L’ABBÉ-RÉZINA & L’ABBÉ-TISE sont dans un bateau…

L’ABBÉ-TISE tombe dans un Trou-d’eau

L'ABBÉ TISE et RÉZINA de RIEN 04 02 22

L’ABBÊÊÊÊÊÊÊ… ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2022/02/labbecc82ecc82ecc82ecc82ecc82.pdf d’un RIEN… ou presque

Que se paSSe-t-il ?

L’ABBÉ-RÉZINA tremble de peur que l’on découvre combien il est facile de les faire tomber SANS GUERRE, juste en construisant une autre société et en laissant leur matrice s’auto-détruire…

DICTATURE COVID pour RIEN 04 02 22

La DICTATURE COVIDISTE en Faits & Chiffres

NON AU IVème REICH RIEN 27 01 22

Quelle hausse de mortalité chez les 18-24 ans ?

ENZO – 3 février 2022 https://www.covid-factuel.fr/2022/02/03/quelle-hausse-de-mortalite-chez-les-18-24-ans/

Devant une commission du Sénat états-unien en janvier 2022, le cardiologue et chercheur Peter McCullough a réaffirmé que les vaccins anti-Covid à ARNm causaient des myocardites (ce qu’admet aussi la FDA, et que l’étude de Witberg et al. menée en Israël avait mis en évidence), en apportant une précision : la tranche de population la plus touchée par les myocardites post-vaccinales serait les hommes de 18 à 24 ans. Un autre intervenant, le Dr Ryan Cole, expliquait que les États-Unis n’allouent pas de moyens pour enquêter sur les événements indésirables post-vaccinaux, parce que les autorités partent du principe que les vaccins sont “sûrs et efficaces”.

N’étant pas convaincu que la France mettent davantage de moyens pour enquêter, on a cherché à observer si les données françaises indiquent un impact sensible des myocardites sur le nombre de décès chez les hommes de 18 à 24 ans.

Pour ce faire, on a croisé les données de vaccination en France pour la tranche 18-24 ans avec les données de l’INSEE concernant les décès quotidiens, qu’il a fallu traiter informatiquement pour sélectionner et décompter jour par jour les hommes de 18 à 24 ans décédés en 2019, 2020 et 2021.

Le graphique ci-dessous représente sous forme de barres le nombre de décès quotidien des hommes de 18 à 24 ans (les hommes nés entre 1994 et 2000 inclus pour les décès intervenus en 2019, les hommes nés entre 1995 et 2001 inclus pour les décès intervenus en 2020, ou entre 1996 et 2002 pour les décès survenus en 2021), répartis par lieu de décès (HopCli = Hôpital ou Clinique ; HosMar = Hospice, Maison de retraite ou EHPAD ; Logement ; Autre ; ou Non renseigné). Ce nombre est multiplié par 1 000 000 et divisé par le nombre d’hommes de 18 à 24 ans vivants le 1er janvier de chacune des trois années représentées : 2 738 917 au 1er janvier 2019, 2 757 115 au 1er janvier 2020 et 2 790 735 au 1er janvier 2021. Les barres correspondent donc pour chaque jour au taux de mortalité, exprimé en nombre de décès par million.

Une courbe rouge, reprend la moyenne sur 7 jours glissants de la mortalité représentée par les barres : elle indique, de façon moins erratique et tous lieux de décès confondus, la mortalité de la semaine écoulée (divisée par 7).

On a également représenté la moyenne trimestrielle de la mortalité, par une ligne marron.

Enfin, une courbe violette indique le nombre de doses de vaccin injectées à des personnes de 18 à 24 ans, qu’il s’agisse de 1ère dose, de 2ème dose ou de booster (tous genres confondus, car les données de Santé Publique France concernant les vaccins ne permettent pas de distinguer en femmes et hommes pour une tranche d’âges.) On a aussi ramené ce nombre de doses à la population de la tranche d’âge des deux sexes (5 474 811 au 1er janvier 2021), en faisant là aussi la moyenne sur 7 jours glissants. Par exemple, au pic de vaccination, avec environ de 110 000 doses injectées chaque jour, c’est à peu près 2,2 % de la population de 18 à 24 qui recevait une injection chaque jour.

À noter : les données de vaccination indiquées par Santé Publique France peuvent être enregistrées avec quelques jours de retard par rapport aux dates réelles d’injection, et la courbe correspondant aux doses injectées est donc approximative.

Qu’observe-t-on ?

La montée en puissance de la campagne de vaccination est accompagnée d’une hausse de la mortalité.
Les deux courbes atteignant leur pic en même temps.
Le pic de mortalité de juillet 2021 correspond à un record sur les 3 années observées.

Dans ce tableau, tiré des mêmes données et résumant la mortalité par trimestre de 2019 à 2021, on constate que le 3ème trimestre 2021 affiche une mortalité record (168,8 décès par million d’hommes de 18 à 24 ans), avec un taux de mortalité de 11 % supérieur à celui du 3ème trimestre 2020 (151,6), et plus de 50 décès supplémentaires.

Par rapport au 3ème trimestre 2019, c’est une hausse de 14 % du taux de mortalité, avec 67 décès supplémentaires. Le 4ème trimestre 2021 affiche lui aussi une mortalité nettement supérieure au 4ème trimestre des années précédentes, en hausse de 14 % par rapport à 2020 ou de 12 % par rapport à 2019 et de l’ordre de 60 décès supplémentaires.

Une hausse du taux de mortalité de l’ordre de 12% a peu de chances d’être due au hasard.

Cette hausse de mortalité est-elle imputable au Covid ? Manifestement pas : aux 3ème et 4ème trimestres 2021, le nombre de décès hospitaliers avec le Covid — que le Covid soit ou non en cause dans le décès — s’élevait à 34 décès pour les jeunes des deux sexes de 10 à 29 ans (ce qui englobe et dépasse la tranche des hommes de 18-24 ans). Parmi les 871 décès de jeunes hommes, et parmi les quelques 100 décès supplémentaires constatés par rapport aux 764 de la même période en 2020, moins de 34 peuvent être imputés au Covid.

Comment s’expliquent alors ces décès supplémentaires ?

Au moins trois pistes devraient faire l’objet d’enquêtes sérieuses, parce qu’il s’agit d’une surmortalité se chiffrant en dizaines de décès de jeunes : les effets à plus ou moins long terme des infections au Covid-19, qui sont notamment susceptibles de causer des myocardites ; l’implication des vaccins, que le graphique ci-dessus et les connaissances officielles sur les effets secondaires semblent pouvoir désigner ; et les suicides, que peut avoir généré la détresse psychologique et sociale engendrée par la réponse politique apportée à la pandémie.

La première hypothèse (myocardites dues au Covid) se traduirait vraisemblablement par une montée en puissance de la surmortalité, depuis le début des infections en février ou mars 2020, ce que l’on observe absolument pas. Elle ne semble pas la plus solide.

Pour compléter l’information, le même travail sur les données, mené pour les femmes de 18 à 24 ans, donne un résultat sensiblement différent :

Quelle que soit la période, la mortalité chez les femmes de 18 à 24 ans est généralement plus basse que celle des hommes du même âge, et si une hausse est observable aux 3ème et surtout au 4ème trimestre 2021 par rapport aux années précédentes, elle est d’une ampleur moindre que chez les hommes, et le simple hasard est une hypothèse plus plausible que pour les hommes.

Il semble donc que, quelle que soit la cause de la hausse de mortalité constatée chez les 18 – 24 ans sur la deuxième moitié de 2021 (vaccins, suicides ou autres), les hommes soient plus touchés que les femmes.

Il n’en reste pas moins quelques questions vertigineuses : combien de jeunes a-t-on peut-être sacrifiés ? Combien d’autres prend-on le risque de sacrifier encore ?

Sauf erreur, aucun responsable politique, ni aucun média, ni l’ANSM ne se sont publiquement penchés sur la question.

ENZO

Code Barre QR CODE même finalité RIEN 02 02 22

Quand ASSEZ sera-t-il ASSEZ, les gens, SANG DÉCONNERMAIS QUI POUR ARRÊTER CE BOURLA, LÀ ? Et tous les autres !?!

Citation Emile Zola verite : Quand on enferme la vérité sous terre, elle  s'y amasse,...

Puisque nous savons que, SANS GUERRE, il NOUS suffit de s’organiser pour coconstruire et codiriger une société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et autogérées. Non pour “retourner à la normale” car si vous vous rappelez bien lasurVIEdavan était déjà une tyrannie-pour-tous, mais pour rétablir l’ordre naturel des choses en laissant, tout simplement, leur matrice s’auto-détruire…

ASTOPAUCOVIDELIRE

C’EST ICI – C’EST MAINTENANT – C’EST D’OÙ-NOUS SOMMES !

Sinon à fermer sa goule à tout jamais ce qui pour moi et d’autres, nous est totalement impossible à ce stade ! UNISSONS-NOUS plutôt = Qu’est-ce qu’on risque, sinon, peut-être de réussir ? Et gageons qu’ils le savent ! Pour y parvenir ; je vous laisse, en lecture, téléchargement, impression libres et gratuits, farfouiller dans ces pages de mon blog, en vous souhaitant d’y trouver un petit bonheur à lire et pourquoi pas, à faire (re)vivre…

CONTROLENCOURS

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

+ dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON

+ tout le reste avec tout mon

JBL1960

98 réflexions sur « L’ABBÉ-RÉZINA & L’ABBÉ-TISE sont dans un bateau… »

  1. En France, la 4ème dose pourrait ne pas être la dernière, dit Véran ► https://arnauddebrienne.wordpress.com/2022/01/04/en-france-la-4eme-dose-pourrait-ne-pas-etre-la-derniere-dit-veran/

    Rappel de la méthode maintenant bien rodée : une quatrième dose pour les plus de 65 ans et les plus fragiles… puis, peu après, pour tout le monde, enfants compris. Puis une cinquième pour les plus de 65 ans…. etc. (NDLA)

    La question de la quatrième dose de vaccin anti-Covid se posera « assez vite » pour les personnes très âgées, fragiles et immunodéprimées, a déclaré Olivier Véran, évoquant la possibilité de se faire injecter régulièrement d’autres rappels vaccinaux si l’épidémie reste aussi meurtrière et paralysante pour le pays.Malgré les attentes d’Olivier Véran de voir l’épidémie se terminer avec cette vague, potentiellement l’une des dernières, le ministre a laissé entendre le risque de la mise en place d’une quatrième dose pour certains, voire l’éventuelle nécessité de se faire administrer régulièrement des doses de rappel, si la situation ne s’améliore pas.Moins d’une semaine après avoir évoqué la possibilité d’une quatrième dose, dont plusieurs catégories de la population bénéficient déjà en Israël, M.Véran a déclaré ce 3 janvier sur France Inter que ce sujet était à l’étude parmi les scientifiques. Comme pour les campagnes de vaccination précédentes, celle-ci serait ouverte en priorité à plusieurs groupes :

    .@olivierveran : « La question d’une nouvelle dose de vaccin va se poser assez vite pour les personnes fragiles dans notre pays, les personnes immunodéprimées ou très âgées. On en discute avec les scientifiques, pour l’instant seul Israël a ouvert cette quatrième dose » #le79inter pic.twitter.com/RXjh2Ask8k— France Inter (@franceinter) January 3, 2022

    Selon lui, l’administration d’une nouvelle dose est pertinente car l’immunité « qui est très forte acquise après le rappel » commence à baisser à son tour au bout de quelques semaines.Il a toutefois noté ne pas avoir de réponse précise sur le lancement d’une nouvelle campagne de vaccination.Jugeant probable d’acquérir une immunité soit par la vaccination, soit par l’infection, « vu le taux de contamination sur la planète », M.Véran a supposé que l’épidémie toucherait bientôt à sa fin:

    « J’ai dit que c’était peut-être, peut-être, tout est dans le peut-être, la dernière des vagues. »

    Dans le cas contraire, le gouvernement risque de procéder à l’immunisation régulière de la population :

    « Si on a un vaccin sûr et efficace qui pourrait nous protéger dans la durée de vagues mortelles, plus paralysantes pour notre pays que celles que nous avons connues, nous prendrions, hélas pour celles et ceux qui n’aiment pas se faire vacciner, cette habitude d’avoir des rappels de temps en temps. »

    La nécessité d’un nouveau rappel

    Israël, le premier pays à autoriser une deuxième dose de rappel vaccinal, a ouvert cette campagne aux personnes vulnérables, très âgées et immunodéprimées, ainsi qu’à celles de plus de 60 ans et au personnel soignant.

    Une étude clinique a été lancée le 27 décembre sur un groupe de 150 soignants d’un hôpital de la banlieue de Tel-Aviv afin de déterminer si l’injection d’une deuxième dose de rappel est nécessaire ou non, en particulier face à la propagation rapide d’Omicron. La France attend les résultats de celle-ci pour pouvoir avancer sur cette question, a souligné Olivier Véran, toujours ce 3 janvier.

    Source ► https://fr.sputniknews.com/20220103/en-france-la-4e-dose-pourrait-ne-pas-etre-la-derniere-dit-veran-1054165442.html

    J’aime

    1. Réponse = Il faut te faire injecter d’abord, mon enfant, après on saura !

      Titre de ton étude ► Myocardite après la vaccination contre le COVID-19 = on peut difficilement être plus clair !

      J’aime

  2. Que ne l’a-t-il dit dès le départ, et surtout, pourquoi avoir tant tergiverser..

    Didier Raoult : « Il n’est plus question de science aujourd’hui, mais de soumission, d’obéissance ! »

    Oui, mais depuis le début il n’est question que de soumission et d’obéissance !

    On parle du vaxxin contre les papillomavirus ?
    Que grâce à vous on a étendu aux jeunes mâles prépubères ???

    J’aime

      1. Sur le sujet, lire ce dossier RÉINFOCOVID si vous voulez ► https://reinfocovid.fr/science/les-nanoparticules-de-graphene-proprietes-applications-toxicite-et-reglementations/

        J’ai un dossier très technique sur le sujet qui m’a été transmis par une pointure au CNRS vu les informations affolantes et ahurissantes qui circulent sur le sujet et pour aller un peu plus loin que cet excellent dossier RÉINFOCOVID.

        N.B. que la seule application commercialisée à ce jour concerne certains masques FFP2 où l’on a détecté du graphène multicouche et du graphite par spectroscopie Raman. C’est très inquiétant étant donné que l’emploi de cette substance est interdit par manque de recul.

        Je vais voir ce que je peux faire pour en tirer une synthèse car pour beaucoup, c’est une perte de temps toute cette histoire de graphène et des NFGs, un écran de fumée, un os à mordre pour se tromper de combat, car pendant ce temps, on ne parle pas du vrai sujet et de ses conséquences déjà mesurables (elles) à savoir l’injection de matériel génétique non humain dans un corps humain !

        J’aime

  3. « La croyance selon laquelle le fait de prélever un morceau de tissu vivant, de le bombarder de substances cancérigènes synthétiques, de métaux lourds et de matériel génétique étranger, de le congeler, de le chauffer, de le colorer et de modifier complètement sa composition naturelle pourrait vous apprendre quoi que ce soit sur la vie à l’intérieur d’un être chimique, électrique, émotionnel, spirituel, mental et biologique complexe et interconnecté est manifestement absurde et constitue l’une des principales raisons pour lesquelles nous sommes dans ce pétrin. »

    Danny A. Zeck

    J’aime

  4. Aux Etats-Unis ils commencent à utliser la tactique anglaise, consistant à porter plainte directement auprès des commissariats, shérifs aux US. Ainsi Le shérif du comté de Sonoma en Californie a officiellement ouvert une enquête criminelle sur les accusations de Meurtre et de Crimes contre l’humanité concernant les injections de Covid. Un numéro de dossier a été ouvert qui porte le N° 220125009. Si le shérif trouve suffisamment de preuves irréfutables, il lui a été demandé qu’il saisisse tous les vaccins comme preuves. Une saisie de la chaîne de possession de chaque hôpital, cabinet médical ou clinique. La preuve est dans les flacons. N’importe quel endroit délivrant l’injection expérimentale.
    C’est utile d’avoir un numéro de dossier parce que, en tant qu’individus, ils peuvent maintenant appeler les cabinets médicaux et leur faire savoir qu’ils peuvent être tenus personnellement responsables de crimes contre l’humanité dans toute l’étendue de la loi en délivrant ou même en recommandant ces injections à quiconque…. Affaire à suivre comme celles des anglais… On avance !

    J’aime

  5. QUESTION / DEMANDE D’AIDE : Si quelqu’un connait un plugin gratuit pour lecture des PDF en 3DFlipbook que je pourrais intégrer dans mes billets sous WordPress merci de mettre les infos, ici ou de me contacter par mail ;

    jbl1960@yandex.com

    Précision, j’utilise une version WP gratuite, il existe des plugins payants et j’aimerai autant pas.

    J’aime

  6. George Watts Jr, 24 ans, décédé d’une myocardite suite à sa 2e dose Pfizer – Publié le 5 février 2022 ► https://lemediaen442.fr/george-watts-jr-24-ans-decede-dune-myocardite-suite-a-sa-2e-dose-pfizer/

    George Watts Jr habite à Lockwood, New York. C’est un jeune étudiant de 24 ans en bonne santé. Plutôt casanier, grand amateur de jeux vidéo, il aime partager des moments en famille. Sa mère Kelly Watts le décrit comme « timide au début, mais une fois que vous apprenez à le connaître, c’est un blagueur, un garçon vif d’esprit ».

    Parce qu’il était étudiant à l’université et qu’il voulait suivre ses cours en personne, George Jr devait avoir un schéma complet de vaccination. « L’université avait envoyé un e-mail à tous les étudiants, les avertissant qu’ils devaient être vaccinés en octobre, sinon ils ne pourraient pas assister aux cours. Les étudiants étaient obligés de se vacciner, mais pas le personnel », raconte son père, qui se demande « Pourquoi ils obligent les étudiants et les membres du personnel sont exemptés ? »

    Il reçoit sa première injection de Pfizer en août et sa deuxième en septembre. Il avait choisi ce vaccin car — selon ses parents — il avait récemment été approuvé par la FDA (Food & Drug Administration).

    A sa première injection, George Jr avait déjà ressenti des symptômes mais a préféré garder ça pour lui, selon ses parents, il y avait du sang dans ses urines. À la mi-septembre pour la deuxième dose il a ressenti des symptômes grippaux qui ne se sont pas résolus. « J’ai remarqué qu’il commençait à avoir le visage gonflé comme un problème de sinus… Il avait de la toux et j’ai décidé de l’emmener aux urgences à l’hôpital Robert-Packer pour voir ce qui se passait », explique son père.

    Il se rend aux urgences en octobre, le test covid sera négatif, et après un bilan, les médecins concluront à une infection des sinus et prescriront des antibiotiques. Pourtant une semaine passe et ses symptômes empirent. Il commence à cracher du sang, à avoir des douleurs aux pieds, aux mains et aux dents. Il est également devenu extrêmement sensible à la lumière du soleil. Son père lui dit alors qu’il l’emmènera aux urgences juste après son travail, mais, malheureusement, il sera trop tard. Le jeune étudiant George Jr s’est effondré dans sa chambre le mercredi 27 octobre et déclaré mort ce jour-là.

    Selon un rapport d’autopsie du bureau du coroner du comté de Bradford, George Jr est décédé d’une « myocardite associée au vaccin covid-19 ». L’officier de police judiciaire adjoint en chef du comté de Bradford, Timothy Cahill Jr, a déclaré : « Nous travaillons actuellement sur d’autres cas dans le comté liés au problème du vaccin et du rappel. »

    Une information importante a relevé et dont les journalistes ne parlent pas, notre rédaction du 4-4-2 est allée rechercher le témoignage du père de George Jr — que vous trouverez ci-dessous en anglais —, où il raconte que l’officier de police judiciaire, Timothy Cahill Jr a bien confirmé que la mort de George était due à la vaccination. Il ajoute : « L’officier de police, Timothy Cahill, nous a avertis qu’il pourrait y avoir un retard dans le certificat de décès, car une fois qu’ils découvriront de quoi il est mort, ils ne voudront pas que ces informations soient diffusées. »

    Remember George Watts Jr💕

    J’aime

  7. Sur LCI Philippe Val accuse les routiers d’avoir propagé le sida – 05/02/22 ► https://lemediaen442.fr/sur-lci-philippe-val-accuse-les-routiers-davoir-propage-le-sida/

    Invité-chroniqueur de ce vendredi 4 février sur LCI dans 24H Pujadas, Philippe Val a laissé entendre qu’il serait un grand fan de Trudeau — toujours porté disparu. Il a tenté d’accabler le mouvement « Convoi de la liberté » qui déferle maintenant en Europe après un succès certain au Canada. Il accuse ni plus ni moins les routiers d’avoir propagé le sida, rien que ça !

    NdJBL ► Comment peut-on laisser tenir ce genre de propos ???
    Bon, je le croyais rangé des voitures ce gars, mais non !

    « Au début, le sida s’est propagé principalement par les routiers, c’est pas de leur faute évidemment, mais ils traversent les frontières »

    Le rapport entre une épidémie, désormais terminée, et les routiers qui propagent le sida, c’est aussi con que de dire que les agressions sexuelles sur mineurs se sont propagées au travers du duo comique Font et Val. En effet le compagnon de route durant vingt ans de Philippe Val était Patrick Font qui a été accusé d’attouchements sur mineurs, poursuivi par les familles de douze enfants, onze filles et un garçon, et condamné en mars 1998 à six ans de prison pour « attouchements sur mineurs ». Sur la scène des cafés-théâtres, au début des années 70, Patrick Font et Philippe Val, balancent des horreurs : « Ce qu’est bien avec les filles de huit ans, c’est que ça laisse pas de poils entre les dents. » Qui propage quoi Philippe ?

    J’aime

  8. Tiens j’ai un doute sur l’orthographe de MAQUINESAIT ?
    Vu qu’il y a dedans masquaient et amenuisait …

    C’est intéressant d’étudier la folie de ces gens qui veulent « augmenter » l’humain, eux qui ne le connaissent qu’amputés du coeur

    J’aime

  9. Sur le total des blessures enregistrées, près de la moitié d’entre elles (1 672 872 ) sont des blessures graves.

    “La gravité fournit des informations sur l’effet indésirable suspecté ;

    il peut être classé comme “grave” s’il correspond à

    un événement médical qui entraîne la mort,

    met en danger la vie du patient,

    nécessite une hospitalisation,

    entraîne une autre affection médicalement importante ou la prolongation d’une hospitalisation existante,

    entraîne un handicap ou une incapacité persistante ou importante,

    ou constitue une anomalie congénitale/défaut de naissance.”

    Un abonné de Health Impact News en Europe a effectué les rapports pour chacun des quatre plans COVID-19 que nous incluons ici. C’est un travail considérable que d’établir un tableau de chaque réaction avec les blessures et les décès, car il n’y a pas d’endroit sur le système EudraVigilance que nous avons trouvé pour établir un tableau de tous les résultats.

    Depuis que nous avons commencé à publier ces données, d’autres personnes en Europe ont également calculé les chiffres et confirmé les totaux*.
    Voici le résumé des données jusqu’au 29 janvier 2022.
    Nombre total de réactions pour le vaccin à ARNm Tozinameran (code BNT162b2, Comirnaty) de BioNTech/ Pfizer : 17 578 décès et 1 704 757 lésions au 29/01/2022

    48 240 Troubles du sang et du système lymphatique dont 242 décès
    57 541 Troubles cardiaques dont 2 554 décès
    522 Troubles congénitaux, familiaux et génétiques dont 51 décès
    22 590 Troubles de l’oreille et du labyrinthe dont 11 décès
    1 911 Troubles endocriniens dont 6 décès
    25 814 Troubles oculaires dont 38 décès
    133 365 Troubles gastro-intestinaux dont 681 décès
    422 360 Troubles généraux et affections du site d’administration dont 5 024 décès
    1 931 Troubles hépatobiliaires dont 90 décès
    18 455 Troubles du système immunitaire dont 95 décès
    76 443 Infections et infestations dont 1 878 décès
    33 972 Blessures, empoisonnements et complications procédurales dont 331 décès
    42 585 Investigations dont 502 décès
    11 344 Troubles du métabolisme et de la nutrition dont 273 décès
    201 643 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif dont 212 décès
    1 629 Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) dont 153 décès
    278.744 Troubles du système nerveux dont 1.859 décès
    2 513 Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales dont 74 décès
    251 Problèmes liés aux produits, dont 3 décès
    30 622 Troubles psychiatriques dont 207 décès
    6 150 Troubles rénaux et urinaires dont 266 décès
    68 129 Troubles de l’appareil reproducteur et du sein dont 6 décès
    72 531 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux dont 1 884 décès
    78 059 Troubles de la peau et du tissu sous-cutané dont 146 décès
    3 871 Circonstances sociales dont 22 décès
    21 010 Interventions chirurgicales et médicales dont 204 décès
    42 532 Troubles vasculaires dont 766 décès

    Total des réactions au vaccin ARNm mRNA-1273 (CX-024414) de Moderna : 11 008 décès et 543 543 blessures au 29/01/2022

    12 365 Troubles du sang et du système lymphatique dont 120 décès
    18 287 Troubles cardiaques dont 1 142 décès
    190 Troubles congénitaux, familiaux et génétiques dont 11 décès
    6 310 Troubles de l’oreille et du labyrinthe dont 8 décès
    502 Troubles endocriniens dont 6 décès
    7 475 Troubles oculaires dont 36 décès
    44 340 Troubles gastro-intestinaux dont 413 décès
    145 153 Troubles généraux et affections du site d’administration dont 3 630 décès
    793 Troubles hépatobiliaires dont 54 décès
    5 370 Troubles du système immunitaire dont 22 décès
    23 070 Infections et infestations dont 1042 décès
    10 286 Blessures, empoisonnements et complications procédurales dont 208 décès
    12 129 Investigations dont 393 décès
    4 847 Troubles du métabolisme et de la nutrition dont 263 décès
    66 358 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif dont 223 décès
    682 Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (dont kystes et polypes) dont 85 décès
    91.230 Troubles du système nerveux dont 1.029 décès
    907 Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales incl. 10 décès
    98 Problèmes liés aux produits dont 4 décès
    9 441 Troubles psychiatriques dont 181 décès
    3 030 Troubles rénaux et urinaires dont 214 décès
    12 547 Troubles de l’appareil reproducteur et du sein dont 9 décès
    23 251 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux dont 1 162 décès
    27 540 Troubles de la peau et des tissus sous-cutanés dont 96 décès
    2 239 Circonstances sociales dont 45 décès
    3 028 Actes chirurgicaux et médicaux dont 203 décès
    12 075 Troubles vasculaires dont 399 décès

    Total des réactions pour le vaccin AZD1222/VAXZEVRIA (CHADOX1 NCOV-19) d’Oxford/ AstraZeneca : 7 977 décès et 1 154 757 blessures au 29/01/2022

    13 912 Troubles du sang et du système lymphatique, dont 278 décès.

    20 984 Troubles cardiaques dont 830 décès

    235 Troubles congénitaux familiaux et génétiques dont 8 décès

    13 406 Troubles de l’oreille et du labyrinthe dont 7 décès

    692 Troubles endocriniens dont 6 décès

    20 086 Troubles oculaires dont 32 décès

    107 453 Troubles gastro-intestinaux dont 434 décès

    304 993 Troubles généraux et affections du site d’administration dont 1 855 décès

    1 039 Troubles hépatobiliaires dont 69 décès

    5 409 Troubles du système immunitaire dont 40 décès

    42 266 Infections et infestations dont 620 décès

    13 630 Empoisonnement par blessure et complications procédurales dont 198 décès

    25 681 Investigations dont 205 décès

    13 023 Troubles du métabolisme et de la nutrition dont 126 décès

    168 174 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif dont 165 décès

    743 Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) incl. 40 décès

    234 117 Troubles du système nerveux dont 1 178 décès

    635 Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales dont 20 décès

    199 Problèmes liés aux produits, dont 1 décès

    21 051 Troubles psychiatriques dont 69 décès

    4 338 Troubles rénaux et urinaires dont 78 décès

    16 849 Troubles de l’appareil reproducteur et du sein dont 3 décès

    41 401 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux dont 1 082 décès

    52 064 Troubles de la peau et du tissu sous-cutané dont 65 décès

    1 617 Circonstances sociales dont 9 décès

    1 973 Interventions chirurgicales et médicales dont 30 décès

    28 787 Troubles vasculaires dont 529 décès
    Total des réactions pour le vaccin COVID-19 JANSSEN (AD26.COV2.S) de Johnson & Johnson : 2 420 décès et 127 305 blessures au 29/01/2022

    1 229 Troubles du sang et du système lymphatique dont 51 décès
    2 552 Troubles cardiaques dont 204 décès
    40 Troubles congénitaux, familiaux et génétiques dont 1 décès
    1 319 Troubles de l’oreille et du labyrinthe dont 3 décès
    105 Troubles endocriniens dont 1 décès
    1 656 Troubles oculaires dont 10 décès
    9 588 Troubles gastro-intestinaux dont 88 décès
    34 487 Troubles généraux et affections du site d’administration dont 685 décès
    153 Troubles hépatobiliaires dont 13 décès
    544 Troubles du système immunitaire dont 10 décès
    8 521 Infections et infestations dont 207 décès
    1 147 Blessures, empoisonnements et complications procédurales dont 25 décès
    6 086 Investigations dont 131 décès
    756 Troubles du métabolisme et de la nutrition dont 60 décès
    17 116 Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif dont 55 décès
    86 Tumeurs bénignes, malignes et non spécifiées (y compris kystes et polypes) dont 8 décès
    23.413 Troubles du système nerveux dont 245 décès
    55 Grossesse, puerpéralité et conditions périnatales dont 1 décès
    30 Problèmes liés aux produits
    1 766 Troubles psychiatriques dont 22 décès
    535 Troubles rénaux et urinaires dont 31 décès
    2 941 Troubles de l’appareil reproducteur et du sein dont 6 décès
    4 468 Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux dont 304 décès
    3 760 Troubles de la peau et du tissu sous-cutané dont 10 décès
    409 Circonstances sociales dont 4 décès
    867 Interventions chirurgicales et médicales dont 74 décès
    3 676 Troubles vasculaires dont 171 décès

    *Ces totaux sont des estimations basées sur les rapports soumis à EudraVigilance. Les totaux peuvent être beaucoup plus élevés en fonction du pourcentage d’effets indésirables signalés. Certains de ces rapports peuvent également être transmis aux bases de données des effets indésirables de chaque pays, comme la base de données VAERS des États-Unis et le système Yellow Card du Royaume-Uni. Les décès sont regroupés par symptômes, et certains décès peuvent être dus à plusieurs symptômes.

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2022/02/05/europe-38-983-deces-et-3-530-362-blessures-consecutifs-a-des-injections-covid/

    J’aime

  10. « La stratégie de l’inutile » par Mohawk Nation News

    « Que sont les frontières ? Des lignes artificielles au sol. C’est une construction inique faite pour nous séparer et nous contrôler. Frontières, langues, monnaies, religions, races, tout çà ne sont que des conneries.”

    À méditer profondément…

    La stratégie de l’inutile

    Mohawk Nation News | 26 avril 2017 | URL de l’article original : http://mohawknationnews.com/blog/2017/04/26/its-no-use-strategy/

    Onowa’regeh ou l’Île de la Grande Tortue (Amérique du Nord) n’avait pas de prisons, pas de foyers ni de maisons pauvres, pas d’orphelinats, pas de maisons pour les personnes âgées, pas d’armée, pas de police, pas de gens sans abris mourant de faim, pas d’asiles de fous ni du subsides. Le désespoir planifié a été mis en place par Duncan Campbell Scott afin “de se débarrasser du problème INDIEN”.
    La corporation coloniale veut nous frustrer de faire quoi que ce soit au sujet de l’état dans lequel nous sommes aujourd’hui et nous faire continuer de dépendre d’elle pour tout. Quand elle peut contrôler notre fourchette, elle peut tout contrôler. Nous avions l’habitude de travailler collectivement et de tout partager.

    Une peur générée par l’entreprise coloniale nous a conditionné d’avoir peur de nos propres vies. Ceci n’est en aucun cas la vie que menait notre peuple originel.
    Une fausse colère et des hurlements incessants de leur gouvernement illusoire existent pour nous intimider, spécifiquement les faibles d’esprit. On nous montre comme étant une société sale et vilaine.

    C’est le syndrome hiérarchique entrepreneurial et colonial du “je compte pour du beurre”.

    On nous rend désespérés et sans défense. Des durées limités, des dates butoir, de la papasserie à signer et / ou à envoyer quelque part, des demandes par ordinateur, des écoutes de messages futiles, inutiles et pertes de temps, avoir une carte d’identité pour tout, une pédophilie et des molestations rampantes, des expulsions, l’impossibilité de payer les dettes à la banque qui vous possède jusqu’au trognon, etc, etc…
    On nous fait ressentir que nous ne pouvons rien faire sans l’autorité militaire et la menace planant au-dessus de nos têtes. On nous force à vivre sans défense, sans espoir et dans un état de culpabilité constante. Cela porte un nom: la dictature !

    On finit par ne plus avoir confiance en nous-mêmes, on perd notre motivation en tout. Les autorités certifiées conformes du gouvernement nous envoient en prison pour avoir violé leurs règles “humaines, créées de toute pièce par l’Homme” ou on nous envoie chez des “psys” pour apprendre l’obéissance.

    Tout cela n’est que contrôle de l’esprit. Ils nous maintiennent dans un état de tristesse, de dépression et de dépendance afin que nous dépendions d’eux pour toujours. Nous sommes anxieux pour l’avenir de nos enfants, spécifiquement alors qu’ils font l’expérience de pensées auto-destructrices. L’euthanasie assistée par le gouvernement est maintenant encouragée. La drogue est vendue à la vue de tous par le gouvernement. L’État trouve toujours quelque chose qui ne va pas pour nous punir ou nous menacer.

    D’abord il y a une petite dépression, puis une dépression sévère, puis des hallucinations, de la folie furieuse, ensuite viennent la punition ou l’exécution. Dans les pays européens ils avaient les décapitations, les chambres de torture, le bûcher, les pendaisons publiques où les gens venaient en famille avec un pique-nique. Aujourd’hui, il y a 80 000 personnes qui sont enfermés en isolement de haute sécurité. Ce programme fut inventé par les Hollandais afin de rendre les gens fous. Ils n’ont jamais réussi parce qu’ils ne le veulent pas. Ils veulent continuer à contrôler tout le monde.

    Comment soigne t’on les dépressions induites par l’État ?

    Dites adieu à la peur ;

    Arrêtez le chantage.
    =*=
    Il n’y a pas de vrais Américains, chercher à conserver ce statut vous tiendra aussi éloignés que possible d’une réconciliation avec les Natifs que vous avez exterminés, génocidés, et qui aujourd’hui encore vivent prisonniers en leurs propres terres, jamais cédées et que vous continuer à ne pas considérer comme « humains »…

    Les Natifs pour ceux que vous appelez les vrais américains n’existent tout simplement pas. Ils sont Res Nullus en Terra Nullius… Résolvez cette équation, nullement impossible, abandonnez cette « vraie foi et fidélité à cette constitution de papier » qui est parfaitement inutile… Prenez connaissance de la proposition des Nations Premières et comme la reprécisé Steven Newcomb dans son dernier article ► Que veut dire « indigéniser » par Steven Newcomb Et Mohawk Nation News le 18 avril dernier ► Guerre Mondiale « 0 » par Mohawk Nation News Ou encore le Pr. Taiaiake ALFRED qui l’enseigne à l’Université Victoria de Vancouver dans Le Grand Désapprentissage
    Vous voulez vivre en paix ?
    Cela tombe bien, nous aussi, tous, les peuples de la Terre !

    Nous pensons même que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout, main dans la main avec les peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur Terre.

    Vous n’êtes pas le peuple élu d’un nouveau monde, ni le nouveau peuple élu d’une nouvelle terre promise… Par Dieu lui-même…

    Intégrez-le, et tournez-vous vers les Natifs, Nations primordiales, vous les non-indigènes, et nous vous soutiendrons. Notre objectif, ici & maintenant est de nous tenir debout, tous, côte à côte, personne devant, personne derrière et personne au-dessus et par conséquent personne en-dessous…

    Pour un nouveau paradigme, sans dieux, sans maitres et SANS ARMES, ni haine, ni violence…

    JBL1960

    J’aime

  11. La propagande déforme notre humanité – Le 2 février 2022 – Source Caitlin Johnstone ► https://lesakerfrancophone.fr/la-propagande-deforme-notre-humanite

    La propagande va bien au-delà de la simple fabrication du consentement pour les gouvernements et les guerres. Elle nous forme à ce à quoi on doit donner de la valeur. À quoi doit ressembler un être humain qui réussit. Où placer notre intérêt, notre énergie et notre attention. Elle façonne nos personnalités. Elle déforme notre humanité.

    Montrez-moi quelqu’un qui ne pense pas que la propagande a beaucoup de pouvoir et je vous montrerai quelqu’un qui est fortement propagandisé.

    Si les gens pouvaient comprendre le fossé massif et béant entre le monde tel qu’il existe réellement et les récits dont on nous abreuve à son sujet depuis l’enfance, il y aurait une révolution immédiate. Le monde réel est aussi différent du monde de la propagande qu’il l’est de n’importe quelle œuvre de fiction.

    Il est officiellement interdit à la CIA de mener des opérations aux États-Unis. Ce qui n’est pas officiellement interdit à la CIA, c’est de remettre à un journaliste américain sans scrupules un scoop sur un gouvernement étranger, pour construire un récit, aux États-Unis, qui fasse avancer les objectifs de la CIA.

    Ce qui a été présenté sans preuve peut être rejeté sans preuve. Cela s’applique aux arguments ; cela s’applique aux affirmations des agences de renseignement américaines.

    La propagande a tellement déformé la perception de la réalité par les gens que Twitter se soucie davantage des musiciens qui retirent leur contenu d’une application parce qu’ils n’aiment pas un podcasteur que du fait que le gouvernement le plus puissant du monde flirte avec la guerre nucléaire.

    Les copains de l’Amérique, l’Arabie saoudite et Israël, n’ont cessé de bombarder leurs voisins avec un large soutien américain. L’amitié entre ces nations et les États-Unis existe non pas en dépit de leur boucherie militaire non-stop mais justement à cause d’elle.

    Si tous les pays impliqués dans un conflit disent qu’il n’y aura pas de guerre et qu’un seul pays dit qu’il y en aura une, il n’est pas difficile de déterminer qui est l’agresseur et l’instigateur de cette guerre.

    Il y a bien dix mille problèmes dans ce monde qui sont plus préoccupants que le fait que la Russie a annexé, en 2014, un petit territoire qui, de plus, voulait massivement être annexé.

    Ce n’est pas que je sois toujours contre les États-Unis, c’est que je suis contre celui qui a tort, encore plus s’il est le régime le plus puissant et le plus destructeur du monde. Si vous ne croyez pas que les États-Unis puissent être constamment du mauvais côté des conflits de politique étrangère, c’est parce que vous avez été largement soumis à leur propagande.

    On ne peut pas parler de parti pris anti-américain si vos critiques à l’égard des États-Unis sont incontestablement correctes. Vous ne pouvez tout simplement pas contester le fait qu’aucun autre gouvernement ne fait quoi que ce soit qui s’approche du niveau de dépravation qui consiste à passer le 21e siècle à tuer des millions d’êtres humains dans des guerres d’agression. Ce n’est pas que j’ai une rancune arbitraire contre les États-Unis et que je cadre toutes mes positions sur chaque question pour correspondre à ce parti pris, c’est que les États-Unis sont vraiment de manière quantifiable et démonstrative le gouvernement le plus tyrannique sur terre par une marge extrêmement large et a donc naturellement tendance à avoir tort.

    Les ingénieurs sociaux préféreront toujours censurer les voix dissidentes en ligne via la manipulation d’algorithmes plutôt que le fait de déplateformer, lorsqu’ils ont le choix, simplement parce que cela réduit au silence beaucoup plus de personnes en provoquant moins de tollé public.

    Si vous êtes d’accord avec une faction idéologique sur chaque question, ce n’est pas parce que vous partagez les mêmes valeurs et principes, c’est parce que vous souffrez d’un manque de valeurs et de principes. Vous êtes juste un suiveur aveugle du troupeau.

    À votre avis, quelle serait la réaction du public si un média grand public publiait un article comme celui-ci, accompagné d’une image similaire, pour critiquer le lobby israélien ?

    Je vais essayer d’obtenir un diplôme d’une université de l’Ivy League et devenir un senior fellow d’un important think tank pour pouvoir faire des observations extrêmement intelligentes comme « Vladimir Poutine est Adolf Hitler et l’Ukraine est la Pologne » et « Xi Jinping est Adolf Hitler et Taïwan est la Pologne ».

    Le récit disant que Tucker Carlson est un agent russe est poussé agressivement par les experts du courant dominant, non pas pour attaquer Carlson lui-même, mais pour fabriquer le consensus selon lequel toute personne qui critique la politique américaine sur la Russie est suspecte et indigne de confiance.

    Si vous obtenez vos informations sur le monde de Tucker Carlson, vous êtes tout aussi soumis au lavage de cerveau médiatique que si vous obtenez vos informations sur le monde de Brian Stelter ou Rachel Maddow. Le lavage de cerveau se produit simplement de manière légèrement différente. Bien sûr, Carlson peut dire des choses vraies avec lesquelles je suis parfois d’accord, mais Anderson Cooper aussi ; ils disent simplement des vérités différentes et des mensonges différents. La propagande ne fonctionne pas si ce ne sont que des conneries tout le temps ; il doit y avoir une part de vérité.

    Les personnes qui régurgitent les arguments de discussion médiatique sur la Chine parce qu’ils l’ont entendu de Tucker Carlson pensent qu’ils sont très différents des personnes qui régurgitent les points de discussion médiatique sur la Russie parce qu’ils l’ont entendu de Wolf Blitzer, mais ce n’est pas le cas. Ils sont exactement les mêmes.

    L’homme de la télé n’est pas votre ami.

    Si la Russie était vraiment une menace, ils n’auraient pas besoin de mentir tout le temps à son sujet. [On pourrait dire la même chose du Covid, NdT]

    Dans l’histoire ancienne, nos hormones de stress étaient utilisées pour contrer les attaques de tigres à dents de sabre. Aujourd’hui, elles sont utilisées pour des récits mentaux inventés de toutes pièces, comme le fait de savoir si nous sommes adéquats, ce que les autres pensent de nous, un podcasteur qui dit des choses que nous n’aimons pas, Vladimir Poutine annexant l’Europe de l’Est ou la Chine prenant le contrôle du monde.

    Il n’est pas légitime de se plaindre que les gens parlent des problèmes sans agir ni proposer de solutions. Faire prendre conscience qu’il y a un problème, c’est agir pour trouver une solution. Tous les changements positifs dans le comportement humain sont toujours précédés d’une prise de conscience.

    Vous ne parviendrez pas à trouver des solutions tant qu’un pourcentage suffisamment important de la population n’aura pas compris et accepté qu’elles sont nécessaires. Même si vous trouvez la solution parfaite tout seul sans l’aide du collectif, vous n’aurez pas le nombre nécessaire pour la mettre en œuvre. Vous avez peut-être lu un tas de livres et obtenu un diplôme prestigieux et vous avez trouvé le modèle utopique parfait pour la société, mais cela ne fera aucune différence si vous êtes le seul à le savoir. Les gens doivent d’abord comprendre que nos systèmes actuels ne fonctionnent pas, puis ensuite comprendre pourquoi.

    Caitlin Johnstone

    Traduit par Wayan, relu par Hervé, pour le Saker Francophone ► https://lesakerfrancophone.fr/la-propagande-deforme-notre-humanite

    “La propagande ne cessera jamais d’exister. Les esprits intelligents doivent comprendre qu’elle leur offre l’outil moderne dont ils doivent se saisir à des fins productives, pour créer de l’ordre à partir du chaos.” (Dernier paragraphe du livre d’Edward Bernays « Propaganda » 1928) ► Edward Bernays – Propaganda – Comment manipuler l’opinion en démocratie ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/propaganda-dedward-bernays-1928-version-pdf-du-5-avril-2020.pdf

    Cliquer pour accéder à propaganda-dedward-bernays-1928-version-pdf-du-5-avril-2020.pdf

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s