RAPPEL de l’APPEL à une GRÈVE GÉNÉRALE, ILLIMITÉE, EXPROPRIATRICE & AUTOGESTIONNAIRE

Que j’avais formulée, déjà, en ces termes en novembre 2017 ► Pour une grève générale, illimitée et expropriatrice

Tout en précisant bien que l’objectif n’était pas l’expropriation arbitraire pour le profit de quelques-uns, sinon à reproduire le schéma du système marchand actuel.

Mais bien sur le fondement d’un nouveau paradigme qui est l’expropriation de l’État, du Capital, et de produire, nous-mêmes, pour les véritables producteurs et les consommateurs mais HORS SYSTÈME MARCHAND et en court-circuitant ainsi les rouages de la division et de l’exploitation étatico-capitaliste.

Comme d’ailleurs l’avait parfaitement expliqué Élisée Reclus, à l’époque (1899) dans « Les Temps Nouveaux » et 120 ans plus tard, ce texte résonne et/ou raisonne tout particulièrement à l’appel de cette grève générale et illimitée que nous souhaitons, donc, EXPROPRIATRICE ;

À mon frère le paysan

«Est-il vrai», m’as-tu demandé, «est-il vrai que tes camarades, les ouvriers des villes, pensent à me prendre la terre, cette douce terre que j’aime et qui me donne des épis, bien avarement, il est vrai, mais qui me les donne pourtant ? elle a nourri mon père et le père de mon père ; et mes enfants y trouveront peut-être un peu de pain. Est-il vrai que tu veux me prendre la terre, me chasser de ma cabane et de mon jardinet ? Mon arpent ne sera-t-il plus à moi ?»

Non, mon frère, ce n’est pas vrai. Puisque tu aimes le sol et que tu le cultives, c’est bien à toi qu’appartiennent les moissons. C’est toi qui fais  naître le pain, nul n’a le droit d’en manger avant toi, avant ta femme qui s’est associée à ton sort, avant l’enfant qui est né de votre union. Garde tes sillons en toute tranquillité, garde ta bêche et ta charrue pour retourner la terre durcie, garde la semence pour féconder le sol. rien n’est plus sacré que ton labeur, et mille fois maudit celui qui voudrait t’enlever le sol devenu nourricier par tes efforts ! Lire l’intégralité de ce texte dans ► Résistance politique : Ville-campagne se connecter (Élisée Reclus) par R71 du 27/07/2016

ET AUTOGESTIONNAIRE ;

  1. Générale
  2. Illimitée
  3. Expropriatrice
  4. Autogestionnaire

Et s’il manque un de ces 4 éléments, ce n’est que pisser dans un violon, l’histoire l’ayant prouvée encore et encore ► POUR UNE ABSTENTION POLITIQUE ACTIVE et convaincre les mougeons d’arrêter de voter en rond, version PDF N° 99 de 25 pages de Jo Busta Lally.

Une chose qu’aura démontrée le Mouvement des Gilets Jaunes, à ce stade, c’est que toute négociation avec l’État et les représentants de l’oligarchie est non seulement futile mais contre-productive ► Tract Aux Gilets Jaunes ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/tout-le-pouvoir-aux-ronds-points-tract-aux-gilets-jaunes-27-09-2019.pdf

AVEC ou SANS GILET JAUNE : On ne veut pas être gouvernés ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/06/lart-de-ne-pas-c3aatre-gouverne-une-histoire-anarchiste-des-hauts-plateaux-dasie-du-sud-est-par-james-c-scott.pdf

Tous et toutes en grève pour un décembre noir !

Paris Luttes Info – Octobre 2019 – Article source ► https://paris-luttes.info/tous-en-greve-pour-un-decembre-12647?lang=fr

VIA Résistance 71 dans ► Appel à la grève générale illimitée (et expropriatrice ?…) pour décembre 2019

Appel à la grève générale et illimitée à partir du 5 décembre 2019

À l’appel de la base des agents RATP et dans la perspective de la construction du « Tous ensemble face à Macron ! » Il va falloir se préparer à entrer dans une grève illimitée.

Fini ! les grèves saute-moutons, les grèves perlées et les marches syndicales République-Nation sans perspective ni concrétisation !

Et qui ne servent à rien !

Sinon à nous manipuler, nous infantiliser et surtout nous épuiser et confisquer nos colères pour arranger le pouvoir avec la complicité des professionnels du syndicalisme.

Ces parodies de grève ne servent qu’à dépoussiérer les drapeaux syndicaux et décrasser les moteurs des camionnettes à mojitos, ou le camion de merguez à Martinez !

Fini ! de tirer la chasse d’eau sur nos revendications après avoir canalisé nos colères !

Ne nous laissons plus berner par le boys band syndical qui tente de négocier des points et des virgules.

La grève appartient aux grévistes, à ceux qui perdent de l’argent ! Et pas à ceux qui de derrière leur bureau élaborent des stratégies de grèves sciemment perdantes !

Nous ne sommes plus dupes…

Le vrai rapport de force est dans la grève massive et intersectorielle, mais pas n’importe laquelle, ni n’importe comment et la seule stratégie qui vaille c’est :

LA GRÈVE GÉNÉRALE, TOUS ENSEMBLE EN MÊME TEMPS ET JUSQU’À LA VICTOIRE !!!!!

Fédérons nos colères ! Convergeons nos luttes !

Tous ensemble unis : travailleur·euse·s, précaires, retraité·e·s, chômeur·euse·s, usager·ère·s, citoyen·ne·s, sans-papier, quartiers, ruraux, paysan·ne·s, indépendant·e·s, entrepreneur·e·s, fonctionnaires, consommateur·rice·s, cadres, artistes, public/privé… Gilets jaunes, Gilets noirs, Gilets verts, Violets…. Arc-en-ciel !

La BASE est réveillée et consciente de toutes les trahisons des politiques, de la bureaucratie syndicale…

Nous nous battrons pour l’avenir de nos marmots et même s’ils ne veulent pas, nous on sera là !!!

POUR LA GRÈVE GÉNÉRALE ILLIMITÉE à partir du 5 décembre !

Pour ma part, j’ai pris un peu d’avance sur le programme, tout comme Zénon du reste qui dans son texte Image associée  « Burn-out » – Ou la fin annoncée de la lutte des classes dès janvier 2017 appelait à la grève du vote, du travail, de l’impôt et de la consommation, anticipant le Mouvement des Gilets Jaunes, mais surtout prévenant des risques à laisser le champ libre à ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité grâce à la 5G, les compteurs communicants, les cryptomonnaies, le puçage RFID pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées comme je l’ai entièrement détaillé dans mon tout dernier PDF N° 111 de 65 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/dossier-complet-par-jbl1960-pour-stopper-net-la-dictature-technotronique-septembre-2019.pdf

Comme vous pourrez le constater, par vous-même, en lisant la conclusion de ce texte ;

L’idée de l’entraide comme remède aux maux actuels pourra sembler utopiste à ceux qui n’ont jamais connu que le climat compétitif et délétère du salariat. Qui pourtant n’a jamais frémi devant la beauté d’un travail réalisé par et avec amour ? Qui n’a jamais senti en lui la satisfaction d’œuvrer au bien commun ? Cette chaleur et cette énergie surpassent tous les combustibles fossiles : elles sont le moteur de la perpétuation de l’espèce humaine depuis des millions d’années, et la source-même de la Vie. Nulle intelligence artificielle ne saurait s’y substituer.

Énormément d’épreuves nous attendent. Nous ne pourrons revenir du jour au lendemain à l’équilibre des forces. Mais puisque nos décideurs procèdent par étapes, allons de même progressivement, chacun selon ses possibilités, vers une solidarité seule à-même de nous éviter le funeste sort qu’ils nous réservent… Nous disposons de l’opportunité d’inverser le cours des choses. Pour nous et pour le salut des générations futures, nous devons agir non plus idéologiquement, mais de façon concrète à réaliser le désir des 99% contre celui des 1%… Certes, nous sommes encore de grands enfants, et tout nous restera à apprendre une fois redevenus maîtres de nos destins. Mais qu’est donc notre peur de la liberté comparée à cette ineffable joie d’être en vie ?… Nous avons tous été portés durant neuf mois. Nourris et pour les plus chanceux aidés à devenir ce que nous sommes. Ne valons-nous pas mieux qu’un rouage de machine ou de la chair à canons ? La route n’existe que par notre marche. Elle n’attend plus que d’être empruntée.

Zénon

Que vous pouvez lire dans son intégralité et en analyse dans ce billet de blog ► Avec Zénon jusque dans les étoiles et en version PDF de 5 pages ► « Burn-out » – Ou la fin annoncée de la lutte des classes – Vous pouvez, si vous le souhaitez également, retrouver tous les textes, poèmes inédits de cet auteur en version PDF, ainsi que le lien vers son tout premier roman « Fin de règne » dans cette page de mon blog que je lui ai entièrement dédiée ► Les Chroniques de Zénon.

Des lectures complémentaires pour y parvenir ;

Toutes les versions PDFs de Pierre Kropotkine sont réunies dans un seul PDF N° 105 de 30 pages ► L’indispensable de Pierre Kropotkine ;

Ma PAGE PDFs (136 à ce jour) ;

Ma PAGE ANTHROPOLOGIE POLITIQUE : ORIGINE & CRITIQUE DE L’ÉTAT récemment mise à jour.

Ma PAGE ANTHROPOLOGIE POLITIQUE avec PIERRE CLASTRES, récemment créée.

Toutes les versions PDF, comme d’habitude, sont en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage entièrement libres et gratuits car j’estime que TOUT ce qui participe du développement de l’humanité et de l’éveil de nos consciences DOIT être accessible à NOUS TOUS et gratuitement !

Car, comme l’avance Raoul Vaneigem, dans le PDF N° 98 de 50 pages que je lui ai consacré : La gratuité est une arme qui ne tue pas. C’est en toute légitimité que nous avons le droit de refuser de payer les taxes, les impôts, les péages en tous genres que nous imposent l’État et les mafias financières qui le gèrent. Car jadis affecté (en partie) au bien public, cet argent sert désormais à renflouer les malversations bancaires.

Agir individuellement tomberait aussitôt sous le matraquage des lois édictées par le profit. Agir ensemble en revanche assure l’impunité.

« Ne payons plus » est une réponse appropriée à ceux qui nous paupérisent pour s’enrichir. Ne payons plus les trains, les transports en commun. Ne payons plus l’État, ne payons plus ses taxes et ses impôts. Décrétons l’autonomie de lieux de vie où coopératives et inventivité solidaire jettent les bases d’une société d’abondance et de gratuité.

Les zapatistes du Chiapas ont montré que de petites collectivités autonomes et fédérées pouvaient cultiver la terre par et pour tous et toutes, assurer des soins médicaux, produire une énergie naturelle, renouvelable et gratuite (une option parfaitement ignorée par les mafias écologiques). Il est primordial que la gratuité pénètre, à l’instar de la vie, dans nos mœurs et dans nos mentalités, dont elle a été bannie, exclue, interdite pendant des millénaires. Pas d’illusions cependant : le combat contre les chaînes dont nous nous sommes entravés sciemment risque d’être très long. Ce qui est une bonne raison pour s’y vouer immédiatement.

L’essentiel & Indispensable de Raoul Vaneigem depuis 2012 pour R71, comme pour mézigue en mai 2019, version PDF

JBL1960