NOUS SOMMES NOMBREUX (99.999%) – ILS SONT TRÈS PEU (0.001%) !

Et 10 à 15% d’entre nous DEBOUT, CONSCIENTS, ÉVEILLÉS avec le POUVOIR POLITIQUE de dire NON est TOUT ce dont nous avons besoin !

Et c’est fin de partie pour l’oligarchie !

Suite de ► ÉNIÈMES PREUVES QUE LA GUERRE (AU CORONAVIRUS) A ÉTÉ DÉCLARÉE À L’HUMANITÉ !

Dernier Bulletin d’information et de décryptage du COVID-19 de l’AP-HM du jeudi 22 avril 2021

Nouvelles preuves, donc, que les réas ne sont pas submergés de cas sévères de COVID+ et que les morts ne jonchent pas les rues par milliers, quand chaque année, toutes causes confondues, entre 600 et 650 000 milles personnes décèdent, en France !

Source INSEE

NOMBRE TOTAL DE DÉCÈS TOUTES CAUSES CONFONDUES

2020 : 669 000 † soit 1833 † / Jour

(données corrigées au 29/03/21)

2019 : 613 000 † soit 1679 † / Jour

2018 : 609 648 † soit 1670 † / Jour

2017 : 606 274 † soit 1661 † / Jour

2016 : 593  865 †  soit 1627 † / Jour

RAPPEL sur 600 000 résidents EHPAD chaque année il décède environ 150 000 personnes soit 12500 / Mois soit 415 / Jour

Preuve surtout que la 4ème vague que Macron et son monde prétendent voir venir est totalement imaginaire et dans l’unique objectif de nous  maintenir dans la terreur de mourir du COVID et nous pousser à accepter leur seule SOLUTION = la vaccination sous confinement et couvre-feu perpétuels.

Quand, nombreux, nous vous avons donné toutes les preuves que l’inoculation de « vaccins » expérimentaux anti-covid est leur SOLUTION FINALE pour mettre fin à l’Humanité et prendre le contrôle total de la population restante totalement terrifiée et prête à tout accepter ;

Inde – L’acteur nommé ambassadeur pour promouvoir le vaccin est mort le lendemain de sa 1ère injection  : Titre de l’article original en anglais : India’s Health Ambassador & Tamil Actor Vivek Dies One Day After Taking COVID Vaccine – Traduction : Lelibrepenseur.org  Aguelid https://www.lelibrepenseur.org/lacteur-tamoul-acteur-vivek-ambassadeur-de-linde-pour-la-sante-meurt-un-jour-apres-avoir-pris-le-vaccin-covid/

En France :

Scandale à l’AP-HP : 80 à 100 lits vides, occupés par des loges maquillage (film en cours de tournage) ► https://www.lelibrepenseur.org/scandale-a-lap-hp-80-a-100-lits-vides-occupes-par-des-loges-maquillage-film-en-cours-de-tournage/

À partir d’un cas réel et concret, qui malheureusement depuis sa 2ème dose Pfizer n’a jamais récupéré : Nouvelles preuves documentaires pour refuser  la vaccination anti-COVID, par JBL1960, 21 février 2021https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/02/nouvelles-preuves-pour-refuser-la-vaccination-anti-covid-par-jbl1960.pdf

IN VIVO du 21/04/21 : 1 jeune homme est blessé sur son lieu de travail, son patron le conduit au Groupe Médical le plus proche car il pisse le sang. On refuse de lui administrer les 1ers soins, ne serait-ce que le désinfecter. Il est conduit à l’Hôpital (de campagne) le plus proche, qui est vide et dans lequel l’accompagnant ne peut pas entrer pour cause de virus imaginaire. On le fait attendre 3 heures, et on lui demande s’il est à jour de ces vaccins ! Après cela, on lui demande de se rendre, par ses propres moyens, dans une Clinique d’une ville proche (50 kms). Il trouve une personne pour l’emmener, qui restera 5 heures à l’attendre dehors puisqu’à cause des mesures anti-covid plus personne ne rentre, alors que de l’aveu même du personnel, AUCUN CAS COVID n’y a été traité depuis mars 2020 ! On lui a demandé 3 fois s’il était à jour de ses vaccins, il a répondu oui, sauf pour le virus imaginaire et qu’il ne voulait pas en entendre parler. On lui fait remarquer que des personnes sont mortes parce qu’elles ne s’étaient pas faites vacciner. Ce jeune homme a répondu ; QUID de tous ceux qui meurent après s’être faits vacciner ? L’infirmière : Ah bon ? Mais on n’a jamais entendu parler de ça, nous ?… FIN de l’Histoire !

Alors que la létalité de cette PLANdémie PLANétaire ne serait que de 0.015% et qu’en France elle n’est que de 0.03% !

Vous voyez bien que nous sommes en capacité de faire foirer le PROJEEEEET de Macron et sa bande car : Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toutes ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/tract-pdf-offert-par-jo-contourner-pour-enfin-vivre-resistance71-novembre-2020.pdf

Comment ? Juste en arrêtant de consentir, juste en disant NON, et tout s’arrête, parce que nous sommes 99% et qu’ils ne sont que 1% !

Concrètement ? Devant la dictature de la peur et de l’angoisse organisées par le CoronaCircus, organisons la désobéissance civile et embrassons l’esprit communard universel ► https://resistance71.wordpress.com/2021/04/23/devant-la-dictature-de-la-peur-et-de-langoisse-organisees-par-la-coronacircus-organisons-la-desobeissance-civile-et-embrassons-lesprit-communard-universel-collectif-guerre-de-classe/

Une nouvelle convergence d’analyses et osmose de solutions se réalise.
Le 30 janvier dernier nous publiions “État des lieux avant chambardement”, le 24 février dernier, nous publiions en complément “Ce qui nous est promis”, en rapport au CoronaCircus, la mise en place de la dictature technotronique planétaire permettant une énième mutation du capitalisme vers son devenir aléatoire de précipitation dans les oubliettes de l’histoire et la solution collective que nous devrons y apporter.
Cette analyse du collectif Guerre de Classe que nous reproduisons ci-dessous vient parfaitement s’emboiter et compléter notre analyse et ne pouvons que nous réjouir de ce constat de convergence et de complémentarité.
Ce qui est notable est que malgré l’origine différente et à première vue antagoniste de nos analyses, il y a convergence de vue, de finalité et total accord sur la solution à venir. Ceci ne fait que nous conforter dans cette idée que nous promouvons depuis déjà un bon moment, à savoir que finalement l’idée commune (avec ou sans jeu de mot…) existe, l’analyse juste de notre réalité historique, quelques soient les outils utilisés, mène à un fond universel qui ne peut à terme qu’exploser à la vue et compréhension de toutes et tous. Le problème commence lorsqu’on laisse l’Idée s’habiller des oripeaux du dogme et donc de la division. Le défi est d’aller au-delà de l’antagonisme factice, fabriqué à dessein et savamment piloté pour un contrôle oligarchique de la dissidence et de rechercher la complémentarité symbiotique et donc unificatrice dans la radicalité des choses, c’est à dire à leur racine profonde.
Par delà les guéguerres de clochers, le “bien et le mal” arbitrairement posés, convergeons vers notre seul intérêt commun, celui du bonheur de chacun par le bonheur de tous dans une société des sociétés qui mettra en place la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée.
Avec GDC clamons ensemble : À bas l’État ! À bas la marchandise ! À bas l’argent et À bas le salariat ! Ravivons la désobéissance civile et l’esprit communard réincarné récemment par l’esprit Gilet Jaune, ce seul esprit qui fait trembler le système et le déboulonnera à terme, qui fait chier dans son froc l’oligarchie, la faisant fantasmer sur la terreur thermidorienne et versaillaise, outil de la réaction de la bassesse étatico-capitaliste à l’élan insurrectionnel organique de cet esprit communard indomptable et indompté.

Tout le reste n’est que pisser dans un violon car il n’y a pas et ne saurait y avoir de solution au sein du système…

Qu’on se le dise !

Dans l’esprit de Cheval Fou

~ Résistance 71 ~

APPEL auquel je rajoute mon APPEL à la DÉSOBÉISSANCE – JBL1960

Le Coronamensonge étatique mondial qui nous gouverne depuis plus d’un an, tente pitoyablement de faire de la Peur et de l’Angoisse, le moteur permanent de l’Histoire afin d’essayer d’en faire disparaître la Lutte des Classes… Mais il n’y parviendra pas…

Collectif Guerre de Classe – 21 avril 2021 – URL de l’article source ► http://guerredeclasse.fr/2021/04/21/le-coronamensonge-etatique-mondial-qui-nous-gouverne-depuis-plus-dun-an-tente-pitoyablement-de-faire-de-la-peur-et-de-langoisse-le-moteur-permanent-de-lhistoire-afin-d/

Lien PDF de l’article ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/le-coronamensonge-etatique-mondial.pdf

La grande mondialisation financière de l’endettement infini qui avait pour fonction de s’ingénier à remédier à la saturation du marché mondial de la libre circulation aliénée des hommes et des marchandises a échoué et a donc enclenché la mystification du Covid-19 comme expérience de vaste déguisement orwellien à l’échelle totalitaire planétaire…

Il fallait en effet, une grande diversion sanitaire pour chercher à dissimuler la faillite du spectacle de la marchandise à bout de souffle… Ce fut donc l’énorme imposture des armes de la dévastation virale qui nous fit ainsi remake intense et surmultiplié de ce que l’on avait dû supporter durant plus d’une décennie de bobards journalistiques sur les armes de destruction massive de Saddam Hussein… Après la fiole du pauvre clown Colin Powell, sont donc arrivés les mille flacons, prélèvements et ampoules de l’OMS, des saltimbanques Buzyn, Salomon, Véran et autres foultitudes flicardes de la grotesque médecine médiatique du Capital…

Au terme d’un gigantesque et permanent trucage statistique accompagné d’interdits délirants concernant les vraies thérapies efficaces propres aux traditionnelles épidémies saisonnières, le gouvernement du spectacle de la marchandise mondiale a fait – sur fond de démentiels confinements continus – des nouveaux variants incessants et du vaccin infini, la quintessence policière de la science du contrôle social du grand enfermement interminable

L’homme totalement chosifié est donc au bout du vaccin. Et au bout des vaccinations sans cesse reconduites, doit dès lors émerger le trans-humain de la domestication capitaliste totalement réalisée…

Le projet de la folie cybernétique de la tyrannie démocratique de la valeur d’échange est de démanteler le réel humain et de nous convertir en simples appendices commerciaux asservis du fétichisme de la marchandise pour faire de nous la triste foule disciplinée et abêtie de milliards de solitudes machiniques errantes

Le Capital n’a plus d’avenir et cette réalité lui explose au visage… Aussi pour fuir la crise catastrophique du taux de profit, tente-t-il désespérément d’abolir le réel lui-même… A l’heure où la démesure de l’argent universel ne peut plus rien contrôler de la réalité du monde, il s’essaye alors à lui substituer un assemblage fictif de réalités irréelles qu’il pense pouvoir aisément quadriller, un monde virtuel à son image schizophrénique, un monde de démence absolutiste dont il définit morbidement le contenu, l’espace et le temps, de telle sorte que toute perception ne soit plus que la duplication morne et monotone de l’auto-espionnage technologique généralisé de notre propre enfermement atomistique..

Puisque la mise en friche est la seule issue possible pour la sur-production pléthorique du Capital mondial, le spectacle de l’usine globale des hommes partout incarcérés ne peut plus évidemment fonctionner sur le mode du désir de la consommation aliénante… Il n’a plus d’autre choix pour survivre que d’opter pour l’horizon despotique de la crainte et de l’effroi partout industriellement diffusés dans l’infernale paralysie autiste de toute la sur-vie quotidienne …

La distanciation sociale généralisée comme séparation pathologiquement concentrationnaire entre des êtres masqués, terrorisés et dissociés tout à la fois des autres et d’eux-mêmes est ainsi la première obligation de l’inversion du réel et de l’apparition d’un univers fallacieux et chimérique, tout entier occupé et contrôlé par le chaos illimité de l’indistinction marchande… Toute la vie contemporaine dans laquelle règnent les conditions modernes de production du boniment Coronaviral s’annonce comme une immense accumulation de spectacles d’hébétude où le véridique doit être transmuté en fallacieux… Toute la vérité se voit directement défigurée dans la promotion de l’illusoire et du captieux de sorte que les relations humaines soient digitalisées et soumises à l’omnipotente censure des réseaux sociaux du chiffre de la valeur d’échange… La dictature numérique du faux sanitaire est là en charge de normaliser le devenir du monde à coup d’algorithmes totémiques choisissant pour nous les paroles et les pensées autorisées dans le dessein de nous engluer dans l’idolâtrie médicaliste du Capital, l’incompréhension superstitieuse de l’histoire et l’enclos narcissique de l’image qui anéantissent toute capacité séditieuse.

La grande épouvante de la domination pleinement réalisée de la marchandise autocratique, si forte et si faible à la fois, c’est ce retour incendiaire à l’organique récalcitrant qui fait spontanément communauté de lutte et dont les Gilets Jaunes ne furent qu’un préambule… On comprend dès lors que le gardiennage médical et la répression policière aient fusionné dans la surveillance de la surveillance aux fins de retarder au maximum le temps du prochain réveil des luttes de classes…

Issu de l’espace péri-urbain si méprisé par les mégapoles privilégiées de la mondialisation cosmopolite… À l’anti-thèse des syndicats et partis subventionnés du gouvernementalisme de la liberté dictatoriale de l’argent… Totalement aux antipodes des clientèles favorisées de l’immigrationnisme, du sans-papiérisme, du LGBTisme et de l’écolo-boboïsme, ce mouvement – né d’une colère prolétaire profonde – est, par sa nature instinctive, un bouillonnement incontrôlable réellement venu du cœur de l’insubordination humaine. La recherche de la rencontre chaleureuse et de la parole franche aux ronds-points et lors des manifestations, l’aspiration simple et saine de pouvoir vivre hors des diktats du solvable omniprésent démontrent – par la richesse de l’humus historique – que ce qui a émergé hier resurgira demain et dans des niveaux de turbulences incomparables…

Le prolétariat est l’ensemble des hommes dépossédés de leur vie et qui n’ayant plus aucun pouvoir sur celle-ci se trouvent contraints de fournir le travail vivant dont la domination par la grande usine automate globale du travail mort constitue le rapport de production appelé Capital. Aujourd’hui, dans la tyrannie totalement réalisée de la crise historique de la domination de la marchandise, des masses innombrables de paysans, artisans ou commerçants tombent dans le prolétariat lequel apparaît de plus en plus comme la classe universelle des exploités-producteurs de valeur…

De couvre-feux allongés en reconfinements prolongés, les Bistrots et Brasseries où la saveur du vieux goût gaulois réfractaire venait accompagner de cochonnailles, fromages et bons vins, la vieille pensée communarde qui refaisait le monde, sont dorénavant programmés comme devant disparaître puisque l’industrie des mille malbouffes exotiques, américaines, kebabisées et arc en ciel du hors-sol abêtissant doit remporter la mise…

Dès maintenant et face à l’immense dévastation industrielle, commerciale et bancaire qui se prépare, œuvrons à préparer l’insoumission socialeRassemblons- nous et organisons-nous contre les fabulations épidémiques du Coronavirus étatique qui a artificiellement voilé le blocage de la machinerie capitaliste afin d’empêcher que l’on voit justement que le processus d’exploitation mondiale ne parvient plus à pouvoir reproduire sa production…

Pour commencer à préparer l’Avenir, anticipons aujourd’hui, la considérable explosion sociale qui approche !

Ouvrons Bars, Bistrots et Brasseries ! Faisons-en des lieux de joie, d’humour et d’humeur, des espaces critiques où les humains se retrouvent et dénoncent toutes les intox étatiques du capitalisme mondial, en sachant que la belle et sensuelle nutrition de la vie est ennemie de tous les obscurantismes scientifiques de l’ordre marchand…

À bas la tyrannie sanitaire des mensonges du spectacle étatique de la crise finale du Capital !

Vive la Guerre de Classe mondiale du Prolétariat contre tous les Partis et Syndicats de la planète-marchandise et pour un monde sans exploitation ni aliénation !

VIVE LA COMMUNE UNIVERSELLE POUR UN MONDE SANS ARGENT NI ÉTAT !

1871 à 2021 : Esprit communard de la Commune aux Gilets Jaunes !

Cliquer pour accéder à tract-pdf-appel-de-1871-a-2021-pour-une-commune-universelle.pdf

BIBLIOTHÈQUE PDFDOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

En vous attendant, NOUS on sème…

JBL1960

51 réflexions sur « NOUS SOMMES NOMBREUX (99.999%) – ILS SONT TRÈS PEU (0.001%) ! »

  1. INVERSION de Zénon – 5 février 2019

    Levez-vous tels les lions après la sieste,
    En nombre invincible,
    Secouez vos chaînes et jetez-les
    au sol comme rosée du matin,
    Chaînes sur vous tombées durant votre sommeil.
    Vous êtes nombreux, (99.999%) ils sont peu (0.001%).

    ~ Percy Bisshe Shelley (1792-1822) ~

    Version PDF de 8 pages ► INVERSION de Zénon l’Ailé ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/02/inversion-de-zc3a9non-le-5-fc3a9vrier-2019.pdf

    Cliquer pour accéder à inversion-de-zc3a9non-le-5-fc3a9vrier-2019.pdf

    J'aime

  2. saint biose, saint chronicité…saint-vertir étant meiux que CON-vertir
    très raccord avec un rêve semé aux vents dans ta boite…

    J'aime

  3. Le paradigme du confinement s’effondre
    Source ► https://www.globalresearch.ca/lockdown-paradigm-collapsing/5743177

    Traduit par ► https://www.anguillesousroche.com/monde/le-paradigme-du-confinement-seffondre/

    Cela a pris beaucoup plus de temps que prévu, mais cela semble enfin se produire : le paradigme du confinement s’effondre. Les signes sont partout autour de nous.

    L’ancien héros du confinement, le gouverneur de New York Andrew Cuomo, est maintenant profondément impopulaire et la plupart des électeurs veulent qu’il démissionne.

    Pendant ce temps, les sondages ont commencé à favoriser Ron DeSantis, gouverneur de Floride et opposant au confinement, pour exercer une influence sur le GOP à l’avenir. Ce remarquable retournement de situation est dû à la prise de conscience que les confinements étaient une politique désastreuse. Ron DeSantis et la gouverneure Kristi Noem, également opposée au confinement, sont les premiers à dire la vérité sans détour. Leur honnêteté leur a permis de gagner en crédibilité.

    Pendant ce temps, lors des audiences du Congrès, le représentant James Jordan (R-OH) a demandé au Dr Fauci d’expliquer pourquoi la prévalence de la maladie dans le Michigan fermé est pire que dans le Wisconsin voisin qui est depuis longtemps entièrement ouvert. Fauci a prétendu qu’il n’avait pas entendu la question, qu’il n’avait pas vu le tableau et qu’il n’avait pas compris. Finalement, il est resté assis, silencieux, après avoir prononcé quelques banalités sur les différences de mise en application.

    Les adeptes du confinement sont maintenant confrontés à l’énorme problème du Texas. Ce pays est totalement ouvert, sans aucune restriction, depuis 6 semaines. Les cas et les décès ont chuté de façon spectaculaire au cours de la même période. Fauci n’a pas de réponse. Ou alors, comparez la Californie fermée avec la Floride ouverte : taux de mortalité similaires. Nous disposons d’une gamme complète d’expériences aux États-Unis qui permettent de comparer l’ouverture et la fermeture et les résultats des maladies. Il n’y a aucun rapport.

    Ou vous pouvez regarder du côté de Taïwan, qui n’avait aucune contrainte pour ses 23,5 millions d’habitants. Décès dus au Covid-19 jusqu’à présent : 11. La Suède, qui est restée ouverte, a obtenu de meilleurs résultats que la plupart des pays européens.

    Le problème est que la présence ou l’absence de fermetures face au virus ne semble absolument pas corrélée à la trajectoire de la maladie. L’AIER a rassemblé 33 études de cas dans le monde entier qui montrent que c’est vrai.

    Pourquoi cela devrait-il avoir de l’importance ? Parce que les « scientifiques » qui ont recommandé les confinements ont affirmé de manière très précise et pointue qu’ils avaient trouvé le moyen de contrôler le virus et de minimiser les résultats négatifs. Nous savons avec certitude que les confinements imposés ont provoqué des dommages collatéraux étonnants. Ce que nous ne voyons pas, c’est une relation entre les mesures de confinement et les résultats de la maladie.

    Ceci est dévastateur car les scientifiques qui ont poussé les confinements avaient fait des prédictions spécifiques et falsifiables. C’est probablement leur plus grande erreur. En faisant cela, ils ont mis en place un test de leur théorie. Leur théorie a échoué. C’est le genre de moment qui provoque l’effondrement d’un paradigme scientifique, comme l’explique Thomas Kuhn dans « La structure des révolutions scientifiques » (1962).

    Un bon exemple d’une situation similaire pourrait être l’économie soviétique sous Nikita Khrouchtchev. Il est arrivé au pouvoir en promettant que l’économie de la Russie communiste serait plus performante que celle des États-Unis. C’était l’essence de sa célèbre promesse « Nous vous enterrerons ». Il voulait dire que la Russie surpasserait l’Amérique.

    Cela ne s’est pas produit. Il a échoué et la théorie qu’il défendait a également échoué. Et c’est ainsi qu’a commencé la lente désagrégation de la théorie et de la pratique communistes. Khrouchtchev avait déjà répudié l’État de terreur stalinien, mais il n’a jamais eu l’intention de présider à la lente disparition de toute l’expérience soviétique de planification centrale. En mettant en place un test qui pourrait falsifier sa promesse, il a condamné un système entier à la répudiation intellectuelle et à l’effondrement final.

    La théorie et la pratique du confinisme pourraient suivre le même chemin.

    Dans sa reconstruction de l’histoire des sciences, Kuhn a soutenu que le progrès scientifique ne se produit pas de manière linéaire, mais plutôt de manière épisodique, au fur et à mesure que de nouvelles orthodoxies émergent, sont codifiées, puis s’effondrent sous le poids de trop nombreuses anomalies.

    Le schéma est le suivant. La science normale est guidée par la résolution d’énigmes et l’expérimentation. Lorsqu’une théorie semble capturer la plupart des informations connues, une nouvelle orthodoxie émerge – un paradigme. Au fil du temps, trop de nouvelles informations semblent contredire ce que la théorie prédisait ou expliquait. C’est ainsi qu’apparaissent la crise et l’effondrement du paradigme. Nous entrons dans une ère pré-paradigmatique et le cycle recommence.

    D’après ce que l’on sait, l’idée de se confiner face à un nouveau virus est apparue aux États-Unis et au Royaume-Uni vers 2005-2006. Elle a été lancée par un petit groupe de fanatiques en désaccord avec la santé publique traditionnelle. Ils pensaient pouvoir gérer un virus en dictant le comportement des gens : leur proximité, leurs déplacements, les événements auxquels ils assistaient, l’endroit où ils s’asseyaient et la durée de leur séjour. Ils ont mis en avant l’idée de fermetures et de restrictions, qu’ils ont qualifiées « d’interventions non pharmaceutiques » par le biais d’un « confinement stratifié ciblé ». Ce qu’ils proposaient était médiéval dans la pratique, mais avec un vernis d’informatique et d’épidémiologie.

    Lorsque l’idée a été lancée, elle a été accueillie par une opposition féroce. Au fil du temps, le paradigme du confinement a progressé, grâce au financement de la Fondation Gates et à l’arrivée de nouvelles recrues dans les milieux universitaires et les bureaucraties de la santé publique. Des revues et des conférences ont vu le jour. Les directives au niveau national ont commencé à se réchauffer à l’idée de la fermeture des écoles et des entreprises et d’une invocation plus large du pouvoir de quarantaine. Cela a pris 10 ans, mais l’hérésie a fini par devenir une quasi-orthodoxie. Ils occupaient suffisamment de positions de pouvoir pour pouvoir tester leur théorie sur un nouvel agent pathogène apparu 15 ans après que l’idée de la quarantaine ait été lancée, tandis que l’épidémiologie traditionnelle était marginalisée, progressivement d’abord, puis d’un seul coup.

    Kuhn explique comment une nouvelle orthodoxie remplace progressivement l’ancienne :

    « Lorsque, dans le développement d’une science naturelle, un individu ou un groupe produit pour la première fois une synthèse capable d’attirer la plupart des praticiens de la génération suivante, les anciennes écoles disparaissent progressivement. Leur disparition est en partie causée par la conversion de leurs membres au nouveau paradigme. Mais il y a toujours des hommes qui s’accrochent à l’un ou l’autre des anciens points de vue, et ils sont tout simplement exclus de la profession, qui ignore ensuite leurs travaux. Le nouveau paradigme implique une définition nouvelle et plus rigide du domaine. Ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas y adapter leur travail doivent procéder de manière isolée ou se rattacher à un autre groupe ».

    C’est une bonne description de la façon dont l’idéologie du confinement a triomphé. Il existe de nombreuses théories du complot sur les raisons des confinements. Beaucoup d’entre elles contiennent une part de vérité. Mais nous n’avons pas besoin d’y avoir recours pour comprendre pourquoi cela s’est produit. Cela s’est produit parce que les personnes qui y croyaient sont devenues dominantes dans le monde des idées, ou du moins suffisamment importantes pour passer outre et bannir les principes traditionnels de la santé publique. Les confinements étaient principalement motivés par l’idéologie du confinement. Les adeptes de cette étrange nouvelle idéologie ont grandi au point de pouvoir faire passer leur programme avant les principes éprouvés.

    C’est une bénédiction de cette idéologie qu’elle soit venue avec une promesse intégrée. Selon eux, ils obtiendraient de meilleurs résultats que les pratiques traditionnelles de santé publique. Cette promesse finira par causer leur perte, pour une raison simple : elles n’ont pas fonctionné. Kuhn écrit que dans l’histoire de la science, c’est le prélude à une crise due à « l’échec persistant des énigmes de la science normale à se réaliser comme elles le devraient. L’échec des règles existantes est le prélude à la recherche de nouvelles règles ». Plus loin : « La signification des crises est l’indication qu’elles fournissent qu’une occasion de réoutillage est arrivée ».

    La théorie de Kuhn sur le progrès scientifique correspond assez bien à la montée et à la chute du confinisme. Ils avaient une théorie qui convertissait de nombreuses personnes loin des principes traditionnels. Cette théorie était assortie d’un test. La théorie a échoué au test, ce qui devient de plus en plus évident chaque jour.

    Le silence de Fauci lors des audiences du Congrès est révélateur. Sa volonté de n’être interviewé que par des présentateurs TV des médias grand public est également révélatrice. De nombreux autres adeptes du confinement qui se montraient publics et prétentieux il y a un an se sont tus, envoyant de moins en moins de tweets et des contenus de plus en plus subreptices plutôt que certains. La crise de la fausse science du confinisme n’est peut-être pas encore arrivée, mais elle est imminente.

    Kuhn parle de la période post-crise de la science comme d’un moment où un nouveau paradigme émerge, d’abord naissant, puis devenant canonique au fil du temps. Qu’est-ce qui remplacera l’idéologie du confinement ? Nous pouvons espérer que ce sera la prise de conscience que les anciens principes de santé publique nous ont bien servi, tout comme les principes juridiques et moraux des droits de l’homme et des restrictions des pouvoirs du gouvernement.
    =*=

    J'aime

  4. https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/dr-francisco-g-emmerich

    « Les traitements précoces marchent »

    Le docteur Francisco G. Emmerich, docteur en Physique et ingénieur Brésilien de l’Université d’Espirito Santo, était l’invité de notre débriefings. Il nous présente avec enthousiasme ses travaux où il a pu comparer l’impact du coronavirus à travers plusieurs États du Brésil. Certains de ces États ont cinq fois moins de mort que d’autres. Le Dr Emmerich nous questionne également : les traitements précoces marchent, alors pourquoi ne sont-ils plus en pharmacie ?

    Durant la première partie de l’épidémie, il a perdu un proche qui n’a pas été soigné. Étant proche de Porto Seguro dans l’État de Bahia, il s’est intéressé aux bons résultats de cette ville qui faisait usage de traitements précoces. Fort de ses observations, il a fait une étude plus complète sur chaque état afin de comprendre les corrélations entre usage des traitements précoces et les courbes épidémiques. Ayant analysé en tant que professeur sans lien d’intérêt les données, il a décidé de publier cette étude dans un journal international réputé. Cette étude a été revue par les pairs et conclut au facteur qui différencie principalement la bonne performance de l’état du Para au Nord du Brésil et l’état voisin l’Amazonas. Para a recommandé, utilisé les traitements précoces et Amazonas non – résultat 5,5 fois plus de décès en seconde vague.

    J'aime

  5. Fin de partie pour l’Institut Pasteur

    le covid 19, la source de nos malheurs, aurait été FABRIQUE EN FRANCE, artificiellement, à l’Institut Pasteur….Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le professeur Fourtillan, le docteur Tal Shaller…ils ont sorti la 2e vidéo à ce sujet débu avril 2021, vidéo
    visible sur les sites Eveilhomme.com (20 avril) et Scandal.com Elishean , le 22 avril…
    Le titre de cette 2e vidéo Fin de Partie pour l’Institut Pasteur…

    Note – Fourtillan a 1 mois de taule SANS jugement.

    J'aime

  6. En expérimentation animale la thérapie géniques préventives expérimentales fait, 20 % de morts chez l’animal au bout d’un an , les premiers malades apparaissent au 6 eme mois avant de mourir …

    Alors , attendons la suite des expérimentations pour voir si la chercheuse qui a piqué les animaux avait raison.

    J'aime

  7. BNP – Pour les virements, nouveauté qui n’existait pas encore il y a 2 semaines.

    Pour ajouter un bénéficiaire de virement, il faut choisir France ou Etranger, puis pour la France il faut encore choisir entre France métropolitaine et un certain nombre de territoires d’outre-mer comme Guyane Française, Wallis et Futuna ou Monaco !!!

    En vue de l’éclatement de la France ???

    Z’ont oublié les territoires comme le VF, la dalle des 4000 …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s