La police de la pensée de la couronne (City de Londres) appelée “Alphabet” par Dean Henderson (traduction R71) et je rajoute mon grain de sel…

Et de poivre !

Dean Henderson décoche un nouveau bourre-pif à l’oligarchie

Comme il le fait, chaque semaine, depuis 2011, jugez par vous-même, en relisant ses 30 meilleurs articles, en français et au format PDF (N° 81 de 136 pages), sur ce sujet précis à la page 132 ► CROCHET GAUCHE HEBDOMADAIRE À L’OLIGARCHIE

Et encore le 25 mars dernier ici-même ► Dean Henderson décoche un nouvel uppercut à l’Oligarchie…

Dean Henderson décoche un nouvel uppercut à l’Oligarchie…

La police de la pensée de la couronne (City de Londres) appelée “Alphabet”

Dean Henderson | 2 avril 2019 | URL de l’article source en anglais ► https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/04/02/the-crowns-alphabet-thought-police/

Traduction de Résistance 71 sous le titre : Technologie, censure et dictature : Quand Google pervertit l’ Alphabet  pour une censure tout azimut… (Dean Henderson)

Ces dernières semaines, il y a eu une massive purge de l’information sur YouTube et Amazon. Des vidéos sur les chemtrails (NdT : épandages chimiques par avion dans les cieux des pays “civilisés”) sur l’anti-vaccination et certains livres ont été spécifiquement ciblés pour être brûlés. (NdT : rappelons-nous l’excellent film de François Truffaut “Fahrenheit 451[NdJBL : ce film est sorti le 11 septembre 1966] d’après le roman de SciFi de Ray Bradbury).

Alors que des millions de personnes continuent de se réveiller du complot diabolique ourdi par les banquiers de la couronne de la City de Londres pour éliminer une grande partie de la population mondiale, leur gendarme de la Silicon Valley financé depuis la City se désespère de détruire toute information qui met à jour cette cabale, qui récemment s’est occupée à rapidement mettre en place une sorte de sorcellerie électronique wikipedia franc-maçonne, créée spécifiquement pour écraser ce grand éveil en marche. L’outil principal de ce plan est justement appelé “Alphabet”, un des stocks les plus chers au monde et propriétaire à la fois de Youtube et de Google.

Le timing de la mise en place de cette purge n’est pas du tout une coïncidence. Le 16 février dernier, à Munich, se tint une conférence sur la sécurité,  Google y délivra un rapport détaillé de 30 pages expliquant leur stratégie pour combattre les fausses infos, les “fake news” sur les plateformes internet variées, incluant YouTube. (NdT : pour ceux qui ne le savent pas Youtube est la propriété de Google depuis un bon moment…)

Leurs propositions orwelliennes incluaient “donner aux gens un contexte au sujet de l’information qu’ils visionnent”, “rendre les sources fiables immédiatement disponibles” et empêcher YouTube de mettre en ligne des “théories conspirationnistes bizarres”.

Les associés de Google dans cette entreprise incluent la First Draft Coalition, le Trust Project et le réseau International Fact-Checking Network. Tous sont des groupes vitrines d’organisation des médias de masse et d’ONG gérées par l’élite transnationale.

Un des participants principaux de cette censure de l’internet est Haymarket Media, un groupe basé à Londres, lancé cette année et dirigé par un ancien membre de cabinet de Margaret Thatcher, Michael Heseltine.

Le QG de Haymarket Media se situe à Bridge House, maison mère de Bridge House Estates, un fond trust de “charité” fondé sur charte royale en 1282 par la City of London Corporation. Bridge House fait ses donations au moyen du City Bridge Fund, qui avec City’s Cash et City Fund, sont les trois fonds gérés par la City of London Corporation.

De manière intéressante, United States Federal Bridge Certification Authority (FBCA) est la base des communications sécurisées intergouvernementales américaine. Beaucoup de ces communications sont administrées par contrat de sous-traitance par SERCO. La FBCA est-elle contrôlée par le City Bridge Fund ou Bridge House Estates ?…

Haymarket est le partenaire médiatique majeur du Trust Project, qui va placer une marque du Trust sur ces sites internet jugés fiables. Le Trust Project a été fondé par Haymarket Media, the Globe & Mail (NdT : un quotidien britannique), Hearst Television, le Washington Post (NdT : maintenant propriété du milliardaire d’Amazon Jeff Bezos) et le magazine britannique The Economist entre autres. The Economist est à 21% propriété des Rothschild. D’autres proprios du magazine incluent Cadbury, la famille Shroder qui servit comme banquier d’Adolf Hitler*, la famille Agnelli, la famille Lazard et le baron Layton.

La First Draft Coalition est aussi basée à Londres. Ses associés incluent CNN, la BBC, ABC News, Facebook, les journaux The Telegraph et le Washington Post.

Le financement provient de Google News Initiative, du lieutenant des Rothschild: l’Open Society Foundation de George Soros, de la Ford Foundation,  des frères milliardaires Koch et de la Bill & Melinda Gates Foundation.

First Draft (NdT : qui veut incidemment dire “premier brouillon”…) cible plus spécifiquement les “communautés conspirationnistes”. Leur site internet parle du besoin “d’inoculer” contre “les théories de la conspiration au sujet du pouvoir des réseaux mondiaux”, disant que “réfuter ou expliquer ces conspirations… ne leur donne pas seulement une légitimité mais aussi tout un ensemble de mots clef pour votre audience afin de rechercher plus d’information… Avant l’internet, de telles communautés marginales avaient beaucoup de mal à connecter avec les gens parce qu’il était difficile de le dire face à face [en volume suffisant]. Maintenant ce genre de communautés peut croître en ligne.

Le troisième associé dans la censure de Google est l’International Fact-Checking Coalition, qui est gérée par le Poynter Institute. Des financiers majeurs de cet institut sont la fondation Andrew W. Mellon, la fondation Charles Koch, la National Endowment for Democracy (NdT : ou NED, vitrine de la CIA) et la fondation de l’Open Society de George Soros.

L’élite mondialiste est très nerveuse. L’hypnose produite par leur langage franc-maçon Alphabet en ligne se dissipe. Ils savent que les gens se réveillent toujours plus nombreux au fait que tout ce qui leur a été dit est un mensonge créé pour servir un agenda maléfique des banquiers de la City de Londres. Ce dernier ressort de censure oligarchique via le projet Alphabet, bien que certes alarmant, devrait finalement être vu comme une victoire tactique du grand réveil qui s’opère dans le monde.

*Wall Street et la montée en puissance d’Hitler par le  Pr. Antony C. Sutton, PDF N° 28 de 56 pages

Résultat de recherche d'images pour

« Nous n’aurions jamais dû inventer internet… »
~ Senateur Jay Rockefeller, 2009 ~

Résistance 71

Quand Zénon l’Enchanteur explosait l’Ordre Alphabétique…

Et nos zygomatiques…

Et mettait le feu à tout l’Empire !

Avec cet Abécédaire, Zénon l’Ailé, renversait l’ordre alphabétique et faisait voler en éclats les dogmes, les doctrines, les mirages, les faux dieux et les faux culs…

Et par ce savoureux désordre, savamment dosé, nous proposait de goûter la formule magique pour accélérer le Temps qui n’a pourtant aucune importance puisque seul compte le moment présent ; Hier, froissé ; Demain en devenir ;

Agissons maintenant au lieu de regretter le temps de n’avoir pas agit alors qu’il était encore temps et alors que peut-être il serait déjà trop tard ?

Quoique ; Il ne soit jamais vraiment trop tard, si nous le décidons, puisque nous sommes les maitres de notre temps, si peu que nous le comprenions enfin…

Abécédaire

L’abracadabrante appartenance d’énarques autistes et analphabètes à l’alliance atlantiste aurait attaqué l’occidental à la racine de son âme humaniste.

Bon… L’abominable barbu en babouches à la base du bordel débordant les barbouzes et autres bidasses abâtardies semble le bon coupable de l’ignoble kabbale babylonienne.

Commune est l’inaccessible compréhension des causes et des conséquences. C’est pour cela qu’ici, nous ciblons celles et ceux conscients de la succession de calamités en cascades qui nous occupe.

Dans l’idéal décadent et condamné de dictacratie qui domine, l’ordre doit sa demeure à sa détermination à détruire d’emblée toute obédience défavorable au délire.

Et en effet, l’éminent expert enrégimenté par l’empire à défaire l’émergence du rêve à l’éveil ne peut énumérer les nœuds d’énergie qui l’enserrent.

De festins en feux de joie, de festivals en foutoirs, les firmes en flottaison, faisant fi des fables affirmant l’infini à la fin du film, s’affublent des fripes d’enfants affamés dans l’effort d’effacer l’effluve de leurs forfaits.

Elles s’égosillent à dégobiller l’ingérable gabegie des guerres d’egos qui se gargarisent, des gérontophiles, des ogres de gare au gigantisme agissant sur l’agglomérat des groupuscules et de sa grenade dégoupillée.

Heureuse heure où l’humble et honorable Humain arrachera ses harnais pour se hisser au perchoir des chacals endimanchés, et les acheminer à leur chute.

Irrésistible est l’ire de l’esprit libre : il distille depuis cimes aux abîmes un venin de fruits acides aux élites. Cette clique d’illuminés parasites, sa tripotée d’hypocrites et de tristes sbires imaginent éliminer l’hérésie pour se prémunir de la ruine de l’empire.

Mais déjà la joie juvénile éjacule de la jugulaire des jouvencelles en jaquette. Jamais leurs jurons, jérémiades et jugements ne justifieront le joker de la junte au jeu de jacadi des enjeux d’aujourd’hui.

La Kommandantur khazare des racketteurs en képi qui ont karcherisé les souks de l’Irak à Nagasaki a hacké les stocks, et écoule au black ses kilos de coke de New-York à Vladivostok.

Élus et oligarques s’allient à globaliser l’illusion légale en laquelle enliser la plèbe aliénée. Malgré la litanie de paroles en l’air, le peuple en colère cumule galères, inégalités, malheurs et violences folles. Il est à la limite de la révolte. L’actuel soulèvement des éléments lucides illustre l’hallali des leaders et des collabos en col blanc.

L’imminente immolation du système n’est un mal que dans la mesure où l’homme se complait au royaume des ombres. Mais la mort programmée de la matrice lui permettra demain d’enjamber l’abîme. D’admettre finalement l’amour comme dénominateur commun au monde.

Ni la nomination ni les boniments des prétendants au trône ne nous concernent. L’unique et nécessaire manière dont anéantir la domination des nuisibles est d’ignorer leur énorme arnaque et de renaître en pleine Nature.

Oublions les obligations et les donneurs d’ordres. L’horreur est concomitante à l’obéissance aux dogmes et aux normes. La voie organique oppose un veto catégorique à l’oppression sous toutes ses formes : c’est pourquoi les clones et robots œuvrent à désorganiser nos forces.

Pour autant, le principal si ce n’est le pire des appâts dont disposent les puissants pour empêcher l’émancipation populaire est la Peur. Puisque l’appréhension de perdre leurs possessions pousse la plupart des personnes à persévérer dans l’impasse, apportons l’espoir en la providence en réponse à l’inepte paradigme capitaliste.

Quant au quotidien que l’on qualifie d’inique et qu’aucun n’indique acquérir sans quête d’un quelconque équivalent égotique, qu’on lui évoque le quotient du qualitatif au quantitatif, et qu’il esquive systématiquement la question.

Alors que l’air pur se raréfie, l’erreur est la ruée vers l’or et le rêve de réussir. L’art du guerrier est au contraire de taire sa douleur et rire à la mort en son for intérieur. Le reste ne regarde rien que l’orgueil, et ne saurait nuire à l’irrépressible attrait de l’être pour autrui.

Si puissant soit l’ascendant du seigneur sur ses serfs, sans la somme de mensonges assurant le sursis de sa position, il subirait soudain l’assaut assassin d’esclaves désabusés et de masses hostiles. Il suffit que cent singes s’associent à scier les structures qui les asservissent, et nous serons assez pour susciter la suite.

tifs à toute tentative de nous attendrir ou de nous éteindre, le but de notre attitude a toujours été de détruire l’autorité totalitaire de l’État.

L’humain s’use au bureau ou à l’usine pour les plus-values d’usurpateurs qui abusent, grugent et nous bouffent les globules. Mutualisons les outils et les aptitudes ; habituons-nous à l’usage au lieu de l’usure en vue d’exclure de nos heures l’absurde labeur qui nous tue.

Voici venir la vague vengeresse et les vents violents de la révolte du vivant. Vautours et vampires verront le revers d’avoir vanté le vice, vilipendé la vertu, inversé les valeurs et violé sans vergogne la vérité. La ferveur des vauriens et mauvais élèves enverra la vermine au vert et ouvrira la voie d’un nouvel avenir.

Wall-Street et les Windsor ont switché le swastika sur les wagons. Les WASP, work-addicts et clowns du showbiz auront Waterloo et non Walpurgis.

L’axe anglo-saxon excelle dans l’exaction. Son exemple exonère d’examiner les extrêmes : le luxe qu’il exige exploite un maximum d’existences en exil et dans un exquis paradoxe, s’excuse de l’expédient en excitant la xénophobie. L’hexagone exsangue devra s’extraire des axiomes et de la doxa ; exproprier les exploitants pour s’extrader du vortex.

Effrayé que l’analyse du citoyen anonyme décrypte ses mythes et que l’asphyxie enraye son hymne, l’hydre Élyséenne, myope à la mystérieuse odyssée des cycles, bégaye au paroxysme de l’hystérie. De joyeux types s’égayent à nettoyer l’Olympe. Que leurs dynamiques se synchronisent et dynamitent la synarchie tyrannique.

Zouaves, zoulous, zadistes, zonards ou tziganes, azimutons l’azote et l’ozone. Bizutons les zélotes et gazons les zombies nazis au zyklon. Bazar et zizanie zèbrent l’horizon de Byzance : zigzaguons au zoo et dézinguons le bouzin en zigouillant les vizirs. Que le zéphyr diffuse le zen azur au zénith.

Zénon

C’est pourquoi grâce à ces mots purs et toutes ces lectures combinées, nous sommes capables de faire voler en éclats tous les schémas savamment mis au point pour nous conduire à se choisir notre prochain maitre qui nous enchainera les uns les autres avec nos propres chaines qu’ainsi nous nous serons mis nous-mêmes en votant pour lui et de surcroit en lui donnant les clés de nos vies !

Même si, en France, Macron semble se faire lâcher par l’Oligarchie, qui a un N.O.M. et des visages ; Gageons que son/sa remplaçant(e) est déjà dans les starting-blocks, attendant le signal, le front marqué de l’estampille royale, semblable au symbole de la Kabbale, pour finir d’écraser de sa botte lustrée les derniers visages effarés des derniers mougeons enfin pucés

Jo Busta Lally

Publicités

À propos des sémites et des antisémites, des sionistes et des antisionistes. Par Schlomo Sand, février 2019, dans l’UJFP

Non, M. Friedman, l’annexion de la Cisjordanie [par Israël] n’est pas la prochaine étape… Divine !

L'envoyé spécial des Etats-Unis révèle des détails du « Deal du Siècle »

L’Ambassadeur des États-Unis en Israël, David Friedman, a révélé mercredi trois éléments clés du plan de paix soutenu par l’administration américaine connu sous le nom de « Deal du Siècle » URL source ► https://french.palinfo.com/news/2019/3/30/l-envoy-sp-cial-des-etats-unis-r-v-le-des-d-tails-du-deal-du-si-cle

Cependant, David Friedman, suit le Plan, ou la Mission, de campagne du candidat, puis du Président Trump ; Nomination comme ambassadeur en Israël de David Friedman, un avocat qui a dit avoir hâte de remplir sa mission à al-Qods qu’il qualifie de « capitale éternelle d’Israël, Jérusalem », touchant un point très sensible dans la région ; Sur Globat Net. [NdJBL ► En analyse dans ce billet du 1er janvier 2017 ► Le dernier jour du Nouveau Monde…]

Nous invitons d’urgence tous ces Messieurs à prendre connaissance des travaux de recherche d’srael Finkelstein, directeur du Sonia and Marco Nadler Institute of Archeology de l’université de Tel-Aviv et de Neil Asher Silberman, directeur d’interprétation historique pour l’Ename Center for Public Archeology and Heritage Presentation en Belgique et  rédacteurs de la revue “Archeology” : dans “The Bible Unveiled” Touchstone Book, 2001 et en France, nous avons déjà pris connaissance de l’essentiel de traduction, en français donc grâce à Résistance 71 qui a traduit pour me permettre d’en réaliser un PDF N° 89 de 25 pages, intitulé « La Bible ‘Déterrée‘ » que j’ai présenté ICI.

Et d’y adjoindre les travaux de recherche, livre, publications, vidéos du Dr. Ashraf Ezzat qui argumente et corrobore les faits, à savoir que ; la bible telle qu’elle est narrée est une fiction essentiellement écrite au 7ème siècle AEC et que la recherche archéologique n’a jamais fournie aucunes preuves de la mise en esclavage (à l’époque dite « biblique ») d’un peuple « israélite » par les Égyptiens, qu’il n’y a jamais eu « d’exode » d’Égypte, qu’il n’y a jamais eu 40 ans d’errance dans le désert du Sinaï pour les Israélites, qu’il n’y a jamais eu de conquête de Canaan ni de chute des murs de Jéricho au son des trompettes, ni non plus de royaumes fastueux de David et Salomon. La vérité est toute autre…

Tout cela est pure fiction, l’origine d’  « Israël » n’est pas exogène par conquête de Canaan, mais endogène par évolution historico-démographique et les descendants des véritables « israélites » historiques sont dès lors plus que probablement les Palestiniens d’aujourd’hui.

Le sionisme, dans son concept politique colonial de « retour à la terre promise » est fondé sur une falsification parfaitement connue des pères du sionisme moderne et de la fondation de « l’entité sioniste » auto-proclamée « État juif », en quête aujourd’hui d’expansion vers un « Grand Israël » n’existant que dans l’imagination d’idéologues psychopathes prenant leurs désirs pour des réalités et menant la région et le monde vers un chaos planifié de longue dateTraduction de la Bible & Falsifications historiques, du Dr. Ezzat, version PDF N° 3 de 68 pages.

Article similaire de L’Union Juive Française pour la Paix ► Déclaration de l’Union Juive Française pour la Paix du 18 février 2019

À propos des sémites et des antisémites, des sionistes et des antisionistes

Schlomo Sand | 25 février 2019 | URL de l’article source ► http://www.ujfp.org/spip.php?article6972&lang=fr

Bien que résidant en Israël, « État du peuple juif », j’ai suivi de près les débats, en France, sur : antisémitisme et antisionisme. Si toute expression anti-juive dans le monde ne cesse de m’inquiéter, j’éprouve un certain écœurement face au déluge d’hypocrisie et de manipulations orchestré par tous ceux qui veulent désormais incriminer quiconque critique le sionisme.

Commençons par les problèmes de définition. Depuis longtemps déjà, je ressens un malaise non seulement face à la récente formule en vogue : « civilisation judéo-chrétienne  », mais aussi face à l’utilisation traditionnelle du vocable : « antisémitisme ». Ce terme, comme l’on sait, a été inventé dans la seconde moitié du 19ème siècle par Wilhelm Marr, nationaliste-populiste allemand qui détestait les juifs. Conformément à l’esprit de cette époque, les utilisateurs de ce terme tenaient pour présupposé de base l’existence d’une hiérarchie des races dans laquelle l’homme blanc européen se situe au sommet, tandis que la race sémite occupe un rang inférieur. L’un des fondateurs de la « science de la race  » fut, comme l’on sait, le français Arthur Gobineau*.

De nos jours, l’Histoire un tantinet plus sérieuse ne connaît que des langues sémites (l’araméen, l’hébreu, et l’arabe, qui se sont diffusées au Proche Orient), et ne connaît, en revanche, nulle race sémite. Sachant que les juifs d’Europe ne parlaient pas couramment l’hébreu, qui n’était utilisé que pour la prière, (de même que les chrétiens utilisaient le latin), il est difficile de les considérer comme des sémites.

Faut-il rappeler que la haine raciale moderne envers les juifs constitue, avant tout, un héritage des églises chrétiennes ? Dès le quatrième siècle, le christianisme s’est refusé à considérer le judaïsme comme une religion légitime concurrente, et à partir de là, il a créé le fameux mythe de l’exil : les juifs ont été exilés de Palestine pour avoir participé au meurtre du fils de Dieu ; c’est pourquoi, il convient de les humilier pour démontrer leur infériorité. Il faut pourtant savoir, qu’il n’y a jamais eu d’exil des juifs de Palestine, et, jusqu’à aujourd’hui, on ne trouvera pas le moindre ouvrage de recherche historique sur le sujet !

Personnellement, je me range dans l’école de pensée traditionnelle qui se refuse à voir les juifs comme un peuple-race étranger à l’Europe. Dès le 19ème siècle, Ernest Renan, après s’être libéré de son racisme, avait affirmé que : Le juif des Gaules… n’était, le plus souvent, qu’un Gaulois professant la religion israélite. » L’historien Marc Bloch a précisé que les juifs sont : « Un groupe de croyants recrutés, jadis, dans tout le monde méditerranéen, turco-khazar et slave ». Et Raymond Aron d’ajouter : « Ceux que l’on appelle les juifs ne sont pas biologiquement, pour la plupart, des descendants des tribus sémites… ». La judéophobie s’est, cependant, toujours obstinée à voir les juifs, non pas comme une croyance importante, mais comme une nation étrangère.

Le lent recul du christianisme, en tant que croyance hégémonique en Europe ne s’est pas accompagné, hélas, d’un déclin de la forte tradition judéophobe. Les nouveaux « laïcs » ont transformé la haine et la peur ancestrales en idéologies « rationalistes » modernes. On peut ainsi trouver des préjugés sur les juifs et le judaïsme non seulement chez Shakespeare ou Voltaire, mais aussi chez Hegel et Marx. Le nœud gordien entre les juifs, le judaïsme et l’argent semblait allait de soi parmi les élites érudites. Le fait que la grande majorité des millions de juifs, en Europe orientale, ait souffert de la faim, et ait vécu en situation de pauvreté, n’a absolument pas eu d’effet sur Charles Dickens, Fiodor Dostoïevski, ni sur une grande fraction de la gauche européenne. Dans la France moderne, la judéophobie a connu de beaux jours non seulement chez Alphonse Toussenel, Maurice Barrès et Edouard Drumont, mais aussi chez Charles Fourier, Pierre-Joseph Proudhon, voire, pendant un temps, chez Jean Jaurès et Georges Sorel.

Avec le processus de démocratisation, la judéophobie a constitué un élément immanent parmi les préjugés des masses européennes : l’affaire Dreyfus a fait figure d’événement « emblématique », en attendant d’être surpassée, et de loin, par l’extermination des juifs durant la seconde guerre mondiale. C’est entre ces deux événements historiques qu’est né le sionisme, en tant qu’idée et mouvement.

Il faut cependant rappeler que jusqu’à la seconde guerre mondiale, la grande majorité des juifs et leurs descendants laïques étaient antisionistes. Il n’y avait pas que l’orthodoxie, forte et organisée, pour s’indigner face à l’idée de précipiter la rédemption en émigrant vers la Terre Sainte ; les courants religieux plus modernistes (réformateurs ou conservateurs), s’opposaient aussi vivement au sionisme. Le Bund,parti laïque en qui se reconnaissait la majorité des yddishophones socialistes de l’empire russe, puis de la Pologne indépendante, considérait les sionistes comme des alliés naturels des judéophobes. Les communistes d’origine juive ne perdaient pas une occasion de condamner le sionisme comme complice du colonialisme britannique.

Après l’extermination des juifs d’Europe, les rescapés qui n’avaient pas réussi à trouver à temps refuge en Amérique du Nord, ou en URSS, adoucirent leur relation hostile au sionisme, alors même que la majorité des pays occidentaux et du monde communiste en venait à reconnaître l’État d’Israël. Le fait que la création de cet État se soit effectuée, en 1948, aux dépens de la population arabe autochtone ne gêna pas outre mesure. La vague de la décolonisation en était encore à ses prémices, et ne constituait pas une donnée à prendre en compte. Israël était alors perçu comme un État-refuge pour les juifs errants, sans abri ni foyer.

Le fait que le sionisme ne soit pas parvenu à sauver les juifs d’Europe, et que les survivants aient souhaité émigrer en Amérique, et malgré la perception du sionisme comme étant une entreprise coloniale au plein sens du terme, n’altèrent pas une donnée significative : le diagnostic sioniste concernant le danger qui planait sur la vie des juifs dans la civilisation européenne du vingtième siècle (nullement judéo-chrétienne !), s’était avéré exact. Théodore Herzl, le penseur de l’idée sioniste, avait, mieux que les libéraux et les marxistes, compris les judéophobes de son époque.

Cela ne justifie pas, pour autant, la définition sioniste selon laquelle les juifs forment un peuple-race. Cela ne justifie pas davantage la vision des sionistes décrétant que la Terre Sainte constitue la patrie nationale sur laquelle ils auraient des droits historiques. Les sionistes ont, cependant, créé un fait accompli politique, et toute tentative de l’effacer se traduirait par de nouvelles tragédies dont seront victimes les deux peuples qui en ont résulté : les Israéliens et les Palestiniens.

Il faut en même temps se souvenir et le rappeler : si tous les sionistes ne réclament pas la poursuite de la domination sur les territoires conquis en 1967, et si nombre d’entre-eux ne se sentent pas à l’aise avec le régime d’apartheid qu’Israël y exerce depuis 52 ans, tout un chacun qui se définit comme sioniste s’obstine à voir en Israël, au moins dans ses frontières de 1967, l’État des juifs du monde entier, et non pas une République pour tous les israéliens, dont un quart ne sont pas considérés comme juifs, parmi lesquels 21% sont arabes.

Si une démocratie est fondamentalement un État aspirant au bien-être de tous ses citoyens, de tous ses contribuables, de tous les enfants qui y naissent, Israël, par-delà le pluralisme politique existant, est, en réalité, une véritable ethnocratie, à l’instar de ce qu’étaient la Pologne, la Hongrie, et d’autres États d’Europe de l’Est, avant la seconde guerre mondiale.

La tentative du président français Emmanuel Macron et de son parti visant aujourd’hui à criminaliser l’antisionisme comme une forme de l’antisémitisme s’apparente à une manœuvre cynique et manipulatoire. Si l’antisionisme devenait une infraction pénale, je recommanderais à Emmanuel Macron de faire condamner, à titre rétroactif, le bundiste Marek Edelman, qui fut l’un des dirigeants du ghetto de Varsovie et totalement antisioniste. Il pourrait aussi convier au procès les communistes antisionistes qui, plutôt que d’émigrer en Palestine, ont choisi de lutter, les armes à la main, contre le nazisme, ce qui leur a valu de figurer sur « l’affiche rouge ».

S’il entend faire preuve de cohérence dans la condamnation rétroactive de toutes les critiques du sionisme, Emmanuel Macron devra y joindre ma professeure Madeleine Rebérioux, qui présida la Ligue des Droits de l’Homme, mon autre professeur et ami : Pierre Vidal-Naquet, et aussi, bien évidemment : Éric Hobsbawm, Edouard Saïd, et bien d’autre éminentes figures, aujourd’hui décédées, mais dont les écrits font encore autorité.

Si Emmanuel Macron souhaite s’en tenir à une loi réprimant les antisionistes encore en vie, la dite-future loi devra aussi s’appliquer aux juifs orthodoxes de Paris et de New-York qui récusent le sionisme, à Naomi Klein, Judith Butler, Noam Chomsky, et à bien d’autres humanistes universalistes, en France et en Europe, qui s’auto-identifient comme juifs tout en s’affirmant antisionistes.

On trouvera, bien évidemment, nombre d’idiots à la fois antisionistes et judéophobes, de même qu’il ne manque pas de pro-sionistes imbéciles, judéophobes aussi, pour souhaiter que les juifs quittent la France et émigrent vers l’État d’Israël. Faudra-t-il les inclure également dans cette grande envolée judiciaire ? Prenez garde, Monsieur le Président, à ne pas vous laisser entraîner dans ce cycle infernal, au moment précis où la popularité décline !

Pour conclure, je ne pense pas qu’il y ait une montée significative de l’antijudaïsme en France. Celui-ci a toujours existé, et je crains, hélas, qu’il n’ait encore de beaux jours devant lui. Je n’ai, toutefois, aucun doute sur le fait que l’un des facteurs qui l’empêche de régresser, notamment dans certains quartiers où vivent des gens issus de l’immigration, est précisément la politique pratiquée par Israël à l’encontre des Palestiniens : ceux qui vivent, comme citoyens de deuxième catégorie, à l’intérieur de « l’État juif », et ceux qui, depuis 52 ans, subissent une occupation militaire et une colonisation brutales.

Faisant partie de ceux qui protestent contre cette situation tragique, je soutiens de toutes mes forces la reconnaissance du droit à l’autodétermination des Palestiniens, et je suis partisan de la « désionisation » de l’État d’Israël. Devrai-je, dans ce cas, redouter que ma prochaine visite en France, ne m’envoie devant un tribunal ?

Traduit de l’hébreu par Michel Bilis

*Gobineau disait : « Il n’est d’histoire que blanche ». Page 33 du Discours sur le colonialisme d’Aimé Césaire en version PDF N° 78 de 38 pages.

Et nous le savons bien nous qui avons lu Sand, Ezzat, Finkelstein & Silberman, mais aussi Pappé, bien sûr et tant d’autres que vous ne pourrez taxer d’antisémitisme…

Non, M. Macron, l’antisionisme n’est pas une nouvelle forme d’antisémitisme et inversement ; Les mots ont un sens !

JBL1960

Macron, lâché par ses soutiens et l’oligarchie mondiale ! Par Algarath du Comité Valmy et je rajoute mon grain de sel…

Même Dieu vous l’avait dit !

Macron seconde taupe zunienne à l’Élysée

Sarkozy était la première taupe de la CIA au sommet de l’État français*.

Hollande un sbire des roitelets du Golfe qui s’est royalement vautré.

Aussi, les Zélites, qui sont principalement zuniennes, rappelons-le, ont choisi Macron « Young Leader » de chez Rothschild comme cheval de Troie pour parachever le marasme au profit de ses payeurs de l’Empire sis à la City de Londres et vu son haut degré de psychopathie…

Mais tout ne se passe pas exactement comme prévu…

Macron, lâché par ses soutiens et l’oligarchie mondiale !

URL de l’article source ► http://www.comite-valmy.org/spip.php?article11052

Si on veut savoir si on est malade, on se carre un thermomètre là où je pense et on regarde le niveau du mercure. De la même façon si on veut savoir si un « grand » de ce monde file du mauvais coton, on regarde ce qu’en disent ses soutiens indéfectibles. De ce côté là le Jupiter d’opérette commence à aller très mal !

Attali, BHL, Bruxelles et Wall Street. La totale pour Macron qui, par la voix de ces organes de l’oligarchie mondiale, prouvent que Jupiter se dirige à grands pas vers sa fin politique.

Lâché par BHL

Après son mentor qui l’a propulsé, Jacques Attali l’été dernier, c’est au tour de BHL de prendre ses distances avec Macron. BHL met maintenant un point d’honneur à ne plus citer celui qu’il défendait encore bec et ongles en Septembre 2018. Faits & Documents en fait des gorges chaudes !

Lâché par Bruxelles

« L’évaluation des progrès accomplis par les États » rendu public le 27 Février par la commission européenne se révèle catastrophique pour Macron. La France, sujette à des « vulnérabilités » y est pointée du doigt comme « présentant des déséquilibres » en raison de sa dette publique « élevée » et de sa « faible compétitivité ». La prévision de croissance par Bruxelles est revue à la baisse, de 1,6% à moins de 1,3%.

Lâché par Wall Street

Après avoir suivi et soutenu avec ferveur son ascension depuis sa nomination à Bercy (parfois des miracles se produisent du 2 Septembre 2014), le Wall Street Journal lâche complètement Macron en affichant son visage en couverture le 23 Février 2019 avec pour sous-titre « The failure of the French Élite ». Macron était absent du Forum Économique de davos en Janvier dernier et avait été copieusement étrillé par la presse financière mondiale !

Constatant que Macron est impopulaire, le journal pointe « le bilan économique plus médiocre que jamais « . Le Wall Street Journal revient sur « les idées fausses répandues à l’étranger sur son soi disant ambitieux programme de réformes ». Le journal écrit que les élites françaises avec Macron sont devenus « intellectuellement paresseux ». Plus surprenant le WSJ met en causse l’ÉNA en des termes très peu élogieux.

▼▼▼

Cependant que les caves se rebiffent ?

Macron et Sarkozy ensemble dimanche aux Glières

Emmanuel Macron et Nicolas Sarkozy assisteront ce dimanche aux cérémonies du 75e anniversaire des combats du Plateau des Glières (Haute-Savoie).

L’image sera forcément très commentée. Emmanuel Macron se rend dimanche sur le plateau des Glières (Haute-Savoie), haut-lieu de la Résistance et il sera accompagné de… Nicolas Sarkozy.

Tous les deux assisteront au 75e anniversaire des combats au cours desquels une centaine de maquisards furent tués en 1944.

Nicolas Sarkozy s’est rendu plusieurs fois sur le plateau des Glières lors de son quinquennat. « Il a contribué à ancrer les commémorations dans la mémoire collective », a expliqué la présidence pour justifier sa présence dimanche en même temps qu’Emmanuel Macron.

Nicolas Sarkozy s’est rendu pour la première fois sur le plateau, juste avant son élection en 2007. « Si je suis élu président je reviendrai chaque année », avait-il lancé. Source Le Parisien du 28 mars 2019

▼▼

*Sarkozy 1ère Taupe Zunienne placée dans le fauteuil élyséen !

Alors, ce qui suit est un poil compliqué mais indispensable pour bien comprendre pourquoi dans ce système là ; C’est TOTALEMENT FOUPOUDAV ;

Frank Wisner ; Même la simple fiche Wikipédia est éclairante ! Cependant que c’est Thierry Meyssan en juillet 2008 qui constitue le meilleur dossier qui soit ; Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française et l’intrication des liens entre Bush Junior et Sarko l’Américain saute aux yeux, même des plus endormis.

Wisner senior a eut un fils ; Frank G. Wisner qui épousa en seconde noce la seconde femme de Pal Sarkozy, le papa de Nicolas, Christine de Ganay (voir son blaze qui remonte à l’an 1300, l’époque où le Boniface VIII l’homme en jupe s’est déclaré représentant de dieu sur terre, tout est .) Christine et Pal ayant eu 2 enfants ensemble ; Caroline et Pierre-Olivier qui deviendra co-directeur de la direction financière du Carlyle Group, lorsqu’elle se remarie (vous suivez toujours ?) en 1976 avec le Franck G. Wisner qui est alors responsable du Département d’État des États-Unis , permit aux fils Sarkozy (dont Nicolas) de faire de nombreux séjours aux États-Unis !

Et comme ce n’est pas assez compliqué comme ça, vous rajoutez à cela le nom de Charles Pasqua témoin du premier mariage de Nicolas Sarkozy et Marie-Dominique Culioli famille avec Achille de PerettiPasquaFrench Connection et on retombe dans l’opération Mockingbird ! Et là encore vous pouvez lire l’excellent article de Meyssan de février 1995 sur Pasqua : Les questions sans réponse de l’Élysée à Matignon ? [NdJBL : Issu de cet article ► En souvenir d’Udo]

Tout était si prévisible, car depuis le début nous savions de qui et de quoi surtout Macron était le N.O.M.

JBL1960

 

Pour que l’Acte XX ne soit pas vain ; Redonnons tout le pouvoir aux Ronds-Points…

…Sinon tout cela aura été pour rien !

Car pour Macron un Gilet Jaune c’est ça ;

C’est à dire un pas grand chose, voire un presque rien…

Puisqu’il devient très clair qu’il n’y a pas de solutions au sein du Système, qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais ;

La preuve par Macron et tout son orchestre…

Car l’objectif prioritaire de nos chères zélites, c’est une réduction de la population de 95% de la population mondiale et par tous les moyens…

Et Macron a bien été mis en place pour finaliser ce Plan car il a été jugé comme étant le meilleur pour mener cette « mission » à son terme, tout comme Merkel ► MAKREL EnMarche vers la réduction de la populationMay aussi bien Trump que Trudeau que Vlad et Xi, si si…

C’est la raison pour laquelle, nous sommes de plus nombreux à penser que la réponse doit être mondiale, en créant un Réseau de Résistance et de Rébellion INTERNATIONAL = 3RI.

Et en même temps ;

Redonner TOUT LE POUVOIR AUX RONDS-POINTS, là où tout a commencé, de là où a jailli l’espoir/Hope par une prise de conscience politique collective pour certains en enfilant un Gilet Jaune comprenant, instinctivement, que de toutes façons, AUCUNE NÉGOCIATION ne serait possible avec TOUT POUVOIR OPPRESSEUR et/ou TOUS DOMINANTS. D’ailleurs cela nous avons pu le comprendre et le déterminer en lisant La Pédagogie des opprimés de Paulo Freire, que Résistance 71 a entièrement traduit pour m’en confier la mise au format PDF et en permettre la lecture, le téléchargement et/ou l’impression totalement gratos et nous savons que ce document, qui n’avait plus été réédité, en français, a énormément circulé… Sur les Ronds-Points !

photo : Suvann

Non M. Macron ;

Un Gilet Jaune, ça court partout sans restriction ! Un Gilet Jaune ça surprend ! Un Gilet Jaune ne se tient pas en laisse ! Un Gilet Jaune ne répond pas aux injonctions d’un État criminel ! Dans tout Gilet Jaune et sympathisant(e) sommeille un(e) communard(e).

Réveillons-les, en masse partout en France et au-delà !

Le peuple du monde suit et regarde les Gilets Jaunes ! La (r)évolution sera mondiale, mais elle doit commencer quelque part…

Résistance !

Vive la Commune !

Et arrivés à ce point, nous ne pouvons que conseiller la lecture de La Commune de Paris et de la Commune des communes analysées par Pierre Kropotkine car ce  texte vieux de 139 ans que tout Gilet Jaune et sympathisant devrait lire, relire et diffuser sans aucune modération, résonne du son de la fraîcheur et de l’évidence ; Qui n’a pas pris une ride et à claquer, d’urgence, aux museaux de tous les  bovins dominants ► La Commune de Paris, et la Commune des communes, Pierre Kropotkine dans « Le Révolté » 1880-1881, compilation par Résistance 71 dans une version PDF {N°90} de 27 pages.

photo : @Riot_N_Chill

Gilets Jaunes !

Les QUATRE(*) mois de lutte écoulés nous montrent on ne peut plus clairement qu’il n’y a pas de solutions au sein du système, qu’il n’y en a en fait jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir !

Ceci se doit de devenir une évidence incontournable pour toutes et tous, membres de notre lutte organique pour une société enfin libre.

Ainsi, toute négociation avec l’État et les représentants de l’oligarchie est non seulement futile mais contre-productive. Ignorons-les !

Solidarité – Union – Persévérance – Réflexion – Action

Devenons S.U.P.R.A Gilets Jaunes !

Reprenons le pouvoir par les Assemblées Populaires et ainsi :

  • Boycottons les institutions
  • Boycottons l’élection et l’impôt absorbant l’intérêt de la dette odieuse
  • Boycottons les entreprises du CAC40 et des transnationales criminelles
  • Achetons et promouvons les produits locaux
  • Réaménageons nos campagnes et nos communautés agricoles
  • Rassemblons-nous en comités populaires de voisinage, de travail…

Tout le Pouvoir aux Ronds-Points !

Pour une société émancipée et donc libre !

Groupe Gilets Jaunes de _______________

(*)APPEL des 3 mois, qui se transforme 4 mois après À NE SURTOUT RIEN LÂCHER !

DEVENONS TOUTES & TOUS SUPRA GILETS JAUNES

 

DOSSIER SUR LE MOUVEMENT DES GILETS JAUNESICI

& YELLOW VESTS MOVEMENT ► HERE

Pour ma part, des problèmes de santé invalidants, m’empêchent de me tenir aux côtés des Gilets Jaunes, mais je le porte en soutien chaque samedi, et surtout, depuis plus de 3 ans j’avance sur le chemin, pas à pas, convaincue que l’avenir de l’Humanité passera par les peuples occidentaux, TOUS, émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant DEBOUT et aux côtés de TOUS LES PEUPLES NATIFS et de TOUS LES CONTINENTS pour instaurer l’harmonie de la Société des sociétés sur TERRE…

Jojo la Gilet Jaune qui ne veut pas être présidente, même par intérim…

JBL1960

28 mars 2019 – France : Dans le magasine TV le + lu, on fait de la pub pour les implants RFID dans la main (Version PDF)

POUR PREUVE, EN VERSION PDF ► L’Actu Société – Page 19 du Télé 7 JOURS du 30 mars au 5 avril 2019 ; Technologie ; Le Grand saut des puces électroniques

Après la pub pour les Assistants Personnels dans le même torchonFaut-il adopter un assistant personnel ? Question à laquelle je réponds NON, il ne faut pas adopter un Assistant Personnel, de manière argumentée.

Mais aussi, maintenant que nous savons que ► Le réseau 5G pourrait transformer des millions de vie en cauchemars, et de manière documentée.

Et dans ce DOSSIER COMPLET ; toutes les infos qui démontrent les risques avérés de TOUS LES COMPTEURS COMMUNICANTS, de la 5G, Smart-Cities & Cie et dans ce billet de Dean Henderson du lundi 25 mars dernier ► Dean Henderson décoche un nouvel uppercut à l’Oligarchie…

Comme dans son article traduit par Résistance 71, intitulé : Qui est derrière la volonté de contrôle et de décimation de la population par la technologie 5G – Dean Henderson nous précise ceci :

En 1999, le scientifique de Hewlett Packard (HP) Richard P. Walker reçut une patente pour ce qui allait devenir “l’internet des choses”, plus connu sous le vocable de 5G. Walker et ses collègues de la Silicon Valley reçurent de la technologie militaire de la part de Lockheed Martin et d’IBM.

HP créa Agilent Technologies cette même année comme véhicule porteur de la patente de Walker pour en faire un succès. Toutes les patentes qui s’ensuivirent concernant la 5G seraient mystérieusement absorbées par Agilent, que ce soit dans le domaine de la surveillance, de la cybernétique, de l’ingénierie génétique, du puçage humain (RFID), ou des “wet works”.

▼▼▼

Qu’Aaron Russo avait complétement désossé  dans ce documentaire en VOSTFR intitulé : Réduction de la population & puce RFID & Nouvel ordre mondial

Car l’objectif prioritaire de nos chères zélites, c’est une réduction de la population de 95% de la population mondiale…

Et Macron a été mis en place pour finaliser ce Plan, tout comme Merkel ► MAKREL EnMarche vers la réduction de la population

Arrêtez de roupiller !

Pour preuve je vous remets l’avis de l’expert, Nathalie Nevejans, auteur de Traité de droit et d’éthique de la robotique civile (LEH Édition, 2017) sur l’implantion d’une puce (RFID)… dans la main et qui figure dans cet article que je vous ai mis en version PDF ; Résultat de recherche d'images pour

« On peut imaginer que si l’usage de la puce se généralisait dans la société, le législateur pourrait adopter une loi qui l’imposerait pour entrer dans les lieux publics, prouver son identité, payer ses impôts…

C’est le cas aujourd’hui avec Internet, qui est devenu obligatoire dans de nombreuses démarches. »

Car on est dans « Time Out 2.0″ ;

Et ça commence, tout de suite !

Le gouvernement veut supprimer le RSA aux manifestants Gilets jaunes  !

Source officiellehttp://www.assemblee-nationale.fr/15/propositions/pion1780.asp

 Via Crasdebug ► https://www.crashdebug.fr/actualites-france/15838-alerte-le-gouvernement-veut-supprimer-le-rsa-aux-manifestants-gilets-jaunes

MON DOSSIER MOUVEMENT DES GILETS JAUNES

Comprenez bien qu’ils nous éteignent quand et comme ils veulent, c’est pourquoi nous appelons à la formation d’un Réseau de Résistance et de Rébellion International {3RI} car une fois la grille totalitaire refermée sur nos tronches…

Ça sera un chouïa plus compliqué pour chacun d’entre nous, pas impossible, mais encore plus difficile. Aussi, n’attendons RIEN et prenons TOUT !

COMME ICI PAR EXEMPLE !

DEVENONS TOUTES & TOUS  SUPRA GILETS JAUNES*

*Et dans mon cas, y’a rien à me supprimer, car je ne perçois RIEN, j’existe même pas, NADA, QUEUTCH, pire 0 + 0 = la tête à Jojo la Gilet Jaune

JBL1960

H. Nasrallah démonte les mensonges de l’imbécile Pompeo sur le Golan et le Liban – Source French Al Manar

Et le démontage de mythos…

Ben ça me connait aussi !

L’oligarchie nous concoctant la prochaine guerre devant impliquer l’Arabie Saoudite, Israël et la clique sioniste usuelle contre l’Iran et ses alliés, il est important de ne pas se laisser enfumer par les salades propagandistes dont nous allons immanquablement être inondés via les merdias de base, notamment sur le croquemitaine forcément « terroriste » que serait le Hezbollah, allié de l’Iran et grand vainqueur en Syrie des mercenaires pseudo-djihadistes de Daesh/Al CIAda. C’est ainsi que nous pensons le temps venu pour aider ceux qui le veulent encore, à mieux comprendre qui est le Hezbollah et quelles sont ses relations avec la politique internationale. Pour ce faire nous avons traduit de larges extraits du livre de son SG adjoint, Naïm Qassem ► Résistance71Version PDF N° 41 de 49 pages de Hezbollah son histoire de l’intérieur, que j’ai, pour ma part introduit par ce billet de blog ► HEZBOLLAH – son histoire de l’intérieur par Naïm Qassem – Traduit par R71, version PDF par JBL1960

Et j’ai jugé utile de réaliser ce PDF, car il propose de comprendre et non de juger, de nous additionner et non de nous retrancher. Mais surtout, de manière inédite, il permet à tous de faire un pas, ensemble, sur le même chemin, dans la même direction pour le même objectif, en se respectant les uns les autres avec la même volonté d’œuvrer en symbiose dans la complémentarité. Comprenant ainsi dans le même temps et comme l’avait écrit Zénon dans Nakba : que nous ne sommes qu’Un

C’est pourquoi, vous pouvez lire en miroir,  l’essentiel de traduction de « La Bible ‘Déterrée‘ » de Finkelstein et Silberman à partir de l’édition anglaise ; “The Bible Unveiled” Touchstone Book, 2001 et R71, les traducteurs, précisant fort utilement, suite à la décision de Trump de ratifier la souveraineté d’Israël sur le Golan combien : Il est important de comprendre que la bible telle qu’elle est narrée est une fiction essentiellement écrite au 7ème siècle AEC et que la recherche archéologique n’a jamais fournie aucunes preuves de la mise en esclavage (à l’époque dite « biblique ») d’un peuple « israélite » par les Égyptiens, qu’il n’y a jamais eu « d’exode » d’Égypte, qu’il n’y a jamais eu 40 ans d’errance dans le désert du Sinaï pour les Israélites, qu’il n’y a jamais eu de conquête de Canaan ni de chute des murs de Jéricho au son des trompettes, ni non plus de royaumes fastueux de David et Salomon. La vérité est toute autre…

Tout cela est pure fiction, l’origine d’   » Israël   » n’est pas exogène par conquête de Canaan, mais endogène par évolution historico-démographique et les descendants des véritables « israélites » historiques sont dès lors plus que probablement les Palestiniens d’aujourd’hui.

Le sionisme, dans son concept politique colonial de « retour à la terre promise » est fondé sur une falsification parfaitement connue des pères du sionisme moderne et de la fondation de « l’entité sioniste » auto-proclamée « État juif », en quête aujourd’hui d’expansion vers un « Grand Israël » n’existant que dans l’imagination d’idéologues psychopathes prenant leurs désirs pour des réalités et menant la région et le monde vers un chaos planifié de longue date.

Et pour enfoncer le clou, et exploser totalement les mythos ; vous pouvez compléter ce démontage en règle, avec le PDF complet (68 pages) du Dr. Ashraf Ezzat sur  » la traduction de la Bible & la falsification de l’Histoire  » qui ne dit jamais que l’histoire de la bible est une invention. Il prouve juste que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne. Et qu’il ne faut pas chercher en Égypte ou en Palestine des traces de  l’Exode ou du Palais de Salomon mais dans le Sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen…

Forts de toutes ses informations, nous sommes en capacité d’appréhender la dernière décision de Trump sous un nouveau jour ;

Hassan Nasrallah décortique les mensonges de Pompeo et appelle les pays arabes à retirer l’initiative de paix

Al Manar | 26 mars 2019 | URL de l’article source ► http://french.almanar.com.lb/1302622 | Sur Résistance 71

« La reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le Golan syrien par les USA intervient après l’annonce d’AlQuds comme capitale d’Israël. Trump a humilié et insulté une nouvelle fois le monde arabe et islamique suite à leurs positions faibles face à la spoliation d’AlQuds », c’est ce qu’a déclaré le secrétaire général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, lors d’un discours transmis, ce mardi (26 mars), par la chaine AlManar.

Sayed Nasrallah a dans ce contexte appelé le sommet arabe qui doit se tenir en Tunisie à adopter une décision courageuse en retirant l’initiative de paix de la table des négociations israélo-palestinienne et par conséquent revenir à la case de départ.

Pour Sayed Nasrallah, la prochaine étape de l’administration US est la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur la Cisjordanie. La seule priorité des États-Unis est de renforcer, protéger et soutenir Israël.

Sur un autre plan, le chef du Hezbollah a répondu point par point aux propos du secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, lors de sa conférence de presse au ministère des Affaires étrangères à Beyrouth, affirmant qu’il n’a « pas prononcé une seule phrase vraie et correcte. Il a accusé les États-Unis de vouloir monter les Libanais les uns contre les autres et les inciter contre le Hezbollah qui a vaincu -aux cotés de ses alliés dans l’axe de la résistance- le projet américano-israélo-takfiriste dans la région.

Pour lire l’intégralité de cet article ► http://french.almanar.com.lb/1302622

Après avoir déterré ensemble les preuves qui démontent tous ces mythos nous détenons, ainsi, entre nos mains une véritable contre-argumentation très pratique et la plus complète possible pour nous permettre d’exploser tous les mythes, dogmes et doctrines qui ont toujours cours aujourd’hui, perpétuant ainsi l’idée qu’un Peuple Élu par n’importe quel dieu pourrait revendiquer toutes Terres Promises en son N.O.M. en tous lieux et de toute éternité.

C’est aussi pourquoi je considère qu’aucun nouveau paradigme ne pourra être enclenché, si ce n’est en lien avec tous les peuples premiers de tous les continents et avec l’assurance  qu’il sera absolument sans dieu et sans maitre, sans haine et sans violence…

Et pour achever de faire tomber l’empire anglo-américano-christo-sioniste par une simple action non-violente capable néanmoins de fissurer le pilier du pouvoir idéologique : le colonialisme et ce par quoi il arrive toujours : l’État et en même temps le pilier du pouvoir économique ► L’apostasie collective ou le renoncement au baptême

Par cette action non-violente mais en masse, nous serons capables d’effondrer tous les empires coloniaux, et par effet dominos les États et leurs institutions.

JBL1960

L’essentiel de traduction de « La Bible ‘Déterrée' » d’I. Finkelstein et Neil A. Silberman en version PDF

Résultat de recherche d'images pour

“[…] La saga historique contenue dans la Bible, de la libération par Moïse des enfants d’Israël de leur esclavage et de son voyage vers Canaan à la gloire et à la chute des royaumes d’Israël et de Judée, ne fut pas une révélation miraculeuse, mais un très brillant produit de l’imagination humaine. Il fut en premier lieu inventé, comme le suggèrent les récentes découvertes archéologiques, sur la durée de deux ou trois générations, il y a environ 2600 ans…

 

Ces nouvelles perceptions de la Jérusalem ancienne et des circonstances historiques qui ont donné naissance à la Bible sont dues dans une très large mesure aux récentes découvertes archéologiques. Leurs trouvailles ont révolutionné l’étude de l’ancienne Israël et ont jeté un sérieux doute sur la base historique de telles célèbres histoires bibliques comme les patriarches errant, l’exode d’Égypte et la conquête de Canaan ainsi que l’existence des glorieux empires de David et de Salomon…”

“[…] Mais cela ne veut pas dire que l’archéologie ait prouvé le narratif biblique comme étant véridique dans tous ses détails. Loin s’en faut : il est maintenant bien évident que beaucoup d’évènements de l’histoire biblique ne se sont pas produits dans l’ère particulière décrite ni de la manière décrite. Certains des évènements les plus célèbres de la bible ne se sont même clairement jamais produits.

L’archéologie nous a aidé à reconstruire l’histoire derrière la bible, à la fois au niveau des grands rois et des royaumes, mais aussi au niveau des modes de vies quotidiennes. Comme nous allons expliquer dans les chapitres qui s’ensuivent, nous savons maintenant que les premiers livres de la Bible et  leurs histoires célèbres de l’origine des Israélites, furent codifiées (et à cet égard, composées) en  un lieu et un temps identifiables : la Jérusalem du 7ème siècle AEC.

Israel Finkelstein, directeur du Sonia and Marco Nadler Institute of Archeology de l’université de Tel-AvivNeil Asher Silberman, directeur d’interprétation historique pour l’Ename Center for Public Archeology and Heritage Presentation en Belgique et  rédacteurs de la revue “Archeology” : dans “The Bible Unveiled” Touchstone Book, 2001

Résultat de recherche d'images pour

La Bible ‘Déterrée’ d’Israel Finkelstein & Neil Asher Silberman  traduit de l’anglais par Résistance 71 par de larges extraits, dans une version PDF N° 89 de 25 pages

SOMMAIRE ;

Présentation des Auteurs                                                             P.   4

Note de R71                                                                                     P.   5

Dans l’Introduction                                                                        P.   6

1ère Partie                                                                                         P.   8

2ème Partie                                                                                       P. 20

3ème Partie                                                                                       P. 22

Épilogue                                                                                           P. 23

Lecture complémentaire proposée par JBL                              P. 25

Traduction de la Bible & Falsification historique par le Dr. Ashraf Ezzat en version PDF

▼▼▼

Publication par Résistance 71 ce Mardi 26 mars 2019 sous le titre : Colonialisme et idéologie : la falsification historique, fondement du sionisme (avec Israel Finkelstein et Neil Silberman)

Qui précise fort utilement, suite à la décision de Trump (plus bas) de ratifier la souveraineté d’Israël sur le Golan : Il est important de comprendre que la bible telle qu’elle est narrée est une fiction essentiellement écrite au 7ème siècle AEC et que la recherche archéologique n’a jamais fournie aucunes preuves de la mise en esclavage (à l’époque dite « biblique ») d’un peuple « israélite » par les Égyptiens, qu’il n’y a jamais eu « d’exode » d’Égypte, qu’il n’y a jamais eu 40 ans d’errance dans le désert du Sinaï pour les Israélites, qu’il n’y a jamais eu de conquête de Canaan ni de chute des murs de Jéricho au son des trompettes, ni non plus de royaumes fastueux de David et Salomon. La vérité est toute autre…

Tout cela est pure fiction, l’origine d’  » Israël  » n’est pas exogène par conquête de Canaan, mais endogène par évolution historico-démographique et les descendants des véritables « israélites » historiques sont dès lors plus que probablement les Palestiniens d’aujourd’hui.

Le sionisme, dans son concept politique colonial de « retour à la terre promise » est fondé sur une falsification parfaitement connue des pères du sionisme moderne et de la fondation de « l’entité sioniste » auto-proclamée « État juif », en quête aujourd’hui d’expansion vers un « Grand Israël » n’existant que dans l’imagination d’idéologues psychopathes prenant leurs désirs pour des réalités et menant la région et le monde vers un chaos planifié de longue date.

▼▼

Et alors que Donnie « Mains d’Enfant » joue de la Trumpette de Jéricho à fond les ballons ► Trump plaide pour la reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur le Golan :

Donald Trump assène un nouveau coup à la politique américaine historique dans la région. Le président américain s’est déclaré favorable à la reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, une décision en rupture avec la position des États-Unis depuis des décennies sur ce dossier sensible. Résultat de recherche d'images pour

«Après 52 ans, il est temps pour les États-Unis de reconnaître pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui a une importance stratégique pour l’État d’Israël et la stabilité régionale», a tweeté Donald Trump au moment même où son chef de la diplomatie, Mike Pompeo, se trouvait à Jérusalem. Antoine Ajoury – 22.03.19 – Source : OLJ

Autre source – Le Point – 21/03/2019 ► https://www.lepoint.fr/monde/trump-plaide-pour-la-reconnaissance-de-la-souverainete-d-israel-sur-le-golan-21-03-2019-2303075_24.php

Trump n’œuvre-t-il pas ainsi à ajouter une 51ème étoile au drapeau américain, représentant, ainsi, l’État d’Israël ? Pourtant, il lui a été clairement expliqué que NON, M. Trump, Jérusalem n’est pas la capitale de l’Israël biblique ; Le plateau du Golan non plus à lire ‘La Bible Déterrée‘ et plus particulièrement la page 18 et les suivantes.

Mieux, ou pire, c’est selon ; Trump choisi par dieu pour sauver Israël ? Un truc pareil ne s’invente pas… Source Veterans Today & Russia Today Moscou du 22 mars 2019 – Traduction Résistance 71 dans Nouvelles de l’empire : C’est officiel ! L’asile de fous est aux commandes

Et donc, Donnie « Mains d’Enfant » Trump, persiste et signe : Donald Trump reconnaît la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan ; Netanyatrump

Il l’avait annoncé jeudi. Donald Trump a signé ce lundi (25 mars 2019) le décret reconnaissant officiellement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan. Ce coup de pouce au Premier ministre de l’Etat hébreu Benjamin Netanyahou, en visite à Washington, à 15 jours d’élections législatives incertaines, risque de raviver les tensions au Proche-Orient. Le gouvernement de Damas a jugé qu’il s’agissait là d’une « violente attaque contre l’intégrité territoriale de la Syrie ». Moscou déplore une « violation grossière du droit international ».

Petit rappel historique. Israël a conquis une grande partie du Golan, soit 1 200 km2 en terres syriennes, en 1967 lors de la guerre des Six Jours et l’a annexée en 1981, mais les États-Unis et la communauté internationale n’ont jamais reconnu cette annexion.

Pas grave, c’est pas légal mais on s’en fout !

JBL1960

▼▼▼▼▼

Résultat de recherche d'images pour

NOTA BENE : En mettant à jour certaines pages de mon blog et en modifiant leurs URL, j’ai noté que la redirection vers les mises à jour ne se font pas, alors que cela fonctionne très bien avec toute mise à jour des articles/billets…

Aussi je me permets de vous laisser les liens à suivre vers LES PAGES DE MON BLOG récemment MISES À JOUR, si vous le désirez, pour lire, télécharger et/ou imprimer gratos, toutes les versions PDFs que j’ai réalisées à ce jour, et il y en a près d’une centaine, en suivant ce lien ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Pour faire effacer son nom du Registre des Baptêmes auprès des Instances Religieuses concernées, ou renoncer au baptême, en récusation de la Doctrine Chrétienne de la Découverte, pour faire tomber l’Empire Anglo-Américano-Christo-Sioniste et tous les empires coloniaux ► https://jbl1960blog.wordpress.com/faire-tomber-lempire-anglo-americano-christo-sioniste-par-apostasie-collective-en-recusation-de-la-doctrine-chretienne-de-la-decouverte-maj-le-16-mars-2019/

Pour mettre FIN À L’ÉTAT en regard des travaux de recherche de nombreux anthropologues d’hier et d’aujourd’hui, et faire évoluer notre propre réflexion et ainsi être en capacité de changer le cours de l’Histoire de l’Humanité, NOUS-MÊMES ► https://jbl1960blog.wordpress.com/maj-du-05-01-19-anthropologie-politique-origine-critique-de-letat-avec/

Et si, tout comme moi, vous en êtes arrivé à cette idée force que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre ; Alors le Manifeste politique du Collectif Résistance 71 ne pourra que renforcer cette idée, et sa lecture éclairer voire illuminer votre réflexion ► https://jbl1960blog.wordpress.com/manifeste-pour-la-societe-des-societes-par-resistance71-annotation-de-mai-2018/

Manifeste pour la société des sociétés, en livre PDF gratuit, dans sa dernière version ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/05/manifeste-pour-la-societe-des-societes-par-r71-modifie-le-19-mai-2018.pdf

Et si vous avez une solution, ou astuce technique sous WP, pour que la MàJ d’une page (et la modification de l’URL) soit bien prise en compte, comme pour les articles et billets, merci de me le faire savoir, car je n’ai toujours pas résolu ce problème technique. Ce qui fait que lorsqu’on clique sur un lien vers une PAGE avant MàJ, WP indique = Page non trouvée, ou désolé, rien n’a été trouvé, cette page n’existe pas…

Jo Busta Lally

NON C'EST NON !