L’Homme qui plantait des arbres, Jean Giono, 1953 (PDF gratos à diffuser sans pitié)

Il y a dans la forêt des bruits qui ressemble à des paroles

Jean Giono

Sur proposition de Résistance71, ma vision en version PDF  N° 273 de 12 pages de L’Homme qui plantait des arbres, de Jean Giono, 1953https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/04/lhomme-qui-plantait-des-arbres-jean-giono-1953-version-pdf-avril-2021.pdf

Cliquer pour accéder à lhomme-qui-plantait-des-arbres-jean-giono-1953-version-pdf-avril-2021.pdf

À retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

Je reproduis, ci-dessous, le texte de la lettre que l’auteur Jean Giono écrivit au Conservateur des Eaux et Forêts de Digne, Monsieur Valdeyron, en 1957, au sujet de cette nouvelle (page 12 du PDF) :

Cher Monsieur,

Navré de vous décevoir, mais Elzéard Bouffier est un personnage inventé. Le but était de faire aimer l’arbre ou plus exactement faire aimer à planter des arbres (ce qui est depuis toujours une de mes idées les plus chères). Or si j’en juge par le résultat, le but a été atteint par ce personnage imaginaire. Le texte que vous avez lu dans Trees and Lifea été traduit en danois, finlandais, suédois, norvégien, anglais, allemand, russe, tchécoslovaque, hongrois, espagnol, italien, yiddish, polonais. J’ai donné mes droits gratuitement pour toutes les reproductions.

Un Américain est venu me voir dernièrement pour me demander l’autorisation de faire tirer ce texte à 100000 exemplaires pour les répandre gratuitement en Amérique (ce que j’ai bien entendu accepté). L’Université de Zagreb en fait une traduction en yougoslave. C’est un de mes textes dont je suis le plus fier. Il ne me rapporte pas un centime et c’est pourquoi il accomplit ce pour quoi il a été écrit.

J’aimerais vous rencontrer, s’il vous est possible, pour parler précisément de l’utilisation pratique de ce texte. Je crois qu’il est temps qu’on fasse une «politique de l’arbre» bien que le mot politique semble bien mal adapté.

Très cordialement.

Jean Giono

Cette nouvelle invitation au voyage de lecture ne pouvait pas mieux tomber, tant ce nouveau travail collaboratif et en totale gratuité nous permet ainsi de vous proposer à la lecture, au téléchargement, à l’impression, à la  diffusion et au partage librement et gratuitement toujours plus de matières à  comprendre ce qui se passe, (pour) analyser notre situation socio-politique globale pour pouvoir agir avec discernement, (qui) passe par l’information et donc la lecture. Comprendre, c’est au moins 50% du chemin déjà accompli vers notre émancipation.

Quand Jean Giono nous rappelait, sans cesse, que : La richesse de l’Homme est dans son cœur. C’est dans son cœur qu’il est le roi du monde. Vivre n’exige pas la possession de tant de choses.

“Nous voulons de la place au soleil – c’est normal mon garçon ; alors, fais du soleil au lieu de chercher à faire de la place”

Naissance d'un Nouveau Soleil

 Jean Giono

Aussi, JE NOUS invite à nous retrouver DEHORS TOUSTES à l’air libre pour faire du soleil au lieu de chercher à se faire une place au soleil !

JBL1960