NAGASAKI, 3 jours après HIROSHIMA…

HIROSHIMA – 6 août 1945 à 8 h 15 mn

NAGASAKI – 9 août 1945 à 11 h 02 mn

170 000 vies vaporisées en un battement de cil…

Déclaration de Harry Truman le 9 août 1945, version PDF en français ► https://www.cvce.eu/content/publication/1999/1/1/3e2b3dbb-54f5-4329-b641-ac6f97c0ce28/publishable_fr.pdf

▼▼▼

HIROSHIMA, NAGASAKI : 70 ans après = Un mal nécessaire, pour les Zuniens !

Source Russia Today France

Le reporter de Russia Today, Peter Scott, va visiter les deux villes japonaises anéanties à l’époque par les bombes atomiques pour parler aux survivants des bombardements et essayer de comprendre leurs vraies raisons…

Dans cet intéressant documentaire, on apprend les vrais raisons de ces bombes larguées sur Hiroshima puis Nagasaki de la BUSH même de la marionnette en titre de l’époque Harry Truman qui n’ont pas été guidées par une nécessité militaire mais uniquement par la volonté de montrer aux soviétiques la puissance américaine…

RIEN D’AUTRE !

Il ne s’agissait que d’obtenir la soumission totale du Japon, puisque nous savons que la guerre est la seule et la vraie nature de l’Empire anglo-américano-christo-sioniste et que les POTUS depuis 1776 ne sont que des Potiches, des marionnettes dont on coupe les fils dès lors qu’ils s’échappent des mains de leurs Maîtres.

Et ce fut chose faite et au-delà même, puisque dès lors le Japon est devenu un valet docile et totalement soumis à ses maitres, ICI en nucléarisant même à outrance ce pays (le seul) meurtri par le feu nucléaire et malgré FUKUSHIMA

Aucun président Zunien n’aura seulement regretté ces morts, ces bombes, toute cette souffrance et Oblabla a même carrément refusé de présenter des excuses au Japon ! & ICI ► Quand Trump, himself, tint littéralement le même discours du 6 août 1945 que Truman, promettant le feu nucléaire… À Pyongyang

Or, lorsqu’on a lu attentivement les travaux de recherche des historiens comme Antony Sutton et Howard Zinn on ne peut, un seul instant, croire en la sincérité d’une nation = l’Exceptionnalistan, qui s’est construite sur un mensonge, sur un faux narratif historique par le meurtre et le vol des terres, prétendument sur ordre divin ► 4 Juillet ; Naissance d’un Empire sans terre…

Howard Zinn après avoir participé au bombardement de la ville de Royan en avril 1945, où fut utilisé pour la 1ère fois de l’agent orange, du Napalm, qu’ils balancèrent à la louche et donc en très grande quantité sur la façade Foncillon, modifia radicalement sa position. Cette expérience et la prise de conscience des atrocités causées par ces bombardements aériens, qui sont au cœur de la stratégie militaire américaine, l’ont conduit à condamner ces opérations.  Howard Zinn, La bombe, de l’inutilité des bombardements aériens ; La première partie de ce livre reprend un article intitulé Hiroshima, briser le silence. La seconde s’attache à démontrer que le bombardement de Royan en avril 1945 n’avait aucune utilité stratégique.

Comme documenté dans ce PDF N° 34 de 63 pages intitulé VOUS NE POUVEZ PAS RESTER NEUTRE DANS UN TRAIN EN MARCHE ; Introduit en analyse dans ce billet de blog ► Réflexions optimistes de l’historien engagé Howard Zinn.

Et à la lecture des travaux de recherche d’Antony Sutton, qui au delà de la révélation sans équivoque que l’occident à construit financièrement et technologiquement l’URSS dès 1917 et ce jusqu’à au moins la guerre du Vietnam, vaut également par ce témoignage pour évaluer l’évolution de la conscience politique de quelqu’un comme le professeur Sutton ;

Voilà qui nous permettra de nous émanciper, d’échapper au paradigme mortifère induit par une mini-élite dont l’hégémonie culturelle n’a que trop duré. Le salut sociétaire de l’humanité résidant dans la libération du dogme suprématiste parasite et criminel pour enfin vivre égaux, libres et heureux.

Lorsque l’occident et ses peuples aliénés auront réalisé et transcendé les leurres et les crimes d’un système qui n’a aucun lieu d’être, alors une révolution copernicienne politique et sociale populaire prendra place, la seule qui libèrera le monde à tout jamais, à mon sens.

Modestement mais fermement, j’estime, pour ma part que l’avenir de l’Humanité comme le salut de l’Occident, passent par les peuples occidentaux (vous, moi) et en aucun cas les gouvernements ou toutes représentations étatiques, émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout aux côtés (et non pas devant, ou encore au-dessus) des peuples autochtones de tous les continents et cela pour instaurer l’harmonie de la Société des sociétés ; ICI et MAINTENANT = Hors État et ses institutions, contre le travail et ses lois et dans un monde sans argent

Ainsi nous serons en capacité d’éteindre la lumière du N.O.M. et définitivement, avant qu’elle ne nous éteigne ou nous vaporise, à charge pour nous, dans le même temps, d’allumer nos petites flammes intérieures, celles capables d’embraser l’Empire, voire tous les empires…

JBL1960

Publicités