Archives pour la catégorie Sarcastik

C’est des bobards…

En décembre 2014 la Bobar Bank en Bosnie-Herzégovine est déclarée en faillite.

En décembre 2015 coup de rabot chez la Rabobank au Pays-Bas qui virera 9000 banquiers d’ici 2018.

Brrrr, ça tangue quand même…

Bon, perso, je vis au jour le jour, c’est plus prudent.

Un jour après l’autre donc…

En même temps, je n’ai pas les mêmes préoccupations financières et c’est tant mieux, si si !

Publicités

LE CHANGEMENT DE PARADIGME : C’EST MAINTENANT !

SCHÉMA À SUIVRE POUR CHANGER DE PARADIGME

(SINON ; FERMER SA GUEULE ! À TOUT JAMAIS)

Prise de conscience individuelle => prise de conscience collective => boycott et organisation parallèle => désobéissance civile => réorganisation politico-sociale => changement de paradigme.

Pour l’essentiel, nous (les peuples), sommes coincés entre les phases 1 et 2 ou 2 et 3.
Pourquoi ? Parce que le formatage propagandiste a la vie dure et le matraquage idéologique néfaste continue, cela change, mais lentement.
Le plus dur est toujours de vaincre l’inertie de départ : Prenons un grand portail d’usine coulissant en fer/acier. Il est lourd et il faut s’arque bouter pour le mettre en branle initialement, une fois en mouvement, si on atteint une certaine vitesse, on peut pousser le portail qui coulisse avec deux doigts et maintenir la vitesse d’ouverture relativement constante.
Dans notre schéma, les phases 1 et 2 sont la poussée initiale, c’est dur… en phase 3 et 4 c’est bien plus facile car le momemtum est créé, les dernières phases se font avec deux doigts…
Le but de l’oligarchie est de maintenir la masse en phase 1 et 2 de façon à ne jamais atteindre le momentum nécessaire pour l’ouverture du portail en grand.
De l’autre côté du portail, c’est l’émancipation !…

Servons-nous des réflexions menés par d’autres personnes par le passé ;

“Les révolutions passées ont échoué nous dit Kropotkine, parce que le peuple n’a pas directement et immédiatement pris le contrôle de la production et de la distribution des nécessités quotidiennes de la vie. Elles ont échoué en d’autres termes, à “conquérir le pain” et la satisfaction des besoins du peuple, dans toute son acceptation, fut déléguée à des leaders révolutionnaires… Pour Kropotkine, l’État moderne est le produit à la fois du capitalisme et des “révolutionnaires” qui sont piégés au sein de cette logique capitaliste et ne peuvent pas ou ne veulent pas penser au-delà de cela. L’anarchisme appelle à une société post-révolutionnaire sans gouvernants ni gouvernés… Ainsi ce sont les gens eux-mêmes qui devront prendre les décisions et agir ensemble, et si, comme les anarchistes le croient, le peuple ne sait pas encore ce qu’il veut, alors la question doit être suspendue, car autrement, la révolution sociale, une fois de plus, sera usurpée par une petite minorité d’intellectuels qui pensent avoir les réponses… ~ Charles Weigl, 2007 ~

Je sais que pour beaucoup dès que l’on prononce le mot « Anarchie » certains sortent leur Revolver, d’autres les missels, et quelques-uns se pissent dessus…

Certes, mais il temps de grandir et de comprendre que le problème ce n’est pas le Peuple, mais le Système. Et rien n’est à garder de ce Système, comme rien n’est possible en pensant changer le Système de l’intérieur, comme le propose Asselineau par exemple, fut-il sincère, et honnête dans sa démarche. Il n’y a pas de solution dans ce Système. NON ! Rien n’est à garder, rien n’est à sauver.

Nous avons compris également que le maintien illusoire dans la « Démocratie » bâtie par et pour le 0.01% nous mènera vers la barbarie, puisque nos sociétés dites démocratiques sont entièrement vouées à la mondialisation pour ne pas dire entraînées, enchaînées même à un Nouvel Ordre Mondial. Oui, je sais, quelques-uns vont me traiter de vilaine complotiste. C’est pas grave. C’est la tactique habituelle pour discréditer toute personne qui dévie d’un pouce du discours officiel ce dont je me fous comme de ma première chaussette.

Mais, au moment où le capitalisme re-mondialisé est à nouveau secoué par une de ses violentes crises systémiques, à l’heure où les peuples sont à la recherche d’alternatives sachons nous souvenir que le capitalisme conduit implacablement au fascisme et à la barbarie. De la Syrie au Mali, de l’Ukraine à l’Irak, qui ne peut faire le triste constat que l’impérialisme euro-atlantique pris de rage installe le fascisme et la barbarie, et mène guerre sur guerre ?

Ce dimanche 13 décembre 2015, jour de votation, ne va pas me donner tort.

Voter c’est abdiquer votre souveraineté

Voter c’est signer un chèque en blanc aux oligarques

Voter c’est cautionner le consensus du statu quo oligarchique

Voter c’est vous donner de nouveaux maîtres (ou les mêmes… souvent)

Voter c’est vous mettre les chaines vous-mêmes

Voter n’est pas une garantie contre l’extrême-droite : guerres, pillage, génocide, colonialisme, austérité et répression politico-sociale sont (aussi) les résultats de républiques « modérées », regardez autour de vous aujourd’hui…

Voter c’est mettre les pions des banksters en place… Comme d’hab, rappelez-vous ;  Mon ennemi c’est la finance…

Voter c’est être complice des guerres déclenchées en votre nom (pas du mien)

Voter c’est être irresponsable (la délégation de pouvoir vous déresponsabilise ipso facto)

Voter c’est cautionner la dictature de la « majorité »

D’une manière ou d’une autre à un moment donné, se posera pour tout citoyen, le choix de la désobéissance civile. C’est la masse pacifique des peuples qui refusera d’obéir à la fange étatico-entrepreneuriale et ses institutions obsolètes et criminelles qui fera tomber l’Empire (et on a le choix, l’Empire s’entend ici dans un sens général, il est Zunien, Européen, etc)  et ses oligarques eugénistes.

Si on obtient une masse critique de 10% de la population mondiale, c’est un point de basculement. Cette masse qui a le pouvoir de dire NON avec une conscience politique ad hoc basculera dans la désobéissance civile et c’est fin de la partie pour l’oligarchie.

Le but c’est la confédération en communes libres, autogérées et autonomes.

C’est pourquoi il convient de développer et pratiquer 3 choses essentielles au niveau local, puis en associations libres et volontaires ;

1 – L’autosuffisance ; Contrôle des ressources pour défier les institutions.

2 – La réorganisation ; Canaliser les énergies.

3 – Le repositionnement ; Comprendre qu’il est vain et futile de coopérer avec toute autorité institutionnelle. L’État et les institutions font parties du problème et non pas de la solution.

Considérez-vous, objectivement, que le schéma que je vous propose est l’oeuvre d’une jeune écervelée anarcho-libertaire ?

Parce que vous aurez tout faux.

L’État n’est plus rien ; Soyons tout. La désobéissance civile n’est pas une fin en soi. Elle est la voie vers la démocratie directe et vers l’autogestion généralisée, c’est à dire la création de conditions propices au bonheur individuel et collectif.

Il ne s’agit pas de casser les hommes, mais de casser le Système qui les exploite.

Mon credo personnel est ; « Ni dieu, ni maître »

« Sans arme, sans haine et sans violence. »

Cela n’empêche pas d’avoir envie de mordre de temps en temps.

Parole de Sans-Dents !

Je tiens à remercier tout particulièrement le Blog Résistance 71 qui par ses écritures, ses réflexions, ses traductions, ses compilations, ses rappels…

M’ont conduite à m’éveiller et à construire ma propre réflexion vers un changement de paradigme qui se révèle aujourd’hui inévitable.

Ainsi, j’ai compris comme le disait Gandhi que ce que je ferai sera insignifiant, mais il est très important que je le fasse !

JBL1960

Crépusculaire…

La vie est un brouillon qu’on ne mettra jamais au propre…

Il fut un temps où nous avons eu besoin des Restos du Cœur, des vestiaires de la Croix-Rouge, du Secours Populaire… Il fut un temps, où il fallait se battre pour obtenir un Contrat Emploi Solidarité car les femmes des Notables de la ville se les réservaient comme « argent de poche ».

À cette époque, je rasais les murs en baissant les yeux. J’avais honte, pour moi, pour mes enfants. Et à cette époque, survivant à 4 avec moins de 4 000 Francs et n’y arrivant pas, j’ai revendiqué l’article 205 à ma propre mère qui préféra me la verser plutôt que de m’aider. Et de cela aussi j’ai honte, pourtant, cela nous a sauvé la vie. Pour les RDV importants (du travail, chez le notaire, l’avocat) on me prêtait des affaires, souvent on me disait que je n’avais pas le look pauvre et que cela me desservait…

C’était la honte, tout le temps. En ce temps-là, on nous jugeait, constamment par un regard en-dessous, un sourire en coin, une conversation qui s’arrêtait à mon arrivée… Je me suis battue toujours, parfois contre des moulins à vents, je m’y suis épuisée. Aujourd’hui cette personne-là n’est plus, ce moi n’existe plus. Je me suis éveillée, totalement.

Et si demain, mon époux devait partir, n’ayant aucun revenu, ne pouvant prétendre à rien ; Je ne demanderais rien. Ne possédant rien, n’étant rien ; Si mes jambes me le permettent, à mon rythme, je partirais et je porterais le front haut. Je me suis fait la promesse de ne plus jamais, jamais, quémander à manger, des habits, un contrat aidé qui en réalité nous asservissent plus qu’autre chose.

Il me restera à visiter le monde, libre et de cela je n’ai pas peur.

L’invisible JBL1960

 

Réveillez-vous les gens !

Par la Bush de notre Président de la République ;

Il nous a été déclarée ; La Guerre !
Par la Bush de notre Président de la République ;

L’état d’urgence a été décrété en France…
L’état d’urgence pour nous, le Peuple !
Par la Bush de notre Président de la République ;

Nous sommes en dictature 2.0 !

RAPPEL DE L’HISTOIRE :

Le 10/07/1940, 80 parlementaires sur 649 ont voté CONTRE les pleins pouvoirs à Pétain !
Le 05/05/2015, 86 députés sur 524 ont dit NON à la surveillance généralisée des français !
Le 19/11/2015, 6 députés, 1 abstention, sur 551 ont voté contre la prolongation de l’état d’urgence de 3 mois… 551 députés ont voté POUR…

Nous sommes en dictature. L’état d’urgence c’est pour nous, les français, pour nous tous, enfin presque… En tous les cas, ne vous y trompez pas, on vient de nous déclarer la guerre. Aussi, ayant reçu le message 5/5. Je vous propose d’entrer en RÉSISTANCE par un Boycott TOTAL !
Notez bien que cet état d’urgence a donné lieu à 2500 perquisitions = pour rien. On a blessé des enfants, humilié des gens, souvent sur dénonciation anonyme pour quel résultat ?
Et par la Bush de Valls il nous est interdit de saisir le Conseil Constitutionnel…

« Soit vous êtes avec nous ! Soit vous être contre nous ! »

Considérant que la crise de la prise d’otages de l’hôtel Radisson à Bamako au Mali qui a tué 27 personnes est juste la toute dernière en date d’une série de fausses attaques islamistes qui sont orchestrées depuis la City de Londres. La Russie ayant pris la direction des opérations de sévèrement botter le cul de l’EI et de ses positions en Syrie. Ce faisant, elle est en train de décapiter les mercenaires inventés par la MI6 britannique, qui servent de pions aux banquiers néo-cons pour refaçonner la piscine de pétrole du Moyen-Orient. En résultat de cela, les faux islamistes de l’empire britannique maintenant réduits au silence, ont descendu un avion russe au-dessus du Sinaï tout en lançant des attaques terroristes au Liban, en France, au Nigéria et maintenant au Mali. Diviser pour mieux régner a toujours été le modus operandi de l’élite globaliste depuis des siècles. En 1947, les Britanniques ont découpé le Pakistan et le Bengladesh (alors le Pakistan oriental) de l’Inde avec l’intention de diviser pour toujours les Hindous et les Musulmans d’Asie du Sud. Gandhi fut jeté en prison lorsqu’il “interféra avec les revenus”, lorsqu’il critiqua la Compagnie des Indes Orientales pour son habitude à trafiquer l’opium. La couronne britannique (la City de Londres) a établi la Fondation de l’Aga Khan au Pakistan pour financer ses opérations secrètes dans la région. Le prince Shah Karim Al Hussaini Aga Khan IV clame une descendance directe de la lignée du prophète Mahomet, tout comme les banquiers illuminati clament une descendance directe avec Jésus Christ. Notez bien qu’Israël soigne les mercenaires de Daesh du Gladio 2.0 et les renvoie… flinguer à Paris !

C’est cela qu’il faut bien comprendre :

Nous ne sommes RIEN pour les 0.01 % ; RIEN

Réveillez-vous les Gens & Résistez !

Ne consommez plus que le minimum vital, en tout cas ne consumérisez-plus. Apprenez à vos enfants que la société de consommation n’a jamais été l’esprit de Noël ni pour les Chrétiens, et encore moins pour les païens. Résistez et faîtes votre examen de conscience. Que voulez-vous vraiment pour tout de suite et maintenant. La guerre civile, puis la guerre totale que la Bush d’Hollande appelle de ses vœux. Les massacres visent à créer la peur, la méfiance et la solitude. Dans ce climat de méfiance, la panique s’invite, orchestrée par les appareils idéologiques de l’État ; l’oppression des révolutionnaires et la restriction des libertés seront bientôt légitimées politiquement, ainsi que le discours raciste toujours croissant. Les États profitent de ces périodes de confusion pour imposer leurs intérêts politiques, économiques et sociaux.

Ouvrez-les yeux ;

On restreint la distribution des Restos du Cœur, mais on incite les gens à faire leur « Marché de Noël ». Ne déconnez pas non plus ! Ayez peur mais continuez à dépenser vos sous !
On déclare la guerre au terrorisme = immédiatement de nombreuses manifestations sont annulés et immédiatement les professionnels du tourisme crient que ça va faire mal à l’économie…
On interdit toute manifestation de protestation comme de soutien = La dictature est là, à nos portes.
Le sénat pendant ce temps-là recule le départ de l’âge de la retraite à 63 ans !
L’infâme Copé parle de diminuer les aides sociales pour financer la guerre aux terroristes.
L’infâme Wauquiez parle lui d’interner dans des camps les fichés S.

Cela ne vous rappelle rien ? Vraiment ?

Ouvrez-les yeux ;

Car ce massacre – les morts sont bien réels – tombe à pic !

Encore une fois ; une fois de trop ! STOP !

Et il faudrait se taire ? NON !

Et il faudrait baisser la tête ? NON !

Résistez ! Ne fermez plus les yeux, arrêtez de consentir, de vous taire, d’accepter !

Ne soutenez plus le bras de votre bourreau ! Dîtes NON !

PARTOUT HAUT ET FORT ! UNIS LES PEUPLES VAINCRONT !

CE GOUVERNEMENT VOUS VEUT À GENOUX – RAMPANTS !

RELEVEZ-VOUS & RÉSISTEZ !

NON C’EST NON ! – BOYCOTT TOTAL – N’ACCEPTEZ PLUS RIEN ! JAMAIS !

Mise à Jour du 21 juillet 2016  |  JBL1960

◄|►

MISE À JOUR DU MERCREDI 13 DÉCEMBRE 2016

5ème prolongement de l’état d’urgence voté dans la nuit du 12 au 13 décembre…

► Adoptée par 288 voix contre 32 ◄

L’état d’urgence prolongé pour la cinquième fois

| Magazine Marianne

URL de l’article ► http://www.marianne.net/etat-urgence-prolonge-cinquieme-fois-100248586.html

Les députés ont anticipé dans la nuit une interruption automatique de l’état d’urgence le 22 décembre, quinze jours après la démission du gouvernement Valls.

La démission de Manuel Valls rendait nécessaire un nouveau vote sur l’état d’urgence dans les quinze jours. C’est chose faite dans la nuit de ce mardi à ce mercredi 14 décembre : les députés ont largement voté une cinquième prolongation, jusqu’au 15 juillet, au motif d’une menace terroriste aiguë en période électorale. Adoptée par 288 voix contre 32, elle devrait être votée conforme ce jeudi au Sénat afin d’éviter une interruption automatique de l’état d’urgence le 22 décembre.

La France connaîtra ainsi sa plus longue période d’état d’urgence ininterrompue – 20 mois – depuis la création de ce régime d’exception pendant la guerre d’Algérie. Durci par le Parlement depuis un an, le régime permet des assignations à résidence, perquisitions administratives, interdictions de cortèges, contrôles d’identité et fouilles de bagages et de véhicules, fermetures de lieux de réunion…

Le nouveau ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a souligné en préalable que « pèse aujourd’hui sur la France un risque terroriste d’un niveau extrêmement élevé ». Depuis la dernière prolongation votée peu après l’attentat de Nice, « nous avons déjoué pas moins de 13 attentats, impliquant une trentaine d’individus », a-t-il plaidé. Avec de multiples rassemblements publics à prévoir, le successeur de Bernard Cazeneuve a fait valoir que « l’intense période électorale dans laquelle nous entrons accroît encore le risque de passage à l’acte des terroristes ».

« Une forme de résignation »

La très grande partie de la majorité et de l’opposition ont voté pour. Une poignée de députés LR n’ont cependant pas soutenu cette prolongation, comme Pierre Lellouche, pour lequel « l’état d’urgence n’a pas permis d’empêcher des attentats ». La principale contestation est venue des députés Front de gauche, écologistes non inscrits ou ex-PS.

L’écologiste Cécile Duflot a ainsi déploré « une forme de résignation et d’habitude à débattre de mesures exceptionnelles », se demandant « quel gouvernement osera mettre fin à cet état d’urgence » et dans quelles « mains » il risque de tomber. « Ce régime doit rester un instrument d’urgence. Notre arsenal antiterroriste est largement suffisant », a renchéri le Front de gauche André Chassaigne. Ex-rapporteur de la commission d’enquête post-attentats de 2015, Sébastien Pietrasanta (PS) a exprimé ses réserves : « Lever l’état d’urgence n’est pas un désarmement de l’État face au terrorisme », qui sera le « combat d’au moins une génération », a-t-il lancé. Le radical de gauche Stéphane Saint-André a enfin, comme d’autres, souhaité que « cette prorogation soit la dernière« .

Ces députés s’appuient notamment sur l’avis du Conseil d’État qui, malgré son feu vert au projet de loi, a rappelé que « les menaces durables ou permanentes doivent être traitées, dans le cadre de l’État de droit, par les instruments permanents de la lutte contre le terrorisme, tels ceux issus des lois adoptées depuis deux ans ».

◄|►

Le radical de gauche Stéphane Saint-André a enfin, comme d’autres, souhaité que « cette prorogation soit la dernière« .

Ben t’as la réponse à ta question ici, en lien ► Le gouvernement est l’ennemi du peuple !

D’ailleurs elle le dit très bien la Duflot : « quel gouvernement osera mettre fin à cet état d’urgence » et c’est la même réponse : AUCUN !

Il n’y a pas de solution au sein de ce système ► Y en a jamais eu ► Y en aura jamais !

C’est la parfaite démonstration que la masse des moutons est prête à sacrifier sa liberté pour plus de « protection » que nous savons illusoire, puisque rien n’a été empêché sous état d’urgence ; De l’État. C’est un fait, c’est partout pareil, c’est pathétique mais c’est la réalité. Si la majorité n’est pas à convaincre (voir mon billet du jour, ici ► Les points sur les i ) vue qu’elle suit, elle mougeonne même. Organisons la minorité en associations libres œuvrant solidairement. Et lorsqu’une société organique parallèle fonctionnera, la masse suivra, comme elle suit le système institutionnalisé maintenant, cette masse allant toujours dans le sens du meilleur courant, comme un banc de poissons…

Il convient d’atteindre 10 à 15 % de la population mondiale point de basculement vers le pouvoir de dire NON. Avec une conscience politique ad hoc, on obtient une population en capacité d’exercer la désobéissance civile et c’est fin de partie pour l’oligarchie ou le 0.0001% qui rappelle que nous sommes nombreux et qu’ils sont bien peu ► Rien n’est perdu !

Et c’est précisément cette solution à 10% que Résistance71 me rappelle fort à propos à l’instant ▼

Résistance politique : D’une idée minoritaire au plébiscite… La solution à 10%

Cette étude scientifique publiée en 2011 nous fait mieux comprendre pourquoi il est absolument vital pour l’oligarchie de garder les peuples divisés. La moindre erreur, le moindre relâchement permettant à une idée de dépasser les 10% de gens motivés et convaincus 8donc non influençables…) est synonyme d’arrêt de mort.

Prenons l’exemple de l’autogestion. Si la population comptait 10% minimum de personnes convaincues du bien fondé de cette solution pour la société, d’après cette étude, en très peu de temps, une vaste majorité de l’opinion publique serait gagnée à la cause. Ceci répond aux personnes attentistes et quelque peu défaitistes pensant qu’il faudrait 80% d’anarchistes pour bâtir la société anarchiste. Cette étude leur montre que non. 10% suffit. S’il y a 45 millions d’adulte en France (c’est un chiffre non vérifié que nous avançons à titre d’exemple), il suffirait qu’il y ait 4,5 millions d’adultes, répartis aléatoirement sur le territoire, pensant que l’autogestion dans une confédération de communes libres, est la solution à nos problèmes, pour qu’en très peu de temps cette idée devienne l’idée consensuelle de la société.

Au fond de chacun de nous dort un anarchiste, car vivre en société libre, non -coercitive, sans institutions, sans chef autoritaire, est dans la nature humaine, nos ancêtres ont vécu de la sorte pendant des millénaires, la vaste majorité des nations natives des Amériques vivaient encore de cette manière juste avant l’arrivée de l’homme blanc… L’État est une anomalie de l’Histoire, un passage peut-être obligé pour retrouver le chemin autogestionnaire originel. Une ruse de la Raison que Hegel soi-même n’a pu voir, mais le pouvait-il ?..

La solution à 10% ? On prend…

P.S. : Cette étude nous a été envoyée par une prof d’université, lectrice assidue, que nous remercions au passage…

— Résistance 71 —

URL de l’article R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2013/07/11/resistance-politique-dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10/

 Le règne de la minorité : Pourquoi 10% est tout ce dont vous avez besoin

 Matthew Philips |  28 Juillet 2011 |  URL de l’article original : http://freakonomics.com/2011/07/28/minority-rules-why-10-percent-is-all-you-need/

~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

 Qu’est-ce qu’il faut pour qu’une idée se propage d’une personne au grand nombre ? Pour qu’une opinion minoritaire devienne une croyance majoritaire ? D’après une nouvelle étude par des scientifiques du Rensselaer Polytechnic Institute, la réponse est 10%. Une fois que 10% de la population est convaincue d’une idée, il est inévitable que cela deviendra éventuellement une opinion prévalente à l’échelle d’un groupe entier. La clef est de demeurer convaincu, opiniâtre et motivé.

La recherche fut faite par des scientifiques du RPI Social Cognitive Networks Academic Research Center (SCNARC) et publiée dans la revue Physical Review E. En voici le résumé:

“Nous montrons comment l’opinion majoritaire  prévalente dans une population peut-être rapidement renversée par une petite fraction p d’agents motivés, dispersés de manière aléatoire et qui promeut avec consistance l’opinion opposée et qui est immunisée contre toute influence. De manière spécifique, nous montrons que lorsque la faction motivée croît au delà d’une valeur critique de pc=10%, il y a alors une diminution dramatique du temps Tc pris pour que l’entière population adopte l’opinion invoquée. En particulier, avec des graphiques complets, nous montrons que quand p<pc, Tc~exp[a(p)N], tandis que pour p>pc, Tc~lnN. Nous concluons avec des résultats de simulation pour des graphiques aléatoires Erdos-Rényi et avec des réseaux sans échelle qui montent une attitude qualitative similaire.”

D’un communiqué de presse du site internet du SCNARC :

“Lorsque le nombre de personnes adhérents à une opinion motivée est moins de 10%, il n’y a pas de progression visible dans la diffusion des idées. Cela prendrait littéralement un laps de temps comparable à l’âge de l’univers pour que la taille de ce groupe atteigne une majorité”, dit le directeur du SCNARC Boleslaw Szymanski, professeur du programme Claire and Roland Schmitt à Renssalaer. “Dès que ce chiffre croît au delà de 10%, l’idée se propage comme un feu de brousse.”

Ceci a des implications pour toutes sortes de choses, depuis la compréhension de la dissémination des croyances religieuses et politiques, à la compréhension du pourquoi certaines modes prennent bien plus que d’autres. Ceci met certainement sous une nouvelle lumière le débat semble t’il hors de contrôle sur le plafond de la dette et comment une minorité motivée et opiniâtre peut tirer à elle la totalité de la conversation. La recherche valide la stratégie de repli d’une poignée de députés républicains qui menacent de torpiller la proposition de budget de John Boehner. Il apparait que si vous êtes dans la minorité, vous avez moins de raisons d’arriver à un compromis que n’en a la majorité. Si vous gardez le cap et atteignez ces cruciaux 10%, vos idées éventuellement gagneront.

=  =  =

Article de référence :

American Physical Society Journal

Vol.84 Issue 1

Phys. Rev. E 84, 011130 (2011) [8 pages]

Phys. Rev. E 84, 011130 (2011) [8 pages]

Social consensus through the influence of committed minorities

J. Xie1, S. Sreenivasan1,2,*, G. Korniss2, W. Zhang3, C. Lim3, and B. K. Szymanski11Department of Computer Science, Rensselaer Polytechnic Institute, 110 8th Street, Troy, New York 12180, USA
2Department of Physics, Rensselaer Polytechnic Institute, 110 8th Street, Troy, New York 12180, USA
3Department of Mathematics, Rensselaer Polytechnic Institute, 110 8th Street, Troy, New York 12180, USA

URL  de l’article (en anglais) : pour les matheux !!! https://arxiv.org/pdf/1102.3931v2.pdf

◄|►

Et moi qui suis une palourde en maths, physique & chimie, j’ai tout capté !

Je ne doute pas un instant que Zénon l’Ailé l’avait en tête cette solution à 10% en écrivant son Médiocratie : ultimes soubresauts de l’ère darwinienne ;

Et plus encore son Ragnarök : De la subversion à la terreur idéologique

Ils ont déjà si bien avancé le dépeçage de l’humanité, leurs trahisons et leurs crimes sont devenus si flagrants qu’ils sont obligés d’en revenir aux fondamentaux ; et n’ont plus que la sécurité pour se parer d’un semblant de légitimité… Voyez comme ils en ont fait l’objet de leurs campagnes et de leurs promesses. Pourquoi dès lors s’étonner de l’explosion de la délinquance, de l’impunité, de l’incroyable taux de récidive, de la violence endémique en périphérie de nos villes ? N’imaginez pas que tel ou tel parti politique a l’intention de remédier à ce problème. Comment pourraient-ils se passer du terrorisme ou des petites frappes de quartiers, alors qu’il s’agit du meilleur moyen de faire accepter leurs propres méfaits comme dérisoires en comparaison ? Mais aussi, et surtout, de justifier la création d’un État policier algorithmique et eugéniste ?

https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/11/ragnarc3b6k122016.pdf

Et dans un autre style qui nous convainc pourtant que nous pensons bien la même chose, la Nation Mohawk nous convie à « Rester sur le chemin » et je rajoute pour ma part ; le chemin tangent, car en aucun cas, il ne faut suivre celui que trace l’oligarchie jusqu’à l’isoloir d’abord, puis aux portes du camp de concentration planétaire que sont l’État et ses institutions.

10 à 15% pensez-y !

Rêvez-en même…

JBL1960

Élections = Piège à cons (bis)

On ne change pas une équipe qui gagne !

Aussi, n’ayant pas l’intention de changer d’avis sur le fait que voter c’est abdiquer, mais surtout c’est soutenir le Système en place. C’est donner son accord afin que rien ne change.

Et puis, le Maréchal Hollandouille vient de dire clairement à son électorat qu’il fallait voter contre son camp afin d’empêcher le FN de gagner. C’est vous dire s’ils sont déboussolés les gars.

Donc, logiquement, ne votez pas. Ne votez plus ! Boycottez, à donf…

On est nombreux dans ce cas. De plus en plus nombreux.

Ainsi sur Résistance 71 ; Voici ce qu’on dit, ce qu’on pense, et ma foi, je suis bien d’accord avec cette proposition.

https://resistance71.wordpress.com/2015/12/12/changement-de-paradigme-politique-voter-cest-se-soumettre/

 

ABHKAZIE 2022

ABHKAZIE, 2022. Il fait un temps de chien. Je marche depuis deux jours, je n’ai rien mangé. Je pensais travailler un peu dans l’usine de fabrication d’interrupteurs pour l’armée. Mais ils ont clos le recrutement. Je n’ai pas insisté. Je suis retournée au campement des insoumis. Au moins, je pourrais me laver. J’ai croisé des vieux qui faisaient la queue pour le pain. Ils ont tout rationné. Des camions abandonnés, rouillent sur les bas-côtés des routes, faute de carburant. Mais le changement n’est pas là. Les gens courent d’un lieu à l’autre sans se regarder ou sans se voir. Les nuques se baissent et les regards ne se croisent plus. Ce n’est pas venu d’un coup. Mais tout de même.

Depuis 2 ans, les Contrôleurs nous mènent la vie dure. On a remarqué qu’ils ont tous les yeux gris. Au début on en blaguait. Puis, on a su que ceux qui avaient les moyens pouvaient faire une dépigmentation de l’iris. Cela n’était pas irréversible. De plus, c’était vivement recommandé. Mais hors de prix.

Aujourd’hui, on a compris pourquoi. Les Contrôleurs, ont placardé sur toutes les places des villages et partout dans les villes des affiches ordonnant à toute la population d’Abhkazie de se faire recenser.

Hommes, femmes, enfants, nourrissons, et même les femmes enceintes devaient se déclarer. L’Abhkazie entière devait se faire recenser. Un vieil Abhkazien de souche demandait s’il devait y aller. Les Contrôleurs hurlaient dans leurs hygiaphones que cela concernait tout le monde. Dès demain après-midi, il faudrait se rendre dans les Maisons de Contrôle pour se faire recenser.

Je n’ai aucune intention d’y aller. Je dois fuir. Je décide de me rendre au Campement pour reprendre des forces et d’ici deux, trois jours, je partirai pour l’Armonie toute proche.
Au campement tout le monde ne parle que de ça. Pour le coup, tout le monde se regarde. Pressentaient-ils le désastre ?

Je suis seule, je n’ai personne à m’occuper et c’est bien mieux ainsi. Des familles entières se mêlaient encore. Certains d’entre eux travaillent à l’extérieur principalement dans les usines d’armement ou de fabrication de matières autorisées par les Contrôleurs. Pour se ravitailler il faut aller dans les Maisons de Contrôle. Ceux qui ont un savoir-faire peuvent y travailler. J’ai travaillé en usine il y a 15 ans et je suis ambidextre, c’est pour cela que j’arrive à me débrouiller. Mais maintenant, je dois survivre et éviter coûte que coûte ce recensement. Ça devient dangereux, tout le monde a peur. Le lendemain, partout dans le pays, les gens se pressent vers les MDC. Dans les petits villages des sous-contrôleurs viennent avec leur ordinateur portable et l’interrogation commence. Nom, prénom, âge, profession et l’on vous regarde droit dans les yeux et des codes apparaissent. YB – YN – YBM. De ces longues files d’attente, de cette foule, pas un bruit. Je me souviens du temps où l’on parlait de la masse silencieuse. Les gens reviennent et se scrutent. Certains ont déjà compris, mais pour tous les autres c’est l’incompréhension. Que nous veulent-ils ? Nous sommes déjà leurs esclaves. Le travail est réglementé et obligatoire. Les ravitaillements sont planifiés depuis plus de 2 ans. Je n’ose comprendre…
Et pourtant, c’est bien ça. Toutes les personnes recensées, se sont vues remettre un titre de la part du Haut-Contrôle. Maintenant, ordre est donné à toutes les personnes qui ont les yeux bleus, nourrissons de moins de 3 moins, femmes sur le point d’accoucher de venir dans les maisons de contrôle ; IMMÉDIATEMENT.

L’Abhkazie entière est sous le choc. Dans certaines familles, une seule personne est concernée. Et si des familles entières ne tombent pas sous le coup de ces nouvelles lois raciales… C’est odieux, ignoble. Il est donc question de sélection, de trier les gens par la seule couleur de leurs yeux. Mais pourquoi les nourrissons et les femmes enceintes ? Parce que tous les enfants de type caucasien naissent avec les yeux bleu marine. Et un traitement spécial est réservé à toute personne aux yeux bleu marine. Les personnes à gros moyens ont été sommées de « s’acheter » des yeux gris, seuls véritable sauf conduit pour éviter… Quoi d’ailleurs ?

L’extermination des Yeux Bleus à commencer. Je n’oublierai pas ces visages et ces regards. L’extermination a commencé par tous les moyens. Beaucoup sont venus d’eux-mêmes, n’y croyant pas mais résignés. Parfois seul un bébé est confié à une inconnue aux yeux bleu. Un père, une fille, un grand-père, un petit garçon sont arrachés à leurs familles respectives pour monter dans des trains dont on ne sait pas la destination. Mais on n’a pas beaucoup de doute car des groupements d’intervention du Haut-Contrôle raflent les yeux bleus. Les yeux bleu marine sont liquidés sur place devant tout le monde. J’ai échappé à la liquidation de l’année 2022 en Abhkazie.

J’ai eu de la chance, je suis partie au bon moment. Les yeux bleu marine sont difficilement détectables surtout chez une femme de mon âge.

Par JBL1960 L’invisible aux YBM…