Archives pour la catégorie NOUVEAU PARADIGME

L’INDISPENSABLE D’ÉLISÉE RECLUS (PDF)

300px-VoterCestAbdiquer-Reclus

NOUVELLE PAGE DÉDIÉE ► ÉLISÉE RECLUS VERSION PDF

PDF N° 179 de 31 pages – Publication du 30 mai 2020, dans ► Évolution et Révolution d’Élisée Reclus texte original et intégral (1891) en version PDFhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/elisee-reclus-evolution-et-revolution-de-1891-nouvelle-version-pdf-mai-2020.pdf ;

PDF N° 180 de 66 pages – Publication du 4 juin 2020, dans ► Compilation de Textes majeurs & Préfaces d’Élisée Reclus (1830-1905) en version PDFhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/06/elisee-reclus-compilation-de-textes-et-prefaces-juin-2020.pdf

À RETROUVER DANS MA PAGE SPÉCIALE PDF

& DANS MA PAGE D’ANTHROPOLOGIE POLITIQUE

BONNE LECTURE À TOUTES ET TOUS !

JBL1960

Raoul Vaneigem : Décrétons l’auto-défense sanitaire, 17 mai 2020

Pour un Autre Futur ?

La face cachée du Président Macron ;o) - L'atelier - Actualités ...

Débranchons Macron, le cyborg, et son monde

Sinon ? Vous aurez Macron et son gouvernement-qui-vous-ment, qui cherchent à criminaliser TOUTES CRITIQUES à leur encontre.

Alors que tout démontre, pour le moins, de l’utilisation de la crise sanitaire courante comme d’un outil de notre domestication et de notre domination. Tant il est clair que l’étape suivante est notre fichage par traçage, en vue d’une vaccination à nanotech massive des populations pour enrichir à milliards de $ le complexe PHARMACO-CHIMIQUE criminel et corrompu et descendant pour l’essentiel du complexe IG Farben et de la Standard Oil des Rockefeller dans sa connexion moderne Fondation Bill Gates et Fondation Rockefeller ► Vidéo VOSTFR du Dr. Judy Mikovits, Docteur en biologie moléculaire à l’Université Georgia Washington vs Big Pharma…

Finalement ; tout cela s’avère au grand jour n’être qu’une vaste opération psychologique planétaire pour que les populations acceptent et embrassent dans la terreur du nouveau croquemitaine corona, la dictature technotronique qui va venir à mach 12 avec quasi simultanément le « vaccin » nanotech CoV19 de Bill la piquouze et ses sbires de Big Pharma habituels et la 5G du contrôle technotronique.

AUSSI, SOYONS RÉALISTES et DEMANDONS L’IMPOSSIBLE !

DÉCRÉTONS L’AUTO-DÉFENSE SANITAIRE

Raoul Vaneigem | 19 mai 2020 | URL source ► https://www.lavoiedujaguar.net/Decretons-l-autodefense-sanitaire

La menace que le coronavirus a fait planer sur la santé des populations du monde entier a démontré que le véritable danger venait d’une dégradation des services médicaux. Cette dégradation, il n’est pas douteux que les impératifs de profit, partout prédominants, ne cesseront de l’accélérer.

Gérer les hôpitaux comme des entreprises à rentabiliser implique de sous-payer et de surexploiter le personnel, de diminuer le nombre de lits et de moyens techniques. Les grandes firmes pharmaceutiques paralysent la vraie recherche, jettent le discrédit sur les scientifiques qu’elles stipendient, interdisent des médicaments à bas prix qui ont fait leurs preuves pour vendre des vaccins douteux dont la seule efficacité garantie est l’intérêt financier qu’ils produiront.

Il va de soi que les États n’hésiteront pas à réitérer le coup des libertés restreintes, qui leur a si bien réussi. Tout en laissant se répandre les virus issus de la fonte du permafrost, ils se serviront sans scrupule du même prétexte épidémique pour confiner préventivement celles et ceux qui s’insurgent contre leur politique criminelle. Il faut dès maintenant déjouer cette manœuvre.

Il y va de notre vie et de celle de nos enfants : décrétons l’autodéfense sanitaire. Dans les rues, les villes, les campagnes, endossons la blouse blanche du personnel hospitalier. Tous aides-soignants, tous promoteurs de santé !

La morbidité de l’État et des institutions supranationales est permanente. À son encontre imposons, par la permanence et l’intransigeance de nos luttes, le droit imprescriptible à la vie.

Gilets jaunes, noirs, rouges, multicolores ne sont que les habits d’une révolution qui engage l’avenir de l’humanité. La blouse blanche est, plus qu’un symbole, une pratique. Si elle envahit les rues, comment l’État policier en viendra-t-il à bout ?

C’est aux peuples, principales victimes des mesures coercitives et des malversations budgétaires, de créer des conditions capables d’assurer à tous et à toutes la garantie d’éradiquer la maladie dont le capitalisme est le virus le plus implacable. Désobéissance civile, résistance à l’oppression, solidarité festive, y a-t-il meilleurs gages de santé ?

Nous sommes tous des aides-soignants. Le combat est partout où le pouvoir des Communes interdit les pesticides et les nuisances, réinvente l’école, les transports, les structures hospitalières, l’existence quotidienne. C’est un adage médical bien connu, que la plupart des maux se guérissent d’eux-mêmes si on leur donne suffisamment de temps. Nous sommes ce temps-là.

17 mai 2020
Raoul Vaneigem

Citations Raoul Vaneigem - Ses 50 citations

Mes réalisations PDF à but éducatif et dans la gratuité prônée par Raoul Vaneigem  ;

Extraits du livre : APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019, version PDF N° 154 de 20 pages ;

L’Abécédaire de Raoul Vaneigem, Source Revue Ballast d’avril 2019, via Résistance 71 en Clin d’œil politique aux Gilets Jaunes !

L’essentiel & Indispensable de Raoul Vaneigem depuis 2012 pour R71, comme pour mézigue en mai 2019 ;

Le plus souvent en coopération symbiotique avec Résistance 71 qui a relayé, en première analyse, ce nouvel appel de Raoul Vaneigem.

En supplément, ailleurs ► https://editionsgrevis.com/2020/03/19/coronavirus-par-raoul-vaneigem/

Et complémentaire ► Nouvelle Version PDF de La Société du Spectacle de Guy Debord, 1967Version PDF N° 139 de 88 pages

Pour nourrir et entretenir nos petites flammes intérieures qui nous éclaireront lorsqu’on éteindra la lumière du N.O.M. ;

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUSExpérience d’Ingénierie Sociale Planétaire en cours au Coronavirus, CoV19 de JBL1960, MàJ Mai 2020 (PDF)

LE DOSSIER ROCKEFELLERGary Allen – THE ROCKEFELLER’S FILES – Le Dossier Rockefeller (PDF)

BIBLIOTHÈQUE PDF (+ de 180)

JBL1960

Gestion de la crise sanitaire par Macron et son monde : à la louche et au doigt mouillé…

…Et maintenant, à vol d’oiseau ! ICI !

Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux ... - Un chemin et des mots

À relier à mon dernier billet ► OUVRONS LES GRILLES VIRTUELLES & sortons de ce verrouillage atroce ! OUVRONS LA CAGE DANS LAQUELLE NOUS NOUS SOMMES ENFERMÉS NOUS-MÊMES – Par peur du virus de la peur : Sortons, refusons la distanciation sociale, démasquons la mascarade !

bientot-la-puce-rfid-et-son-code-reperable-n-importe-ou-su

J-4 : Coronavirus : la France enregistre 453 800 destructions nettes d’emploi privé au 1er trimestre – D’après l’Insee, l’emploi privé est à son « plus bas niveau depuis le troisième trimestre 2017 ». Services marchands et intérim sont particulièrement touchés ► https://www.lepoint.fr/sante/en-direct-deconfinement-l-heure-des-derniers-details-pour-edouard-philippe-07-05-2020-2374535_40.php

https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2491651-plan-de-deconfinement-quel-discours-pour-edouard-philippe-le-verdict-sur-le-11mai/

Mon conseil de lecture, pour comprendre et transformer la réalité qu’on veut nous imposer, à toutes forces, à savoir qu’après nous avoir obliger de nous confiner, et nous le verrons pour rien, aujourd’hui on veut nous obliger à retourner bosser… pour rien ! Manifeste contre le travail et ses Lois, version PDF de 35 pages, par le Groupe Krisis, publié initialement le 31 décembre 1999 car un autre monde est possible, nous le peuple pouvons sortir de ce verrouillage atroce !

Conversation du Lundi 10 février avec Jean-Jacques Crèvecœur (VIDÉO) – Lundi 16 mars 2020 ; Analyses

Des Vagues et des Pleins PouvoirsGeorges Stanéchy, le 3 mai 2020

Extrait : Cette grippe hivernale avec la gestion démentielle de nos autocrates, défiant toute logique et toute approche réellement scientifique, laisse apparaître dans nos « démocraties » le profond délabrement de nos institutions, gangrenées par la corruption des groupes privés, ou de pression, de tous poils…

James Madison (un des « Pères » de la Constitution américaine – quatrième Président des USA en 1808) l’avait constaté, et anticipé son développement, dès 1792, parlant de :
« … l’impudente dépravation de notre temps, les pouvoirs privés devenant la garde prétorienne du gouvernement, à la fois ses outils et ses tyrans corrompus par ses largesses et l’intimidant par leurs clameurs et leurs intrigues » (5).

Pour ceux qui en prennent conscience à présent, le réveil est brutal. D’autant que nos oligarques, en France n’ont aucune « opposition » tant au parlement que dans les médias de masse. Notre « pseudo-opposition » se dispersant actuellement dans les discussions sans fin sur les masques, et autres faux débats, alors qu’une majorité de français ont perdu leurs revenus ou leurs emplois. Ne sachant même pas s’ils vont les retrouver…

Au point qu’à la violence de sa politique économique et sociale, cette nomenklatura en rajoute dans le sadisme. Ainsi un ministre de la santé, à l’arrogance sans limite, se permet de dire à ses concitoyens qu’il ne sait pas encore si le « déconfinement » sera effectif le 11 mai : « … s’accordant le droit de repousser la date prévue en cas de relâchement des Français ». (6)

Jusqu’à l’infantilisation du Peuple, de la Nation.

Brain Essayant D'ouvrir Les Grilles Pour échapper à La Cage ...

Mon conseil de lecture pour débrancher Macron et son monde ; mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS POUR DIRE NON à la DICTATURE TECHONOTRONIQUE EN MARCHE (PDF) et ainsi ;

Nous, les peuples, devons prendre les rênes de ce changement de paradigme en cours.

Nous, le peuple, devons sortir de ce verrouillage atroce.

Non pas par la confrontation, mais avec sagesse et savoir-faire. Laisser les forces féroces de l’ennemi renforcer notre faiblesse – et nous faire vaincre.

Un bon général n’aime pas l’agression

Un bon guerrier ne connaît pas la haine

Si vous voulez conquérir votre ennemi, ne l’affrontez pas.

Mettez-vous en dessous de lui

C’est ce qu’on appelle le pouvoir de ne pas se battre

Il s’agit d’utiliser la capacité des hommes

Depuis les temps anciens, on l’appelle ainsi pour être en harmonie avec le ciel,

Et c’est la plus grande puissance qui existe (Tao 68).

Peter Koenig

Et je vous propose un petit retour en arrière : Macron avait été alerté des dangers du Covid-19 dès décembre, affirme Le Canard Enchaîné : Selon Le Canard Enchaîné, Emmanuel Macron était alerté des dangers du coronavirus dès le mois de décembre, soit plusieurs semaines avant l’arrivée de l’épidémie en Europe.

L’ambassadeur de France à Pékin, Laurent Bili, a alerté le Quai d’Orsay et l’Élysée en décembre sur les dangers de cet alors nouveau virus signalé à Wuhan, affirme Le Canard Enchaîné dans ses colonnes.

Mais, comme le relate le journal satirique, Jean-Yves Le Drian et Emmanuel Macron n’en ont tenu aucun compte. En outre, le ministre des Affaires étrangères n’a organisé le rapatriement des ressortissants français que fin janvier.

«Quand sont parvenues à Paris les informations relatives à l’apparition d’un nouveau virus, il était encore possible, pour un Président conscient de ses responsabilités, de constituer un bon stock de masques, de tests et de respirateurs. Mais Macron n’a pas trouvé le temps d’y penser », souligne le média.

Un nouveau «patient zéro» français

Yves Cohen, chef du service réanimation des hôpitaux Avicenne à Bobigny et Jean-Verdier à Bondy (Seine-Saint-Denis), a affirmé le 3 mai sur le plateau de BFM TV qu’un patient avait été contaminé par le coronavirus dès le 27 décembre 2019, soit environ un mois avant les trois premiers cas recensés officiellement par la France.

Yves Cohen a également précisé à BFM TV que l’homme avait été malade 15 jours et avait contaminé ses deux enfants, mais pas sa femme.

Cette nouvelle information a chamboulé la chronologie du début de l’épidémie de Covid-19 dans l’Hexagone. Les trois premiers patients testés positifs en France l’avaient été le 24 janvier ► https://fr.sputniknews.com/france/202005061043726755-macron-avait-ete-alerte-des-dangers-du-covid-19-des-decembre-affirme-le-canard-enchaine/

Résistance 71 : Quand on planifie une panade… on peut pas répondre aux appels du pied de la prévention, c’est complètement antinomique… Dans : Coronavirus et verrouillage de la contestation… Les questions sont-elles toujours permises ? Le dogme de la pensée unique toujours appliqué

Surtout si c’est leur PROJEEEEEEET !!!

Mettons fin à cette expérience d’ingienerie sociale planétaire en cours, maintenant, en refusant leur nouvelle normalité de distanciation sociale qui se révèlera pire que le mal : Coronavirus ou CoV19. Ensemble et puisque 10% (à 15%) d’entre-nous suffit, refusons la mascarade, la peur de l’Autre, le trackage, le puçage, l’isolement, le reconfinement, la piquouze du Dr. Piquouse pour finir parqués dans une Smart-city véritable GATTACA/GHETTO planétaire, quand les zélites, plus que jamais auto-proclamées, vivront elles dans des méga-zones-vertes de luxe, de jouvence et de délires transhumanistes !

Sinon ? DEMAIN TOUS TRACKÉS, APRÈS-DEMAIN… TOUS PUCÉS = POUR DIRE NON !

▼▼▼

Cliquer pour accéder à refusons-le-traquage-par-linky-cie-par-jbl1960-mai-2020.pdf

Nouvelle page pour endiguer les nouvelles vagues ► DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS (Mises à jour régulières)

MA BIBLIOTHÈQUE PDF

JBL1960

Illustration du billet, piquée à CL de ► http://blog.lesgrossesorchadeslesamplesthalameges.fr/index.php/2020/05/06/renaissance/

OUVRONS LES GRILLES VIRTUELLES & sortons de ce verrouillage atroce !

OUVRONS LA CAGE DANS LAQUELLE NOUS NOUS SOMMES ENFERMÉS NOUS-MÊMES

La nouvelle stratégie du choc du coronavirus

Par peur du virus de la peur.

Sortons, refusons la distanciation sociale, démasquons la mascarade !

BAS LES MASQUES !

Le PLAN du Nouvel Ordre Mondial Dévoilé Publiquement par BabylonDecodedFR

Vidéo mise en ligne le 28 avril 2020

Il n’y a plus d’excuse pour personne, refusant de réaliser la réalité de la préparation de ce Nouveau / Un Monde / Ordre / Gouvernement Mondial/Global

Très complémentaire, car il n’y a pas de BIOHAZARD, je vous propose, ci-dessous, l’analyse fouillée de Peter Koening, du 28 avril 2020, pour Mondialisation.cahttps://www.mondialisation.ca/la-farce-et-lagenda-diabolique-dun-verrouillage-universel/5644828 qui permettra à chacun de se faire sa propre opinion, mais surtout ainsi, plus personne ne pourra dire, après cela, qu’il ne savait pas, car après cette vidéo, et l’article de P. Koening, preuve est faite que ce Plan, qui se déroule sans trop d’accrocs sous nos yeux, a été établi de longue date. Par ailleurs, Peter Koening, figure dans mon « DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS POUR DIRE NON à la DICTATURE TECHONOTRONIQUE EN MARCHE (PDF) » Coronavirus – Aucun vaccin n’est nécessaire pour guérir à la page 76. Comme nous y appelle Peter Koening, il est temps, pour nous, le peuple, de SORTIR de ce verrouillage atroce, qu’est notre assignation à résidence (confinement strict), en France !

À retrouver dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

Ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux ... - Un chemin et des mots

La farce et l’agenda diabolique d’un «verrouillage universel»

Peter Koening – 28 avril 2020 – URL de l’article en français, traduit par Maya ► https://www.mondialisation.ca/la-farce-et-lagenda-diabolique-dun-verrouillage-universel/5644828 – URL source en anglais ► https://www.globalresearch.ca/covid-19-cruelty-universal-lockdown/5710798

Relayé en analyse sur R71 & Les Moutons Enragés

Complété et enrichi par JBL1960

D’abord, il y a la farce, un gouvernement (presque) universel ment dans le monde entier au sujet d’un virus mortel, l’OMS, nommé COVID-19. La décision d’un verrouillage mondial – littéralement pour l’effondrement de l’économie mondiale – a déjà été prise lors de la conférence du Forum économique mondial (FEM) à Davos, du 21 au 24 janvier 2020. Le 30 janvier, l’OMS a déclaré que COVID-19 était une urgence de santé publique de portée internationale (PHEIC). À cette époque, il n’y avait que 150 cas connus de COVID-19 en dehors de la Chine. Il n’y a aucune raison de déclarer une pandémie. Le 11 mars, le Dr Tedros, DG de l’OMS, a transformé la PHEIC en pandémie. Cela a donné le feu vert pour le début de la mise en œuvre du « Plan ».

La pandémie était nécessaire comme prétexte pour stopper et faire s’effondrer l’économie mondiale et le tissu social sous-jacent.

Ce n’est pas une coïncidence. Il y a eu un certain nombre d’événements préparatoires, tous orientés vers une catastrophe historique monumentale à l’échelle mondiale. Tout a commencé il y a au moins 10 ans – probablement bien avant – avec le tristement célèbre rapport Rockefeller de 2010, qui a décrit la première phase d’un plan monstrueux, appelé scénario « Lock Step » (étape de verrouillage). Parmi les derniers préparatifs de la « pandémie », il y a eu l’Événement 201 (Event 201), qui s’est tenu à New York le 18 octobre 2020.

L’événement était parrainé par le Centre de santé publique Johns Hopkins, la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF) et le Forum économique mondial (FEM), le club des riches et des puissants qui se réunit chaque année en janvier à Davos, en Suisse. Un certain nombre de produits pharmaceutiques (groupes d’intérêt pour les vaccins), ainsi que les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) des États-Unis et de la Chine y ont participé.

L’un des objectifs de l’événement 201 était une simulation informatique d’une pandémie de coronavirus. Le virus simulé était appelé SARS-2-nCoV, ou plus tard 2019-nCoV. Les résultats de la simulation ont été désastreux : 65 millions de personnes ont été tuées en 18 mois et la bourse a chuté de plus de 30 %, entraînant un chômage et des faillites sans précédent. C’est précisément le scénario que nous vivons aujourd’hui depuis le début de la crise.

Le scénario « Lock Step » (verrouillage ou confinement) prévoit un certain nombre d’événements ou d’éléments épouvantables et inquiétants du plan qui sera mis en œuvre par l’Agenda ID2020, une création de Bill Gates, entièrement intégrée dans les objectifs de développement durable (SDG) des Nations unies – date cible d’achèvement – 2030 (également appelé Agenda 2030, l’agenda caché inconnu de la plupart des membres des Nations unies), la même date cible d’achèvement de l’Agenda ID02020.

Ici, juste les éléments clés en tant que précurseur de ce que le monde vit actuellement, et de ce qui est à venir, si nous ne l’arrêtons pas – pour démontrer comment cette imposture entièrement criminelle a été planifiée. Certaines parties du scénario le sont:

  • Un programme de vaccination massive, probablement par le biais de la vaccination obligatoire – le rêve et l’idée de Bill Gates est de vacciner 7 milliards de personnes.
  • Une réduction massive de la population, un plan d’eugénisme – en partie par la vaccination et d’autres moyens (Réf. Bill Gates, « si nous faisons un vrai bon travail de vaccination, nous pourrions réduire la population mondiale de 10 à 15 % ». Voir « Innovating to Zero ! », discours prononcé lors de la conférence annuelle TED2010, Long Beach, Californie, 18 février 2010). Bill Gates défend depuis des années la nécessité d’une réduction massive de la population. En effet, depuis plus de 20 ans, les vastes programmes de vaccination de la BMGF en Afrique, en Inde et dans d’autres endroits du monde ont enregistré un record de stérilisation involontaire des femmes entre 14 et 49 ans. Voir En 2014 et 2015 : le Kenya a mené un programme massif de vaccination contre le tétanos, parrainé par l’OMS et l’UNICEF.
  • Une identification électronique pour chaque personne sur la planète – sous la forme d’une nano-puce, éventuellement injectée en même temps que la vaccination obligatoire. Cette nanopuce pourrait être téléchargée à distance avec toutes les données personnelles.
  • De l’argent numérisé, plus d’argent liquide.
  • Déploiement universel de la 5G, suivi plus tard par la 6G.

Cela conduit à un contrôle total de chaque individu sur la planète. Il est vendu au public sous le nom d’Internet des objets (IdO, en anglais Internet of Things), ce qui correspond à des voitures à conduite automatique, de l’équipement de cuisine robotisé, l’intelligence artificielle (IA) pour la production et la livraison de tout produit. Ce que le discours de vente ne dit pas, c’est comment les humains seraient marginalisés et réduits en esclavage. Pour faire avancer ce plan directeur, il faut des ondes électromagnétiques à haute fréquence. Par conséquent, le déploiement de la 5G est indispensable, quel que soit l’impact sur la santé des hommes, de la faune et de la flore – et quelle que soit son influence sur les infections virales, comme peut-être l’actuel COVID19.

L’OMS reste silencieuse, bien qu’elle admette qu’aucune étude officielle indépendante n’a été réalisée sur les dangers de la 5G – et des champs électromagnétiques en général. [NdJBL : Rapport de l’Institut de Recherche Médicale de la Marine Nationale des États-Unis collecte de la littérature scientifique sur les effets de l’exposition aux micro-ondes bien avant 1972 – rapport en anglais au format PDF de 106 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/naval-medical-research-institute-1972-full-bibliography.pdf ] Cela signifie-t-il que l’OMS est cooptée par les Grands et les Puissants dans ce baratin mortel ? – Qu’il suffise de dire que, contrairement aux autres agences de l’ONU, l’OMS a été créée en 1948 par la Fondation Rockefeller (RF) – voir The Lancet. Il convient également de noter qu’environ la moitié du budget de l’OMS provient de sources d’intérêt privées, principalement de l’industrie pharmaceutique, mais aussi d’autres sources, comme les géants des télécommunications.

C’est un signe avant-coureur pour comprendre comment les choses sont planifiées. Il peut aider à relier les points ensemble pour voir ce qui est à venir.

Il peut également nous aider à comprendre ce qui se passe actuellement, dans la première phase du scénario « Lock Step » (confinement). Il dépeint clairement la nature criminelle de l’obscure État profond.

Peu importe le krach boursier – c’est un syndrome de spéculateur, les risques des riches, car la bourse est une invention occidentale pour jouer avec le capital et les gains en capital au détriment des travailleurs, dont la vie dépend du travail de ce capital. Ils sont les premiers à partir, lorsque le Big Money (le pouvoir financier) appelle à une fusion – ou à une faillite.

Aujourd’hui, la quarantaine quasi universelle et justifiée par RIEN, le verrouillage complet de toutes les entreprises, petites ou grandes – restaurants, construction, tourisme, petites et grandes quincailleries, boulangeries, compagnies aériennes, transports -, l’interruption des chaînes d’approvisionnement – usines, transformation des aliments – et cela continue encore et encore.

Dans les pays du Nord (développés), jusqu’à 90 % des transactions commerciales proviennent de petites et moyennes entreprises (PME). La quasi-totalité d’entre elles sont aujourd’hui fermées. Deux tiers ou plus d’entre elles pourraient ne plus jamais ouvrir. Les employés et les travailleurs sont licenciés ou réduits à un travail à temps partiel, c’est-à-dire à un salaire à temps partiel – mais ils doivent quand même subvenir aux besoins de leur famille. La pauvreté et le désespoir s’installent et se généralisent. Aucun avenir en vue. Les taux de suicide vont augmenter – voir la Grèce lors de la crise de 2008-2009 – et jusqu’à dix ans plus tard – et on verra des familles ruinées, des saisies, des familles expulsées des appartements loués parce qu’elles ne peuvent plus payer leur loyer. La mendicité dans les rues devient normale, sauf qu’il n’y a plus personne pour donner un centime.

En Europe, un tiers au moins de la population active, voire plus de 50 % selon le pays et la structure de la main-d’œuvre, devrait être au chômage ou réduit à un travail à temps partiel. Et ce n’est qu’un début. Aux États-Unis, les chiffres officiels du chômage dépassent les 23 millions à l’heure actuelle – et devraient, selon les prévisions de la FED, Goldman Sachs, Bloomberg – atteindre entre 32 et 40 % au cours du prochain trimestre. Les faillites pourraient devenir insurmontables.

Le FMI prévoit pour 2020 une contraction de l’économie mondiale de seulement 3 % – et un faible taux de croissance dans la dernière partie de 2021. C’est tout à fait ridicule! – Sur quelle planète se trouvent ces gens ? Qui essaient-ils de tromper, et pourquoi ? Peut-être pour encourager les pays à emprunter d’énormes quantités de devises étrangères à ces institutions destructrices de Bretton Woods (au FMI et à la Banque mondiale) – pour s’endetter infiniment en pensant qu’avec les prévisions du FMI, tout ira bien ? – Pour les réduire davantage en esclavage par la tromperie ?

C’est le Nord global (Global North) – qui dispose d’une sorte de filets de sécurité sociale, aussi fragiles soient-ils – il y a une lueur d’espoir de soulagement. Une autre lueur d’espoir se construit sur les prémisses que l’humanité ne cessera de créer – en travaillant ingénieusement, en inventant – en avançant comme un fleuve coulant vers de nouveaux horizons, en créant de nouvelles dynamiques, de nouveaux emplois… oui, c’est ce que l’humanité peut faire – et dans notre confort, nous avons oublié cette vertu – une vertu essentielle pour la survie – la survie de la crise du coronavirus.

Le Sud global (Global South)- ou les pays en développement – présente une histoire plus sombre. Dans des circonstances normales, un tiers à la moitié de l’économie est informelle, c’est-à-dire qu’elle n’est soumise à aucune norme d’organisation formelle ou juridique. Ce sont des travailleurs temporaires, des travailleurs journaliers, des travailleurs horaires – vivant au jour le jour, sans épargne, sans filet de sécurité – et dans la plupart des cas sans couverture médicale. Ils sont laissés aux caprices du « marché », au sens propre du terme. Maintenant, le marché s’est effondré.

Il n’y a plus rien. Pas de travail, pas de revenu, pas d’argent pour payer la nourriture, le loyer, les médicaments – et le gouvernement leur ordonne, à eux les plus démunis, de rester « chez eux » – « enfermés » en quarantaine – pour se protéger d’un virus, un virus imposé que personne ne voit, mais le gouvernement et les médias veillent à ce que vous soyez conscients – et EFFRAYÉS – de ses dangers, vous ne savez jamais si c’est vrai ou faux.

Confinement à « domicile » ? – Où est la maison ? La maison est partie. Pas d’argent pour payer le loyer. Gardez une distance sociale – ne vous réunissez pas. Restez à l’écart. L’infection pourrait se propager. La peur est essentielle.

Prenez une ville comme Lima, au Pérou. La population totale du Pérou est d’environ 30 millions d’habitants. Lima, environ onze millions – dont 3 à 4 millions vivent en marge de la société ou en dessous du seuil de la pauvreté- dans des bidonvilles, ou pire. Travailleurs journaliers ou horaires. Ils vivent parfois à plusieurs heures de leur lieu de travail. Aujourd’hui, il n’y a plus de lieu de travail. Ils n’ont pas d’argent pour payer la nourriture, le transport ou le loyer – les propriétaires les mettent à la rue, les expulsent de leurs propriétés. Comment peuvent-ils rester confinés ? Comment peuvent-ils prendre soin d’eux-mêmes en étant mis en quarantaine – enfermés – sans abri, sans nourriture – cherchant désespérément à gagner juste assez d’argent pour survivre un jour de plus – et peut-être pour partager avec leur famille ? Ils ne le peuvent pas.

La protection par confinement (sic-sic) est réservée aux riches. Les pauvres, eux, meurent de faim avec leurs enfants et leurs familles – et peut-être aussi du coronavirus. Ils vivent dans des cercles de pauvreté et de misère, où il n’y a rien à épargner. Personne ne possède rien. Même pas en solidarité. Il n’y a tout simplement rien. Une privation totale, causée par un arrêt économique total – imposé au monde et surtout aux pauvres par des hommes diaboliques – et peut-être aussi par des femmes diaboliques.

Ces 3 à 4 ou 5 millions de personnes, elles sont toutes venues à un moment ou à un autre des provinces rurales, pour lesquelles le gouvernement ne fait rien, ou pas assez pour les aider. En quête d’une vie meilleure, ils abandonnent leurs « chacras » (petites parcelles de terre) et partent pour la grande ville – au paradis – où ils sont condamnés à vivre dans une plus grande misère que leurs maigres installations rurales. Ils endurent cela – toujours avec espoir. Aujourd’hui, la crise du Coronavirus provoquée par les hommes a rendu la vie encore pire, bien pire pour eux. Il n’y a pas ou très peu de subventions gouvernementales – ou alors elles arrivent trop tard ou se perdent dans la corruption.

Ils se rassemblent par solidarité. Ils doivent retourner dans leur province d’origine, dans leurs chacras, dans leur famille, où ils trouveront un abri et de la nourriture, où ils pourront à nouveau se sentir « chez eux » et aimés ou du moins accueillis.

Un gouvernement dictatorial de type militaire les empêche de partir – pour des raisons de sécurité, bien sûr – ils peuvent infecter d’autres personnes, – la farce continue. Et personne ne dit « peep ». Personne n’ose le faire, de peur d’être enfermé. Il y a la brutalité policière – bâtons, gaz lacrymogènes – la répression – et retour à nul part où s’abriter – il n’y a pas de nourriture. Jusqu’à ce que le gouvernement central tout-puissant décide d’ »organiser » le rapatriement – par bus, mais il n’y a pas assez de moyens, ni d’organisation – le chaos s’installe – et le sort s’aggrave – et combien peut-il s’aggraver ? La famine frappera, les rendra de plus en plus faibles, plus sujets aux maladies et à la mort – non pas de la COVID19 , mais de la famine. Mais selon les statistiques, ces décès seront automatiquement attribués, sur ordre des maîtres, à la pandémie de Coronavirus. Naturellement. C’est ce qui se fait ailleurs, dans le Nord global. Pourquoi pas dans le Sud ?

Lima n’est qu’un exemple parmi d’autres – il représente probablement la plupart des pays d’Amérique latine, à l’exception du Venezuela, du Nicaragua et de Cuba. Dans ces derniers pays, au centre de la misère, il existe encore un sentiment de solidarité unissant le peuple. Le gouvernement est aux côtés du peuple, mais les gens souffrent davantage, à cause des sanctions occidentales. Les gens sont littéralement assassinés par les sanctions occidentales – d’abord par États-Unis, un état   génocidaire.

Le New York Times (22 avril 2020) rapporte : « Au lieu du Coronavirus, la faim nous tuera ». Une crise alimentaire mondiale se profile à l’horizon. Selon les experts, le monde n’a jamais été confronté à une telle urgence alimentaire. Le nombre de personnes confrontées à la faim aiguë pourrait doublé pour atteindre 265 millions à la fin de cette année.

Par ailleurs, d’après le New York Times :

« À Kibera, le plus grand bidonville de Nairobi, au Kenya, les habitants vivent déjà dans une extrême pauvreté. Des gens voulant désespérément manger ont déclenché une émeute de la faim lors d’une récente distribution de farine et d’huile de cuisine, faisant de nombreux blessés et deux morts ».

« En Inde, des milliers de travailleurs font la queue deux fois par jour pour obtenir du pain et des légumes frits afin de lutter contre la faim.

« Et à travers la Colombie, les familles pauvres accrochent des vêtements rouges et des drapeaux à leurs fenêtres et balcons pour indiquer qu’ils ont faim. »

« Contrôlez le pétrole et vous contrôlez les nations ; contrôlez la nourriture et vous contrôlez les gens. »  Henry Kissinger

Cela nous rappelle la fameuse citation de Kissinger des années 1970 sur la famine,

« Qui contrôle l’approvisionnement alimentaire contrôle les gens », poursuit la citation,

« Qui contrôle l’énergie peut contrôler des continents entiers ; qui contrôle l’argent peut contrôler le monde. »

Kissinger, comme les Gates, les Rockefeller sont « bien intentionnés » : Ils n’ont jamais caché leur volonté de réduire la population mondiale sous une forme qui rappelle l’eugénisme, en  » éradiquant la pauvreté « , par exemple par la vaccination – à commencer par l’Afrique. M. Gates a récemment proposé d’essayer son nouveau vaccin à effet corona en Afrique – ce à quoi même son copain, le Dr Tedros, directeur général de l’OMS, a protesté.

La pandémie de coronavirus a apporté la pauvreté et la famine à des millions de personnes dans le monde. Et il n’y a pas de fin à l’horizon.

Au contraire, il semblerait que presque tous les gouvernements soient cooptés ou contraints tacitement à adhérer aux « lignes directrices ».

C’est à la fois diabolique et incompréhensible. Pourquoi ?  Les « élites mondiales » croient vraiment qu’elles contribuent à l’avenir et au bien-être de l’humanité. Pourtant, leurs actions ont entraîné une misère abjecte, du chômage et du désespoir.

Sans de telles mesures coercitives, il serait difficile d’expliquer pourquoi presque tous les gouvernements de la planète se soumettent à cet horrible programme social et économique – et mentent, mentent, mentent abjectement – à leur population. Ceux-là même qui sont censés protéger contre le chômage, la famine et le désespoir.

Dans les circonstances « normales » de l’inégalité prédatrice de notre planète, quelque 9 millions de personnes meurent chaque année de la faim et de maladies liées à la famine. Ce chiffre pourrait augmenter de façon exponentielle. Peut-être des dizaines de millions, voire plus.

La famine et les décès dus à la famine pourraient être encore plus importantes, causés par des pénuries alimentaires provoquées artificiellement, ou par des sécheresses ou des inondations – résultant d’un changement climatique délibérément provoqué par l’homme – non pas par l’augmentation de la température causée par le CO2, dont on parle ridiculement, mais par le système avancé HAARP (High Frequency Active Auroral Research Program) de l’US Air Force.

« Pendant la guerre du Vietnam, des techniques d’ensemencement des nuages ont été utilisées à partir de 1967 dans le cadre du projet Popeye, dont l’objectif était de prolonger la saison des moussons et de bloquer les routes d’approvisionnement ennemies le long de la piste Ho Chi Minh ».  Aujourd’hui, le système HAARP a été perfectionné et militarisé. Selon le document de l’US Air Force AF 2025 Final Report, la modification du temps (pour usage militaire) :

« offre au combattant de guerre un large éventail d’options possibles pour vaincre ou contraindre un adversaire …

La modification des conditions météorologiques fera partie de la sécurité nationale et internationale et pourrait être effectuée unilatéralement… Elle pourrait avoir des applications offensives et défensives et même être utilisée à des fins de dissuasion. La capacité de générer des précipitations, du brouillard et des tempêtes sur terre ou de modifier la météo spatiale… et la production de météo artificielle font toutes partie d’un ensemble intégré de technologies [militaires] ».

Dans le cadre du programme de vaccination forcée proposé par la Fondation Gates, ceux qui refusent la vaccination pourraient, par exemple, ne pas pouvoir voyager.

La misère abjecte qui est délibérément imposée à l’humanité devient de plus en plus visible. Outre l’anéantissement des biens des gens et des entreprises, c’est la pauvreté et la famine…

Il n’existe aujourd’hui aucun tribunal de type Nuremberg, honnête, éthique et suffisamment puissant pour tenir les élites mondiales responsables et les traduire en justice.

Nous, les peuples, devons prendre les rênes de ce changement de paradigme en cours.

Nous, le peuple, devons sortir de ce verrouillage atroce.

Non pas par la confrontation, mais avec sagesse et savoir-faire. Laisser les forces féroces de l’ennemi renforcer notre faiblesse – et nous faire vaincre.

Un bon général n’aime pas l’agression

Un bon guerrier ne connaît pas la haine

Si vous voulez conquérir votre ennemi, ne l’affrontez pas.

Mettez-vous en dessous de lui

C’est ce qu’on appelle le pouvoir de ne pas se battre

Il s’agit d’utiliser la capacité des hommes

Depuis les temps anciens, on l’appelle ainsi pour être en harmonie avec le ciel,

Et c’est la plus grande puissance qui existe (Tao 68).

Peter Koenig

Brain Essayant D'ouvrir Les Grilles Pour échapper à La Cage ...

Coronavirus et autre… La peur comme institution systémique, comment en sortir ? En suivant ce lien, pardi ► https://resistance71.wordpress.com/2020/05/05/coronavirus-et-autre-la-peur-comme-institution-systemique-comment-en-sortir/

Sinon DEMAIN TOUS TRACKÉS !

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/smartphone-application-stopcovid-vise-2-juin-son-lancement-80247/ Et pour entretenir la peur, la terreur même : Refuser des outils, tel StopCovid, c’est accepter le risque de «malades et de morts supplémentaires» – Le secrétaire d’État au Numérique a tenu à défendre l’application StopCovid et d’autres outils, censés aider à tracer les porteurs du virus. Il souligne l’utilité sanitaire du dispositif, tout en admettant que le «risque zéro» n’existe pas en matière de technologie. Le secrétaire d’État au Numérique Cédric O a tenté de justifier la possible mise en place de l’application StopCovid, dans un article publié par la plateforme Medium ce dimanche 3 mai. Cette application gouvernementale, censée répertorier les porteurs du virus, sur la base du volontariat, est l’objet de nombreuses critiques. Plusieurs parlementaires ont déjà fait part de leur scepticisme lors de la présentation du projet à l’Assemblée, notamment concernant les questions de respect de la vie privée ► https://fr.sputniknews.com/france/202005041043718393-refuser-des-outils-tel-stopcovid-cest-accepter-le-risque-de-malades-et-de-morts-supplementaires/

 

NON ! STOP & ÇA SUFFIT !

Nous avons toutes les preuves que cette psychose à la coronavirose n’est qu’une farce et l’agenda diabolique d’un «verrouillage universel» dont nous devons sortir, non pas par la confrontation, mais avec sagesse et savoir-faire, soit selon le principe qui m’est cher du « sans arme, ni haine, ni violence », parce que ça, c’est leur truc et depuis toujours…

JBL1960

Pour un AutreFutur : Débranchons Macron le cyborg et son monde…

Rejoindre les CYBORGS ou être et incarner la RÉSISTANCE ?

Se soumettre à la dictature technotronique et à ses nouvelles normes comme la distanciation sociale et ses nouvelles règles ; nous Traquer/Isoler/Traiter non plus nous, les dissidents, mais les « infectés » au CoV19, les nouveaux séropos ?

Ou nous débrancher de la Matrix, en débranchant Macron et son monde pour enclencher un nouveau paradigme où nul ne sera le « Chef » car ce sera l’affaire de toutes et de tous ?

À terme, nous aurons le choix entre ces deux réalités possibles, une seule mène à l’universalité de notre être, saurez-vous deviner laquelle ? Crise coronavirus… Se morfondre ou se réjouir ?… (Résistance 71 ) : Le coronavirus mène la charge pour la société des sociétés et en analyse dans mon blog, dans : MACRONAVIROSESHOW du 13 avril 2020 à 20:02…

DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE !

“Vous voulez savoir ce que sera le monde de demain ?… Imaginez une botte écrasant un visage humain… pour toujours.”
~ George Orwell ~

Résistance 71 porte à notre connaissance ce très beau texte de Bernard Gilles du 21 avril 2020 sur (et pour un) autrefutur et intitulé Macron le cyborg qui fait parfaitement écho au texte pages 47 à 52 de mon tout dernier PDF « DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS POUR DIRE NON à la DICTATURE TECHONOTRONIQUE EN MARCHE » :  » Reset  » – Ou le coup de grâce de la Couronne à l’Humanité ? de Société anonyme de mars 2020 ;

Cliquer pour accéder à dossier-special-cov19-de-jbl1960-avril-2020.pdf

Macron le cyborg

La face cachée du Président Macron ;o) - L'atelier - Actualités ...

Autre Futur21 avril 2020 – URL de l’article original : https://www.autrefutur.net/Macron-le-cyborg

Après l’allocution d’Emmanuel Macron, au soir du 13 avril 2020, les commentateurs ont été nombreux à souligner, à juste titre, les incohérences, les approximations, les propositions inacceptables et même la feinte « humilité » (le terme est revenu plusieurs fois) que lui auront fortement suggéré ses conseillers en communication. J’aimerais, moi, partir d’un autre bord.

Ce qui m’a frappé en le regardant et en l’écoutant, c’était le total manque d’humanité du personnage. Un regard vide, une langue et un visage de bois. Ses mots défilaient sans que l’on puisse le moins du monde y croire. Mais y croyait-il lui-même ? Entre robot et mannequin de cire, il débitait son laïus d’une voix monocorde sans qu’aucune inflexion ne parvienne à l’animer. Nulle chair n’habitant ses mots vides, même sa fonction présidentielle était alors désincarnée.

D’autres présidents de la République ne furent certainement pas plus admirables : Le général de Gaulle faisait preuve d’un orgueil et d’une vanité qui ont fait les beaux jours du Canard enchaîné ; François Mitterrand s’est montré d’une fourberie peu commune en pratiquant une politique néo-libérale en contradiction flagrante avec le programme sur lequel il avait été élu ; l’arrivisme, la bêtise et la vulgarité de Nicolas Sarkozy en firent le digne pendant français de l’inqualifiable Berlusconi, etc. Mais enfin, orgueil, vanité, fourberie, bêtise et vulgarité sont des défauts fort répandus et finalement très humains.

Rien de tel avec Emmanuel Macron. Chez lui, on chercherait en vain un défaut majeur et particulier. Le personnage est pure fonction, comme on dit « fonction » en langage informatique. En l’écoutant, on retrouve ces voix synthétiques : « Si votre appel concerne un dossier en cours, tapez un. S’il s’agit d’une première demande, tapez deux. Pour toute autre question, tapez trois. »

Il faut bien se rendre à l’évidence : Macron, qui vénère la « start-up nation », est un cyborg, exerçant une fonction managériale au sein d’un quantum de capital, ce capital que Marx qualifiait en son temps de sujet automate. Il faut cesser de croire que le capitalisme et ses ravages proviennent de la seule cupidité (indéniable par ailleurs) des patrons et des grands de ce monde, majordomes et intendants d’un rapport social qui les domine également. Ces gens-là ne ravagent pas la planète et n’asservissent pas les populations par pur esprit de lucre ou par goût de la domination. Ils les gèrent et les administrent via « une machine folle » qui s’est autonomisée et dont le seul carburant est l’accroissement illimité de la valeur. La valeur se « valorise » et ce, même lorsque que celle-ci a perdu toute substance et ne se nourrit plus, fictivement, que d’une anticipation financière de profits qui ne viendront jamais.

Les autres sphères de la vie, la politique, la santé, l’art, l’éducation, etc., ne se réduisent pas « en dernière instance » à « l’infrastructure économique » comme le proclame encore parfois un marxisme de charbonnier qui a tout de la foi des simples. Ce qui est vrai, en revanche, c’est que ces différentes sphères, chacune à leur façon, contribuent à la reproduction de la totalité sociale capitaliste. Dans cette optique, il existe une relation exclusive entre l’État (la politique) et l’économie où il peut arriver que l’État dicte sa loi à l’économie ou que ce soit l’inverse. Mais dans chaque occurrence, c’est la reproduction du sujet automate qui apparaît comme la cause efficiente.

Macron le cyborg incarne à merveille cette dualité fonctionnelle. Il y a quelques mois à peine, il proclamait dans la moindre de ses phrases le primat de l’économie, le culte de la croissance, le mépris pour « ceux qui ne sont rien. » Aujourd’hui que le virus grippe un peu plus la machinerie capitaliste, il ne craint pas d’affirmer, comme n’importe quel militant gauchiste, que la santé doit échapper aux lois du marché.

Le sujet automate a simplement appuyé sur une nouvelle touche et la voix synthétique, a retenti.

Débranchons Macron et son monde.

Image du Jour | Mèmes drôles, Images

Et pour étayer cette idée que le changement de paradigme est une action révolutionnaire commune qui ne nécessite aucun leader, aucun chef, surtout pas un cyborg mais pas pour le remplacer par un ou une autre qui aurait un visage plus humain.

Et comprendre que NOUS sommes le CHANGEMENT, à même de l’incarner dans cet ICI et ce MAINTENANT car c’est l’affaire de toutes et de tous. Aussi, je vous propose la (re)lecture du texte de Gustavo Esteva Temps de Révolution : Source du texte original : 
La Jornada, Mexico, 
1er avril 2013, traduit par El Viejo pour La Voie du Jaguar VIA R71 et que j’ai publié, en première analyse dans ce billet en août 2016 ► Nul ne sera « Chef » de ce Changement qui vient

Temps de révolution

Le changement révolutionnaire n’arrive pas comme un moment cataclysmique, mais comme une succession interminable de surprises, qui se meuvent en zigzag vers une société plus décente, disait Howard Zinn peu avant de mourir.

Cela a toujours été ainsi. Des révolutionnaires triomphants transforment souvent des épisodes du moment où ils ont joué un rôle crucial en symboles du processus, parfois avec de mauvaises intentions. Mais la révolution française n’a pas été la prise de la Bastille, ni la soviétique la prise du palais d’Hiver. Les faits que l’on commémore tous les 20 novembre [1] signifient bien peu par rapport à la révolution mexicaine. Ils ne l’ont pas définie. Ce n’est même pas là qu’elle a commencé.

Les révolutions du XXe siècle ont bien montré que les dirigeants d’une geste révolutionnaire ou ceux qui s’installent au régime de pouvoir créé par une révolution peuvent avoir des effets néfastes, souvent contre-révolutionnaires. Il y a peu de cas où ils peuvent contribuer à réaliser ou approfondir la révolution à laquelle ils prennent part.

Les révolutions, toutes les révolutions, sont l’affaire des gens, des hommes et des femmes ordinaires.

Il y a une quinzaine d’années, le 3 août 1999, le sous-commandant Marcos a signalé : « Nous sommes des femmes et des hommes, des enfants et des vieillards assez ordinaires, c’est-à-dire rebelles, pas d’accord, mal à l’aise, rêveurs. » Comme l’a observé Holloway, il y a là une bombe théorique. Non seulement cela laisse derrière le canon léniniste. Cela exige que nous voyions d’une autre manière les gens ordinaires, tous les gens ordinaires, qui peuvent être sur le point d’éclater, d’exprimer passionnément leur rébellion. Cela exige que nous apprenions à apprendre d’eux. Par exemple des gens ordinaires qui ont inventé et réalisent le zapatisme.

Il semble que soit en marche une insurrection. Il faut insister : une insurrection des gens ordinaires. Ce n’est pas un coup de main, un épisode belliqueux circonstanciel. Parfois les gens ordinaires se voient obligés à faire un coup de main, et ils le font. Mais ce n’est pas cela qui définit un changement révolutionnaire ni ce qui est en train de se passer à présent.

L’insurrection en cours ne cherche pas de soudains déplacements du pouvoir ou des politiques, entre autres choses parce que les gens ordinaires ont appris à se méfier profondément de ce qui se passe là-haut. Ils savent que les changements de personnes dans les structures du pouvoir ont un caractère illusoire et temporaire. Le changement des dirigeants ou des politiques n’altère pas le caractère du régime oppresseur. En général, il cherche seulement à faire face à des besoins circonstanciels ou à des recompositions de forces… pour assurer la continuité du régime.

Au lieu de soudains déplacements de pouvoir ou de politiques, l’insurrection en cours suppose un changement d’attitude qui revendique le sens de la proportion. Il faut, comme l’a dit James Scott [2], cesser de penser en tant qu’État, comme si nous étions là-haut et que depuis les hauteurs du pouvoir nous nous proposions d’arranger le monde. Ainsi qu’il le dit, tous ces efforts pour améliorer la condition humaine d’en haut ont échoué. Il est temps de les abandonner.

L’insurrection revendique aussi le bon sens. Il n’a pas son siège dans la glande pinéale, ainsi que le pensait Descartes, et celui qu’imaginaient les Grecs est trop abstrait. Le bon sens, c’est celui qu’on a dans la communauté. Et c’est la première chose qu’on peut apprendre des gens ordinaires, qu’en général il ne peut survivre sans communauté et qu’il tend à penser à partir de là où il se trouve, avec les pieds par terre, en reconnaissant ce qu’ils sont : de simples mortels.

De là, d’en bas, à ras de terre, on ne conçoit pas seulement les changements révolutionnaires. On les réalise. Des changements qui sont, comme l’enseignait Illich [3], des actes qui transgressent les frontières culturelles et ouvrent un nouveau chemin, des actes qui établissent irrévocablement une possibilité nouvelle et significative. Ce sont des actes qui offrent la preuve inattendue d’un nouveau fait social. Ce fait aurait pu être imaginé ou planifié. Quelqu’un aurait pu l’anticiper. Mais il n’y a que quand il se réalise qu’il est démontré qu’il était possible.

Et c’est cela, assurément que nous pouvons aller apprendre au Chiapas, de ces hommes et femmes, enfants et vieillards, gens ordinaires, gens rebelles, pas d’accord, mal à l’aise, rêveurs. Des gens qui se sont mis à rêver, qui ont vaillamment exprimé leur rébellion, leur désaccord, et qui ne cessent de mettre tout le monde mal à l’aise. Ceux d’en haut, cela va de soi. Mais aussi ceux d’à côté, comme ceux dont les rêves sont devenus cauchemars dans la boue des urnes, ou ceux qui sont convaincus de posséder la vérité révolutionnaire et se sentent le droit de diriger le changement.

C’est vrai qu’ils sont gênantes et gênants, extrêmement gênants. Ils chamboulent tout, pas une marionnette n’en sort indemne. Pouvons-nous les écouter avec l’esprit et le cœur ouverts ? Pouvons-nous, plus encore, faire ce que nous avons à faire, chacun, dans son petit coin, dans sa géographie, dans son temps et sa condition, sans prétention au grandiose ?

Gustavo Esteva

Il ne faut pas former une masse. Il faut former un ensemble ...

Puisqu’il est devenu évident qu’il ne sert à rien de réfléchir sans jamais passer à l’action, comme une action sans réflexion ne nous mènera nulle part.

Je vous laisse des lectures complémentaires, au format PDF, à ces deux textes pour transformer notre réalité de manière coordonnée et réfléchie et ainsi être en capacité d’agir pour débrancher Macron et son monde, parce que ça urge un chouïa quand même, non ?

Résistance politique avec Ricardo Flores Magon (1874 – 1922) ; Journaliste, anarchiste et révolutionnaire mexicain ;

Rudolph Rocker : Anarchisme & Organisation, 1919 ;

Extraits Choisis Anarchistes d’Errico Malatesta, juin 2017 + ADDENDUM VERS L’ANARCHIE, pages 56 à 63, juin 2019 ;

La Pédagogie des Opprimés de Paulo Freire, 1970 ;

Chiapas, feu et parole d’un peuple qui dirige et d’un gouvernement qui obéit ;

APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019

L’ESSENTIEL DE RÉSISTANCE71 DE 2010 à MARS 2020 ;

Le règne de la minorité : Pourquoi 10% est tout ce dont vous avez besoin, de Matthew Philips, 2011 ;

Et je vous laisse farfouiller dans ma petite BIBLIOTHÈQUE de PDFs (+ de 180) librement et gratuitement, mon plaisir sera que vous y découvriez une petite pépite à lire et qu’elle trouve son chemin… Puisqu'on récolte ce qu'on sème, plantons-nous - Atmosphère Citation

Bonne lecture à vous toutes et tous et n’oublions jamais que nous ne sommes que de passage, aussi, sur ce temps de passage, rien ne nous empêche de semer des fleurs et les graines du futur…

JBL1960

MACRONAVIROSESHOW du 13 avril 2020 à 20:02…

dessin de grenouilles – Blagues et Dessins

Se taire ou s’abstraire ?

Dans tous les cas,  on le voit et le comprend bien ; On se fout de notre goule, aussi, ouvrons-la pour leur dire NON !

À relier avec mon billet d’hier ► La SOCIÉTÉ du SPECTACLE 2020 – LHDSR – VIDÉO + PDF

Ci-dessous, l’analyse de Résistance 71, à laquelle je souscris pleinement, tant et si bien que je la complète avec liens, infos ad hoc et connexes et que je l’ai intégrée dans le DOSSIER SPÉCIAL CoV19/nCoV19dCdN que je suis en train de constituer au format PDF qui démontrent les faits de cette pandémie planétaire pour le moins récupérée et pour être force de propositions et de solutions afin d’engager le monde d’Après-CoV19 tel que NOUS le voudrons et déciderons ensemble et non plus tel que les gouvernements et dérivés tentent de nous l’imposer à la schlague ; ICI & MAINTENANT et pas dans 500 ans…

Crise coronavirus… Se morfondre ou se réjouir ?… (Résistance 71 )

Le coronavirus mène la charge pour la société des sociétés

Résistance 71 – 14 avril 2020 – URL de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2020/04/14/crise-coronavirus-se-morfondre-ou-se-rejouir-resistance-71/

Quelle que soit l’origine du coronavirus, qu’il soit un évènement naturel ou fabriqué, la crise qu’il génère depuis la toute fin de 2019 est là, s’étend et s’aggrave bien plus constatons-le, par l’incompétence complice des instances étatico-capitalistes exsangues et obsolètes que par la dangerosité intrinsèque de la bestiole.

Ne nous étendons pas plus que de raison sur celle-ci, mais qu’en savons-nous néanmoins ?

Nous savons que c’est un virus de la famille des “corona”, des “virus couronnés”, qu’il a été baptisé SARS-CoV-2, donc qu’il fait partie du genre de ceux qui donnent des détresses respiratoires aigües, pouvant être fatales selon des facteurs d’âges et de comortalité. La version officielle nous dit qu’il émanerait d’une “fuite” d’un laboratoire d’étude chinois classé niveau 4 dans la hiérarchie sécuritaire de la ville de Wuhan dans la province de Hubei en Chine. Que le virus aurait ses origines comme transmis de chauves-souris à l’humain dans un classique “saut” viral de l’animal à l’Homme, tel que le nature en a fourni maints exemples au fil de l’histoire, à commencer dans cette période vue comme “bénie” de la “révolution agricole” du néolithique.

Le version officieuse, et donc forcément jugée “conspirationniste” comme tout ce qui ne suit pas la ligne du parti, est celle d’un virus fabriqué en laboratoire, résultant donc d’une manipulation génétique, ayant donné le “CoV Caroline du Nord”, du lieu de sa création entre 2006 et 2015, ensuite militarisé en arme biologique dans les labos militaires du Pentagone yankee en République de Géorgie et en Ukraine. Il fut ensuite diffusé par une équipe militaire américaine sur un marché de la ville de Wuhan en Chine. La suite… on est en plein dedans et on la vit au quotidien.

Dans la gestion de cette crise pandémique mondiale (selon l’OMS), et selon que l’on adhère à la version officielle ou à la version officieuse, on peut juger l’action des États et de leurs “pouvoirs publics” (aujourd’hui de plus en plus des “pouvoirs privés” liés aux transnationales de la dictature marchande), comme au mieux incompétente, au pire complice du marasme qui ne peut que s’étendre. Pour de plus en plus d’analystes hors système, cette crise virale a été sinon planifiée, du moins récupérée, pour couvrir une autre crise inéluctable elle, dans son déferlement historique : la crise économique et financière marquant la fin elle aussi programmée du capitalisme, crise qui arrive en seconde vague bien plus conséquente de ce tsunami submergeant le monde tel qu’on le connaît. Tout est pas à pas mis en place pour que les autorités incompétentes et complices puissent blâmer l’effondrement économique sur ce brave coronavirus, bestiole de cirque (figurativement ou littéralement selon la version à laquelle on adhère…) sortie de sa boîte pour faire parvenir à un but bien précis : celui de l’émergence du Nouvel Ordre Mondial que les oligarques veulent être une domination absolue planétaire et technotronique “post-capitaliste”.

De fait, la combinaison des deux crises, celle du coronavirus actuelle, qui va accélérer la seconde du marasme et effondrement économique, crée la parfaite tempête, “The Perfect Storm” pour les deux côtés de la barrière : l’oligarchie et son monde élitiste, eugéniste du pouvoir pyramidal dictatorial transnational et son antagoniste apparent, mais en fait son alter-ego dans une humanité radicale indéfectible, les peuples de la planète.

Nous sommes engagés dans une course historique pour l’avènement d’un monde ou d’un autre, deux mondes antagonistes, mais aussi complémentaires et dont l’incompatibilité se résoudra dans la réalisation de l’humanité finalement achevée. La course engagée passera par un chaos sans doute inévitable. De ce chaos émergera soit un Nouvel Ordre Mondial dictatorial qui ne sera lui aussi qu’une autre étape vers une future réalisation de l’humanité radicale, soit une Société des Sociétés où les peuples du monde aplatiront la pyramide du pouvoir et de la marchandise pour réaliser la société universelle égalitaire en tout point de la vie, tout simplement, par delà toutes les supercheries idéologiques et marchandes qui nous gouvernent artificiellement et anti-naturellement depuis quelques 5000 ans sur les deux millions d’années d’existence de l’espèce humaine.

Aujourd’hui, la crise du coronavirus a démontré aux yeux de toutes et tous et une fois pour toute :

  • Le mensonge et la fabrication perpétuelle du système
  • L’incompétence idiotique et/ou complice des “élites” en charge
  • L’obsolescence historiquement programmée d’un système étatico-capitaliste ne sachant produire que mensonge, arrogance, violence, domination, exploitation, guerre, destruction et un phénotype d’humanoïdes sociopathes et pychopathes en guise de soi-disant “leaders”
  • La volonté des oligarques et de leurs larbins du politique de faire passer le monde au stade de la dictature technotronique planétaire

Regardons ce qu’il se passe dans le monde depuis la fin 2019, le début 2020 sous couvert de la “sécurité sanitaire” induite par la crise du coronavirus, même si en bien des points, rien ne soit nouveau mais juste la continuation de cette litanie de falsifications permettant de maintenir l’illusion démocratique de la dictature marchande :

  • La falsification de l’information
  • La falsification des chiffres et statistiques
  • La promotion systémique de la peur
  • La corruption et le conflit d’intérêts
  • Le mensonge et les voltes-faces sur les degrés de l’urgence comme par exemple sur le cas du port ou non du masque
  • Le mensonge sur les remèdes (affaire de la chloroquine) et les prophylactiques (masques, où sont les “stocks” ?)
  • La mise en place d’un confinement sous loi martiale médicale et d’un système de répression idoine
  • La mise en place d’un système de changement du rapport social forcé par l’ingénierie sociale (“distanciations sociales”, peur de “l’autre”, contrôle social, délation)

Voyons ce qui arrive des dires mêmes des “autorités incompétentes” :

  • Tests et dépistages forcés
  • Vaccination obligatoire
  • Instauration d’un “passeport biologique”
  • Déconfinement sous conditions drastiques
  • Lois liberticides
  • État policier “sanitaire”
  • Crédit social
  • Crise économique qui sera blâmée sur Bébert Corona
  • Déroulement accéléré de la technologie 5G pour renforcer le suivi totalitaire et la privation des libertés. La 5G est en fait la pierre angulaire de la mise en place de la grille de contrôle planétaire de la dictature technotronique, sans compter les effets sanitaires néfastes du grand bain de micro-ondes 24/24 et 7/7
  • Camps de détention sanitaires
  • Euthanasie généralisée (déjà mise en place avec le “Décret Rivotril” pour les EHPAD)
  • Puçage RFID : Toutes les pièces du puzzle se mettent en place, nous pouvons ne rien dire et ne rien faire et laisser la grille se refermer sur nous… Ou nous pouvons communiquer, nous rassembler et sortir de la crise sanitaire collectivement renforcés. Le temps n’est plus à tergiverser pour savoir si nous pourrons rediriger le système sur un chemin meilleur, plus humain, mais de comprendre une bonne fois notre réalité objective : celle de notre exploitation et notre mise en esclavage systémique sous la forme capitaliste de la dictature salariale favorisée par la division initiale de la société par le pouvoir coercitif. Celle de la domination et l’écrasement de la vaste majorité de l’humanité par une poignée de parasites disposant de tous les rouages coercitifs d’un système en phase d’effondrement certes, mais toujours performant et dangereux dans sa domination car bénéficiant de la seule chose qui l’ait maintenu et le maintienne en vie jusqu’ici : notre consentement tacite ou avoué de sa nécessité.

La réalité est que nous avons le choix : celui de dire non ! Et de nous organiser pour aplatir la pyramide du pouvoir et arranger la société humaine pleinement réalisée dans son entente coopératrice en la société émancipée post-capitaliste que nous appelons “société des sociétés”, mais peu importe le nom qu’on lui donne puisque de fait elle n’est que notre humanité achevée.

La crise du coronavirus qui précède la grande crise de l’effondrement économique et du capitalisme doit nous servir de tremplin et non pas de tombe. Cette crise ne doit pas être vue comme une fatalité, mais bel et bien comme une grande opportunité d’enfin comprendre et de saisir notre chance de nous émanciper à tout jamais des faillites induites d’un système pervers ne fonctionnant que pour le bien du plus petit nombre !

À terme, nous aurons le choix entre ces deux réalités possibles, une seule mène à l’universalité de notre être, saurez-vous deviner laquelle ?

DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE !

“Vous voulez savoir ce que sera le monde de demain ?… Imaginez une botte écrasant un visage humain… pour toujours.”
~ George Orwell ~

Ou bien…

“Là où cesse l’État, c’est là que commence l’Homme, celui qui n’est pas superflu : là commence le chant de ce qui est nécessaire, la mélodie unique et irremplaçable. Là où cesse l’État — regardez donc mes frères ! Ne les voyez-vous pas, l’arc-en-ciel et les ponts du surhumain ?”
~ Friedrich Nietzsche ~

La mort ou la vie.. Que choisirez-vous ?

Pensons ici et maintenant à notre mode d’action en gardant à l’esprit deux choses primordiales et vitales : nous avons le pouvoir de dire NON ! Parce que nous comprenons notre réalité objective dans la relation dominant/dominé factice qui nous fut imposée et nous a maintenu sous le joug et savons qu’il n’y a pas de solution au sein du système et qu’il ne saurait y en avoir. En conséquence…

À bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat !
Vive la Commune de notre humanité réalisée !
Vive la Vie enfin réconcilié avec la Nature 

Le monde d’Après-CoV19 commence maintenant !

Je vous recommande à ce stade la lecture de cette étude de Matthew Philips publiée en juillet 2011 qui nous permet de comprendre que mathématiquement, 10% de la population mondiale, convaincue, motivée, opiniâtre est tout ce dont nous avons besoin ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10-pour-cent-de-matthew-philips-2011.pdf

Sinon ?

La suite au prochain MACRONAVIROSESHOW…

On a revu et corrigé l’allocution de Macron pour qu’elle dure 10 minutes de moinshttps://www.marianne.net/politique/revu-et-corrige-l-allocution-de-macron-pour-qu-elle-dure-10-minutes-de-moins ;

Alsace, une veille sanitaire en panne. Une église en bouc émissaire… Des victimes en masse…Des témoignages accablants ! Par LHK VIA https://lesmoutonsenrages.fr/2020/04/14/alsace-une-veille-sanitaire-en-panne-une-eglise-en-bouc-emissaire-des-victimes-en-massedes-temoignages-accablants-par-lhk/ ;

Covid-19 : Traitement de la Docteur iséroise Sabine PALIARD-FRANCO (supprimé des écrans radars par le gouvernement-qui-nous-ment)https://blogs.mediapart.fr/basicblog/blog/130420/covid-19-traitement-de-la-docteur-iseroise-sabine-paliard-franco ;

Dix fois plus mortel que le H1N1, le Covid-19 se répandra jusqu’à l’arrivée d’un vaccin, selon l’OMShttps://francais.rt.com/international/74021-dix-fois-plus-mortel-que-h1n1-covid19-repandra-jusqua-arrivee-vaccin-selon-oms ;

Une maire d’arrondissement de Paris demande à ses administrés d’arrêter les délations pour non-confinementhttps://fr.sputniknews.com/france/202004141043553288-une-maire-darrondissement-de-paris-demande-a-ses-administres-darreter-les-delations-pour/

Et en même temps ; Coronavirus : Dans l’Essonne, une maire appelle à dénoncer ceux qui enfreignent le confinementDÉLATION À Montgeron, la maire Les Républicains Sylvie Carillon encourage les citoyens à appeler la police en cas de « non-respect du confinement »► https://www.20minutes.fr/societe/2759939-20200413-coronavirus-essonne-maire-appelle-denoncer-ceux-enfreignent-confinement (cette lettre figure dans le PDF SPÉCIAL CoV19 que je suis en train de constituer au format PDF !) ;

Alors = STOP ou ENCORE ?

STOP !

JBL1960

Le Temps Zéro Nouveau est arrivé…

TEP ZEPI/ZEP TEPI vs REMISE À ZÉRO/GRAND RESET

Résultat de recherche d'images pour

À relier avec mon billet d’hier, source Mohawk Nation News : Nous devons attraper et jeter les clefs du nouveau royaume/Nouvel Ordre Mondial

Consulter mon dossier Coronavirose/CoV19 – En plus de ce dossier,  consultez celui sur l’Horreur Vaccinale, constitué depuis décembre 2015 sur comment et pourquoi refuser l’Obligation Vaccinale parce que l’objectif final de cette expérience d’ingénierie sociale planétaire c’est ;  Puçage, eugénisme et Dictature Technotronique POUR TOUS…

▼▼▼

Il y a longtemps que les psychopathes aux manettes veulent faire reset !

C’est la remise à zéro globale, préparez-vous !

James Corbett, le 5 avril 2020 – URL de l’article source en anglais ► https://steemit.com/coronavirus/@corbettreport/this-is-the-global-reset-prepare-accordingly

Traduit de l’anglais par Résistance 71, le 11 avril 2020, dans : Coronavirus et dictature technotronique… La remise à zéro est en marche, préparez-vous ! (James Corbett)

Complété & Enrichi par JBL1960

R71, précise dans son préambule : Nous avons écrit à maintes reprises ce type d’analyse, nous ne pouvons qu’adhérer avec les mots de James Corbett tout en insistant sur une chose qu’il touche du doigt à la fin de ce billet : Nous devons impérativement nous concentrer sur la SOLUTION à amener à ce marasme, en gardant sans cesse à l’esprit, alors que nous avançons vers le chaos organisé par l’oligarchie qui proposera elle, sa solution toute faite à savoir sa dictature technotronique planétaire, qu’il n’y a pas de solution au sein du système, qu’il n’y en a de fait jamais eu et qu’il ne saurait y en avoir !

Nous devons nous organiser solidairement sur une ligne simple : À bas l’État, à bas la marchandise, à bas l’argent, à bas le salariat pour que s’agence une société des sociétés des communes volontairement associées suivant deux lois naturelles fondamentales :

  • Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse en pareil circonstance
  • À chacun selon ses capacités et à chacun selon ses besoins

Le reste coulera simplement de source dans la très vaste majorité des cas… Laissons libre cours à notre intelligence enfin émancipée, inaliénée et parachevons notre humanité vraie dans l’entraide et la solidarité fondement de la nature humaine depuis quelques deux millions d’années, mais enfouie depuis quelques 5000 ans sous les détritus du parasitisme de la division politique induite.

Devenons qui nous sommes par delà le bien et le mal factices, par delà les supercheries de la société du spectacle marchand et toutes les impostures étatico-capitalistes qui vont être balayées par le tsunami qui s’en vient. Lâchons prise, cessons d’avoir peur, celle-ci est l’alliée de la division et de la malfaisance.

Qu’on se le dise !

“Ce fut le meilleur et le pire des temps, l’âge de la sagesse, l’âge de l’insouciance, l’époque de la croyance, l’époque de l’incrédulité, ce fut la saison des lumières, ce fut la saison de l’obscurité, le saut de l’espoir, l’hiver du désespoir, nous eûmes tout et rien devant nous, nous allâmes tous directement au paradis et de l’autre côté…”

Charles Dickens, A Tale of Two Cities

De temps en temps, le monde redémarre.

Parfois c’est un cataclysme ou un désastre naturel qui pousse le bouton de remise à zéro. Parfois c’est une révolution politique, parfois une guerre. Parfois c’est une innovation technologique.

La formule immortelle de Dickens sur “le meilleur et le pire des temps” provient de son roman au sujet d’un tel redémarrage : La révolution française. Les mots de Dickens capturent la dualité de ces points de fracture de l’histoire. Comme ce vieux tropisme au sujet du mot chinois signifiant “crise”, une remise à zéro présente à la fois un danger et une opportunité.

Il est maintenant apparent pour toutes et tous que nous sommes arrivés à un de ces moments de remise à zéro mondiale. Cette fois-ci on nous a demandé de croire que ce fut à cause d’une pandémie virale, que celle-ci a poussé le bouton de remise à zéro D’autres contesteraient que c’est en fait la panique sur cette pandémie (présumée) qui est responsable de cette crise. Pourtant, d’autres insistent également que cette pandémie n’est rien d’autre qu’une diversion pour la remise à zéro économique et cette crise profonde qui devait arriver quoi qu’il en soit. Peu importe, le fait demeure que le bouton de remise à zéro a été poussé. Personne ne sait exactement ce qui nous attend de l’autre côté, mais comme on nous le rabâche sans cesse ces dernières semaines : rien ne sera plus jamais comme avant. La vie ne sera plus jamais comme avant.

Sur les traces de Dickens donc, explorant cette dualité de la nature de cette remise à zéro mondiale et soulignons les dangers et opportunités que nous présente cette crise.

C’est le pire des temps

Je ne pense pas que j’ai grandement à expliquer comment ceci est le pire des temps. Mais je vais néanmoins le faire.

c’est le pire des temps économiques. Il est sans précédent que 10 millions d’Américains se sont enregistrés au chômage en juste deux semaines et des millions sont supposés le faire dans les semaines à venir. Les chiffres sont tout aussi apocalyptiques au Canada, en Europe, en Corée du Sud et dans bien des parties du globe. L’expression de l’année sera “chaîne logistique” alors que bien des gens commencent à comprendre à quel point est petite et fragile la ligne d’approvisionnement de la planète en nourriture, médicaments et appareils médicaux, voitures, biens de consommation de haute technologie et en fait tout est fragile dans ce temps de dérangement massif mondial de la ligne d’approvisionnement. La banque fédérale monétarise plus avant la dette et balance du fric hélicoptère sur Wall Street aussi rapidement qu’elle peut l’imprimer, mais les marchés sont toujours au plus bas. Les queues de soupes populaires modernes se forment et il ne fait plus aucun doute que nous sommes entrés dans l’event horizon du trou noir de la plus grande des dépressions économiques.

Ceci est aussi le pire des temps pour la liberté humaine. La moitié de l’humanité est maintenant bloquée en confinement obligatoire ou est requise de “s’auto-isoler”. Les frontières se ferment et les points de contrôles routiers émergent comme des champignons pays après pays alors que voyager loin est de plus en plus restreint. Les drones de la police sont de plus en plus utilisés pour renforcer cette nouvelle norme de la “distanciation sociale” et des lignes de délation sont mises en place pour favoriser caftage et collaboration. Les gouvernements sont en train maintenant d’ouvertement tracer les téléphones mobiles afin de contrôler les mouvements des citoyens à tout moment. La loi martiale médicale est là et cela va aller en empirant.

Ceci est le pire des temps pour notre santé. Il est très possible que, de fait, une arme biologique ait été volontairement ou involontairement relâchée dans la “nature” et sur le monde. Dans le même temps, l’installation des antennes 5G s’accélère, menaçant de compromettre plus avant les systèmes immunitaires et d’endommager toujours plus notre santé. Des soins potentiellement efficaces pour la maladie qui traîne de nos jours sont en train d’être activement supprimés par Big Pharma et ses complices des médias. Un vaccin mRNA complètement nouveau est en train d’être créé pour “guérir” et prévenir la maladie liée au CoV19 (NdT : SRAS-COV-2 ou CoV Caroline du Nord). Une fois ce vaccin prêt, on vous demandera la preuve de votre vaccination pour que vous puissiez vous engager dans la plupart de vos activités quotidiennes alors que le Plan National pour Vacciner tous les Américains (The National Plan to Vaccinate Every American) se déroule devant nos yeux.

C’est le meilleur des temps…

Étant donné le “pire” entrevu de ce “pire des temps”, il pourrait paraître qu’il n’y a rien de bon et rien du “meilleur des temps” qui pourrait possiblement transpirer de cette remise à zéro mondiale. Il est important de se rappeler qu’une remise à zéro implique aussi d’effacer l’ardoise et j’ai déjà dit que ce n’est que dans ces moments de chaos qu’il y a une véritable opportunité pour un réel changement.

Si vous lisez cet article maintenant, il est fort probable que vous êtes déjà au courant de la nécessité de changer le statu quo (NdT : que nous avons appelé au fil des ans le statu quo oligarchique…). S’éveiller au fait que le monde que nous habitons est construit sur les mensonges des politiciens (NdT : eux-mêmes n’étant que des rouages de la nécessité systémique du mensonge pour maintenir la division et le pouvoir séparé du corps social pour l’exercer de manière toujours plus coercitive…), une dette qui sera impossible de repayer, une terreur synthétique faite d’évènements faux-drapeau et une règle militariste, est particulièrement inconfortable, c’est le moins qu’on puisse dire. Mais cela amène une seconde charge : la mission Don Quichottesque de convaincre ceux qui vous entourent qu’il y a un sérieux problème et que tout cela doit changer.

Cela ne devrait pas être bien difficile car après tout, beaucoup savent que le système est brisée et fonctionne très mal… Mais la propagande qui est martelée constamment est si effective et l’endoctrination a été si bien faite, que tout ce que peut faire la vaste majorité des gens est de râler avec ses voisins et de s’engager dans des discussions de café du commerce plutôt que de se révolter et de renverser une bonne fois tous ces psychopathes qui nous mènent en bateau et tentent de mener le monde à la mise en esclavage finale.

Mais maintenant que le bouton de remise à zéro a été poussé… Ce n’est que dans des temps semblables, quand tout change dramatiquement, que nous avons un grand espoir de convaincre les masses que quelque chose ne tourne pas rond et que nous devons agir. Je suis bien placé pour le savoir, les évènements dramatiques et spectaculaires des attentats faux-drapeau du 11 septembre sont la raison qui m’a amené à questionner la Matrix dans laquelle nous vivons. Si cette crise du coronavirus est vraiment un évènement du style du 11 septembre se déroulant au ralenti sur le monde, comme le suggère certains, alors beaucoup, beaucoup de nouvelles personnes fraîchement sans emploi et récemment “radicalisées” (NdT : dans ce contexte, exerçant leur esprit critique pour revenir à la racine des choses), ayant pas mal de temps libre, vont commencer à se réveiller à notre dure réalité très bientôt.

Ce grand réveil est tant attendu. Bien sûr que c’est une noble cause que de se rebeller contre l’agenda mondialiste, mais en cet âge de la tyrannie technocrate, les petites poches de résistances isolées peuvent être très rapidement trouvées et éliminées. Une action de masse sera requise pour avoir un effet redirecteur de cette crise et mener au changement radical. Maintenant, nous avons une véritable opportunité (peut-être la seule de notre vie) de secouer les masses de leur torpeur et de les motiver à agir. Si les pouvoirs qui ne devraient pas être en place avaient continué leur lent court-bouillon, cette grenouille qu’est l’humanité libre aurait été cuite en quelques décennies ; mais en faisant d’un coup monter la température pour accélérer le processus, ils vont provoquer la grenouille de sauter hors de la casserole.

Pauvre grenouille | Lemmings

Note de R71 : La métaphore de la grenouille bouillant à petit feu sans s’en rendre compte est toujours amusante, mais ici dans ce contexte particulier, il faut aussi comprendre que l’oligarchie n’a plus trop le choix. En effet, le tsunami du marasme économique de ce qui est la crise finale du capital dans laquelle nous sommes entrés est inévitable. La seule chance de survie de l’oligarchie dans un monde post-capitaliste est de maintenir coûte que coûte la division de la société humaine en dominant et dominé et d’établir elle-même les règles post-marasme. Son agenda est le Nouvel Ordre Mondial, dictature technotronique dystopique où une humanité réduite à quelques 500 millions de personnes continuera de servir une caste “d’élus” dans un nouveau paradigme de fontaine de jouvence transhumaniste. C’est maintenant que l’oligarchie prépare le passage transitoire, en force, vers son monde alors que l’humanité désire le passage vers un monde égalitaire et indivisée, le point commun ? Les deux mondes passeront par une étape transitoire de chaos. Seul le débouché diffère grandement… Et c’est à nous et à personne d’autre de choisir ce qu’il sera !

C’est ce que nous en faisons… mais pas pour longtemps

Je ne vais pas ici vous vendre du faux espoir. Les choses sont graves. La mise en esclavage mondiale que les oligarques mondialistes mettent en place depuis des décennies, de la société sans argent liquide à l’état de surveillance totale, est en train de poindre à l’horizon (NdT : nous avons déjà un pied dedans en fait…). Il y a encore beaucoup de gens hypnotisés dans le public qui applaudissent cette monstruosité depuis leurs balcons, convaincus qu’ils sont d’être “socialement responsables” et d’aider à sauver des vies.

À ce point, motiver le public à se révolter contre le système sera difficile. Tous ceux qui ne se sont pas encore réveillés aux mensonges sur le 11 septembre, sur les mensonges et falsifications du système de banque centrale ou de la corruption du complexe militaro-pharmaceutico-médiatique et du renseignement sont des personnes qui très certainement ne se réveilleront jamais. Pire encore, personne n’a le pouvoir d’individuellement changer le cours des choses. Personne ne peut arrêter l’effondrement économique, ni personne ne peut empêcher la société telle que nous la connaissons de s’effondrer. Et peu importe à quel point nous pensons être préparés pour ce qui arrive, nous ne seront peut-être même pas capables de nous protéger ni ceux que nous aimons des effets dramatiques de cet effondrement qui vient assurément.

Mais il y a certaines choses que nous pouvons toujours contrôler : notre capacité de dire NON ! Notre capacité de refuser notre consentement. Notre capacité de résister.

Ce ne sera pas facile. Cela ne l’est jamais. La victoire n’est pas assurée et quoi que cela puisse paraître glorieux, quelqu’un qui meurt en martyr d’une cause, est mort et le demeure.

Non, je ne peux en rien promettre que nous gagnerons cette bataille et je peux aussi assurer qu’à partir de maintenant, il y aura bien des soucis, regrets et de cœurs déchirés. Mais peut-être, alors que la remise à zéro commence et que nous allons choisir notre mode d’action concernant cet évènement, que nous, à l’instar de Sydney Carton à la fin du livre de Dickens, pourrons trouver qu’il y a des destinées pires que la mort.

“C’est de loin la meilleure chose que j’ai jamais eue à faire et c’est de loin le meilleur repos vers lequel je me dirige qu’aucun que j’ai connu.”

Ce ne sont pas les rebelles qui créent les problèmes du monde ...

Résistance politique avec Ricardo Flores Magon (1874 – 1922) ; Journaliste, anarchiste et révolutionnaire mexicain, version PDF N° 77 de 40 pages ;

Le Nouveau Monde d’Après-CoV19 commence maintenant, puisque 10% à 15% d’entre nous, motivés, convaincus, debout et conscients est tout ce dont nous avons besoin !

Cliquer pour accéder à dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10-pour-cent-de-matthew-philips-2011.pdf

C’est à notre portée, 10 à 15% de grenouilles qui sautent de manière concertée et réfléchie hors du système pour décider ensemble du point de notre nouveau départ ou Temps Zéro (Tep Zepi) afin de co-créer et co-diriger une toute Nouvelle Temporalité (Zep Tepi) choisie et non plus subie !

Gardons  en mémoire toutes les différentes lectures et analyses qui nous ont amenées là où nous sommes, c’est à dire : LÀ OÙ TOUT (RE)COMMENCE. Car  contrairement à ce grand RESET qui nous est imposé par les zélites mondiales, cette remise à zéro qui vient de commencer a été lancée pour tenter de nettoyer notre Mémoire Universelle, et nous avec, en nous en implantant une nouvelle issue de l’arsenal technotronique en constante évolution par les psychopathes aux manettes et pour notre mise sous contrôle total !

Encore une fois, c’est entre nos mains. Il n’y aura plus aucun retour en arrière possible de toutes façons, et c’est heureux, car rappelez-vous que nous étions, pour la plupart, déjà assignés à résidence, contraints de survivre, sur la vague promesse, de juste crever mieux…

Le pire ? C’est maintenant, si nous continuons à nous accommoder… du pire…

JBL1960

Évolution du système de contrôle pyramidal de Mohawk Nation News, 9 avril 2020 : Nous devons attraper et jeter les clefs du nouveau royaume, le N.O.M.

Corona = Couronne/Crown ► Virus Couronné !

Mon dossier Coronavirose/CoV19 – En plus de ce dossier,  consultez celui sur l’Horreur Vaccinale, constitué depuis décembre 2015 sur comment et pourquoi refuser l’Obligation Vaccinale parce que l’objectif final de cette psychose à la Coronavirose c’est ;  Puçage, eugénisme et Dictature Technotronique POUR TOUS…

Dans tous les cas, à ne pas louper : L’arnaque suprême du coronavirus dévoilée : Le Covid-19 est indétectable… C’est une menace fantôme ! C’est la plus grande escroquerie de l’Histoire, une mystification inouïe : Non seulement un pourcentage incroyable des personnes officiellement décédées du Covid-19 n’ont jamais été testées, mais on apprend dans l’article ci-dessous que la majorité des tests actuellement utilisés seraient incapables d’identifier spécifiquement le virus ! Tout ce qu’on nous raconte sur cette “pandémie” est bidon et ne vise qu’à entretenir la panique. OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/04/10/larnaque-supreme-du-coronavirus-devoilee-le-covid-19-est-indetectable-cest-une-menace-fantome/

Même ce nouveau virus est à couronne !

Comme quoi, il ne peut y avoir de (BIO)HAZARD !

▼▼▼

Comme l’avait déclaré le 1er juillet 2017 Henry Kissinger  ; L’idée de dominer le Monde est presque dans l’ADN des États-Unis » ► Source Russia Today ; Pourquoi presque, il a pas osé aller jusqu’au bout de son idée ? C’est qu’il vieilli le Henry, parce que ce n’est pas vraiment son genre, de prendre des gants ! Ou alors, des gants de boxe pour nous les mettre sur la tronche…

8 avril 2020, en pleine PANDÉMIC planétaire falsifiée : Henry Kissinger pense que le Coronavirus est une menace pour son précieux Nouvel Ordre Mondial, il veut donc que le Président Trump fasse tout son possible pour protéger le système. Dans un article d’opinion publié vendredi dans le Wall Street Journal, l’ancien secrétaire d’État a exhorté Trump à lancer un grand projet, comme le plan Marshall, pour unifier les alliés et les convaincre que l’Oncle Sam peut encore rallier les troupes en temps de crise. Voici les propos de Kissinger : Tirant les leçons de l’élaboration du plan Marshall et du projet Manhattan, les États-Unis sont obligés d’entreprendre un effort majeur dans trois domaines. Premièrement, renforcer la résilience mondiale face aux maladies infectieuses… Deuxièmement, s’efforcer de panser les plaies de l’économie mondiale… Troisièmement, sauvegarder les principes de l’ordre mondial libéral. Si l’attaque contre la santé humaine sera – espérons-le – temporaire, les bouleversements politiques et économiques qu’elle a déclenchés pourraient durer des générations. Aucun pays, pas même les États-Unis, ne peut, dans un effort purement national, vaincre le virus. La réponse aux besoins du moment doit en fin de compte être associée à une vision et à un programme de collaboration mondiale. Si nous ne pouvons pas faire les deux en tandem, nous ferons face au pire de chacun. (« The Coronavirus Pandemic Will Forever Alter the World Order », Wall Street Journal) – Source ; Le Blog de Sam La Touchhttp://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/henry-kissinger-appelle-a-un-nouvel-ordre-mondial-post-covid-unz-review

▼▼

Vous pouvez relier cet article à celui-ci ► À propos du nCoV19CdN planétaire ; le confinement des Natifs dure depuis 528 ans !

Verrou Céleste | Kingdom Hearts Wiki | Fandom

Évolution du système de contrôle pyramidal

Mohawk Nation News – le 9 avril 2020 – URL de l’article source en anglais ► https://mohawknationnews.com/blog/2020/04/09/evolution-of-the-top-down-system-of-control/

Traduit de l’anglais par Résistance 71, le 10 avril 2020, dans : Coronavirus et tyrannie capitaliste… S’emparer et jeter les clefs du Nouvel Ordre Mondial (Mohawk Nation News)

Nous devons attraper et jeter les clefs du nouveau royaume

(NdT : le Nouvel Ordre Mondial)

Les gens éveillés, comme les peuples natifs, peuvent mener une révolte contre cette guerre contre l’humanité. Noam Chomsky a dit : “Il est ironique de constater que les peuples les plus opprimés des Amériques, les Amérindiens natifs, sont ceux qui vont sauver cette terre appelée “Amérique” et le monde n’en sera alors qu’un bien meilleur endroit.Le concept même de la Grande Loi de la Paix (Kaianerekowa) va s’étendre au monde.

Onkwehonweh (peuples natifs de l’Île de la Grande Tortue) a versé son sang pour lutter contre la tyrannie et la destructions de l’Île de la Grande Tortue, ce durant cinq siècles. Les envahisseurs venus d’Europe ont vu qu’il y avait un paradis sur terre ici où les gens vivaient en harmonie absolue avec la nature. Nous voulons notre paradis de retour. Les envahisseurs ont voulu ce paradis pour eux-mêmes. C’est pour cela qu’ils ont perpétré leur premier faux-drapeau appelé “la révolution / indépendance américaine”, guerre entre les Britanniques du Royaume-Uni et ceux de l’Amérique du Nord afin de détruire la Grande Loi de la Paix et l’harmonie pour qu’ils puissent créer la première “république de la guerre”.

Il y a eu beaucoup d’attaques biologiques sur nous depuis l’arrivée des Jésuites au tout début du XVIIe siècle, ce qui provoqua le génocide de quelques 90% d’entre nous ; tout cela de concert avec le pire de tous les virus, celui de la veulerie et de la violence. La couverture pour ce programme matérialiste fasciste fut créée. La vérité de leur histoire et de leur attitude présente a été totalement cachée. Les gens sont hypnotisés et conditionnés pour préférer le confort dans leur pensée plutôt que les faits tels qu’ils sont. Leurs esprits sont remplis de mythes totalement fictifs au sujet de leur “grandeur”. Une société d’aveuglement à la vérité et d’abrutissement dans la non-pensée a été créée.

Nous, les survivants du plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité, sommes prudents et intrépides, sans peur, l’Île de la Grande Tortue nous appartient, à nous, à notre terre, à la création et à nos enfants non-nés.

Le gang de voyous criminels a saisi notre terre et a imposé sa volonté au monde par la guerre. Ils affirment que nous ne les comprenons pas, mais nous ne les comprenons que trop bien. Comme nos ancêtres avant nous, nous avons survécu pour continuer de porter le message et de le diffuser. Nous  sommes montés dans les collines pour y cicatriser (NdT : selon la prophétie…). Le serpent noir dira qu’ils n’ont aucune querelle avec nous.

Nous ne baisserons jamais les bras. Nous récupérons, cicatrisons et continuons nos devoirs pour un autre jour, un jour à la fois. Nous sommes les agresseurs pour la paix. Nous devons étendre Kaianerekowa sur le monde entier. Lorsqu’on nous amène devant un tribunal de l’amirauté pour des “infractions”, on nous demande si nous comprenons ce qui se passe. Nous disons invariablement : “Je ne comprends rien de tout cela. Tout ce que je sais c’est que ceci est ma terre ancestrale.”

Le coronavirus CoV19 est en train de balayer le monde. Le système immunitaire des gens est compromis par la technologie. L’agenda 21 de l’ONU, cet agenda de peur, est en train de se dérouler. Le CoV19 est en train de devenir un exercice militaire pour mettre en place la loi martiale. Bientôt, les gens vont demander une solution. C’est alors que nous verrons qui est derrière tout cela. Il s’agit de cette ONU fasciste et de son OMS, partie incestueuse de l’ONU. Les personnes âgées semblent être les cibles de ce virus car ce sont aussi les personnes de la connaissance. Elles meurent esseulées ainsi on ne peut jamais savoir de quoi elles meurent vraiment. Nous assumons que leurs pensions de retraite sont redirigées. Les tyrans promettent la liberté si on respecte leur pouvoir et qu’on ferme notre gueule !

Les tyrans utilisent leurs boniches serviles pour donner naissance à leur Nouvel Ordre Mondial. Nous, véritable peuple naturel de l’Île de la Grande Tortue, n’avancerons pas les mains vides face à leurs armes. Ils paieront très chers pour ce qu’ils nous ont fait.

Préparez-vous ! L’économie va s’effondrer. le monde a changé depuis notre blocage des trains. Ils ont entraperçu le pouvoir de la nature/création.

En février 2020, le monde nous a vu, nous et nos alliés, bloquer les trains allant d’Est en Ouest du Canada. Nous n’avons utilisé aucune arme. Ils ont vu le pouvoir de la terre-mère et la passion de nos peuples. Nous nous sommes tenus et avons bloqué les voies de chemin de fer et le monde s’est tenu à nos côtés. Le Canada voulait que nous tirions les premiers pour qu’il puisse nous bombarder.

Les traîtres parmi nous les ont aidé. Notre défense fut nos esprits. Nous n’avons plus de temps à perdre avec les idiots qui veulent savoir la vérité mais qui lui tourne le dos dès qu’on leur montre. Nous ne voulons pas l’égalité. Nous ne pouvons pas être égaux avec des voleurs et des assassins. Nous avons les moyens de construire un monde de justice et d’égalité. Kaianerekowa mettra un terme à leur guerre de 500 ans. Cela commencera à la porte Est de l’Île de la Grande Tortue (NdT : les gardiens de la porte Est sont la nation Mohawk, elle l’est depuis le XIIe siècle, plus de 900 ans !…) et se répandra à travers le monde.

La volonté du peuple est que ceux qui utilisent leurs cerveaux doivent gérer le monde. Nous nous noyons dans le marécage de la guerre des tyrans. Kaianerekowa va se débarrasser de ceux qui nous ont trahi, ils cesseront d’exister. Les capitalistes auront disparu. Nous pensons à nos enfants et à ce qui nous appartient, qui nous sera rendu afin d’être bien entretenu.

Les gens perdent leur pouvoir lorsqu’ils choisissent des tyrans menteurs et voleurs comme leaders.

l’Île de la Grande Tortue est notre terre-mère. Nous  n’avons  rien  à déclarer ni à admettre ! Les Canadiens et les Américains ont une différente patrie, une où ils retourneront s’ils refusent de vivre selon la Grande Loi de la Paix.

L’agenda de la mise en place planétaire d’un Nouvel Ordre Mondial de l’ONU pour 2030 peut abolir le concept de patrie mais pas pour les peuples indigènes qui sont les enfants de la terre-mère là où la création / nature nous a placé.

Le Canada et les États-Unis ne suivent en rien la volonté des gens. Un gribouillage sur un bout de papier appelée selon eux “traité” n’est en rien notre volonté. Cela ne représente que les signatures d’Indiens traîtres qui ont vendu une terre qui n’appartient qu’à nos bébés encore non-nés, une terre qui ne peut être ni vendue ni transférée.

Lorsqu’ils quitteront l’Île de la Grande Tortue métaphoriquement ou littéralement, ils prendront avec eux tous leurs bouts de papiers sans signification et leurs marionnettes des conseils de bandes. Nous nous défendrons, ce qui est un droit pour tout être humain en ce monde. Nous avons été forcés dans ce vortex de massacres et de vols bien des fois. C’est fini ! (NdT : ¡Ya Basta! ont dit d’autres natifs, un peu plus au sud, en 1994…)

Bientôt, les colons fascistes du Canada déserteront. Beaucoup d’alliées peuvent venir et vivre ici avec nous sous Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix. Nous n’avons jamais été défaits, jamais vaincus. Nous avons toujours pousser pour faire tomber le carcan de la tyrannie capitaliste mondiale.

Nous ne battrons pas en retraite. Nous parlerons toujours pour notre mère. Il n’y aura plus de couards, de traîtres, la Grande Loi de la Paix n’a pas de place pour eux.

Notre résistance va créer beaucoup de responsabilités. Nous devons savoir de quoi sont faits les gens. Nous n’avons jamais souhaiter être des leaders bien que nous ayons Kaianerekowa. La peur va les bouffer de l’intérieur. Nous observons ceux qui vont nous trahir et quand.

Qu’est-ce qui est plus important ? La vérité ou la procédure. Nous avons le choix de vaincre ou mourir. Le génocide fut accompli pour leur besoin historique. Il n’y aura plus une goutte de notre sang qui sera versée. Si c’est le cas, il y aura des rivières du leur. Qui survit, eux ou nous ? Peut-être tous. Nous n’arrêterons pas. Au bout du compte, leur volonté de faire le mal sera brisée.

Dans leur société, ceux qui possèdent les médias contrôlent les esprits. Les journaux et autres ne sont que des instructions de leur monde maléfique fondées sur leur irréalité fictive ne servant qu’à justifier leurs théories inventées de toute pièce. Même un fou n’en douterait pas. Les conspirateurs finissent toujours pas être confondus et éliminés. La peur, la force et la répression ne sont que les outils d’une faible autorité.

Les idées de nos ancêtres sont immortelles. Nous sommes immortels. Nous, les peuples indigènes allons mettre le feu au monde avec des idées de paix. La voie du déviant et du malfaisant est sombre. Ils ne voient pas ou ne comprennent pas sur quoi ils trébuchent.

La version intégrale des 117 wampums de Kaianerekowa que Résistance 71 a intégralement traduite en français et que j’ai mise au format PDF pour en proposer lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage, totalement LIBRES & GRATUITS ;

 

Cliquer pour accéder à pdfgrandeloidelapaix.pdf

Bien sûr, il n’est pas question de prôner une application Per se de La Grande Loi de la Paix à nos sociétés qui sont culturellement et structurellement différentes de la société iroquoise.

Grâce à cette traduction et sa mise au format PDF, nous pouvons ainsi l’étudier et adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir. Car une charte de ce style a non seulement un impact sur le processus politique d’une société, mais aussi sur le processus économique et donc écologique ► Qu’est-ce que l’écologie sociale de Murray Bookchin, 1982 ;

Il est également à noter le processus politique par des femmes et des conseils des femmes, dans une société matrilinéaire et égalitaire.

TOUS MES BILLETS SUR LES NATIFS & PEUPLES PREMIERS DE TOUS LES CONTINENTS ► https://jbl1960blog.wordpress.com/category/peuples-premiers/

Et pour un déconfinement général, solidaire et réfléchi, ma BIBLIOTHÈQUE de PDF (+de 178) qui sont tous en lecture, téléchargement, impression libres et gratuits car j’estime que TOUT ce qui participe de l’éveil de nos consciences et du développement de l’humanité doit être accessible à nous tous gratuitement, et dans notre langue.

Je me permets de vous conseiller la lecture de celui-ci, en priorité ; La City de Londres ; Au cœur de l’Empire, et en référence à ce coronavirus, qui n’est rien d’autre, finalement, qu’un virus à couronne !

 

 

Cliquer pour accéder à la-city-de-londres-au-cc593ur-de-lempire1.pdf

Éteignons les écrans et rallumons les cerveaux… MAINTENANT !
Éducation, connaissance, diffusion, intégration, action => BOYCOTT et après un confinement utile, DÉCONFINEMENT PLANÉTAIRE  = LIBÉRATION DE LA TERRE-MÈRE…

JBL1960

France, sous Loi Martiale Médicale ; C’est quoi la prochaine étape ?

Jusqu’où ? Jusqu’à quand ?

Quand assez est-il assez ?

À relier avec mon billet d’hier ► France 4ème semaine de confinement : Opération COVID19(84) en cours ! Puisqu’il est de plus en plus clair que l’objectif de cette PANDÉMIC est : Puçage, eugénisme et Dictature Technotronique POUR TOUS

Et que les psychopathes aux manettes conduiront leur expérience de Milgram planétaire, jusqu’au bout ► CoV19 = Expérience de Milgram planétaire en cours ?

8 avril 2020, en France ;

Fausse rébellion mais vrai trahison : Tribune de 15 députés : «Nous avons besoin d’un dépistage massif, pas d’un pistage massif» – FIGAROVOX/TRIBUNE – Paula Forteza et plusieurs députés issus principalement des rangs de la majorité s’opposent au projet, envisagé par le gouvernement, de déployer une application retraçant grâce au bluetooth les déplacements des personnes malades du Covid-19 ► https://www.lefigaro.fr/vox/politique/tribune-de-15-deputes-nous-avons-besoin-d-un-depistage-massif-pas-d-un-pistage-massif-20200408

Tracking or not Tracking : Le gouvernement sur la piste d’une application pour lutter contre le Coronavirus – Olivier Véran et Cédric O veulent faire développer une application visant à identifier « les chaînes de transmission du virus ». NB : L’application serait utilisable sur la base du volontariat ► https://www.lefigaro.fr/societes/coronavirus-le-gouvernement-planche-sur-une-application-pour-identifier-les-chaines-de-transmission-20200408

Qui pour les croire ?

Alors que dès aujourd’hui à Paris, jogging et pratiques sportives individuelles sont VERBOTEN de 10 à 19 h ► http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-port-du-masque-horaires-decales-de-jogging-ehpad-anne-hidalgo-fait-le-point-pour-paris-07-04-2020-8295423.php ;

Que l’ausweis, partout en France, est téléchargeable sur Smarphone avec QR Code ► https://factuel.afp.com/attestation-de-deplacement-numerique-quels-risques-pour-les-donnees-personnelles Et l’on se donne beaucoup de mal pour vous convaincre que cela est sans aucun risque pour vous…

Qu’après vous avoir demandé de vous démasquer, parce que cela ne vous servirait à rien (pis surtout qu’on n’en a pas pour tout le monde !), que seuls les soignants, et encore, étaient prioritaires, aujourd’hui à Nice, Cannes, Sceaux, etc, le port du masque est OBLIGATOIRE ► https://www.capital.fr/economie-politique/ces-villes-ou-le-port-du-masque-devient-obligatoire-1366890 ;

Avant que de venir obligatoire ► https://www.sudouest.fr/2020/04/07/le-port-du-masque-bientot-obligatoire-pour-tous-plusieurs-villes-francaises-s-y-mettent-deja-7393284-10861.php et de vous faire raquer pour défaut d’ausweis, de masque, trop de courses, pas assez de courses, trop tôt, trop tard, trop nombreux*, trop vieux…

Le monde d’Après-CoV19 commence maintenant !

Le confinement, utile, est une épreuve en soi, isolant souvent encore plus les personnes.

Pour ceux qui se rêvent les tenants de l’ordre et du pouvoir, les mesures nécessaires pour contrer le virus sont opportunes : difficile de manifester contre cet abus de pouvoir en pleine pandémie !

Rien aujourd’hui ne nécessite la mise en place d’un état d’exception sur le territoire. Tout comme rien ne l’imposait après les attentats de 2015. Pourtant, il a duré jusqu’en 2017. Nous, anarchistes, savons pertinemment quel est le but poursuivi : comme le gouvernement l’a fait en 2017, Macron et ses acolytes rêvent de faire entrer dans la loi courante des mesures censées être exceptionnelles…

Encore une fois ils nous font le coup du « c’est pour votre bien et ces mesures seront levées dès que tout sera revenu à la normale ». Et nous devrions les croire ? Promis, juré mais surtout pas craché en ce moment ! Non, nous ne sommes pas dupes !

À la solidarité ils préfèrent la matraque, à la santé ils préfèrent le profit. Rien de neuf, les États sont pourris. Hier comme aujourd’hui, demain comme dans cent ans, mort aux États, mort aux frontières, vive l’entraide et la liberté !

Luttons et organisons-nous pour notre idéal ► https://www.monde-libertaire.fr/?article=Sanitaire_ou_pas_non_a_letat_durgence_! VIA https://resistance71.wordpress.com/2020/04/08/coronavirus-communique-de-la-federation-anarchiste-sur-letat-durgence-sanitaire-ou-pas-et-le-confinement-mars-2020/

Coronavirus: tutti a casa, e sui social esplode la creatività ...

*Une ville italienne instaure des jours où seules les femmes peuvent faire les courses : Le maire de la ville italienne de Canonica d’Adda a strictement réglementé la visite des commerces en période de confinement. En vertu d’une ordonnance, les hommes et les femmes doivent désormais faire les courses séparément. Quatre jours par semaine ont été réservés aux hommes et trois aux femmes. Depuis le 6 avril, les hommes et les femmes de la ville de Canonica d’Adda, dans la province italienne de Bergame, ne doivent plus aller faire de courses ensemble ► https://fr.sputniknews.com/international/202004071043499644-une-ville-italienne-instaure-des-jours-ou-seules-les-femmes-peuvent-faire-les-courses/

Au Bureau de la Révolte, j’inscris mon nom  pour  dire  STOP !  ÇA SUFFIT !  PAS EN MON NOM !  Ou tout simplement NON !

FRANCE, 8 avril 2020, sous LOI MARTIALE MÉDICALE : Coronavirus – “Les gens confinés se prennent pour des policiers” : les appels au 17 pour délation explosent : C’est l’un des effets pervers du contexte sanitaire et social actuel. Les appels pour dénoncer le non-respect des mesures de confinement sont en recrudescence dans les centres d’appels d’urgence de la police et de la gendarmerie. france3-regions.francetvinfo.fr ►  https://planetes360.fr/coronavirus-les-gens-confines-se-prennent-pour-des-policiers-les-appels-au-17-pour-delation-explosent/

CONFINER, utile, ne veut pas dire se transformer en CON-FINIS !!!

Le 8 avril 2019, je publiais cet appel à lutter CONTRE l’Agenda Oligarchique de dépopulation – Sarkozy et les compteurs intelligents, au format PDF ;

Cliquer pour accéder à agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents-8-avril-2019.pdf

PDF N° 92 dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF (+ de 178)

J’ai toujours estimé que Sarkozy, en première taupe zunienne, avait été chargé d’initier le Plan ou Agenda21/Agenda oligarchique, qu’Hollande, Roitelet du Golf, avait poursuivi, élargissant même le champ des possibles, avec la complicité active de Ségolène Royal, Reine des Pôles sous Macron, avec le déploiement des compteurs communicants Linky principalement, ouvrant la voie aux GAZPAR, AQUARIUS, TÉLÉO des futures villes connectées. Et maintenant des Mini-réseaux Pinky : Énedis prévoit un millier de centrales « Pinky » d’ici 2021 [EUW 2019]

Pour bien comprendre que Macron de Rothschild avait été mis là pour accélérer le dépeçage en coupe réglée du peuple français pour la mise en place du N.O.M. sous quelques formes que ce soit, et à la schlague, y compris avec une pandémie. Et comprendre que ce qui est différent avec la mise en place du pur produit Rothschildien Macron dans le fauteuil élyséen, c’est que pour la première fois depuis Pompidou du moins, l’Oligarchie a mis directement un clone de sa Banque, qui plus est, dans la place. Tripatouillant les résultats de l’élection au passage, après avoir éliminé tous ces adversaires, afin que tel le Highlander il n’en reste qu’Un ! Lui…

Alors que Sarkozy, 1ère taupe zunienne, et Hollande, roitelet du Golf, (dont la mission était de s’effacer pour céder sa place au suivant) étaient des politicards issus du sérail, avec tous deux une très très longue carrière politique faite de veulerie, tromperie et trahison usuelles. Ces deux guignols avaient encore de vieux « réflexes » politiques de « parti » et des réseaux impliqués. Macron lui n’est qu’un rond de cuir de la banque formaté (voire pucé) aux diktats du capital et bombardé Grand-prête (y’a qu’à revoir les images de son incroyable arrivée et discours au Louvre) de la secte ultralibérale franchouillarde à la botte de la City, le CAC40, tout comme Wall Street n’étant qu’une succursale de la City de Londres, avec pour « mission » de liquider tous les acquis sociaux, et nous avec, et empaqueter le tout pour les Banksters dans une ultime succion de ce qui reste à pomper, la preuve avec la réforme de la retraite par points, mise en suspend pour cause d’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE…

C’est pourquoi face à cet état d’urgence sanitaire et pour faire tomber les LOIS MARTIALES MÉDICALES, ICI & MAINTENANT ;

j’appelle TOUS LES CONFINÉS DE LA TERRE À CE DONNER LA MAIN car je suis bien certaine qu’il n’y aura PAS DE MAINS EN TROP et pour un DÉCONFINEMENT GÉNÉRAL…

JBL1960

À propos du nCoV19CdN planétaire ; le confinement des Natifs dure depuis 528 ans !

Fédérons-nous pour un déconfinement général concerté et réfléchi de toute la Terre ;

ICI & MAINTENANT

Et pas dans 500 ans !

À relier à ce billet, si vous voulez ► CoV19 J12 EN FRANCE : Le point de vue des Natifs de l’Île de la Grande Tortue : Bienvenue dans la REZ !

Mon dossier Coronavirus/CoV19 + tous les billets sur les Natifs et Peuples Premiers

Planète Terre purge la bulle capitaliste

Mohawk Nation News – 30 mars 2020 – URL de l’article source en anglais ► https://mohawknationnews.com/blog/2020/03/30/earth-cleansing-the-capitalist-bubble/

Traduit de l’anglais par Résistance 71, dans : Coronavirus, avatar du génocide planétaire… Vision et sagesse native amérindienne (Mohawk Nation News)

L’holocauste des peuples natifs et le déni du monde occidental ont commencé avant l’arrivée de Colomb en 1492 et continue jusqu’à aujourd’hui. Au XVIIe siècle, les Européens [chrétiens] ont affirmé être propriétaire des terres riches en ressources habitées par Onkwehonweh (peuples natifs) d’Amérique du nord et du sud. Ils organisèrent des savants fous qui développèrent des façons de perpétrer le plus grand holocauste de l’histoire de l’humanité. Quelques 150 millions d’Onkwehonweh, 95% des gens natifs de l’Île de la Grande Tortue furent annihilés. Aujourd’hui les dominants ne prêtent aucune attention à la rage sans fond qu’ils ont créée en nous. Nous sommes un peuple en colère et très déçu.

Les capitalistes ont pompé le sang des gens et de la terre. Le dernier chapitre de l’histoire de ce capitalisme vient de s’ouvrir. La bulle est bien trop grande, elle doit éclater.

L’esprit des colons est faible. Ils ont été conditionnés, endoctrinés depuis des siècles à suivre les ordres de leurs leaders.

Il est de notre devoir de mettre en garde les gens de tous dangers, comme l’aigle posé au sommet de l’arbre de la paix. Leurs religions les ont programmés par des codes que leurs leaders utilisent quand ils les veulent en guerre, quand ils veulent une effusion de sang et le chaos total. Les soi-disant leaders d’aujourd’hui sont des dictateurs et non pas les serviteurs des peuples.

Prière, foi et menaces réduisent au silence les gens, ainsi ils peuvent nous réduire jusqu’à un niveau gérable. Leur horreur passée et présente ne peut jamais être réconciliée ou oubliée. C’est notre terre-mère qui aura finalement le dernier mot et non pas tous ces manipulateurs scientifiques et médiatiques de l’attitude humaine. Nous sommes privés de 150 millions d’Onkwehonweh qui ne naquirent jamais. Nos ancêtres nous ont parlé du génocide.

Aujourd’hui, les couvertures contaminées à la variole sont remplacées par le CoVD19. Le vaccin est centralisé afin que les entrepreneurs capitalistes puissent une fois de plus s’engraisser. Les scientifiques mettent des déclencheurs dans l’esprit des gens pour que ceux-ci commettent des atrocités à la demande. Pour nous, notre terre-mère crée en nous, l’esprit de reconnaissance du fait que nous sommes tous partie d’un tout, nous appartenons ensemble. Elle agit et vit en nous et nous rappelle comment nous avons toujours essayé de l’aider. Les plans des colons pour nous tuer et nous supprimer ont toujours été maintenus dans l’ombre. Maintenant nous les voyons.

Le Coronavirus CoVD19 danse autour des colons prêts à tourmenter, provoquer et frapper. Ils sont terrifiées. Ce qu’ils nous ont fait est en train de se produire pour eux.

Le génocide est connu sous le nom d’AIONTATHENIENTHO’SHERON, ou “la torture continuelle”. Les psychopathes ne paniquent pas. Le président Trump n’a aucune empathie. Il voit son peuple souffrir, malade, hystérique et devenu fou alors qu’ils meurent. Les anticorps qu’ils possèdent sont pour les virus et les maladies qu’ils nous ont apportés afin de nous annihiler. Ils n’ont pas d’anticorps pour le CoVD19. Ils pensent toujours qu’ils sont plus forts que la nature. C’est leur plus grosse erreur. Les remarques de Trump ne sont que des bravades et des autosuggestions induisant l’idée que les personnes âgées devraient être volontaires à mourir pour sauver la bourse et que d’autres devraient se suicider pour l’équipe.

Le jour où notre voix a été muselée fut le jour où nous sommes supposément morts. Ils ont toujours tenu des comptes sur combien d’entre nous mouraient et combien existent toujours. Nous nous sommes cachés. Ils ont caché la vérité. Il continue de vouloir nous réduire au silence. Ils sont en train de perdre pied. Ils hurlent pour que nous les entendions. “Tenez, un peu de fric pour vos arts, vos films, vos spectacles, vos pow-wows, pour l’éducation, pour des livres etc… Dites nous-en un peut plus sur vous qu’on puisse planifier correctement la suite du génocide.” Les dominants veulent nous endormir en nous jetant du fric et des potions. Leurs conseils de bandes sont des putes. Ils sont cana’jon, squatters. La Grande Loi de la Paix s’occupera des traîtres. Ils vont tomber eux-mêmes dans les pièges qu’ils nous tendent.

La vérité est notre arme majeure… Leurs mensonges à notre sujet ont été martelés dans nos têtes. Maintenant, ils font l’expérience de leurs propres souvenirs falsifiés et inventés. Les dominants hypnotisent les gens avec des promesses, du fric et le “rêve américain”. Leurs mains sont toujours couvertes du sang du massacre de nos peuples. Ils nous ont assassinés, nous ont donné des couvertures infestées de variole pour nous tuer. Puis ils ont inventé des lois pour décriminaliser leurs actions et s’exonérer. Il est toujours immoral, mal et particulièrement odieux de réduire à dessein la population des peuples. Ils voulaient le champ libre pour piller et violer notre terre-mère.

Quand leur soif de notre sang sera t’elle étanchée ? Ils ne veulent pas que leur véritables désirs soient exposés au grand jour. Notre existence les perturbe grandement. Ils ont créé des psychologues, des neurologues, des psychiatres, des conseillers, des drogues et autres médicaments, des diversions pour couvrir et anesthésier leur hystérie.

Le ministre [canadien] des affaires indiennes nous a été envoyé pour nous hypnotiser avec ses “suivez-moi”, “n’ayez pas peur”, “je vais arrêter cette folie, ça n’arrivera plus”, “faites-moi confiance”. Les dominants dirigeants veulent qu’il nous parle en mohawk pour nous pacifier pour qu’ils puissent nous disséquer plus avant. S’ils devaient admettre ce qu’ils font, ils auraient des crises d’hystérie. Ils se précipiteraient sur leurs médicaments et sur leur “eau de feu” pour être temporairement aveuglés. Quand l’effet s’estompe, ils en reprennent. Les magasins d’alcool ne sont pas fermés durant cette pandémie et ce pour une bonne raison. Rien ne les réveille et les fait respecter la nature.

Nous étions absolument libres comme les oiseaux avant l’arrivée des Européens [chrétiens] occidentaux. Ils ne purent jamais emprisonner nos esprits. Avec Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, nous devrions présider à la grande table des Nations-Unies, leur enseigner comment faire pour coexister avec autrui et avec notre terre-mère. Notre mentor karonhiaktajeh disait “J’ai attendu toute ma vie ce qu’ils appelaient civilisation”. Il ne la vit jamais. Comme le charismatique Jim Jones qui mène ses suiveurs en Guyane, Trump dira aux siens de “boire du kool aid”, ou de se faire piquer avec le vaccin qui existe sans doute déjà.

Les colons sont conditionnés pour écouter ou poster des suggestions hypnotiques ou des messages codés créés par des scientifiques influencés par Freud et [son neveu] Bernays qui contrôle toute la propagande, les médias et les systèmes d’ “éducation”. Le public est pré-moulé. Leurs systèmes de contrôle des esprits leur dit ce qu’ils doivent penser et que ce qu’ils pensent est leur plus profond désir. Ils ne comprennent pas qu’en fait il s’agit des désirs fabriqués des dominants qui ont été placés dans leurs esprits afin de contrôler tous les aspects de leurs vies. C’est tout ce qu’ils sont supposés savoir.

Nous voulons la liberté pour nous-mêmes et pour notre terre-mère. Ceci est le cadeau qui nous a été fait par la nature/création. Les dominants et leur système de pouvoir artificiel sont en ce moment en charge des affaires planétaires, mais plus pour longtemps. Leur système rend tout le monde soumis et obéissant, fait perdre le jugement et la confiance en soi. Les envahisseurs ne sont en rien des gens d’honneur. Ils n’ont pas traité directement avec nous, à part pour nous tirer dans le dos. Ils n’ont pas pu nous battre dans une confrontation directe.

Les dirigeants ne peuvent pas vaincre le virus qui provient d’eux. Le virus les a mis à genoux. S’il le pouvait, il n’y aurait plus de virus. Ils sont très frustrés de leurs échecs. Ils ont stocké quantité d’armes de destruction massive pour annihiler les gens au lieu d’utiliser leur énergie pour les sauver. Même les masques et les respirateurs sont inexistants à moins que les capitalistes puissent en tirer un profit spéculatif. Ceci ne peut mener qu’à une hystérie de masse.

Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, ramènera les gens ensemble ainsi nous pourrons à la fois partager les fardeaux et les succès.

Le soi-disant “Accord-cadre” (“Framework Agreement” canadien) est leur plan du “je vais m’assurer que vous mourrez” pour nous. Seul Kaianerekowa clarifiera leur conscience. Les survivants essaieront de se sauver de l’Île de la Grande Tortue. Ils nous ont enfermé dans des camps de prisonniers de guerre comme des animaux, camps appelés “réserves indiennes” [NdJBL : REZ]. Ils ont affirmé que nous étions “gardés en sécurité” !!! Si nous sortions, on nous classait comme “criminels” et étions jetés en prison, nos familles détruites ou nous étions tués. Cette persécution continue toujours. Les envahisseurs essaient de détruire notre âme, notre esprit, d’y jeter l’obscurité. Cela a fonctionné avec les conseillers de bandes, les “Indiens de forts”. La meilleure arme que nous ayons est celle-ci : confrontons-les tout azimut avec la vérité. Ils ne basent aucune de leurs actions sur la loi naturelle.

En fin de compte ils s’entretueront et s’enterreront. Ils quitteront l’Île de la Grande Tortue et on les y verra plus jamais. Nous serons enfin libérés des serpents rouge, blanc et noir.

Onkwehonweh, les peuples de l’Île de la Grande Tortue vont renaître de leurs cendres et le monde se trouvera en bien meilleure posture par ce fait même. Kaianerekowa va rayonner à travers le monde. Une nouvelle ère va commencer. L’existence des envahisseurs va refouler jusqu’à la plus lointaine obscurité.

Nous ferons toujours partie du monde naturel. Notre conscience est en nous et nous connecte avec le monde, avec la terre.

Si les colons ne suivent pas Kaianerekowa, ils ne peuvent pas rester ici. Chacun a le choix car chacun à la capacité de la raison. Nous n’avons besoin que de nous-mêmes pour nous occuper de notre terre-mère.

La première guerre mondiale, 1918 et ce qui a suivi continuent, la grippe, la dépression, le crack boursier de 1929, la seconde guerre mondiale et la continuation et la célébration de la guerre encore et toujours.

La force naturelle en notre sein doit être relâchée afin que le grand pouvoir de la Grande Paix soit. Ce pouvoir fut constaté lorsque les trains furent récemment bloqués en soutien de notre famille de l’ouest des Wetsuweten qui ont résisté à Coastal Gas Link et son oléoduc qui est maintenant en construction totalement illégale. Nous, les peuples naturels, sommes ici pour survivre et pour coexister en tant que frères, sœurs et avec toute vie sur notre terre-mère.

Les dirigeants des colons envahisseurs/exterminateurs musèlent la liberté et la connaissance. Leur empire sera renversé par une poignée. Leur argent fictif et volé sera inefficace.

Cérémonie de purification

PAGE KAIANEREKOWA ou La Grande Loi de la Paix ;

Pour comprendre le Plan de ce confinement qui trouve son origine dans la doctrine chrétienne de la découverte apportée par le porteur de croix = Christophe Colomb en octobre 1492 afin que quelques 150 millions d’Onkwehonweh et 528 ans plus tard, 95% des gens natifs de l’Île de la Grande Tortue soient annihilés, je vous propose la (re)lecture de l’essentiel de traduction, en français, du Contre-rapport à la Commission Vérité & Réconciliation = MEURTRE PAR DÉCRET, le crime de génocide de 1840 à 1996 au Canada, en version PDF dans sa dernière mise à jour ;

Cliquer pour accéder à cr-a-la-cvetr-meurtre-par-decret-maj-du-8-juin-2019.pdf

Toutes les autres versions au format PDF (+de 177) en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage libres et gratuits sont réunies dans cette page ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Ne doutez pas qu’en France, avec Macron et tout son gouvernement-qui-nous-ment, le confinement démarré le mardi 17 mars 2020 à 12 heures ne puisse durer si longtemps, dès lors que tous les chiffres sont faux et qu’il est plus qu’évident maintenant que ce fiasco planétaire a été planifié afin de nettoyer la Terre de près de 7 milliards d’individus soit une réduction de la population de 95% ce afin de maintenir l’humanité sous la barre de 500 millions d’individus maximum qui seront prêts à accepter n’importe quoi pourvu qu’on les laisse (morts)vivants…

Plus que jamais la SOLUTION est en NOUS ;

La SOLUTION pour un déconfinement planétaire concerté et réfléchi ?

C’EST NOUS !

JBL1960