Tenewatsotah, nous sommes les inamovibles de Mohawk Nation News – Traduction R71, complété & enrichi par JBL

Amplifions les voix natives anti-coloniales !

Source de l’image Mohawk Nation News : Le destin chuchote au guerrier « Tu ne peux pas résister à la tempête » et le guerrier lui murmure en retour : « JE suis la tempête »…

Et pour que chacune de nos voix compte !

La Nature n’est pas politique et ne dépend aucunement du système monétaire totalement artificiel. 

Nous avons tous besoin de notre (terre)mère. Un peuple ne peut pas contrôler naturellement la nourriture ou les choses matérielles dont on a besoin pour vivre. Nous passons notre temps à nous défendre contre ceux qui fantasment le pouvoir du contrôle sur tout et en tout.

La Nature et non pas des accords passés par les Hommes, détermine le cours de toute vie. Le monde n’est absolument pas naturellement construit de manière hiérarchiqueToute vie est de construction horizontale et non pas verticale avec quelqu’un en son sommet. Il y a à manger pour tout le monde, il pourrait parfaitement y avoir la paix sur le monde et de très bonnes relations entre tous. La hiérarchie humainement fabriquée est faite pour les mégalomanes qui entretiennent constamment le problème de la guerre dans le monde. Tout le monde souffre. La survie dépend de ce que nous nous souvenions tous des instructions originelles que nous avons avec cette terre. Nous avons été d’accord de vivre comme frères et sœurs avec toute vie portée par notre terre-mère, de survivre et de coexister éternellement.

Les oligarques de la haute finance se baladent dans leurs bagnoles blindées et s’entourent d’une armée privée afin de s’accrocher frénétiquement à leur pouvoir et leur puissance imaginaires.

Les gens qui aident nos ennemis à nous assassiner paieront le prix. Les horreurs et atrocités commises ne nous traverserons pas à cause de la loi karmique universelle.

Mohawk Nation NewsCreation the avengerNature vengeresse, 22/10/2017

KaianerekowaLa Grande Loi de la Paix (version PDF en français) et plus ancienne charte encore active au monde !

Retrouvez tous les articles de Mohawk Nation News en français dans la catégorie PEUPLES PREMIERS de mon blog.

Tenewatsotah, nous sommes les inamovibles

Mohawk Nation News | 10 février 2020 | URL de l’article original en anglais ► https://mohawknationnews.com/blog/2020/02/10/tewenatsotah-we-are-the-immovables/

Traduit de l’anglais par Résistance 71, dans ► Résistance au colonialisme : La question de souveraineté et d’inamovibilité des peuples et nations natifs (Mohawk Nation News)

Nous sommes Kanienhehaka, les Mohawks, un des peuples placés sur l’Île de la Grande Tortue par la nature / création depuis des temps immémoriaux. Notre pacte avec la nature est d’aider à amener la paix et la liberté à chacun en ce monde. Nous sommes les protecteurs de toute l’Ile de la Grande Tortue pour toujours, d’un pôle à l’autre, d’un océan à l’autre.

Les conseils de bandes sont créés par le parlement (canadien) pour assister la police para-militaire à nous attaquer. Ils représentent le Canada, cette entité coloniale. La réponse ici a commencé lorsque Kentekeh a été menacé avec violence par CN Rail (NdT : la SNCF canadienne). Maintenant l’organisation para-militaire qu’est la Gendarmerie Royale du Canada (NdT : GRC, la “fameuse” police montée, créée à l’origine pour réprimer et traquer les peuples natifs), va prendre des mesures coercitives contre Unist’ot’en aujourd’hui (NdT : territoire et peuple du nord de la Colombie Britannique coloniale qui est en lutte pour préserver sa terre)

Une nation étrangère qui envahit notre terre, capture notre peuple et le place dans des camps de “prisonniers de guerre” (les “réserves”), perpétue un acte de guerre. Les attaques sur Wetsuweten sont la continuation du génocide perpétré de longue date sur nous par les gouvernements coloniaux et entrepreneuriaux, ainsi que sur nos terres et nos ressources.

Le gouvernement du Canada a déclaré aux Nations-Unies qu’il recherchait la réconciliation* pour tout le mal qu’il nous a fait. Ce n’est qu’un truc de marchand de tapis pour pouvoir plus facilement enfumer le conseil de sécurité de l’ONU et gagner des sièges permanents en son sein.

Les tribunaux de l’amirauté canadiens et leur code criminel sont illégaux étant fondés sur la loi sur les Indiens (Indian Act). Ils affirment leur juridiction sur nos terre par les lois sur les terres édictées par l’Indian Lands Acts du 25 octobre 1924. C’est le plus grand vol de terres de l’histoire du monde. Ils n’ont absolument aucune autorité pour prendre des décisions sur des peuples souverains étrangers. Nous ne faisons en rien partie du Canada. Les peuples originels et nos alliés ne doivent pas permettre à cette espèce invasive de se propager plus avant et de détruire les espèces naturelles endémiques à l’Île de la Grande Tortue. Notre pacte principal avec la nature est de survivre et de coexister avec toute vie en tant que frères et sœurs sur cette planète Terre. Un accord sur nos relations fut établi sous les prérogatives du traité wampum deux rangées (Teiohateh ou Guswentha). Le Canada l’a immédiatement violé ; ils n’ont ainsi aucun droit d’être sur l’Île de la Grande Tortue.

Les tribunaux du Canada n’ont absolument aucune juridiction sur nous. Nous maintenons un espace d’accueil sur Kahnawakeh (NdT : un des territoires mohawks) en solidarité avec notre famille onkwehonweh (peuple natif) de Wetsuweten. Les forces de police étrangères (NdT : la GRC de l’entité coloniale appelée “Canada”) ont envahi nos territoires et ont perturbé la paix et tout le monde.

Nous disons à l’entreprise coloniale du Canada et son “gouvernement” d’arrêter immédiatement votre agression et de vous retirer de ces terres sans délai. Vous n’avez rien à faire ici car vous violez en permanence Kaianerekowah, la Grande Loi de la Paix.

L’invasion ne fut en aucun cas un acte de la nature / création. Nous demandons à nos amis et alliés de joindre les mains avec nous.

Un accord sur notre relation fut établie sous les auspices de Teiohateh, le traité wampum deux rangées. Il fut violé illico par le Canada. Ils n’ont aucun droit sur l’Île de la Grande Tortue.

Île de la Grande Tortue : Intérêt Indien contre l’assertion de la Couronne – Mohawk Nation News

Précision, en préambule, de R71 : Pour comprendre plus en détail le fond du problème colonial actuel sur l’ensemble du continent américain et en particulier le conflit actuel qui oppose la nation Wetsuweten de Colombie Britannique au nom si colonial aux forces fédérales canadiennes, nous invitons comme d’habitude les lecteurs à lire toute la documentation que nous avons placé en « lectures complémentaires » sous l’article de MNN. Il est vital de comprendre le fond réel de cette affaire, car nous ne vivons en rien dans un monde « post-colonial » comme on veut nous le faire croire, mais bel et bien dans un monde de la fonctionnalité coloniale, celui de la tyrannie marchande totale et achevée.
L’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux colonialistes éveillés de leur colonialisme passif, se tenant main dans la main avec leurs frères et sœurs dynamiquement colonisés créant ensemble la société des sociétés émancipée de demain. Rappelons nous toujours que nous ne possédons pas la terre, nous ne faisons que l’emprunter à nos enfants et à notre descendance non-née.Résistance 71.

Lectures complémentaires en version PDF  ;

*Contre-rapport à la Commission Vérité & Réconciliation : Meurtre Par Décret – le crime de génocide dans les Pensionnats (et Hôpitaux) pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada (dans sa dernière version, mise à jour, le 8 juin 2019) ;

Nous sommes TOUS des colonisés par R71 ;

Effondrer les empires coloniaux, par apostasie collective, et en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte, par JBL1960 ;

PAGE ANTHROPOLOGIE POLITIQUE AVEC PIERRE CLASTRES ;

Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter ;

N° 46 avec Peter d’Errico, PDF de 29 pages ► Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter avec Peter d’Errico

N° 47 avec Steven Newcomb, PDF de 106 pages ►  Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter avec Steven Newcomb

Introduction à la philosophie et la pensée amérindiennes de Russell Means ;

La Grande Loi du Changement par le Pr. Taiaiake ALFRED ;

Kaianerekowa ou La Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise datant du XIIe siècle et plus ancienne « constitution » ou charte confédérale active au monde pour l’usage de toutes et tous. Dont personne ne prône son application Per se à nos sociétés qui sont culturellement et structurellement différentes de la société iroquoise. Nous proposons de l’étudier et d’adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir. Car une charte de ce style a non seulement un impact sur le processus politique d’une société, mais aussi sur le processus économique et donc écologiqueQu’est-ce que l’écologie sociale de Murray Bookchin, 1982

Il est également à noter le processus politique par des femmes et des conseils des femmes, dans une société matrilinéaire et égalitaire.

L’invasion n’a pas été un acte de création. Nous demandons à nos amis et alliés à se joindre à nous. MNN ►  https://mohawknationnews.com/blog/2020/02/10/tewenatsotah-we-are-the-immovables/

Et rien ne nous empêche de répondre à l’invitation des Natifs et Nations premières de tous les continents à se tenir debout, à leur côté, et non plus en position dominante afin de co-créer et de co-diriger la société des sociétés émancipée de demain…

Sinon ? Voilà le programme ;

Pour bien comprendre que Macron de Rothschild est là pour accélérer le dépeçage en coupe réglée du peuple français pour la mise en place du N.O.M. sous quelques formes que ce soit, et à la schlague, à la demande de ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité ► PDFs indispensables pour DIRE NON à la DICTATURE TECHNOTRONIQUE EnMarche… (PDFs & Vidéos) qui sont les mêmes que ceux derrière le nouvel agenda vert ► D’où vient réellement l’argent derrière le « Nouvel Agenda Vert » ? par F.William Engdahl (04/02/20) ; La preuve par le MacronVert qui dirige le 4ème Conseil de Défense Écologique ce mercredi 12 février à l’Élysée ► https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/aires-protegees-nucleaire-les-solutions-d-emmanuel-macron-pour-l-environnement_2118011.html

Nous les peuples qui voulons vivre en paix et en harmonie avec la Nature disposons de plusieurs armes non létale, comme la GRATUITÉ, car TOUT ce qui participe de l’éveil de nos consciences et du développement de l’humanité doit être accessible à tous gratuitement, et dans notre langue.

Éteignons les écrans et rallumons les cerveaux… MAINTENANT !
Éducation, connaissance, diffusion, intégration, action => BOYCOTT

Et le BOYCOTT ;

  • Boycott des institutions
  • Boycott de l’élection et l’impôt absorbant l’intérêt de la dette odieuse
  • Boycott des entreprises du CAC40 et des transnationales criminelles
  • Achetons et promouvons les produits locaux
  • Réaménageons nos campagnes et nos communautés agricoles
  • Rassemblons-nous en comités populaires de voisinage, de travail…

Comme expliqué dans ce Tract à l’attention des Gilets Jaunes et de toutes celles et ceux (CELLEUX) qui pensent qu’un autre monde est possible et veulent tout mettre en œuvre pour instaurer cette société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et auto-gérées ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/02/tract-aux-gilets-jaunes-14-mois-de-luttes-fc3a9vrier-2020.pdf

Et voici l’exemple parfait de la puissance de feu de cette arme, pourtant non létale, qu’est le boycott : Abby Martin(*) devait faire une présentation à la Georgia South University, mais ce projet a été brutalement stoppé lorsque les prostituées de la politique aux États-Unis lui ont demandé de signer un contrat…

Violait-elle les ténets de la liberté d’expression si prétentieusement épousés par les politiciens américains ? Faisait-elle une apologie de la violence ? Non. On a demandé à Martin de “signer un contrat promettant de ne pas boycotter Israël” ( “sign a contractual pledge to not boycott Israel.”)

Écoutez bien ceci : “depuis 2014, 28 États, parmi eux l’État de Georgie, ont adopté des lois anti-boycott d’Israël, incluant cinq décrets émis par des gouverneurs.” Une fois de plus, Martin n’a pas signé le contrat ► Résistance politique : Une journaliste américaine refuse l’obéissance à la police de la pensée au service sioniste (Veterans Today) sur R71 – URL source en anglais ► https://www.veteranstoday.com/2020/02/08/abby-martin-refuses-to-kowtow-to-israeli-thought-police-in-the-us/

BDS a le même âge que moi et inversement…

JBL1960