PROPOSITIONS de l’EZLN POUR un Réseau de Résistance et de Rébellion International CONTRE la société marchande ;

L’heure du réveil des peuples a sonné !

Je joins ma voix, modestement, mais en conscience, à celle de Résistance 71 qui traduit et publie sans faille depuis toujours les appels à résister de l’EZLN du Chiapas et pour avoir réalisé la version PDF {N°25} du texte politique fondateur de LA 6ÈME DÉCLARATION ZAPATISTE DE LA FORÊT DE LACANDON de 2005, Chiapas, Mexique sur lequel nous pouvons, TOUS, nous appuyer POUR appeler à la formation d’un RÉSEAU DE RÉSISTANCE & DE RÉBELLION INTERNATIONAL, dans cet ICI & MAINTENANT ; CONTRE la société marchande ◄► Le système capitaliste !

Parce qu’il faut se préparer à porter plus efficacement et plus extensivement le boulot de nous gouverner nous-mêmes, parce qu’au pire, le Système capitaliste va revenir nous chercher.

Le mal et ceux qui le porte ont un nom, une histoire, une origine, un calendrier, une géographie ; C’est le Système capitaliste.

Depuis des centaines d’années,

nous vivons sous les 4 roues de ce Système ;

L’Exploitation, la Répression, la Dépossession et le Mépris…

▼▼▼▼

La communalité est l’antithèse du capitalisme et une alternative au néo-colonialisme

▲▲▲▲

Résistance politique : propositions de l’EZLN pour un Réseau de Résistance et de Rébellion international contre la société marchande

Résistance 71 se joint à la proposition de l’EZLN du Chiapas d’internationaliser et de coordonner les mouvements de résistance à la dictature de la marchandise qui croît de jour en jour dans sa répression et sa violence systémique partout dans le monde.

Nous traduirons, publierons et agirons en accord avec le Réseau de Résistance et de Rébellion et participerons à notre humble niveau à l’éveil de la conscience politique du plus de personnes possible dans nos entourages et au-delà.

Nous avons dit et avons répété depuis bien longtemps que l’avenir de l’humanité passe par la prise de conscience définitive occidentale de la criminalité du système qu’elle a contribué à mettre en place et à faire perdurer au fil des siècles, pour que “l’Homo occidentalis” se tienne enfin main dans la main avec ses compagnons natifs opprimés, afin d’œuvrer dans la complémentarité culturelle et mettre en place une société des sociétés seule capable de servir l’intérêt général en éradiquant  la possibilité d’existence même d’une société politiquement divisée et donc intrinsèquement inégalitaire et oppressive.

Il n’y a pas de solutions au sein du système, il n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir, c’est devenu une évidence. Agissons en conséquence, ensemble, au-delà de la division et de l’antagonisme induits et entretenus par l’oligarchie transnationale du culte de la marchandise.

Nous sommes tous inter-reliés et complémentaires dans le fonctionnement du grand tout naturel planétaire. L’heure est à l’Union et au lâcher-prise de l’illusion étatico-capitaliste qui ne fait que nous diviser et ne pourra que continuer à nous diviser !

~ Résistance 71 ~

« En point de départ, je suggèrerais de conceptualiser ce qu’on pourrait appeler l’anarcho-indigénisme […] Le mot indigène qui évoque l’enracinement spirituel et culturel dans cette terre et la lutte pour la justice et la liberté d’Onkwe’hon:weh ; combiné au mouvement politique et philosophique qui est fondamentalement anti-institutionnel, radicalement démocratique et dévoué à prendre action afin d’amener le changement: l’anarchisme. »
~ Taiaiake Alfred, professeur de science politique, Université Victoria, 2005 ~

►◄

“Sur le continent des Amériques et en Europe, l’oppression que nous subissons est la même.
Les couleurs, les langues et les cultures varient, mais l’oppression est constante.
C’est pour cela que nous, Zapatistes, sommes avec vous aujourd’hui.
C’est pour cela que vous êtes avec nous aujourd’hui.
Parce que nous ne voulons plus de ce type de monde.
Nous ne voulons plus que le crime soit célébré.
Nous ne voulons plus que le mensonge soit traité somme une vertu.
Parce que nous ne voulons plus que d’autres nous imposent leur façon d’être et leur mode de pensée.
Nous voulons être libres.
Et le seul moyen de l’être est de l’être ensemble. Voilà pourquoi nous voulons de la liberté dans la solidarité…
Nous ne nous en irons pas.
Nous ne serons plus silencieux.
Nous nous tiendrons debout.
Nous lutterons.
Nous construirons un autre monde.
Bien meilleur.
Bien plus vaste.
Un monde dans lequel tous les mondes trouveront leur place.
Rebelles, frères et sœurs d’Europe…
Nous sommes heureux de marcher avec vous aujourd’hui.
Nous vous remercions de l’espace et de la voix que vous donnez aux Zapatistes.
Le pont que vous avez construit de vos cœurs a franchi l’océan…
Vos rêves sont entendus bien loin d’ici.
Nous nous en faisons l’écho, tous ceux en lutte et en rébellion s’en font l’écho.
Parce qu’à travers le monde, tous les partagent.”
~ SCI Marcos, septembre 1997 ~

Pour un Réseau de Résistance et Rébellion

propositions de l’EZLN

Mardi 25 septembre 2018 par EZLN, SCI Galeano, SCI Moisés

Source en français ► https://www.lavoiedujaguar.net/Pour-la-construction-d-un-Conseil-qui-integre-les-luttes-de-tous-les-opprimes

Lors de la Rencontre des réseaux d’appui au Conseil indigène de gouvernement, dans le caracol de Morelia, en août 2018, l’EZLN a présenté un long texte en trois parties développant une analyse de la situation au Mexique et dans le monde. Dans sa partie finale, il formule des propositions de portée internationale pour poursuivre et amplifier le processus engagé avec le Conseil indigène de gouvernement.

C’est cet extrait qui est traduit ici.

(…)

Nous pensons que nous devons continuer aux côtés des peuples originaires.

Peut-être que certains parmi les réseaux [d’appui au Conseil indigène de gouvernement (CIG)] pensent encore que nous apportons un appui aux peuples originaires. Ils vont se rendre compte, à mesure que le temps va passer, que c’est le contraire : ce sont eux qui vont nous aider avec leur expérience et leurs formes d’organisation, c’est-à-dire que c’est nous qui allons apprendre. Car si quelqu’un est expert en matière de tourmentes ce sont bien les peuples originaires — ils ont été attaqués de tant de manières et ils sont toujours là, ou plutôt, nous sommes toujours là.

Mais nous pensons aussi — et vous le disons très clairement, compañer@s — que cela ne suffit pas, que nous devons intégrer à notre horizon l’ensemble de nos réalités avec leurs douleurs et leurs rages, c’est-à-dire que nous devons cheminer vers l’étape suivante : la construction d’un Conseil qui intègre les luttes de tous les opprimés, ceux qui sont traités comme des déchets, les disparues et les assassinées, les prisonniers politiques, les femmes agressées, l’enfance prostituée, de tous les calendriers et de toutes les géographies qui tracent une carte impossible pour les lois des probabilités, les enquêtes et les votes : la carte contemporaine des rébellions et des résistances sur la planète entière.

Si vous et nous, ensemble, allons défier la loi des probabilités qui dit qu’il n’y a aucune chance, ou très peu, que nous réussissions, si nous allons défier les enquêtes, les millions de votes, et tous ces chiffres que le Pouvoir accumule pour que nous nous rendions ou pour que nous nous évanouissions, alors nous devons faire que le Conseil devienne plus grand.

Pour le moment, ce n’est qu’un point de vue que nous exprimons ici, mais nous voulons construire un Conseil qui n’absorbe ni n’annule les différences, et qui au contraire permette de les renforcer dans le cheminement avec d’autres qui partagent le même effort.

Selon un tel raisonnement, ces paramètres ne devraient pas avoir pour limite la géographie imposée par les frontières et les drapeaux : il faudrait donc viser qu’il devienne international.

Ce que nous proposons, c’est non seulement que le Conseil indigène de gouvernement cesse d’être indigène, mais aussi qu’il cesse d’être national.

C’est pourquoi, nous les zapatistes — hommes, femmes et différents — proposons de soumettre à une consultation, outre l’ensemble des propositions formulées durant cette rencontre, ce qui suit :

1. Réaffirmer notre appui au Congrès national indigène et au Conseil indigène de gouvernement.

2. Créer et maintenir des canaux de communication ouverts et transparents entre nous qui nous sommes connus durant le cheminement du Conseil indigène de gouvernement et de sa porte-parole.

3. Commencer ou continuer l’analyse-évaluation de la réalité dans laquelle nous nous mouvons, en produisant et en partageant ces analyses et évaluations, ainsi que les propositions d’action coordonnées qui en découlent.

4. Nous proposons le dédoublement des réseaux d’appui au CIG afin que, sans abandonner l’appui aux peuples originaires, notre cœur s’ouvre aussi aux rébellions et résistances qui émergent et persévèrent là où chacun se trouve, dans les campagnes ou dans les villes, sans qu’importent les frontières.

5. Commencer ou continuer la lutte qui vise à rendre plus grandes les revendications et la nature du Conseil indigène de gouvernement, de façon à ce qu’il ne se limite pas aux peuples originaires et incorpore les travailleurs des campagnes et des villes, ainsi que tous ceux qui sont traités comme des déchets mais qui ont une histoire et une lutte propres, c’est-à-dire une identité.

6. Commencer ou continuer l’analyse et la discussion qui vise à faire naître une coordination ou une fédération de réseaux, qui évite toute direction centralisée et verticale, et qui fortifie l’appui solidaire et la fraternité entre ceux qui la forment.

7 et dernier. Célébrer une réunion internationale de réseaux, quelle que soit la façon dont ils s’appellent — quant à nous, nous proposons que, pour le moment nous nous appelions Réseau de Résistance et Rébellion… Et, à la suite, chacun son nom —, en décembre de cette année, après avoir analysé et évalué ce que décideront et proposeront le Congrès national indigène et le Conseil indigène de gouvernement (lors de leur réunion, en octobre prochain) et aussi afin de connaître les résultats de la consultation à laquelle la présente réunion appelle. Pour cette rencontre, nous mettons à disposition, si cela vous paraît pertinent, un espace dans l’un des caracoles zapatistes.

Notre appel n’est pas seulement adressé aux peuples originaires, mais à toutes celles, à tous ceux et à toutes celleux qui se rebellent et résistent dans tous les recoins du monde. À ceux qui défient les schémas tout faits, les règles, les lois, les préceptes, les chiffres et les pourcentages.

(…)

Depuis les montagnes du Sud-Est mexicain,
sous-commandant insurgé Moisés, sous-commandant insurgé Galeano
Mexique, août 2018.

▼▼▼

LECTURES COMPLÉMENTAIRES sur ce blog ► PEUPLES PREMIERS car dès l’aube du premier jour, j’appelle, modestement, mais surement à initier un nouveau paradigme, NOUS TOUS & ENSEMBLE, les peuples occidentaux, émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, debout et main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

LECTURES COMPLÉMENTAIRE EN VERSION PDF que j’ai toutes réalisées ;

Anthropologie politique : « La nature humaine, une illusion occidentale » de Marshall Sahlins, 2008

L’Art de ne pas être gouverné – Une histoire anarchiste des hauts-plateaux d’Asie du Sud-Est par James C. Scott, 2009

L’Anarchisme africain, histoire d’un mouvement – Par Sam Mbah et I.E. Igariwey

Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter avec Steven Newcomb

Introduction au livre Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte de Steven Newcomb, Édition Fulcrum, 2008

Fragments anthropologiques pour changer l’histoire de l’Humanité avec David Graeber

▼▼

Et d’autres sont à venir pour affuter notre réflexion et nous coordonner puisque tout n’est pas à réécrire, ni à réinventer et nous permettre, ainsi, d’écrire la suite de l’Histoire à l’encre du réel.

Tout ce que nous avons à faire, c’est d’éclairer, de nos petites flammes intérieures, la VOIE qui est déjà là… Depuis des millénaires ; Elle n’attend plus que d’être empruntée…

JBL1960

Publication du 4 octobre 2018 ► Une ferme, un monde, une guerre, peu de probabilités – EZLN 4 octobre 2018

 

Publicités

39 réflexions sur « PROPOSITIONS de l’EZLN POUR un Réseau de Résistance et de Rébellion International CONTRE la société marchande ; »

  1. Un message du fond de la nuit de 500 ans !

    Aux peuples et gouvernements du monde :

    Frères,

    Nous sommes nés de la nuit

    Nous vivons en elle

    Et nous mourrons en elle

    Mais la lumière sera demain pour plus

    Pour tous ceux qui aujourd’hui pleurent dans la nuit

    Pour ceux à qui le jour refuse

    Pour tous la lumière

    Pour tous tous

    Notre lutte est pour nous faire écouter

    Et le mauvais gouvernement crie son arrogance

    Et il couvre ses oreilles (du bruit) des canons

    Notre lutte est pour un travail juste et digne

    Et le mauvais gouvernement achète et vends des corps et des parties honteuses

    Notre lutte est pour la vie

    Et le mauvais gouvernement offre la mort comme futur

    Notre lutte est pour la justice

    Et le mauvais gouvernement se comble de criminels et d’assassins

    Notre lutte est pour la paix

    Et le mauvais gouvernement annonce la guerre et la destruction

    Logement, terre, travail, pain, santé, éducation,

    Indépendance, démocratie, liberté

    Furent nos requêtes

    Dans la grande nuit de 500 ans

    Elles sont aujourd’hui nos exigences

    J'aime

    1. Je le dis et je le répète, hasard au sens étymologique, du Perse : prévu, ordonnancé….

      Non, je n’ai pas lu les commentaires avant, actuellement j’ai près de 3000 pages de lecture en attente…et comme j’aime lire ET comprendre, je n’utilise pas la méthode de lecture rapide…

      Pour le sujet de l’article, Frankfurt-am-Main est le siège de la BCE !

      Sinon, j’ai vu dernièrement sur un sac textile vendu en mode quasi confidentiel, un nouveau logo du Monde …

      Les zombies comateux shootés au Pentothal en dose chevaline devraient se réveiller brutalement !!!.

      J'aime

      1. Alors moi non plus je n’utilise jamais la méthode de lecture rapide (bon j’avoue j’ai une très très grosse capacité de lecture) mais là, en l’occurrence il n’y en avait qu’un com sous l’article…

        J'aime

      2. J’aime beaucoup lire, mais il y a la limite physique….je ne peux pas lire 15 heures par jour, mes yeux m’enverraient paître !

        Oui, il y avait qu’un commentaire, mais ce n’est pas cela que je lis en 1er.

        J'aime

      3. Mais moi non plus, je ne lis pas les commentaires en premier, mais l’article était court et le seul com m’a tirée l’œil.

        Par ailleurs, très souvent, la qualité des commentaires et un plus à l’article qui parfois se révèle moins bons que ces commentaires !

        Je ne lis pas 15 heures, par jour, sinon à prendre double ration de gouttes.

        Mais je lis beaucoup, notamment ce que je mets en PDF, en plus du reste.

        C’est en lisant quotidiennement, un minimum, notamment les traductions de R71 des Natifs, des Zapatistes, en plus de mes propres recherches que j’ai affuté ma réflexion comme m’a capacité d’analyse.

        Aujourd’hui, bien mieux qu’hier, je vais à l’essentiel…

        J'aime

      4. Certes, mais mes lectures ne sont pas uniquement de l’information type actualité ou l’histoire, la vraie et non pas celle de Fernand Nathan.

        Et, donc lorsqu’il s’agit de lectures relatives à des techniques / technologies à comprendre et à mettre en oeuvre, c’est un poil plus prenant que de la simple lecture d’information.

        Ensuite, il y a la mise en application, et donc la confrontation de la lecture, de la compréhension, et du résultat appliqué !

        J'aime

      5. Lorsqu’on lit, par exemple, les 12 preuves de l’inexistence de Dieu de Sébastien Faure, la nature humaine : une illusion occidentale de Marshall Sahlins, et surtout l’ANTÉCHRIST de Nietzsche non seulement c’est prenant et t’as plutôt intérêt à suivre, mais ce n’est pas de la simple lecture d’information…

        Mais je suis partiale, j’en conviens puisque c’est ma passion et ainsi je n’ai nullement l’impression de travailler !

        Et pourtant c’est du boulot !
        Jo

        J'aime

      6. Je n’en disconviens pas Jo.

        Lorsqu’on aime, le travail se transforme en plaisir.

        Par contre, lorsque tu abordes les résistances des matériaux, les intéractions chimiques et autres bricoles du même type, et surtout au moment de la mise en application, si mal compris cela peut tourner au drame. (sens admis et non pas au sens étymologique).

        J'aime

      7. Alors que moi j’adore cela !

        Pour la physique / chimie, je peux te garantir que Dame Nature te fait comprendre illico presto certains phénomènes, que l’on soi nul(le) ou pas d’ailleurs !

        J'aime

      8. Alors ce n’est pas que ça m’intéresse pas, loin de là, mais cette matière est particulièrement pas super enseignée à l’école, en tout cas dans mon jeune temps c’était pas terrible. Et donc, chui passée à côté. Mais je suis quasi certaine que bien orientée justement avec des lectures simples sur le sujet, ça pourrait le faire, non ?

        J'aime

  2. La Terraformation de la Planète et de l’Europe se poursuit….

    – 5.1 à 13:47 au Montenegro

    Les séismes en mer Ionienne se poursuivent.

    J'aime

  3. Lui aussi panique, mais un peu plus franc que le Charlot :

    http://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/rechnungshof-finanzaemter-schenken-steuerhinterziehern-geld-15888653.html

    Car oser écrire que Rothschild serait paniqué parce qu’il vend toutes ses fiducières, c’est prendre les gens non seulement pour des cons mais carrément pour des abrutis.

    Le petit tour de passe passe de la Mafia « in Chief » c’est de déclencher LA crise qui leur permettra de se remplir encore plus le gozier, comme Trumpy avec l’OTAN.

    Les « Maîtres du Monde » sont impatients, eux qui devraient débuter la construction du 3ème Temple dès décembre 2018.

    J'aime

      1. Ouiais, je me demande s’il ne nous fait pas son Meyssan…avec ses petits maîtres adorés, devant lesquels il lève la papatte et il remue la queue !

        J'aime

  4. Pour ceux qui auraient éventuellement encore douté :

    https://lesobservateurs.ch/2018/11/12/lunion-europeenne-attire-les-immigrants-avec-une-carte-de-credit-prepayee/

    C’est la presse autrichienne qui l’écrit.

    Des commerçants à Paris, avaient depuis plus d’1 an fait part de leur exaspération de voir débouler tous ces vrais/faux migrants possédant une carte de paiement chargée à 400 € mensuels sur le compte du Ministère de l’Intérieur…

    Ca nous coûte un pognon de dingue !

    Transhu 1er n’a rien vu, n’est au courant de rien, puisque pas programmé par son IA déficiante, sûrement un budget mal ficelé…. bon, si c’est dans les PLF qui sont toujours revues et rerevues tellement ça dérape de façon incontrôlée !

    J'aime

    1. Alors ça c’est jeter de l’huile sur le feu !
      Le but est le clash civilisationnel et l’islam, et aujourd’hui les migrants sont manipulés, par les plus hautes sphères de l’État, car cette CB prépayée l’ont pas volée elle sort bien de qque part.
      Et donc c’est pas faute à moi, toussa toussa.

      J'aime

      1. T’as sans doute remarqué que Transhu 1er, et les autres poly-tocards commencent à être inquiets pour le 17 ?

        Sont capables de mettre en place un couvre feu sur la journée complète !

        S’ils peuvent plus partouzer et s’en mettre plein le gosier à nos frais, où va t’on ?

        T’y penses des fois aux pauvres chréris, la montée d’adrénaline et le trouillomètre au 10ème sous-sol c’est mauvais pour leurs coeurs !

        Quant à la CB prépayée et tout plein de trucs payés sur notre dos, à l’aide de la panoplie de taxes, impôts, cotisations, contributions créés, modifiés, ré-évalués, ainsi que les prestations revues à la baisse : APL, prises en charge médicales, retraites…

        Sans oublier les assos et anciennes missions locales qui se sont reconverties fissa dans l’aide aux migrants avec alphabétisation, permis de conduire et tout le toutim ; PSA Mulhouse qui virent des CDD pour embaucher des migrants : formation, logement et repas pris en charge, aux frais des illitrés, des riens, des lépreux, des alcooliques, des gaulois réfractaires.

        Manisfester ne sert à rien sauf à se faire gazer par les robocops d’autant que l’Etat ne manquera pas d’organiser une journée cassage en règle par des soit-disant black-blocks… c’est comme les attentats, tout est organisé pour maintenir le peuple dans la peur perpétuelle que s’il n’obéït pas, ne se soumet pas, ce sera pire.

        Alors que le pire est de baisser l’échigne toujours plus bas.

        Un abcès doit être vider afin de débuter la guérison, dans le cas de l’Etat il faut le faire tomber et empêcher définitivement qu’il revive de ses cendres.

        En Europe, il y a encore les anciens camps, construits avec l’argent des populations, selon la demande des financiers mondiaux ; ces camps peuvent être utilisés pour y stocker toute cette mafia ; qu’il ne sera pas possible de les faire travailler comme ils l’ont fait pendant la guerre, puisque ces derniers ne savent rien faire de leurs 10 doigts. Ils pourront seulement en apprécier le confort désuet style années 40 !

        J'aime

      2. Oui, il y a une réelle angoisse, palpable à l’œil nu de la part du Transhu1er, qui a encore dit une konnerie grosse comme lui aujourd’hui et que Trump a retwitté à la vitesse de la lumière, mais également chez ses sbires et même dans la presse mainstream, les Merdias quoi !

        J'aime

      3. C’est pourquoi nous ne devons pas relâcher, seulement faire monter la pression en continu, de bar en bar (bar : mesure de pression, pas la mousse au bistrot du coin ! ).

        Certains devraient pêter une durite d’ici peu !

        J'aime

      4. Tu mangerais des truffes ???

        Fais gaffe, Darmanin va surveiller ton blog, parce que de la truffe, si en plus elle est blanche, tu risques de voir noir, et d’être verte de colère !

        J'aime

      5. Ton porte-monnaie : tu plantes un chêne truffier dans ton terrain aux culs des poules !

        Quant aux truffes en chocolat, c’est faisable maison et ça ne coûte pas cher…

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s