Plus temps d’éveiller les mougeons – Temps de RÉVEILLER les lions…

Qui sommeillent en chacun de NOUS…

Dans le prolongement de Crash-Test, Ou le saut périlleux de l’Humanité dans l’abîme de Zénon en version PDF N° 300422 de 9 pages https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/04/zenon-crash-test-ou-le-saut-perilleux-de-lhumanite-dans-labime-avril-2022-1.pdf ► dans Les Chroniques de Zénon

▼▼▼

DEBOUT LES LIONS RIEN 01 05 22

INSTANTANÉ de RIEN du 1er Mai 2022 ► DEBOUT les LIONS https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/05/le-lion-nest-pas-mort-ce-soir-de-rien-01-05-22.pdf

Retraite aux flambeaux de RIEN 010522

+ 1 message aux retraités qui ont réélus leur Monarc https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/05/retraite-flambee-de-rien-30-04-22.pdfBonne retraite aux flambeaux !

À retrouver dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN

ICI – IMMÉDIATEMENT & D’OÙ NOUS SOMMES !

Déclaration des mères de clan Mohawk : Retrait immédiat de la croix de Mont Royal

doctrine_de_la_decouverteMohawk Nation News, 25 avril 2022 https://mohawknationnews.com/blog/2022/04/25/declaration-mmediate-removal-of-mount-royal-cross-audio/

Traduction Résistance 71 – Complétée & Enrichie par Jo Busta Lally

Les kahnistensera, mères de clan de la nation Mohawk ont déclaré qu’en accord avec Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, la Croix, symbole religieux de contrôle de la pensée afin que les gens n’utilisent plus jamais leur esprit pour penser mais juste pour “croire” en des mensonges, doit être mise à bas.

La croix est un symbole de domination, de génocide et de violation de kaianerekowa. Sous cette croix réside des tombes inconnues de natifs qui ont été massacrés par les envahisseurs. Tout Pensionnat pour Indiens où les enfants furent massacrés a sa croix. Le symbole de contrôle des esprits surplombe tekanontak (Mont Royal), un village kanienkehaka (mohawk). La croix contrôle l’esprit de quiconque la regarde, y pense et la vénère.

Cette croix sert de rappel commémoratif du génocide qui a eu lieu et qui continue aujourd’hui. Les envahisseurs occupent des terres qui ne leur appartiendront jamais. L’Université McGill est attaquée en justice à la Cour Supérieure du Québec par les mères de clan Mohawk. La première session aura lieu le 30 mai prochain. Les envahisseurs doivent vider les lieux de nos terres. Ils n’y ont jamais été invités. Jamais. Les mères de clan Mohawk ont pris leur décision en accord avec kaianerekowa, la Loi de la Grande Paix, afin que ce symbole soit immédiatement retiré.

Ceux qui ont perpétré et ont profité des massacres des peuples originels peuvent commencer à empaqueter leurs affaires dès maintenant et quitter l’Île de la Grande Tortue à moins qu’ils ne reconnaissent la Grande Loi de la Paix comme étant la seule loi régissant l’Île de la Grande Tortue. Tous les symboles de l’injustice systémique et de la haine seront retirés de notre terre.

Le peuple originel refuse de regarder chaque jour et de voir ce symbole qui leur rappelle tant d’horreur, de colère et de souffrance de cette expérience de contrôle de masse et des expériences conduites par le Allen Memorial de l’Université McGill, la CIA et le gouvernement canadien, que cette croix représente. Tous les noms originels des endroits seront restaurés parce que notre Mère déteste être appelée en des termes comme “St Louis de ha-ha-ha” et tout autre nom étranger.

Nous ne les laisseront pas passer au travers les mailles du filet en les aidant à produire le plus grand holocauste de l’Histoire de l’Humanité. Quand la croix sera abattue, nous pourront avoir une tranquillité d’esprit. Merci.

Ces soi-disant “Indiens” qui allèrent à Rome et embrassèrent la bague du pape ne font que montrer leur soumission, tout comme ces sous-fifres de la mafia embrassant la bague du parrain. De vrais indigènes n’embrasseraient jamais l’artifice d’un tueur en série.

Et oui, une culture qui glorifie les tueurs en série tout comme ces croix le font doit prendre fin.

Christophe Colomb / Christopher = Porteur de Croix 1er Meurtrier de masse du Nouveau Monde 

Traduction : Dès que je suis arrivé dans les Indes [NdJBL : Rappellons tout de même que ce grand explorateur se croyait en Inde, et appellent donc les Natifs, les Indiens] sur la première île* que j’ai trouvée, j’ai pris quelques-uns des indigènes par la force afin qu’ils puissent apprendre et me donner des informations sur ce qu’il y a dans cette partie de l’île.

Ils ne portent pas d’armes et ne les connaissent pas, car je leur ai montré une épée, ils l’ont prise par la lame se coupant eux-mêmes ignorants ce qu’ils faisaient.

Ils n’ont pas de fer. Leurs lances sont de simples cannes. Ils feraient de bons serviteurs. Avec cinquante hommes, nous pourrions les subjuguer et en faire ce que nous voulons.

*Il convient de rappeler que Christophe Colomb/Cristobál Colón n’a jamais mis un orteil sur l’île de la Grande Tortue (Amérique du Nord). JAMAIS ! Il a débarqué sur l’île de Guanahani, l’actuel San Salvador, le 12 octobre 1492 qui est toujours commémoré comme le Columbus Day / Jour de la Découverte ou Día de la Raza/Jour de la Race dans tous les pays anglophones, dans toute la Hispaniola et bien sûr en Espagne !

Les Visiteurs de ce temps

Pour que plus personne d’ICI ou d’AILLEURS ne puisse dire = JE NE SAVAIS PAS ! PARCE QUE NOUS SAVONS !

Et je précise que je suis blanche, descendante des premiers colons/envahisseurs/exterminateurs, donc baptisée à l’Église catholique romaine, et que ma toute première action en décolonisation a été mon renoncement au baptême en récusation de la Doctrine chrétienne de la découverte https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/effondrer-les-empires-coloniaux-par-jo-busta-lally.pdf dans FAIRE TOMBER L’EMPIRE ;

C’est pourquoi, j’ai décidé de me tenir aux côtés des Natifs et peuples premiers consciente que l’avenir de l’Humanité, qui se joue en ce moment même, passe par les peuples occidentaux (vous, moi) émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre.

LA SOLUTION C’EST NOUS PEUPLES DE LA TERRE SOLIDAIRES & UNIS !

CITATIONCHEEROKE

Tout dépend de NOUS !

JBL1960

BIBLIOTHÈQUE PDF

Contre-Rapport à la Commission Vérité & Réconciliation : Meurtre Par Décret – Le crime du génocide au Canada, version PDF N° 1 de 58 pages (publié en juin 2016 et à télécharger gratuitement) de la traduction partielle, mais substantielle, en français par Résistance 71 du CR à la CV&R  « Murder By Decree » (400 pages) publié le 1er mars 2016 et dans sa dernière version mise à jour en juin 2019 https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/06/cr-a-la-cvetr-meurtre-par-decret-maj-du-8-juin-2019.pdfhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/06/cr-a-la-cvetr-meurtre-par-decret-maj-du-8-juin-2019.pdf ;

ABOLIR/ABATTRE LE COLONIALISME

Le plus grand génocide de l’histoire de l’humanité n’a pas eu lieu dans l’Allemagne nazie, mais sur le sol américain.

100 millions d’Amérindiens ont été massacrés et ont perdu leur Terre-Mère.

Fait historique : la plupart des personnes qui les ont massacrés étaient des chrétiens. Désolé si vous ne pouvez pas supporter la vérité.

▼▼▼

“Le génocide ne veut pas nécessairement dire la destruction immédiate d’une nation entière… c’est plutôt un plan coordonné de différentes actions visant à la destruction des fondations essentielles à la vie des groupes nationaux ayant pour but l’annihilation de ces groupes eux-mêmes.” ► Michael Lemkin, 1944

La définition originale de Michael Lemkin du génocide ne faisait aucune mention de “l’intentionnalité” en regard du crime. Pour lui, l’intention n’était pas le facteur, le génocide était simplement une action, “la destruction d’un groupe” et cet acte de destruction en lui-même démontrait et impliquait l’intention de commettre un crime simplement parce que bien des personnes y participaient de manière consistance avec un résultat meurtrier évident. […] À la fois les gouvernements canadien et américain travaillèrent d’arrache-pied pour faire réviser la définition originale de Lemkin afin de se protéger eux-mêmes de toute inculpation quant à leurs propres crimes de guerre domestiques. Ils accomplirent cela principalement en insérant la phrase suivante dans la version écrite de la définition du génocide : “Le génocide veut dire l’intention de détruire en totalité ou en partie, tout groupe national, ethnique, racial ou religieux…” Bref, le génocide fut retranscrit comme étant non pas une action, mais une intention une position absurde tout autant que légalement insupportable, que d’affirmer que lorsqu’un homme tue quelqu’un puis le vole, le crime n’a pas été le meurtre en lui-même mais l’intention de l’homme de tuer. Cette redéfinition auto-gratifiante fut adoptée dans la mouture finale de la Convention sur le Crime de Génocide de l’ONU en 1948. Depuis ce temps, les gouvernements et les Églises impliqués dans l’acte de génocide se sont lourdement reposés sur cette “pirouette légale intentionnelle” comme barrière de sécurité contre leur propre mise en accusation, spécifiquement en Amérique du Nord (Canada, États-Unis, Mexique). (Page 13)

136 réflexions sur « Plus temps d’éveiller les mougeons – Temps de RÉVEILLER les lions… »

  1. Ukraine – Plus de détail sur le rat canadien !

    Un général prit au collet alors qu’il allait se « tirer à l’anglaise » de l’usine Azovstal…

    Un héro de l’OTAN : Délinquant sexuel, Le lieutenant général Canadien TREVOR CADIEU rampe dans les égouts de l’usine Azovstal à Marioupol et est capturé comme un rat par les Russes. Il sera jugé à Moscou pour ses méfaits.

    http://echelledejacob.blogspot.com/2022/05/blog-post_2.html

    https://www.lapresse.ca/actualites/2022-04-21/un-officier-canadien-faisant-l-objet-d-une-enquete-s-est-rendu-en-ukraine.php

    Et en schleu, ça claque mieux !

    https://www.anti-spiegel.ru/2022/kanadischer-general-unter-asowstal-uno-will-bei-evakuierung-helfen/?doing_wp_cron=1651272342.9752330780029296875000

    J’aime

  2. Petit rappel !

    J’aime

  3. J’aime

  4. Hanan Khadour : elle était née en plein couvre-feu de la 2ème Intifada. Elle est morte 19 ans plus tard au milieu des affrontements israélo-palestiniens – par Gideon Levy – https://tlaxcala-int.blogspot.com/2022/05/gideon-levy-elle-etait-nee-en-plein.html

    Lorsque Hanan Khadour est née, Jénine était sous contrôle de l’armée israélienne en raison de l’opération « Bouclier défensif », et son père a dû la porter à l’hôpital dans ses bras. Il y a trois semaines, elle est montée à bord d’un taxi collectif dans la même ville, qui grouillait de soldats et de tireurs d’élite israéliens. Une seule balle a transpercé son corps

    Hanan Khadour était née le 1er décembre 2002. Sa mère, Abir, était à son huitième mois lorsque les contractions ont commencé. L’hôpital le plus proche se trouvait à Jénine, à 12 kilomètres de chez elle dans le village de Faqua, mais il n’y avait aucun moyen de s’y rendre à cause des barrages routiers. C’était la période qui a suivi l’opération « Bouclier défensif » durant la deuxième Intifada, et le camp de réfugiés de Jénine était toujours bouclé. Abir a accouché à la clinique du médecin du village : Hanan est née prématurée. Elle avait un besoin urgent d’un incubateur, mais aucun n’était disponible localement. Le médecin a dit à la famille que la survie du nouveau-né dépendait de son transport urgent à l’hôpital.

    Son père, Mahmoud, a décidé qu’il devait tout faire pour donner à sa fille une chance de vivre, comme il dit maintenant.

    Mahmoud a appelé le service d’ambulances d’urgence du Croissant-Rouge juste après sa naissance, mais on lui a répondu qu’ils ne pouvaient pas se rendre à Faqua, l’armée ne les laissant pas passer. Il a alors conduit avec le petit bébé jusqu’à la berme de terre que l’armée avait érigée pour isoler le village de Jénine. Il est sorti de la voiture, sa fille dans les bras. Les soldats de l’autre côté de la barrière ont menacé de lui tirer dessus s’il faisait un pas de plus.

    « Vous pouvez me tirer dessus », leur a-t-il dit, « mais j’emmène ma fille à l’hôpital ».

    « C’est quoi le problème avec ta fille ? », lui a demandé un soldat.

    « Elle vient de naître, et elle est sur le point de mourir », a-t-il répondu.

    Finalement, Mahmoud a fini par franchir la barrière à pied. Une ambulance du Croissant-Rouge l’attendait et a transporté Hanan à l’hôpital de Jénine, où elle a été placée dans une couveuse, où elle a passé le mois suivant. Mais ce n’était pas la fin de son calvaire. Lorsqu’elle a eu un an et qu’elle a commencé à marcher, une anomalie congénitale a été découverte dans sa hanche et elle a été hospitalisée pendant 21 jours, cette fois à l’hôpital Mukassed de Jérusalem-Est, où l’anomalie a été corrigée. Son père n’a pas été autorisé à être avec elle, l’accès lui étant refusé pour des raisons de sécurité.

    C’est ainsi qu’a commencé la courte vie d’Hanan Khadour, qui s’est terminée la semaine dernière.

    Au cours de la deuxième semaine d’avril, Hanan, 19 ans, est montée dans un taxi collectif de Jénine à Faqua. Tous les passagers du véhicule étaient des femmes. Le chauffeur se souviendra plus tard que des soldats israéliens étaient présents dans les environs et que des tireurs d’élite étaient positionnés sur les toits. Peu après le début du trajet, un coup de feu a transpercé le corps d’Hanan. Un seul coup avait été tiré : personne d’autre n’a été blessé. Pendant deux semaines, elle a lutté pour sa vie. Elle est morte au moment où il semblait qu’elle commençait à se remettre de ses graves blessures.

    Faqua se trouve dans le coin nord-est de la Cisjordanie, près de la barrière de séparation, au pied du Mont Gilboa. Le village tire son nom d’un champignon qui pousse dans la région, et est célèbre pour le bel iris de Gilboa, qui orne la zone. Les gens viennent de toute la Cisjordanie pour voir cette fleur s’épanouir. Les 3 000 habitants de Faqua jouissent d’un paysage magnifique, qui est le plus magnifique lorsqu’on le regarde depuis la maison de la famille Khadour, à l’extrémité du village. C’est leur nouvelle maison, construite il y a exactement un an, petite et modeste mais de bon goût, avec un jardin bien cultivé et cette vue sur la vallée verte, Jénine et les montagnes. La beauté de l’endroit est renforcée par le fait qu’il n’y a même pas une seule colonie dans la zone, suite à l’évacuation de Kadim et Ganim, la colonie de Cisjordanie évacuée en même temps que celles de la bande de Gaza en 2005.

    Mahmoud, père endeuillé de 54 ans, est un ouvrier du bâtiment et un militant de gauche qui commet aussi occasionnellement le péché d’écrire. Dans sa jeunesse, il a été arrêté six fois par les autorités israéliennes en raison de son activité. Il parle également bien l’anglais grâce à ses liens avec Jewish Voice for Peace, une organisation basée en Californie. Cette semaine, il avait l’air brisé et hagard. Abir, 44 ans, une belle femme en noir, est restée cloîtrée à l’intérieur alors que nous étions assis dans leur petite cour, profitant d’une brise agréable venant de la vallée. Le couple a trois fils : Hanan était leur seule fille. Elle était en 12e année, dans la filière gestion d’un lycée de Jénine, après avoir redoublé une année à l’école primaire. Elle s’est épanouie au lycée, dit Mahmoud, obtenant d’excellentes notes. Ces dernières semaines, alors qu’elle préparait ses examens d’entrée au lycée, elle a pris des cours particuliers de mathématiques le samedi à l’école. Elle s’était coupée de tout le reste en raison de l’approche des examens.

    Le matin du samedi 9 avril, elle s’est rendue à Jénine pour un cours de mathématiques. Elle a toujours eu peur de l’armée, dit son père. En raison de la proximité de leur maison avec la barrière de séparation, il y a des mouvements de l’armée à proximité ; parfois, des soldats viennent de l’oued voisin et ordonnent à la famille de rentrer dans la maison. Il arrive aussi que les soldats braquent sur eux les viseurs laser rouges de leurs fusils, ajoute Mohammed, 12 ans, le fils cadet, et cela l’effraie. Les points de contrôle sur le chemin du lycée terrifiaient Hanan, qui voyait souvent les soldats humilier les habitants du village. Un événement de routine.

    Ce samedi-là, Mahmoud est parti tôt pour le dispensaire de l’UNRWA – l’agence des Nations unies pour les réfugiés palestiniens – à Jénine afin de récupérer ses médicaments ; sa vision est altérée par le diabète et il souffre également d’hypertension. À Jénine, il a remarqué une forte présence de soldats israéliens qui se livraient à des affrontements avec les habitants. La clinique du camp de réfugiés a été fermée en raison des perturbations.

    Ce matin-là, lors d’un raid dans le camp, les soldats ont tué Ahmed Al Sa’di, qui était affilié au mouvement du Jihad islamique, à la suite de l’attentat terroriste perpétré rue Dizengoff à Tel Aviv deux jours plus tôt. L’atmosphère était volatile. Mahmoud a immédiatement appelé sa fille pour l’avertir de ne pas se rendre à son cours. Il voulait lui dire que c’était dangereux en ville, mais il n’a pas réussi à la joindre. À 9 h 30, Hanan a quitté la maison pour Jénine dans l’un des taxis collectifs qui font le trajet Faqua-Jénine. Son père se consolait en se disant que le chauffeur ne manquerait pas de prévenir les passagers des affrontements dans le camp de réfugiés.

    Mahmoud a acheté des légumes au marché du camp et les a laissés à la station de taxi pendant qu’il retournait acheter du matériel d’irrigation goutte à goutte pour le jardin. Juste à ce moment-là, Hanan est arrivée à Jénine. Elle s’est rendue à pied à son école, non loin de la station de taxis, et a découvert qu’elle était fermée en raison des troubles. Elle s’est empressée de rentrer et est montée dans un taxi jaune, une Volkswagen Caravelle, conduite par Mahmoud Malah, 56 ans, un chauffeur habituel de la ligne et un résident de Beit Qad, un village près de Faqua. Il est parti vers 10h30 dans son taxi. Après avoir examiné les possibilités, Malah a décidé de passer par le quartier Al-Baider, dans la partie orientale de Jénine. Il espérait pouvoir passer en toute sécurité.

    Pendant ce temps, Mahmoud était sur le point de rentrer chez lui, sans savoir que sa fille s’était rendue à la même station de taxi quelques minutes plus tôt et qu’elle était sur le chemin du retour – pour ce qui serait la dernière fois. Alors qu’il attendait que son taxi se remplisse de passagers, une nièce, également originaire de Faqua, est arrivée. Elle lui dit avec effroi qu’elle vient d’apprendre que Hanan a été gravement blessée et transportée à l’hôpital. Terrifié, Mahmoud se précipite à l’hôpital gouvernemental voisin, mais Hanan n’y est pas. Il s’est alors précipité à l’hôpital Ibn Sina, un établissement privé, où il a trouvé sa fille dans le service des soins intensifs. Il n’a été autorisé à entrer que deux minutes – Hanan était encore consciente. Elle n’a prononcé que les mots « Pardonne-moi », ce dont il a déduit qu’elle pensait être sur le point de mourir.

    Peu après, Abir est arrivée avec d’autres parents du village, mais Hanan avait déjà perdu connaissance. La balle l’avait touchée au bras droit, puis était entrée dans son estomac, où elle avait ravagé ses organes internes, avant de se loger dans son bras gauche. Une photographie du taxi montre un trou assez large dans la portière. Hanan était assise à l’arrière, près de la porte, sur le côté droit du véhicule. Son père pense qu’elle s’est penchée et a couvert sa tête avec ses bras, et a donc pris la balle à cet endroit. Elle a subi une intervention chirurgicale pour arrêter l’hémorragie, mais est restée inconsciente. Le mardi et le mercredi suivants, elle s’est réveillée brièvement avant de rechuter à nouveau. Au bout d’une semaine, elle a été transférée de l’unité de soins intensifs à un service ordinaire ; les médecins ont déclaré que son état s’était stabilisé. Hanan s’est levée et a même fait quelques pas dans la chambre. Cependant, sur le plan psychologique, elle était en grande difficulté. Elle soupçonnait que le tube de drainage qui avait été inséré dans son corps était une bombe que les Israéliens avaient implantée. Elle ne laissait pas son père quitter la pièce, de peur que les soldats israéliens ne le tuent.

    « Ne bouge pas, ils vont te tirer dessus », le mettait-elle en garde, souffrant apparemment de stress post-traumatique.

    Le lendemain, le huitième jour de son hospitalisation, Mahmoud lui a acheté quelques livres à Jénine, pensant qu’elle serait capable de les lire, des vêtements neufs en prévision de sa sortie, ainsi qu’un carnet et un stylo pour qu’elle puisse noter ses expériences de l’incident. Il est resté avec elle jusqu’à 16 heures cet après-midi-là, puis est rentré chez lui ; Abir est restée avec leur fille.

    À 19 heures ce soir-là, Abir a appelé son mari : « Hanan est dans un état critique. Viens vite ». Lorsqu’il est arrivé, elle était dans le coma. Une hémorragie massive s’était déclarée dans son estomac. Elle est morte à 23 heures.

    Pendant tous ces jours entre désespoir et espoir, Mahmoud n’a pas envisagé la possibilité de transférer Hanan dans un hôpital en Israël, dit-il en réponse à une question. Il garde un mauvais souvenir de l’hospitalisation de son fils Ahmed au centre médical Rambam de Haïfa, après qu’on lui eut diagnostiqué un cancer à l’âge de 6 ans. Ahmed a été complètement guéri et est aujourd’hui un jeune homme de 22 ans en bonne santé, mais le traitement humiliant que son père a enduré aux points de contrôle et à l’hôpital a laissé des cicatrices indélébiles. Ibn Sina est considéré comme un hôpital moderne et de pointe, et les médecins lui avaient dit que l’état de Hanan était stable.

    Le chauffeur de taxi, Malah, a lui aussi été traumatisé par cet événement. Il a rendu visite à la famille tous les jours pendant les quatre jours de deuil, restant assis en silence. Mahmoud dit que le chauffeur ressent un profond sentiment de culpabilité pour ne pas avoir protégé la vie de sa passagère. Quelques jours plus tard, Malah a raconté l’incident à Abdulkarim Sadi, chercheur sur le terrain pour l’organisation israélienne de défense des droits humains B’Tselem, qui a rédigé un rapport sur le meurtre. Malah se souvient que quelques minutes après que le taxi eut fait le plein, et qu’il eut choisi de passer par les quartiers Est, il a soudainement entendu des cris horribles provenant de l’arrière. Il s’est arrêté et a sauté dehors, puis a vu que le siège arrière était couvert de sang. Il a dit avoir eu un trou de mémoire et être entré en état de choc. Quelques passants ont sorti Hanan du taxi et l’ont emmenée à l’hôpital. Avant cela, tout ce dont le chauffeur se souvient, c’est d’avoir vu une jeep militaire dans la rue, des tireurs d’élite sur les toits et quelques soldats à pied. Rien de plus.

    L’unité du porte-parole des FDI s’est contentée d’une réponse brève et particulièrement laconique en réponse à une question posée par Haaretz cette semaine : « Les circonstances de l’affaire sont en train d’être clarifiées ». Pas même une enquête cette fois-ci.

    Mahmoud écrit désormais un livre sur la vie de sa fille – il refuse qu’elle ne reste qu’un nom et un numéro. Il a écrit un long message sur sa page Facebook cette semaine, intitulé « Écrit par son père ».À sa fille morte, il a écrit :

    « Hanan, on me demande tellement de choses sur toi maintenant, et je me sens tellement inadéquat face à toutes ces questions. J’ai l’impression que je n’ai pas été un bon père et que je n’ai pas réfléchi en profondeur à tes talents. Il y a des gens qui m’ont demandé : Qui est Hanan ? Et qu’est-ce que c’est, Hanan, dans ton rêve ? Tout est mélangé en moi.

    « Nous sommes une famille palestinienne simple. Nous ne fêtions pas les anniversaires, car nous avions l’impression de naître chaque jour à nouveau. Nous sommes nés en ces temps difficiles, dans un endroit qui ne réalise même pas un seul de nos rêves… Et quand je vois l’armée attaquer des femmes et que nous ne pouvons pas venir à leur défense, je suis brisée. Hanan me l’a dit avec ses yeux : Ça suffit, papa. Je vois ses yeux. Hanan a toujours parlé à travers ses yeux ».

    J’aime

    1. Palestiniens + Amérindiens = Même flamme…

      “En 1979 vint la révolution en Iran. À cause de notre conférence à Genève et de nos liens amicaux très étroits avec l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP), l’American Indian Movement (AIM) eut une certaine crédibilité dans cette partie du monde. Tout comme l’OLP, nous sommes vitalement intéressés à retrouver notre terre et notre souveraineté.”
      ~ Russell Means, 1995 ~

      ►◄

      «Élevée est notre âme et sacrés sont les pâturages.
      Et les étoiles sont mots qui illuminent,
      Scrute-les, et tu liras notre histoire entière »
      ~ Mahmoud Darwish ~

      Mars 2017 : L’autre Cron n’avait pas encore été placé dans le fauteuil élyséen… Nous entendons initier un nouveau paradigme en lien avec tous les Natifs de la Terre, et il sera sans dieux, ni maitres et sans armes, donc ni haine, ni violence.

      Parce que je crois que nous sommes tous « INTER-RELIÉS » et que de cette « INTERCONNEXION » jaillira, telle une étincelle capable d’embraser tous les empires ;
      UNION ► RÉFLEXION ► ACTION ► ASSOCIATIONS LIBRES CONFÉDÉRÉES ► SOCIÉTÉ DES SOCIÉTÉS

      Du fin fond de la cambrousse française, de minuscules sentinelles veillent sur les petites flammes afin qu’elles soient capables d’embraser TOUS les empires et en attendant que vous nous rejoignez…

      Et pour que TOUS NOS FEUX soient CONNECTÉS ► Kahwatsire !

      {Mot Kanienkeha/Mohawk}

      JBL1960

      J’aime

  5. Le montant des avoirs occidentaux bloqués en Russie a été révélé – 2 mai 2022 – https://reseauinternational.net/le-montant-des-avoirs-occidentaux-bloques-en-russie-a-ete-revele/

    En réponse au gel des avoirs russes en Occident, la Banque de Russie a bloqué en Russie les fonds des investisseurs étrangers à hauteur d’environ 500 milliards de dollars, a déclaré le président de la Douma d’État, Viatcheslav Volodine, sur son canal Telegram.

    Commentant le projet de loi approuvé par la Chambre des représentants des États-Unis visant à confisquer les actifs russes pour aider l’Ukraine, le parlementaire s’est dit confiant que la Russie pourrait répondre de la même manière.

    « Les réserves de change russes d’environ 300 milliards de dollars ont également été gelées… La Banque centrale a interdit aux investisseurs étrangers de retirer des fonds de notre système financier en guise de mesure de rétorsion. Selon certaines estimations, nous parlons de plus de 500 milliards de dollars. Nous avons de quoi répondre », a écrit Volodin.

    Il a qualifié l’acte américain de « précédent dangereux qui pourrait se retourner contre les États-Unis », mais a souligné que cet acte ne présentait aucun danger pour l’économie russe. « Cette décision n’affectera pas l’économie de notre pays. Les yachts, villas et autres biens des riches citoyens saisis n’ont de toute façon pas servi à son développement », a déclaré M. Volodin.

    Il a ajouté que les entreprises russes, lorsqu’elles rachètent les actifs des sociétés occidentales qui partent, agissent de « manière civilisée », conformément au droit international, « ce qui n’est pas le cas d’un certain nombre de pays inamicaux : la Lituanie, la Lettonie, la Pologne et les États-Unis, par exemple, qui ne font que voler ».

    À cet égard, il est juste de répondre par des mesures miroir à l’égard des entreprises situées sur le territoire de la Fédération de Russie dont les propriétaires sont originaires de pays inamicaux où de telles décisions sont prises : confisquer ces actifs. Et le produit de la vente doit être utilisé pour le développement de notre pays.

    Auparavant, le président américain Joe Biden a envoyé au Congrès un projet de loi qui permettrait de vendre à l’Ukraine les actifs confisqués des Russes sanctionnés. Le Kremlin a qualifié cette initiative d’« expropriation ».

    source : Ruposters

    traduction Avic pour Réseau International

    =*=
    Vlad s’était mis à la Trumpette… En 2022 il va fermer le Robinette…

    Encore une fois, LAIDS JEUX SONT FAITS

    J’aime

  6. https://www.michele-rivasi.eu/politique/debrief-la-biostatisticienne-christine-cotton-sur-lefficacite-du-vaccin-anti-covid-pfizer

    La pétition sur les effets secondaires des vaccins contre la Covid-19 déposée au Sénat par le médecin cardiologue Julien Devilleger, non vacciné et suspendu par l’Ordre des médecins, a connu un fort succès rassemblant 33.600 signatures en un mois. Elle invoque le « rôle de protection du Parlement » et demande au Sénat « de s’assurer que la pharmacovigilance est suffisante pour détecter des effets secondaires sur court, moyen et long terme ». Elle fait également référence à une audition de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), tenue au Sénat en décembre 2021, qui avait fait état de plus de 110.000 déclarations répertoriées d’effets indésirables sur les vaccins contre le Covid-19.

    Le 9 février 2022, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) a été saisi par la commission des Affaires sociales du Sénat afin de réaliser une étude sur les effets secondaires des vaccins contre la Covid-19. Les rapporteurs ont entamé leur cycle d’auditions le 28 mars. Christine Cotton, biostaticienne et spécialiste du suivi des études cliniques, a été entendue le 5 avril, et l’association Verity France, qui regroupe des victimes et familles de victimes suite à l’injection des vaccins anti Covid-19, a été auditionné le lendemain, le 6 avril.

    Les auditions se déroulent pour l’instant, à huis clos, uniquement en présence des rapporteurs.

    Ayant moi-même été membre de l’OPECST, il y a 25 ans, j’ai d’ailleurs été la première femme à siéger au sein de cette assemblée. J’ai donc pris l’initiative de donner la parole à Christine Cotton pour en savoir davantage sur le contenu de son audition.

    Le sujet des effets secondaires liés aux vaccins, ce que les médecins et les spécialistes dans les bureaux nomment la pharmacovigilance, est un sujet hautement controversé, car cela met l’Etat face à ses responsabilités.

    L’étude de l’OPECST sur les effets secondaires des vaccins contre la COVID-19 s’avère être une bonne chose. Toute fois, le choix de se restreindre à des auditions à huis clos est pour moi une erreur.

    C’est pourquoi j’ai entrepris un débriefing avec Christine Cotton pour vous permettre d’entendre librement ce que cette spécialiste, ayant réalisé un remarquable travail d’expertise, a pu dire aux quatre rapporteurs de la mission de l’OPECST.

    Christine Cotton, biostatisticienne, a signé un rapport d’expertise en janvier 2022 sur les essais Pfizer du vaccin anti Covid-19 Comirnaty. Elle a été auditionnée le 5 avril 2022, à huis clos, à l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) sur les effets secondaires des vaccins contre la Covid-19.

    Michèle Rivasi, députée EELV/ALE au Parlement européen et spécialiste des questions de santé, a choisi de donner accès à cette audition et de permettre aux citoyens d’entendre librement ce que cette spécialiste, ayant réalisé un remarquable travail d’expertise, a pu dire aux quatre rapporteurs de la mission de l’OPECST.

    J’aime

  7. 09/11/2017 : La députée LREM Amélie de Montchalin interpelle son groupe sur ses 450 euros de frais de baby-sitting pour cause de séances de nuit

    Amélie de Montchalin est « whip » (chef de file dans l’ancien monde) de son groupe pour la commission des Finances. La jeune femme, élue dans l’Essonne, a donc été très présente à l’Assemblée pour les débats sur le projet de loi de Finances. Texte qui traditionnellement occupe les députés les trois premiers mois après la rentrée. Et cette présence a un coût. Le Point relate ce 9 novembre l’agacement de la députée. Lors de la réunion de son groupe le 7 novembre, elle a interpellé ses pairs. Elle a dit :

    En octobre, avec toutes les séances de nuit du projet de loi de finances, j’ai eu 450 euros de garde d’enfants. Alors, qu’est-ce qu’on fait ? Y aura-t-il bientôt une crèche à l’Assemblée ou doit-on demander à se faire rembourser les frais de baby-sitting ?

    http://lelab.europe1.fr/la-deputee-lrem-amelie-de-montchalin-interpelle-son-groupe-sur-ses-450-euros-de-frais-de-baby-sitting-pour-cause-de-seances-de-nuit-3488024
    =*=
    Elle nous fait une Coralie-Dubost ou bien ?…

    Quand on vous dit que depuis le début tout ce petit monde se fout de votre goule !

    J’aime

  8. J’aime

  9. Preuve, surtout, qu’il fera bien pire, comme on prévient depuis 6 ans maintenant !

    Rappelez-vous de Chirac, à la fin de son premier mandat, il était moqué de partout, notamment aux Guignols de l’Info qui l’appelait Super Menteur !

    Et il se retrouve en face de Jean-Marie Le Pen… Il est donc RÉÉLU avec 82% des voix !

    Mais il était toujours le Super Menteur, et un peu Super Cron, avant l’heure, aussi, avec son bruit et ses odeurs… Vous n’avez donc aucune mémoire ?

    Macron, lui, fait pire, car il se fait réélire, normal, mais alors que sur 48 millions de veautants, 30 millions n’ont pas veauté pour lui, et avec une Marine Le Pen, toujours pas décidé à gouverner, uniquement là comme faire valoir, qui « obtient » 42% de voix ?

    Et vous voyez toujours pas où est le blème ?

    J’aime

    1. J’aime

  10. J’aime

    1. Jean-Brich ?

      Je l’ai mis plus haut mon Roseau, en précisant bien que je dérogeais à ma règle, comme tu le sais, car il y a suffisamment à faire sur le plan politique, car la problématique est extrêmement bien posé par EV.

      Comme je le dis, plus haut, pour clore le sujet, il suffisait à Brizitte soit de fournir des photos de son frère, soit de poser avec lui, c’eut été encore mieux ET le chapitre était clos !

      Toutes mes pensées vont à IF…

      Comprenne qui pourra !

      J’aime

      1. Désolée d’avoir mis un doublon…j’ai une connexion qui rame…et maintenant je suis sous l’orage !

        J’aime

      2. Non c’est pas pour ça, c’est pour mettre un lien, que je n’ai pas pu mettre, l’autre fois, parce que moi aussi, ça rame, et j’y suis pas arrivée !

        Je vais réessayer !

        J’aime

      1. Oui…cet incendie est en pleine cambrousse…d’autres ont eu lieu en IDF…Des bus de la RATP…

        Il doit être possible de trouver des vidéos sur leparisien.fr

        J’aime

    1. À Paris en vélo, trottinette, bus, voiture, électriques on explose TOUT !

      Vous trouverez toutes les infos connexes sur le sujet dans ce PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/stop-linky-gazpar-5g-cie-version-pdf-jbl1960-mars-2019.pdf

      Vélo électrique : incendie d’un magasin lié à l’explosion d’une batterie : Une batterie de vélo électrique a explosé chez un revendeur de cycles, en Allemagne. Bilan : une boutique et un bâtiment partis en fumée. L’occasion de renouveler les conseils de bon usage de ces batteries.

      Hauts-de-Seine : une trottinette électrique provoque l’incendie d’un immeuble : Un homme vivant au sixième et dernier étage d’un immeuble à Asnières-sur-Seine avait branché sa trottinette électrique sur le secteur pour la recharger, provoquant un court-circuit. Une trottinette électrique a provoqué un incendie dans un immeuble situé à Asnières-sur-Seine, dans les Hauts-de-Seine, mercredi 15 mai. Selon les premiers éléments de l’enquête rapportés par Le Parisien, un homme vivant au sixième et dernier étage de l’immeuble avait branché sa trottinette électrique sur le secteur pour la recharger, ce qui a provoqué un court-circuit.

      Bois-le-Roi. A l’UCPA, le bus électrique s’enflamme : 30 enfants évacués : Ce mardi 21 août 2018, en fin de matinée, l’arrière d’un bus électrique a pris feu accidentellement sur le parking de l’UCPA de Bois-le-Roi, alors que les enfants commençaient à descendre. Les 30 petits passagers, leurs cinq accompagnateurs ainsi que le chauffeur ont pu être évacués à temps, avant que l’incendie se propage à l’ensemble du véhicule. Ils sont sains et saufs.

      Le dépôt de bus s’embrase dans la nuit : Dans la soirée du lundi 20 octobre un violent feu ravage un entrepôt abritant une société d’autocars. Dès l’arrivée des secours, la tâche s’annonce ardue et de nombreux moyens sont demandés en renfort. L’incendie, parti de la zone dédié au rechargement des bus électriques, se propage rapidement au 1000m² du bâtiment et menace les installations voisines. Autre source plus complète précisant : Deux explosions entendues ICI & LÀ

      Le bus électrique à deux étages se mue en piège mortel ; Un autobus électrique a pris feu à cause d’un dysfonctionnement électrique à Lima (Pérou), provoquant la mort de 17 personnes.

      Les batteries de voitures électriques plus dangereuses que les moteurs classiques ? Question posée en… 2011 ! Les nouvelles batteries qui révolutionneraient le monde automobile représentent-elles un danger technique et sanitaire pour les conducteurs et leur entourage ? Les batteries de voitures électriques, plus dangereuses que les moteurs classiques ? C’est en tout cas la question posée dans un article du Monde du 29 juin (article payant).

      La batterie vieillit même si on ne l’utilise pas : Il faut savoir qu’une batterie vieillit inexorablement par transformation chimique – et même si on ne l’utilise pas.
      Une batterie est généralement garantie 2 ans. En usage normal, elle perd jusqu’à 10% de son autonomie chaque année. pour la faire durer le plus longtemps possible, on évitera surtout de l’exposer au froid et à la chaleur, ou de la laisser longtemps en état de décharge…

      Comment les batteries des voitures électriques sont-elles recyclées ? Bonne question !

      Même les bornes de recharge peuvent faire exploser les batteries en lithium en causant la surcharge et la surchauffe des batteries à distance par le piratage à distance des bornes de recharge ou problèmes techniques : Incendie au parking Salinières à Bordeaux : il y a eu des précédents.

      En résumé ; les vélos, trottinettes, bus, voitures électriques perdront 10% de leur autonomie chaque année, et la batterie vieillira et/ou explosera au bout de 2 ans ! Ce qui ressemble fort, tout de même à de l’obsolescence programmée, voire de l’indécence programmée…

      Conclusion ; TOUT ce qui contient des batteries au lithium est dangereux…

      Les batteries lithium-ion enflamment… le Web – Les batteries lithium-ion ont fait parler d’elles suite à divers incendies. Les industriels planchent sur la sécurisation de ces accumulateurs, promis à un bel avenir dans les transports électriques.

      Plus temps d’éveiller les mougeons…

      J’aime

    1. Absolument et comme quoi, sa réélection-piège-à-cons était déjà programmée !

      Ceux qui ont crus qu’en VOTANT ils allaient changer les choses…

      À eux de voir s’ils veulent encore perdre du temps en veautant pour Mélenchon 1er Sinistre de MACRON !!!

      J’aime

  11. L’embargo du pétrole russe arrive !

    Avec cet embargo qui va être une arme de destruction massive du continent européen toute au profit des Américains, nous allons pleurer misère. Rien ne fonctionne dans les usines, l’agriculture et surtout les transports sans gas oil, fioul ou kérosène. Et je ne vous parle même pas de l’hiver prochain pour ceux qui se chauffent au fioul.

    https://insolentiae.com/lallemagne-accepte-du-bout-des-doigts-de-soutenir-lembargo-europeen-sur-le-petrole-russe/

    Pas étonnant que l’affectation de 15 milliards d’euros supplémentaires sur cinq ans ait été promise pour la garde prétorienne.

    A ce prix là, les matraques et LBD vont être plaqués or.

    https://www.lesechos.fr/elections/presidentielle/presidentielle-emmanuel-macron-promet-15-milliards-deuros-pour-remettre-la-police-a-niveau-1393853

    Guy de La Fortelle : « Pénurie au supermarché – La mafia de l’huile a réussi l’impossible »

    Pour les imbéciles du Monde ou de Libération :

    « La crainte d’une pénurie d’huile pousse les consommateurs à vider les rayons. »

    « La peur de manquer est très capitaliste. »

    « La consommation de produits totem apporte du réconfort pendant les crises. »

    La cupabilisation En Marche !

    En France nous produisons 3 fois plus d’huile végétale que nous n’en consommons. Mais si nous en manquons c’est parce que vous avez mis une bouteille de plus dans votre caddie et que vous soignez vos angoisses existentielles à coup de belles images publicitaires et mauvais plats préparés.

    Manquer d’huile en France est presque aussi difficile que de manquer de soleil au Sahara. Mais comment avons-nous réussi l’infamant exploit ?

    Ecoutez bien !

    J’aime

  12. Celle la, c’est la meilleure de la semaine et peut être de l’année. La communauté du « Qui ? Qui ? » va péter un boulon.

    Serguei Lavrov, pourtant si mesuré à son habitude, vient carrément de dégoupiller le « sacrilège » suprême.

    https://www.bfmtv.com/international/europe/israel-convoque-l-ambassadeur-de-russie-apres-les-propos-de-lavrov-sur-hitler_AD-202205020312.html

    J’ai toujours bien aimé Serguei Lavrov et c’est toujours un plaisir de l’écouter. Mais là il m’a littéralement bluffée.

    Les Russes auraient ils décidé de mettre enfin les pieds dans le plat vis à vis de cet Etat passé maître dans la duplicité ?

    J’aime

    1. Pour que BFMerdeTWC en fasse ses choux gras c’est que ça doit chier dans la colle…

      Je crois bien l’avoir mis plus haut, il me semble, car hier je l’ai lu aussi bien chez OD que sur RI.

      Pourtant Lavrov c’est l’homme qui avait annoncé que la Russie était pour un nouvel Ordre Démocratique Mondial, (OMD vs NWO/N.O.M.) ce dès 2014 !

      J’aime

    2. Si ce n’était aussi tragique ce serait carrément comique. Comme Lavrov peut difficilement se ficher ouvertement de ces escrocs patentés et ces bandits de grand chemin il a choisi l’exemple historique d’Hitler pour déciller les yeux.
      Beaucoup ont oublié l’accord Haavara qui fut accepté par le gouvernement allemand de Hitler en 1933 pour permettre au mouvement sioniste, sous la forme de la société Hanotea, de transférer des biens d’Allemagne vers la Palestine, dans le seul but d’encourager l’émigration juive d’Allemagne dans le cadre de la création du futur état d’Israel par les Rothschild.

      https://arretsurinfo.ch/rothschild-revele-le-role-decisif-que-sa-famille-a-joue-dans-la-declaration-balfour-et-la-creation-disrael-video/

      J’aime

  13. Rupture de stock de kamikazes ???

    J’aime

  14. Lettre d’information adressée au juge d’instruction du Tribunal judiciaire de Bobigny en charge de l’affaire du trafic de stupéfiants sur la commune de Canteleu (Seine-Maritime en banlieue de Rouen), ayant mis en examen la maire de Canteleu Mme Mélanie Boulanger, et son adjoint au développement économique Mr Hasbi Colak, de la part de Michel Dakar, chercheur en politique globale autonome, le 3 mai 2022, à Villequier en France.

    Cliquer pour accéder à courrier-juge-bobigny.pdf

    J’aime

    1. Petit-fils plutôt, non ?

      Toujours préciser selon ou d’après BF…
      Sur le nombre de truc qu’il annonce depuis des lustres, y’a forcément des trucs vrais et/ou qui finissent par arriver…

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s