Professeurs, élèves : Soyez réalistes et…

…Demandez l’impossible !

Résultat de recherche d'images pour

Si les Sciences Sociales pouvaient changer quelque chose, il y a longtemps que ce serait interdit ! Pour paraphraser Emma Goldman

Professeurs de France & de Navarre ;

Du «jamais vu» : des enseignants grévistes affirment avoir été menacés de sanctions

Source ► Sputnik News https://fr.sputniknews.com/france/202002031042996753-du-jamais-vu-des-enseignants-grevistes-affirment-avoir-ete-menaces-de-sanctions/

Plusieurs enseignants ayant perturbé le déroulement des épreuves communes de contrôle continu du baccalauréat affirment avoir reçu par courrier des menaces de sanctions provenant des rectorats de leurs établissements, selon Le Monde.

Lycée Bourdelle de Montauban, lycée Clément-Marot de Cahors, lycée Alphonse-Daudet de Nîmes: dans plusieurs établissements à travers la France, des professeurs grévistes disent avoir fait face à des menaces de sanctions de la part de leurs rectorats, informe Le Monde.

Ainsi, après avoir pénétré le 20 janvier dans son établissement pendant le blocage des épreuves communes de contrôle continu (E3C), un enseignant du lycée Bourdelle de Montauban affirme avoir reçu un courrier du recteur de Toulouse. Ce document l’informe que l’intrusion dans un établissement scolaire «dans le but d’en troubler la tranquillité ou le bon ordre» est punie d’une amende de 7.500 euros.

«En 30 ans de syndicalisme, je n’avais jamais reçu une lettre comme celle-là», affirme-t-il.

Le même courrier a été envoyé à cinq autres enseignants du lycée Bourdelle et neuf du lycée Clément-Marot de Cahors.

«Il convenait de distinguer le droit de grève du fait de pénétrer dans l’enceinte d’un lycée pour perturber un examen», a indiqué au Monde le rectorat de Toulouse.

«On n’a insulté personne. On a tous très peur, et on ne se sent plus du tout respectés dans nos opinions», a indiqué pour sa part l’enseignant.
Le rectorat renonce à engager des sanctions à Nîmes

Pour avoir refusé l’organisation des E3C dans leur établissement, une vingtaine de professeurs du lycée Alphonse-Daudet de Nîmes ont eux aussi reçu un courrier du rectorat de Montpellier.

«Les collègues ont répondu qu’ils s’étaient mis en grève et que ce droit les protégeait. À la suite de ça, le rectorat a renoncé à engager des sanctions disciplinaires», a expliqué au Monde le responsable local du SNES-FSU.

Plainte déposée

À Clermont-Ferrand, l’Éducation nationale a décidé de porter plainte. Une enquête a été ouverte contre cinq participants au blocage du lycée Blaise-Pascal pour «infraction d’intrusion non-autorisée dans un établissement d’enseignement».

Parmi ces personnes figurent deux enseignants, deux étudiants et un lycéen, a indiqué au Monde le parquet de Clermont-Ferrand ajoutant que l’affaire pourrait aller jusqu’au tribunal si les personnes «refusent de s’expliquer».

Le 28 janvier, une intersyndicale enseignante CGT-FO-SNES-SUD a dénoncé dans un communiqué des «pressions» et des «menaces» vis-à-vis des enseignants et lycéens opposés à la tenue des E3C, et souligne une «criminalisation de l’action syndicale».

Et en même temps, comme dirait l’autre

Élèves de France & de Navarre ;

Dix-sept élèves d’un lycée de La Rochelle n’ont pas eu le droit de participer à une épreuve de rattrapage en histoire-géo, après avoir manifesté et tenté de bloquer leur lycée le 20 janvier ► Source Libération ► https://www.liberation.fr/checknews/2020/01/31/des-lyceens-interdits-de-se-presenter-a-une-epreuve-de-controle-continu-du-bac-pour-avoir-manifeste_1776236

0/20 pour les bloqueurs du bac ; Éducation – Des élèves de 1ère vont être sanctionnés d’une « bulle » sur leur dossier scolaire pour leur participation à des blocus de lycées. Explications sur un phénomène qui inquiète. (Multi sources) ;

Surtout que, concernant Blanquer, ce n’est pas comme si on n’avait pas prévenu ► NON AU PARCOURSUP = PARCOURS DU CON…BATTANT…POUR RIEN ! (25/08/2018) – Bilderberger 2018…

N’est-il pas temps de se fédérer, tous ensemble, afin d’imploser le concept « bancaire » de l’Éducation ? Afin de se retrouver sur le chemin de l’émancipation finale ► Au Monde éducatif de France et de Navarre

Comme l’avait expliqué, dans son œuvre phare, Paulo Freire* : La pédagogie des opprimés, 1970 ;

*Paulo Freire (1921-1997) : Éducateur, philosophe et professeur brésilien, PhD, enseignant au SESI, fut secrétaire à l’éducation de la ville de São Paulo au Brésil et professeur à l’Université Catholique Pontificale de São Paulo, membre du jury international de l’UNESCO. Dédia sa vie à l’éducation et l’émancipation des opprimés par la pensée et l’éducation critiques. Ses ouvrages ont été traduits en 18 langues. Il fut influencé par l’humanisme, le marxisme et le christianisme, les penseurs qui l’influencèrent le plus dans sa démarche philosophico-éducative furent : Hegel, Marx, Teixeira, Dewey, Fromm, Fanon et Gramsci.

Freire est le grand applicateur du concept appelé en portugais conscientização qu’on peut traduire par conscience critique et le processus d’éveil aux contradictions socio-politiques nous entourant et l’action entreprise contre les éléments oppresseurs de notre condition sociale. La pédagogie des opprimés explique le cheminement et la praxis de la “conscientização” dans la pratique éducative de Freire. Sa subversion eut pour résultat de voir Freire et sa famille exilés du Brésil entre le coup d’État fasciste de 1964 et 1980.

Son ouvrage majeur qu’est La pédagogie des opprimés”, bien que traduit dans 18 langues, est interdit dans certains États, comme en Arizona par exemple, car jugé bien trop subversif pour le système. La méthodologie pédagogique mise en place par Freire fut considérée si dangereuse et subversive, que l’auteur a dû s’exiler du Brésil pendant plus de 15 ans. C’est aussi peut-être pour cette raison qu’il n’a pas été réédité en français.

De grands noms dans le domaine de l’Éducation furent directement influencés par la pensée et la pratique de Freire, on trouve dans ce groupe des professeurs et éducateurs comme : Angela Vanenzuela, Peter McLaren, Henri Giroux, Donaldo Macedo, Ira Shor, Joe Kincheloe, Shirley Steinberg, Stanley Aronowitz et bien d’autres sur tous les continents…

Aussi, considérant que le pire, serait maintenant, de continuer à nous accommoder du pire, nous TOUTES & TOUS, les opprimé-e-s de France, de Navarre, et de la Terre entière. Estimant de plus que La renaissance de l’humain est la seule croissance qui nous agrée ;

Nous nous trouvons là ou tout commence ;

Et ce que nous voulons, ce n’est pas DEMAIN, c’est MAINTENANT !

Aussi, nous appelons tout le monde éducatif et tous les élèves à se fédérer pour faire imploser ce concept « bancaire » de l’Éducation à l’œuvre et à la manœuvre depuis des lustres.

Pour y parvenir, à cette lecture essentielle et moderne, à ce texte fondateur, je vous invite à (re)lire également ces quelques textes et analyses modernes pour comprendre et transformer notre réalité ;

Cette compilation et notes à but éducatif et dans la gratuité prônée par Raoul VaneigemExtraits du livre : APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019 – Version PDF N° 154 de 20 pages ;

Pour prolonger la réflexion sur notre nécessité à « être » et nous départir du désir d’ « avoir » du Collectif Guerre de Classe : Contre les guerres de l’Avoir, la guerre de l’Être, du Collectif Guerre de Classe, Octobre 2019 ;

Le tout dernier texte de Zénon : Épiphanie, dans Les Chroniques de Zénon ;

MANIFESTE POUR LA SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS & Résolution de l’aporie de Pierre Clastres par Résistance 71 véritable solution anthropologique pour une société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et autogérées.

Car si on ne fait rien ET/OU si on laisse faire, alors c’est Macron, Philippe, Castaner, Blanquer et Cie ► PDFs indispensables pour DIRE NON à la DICTATURE TECHNOTRONIQUE EnMarche… (PDFs & Vidéos)

Toutes les autres versions PDFs en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage libres et GRATUITS ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/ car nous estimons, les uns et les autres, ici ou , que TOUT ce qui participe du développement de l’humanité et de l’éveil de nos consciences DOIT être accessible à NOUS TOUS et gratuitement !

JBL1960

6 réflexions sur « Professeurs, élèves : Soyez réalistes et… »

  1. Pas besoin de veauter Asselineau cependant, hein ?

    Source UPR du 07/08/2019 ► https://www.upr.fr/actualite/lhorreur-eugeniste-nazie-de-retour-dans-les-allees-du-pouvoir-macronien/?fbclid=IwAR2kfNUUketwp4zco0UGCB1Vs1Zv_CC2_4qnf

    Laurent ALEXANDRE : Chirurgien-urologue, transhumaniste convaincu, essayiste et entrepreneur français, cofondateur avec Claude Malhuret du site web Doctissimo (qu’il a revendu 139 millions d’euros, dont la moitié pour lui), Laurent Alexandre est un influent soutien de Macron et un proche de Jacques Attali et d’Alain Madelin.

    Membre du Siècle, chroniqueur au Monde, à l’Express et au Huffington Post, il possède 28 % du journal la Tribune.

    Lors d’une conférence en janvier 2019 devant les élèves de l’école Polytechnique, cet homme, influent dans les allées du pouvoir et dans les médias, a carrément affirmé que les Gilets jaunes sont des « INUTILES », des êtres intellectuellement inférieurs, incapables de comprendre les enjeux du monde actuel.

    Avec un ton de prédicateur d’Apocalypse, il a affirmé en même temps que les élèves des grandes écoles – dont les jeunes polytechniciens venus l’écouter – sont des « DIEUX », qui ont vocation à diriger les masses et à les guider vers la rationalité du XXIe siècle.

    Il a également annoncé que les Gilets jaunes verraient leur niveau de vie continuer à baisser année après année tandis que les « élites » de ce « nouveau monde » allaient gagner des rémunérations de plus en plus colossales.

    Ce soutien de Macron, ami d’Attali et de Madelin, n’en est pas à son coup d’essai.

    Dans un article publié dans l’Express le 26 avril 2018 – publié avant le début du mouvement des Gilets jaunes – il avait déjà interprété les inégalités sociales comme dues en grande partie à des inégalités génétiques de naissance, en affirmant que « l’ADN détermine plus de 50 % de notre intelligence » et qu’ »à l’âge de 50 ans, notre ADN expliquerait 81 % de nos capacités intellectuelles ».

    De façon très sournoise et vicieuse, ces affirmations lui permettent – tout en prétendant bien sûr vouloir lutter contre, en « dynamitant le déterminisme génétique » – d’accréditer peu à peu l’idée qu’il y aurait en quelque sorte des sous-hommes, voués à devenir de plus en plus inutiles dans la société de demain. Sauf à avoir recours à des thérapies génétiques. Et il en a profité pour légitimer l’action du ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer.

    Ses thèses, et cet article de 2018 en particulier, ont été dénoncées par plusieurs dizaines de scientifiques, qui ont pointé notamment sa mauvaise compréhension du concept d’héritabilité.

    Dans une tribune parue dans Le Monde et intitulée « Halte aux fake news génétiques », un collectif d’une vingtaine de chercheurs (dont Jacques Testart, père du bébé éprouvette) a dénoncé Laurent Alexandre, sans le citer directement, et les arguments qu’il propage. Ce collectif a manifesté son inquiétude du « retour d’un discours pseudo-scientifique sujet à toutes sortes d’instrumentalisations ».

    Le généticien Axel Kahn s’est également insurgé contre les propos de Laurent Alexandre, en s’indignant que celui-ci se soit fait « le continuateur enthousiaste de la vieille droite anglo-saxonne eugéniste, inégalitariste, à l’occasion raciste. Il vient d’asséner froidement que les riches étant génétiquement plus intelligents que les membres des basses classes sociales, il faut admettre la faible utilité des approches sociales ».

    Et Axel Kahn a démonté la vision de Laurent Alexandre, en se fondant sur des arguments scientifiques.

    =*=
    On va conseiller à tout le monde, je pense pas qu’Alexandre va suivre ce conseil, de (re)lire « L’entraide, un facteur d’évolution » de Pierre Kropotkine

    J'aime

  2. « On n’écoute pas la douleur ni le patient » : la mère de Lou, morte à 11 ans d’une péritonite, dénonce la mauvaise prise en charge des urgences

    La mort de Lou, 11 ans, aurait-elle pu être évitée ? Fin décembre 2019, la petite fille est décédée d’une péritonite à l’hôpital Necker, à Paris. Sa mère dénonce la mauvaise prise en charge des urgentistes et raconte le calvaire enduré par sa fille.

    FRANCE 3 ► https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/on-n-ecoute-pas-la-douleur-ni-le-patient-la-mere-de-lou-morte-a-11-ans-d-une-peritonite-denonce-la-mauvaise-prise-en-charge-des-urgences_3813599.html

    Lou était une petite fille joyeuse, pleine de vie, une très bonne élève avec un sacré caractère. Elle a toujours été courageuse face à son infirmité motrice. En décembre 2019, Lou a été emportée par une septicémie à l’hôpital Necker, à Paris. « J’ai assisté à l’agonie de ma propre fille dans une impuissance la plus totale. Je suis retournée plusieurs fois aux urgences, pendant quatre jours, j’ai sollicité la demande des médecins pour la soulager et ça n’a pas été fait », dénonce sa mère.

    Des urgences dépassées

    Pendant plusieurs jours, Lou attendra des heures dans une salle d’attente de l’hôpital Necker. Les douleurs sont terribles, mais malgré tout, elle est renvoyée chez elle. « Elle a très très mal, et d’ailleurs elle est vraiment tordue de douleur. On la voit pliée sur son fauteuil, tous les parents la regardent parce qu’on voit qu’elle souffre. Malgré ça, pour une raison que je ne comprends pas, on attend au moins 4, 5 heures », poursuit sa mère. Ses parents insistent. En ville, on leur prescrit une imagerie médicale. Quand la péritonite est diagnostiquée, une urgence vitale, elle arrive à midi à l’hôpital Necker. À 17 heures, elle n’est pas encore opérée. Pour ses parents, les urgences ont été totalement dépassées.

    J'aime

    1. Le cas de la petite Lou a été porté à notre connaissance par un Jimmy carrément vénère sur le site Les Moutons Enragés de ce jour ;

      Je ne sais combien de temps YT laissera cette vidéo, vu qu’il passe son robot-nettoyeur quasi dans l’heure maintenant.

      Je la mets car son indignation est légitime même si les mots sont très forts et que ça fait un peu saigner les oreilles, pour autant, comme pour Trump, Trudeau, et bien sûr Macron, sur ce blog, ce n’est pas faute d’avoir prévenu que Macron étant la marionnette des Rothschild, il serait placé dans le fauteuil élyséen pour parachever l’agenda oligarchique de dépopulation, initié par Sarko l’américain. C’était sa mission, son projet, et il est redevable à ses maitres, qui sont ceux derrière la réduction programmée de l’Humanité !

      Donc ne comptez pas sur Macron pour changer sa méthode qui pour ses maitres est la meilleure qui soit puisqu’il obtient des résultats et au-delà, bien au-delà de leurs plus folles espérances…

      Le seul moyen, la seule solution, c’est NOUS !

      JBL

      J'aime

  3. https://fr.sputniknews.com/france/202002101043034083-du-jamais-vu-25-mineurs-places-en-garde-a-vue-pour-avoir-bloque-leur-lycee-contre-la-reforme-du-bac/

    Après que des éléves franciliens ont été placés en garde à vue pour avoir bloqué leurs lycées afin de contester la réforme du bac et les «E3C», leurs avocates pointent du doigt la mesure «disproportionnée» et «incompréhensible» et se proposent de saisir les procureurs des départements concernés.

    Entre le 28 janvier et le 7 février à Paris, 25 mineurs ont été convoqués dans plusieurs commissariats et placés en garde à vue à Paris, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne. Les faits ont fait suite au blocage de plusieurs lycées dans le cadre du mouvement contre la réforme du bac et les «E3C», les épreuves communes de contrôle continu.

    Les placements en garde à vue, mesure exceptionnelle dans le cas de mineurs, ont duré d’une dizaine d’heures à 48 heures, relate Le Parisien.
    «Des faits reprochés sans aucune preuve»

    «Du jamais-vu, totalement disproportionné et incompréhensible, au regard des faits reprochés sans aucune preuve!», s’est indignée l’une des avocates des lycéens.

    Trois avocates ont décidé de saisir le Contrôleur général des lieux de privation de liberté sur les conditions de gardes à vue et d’auditions, ainsi que «d’écrire aux procureurs des différents départements, car il y a disproportion et beaucoup d’irrégularités dans les gardes à vue».
    Les lycéens mis sous pression

    Plusieurs élèves ont raconté que les policiers leur parlaient comme s’ils avaient commis quelque chose de très grave et leur mettaient la pression pour qu’ils leur donnent «des noms de profs qui incitaient au blocus».

    Selon les avocates, 13 d’entre eux ont par ailleurs été auditionnés sans avocat.

    Un enseignant mobilisé aux côtés des élèves «pour les protéger» a affirmé qu’il y avait une volonté de casser tout départ de mouvement lycéen.
    Y a-t-il des directives d’en haut?

    Pour les avocates, la question se pose de savoir s’il y a des directives venues de très haut et exigeant de réprimer systématiquement la contestation lycéenne.

    «Nous n’avons pas connaissance de telles directives sur Paris, mais ces gardes à vue massives sont un palier répressif supplémentaire de franchi. Alors c’est une crainte, une impression…», a confié au Parisien l’une des avocates, Me Camille Vannier.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s