Vrais chiffres du chômage et données corrigées : analyses et décryptage

Sur ce blog, de décembre 2015 à avril 2018, grâce à Patdu49 sur Agoravox nous avions les vrais chiffres du chômage, chaque mois (source de la DARES)

Aujourd’hui, grâce à ce travail sur lequel nous pouvons nous appuyer, nous pouvons expliquer la vraie/fausse bonne nouvelle chantée par Macron et tout son gouvernement-qui-ment et sur tous les tons que :

Le chômage recule ♫ le chômage recule ♪

Résultat de recherche d'images pour

Comment veux-tu, comment veux-tu qu’on soit crédule ???

Source BIThttps://statistiques.pole-emploi.org/stmt/publication

Chômage et demandeurs d’emploi

Demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi au 4e trimestre 2019

En moyenne au quatrième trimestre 2019, en France métropolitaine, le nombre de personnes inscrites à Pôle emploi et tenues de rechercher un emploi (catégories A, B, C) s’établit à 5  442  900. Parmi elles, 3 308 800 personnes sont sans emploi (catégorie A) et 2 134 000 exercent une activité réduite (catégories B, C).

En France métropolitaine, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A baisse de 1,7% (- 55 700) ce trimestre et de 3,1% sur un an. Le nombre de personnes exerçant une activité réduite courte (catégorie B) diminue de 3,3% par rapport au trimestre précédent et celui des personnes en activité réduite longue (catégorie C) recule de 0,5%. Au total, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A, B, C diminue de 1,6% ce trimestre (-88 700) et de 2,9% sur un an.

Au quatrième trimestre, 646 900 personnes inscrites à Pôle emploi ne sont pas tenues de rechercher un emploi. Elles sont soit non immédiatement disponibles et dans emploi (catégorie D, par exemple : formation, contrat de sécurisation professionnelle, maladie), soit pourvues d’un emploi (catégorie E, par exemple : création d’entreprise, contrat aidé). Sur ce trimestre, le nombre d’inscrits en catégorie D diminue de 4,5% et celui des inscrits en catégorie E diminue de 1,6%.

En France (y compris départements-régions d’outre-mer, hors Mayotte), le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 3 553 700 pour la catégorie A. Il diminue de 1,7% sur le trimestre (-3,3% sur un an). Pour les catégories A, B, C ce nombre s’établit à 5 740 200. Il diminue de 1,6% ce trimestre et recule de 3,0% sur un an.

Source de la DARES ► DI-2019T4.pdf

Notez le nombre moyen des sorties au 4e trimestre 2019 (en milliers) en France (hors Mayotte) de 559 500 radiations

Radiations des listes A,B,C,(D,E) de Pôle Emploi pour :

–  Défauts d’Actualisation (bugs informatiques + oublis + des découragés non indemnisés) = 234,500

– Radiations Administratives (les punis) = 45 800

– Autres Cas (morts, suicidés, emprisonnés, expulsés etc) = 40 800

soit 321 100 radiés des listes le dernier trimestre 2019 pour autres motifs que :

–  Stages parking : 52 900

– Arrêts maladie, maternité, départs en retraite : 46 900

– Reprises d’emploi déclarées : 112 800, ne représentent que 20 % environ des sorties des listes de pôle emploi.

J’ai toujours dit, ici-même, que pour faire reculer le chômage, Macron s’emploierait à faire disparaitre les chômeurs.

Car notez bien également ceci une bonne fois pour toute = 1 chômeur inscrit à pôle emploi sur 2 (50,05 % derniers chiffres connus) ne perçoit AUCUNE INDEMNITÉ, ni ARE (allocation retour à l’emploi), ni allocation de solidarité (ASS, AER). De plus, il y a près de 11 millions de chômeurs et précaires en France. Car le plus scandaleux et le plus choquant, c’est le CHÔMAGE INVISIBLE, complètement hors des statistiques.

Ne sont donc pas comptés dans ces 6 089 800 les demandeurs d’emploi et travailleurs pauvres occasionnels :

Les foyers bénéficiaires du RSA, en effet sur 1 883 800 environ de foyers (dernier chiffre connu de décembre 2017 ICI), seuls 383 800 sont inscrits à Pôle Emploi, les autres bénéficient d’autres suivis (associations, collectivités locales, etc.) en sachant qu’un foyer bénéficiaire, comporte parfois + d’un demandeur d’emploi en son sein, donc si on parle en nombre d’individus c’est pire. Pour cette même année 2017, le nombre de demandeurs d’emploi, avec ou sans activité, avait augmenté, selon Pôle emploi, de 147 600 personnes (+2,7%). Quant aux personnes qui recherchent un emploi mais qui ne sont pas comptabilisées comme chômeurs, leur nombre serait, en 2017 et selon l’Insee, en légère progression en France métropolitaine atteignant quelque 1,5 million de personnes. Quant aux bénéficiaires de minima sociaux en 2017, ils étaient, selon la Drees et en tenant compte des conjoints et enfants à charge, quelque 7 millions, soit pratiquement 10% de la population française.

Les foyers bénéficiaires de la prime d’activité (qui remplace le RSA activité qui sont donc sortis des statistiques RSA) c’est rendu un petit plus compliqué aujourd’hui : Prime d’activité : 4,26 millions de bénéficiaires – À la suite des mesures d’urgence économique et sociale prises par le Gouvernement en décembre 2018, le montant de la prime d’activité a été augmenté et ses conditions de ressources élargies pour bénéficier à un nombre plus important de foyers.

Un an après l’entrée en vigueur de la mesure, Agnès Buzyn et Christelle Dubos ont donné les derniers chiffres sur le recours des Français à la prime d’activité. Ainsi 1,48 millions de nouveaux foyers qui ne percevaient pas la prime en décembre 2018, soit parce qu’ils n’y avaient pas encore droit, soit parce qu’ils n’en avaient pas fait la demande, en bénéficient désormais.

+ encore 1 100 000 au bas mot, sur les environs 2 millions de bénéficiaires de l’AAH ou d’une pension d’invalidité, qui ne sont pas inscrits à Pôle emploi, malgré une aptitude et un désir d’accès à un emploi adapté. Et pour ceux qui ont accès au versement de l’Allocation Adulte Handicapé, car il faut le savoir, le mot d’ordre donné aux Maisons Départementales des Personnes Handicapées c’est de rejeter un max de demande ICI & .

+ encore 1 500 000 de SANS-DROITS, qui sont principalement :

–  des jeunes de moins de 25 ans, primo demandeurs d’emploi, qui comme vous le savez n’ont même pas droit au RSA. (quasi unique en Europe), favorisant délits, crimes, trafics, prostitution, esclavagisme moderne, radicalisations etc.

– des sans droits, pour motif, dépassement des plafonds de ressources dans le foyer, exemple, votre conjoint(e) perçoit 850€ d’allocation chômage, ou 900€ d’Allocation Adulte Handicapé, vous n’aurez même pas droit au RSA, car vous dépasserez le plafond couple qui est de 839.61€ par mois, si vous êtes NON SDF ► http://www.caf.fr/allocataires/droits-et-prestations/s-informer-sur-les-aides/solidarite-et-insertion/le-revenu-de-solidarite-active-rsa

– des bénéficiaires de pensions de reversions ( veufs, veuves ) de 55 ans et +, qui dépassent les plafonds du RSA ( 559,74€ pour une personne seule ), et qui n’ont pas l’âge pour prendre leur propre retraite ou pour percevoir le minimum vieillesse ( 65 ans ) qui s’appelle aujourd’hui « A-S-P-A » (Allocation Solidarité aux Personnes Âgées), qui est récupérable sur le patrimoine, au décès.

– des bénéficiaires de pensions alimentaires qui dépassent les plafonds du RSA (plafonds 2 fois inférieurs aux seuils de pauvreté, une véritable honte)

– des étudiants, boursiers ou non, qui cherchent des petits jobs alimentaires, qui sont donc bien demandeurs d’emploi, en concurrence avec les autres (même si beaucoup sont aussi exploités en stages sous payés, voire gratuits).

– des auto-entrepreneurs, qui ne gagnent rien ou presque, et sont demandeurs d’emploi en parallèle.

– on peut parler également de retraités qui cherchent un emploi car leur retraite ne couvre pas les charges fixes pour survivre ( loyer, énergie, assurances, voiture, téléphone, eau, nourriture, santé (lunettes, dentiste ..) incalculable. Et avec la réforme des retraites, comment dire ?… Mira mon DOSSIER sur la RÉFORME des RETRAITES

Je rappelle l’autre réforme qui tâche et qui fait tache, celle des APL dont l’application a été retardée au 1er avril et qui entrera en vigueur en même temps que celle sur les nouvelles règles de calcul des Allocations Chômage et là, ben ça va saigner grave !

Faites le calcul vous même, on arrive au total, à + de 11 MILLIONS de demandeurs d’emploi en France, et travailleurs pauvres occasionnels.

Le règne de la minorité : Pourquoi 10 à 15% est tout ce dont nous avons besoin

Qu’est-ce qu’il faut pour qu’une idée se propage d’une personne au grand nombre ? Pour qu’une opinion minoritaire devienne une croyance majoritaire ? D’après une nouvelle étude par des scientifiques du Rensselaer Polytechnic Institute, la réponse est 10%. [NdJBL : et pour ma part, je pense que plutôt que 10%, 15% serait mieux] Une fois que 10% de la population est convaincue d’une idée, il est inévitable que cela deviendra éventuellement une opinion prévalente à l’échelle d’un groupe entier. La clef est de demeurer convaincu, opiniâtre et motivé.

La recherche fut faite par des scientifiques du RPI Social Cognitive Networks Academic Research Center (SCNARC) et publiée dans la revue Physical Review E.

En voici le résumé : “Nous montrons comment l’opinion majoritaire  prévalente dans une population peut-être rapidement renversée par une petite fraction d’agents motivés, dispersés de manière aléatoire et qui promeut avec consistance l’opinion opposée et qui est immunisée contre toute influence. De manière spécifique, nous montrons que lorsque la faction motivée croît au delà d’une valeur critique de pc=10%, il y a alors une diminution dramatique du temps Tc pris pour que l’entière population adopte l’opinion invoquée. En particulier, avec des graphiques complets, nous montrons que quand p<pc, Tc~exp[a(p)N], tandis que pour p>pc, Tc~lnN. Nous concluons avec des résultats de simulation pour des graphiques aléatoires Erdos-Rényi et avec des réseaux sans échelle qui montent une attitude qualitative similaire.”

D’un communiqué de presse du site internet du SCNARC :

“Lorsque le nombre de personnes adhérents à une opinion motivée est moins de 10%, il n’y a pas de progression visible dans la diffusion des idées. Cela prendrait littéralement un laps de temps comparable à l’âge de l’univers pour que la taille de ce groupe atteigne une majorité”, dit le directeur du SCNARC Boleslaw Szymanski, professeur du programme Claire and Roland Schmitt à Renssalaer. “Dès que ce chiffre croît au delà de 10%, l’idée se propage comme un feu de brousse.” Pour lire l’étude et mon analyse tout autour dans son intégralité ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/30/maj-du-05-01-20-10-a-15-de-la-population-mondiale-convaincue-opiniatre-et-motivee-suffit/

Publié en 2013 par Résistance 71, voici ce qu’il disait, en préambule :

Cette étude scientifique publiée en 2011 nous fait mieux comprendre pourquoi il est absolument vital pour l’oligarchie de garder les peuples divisés. La moindre erreur, le moindre relâchement permettant à une idée de dépasser les 10% de gens motivés et convaincus (donc non influençables…) est synonyme d’arrêt de mort.

Prenons l’exemple de l’autogestion. Si la population comptait 10% minimum de personnes convaincues du bien fondé de cette solution pour la société, d’après cette étude, en très peu de temps, une vaste majorité de l’opinion publique serait gagnée à la cause. Ceci répond aux personnes attentistes et quelque peu défaitistes pensant qu’il faudrait 80% d’anarchistes pour bâtir la société anarchiste. Cette étude leur montre que non. 10% suffit. S’il y a 45 millions d’adulte en France (c’est un chiffre non vérifié que nous avançons à titre d’exemple), il suffirait qu’il y ait 4,5 millions d’adultes, répartis aléatoirement sur le territoire, pensant que l’autogestion dans une confédération de communes libres, est la solution à nos problèmes, pour qu’en très peu de temps cette idée devienne l’idée consensuelle de la société.

Au fond de chacun de nous dort un anarchiste, car vivre en société libre, non -coercitive, sans institutions, sans chef autoritaire, est dans la nature humaine, nos ancêtres ont vécu de la sorte pendant des millénaires, la vaste majorité des nations natives des Amériques vivaient encore de cette manière juste avant l’arrivée de l’homme blanc… L’État est une anomalie de l’Histoire, un passage peut-être obligé pour retrouver le chemin autogestionnaire originel. Une ruse de la Raison que Hegel soi-même n’a pu voir, mais le pouvait-il ?… La solution à 10% ? On prend…

Résultat de recherche d'images pour

Pour moi aussi, la solution à 10 voire plutôt 15%, je la prends.

Plutôt que de courir après une idole, comme le travail-mort, et ainsi faire tourner le bouzin, pour espérer crever mieux en touchant une retraite de misère, fédérons ces 11 millions de chômeurs, de précaires, d’invisibles, de sans-plus-rien autour de cette idée force que nous pouvons co-construire ou co-créer et co-diriger, ensemble, debout, côte à côte, une société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et auto-gérées.

Pour démontrer qu’il y a une vie avant la mort et que nous pouvons contribuer, collectivement, à faire le bien le temps de ce bref passage, car la planète ne va nulle part, elle, contrairement à nous, qui ne faisons que passer…

Pour changer le cours de l’Histoire de l’Humanité et parvenir ensemble à cette société émancipée, je vous propose ces quelques lectures complémentaires. Apprenons à voir et intégrons que rien, absolument RIEN ne nous empêche de transformer notre réalité ;

La pédagogie des opprimés, de Paulo Freire, 1970

Manifeste contre le travail et ses Lois, version PDF N° 51 de 35 pages, par le Groupe Krisis, publié initialement le 31 décembre 1999 ;

L’impasse citoyenniste, contribution à une critique du citoyennisme du Collectif, 2001 dans une version PDF N° 146 de 30 pages

Manifeste pour la société des sociétés et Résoudre l’aporie de Pierre Clastres par Résistance 71 ;

Réflexions optimistes d’un historien engagé Howard ZinnVOUS NE POUVEZ PAS ÊTRE NEUTRE DANS UN TRAIN EN MARCHE – Version PDF N° 34 de 63 pages ;

Cette compilation et notes à but éducatif et dans la gratuité prônée par Raoul VaneigemExtraits du livre : APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019 – Version PDF N° 154 de 20 pages ;

Pour prolonger la réflexion sur notre nécessité à « être » et nous départir du désir d’ « avoir » du Collectif Guerre de Classe : Contre les guerres de l’Avoir, la guerre de l’Être, du Collectif Guerre de Classe, Octobre 2019 ;

Le tout dernier texte de Zénon : Épiphanie, dans Les Chroniques de Zénon ;

Avec ou Sans Gilet Jaune = Pour la Société des sociétés, PDF de 11 pages de JBL1960 ;

Mise à jour du PDF des copies d’écran du site officiel INFO RETRAITE ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/02/copies-decran-du-site-officiel-info-retraite-21-janvier-maj-1er-fevrier-2020.pdf ► PDF N° 155 de 14 pages

Dossier pour dire NON à la dictature technotronique EnMarche de JBL1960 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/category/stop-compteurs-communicants-5g-smart-city/

Toutes mes autres versions au format PDF (155) dans cette page spéciale de mon blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/ qui devrait bientôt s’enrichir de nombreuses autres versions PDF, étant actuellement en cours de réalisation. N’hésitez à farfouiller, vous le savez, c’est en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage, libres et gratuits. Je remercie les anonymes qui mettent en lien mes PDFs directement dans les moteurs de recherches, lorsque je fais des recherches par mots-clés je me retrouve partout… MERCI ! Mille mercis…

Devenons indivisibles, insaisissables et inamovibles

JBL1960