LE VOTE PIÈGE de Mohawk Nation News, 17/10/2019 – Traduit, complété & enrichi par JBL

POUR ÉVITER LE « VOTE PIÈGE » ► ARRÊTEZ DE VOTER !

POUR EFFONDRER LE COLONIALISME ► ARRÊTEZ DE VOTER !

SIMPLE – BASIQUE – BASIQUE – SIMPLE…

LE VOTE PIÈGE

Mohawk Nation News | 17/10/2019 | URL de l’article source en anglais ► http://mohawknationnews.com/blog/2019/10/17/the-vote-trap/

Traduit de l’anglais par Jo Busta Lally, avec l’aide du traducteur Deepl.com

Beaucoup de ceux qui ont vécu pour la cause sont partis : Clinton Rickard, Mad Bear Anderson, Louis Hall karonhiaktajeh, Peter Diome, Richard Oaks, Russell Means, Dennis Banks, kakwirakeron, Vernon Bellecourt, Anna Mae Aquash, plusieurs rotiskenraketeh en première ligne, Harriet Boots, des femmes et des hommes qui se sont tenus côte à côte, Sugar Montour, Mad Jap, The General, Dick Hill, Kevin Stanger, Jakwadeh, Lasagna, Deskaheh, et pour ceux que je n’ai pas mentionnés, ils sont tous des héros.

Leur travail n’est pas terminé. Nous entendons encore leurs voix, même si leur corps a été enterré. Leurs yeux fermés ; Entendez leurs voix. Leurs paroles ne mourront jamais.

Nous avons toujours été incités à vivre dans les villes pour nous assimiler à la culture des colons.

Les banquiers sont propriétaires de tous les terrains, de l’air, de l’eau et des citoyens de la société appelée le « gouvernement du Canada » [NdJBL : CANADA INC.]. Voter signifie accepter les politiques visant à établir le coût élevé de la vie et un faible niveau de vie, le faible taux de natalité, l’anéantissement de notre race, les fléaux, le raccourcissement de la durée de notre vie, la pauvreté, la vie dans les rues des quartiers/bidonvilles pour esclaves, les entreprises criminelles, nos familles vivant au tout dernier échelon en raison de la couleur de notre peau et dans la perspective de la disparition définitive de notre culture.

Une majorité de 51% n’est pas la démocratie ou le consensus. C’est du corporatisme. Votre vote est pour que la société continue.

Nous essayons constamment de sensibiliser la communauté internationale à notre génocidaire en continue. Nous ne pouvons pas ramener ceux qui ont travaillé si dur pour notre survie, et nous ne pouvons pas non plus restaurer la santé de notre mère la Terre par nous-mêmes. Par les messages qu’ils nous ont laissés, ils sont ici. Nos jeunes essaient de nous libérer de l’esclavage et du génocide perpétuel en cours d’achèvement.

L’Accord-cadre supprimera l’intérêt de l’indien originel qui existait sur l’île de la Grande Tortue afin que les banquiers contrôlent totalement nos terres. Ils seront même propriétaires de nos plus petits territoires aussi grand qu’un « timbre-poste ». Les actes délivrés par les bureaux d’enregistrement ne mentionnent que la « possession par la Couronne« , qui appartient aux banquiers et qui est taxée par eux. Dans 10 ans, ils espèrent que le désespoir nous poussera dans les villes. Nos collectivités ont été soigneusement conçues pour ne pas avoir d’économie, de sorte que nos gens vont s’éloigner pour survivre.

Les riches vivront dans des forteresses rurales clôturées pour échapper à la vie brutale et désagréable qu’ils ont créée dans les villes et pour contrôler toute révolution à venir. [NdJBL : C’est exactement ce que j’exprime en appelant à  stopper net la DICTATURE TECHNOTRONIQUE mise en place par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité, grâce à la 5G, les compteurs communicants, les cryptomonnaies, le puçage RFID pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées et après un “nettoyage” de 7 milliards d’humains, les 500 millions restant étant parqués dans les fameuses Smart-City/Villes connectées, véritables Gattaca/Ghettos technotroniques, tandis que l’élite toujours auto-proclamée vivra dans ses “zones vertes” de luxe, de jouvence et de délires transhumanistes en France ► REFUSONS LA RECONNAISSANCE FACIALE, en France !]

Les villes sont politiquement corrompues de par leur conception même. Elles sont programmées pour prendre le contrôle et être dirigées par l’Armée. Le pouvoir de la ville est basé sur la concentration de la fabrication et du marchandisage/mercantilisme pour vivre sur le dos des pauvres. C’est ce qu’on appelle l’extinction, l’assimilation, la réconciliation, l’entremêlement, la rupture de l’identité et de la langue du peuple premier.

Les immigrants se tournent vers le gouvernement fasciste pour échapper au chaos qu’ils ont fui dans leur propre pays.

Seules les populations originelles et la Nature demeureront sur l’île de la Grande Tortue.

La pression actuelle en faveur de la langue française vient du fait qu’ils devront retourner dans leur pays d’origine. Pour rester, ils doivent vivre selon  kaianerekowa, la tradition originelle de cette Terre et parler une langue native pour pouvoir communiquer avec notre Mère.

Nous avons un droit de naissance à protéger, un nom autochtone, une terre, nos familles.

En votant pour le maintien de leur système corporatif, notre destin est mis entre les mains de l’ennemi. La Grande Loi de la Paix, kaianerekowa, (plus vieille Charte / Constitution de la Confédération Iroquoise , au monde, toujours active, datant du XIIe siècle) est escamotée (pour ne pas dire, niée). Rester dans cette véritable réalité* est le défi.

Selon les lois de l’Amirauté, lorsque les autochtones votent, ils réaffirment leur assimilation.

Île de la Grande Tortue : Intérêt Indien contre l’assertion de la Couronne – Mohawk Nation News

*Réalité inversée « Franc-Maçonnique » par Dean Henderson  ; Les propriétaires de la City de Londres/Bank of International Settlements ont perfectionné l’art de projeter une fausse réalité sur les habitants de la planète. La plupart des gens ont intériorisé cette réalité et ne la connaissent même pas. Pour inverser la réalité luciférienne franc-maçonnique ► Réalité Inversée « Franc-Maçonnique » par Dean Henderson – Traduit, complété et enrichi par JBL et relever le défi…

De la même manière que toute personne qui célèbre le Jour de la Découverte, ou Columbus Day, ou le Jour de la Race réaffirme sa soumission à l’Empire ► Lundi 14 octobre 2019 : Columbus Day & Día de la Raza = Journée de la honte…

Pour effondrer les empires coloniaux sans verser une goutte de sang, sans haine, sans violence ?

DIRE NON ! Arrêter de voter, de se soumettre, de consentir…

Le salut de l’Occident et l’avenir de l’Humanité passent par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre. Du fait qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a jamais eu et qu’il n’y en aura jamais !

Ces lectures complémentaires, et indispensables, pour parvenir à remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui appliqué à différents niveaux de la société empêche l’Humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

EFFONDRER LE COLONIALISME ! MàJ du 26 janvier 2019 – Version PDF N° 38 de 23 pages, PARTIE II – PAGE 12 à 21 ► Petit précis sur le colonialisme français en Nouvelle France ;

Nous sommes TOUS des colonisés par Résistance 71 ;

La Couronne ► La City de Londres ; Au cœur de l’empire ;

Les confessions d’un évêque jésuite – Dr. Alberto Rivera par Jimmy Daleedoo, Version PDF N° 44 de 23 pages, exclusivité de mon blog ;

Nouvelle Version revue & corrigée du 17 avril 2019 ► INTRODUCTION À LA PHILOSOPHIE & LA PENSÉE AMÉRINDIENNES, Russell Means (1939 – 2012)

La Grande Loi du Changement – par le Pr. Taiaiake Alfred

 La voie Lakota & L’aventure Crazy Horse Traduction d’extraits par Résistance 71 de deux livres de Joseph M. Marshall III, historien et conteur Lakota ;

MA PAGE PDFs (136)

JBL1960

Illustration du billet issue de l’article original de MNN (2001 HARPWEEK)