TOUS les marionnettes de… La City, le cœur de l’empire

En Allemagne avec Merkel que l’on tente d’éteindre, publiquement, pour l’exemple.

En Ukraine aussi, avec un Zélinskii qui ne fait plus rire personne et bien que le « peuple » l’ait porté au pouvoir ; Quelle blague !

En Russie, aussi, avec un Vlad en clown blanc certes et qui ne joue pas sur le même registre que les autres, mais qui fait partie de l’échiquier mondial, n’en doutez pas, lui qui rêve d’un Ordre Mondial Démocratique (autre nom du N.O.M.) russo-chinois, aussi ► EMPÊCHONS LE BERNIE (le cœur de l’Empire) DE CHANGER DE COQUILLE…

Partout dans le monde, lorsque vous votez pour un parti, un représentant d’un parti, et qui plus est, avec les règles du système, vous votez pour que celui-ci continue !

Dites NON au N.O.M. – Arrêtez de consentir & ENSEMBLE ;

STOPPONS NET LA FERMETURE DES GRILLES TOTALITAIRES SUR NOS TRONCHES…

Il y a un autre chemin, une autre voie, à nous de voir si nous voulons rejoindre les cyborgs et accepter la DICTATURE TECHNOTRONIQUE ou être et incarner la RÉSISTANCE

JBL1960

4 réflexions sur « Contre les guerres de l’avoir, la guerre de l’être du Collectif Guerre de Classe, octobre 2019 (version PDF) »

  1. https://www.retronews.fr/societe/echo-de-presse/2017/09/28/les-alienes-mentaux-grands-oublies-de-la-guerre-de-1914?fbclid=IwAR31XFYo0qmM4vi6wk2HQ-6oYmYdqMqrcrRXym0ZGXffmcLO0bDG8kNSCKA#

    On les appelle les « mutilés du cerveau » ou les « aliénés de guerre ». Face à eux, le corps médical est désemparé et la société détourne les yeux.

    « Honneur aux poilus, ils nous ont fait cette victoire ». Le 11 novembre 1918, Georges Clemenceau rend hommage aux soldats de la Première Guerre mondiale.

    À côté de ces héros de la « grande guerre », il y a ceux devant lesquels on détourne les yeux : les blessés sans blessures, les soldats que la guerre a rendus fous, qu’on appellera plus tard les « psycho-névrosés » ou « névrosés traumatiques ».

    Ils sont nombreux : immédiatement après la fin de la guerre, on note une hausse sensible des admissions dans les asiles d’aliénés. Des centaines de milliers d’hommes sont touchés, mais seuls les cas les plus graves sont internés : « environ 14 000 », peut-on alors lire dans la presse.

    En 1925, le directeur de l’Écho des mutilés dresse le sombre tableau de la situation des « aliénés de guerre » en France : laissés pour compte, mal soignés par un corps médical désemparé face à ces troubles d’un genre inconnu.

    Il faut encore des années pour que l’État se décide enfin à ouvrir les yeux sur cette situation intenable et à donner un semblant d’existence et de statut aux anciens combattants aliénés. Treize ans après la fin de la guerre, un congrès se réunit pour élaborer une charte au sujet des « mutilés du cerveau ».

    Et ainsi pas besoin de solliciter l’État afin qu’il « soigne » ce qu’il engendre…

    JBL

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s