« Paix, Pouvoir et Rectitude, un manifeste indigène » Par le Pr. Taiaiake ALFRED

Lutter efficacement pour faire tomber l’empire :

Version PDF {18 pages} par JBL1960  de la traduction en français par Résistance71 par de larges extraits du livre « Peace, Power & Righteousness, an indigenous manifesto » Publié en 1999, réédité en 2009 de ; Taiaiake Alfred, Ph.D – Professeur de Science Politique à l’université de Victoria, Colombie Britannique, Canada – Kanahwake Mohawk du Québec

UN MANIFESTE INDIGÈNE – T. ALFRED {Ph. D} version PDF

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/04/pdftalfred2013.pdf

“Voici ce que la chrétienté a fait aux nations natives : Ils nous ont dit, tu ne voleras point et pourtant l’église possède plus de terres sur les réserves indiennes que n’importe quelle entité. Ils nous ont divisés ! Les missionnaires sont venus avec la bible dans une main et l’épée dans l’autre. Ils avaient le livre et nous avions la terre; maintenant nous avons le livre et ils ont nos terres.”

~ Clyde Bellecourt, Objiwe, fondateur de l’American Indian Mouvement, AIM ~

C’est ce qui m’a personnellement motivée, pour faire effacer mon nom du registre des baptêmes en récusation de la doctrine Chrétienne de la Découverte et si nous le faisons en masse, l’empire tombera ; Car un empire sans terre est un empire à terre ! Sans haine, ni violence, SANS ARMES, juste par la force de nos idées…

Vous trouverez toutes les explications nécessaires pour renier votre acte de baptême dans cette page de mon blog ► FAIRE TOMBER L’EMPIRE, et sur R71 vous pouvez rejoindre ce mouvement pour abolir l’empire : https://resistance71.wordpress.com/abolir-lempire-mouvement-pour-la-repudiation-de-la-doctrine-chretienne-de-la-decouverte/

Nous considérons que cela est un acte de résistance fort qui permet de lutter efficacement contre le colonialisme toujours en vigueur au Canada, aux États-Unis, en Australie… La réponse de l’Australie à la doctrine de la découverte par Steven Newcomb

Version PDF du livre de Steven Newcomb, par de larges extraits de traduction, « Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte« 

Résistance71 a traduit de larges extraits d’une des recherches essentielles du professeur de science politique de l’université de Victoria (BC, Canada) Taiaiake Alfred, publiée en 1999 sous le titre : « Peace, Power & Righteousness, an indigenous manifesto » et réédité en 2009, et publié sur leur blog en 2 parties, en 2013.

Comment lutter efficacement contre le colonialisme toujours en vigueur dans des pays comme le Canada ou les États-Unis ainsi que contre cette mentalité globaliste néo-coloniale qui perdure dans la société occidentale ? Comment aller au delà, transcender cette hégémonie culturelle de destruction fondamentalement raciste et euro-centriste pour unifier le monde au sein d’un nouveau paradigme de paix et de tolérance.

Plus qu’une analyse, une vision fraîche pour une société universelle égalitaire.

— Résistance 71 —

“Avant l’arrivée de l’homme blanc, nous, Indiens n’avions pas de chefs. Nous avions des leaders bien sûr, des hommes et des femmes choisis par consensus pour leur sagesse et leur courage. L’idée d’une hiérarchie pyramidale avec une personne à son sommet était un concept européen. Quand dans un premier temps, les blancs demandèrent de parler à un “chef”, mes ancêtres ne surent pas trop quoi répondre. Ils poussèrent quelqu’un en avant en guise de porte-parole, pas nécessairement le plus intelligent ou le plus courageux du lot, juste quelqu’un qui avait une certaine volonté de parler aux étrangers et de savoir ce qu’ils voulaient dans notre pays. Mais aussi loin que les blancs furent concernés, la personne désignée était le monarque, une sorte de roitelet et ainsi autorisé à certains privilèges. Ceci ne servit pas nos meilleurs intérêts, mais nous avons été coincés avec des “chefs” depuis lors et nous essayons d’en tirer le mieux que nous pouvons. Nos chefs ne règnent pas, ne commandent pas. Quand des sujets importants apparaissent pour être discutés, ils se rassemblent, discutent et cherchent le consensus en leur sein ; ensuite ils disent aux membres des communautés ce qu’ils pensent qu’il devrait se passer, ils suggèrent.”

~ Russell Means ~

 “Les Apaches, qui en fonction des circonstances, acceptaient le leadership de Geronimo pour son habileté de combattant, lui tournaient systématiquement le dos lorsqu’il voulait mener sa guerre personnelle. Geronimo, dernier grand chef de guerre nord-américain, qui passa trente années de sa vie à vouloir “faire le chef” … et n’y parvint pas.”

~ Pierre Clastres ~

De Taiaiake ALFRED, sur ce blog ;

https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/03/15/le-grand-desapprentissage-par-taiaiake-alfred-ph-d/

https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/02/11/resistance-au-fleau-de-lhumanite/

Incluant le PDF de La Grande Loi du Changement par le Pr. T. Alfred

Je considère pour ma part, qu’il est à ce stade et pour comprendre la vision du Pr. Alfred sur l’anarcho-indigénisme [Gustav Landauer, s’en était le plus approché avec l’Appel au socialisme : pour la société des société] nécessaire d’étudier La Grande Loi de la Paix :

Kaianere’ko:wa ou la Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise (12ème siècle), version PDF de 27 pages {Page 1 à 5 ; Introduction au texte par R71 ► Page 6 à 27 présentation de la traduction, en français, des 117 wampums (articles) }

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/02/pdfgrandeloidelapaix.pdf

De plus en plus nombreux, nous pensons que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Et les derniers événements de ces jours-ci, que je traite dans ce dernier billet ; Entre nos mains… nous démontrent qu’il est temps d’initier un mouvement de fond, pour ceux qui veulent, en refusant de participer au cirque électoral, et en s’organisant, nous la minorité, puisque la majorité n’est pas à convaincre et heureusement car elle mougeonne, la majorité… Organisons-nous en associations libres œuvrant solidairement et lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit le système institutionnalisé aujourd’hui, puisque cette masse va toujours dans le sens du meilleur courant, comme un banc de poissons…

Nous avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de dire NON et on obtient une population en capacité d’exercer la désobéissance civile et c’est fin de partie pour l’oligarchie !

Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

Je suis persuadée que nous sommes tous «INTER-RELIÉS» et que de cette «INTERCONNEXION» jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

Pour un changement de paradigme sans dieux ni maitres

SANS ARMES

Ni haine, ni violence, juste par la force de nos idées…

JBL1960

En complément de lecture sur l’auteur ;

L’Anarcho-indigénisme ; Entrevues avec Gerald Taiaiake ALFRED & Gordon Hill – Publié le 23/03/2016 URL de l’article ► http://redtac.org/possibles/2016/03/23/lanarcho-indigenisme/ lien de l’article, en PDF ► http://redtac.org/possibles/files/2016/02/Dupuis-Deri-Pillet.pdf

Publicités