Entre nos mains…

Trump est dans un état profond ;

Quand on vous le disait que Duffy n’était pas notre ami

Et c’est pas faute de vous avoir prévenu ;

RÉVEILLE-TOI LE PEUPLE !

Quand on vous dit qu’il n’y a pas de solutions au sein du Système et que la solution c’est NOUS ; N’attendez pas pour voir, parce qu’il n’y a rien à attendre et surtout rien à voir… Et puis franchement, vous voulez attendre quoi ? Que Trump appui sur le bouton juste pour essayer ? Boah, y va pas le faire ??? Ah bon ? Et pourquoi pas ? Y s’en carrent eux, y zont leur bunker en zone 51 comme dans Independance Day et Will Smith viendra pas pour botter le cul aux Zitis, hein ? Ou comme dans le film « 2012 » et c’est pas le meilleur de Roland Emmerich, non.

En octobre 2016 j’expliquais déjà que les Zélites mondiales voulaient faire reset avec preuves et vidéos à l’appui. On m’a dit que je délirais, surtout lorsque j’ai appelé à BOYCOTTER le Potus  et le Barnum prévu en France dont la première représentation débute le 23 avril prochain.

j’avais déjà publié par ce billet ; FALSE FLAG & CO, la liste des fausses bannières dans l’histoire moderne  en 50 points Source Zero Hedge qui démarre en 1931, quand même… Pour vous dire s’ils sont entrainés à faire des conneries les gars.

Bon, la plus grosse reste tout de même le 11/09/2001et pour ma part, sur ce blog, je l’ai traité en 2 dossiers ; 11 Septembre 2001  & Sur les traces de la fine équipe du 11…

Alors à ceux qui ont voté en Trumpette, vous avez quelque chose à nous dire là tout de suite maintenant ? Fallait pas voter ! Bon Killary aurait fait pareille, c’est sûr ! C’est pourquoi on vous le redit quiconque vote dans ce système a voté ou vote pour qu’il continue ► Voter un jour, c’est aussi démissionner 5 ans !

Résultat c’est Duffy contre les Vampires ; Faux Drapeau Chimique…

Et y en a encore pour dire qu’il faut se choisir notre prochain maître qui appuiera sur le bouton pour faire comme les copains ???

Le Moment Meurice – Vidéo France Inter du 7 avril 2017 « Le Vote utile« 

Bon vous le comprenez bien que c’est plutôt le « vote inutile » et la preuve par Trump !

Voici l’analyse de Georges Stanechy sur son blog « À contre-courant » ;

Trump : l’allégeance au « Deep-State »

URL de l’article ► http://stanechy.over-blog.com/2017/04/trump-l-allegeance-au-deep-state.html

L’aveu

Le bombardement d’une base aérienne de la Syrie par une soixantaine de missiles tirés dans la nuit du jeudi au vendredi 7 avril 2017 à partir de navires américains en méditerranée, suite à une décision unilatérale du gouvernement des États-Unis, représente, avant toute analyse, un sinistre aveu…

Les doutes, accumulés au cours des dernières semaines, laissent la place à l’évidence : Trump a tourné sa veste et prêté allégeance au « Deep State« .

Cet « État Profond » que le président Eisenhower, ancien général, dénonçait dans son discours de fin de mandat du 17 janvier 1961, le qualifiant de « complexe militaro-industriel », évoluant progressivement en « complexe militaro-pétro-financier »… Qui gouverne de fait, non seulement les USA mais tous les pays qui leur sont vassalisés.

Désavouant les déclarations et renonçant aux promesses de sa campagne électorale au cours de laquelle, en opposition aux harangues guerrières de sa concurrente Hillary Clinton, il ne cessait de souhaiter mettre un terme à l’inflation permanente et aberrante du budget des dépenses militaires. Afin d’en affecter les montants à la rénovation des infrastructures du pays…

Affirmant, la main sur le cœur, vouloir renoncer aux dizaines d’expédition annuelles des forces armées dans des pays lointains au prétexte d’en changer les gouvernements pour y imposer « la démocratie »…

Pas par pacifisme angélique, mais tout simplement pour « raison garder »… Choix dictés par le sens des responsabilités selon des arbitrages prioritaire, économiques et sociaux, en faveur de la population américaine…

Au lieu de quoi… Lentement et inexorablement, s’enfonçant dans les sables mouvants du marécage washingtonien qu’il se promettait d’assécher (to drain the swamp…)… Pris au piège, Trump explosait, fusait dans tous les sens… Pour sauver sa propre peau, son « empire immobilier » et son clan, en multipliant témoignages et démonstrations de soumission au « Deep State« …

Contrairement à ses « engagements de campagne », il décidait d’augmenter le budget des dépenses militaires de 55 milliards de dollars ; l’équivalent du total annuel des dépenses militaires « officielles » de la Grande-Bretagne, ou de la France.

Nommant ministre des affaires étrangères le parrain international du milieu pétrolier, le Texan Rex Tillerson ; PDG en exercice de la première entreprise mondiale de gaz et de pétrole ExxonMobil.

S’entourant des généraux les plus bellicistes du pays, connus pour vouloir asservir le reste de l’humanité à coups de bombes, nucléaires ou pas. Jusqu’à nommer ministre de la défense le général James Mattis qui s’était illustré par ses atrocités en Irak, notamment à l’encontre des habitants de la ville de Falloujah. Coupables de résister héroïquement, non pas pour défendre le dictateur déchu, mais tout simplement l’indépendance et la souveraineté de leur Nation face aux envahisseurs.

Les enfants de Falloujah témoignent aujourd’hui, par les stigmates dont ils sont affligés, des sauvageries commises sous les ordres de cet authentique criminel de guerre, surnommé par ses propres hommes « Mad Dog » (chien enragé …) : bombes au phosphore, à l’uranium appauvri, bombardements de cérémonies de mariage, etc. ; la boîte à outils complète du « déjanté » galonné assumant sa folie meurtrière…

Mike Whitney rappelle dans un article les nombreux « tweets » de harcèlement de Trump à l’encontre d’Obama, en 2013 déjà, critiquant vigoureusement l’intervention américaine en Syrie. Ainsi que ses belles paroles prononcées en décembre 2016, dans un discours qui en avait ému plus d’un (2) : « Nous poursuivrons une nouvelle politique étrangère qui prendra en compte les erreurs du passé…

Nous arrêterons nos opérations secrètes de changement de régimes ou de renversements de gouvernements…

Notre but est la stabilité et non pas le chaos, parce que nous voulons reconstruire  notre pays…

Dans nos échanges avec les autres pays, nous rechercherons le partage des intérêts chaque fois que cela sera possible et poursuivrons une nouvelle ère de paix, d’entente et de bonne volonté… »

Le premier ministre russe, Medmedev, a parfaitement résumé la mutation de Trump dans son récent commentaire. Dès l’intronisation de Trump en tant que président, il s’était demandé combien de temps allait-il tenir face au « Deep State« , avant d’être « brisé« … Pour conclure : « Cela a pris seulement deux mois et demi ».

Fake News

Trump, qui ne cessait de condamner les grands médias (la chaîne CNN étant la plus visée…) et leurs Fakes News, les « infos trafiquées », lance à présent des opérations militaires sur fondement de ce qu’il méprisait avec véhémence : les Fake News !…

Tout le monde sait que l’armée syrienne ne possède pas d’armes chimiques, son stock ayant été intégralement détruit sous contrôle de l’ONU, conjointement avec des spécialistes américains et russes, en 2014.

Le bombardement d’une base syrienne pour sanctionner une soi-disant attaque chimique, sans aucune enquête internationale et indépendante préalable, n’est donc qu’un prétexte. « False Flag« , fourberie destinée à légitimer, dans l’hystérie de la propagande auprès des opinions publiques occidentales, cet acte de guerre  contre un  pays souverain qui n’en attaque aucun autre ; tout particulièrement, les USA…

Cette opération planifiée depuis plusieurs semaines avait pour finalité, éloignée du contexte syrien, une « démonstration  de force » face à la Russie et à la Chine. La doctrine actuelle des bellicistes américains ayant pour fondement que toute négociation, avec adversaires ou concurrents, ne peut avoir pour démarche initiale qu’une : « position de force ».

La pluie de missiles de croisière a été déclenchée le jour de l’arrivée du président chinois aux USA… Maîtrisant l’art de « laisser le Temps au Temps », les Chinois sont restés de marbre. Du temps de Mao, alors que la Chine poursuivait son redressement au prix de mille difficultés et embargos depuis la fin de la deuxième guerre mondiale et la fin de la guerre civile contre les milices de Tchang Kaï-Chek soutenues par l’Occident, les Chinois considéraient déjà les USA en « tigre de papier »…

Quant à vouloir impressionner la Russie… Rions… Comme l’ont fait les dirigeants russes, en premier les militaires. Car cette opération de bombardement a eu un considérable « effet boomerang » sur le moral du Pentagone…

Non seulement, les avions en état de voler avaient été préalablement évacués avec leur personnel, y compris celui chargé de leur maintenance. Les nombreux vols de reconnaissance au-dessus de la base, avec leurs gros sabots, avaient laissé présager l’opération. Seuls six avions ont été détruits, en réparation ou hors d’usage au moment de l’attaque.

Mais encore, aucune piste de la base n’a été détruite. Ni les pistes d’envol principales, ni les pistes de circulation annexes. Intactes. Ce qui a permis la reprise immédiate des vols dès le surlendemain.

En fait, sur les 59 missiles tirés contre la base, seuls 23 sont arrivés à bon port, autour des pistes … Les 36 autres ont été neutralisés électroniquement par l’armée russe ; autrement dit, tous ceux destinés à démolir méthodiquement les pistes, l’infrastructure essentielle d’une base aérienne.

Ce coup de poing psychologique va être dur à encaisser pour les traîneurs de sabre du Pentagone. Leurs missiles de croisière Tomahawk de conception ancienne, datant des années 70, sont peut-être précis mais actuellement trop lents pour ce type d’opération. Subsoniques, leur vitesse de pointe ne dépasse pas les 880 km/h maximum, avec une électronique de pilotage rudimentaire.

Les spécialistes du combat électronique russes les ont fait plonger dans les eaux claires de la méditerranée, pour amuser les dauphins. Si les va-t-en-guerre américains peuvent provoquer des ravages sur des pays sans défense avec ce type d’armement obsolète, comme le Yémen en ce moment, il s’agit d’une autre histoire pour frapper des adversaires au top de la guerre électronique : Russie, Chine, Iran

Trump, son entourage, son gouvernement, son Congrès ?… Des imbéciles. Irresponsables. Extrêmement dangereux, toutefois, par leur mégalomanie, leur arrogance, leur mythomanie, et leur mortifère volonté de puissance de dominer la planète pour mieux la piller ; imbibés de leur croyance, ou de leur fanatisme, en l’Être Supérieur qu’ils pensent incarner.

Imposant « leur Loi » au reste de l’Humanité. Incapables d’imaginer, ou d’accepter l’inéluctable mutation des relations internationales vers un monde multipolaire, dans le respect mutuel des croyances, des cultures et des intérêts des « Autres »…

Je voyais sur une TV, Hollande et Merkel affirmer que s’il y avait eu bombardement « c’était la faute à Bachar »… Monstrueuses têtes à claques, aussi stupides qu’inconscientes des immenses  massacres, ravages et souffrances qu’elles provoquent, organisent et entretiennent…

Analphabètes de l’évolution de l’Histoire…

Nos sociétés occidentales sont malades de leurs oligarchies. Porteuses de pulsion de mort.

Et, cela ne date pas d’hier…

Quand je regarde ce ramassis d’oligarques aussi corrompus que criminels, je vois le tableau exposé au Musée du Prado à Madrid de Pieter Brueghel l’Ancien : Le Triomphe de la Mort

  1. Discours de fin de mandat du Président des États-Unis, Dwight D. Eisenhower – 17 Janvier 1961 –
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Discours_de_fin_de_mandat_de_Dwight_D._Eisenhower
  2. Cité par Mike Whitney, Trump’s War Whoop : a Gulf of Tonkin Moment ?, CounterPunch, 6 avril 2017, http://www.counterpunch.org/2017/04/06/trumps-war-whoop-a-gulf-of-tonkin-moment/

Pour ma part, Georges, je n’ai pas cru les « promesses de campagne » de Trump, ni celle de Killary, car ce n’était que des promesses de campagne pour être élu ! Et surtout, parce qu’en lien avec les Natifs, les Nations primordiales, Indigènes, Aborigènes, et Autochtones et le Mouvement Zapatiste je ne cesse de relayer leurs publications qui toutes, sans exception, nous rapportent que depuis 1492 il fallait « tuer l’indien pour sauver l’homme » ! Blanc et de surcroit chrétien… Et si vous pensez que c’est trop loin, trop vieux, rappelez-vous que l’Amérique moderne depuis plus de 200 ans, n’a respecté aucun traité et il y en a plus de 400 ! ICI & . D’ailleurs, la dernière publication de Mohawk Nation News « La posture guerrière de Trump » ne laissait aucun doute sur les véritables motivations de celui que l’on appelle « Le Général D. Trumpette » dans l’ombre du Général Custer.

Trump dès le moment où il a nommé Mike Pence, et surtout John Mad dog on the line Mattis a démontré qu’il n’avait nullement retourné sa veste, mais bien, comme c’était à prévoir l’intention de continuer le bouzin, et c’est ki ki tient le manche ? Le peuple ? Ben non, parce que le peuple qui veut sortir du système et préparer la paix, lui, ne vote pas !

J’ai rédigé ce billet ►Idlib… Faux Drapeau La Ghouta 2.0 ?  le 7 avril suite à l’agression Zunienne et en appui de l’analyse de Résistance71 et de leur traduction de l’article de Press TV.

Mohawk Nation News, l’a intégré en lien dans son analyse que traduit R71 aujourd’hui

De la Syrie à Standing Rock… L’empire et les armes chimiques… (Mohawk Nation News)

A lire sous l’article, le point de vue éclairant de Russell Means sur le patriarcat, l’illusion du pouvoir et le féminisme impérialiste, que nous avons rajouté en précision du dernier point mentionné par MNN. ~ Résistance 71 ~

Attaques chimiques en Syrie et à Standing Rock

Mohawk Nation News |  7 avril 2017 |  URL de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2017/04/07/chem-attacks-on-syria-standing-rock/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

Les États-Unis savaient que les Lakota, nos supporteurs et nos alliés étaient désarmés à Standing Rock. L’armée américaine a attaqué ses propres citoyens aux armes chimiques. C’est une violation du droit international et un crime contre l’humanité. Voyez le compte-rendu / vidéo :

“After Using Chemical Weapons at Standing Rock, U.S. Slams Syrian Attack” dans le lien ci-dessous:

http://theantimedia.org/chemical-weapons-us-syrian/

La “révolution américaine” ne s’est jamais produite ! Ce fut en fait le premier faux-drapeau contre les Aie-ra-kwa (iroquois). Le but véritable était d’abattre l’arbre de la paix et d’éliminer la Grande Loi de la Paix (kaianerekowa) à tout jamais afin de pouvoir créer la République de la Guerre (NdT : Les Yanks sont en guerre depuis plus de 200 ans depuis la création de leur pays factice en 1776…). Ils ont massacré plus de 100 millions d’entre nous sur le continent des Amériques. Rien ne leur est jamais arrivé parce qu’aux yeux de leurs tribunaux, nous ne sommes pas humains.

L’exceptionnalisme (bidon) américain se résume à ceci :Nous avons les canonnières. On peut attaquer qui on veut quand on veut dans le monde. Personne ne peut y faire quoi que ce soit et s’y opposer. Alors … fermez vos gueules !” La grande tragédie est que les Américains croient ces sales mensonges proférés en permanence. Ils ne sont pratiquement réduits qu’au fric !…

Les États-Unis pensent qu’ils peuvent commettre le génocide à volonté et que personne ne va les arrêter ni les accuser ou les trainer devant les tribunaux pour quelques crimes que ce soit. Les généraux qui pilotent Washington DC autorisent toutes ces attaques faux-drapeaux. Les anciens combattants qui sont venus nous aider à Standing Rock ont vu la vérité de leurs propres yeux.

Le peuple sioux et la Russie se sont dresser devant l’empire.

Seul le peuple a le pouvoir de mettre un terme définitif aux ravages causés. Nous ne permettrons personne de notre communauté de travailler pour la corporation de la guerre.

Lorsque les femmes gèreront la communauté, alors nous aurons la paix mondiale.

(NdT : pas les harpies du style Clinton, Rice, Pelosi, Le Pen etc… issues de l’escroquerie du “féminisme” qui ne fait que créer et changer les femmes à l’image des patriarches. MNN ne parle pas ici des femmes en costard éructant la haine et la promotion de la domination et de la guerre dans les parlements, les entreprises coloniales ou autres entités aliénatoires iniques, criminelles et obsolètes…).

L’affaire des femmes est de s’occuper des générations futures et de la terre sur laquelle ces nouvelles générations viennent au monde. Le rôle des hommes est de protéger le peuple et la terre.

Lire l’intégralité de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2017/04/09/de-la-syrie-a-standing-rock-lempire-et-les-armes-chimiques-mohawk-nation-news/

►◄

Résistance71 a traduit La Grande Loi de la Paix, et ils m’ont demandé de tout réunifier dans un PDF, présenté dans ce billet de blog ► Kaianerekowa : Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise du XIIème siècle. Tout comme eux je pense que c’est un texte politique fondateur. Bien entendu nous n’en prônons pas une application Per se, mais nous devrions l’étudier et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir.

L’empire n’a jamais voulu la paix, nous en avons la preuve. Et en France, le prochain Bozo de l’Élysée, surtout si c’est le Macron pucé par Rothschild, suivra le mouvement puisqu’il demande à être élu selon les règles du système.

Nous pouvons initier un mouvement de fond, pour ceux qui veulent, en refusant de participer au cirque électoral, et en s’organisant, nous la minorité, puisque la majorité n’est pas à convaincre et heureusement car elle mougeonne, la majorité… Organisons-nous en associations libres œuvrant solidairement et lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit le système institutionnalisé aujourd’hui, puisque cette masse va toujours dans le sens du meilleur courant, comme un banc de poissons…

Nous avons besoin de convaincre 10 à 15% de la population mondiale, masse critique suffisante et point de basculement vers le pouvoir de dire NON et on obtient une population en capacité d’exercer la désobéissance civile et c’est fin de partie pour l’oligarchie !

Ignorer le Système ► Créer les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchir et agir en une praxis commune ► Adapter l’ANCIEN au NEUF

Je suis persuadée que nous sommes tous «INTER-RELIÉS» et que de cette «INTERCONNEXION» jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;

UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

Car de plus en plus nombreux ; nous pensons que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

Plutôt que de suivre le trajet que l’oligarchie vous a tracé jusque dans l’isoloir/abattoir ;

Ne donnez pas votre consentement ; Dites NON alors qu’on veut que vous disiez OUI. Vous ne choisissez que la couleur du tube de vaseline qui servira à vous mettre, à vous soumettre, à vous démettre…

De quoi avez-vous peur ? Franchement, c’est plutôt ce qui nous attend, si nous ne faisons rien, qui devrait nous effrayer ! Car nous ne risquons rien à prendre la tangente, sinon de réussir.

JBL1960

Pour lire ou télécharger les textes politiques fondateurs, les grands textes de Kropotkine, Landauer, Meurtre Par Décret : Le crime du génocide au Canada, etc. Cette page de mon blog ► LES PDF DE JBL1960

Source de l’image ► Pinterest
Publicités

6 réflexions sur “ Entre nos mains… ”

  1. Tenez, voici aussi pourquoi la solution n’est vraiment pas dans l’élection : http://www.20minutes.fr/elections/2047179-20170410-affaire-fillon-penelope-fillon-remuneree-assemblee-1982-non-1986-affirme-mediapart Nouvelle révélation de Mediapart dans l’affaire Penelope Fillon. Le pure player affirme ce lundi que l’épouse du candidat LR à la présidentielle n’a pas été rémunérée par l’Assemblée nationale depuis 1986 comme l’affirmait François Fillon… mais depuis 1982.

    BOYCOTTER de manière active le cirque électoral ; Parce que NON c’est NON ! Et refuser de participer à la mascarade ne signifie pas en aucune manière cautionner le FN, comme je le lis souvent… C’est un peu court tout de même… JBL

    J'aime

    1. C’est une nouvelle révélation que fait « Le Canard enchaîné » dans son édition du mercredi 12 avril. L’hebdomadaire explique que Penelope Fillon a trouvé un emploi rémunéré dans un ministère grâce à son mari en 1980, alors qu’elle était encore étudiante

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s