NON aux COVIDélires des Guignols de l’Intox !

On vous avait prévenu, aussiALERTE INFO ! Dès demain à la téloche c’est le retour des GUIGNOLS de L’INTOX !LES GUIGNOLS DE L'INTOX CU12 LME RIEN 24 12 21

Et ça n’a pas loupé :

Interdiction de consommer debout dans les bars et restaurants (y compris dans les trains & TGV dont le wagon-restaurant sera fermé !), ou de croquer des popcorn assis dans les cinémas et salles de spectacle,
Délai de rappel des vaccins réduit à 3 mois (une 4e dose est envisagée, même si elle ne sert à rien),
Obligation du port du masque en extérieur dans tous les centres villes (maires et préfets décideront si un village de 500 habitants possède bien un centre-ville),
Recours au télétravail dès la rentrée, 3 jours minimum par semaine (exemple : dépannage de chaudière en télétransmission),
Les grands rassemblements limités à 2 000 personnes en intérieur, 5 000 en extérieur (un danger qui ne guette pas la team MacronOups, pardon, cela ne concerne pas les meetings politiques)https://lemediaen442.fr/pendant-les-nouvelles-lois-scelerates-du-conseil-de-defense-les-affaires-continuent/

Tic & Tac ont encore frappé !

Alors fait rire maintenant RIEN 28 12 21

Oui, ben fallait y penser avant !

Covid faits et chiffres

Covid et Omicron : les gros mensonges de nos ministres

ZOLA – 28/12/21 ► https://www.covid-factuel.fr/2021/12/28/covid-et-omicron-les-gros-mensonges-de-nos-ministres/

AU MICRO RIEN 21 12 21

Complétée & Enrichie par JBL1960

« Plus le mensonge est gros, plus il passe. Plus souvent il est répété, plus le peuple le croit. » Cette célèbre citation d’un triste sire est malheureusement trop souvent d’actualité, car cette vérité est mise en œuvre un peu trop couramment chez nos élus.

Hier soir nous avons malheureusement assisté à ce genre de mensonges, pour augmenter la panique et justifier plus de répression, alors que le discours aurait pu être, aurait dû être rassurant, preuves à l’appui.

En préambule, on nous annoncé, que « la France est un des pays les plus vaccinés au monde, donc un des mieux protégés ».

« Un des pays les plus vaccinés ? » VRAI

[NdJBL ► OU PAS ► 36,5% de non vaccinés on comprend mieux l’affolement du gouvernementhttps://reseauinternational.net/365-de-non-vaccines-on-comprend-mieux-laffolement-du-gouvernement/]

« Un des pays les mieux protégés ? » FAUX

Quant aux mesures pour empêcher la progression de l’épidémie, apparemment indispensables dans le pays le mieux protégé et vacciné au monde, on nous a fait comprendre qu’il fallait renforcer les mesures type pass et contraintes pour les non-vaccinés. FAUX.

Quand je vois qu’un enfant testé positif a le droit d’aller en classe s’il est vacciné (même chose pour les soignants positifs), et que son frère non vacciné, cas contact et testé négatif, n’en a pas le droit pendant 10 jours, ce “pass vaccinal“, est un droit de contaminer les autres et rien d’autre, favorisant la progression. Au contraire, le “pass test“, lui, n’est pas contaminant et empêche la progression. J’aimerais comprendre la logique. Même chose quand on dit qu’il faut des mesures plus fortes pour un virus moins virulent que ses prédécesseurs. Le bon sens n’est pas français.

Petit rappel : il y a 5 mois, deux doses de vaccins empêchaient d’attraper la maladie et de contaminer. Dixit le premier ministre. Si, si, c’est ici. Fort de cette expérience, hier, on nous a expliqué, que la troisième dose était efficace à 90 % contre Omicron. FAUX. Ce n’est pas ce que dit cette étude de l’Agence sanitaire britannique, ni ce que dit le fabriquant Pfizer. Efficacité à 70% de suite, déclinant à 35 à 45% après 10 semaines. Voici la réalité. Réalité mais pas forcément vérité, sans doute en deçà, car j’aimerais qu’on m’explique ces chiffres d’efficacité à 10 semaines alors qu’Omicron est apparu seulement il y a 5 semaines… Ils n’en savent rien, mais il faut vacciner, alors un mensonge de plus ou de moins… En Inde, après la cure d’ivermectine en mai 2021, ce n’est pas 2 mois, mais depuis 7 mois qu’il ne se passe rien.

Concernant Omicron, notre ministre de la santé nous a expliqué qu’en Afrique du Sud, les contaminations baissaient aussi vite qu’elles avaient augmenté, et ce pour plusieurs raisons qu’il nous a détaillées.

La première : « ils sont en vacances » ! Ignore-t-il que nous aussi nous sommes en vacances, et qu’on nous a expliqué que c’était source de contaminations ?

Pire, il nous explique que c’est parce qu’» ils ont eu à subir par le passé des vagues plus fortes et qu’ils sont donc mieux immunisés ». FAUX. En cumulé sur bientôt deux ans, l’Afrique du Sud a eu 2,4 fois moins de cas par habitant. MENSONGE.

Ensuite gros MENSONGE par omission. La France “mieux protégée grâce à sa vaccination ” ?  Bien que l’Afrique du Sud soit 3 fois moins vaccinée, cela ne l’empêche pas d’avoir une chute de ses contaminations depuis 10 jours. Chez nous on vous expliquerait que c’est grâce aux vaccins ! C’est pour cela que le gouvernement accélère les choses face à un virus peu virulent : pour arriver avant la baisse naturelle de la vague, et pouvoir dire que c’est grâce à ses mesures.

À propos de l’évolution d’Omicron, je vous rappelle la courbe qui vous a été proposée dans un billet il y a maintenant 10 jours. Avec un peu de bon sens, j’avais fait une prévision, qui se révèle (pour le moment..) exacte. J’avais également écrit, que compte tenu de la gentillesse que semblait montrer Omicron, si les cas ont été multipliés par 100, ce ne serait pas le cas pour les décès, qui en 15 jours devraient doubler, au pire tripler. 10 jours plus tard, en prenant la référence du 1 novembre, supposé début de la vague, depuis cette date, les décès ont presque doublé.

COURBE DU JOUR chiffres du 27 décembre 2021

« Ce ne sont pas des mensonges, c’est de la politique » écrivait Scholastique Mukasonga, prix Renaudot 2012. Peut-on compter sur la presse d’investigation pour rétablir la vérité ? J’en doute, et regrette que Coluche ne soit plus de ce monde, lui qui disait que « les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent, c’est pire ».

Il aurait adoré la tirade surréaliste sur la “position debout” de notre premier ministre, et en aurait fait un sketch. Notre ministre a oublié d’interdire aux hommes de pisser debout, puisqu’il nous a expliqué que pour échapper au virus, il faut être assis. Il faudrait aussi revenir aux bons vieux pots de chambre à mettre sous les chaises dans les bars et restaurants, afin d’éviter de se lever pour aller au petit coin, car le virus, très dangereux, tire à vue sur toutes les têtes qui dépassent selon une étude récente de la Drees. Les plus grands devraient faire attention et baisser la tête, et, pour le prochain variant, les prévisionnistes et la HAS prévoient qu’il faudra se coucher et ramper pour y échapper. On pourrait aussi ressortir les casques de la dernière guerre, les masques ne semblant plus suffisants. Finalement, en deux ans, on en aura appris beaucoup sur ce virus, et beaucoup progressé.

Et pour sourire un peu dans ces temps difficiles

Emprunté à Librepenseur.org

COVID Mettre le masque et la plume

Quand assez est-il assez ?

Paskon vous l’avait bien ditFRANKISTAN, Lundi 27 décembre 2021 = STOPPONS LE COVIDHOLOCAUSTE EN MARCHE !

NON DE RIEN 27 12 21

Aussi, pour STOPPER les COVIDélires et pousser, ensemble, le R.O.A.R. salvateur, puisque nous sommes les 23 millions et en attendant le PDF dans une nouvelle création originale des traductions de l’anglais au français et par de larges extraits de Résistance 71 du livre dynamite de Robert F. Kennedy Jr « The Real Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma and the Global War on Democracy and Public Health » / “Le véritable Anthony Fauci, Bill Gates, Big Pharma et la guerre globale contre la démocratie et la santé publique”  – Skyhorse Publishing, novembre 2021, 450 pages, que de manière inédite je compile au fur et à mesure de leur traduction tant l’heure est grave en COVIDLAND et particulièrement en FRANKISTAN ces derniers jours. Et si on se donnait RDV = ICIIMMÉDIATEMENT & D’OÙ NOUS SOMMES pour coconstruire et codiriger une société des sociétés hors État & ses institutions, plutôt qu’attendre ? Quoi d’ailleurs ?…

Schadocks ou ConVidiotes

LEVONS-NOUS pour REFUSER toutes ces mesures” sanitaires qui n’ont RIEN de sanitaires mais sont prises pour nous diviser à l’infini, nous fractionner et jusqu’à nous réduire jusqu’au dernier ► POLISSSSSSShttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/12/polis.pdf ;

VOTRE OBÉISSANCE PROLONGE CE CAUCHEMAR 22 12 21

(R)ÉVEILLONS-NOUS car NOUS SOMMES LE NOMBRE…

je pense donc je gene desobeir

+ dans CHRONIQUES DU PRESQUE DR. T’CHÉ-RIEN

+ dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

+ dans LES CHRONIQUES DE ZÉNON

+ tout le reste avec tout mon

JBL1960

169 réflexions sur « NON aux COVIDélires des Guignols de l’Intox ! »

  1. https://www.lelibrepenseur.org/le-champion-de-kickboxing-fred-sinistra-ne-serait-pas-mort-du-covid-19/

    Le champion de kickboxing Fred Sinistra ne serait pas mort du Covid-19
    Sa veuve a déclaré l’inverse de la version médiatique sur sa page Facebook !

    Encore une curieuse et sombre affaire de propagande et de mensonges autour du Covid-19. C’est d’autant plus sombre qu’il s’agit ici de la vie d’un être humain que les médias utilisent pour manipuler et terroriser la population. Après avoir déclaré que ce champion belge de kickboxing a été terrassé par le Covid-19 à l’âge de 41 ans, sa veuve nous apprend sur un long message Facebook que ce n’est pas du tout le cas et quelle fera d’autres déclarations dans les prochains jours. Nous avons déjà parlé ici du témoignage d’une famille marseillaise dont le grand-père est décédé il y a quelques jours et qui a été déclaré du Covid-19 alors qu’il ne l’a jamais été. En France, depuis 2 jours, les mêmes journalistes charognards instrumentalisent la mort de Grichka Bogdanoff, non vacciné. Curieusement, ces vauriens sans cœur et sans âme ne parlent jamais des centaines de décès de patients covidés triplement vaccinés !

    Puisse-t-il reposer en paix. Nous souhaitons bien du courage à la famille qui doit faire face au deuil de l’être aimé et en même temps à la propagande des hyènes des médias.

    Le kickboxeur liégeois Fred Sinistra (41 ans), plusieurs fois champion de Belgique, d’Europe et du monde, est décédé. Fin novembre, il avait été admis à l’hôpital en soins intensifs pour une infection au covid, mais il est rapidement rentré chez lui de sa propre initiative. Selon les médias francophones, Sinistra niait l’existence de la pandémie de coronavirus et refusait même de prononcer le mot « COVID-19 ».

    Le Liégeois Fred “The Undertaker” Sinistra était connu dans le monde des arts martiaux comme un grand champion. Il avait été plusieurs fois champion de Belgique, d’Europe et du monde de kickboxing. Jeudi 16 décembre, son décès a été annoncé sur ses réseaux sociaux, provoquant une onde de choc. Vendredi dernier, un hommage lui a été rendu par le monde de la boxe à Liège et mardi dernier, ont eu lieu ses funérailles.

    Les détails sur les circonstances exactes de sa mort ne sont pas connues. Cependant, Sinistra a été admis dans l’unité de soins intensifs du CHU de Liège fin novembre pour ce qui était vraisemblablement une infection au COVID-19. « En toute vraisemblance », car selon les médias francophones, Sinistra niait l’existence de la pandémie. Il n’aurait même jamais voulu prononcer le terme « COVID-19 ».

    Dans les messages que Sinistra a postés sur les réseaux sociaux après son hospitalisation, il ne dit pas un mot sur le covid. « Je dois malheureusement annuler mon combat du 4 décembre. Je suis dégoûté, mais je suis encore vivant grâce à ma femme et à mon entraîneur. Mes poumons sont attaqués par de nombreuses maladies. Les valeurs d’inflammation sont à 165, alors qu’elles devraient se situer entre 0 et 5 », a-t-il écrit de manière énigmatique…

    J’aime

  2. Après une soirée privée, 21 participants sur 33 infectés par Omicron : les boosters sont inefficaces !

    Une nouvelle étude norvégienne démontre l’inefficacité des doses de rappel ► https://www.lelibrepenseur.org/apres-une-soiree-privee-21-participants-sur-33-infectes-par-omicron-les-boosters-sont-inefficaces/

    REFUSEZ L’OVERDOSE !!!

    Apparemment, le variant Omicron est très contagieux par contre sa symptomatologie est légère et une chose est certaine, la vaccination ne sert à rien, la dose de rappel est totalement inefficace comme tout le reste. Logiquement, le gouvernement devrait changer de cap étant donné ces nouvelles informations et pourtant, il ne le fera jamais car il n’a pas pour objectif de vous sauver la vie mais bien d’imposer un nouveau paradigme social, celui de la surveillance, du contrôle et de la tyrannie.

    Un risque important même avec un « pass vaccinal »

    Un pass vaccinal plutôt qu’un pass sanitaire ou un Covid Safe Ticket pour accéder aux activités de loisir et à l’Horeca : l’idée fait son chemin chez nous, elle sera d’application en France dès le 15 janvier. Comme son nom l’indique, le pass ne pourra dorénavant être activé qu’avec un schéma vaccinal complet et non plus un simple test négatif.

    Une idée qui va clairement dans le sens d’une obligation vaccinale, mais a-t-elle encore un sens sanitaire avec l’arrivée d’Omicron ? Il était déjà permis d’en douter avec les premières données concernant « l’échappement vaccinal » du variant, une toute récente étude en provenance de Norvège vient renforcer ces doutes : lors d’une soirée privée où tous les invités avaient reçu trois doses de vaccins, les deux tiers des invités ont été infectés le même soir.

    L’étude, publiée en préprint, analyse ce que l’on appelle un événement de « super-contamination » survenu au début du mois de décembre aux îles Féroé. 33 personnes, tous des travailleurs de la santé, ont assisté à une réunion privée. Plusieurs participants ont remarqué des symptômes au cours des jours suivants et ont effectué un test PCR, qui s’est révélé positif. Les autres participants ont ensuite également effectué des tests PCR, et il s’est avéré que pas moins de 21 des 33 participants étaient positifs.
    Tous symptomatiques mais aucune hospitalisation

    Ce « taux d’attaque » inhabituellement élevé a conduit le médecin-chef à demander le séquençage du génome du virus… et c’est ainsi qu’a été identifié pour la première fois Omicron sur l’île. Or, il se fait que tous les participants infectés non seulement étaient vaccinés mais avaient tous reçu leur dose de rappel au cours des deux mois et demi précédents. Tous avaient également subi un test négatif dans les 36 heures précédant le rassemblement.

    Tous les cas signalés se sont avérés symptomatiques : les symptômes les plus courants étaient des douleurs musculaires et articulaires, la fatigue et la fièvre. Aucun n’a été admis à l’hôpital.

    Les auteurs en concluent que la variante Omicron peut conduire à des événements de super-propagation même chez les personnes triplement vaccinées, et donc l’importance continue de la distanciation sociale et de l’évitement de grands rassemblements festifs pendant la pandémie pour prévenir d’éventuels événements de super-propagation. Ils soulignent aussi la période d’incubation plus courte pour Omicron que pour les variantes précédentes.
    =*=
    On pourrait en tirer de toutes autres conclusions, n’est-ce pas ?

    Mais les autorités CHOISISSENT de maintenir la distanciation sociale et l’interdiction de se rassembler !

    Si avec tout ça, vous n’avez toujours pas compris, c’est que vous ne voulez pas comprendre et vous ne comprendrez donc jamais…

    J’aime

  3. Raz-de-marée viral mais les télétoubibs passent tous leur temps à la télé !

    Ces morticoles sont tous adeptes du terrorisme sanitaire !
    29/12/21 ► https://www.lelibrepenseur.org/raz-de-maree-viral-mais-les-teletoubibs-passent-tous-leur-temps-a-la-tele/

    Toutes ces personnes étaient sur les plateaux télé parisiens aujourd’hui entre 18 heures et 19 heures. Ils sont tous venus dire que nous traversons une épidémie extrêmement violente et que nous allons tous mourir mais ils ont préféré la télévision à leur service de réanimation au chevet de leurs patients. Il va de soi que leur présence n’a absolument aucune utilité car ils sont trop nombreux. Deuxièmement, la majorité sont en abandon de poste puisqu’ils sont des fonctionnaires du service public. Enfin, vaut mieux ne pas revenir sur les propos tenus par ces fous furieux car le nombre de mensonges et d’absurdités est vraiment spectaculaire.

    J’aime

  4. ANALYSE DU DERNIER BULLETTIN DU RÉSEAU SENTINELLES ► https://www.lelibrepenseur.org/covid-1984-les-donnees-sentinelles-montrent-un-taux-dincidence-en-legere-augmentation-a-42-100-000-en-semaine-51/

    Voici les derniers résultats du réseau Sentinelles (608 généralistes et 44 pédiatres libéraux) : le taux d’incidence du SARS-CoV-2 de la 51e semaine de 2021 est de 42 cas/100.000, en augmentation. Faible augmentation du taux d’incidence qui n’a rien à voir avec la propagande politico-médiatique. Toujours en dessous du seuil d’alerte et des TI communiqués par les autorités dans les médias-mensonges qui avancent des chiffres astronomiques mensongers tous au dessus de 800/100.000 habitants parlant de raz-de-marée, de lame de fond, de fin du monde. Il y a clairement un redémarrage de l’épidémie, mais la situation est largement contrôlable surtout si on soigne les malade autrement qu’avec du paracétamol comme c’est toujours le cas malheureusement au CHU de la Timone !

    Le Re du SARS-CoV-2 est à 1.08, en baisse significative également, selon le site CovidTracker, ce qui est une très bonne nouvelle ; pourtant l’hystérie générale continue de plus belle.

    Le rebond de cas est réel même s’il est très léger sachant que le variant Omicron est 80% moins dangereux que le Delta, lavez-vous les mains souvent et commencez un petit traitement vitaminique hivernal qui ne pourra qu’être utile avant de rencontrer un virus respiratoire qu’il soit covid ou autre.

    Mais vous ne pourrez pas dire qu’on vous aura pas prévenu !

    J’aime

  5. Le sale précurseur d’Auschwitz…

    29/12/2021 back to 29/12/1890 ► https://covertactionmagazine.com/2021/12/29/131-years-ago-today-the-u-s-army-massacred-native-sioux-at-wounded-knee/

    131 Years Ago Today, the U.S. Army Massacred Native Sioux at Wounded Knee / Il y a 131 ans aujourd’hui, l’armée américaine a massacré des autochtones sioux à Wounded Knee.

    L’aboutissement d’un long processus de génocide qui est encore édulcoré dans la plupart des manuels d’histoire.

    « Notre nation est née dans le génocide. Nous sommes peut-être la seule nation qui a essayé, dans le cadre d’une politique nationale, d’éliminer sa population indigène. De plus, nous avons élevé cette expérience tragique au rang de noble croisade. En effet, aujourd’hui encore, nous ne nous sommes pas permis de rejeter ou de ressentir des remords pour cet épisode honteux. »

    Ces mots ont été prononcés par Martin Luther King Jr dans son livre de 1963 « Why We Can’t Wait ».

    Bien sûr, les États-Unis n’étaient pas la seule nation à avoir pour politique d’éradiquer ses populations indigènes – le Canada, l’Australie et d’autres pays ont fait de même. Mais l’idée maîtresse de ce que disait King est correcte.

    Le mois de décembre est rempli de célébrations et de festivités de toutes sortes ; cependant, il y a un événement qui semble toujours être négligé par la société en général. Ce 29 décembre marque le 131e anniversaire du massacre des autochtones à Wounded Knee. Wounded Knee est situé sur la réserve de Pine Ridge dans le Dakota du Sud.

    NdJBL = Là où est né Russell Means, ainsi que la plus forte contestation au DPAL Sioux Standing Rock ► https://jbl1960blog.wordpress.com/?s=Sioux+Standing+Rock

    Ce que les Blancs en tant que collectivité ne comprennent pas, n’approuvent pas ou ne développent pas, ils le diabolisent, le ridiculisent ou l’attaquent. Une partie de l’origine du massacre de Wounded Knee réside dans la spiritualité du mouvement de la danse des fantômes pratiqué par certaines nations autochtones, dont les Sioux. Après la reddition de la nation sioux lors de la guerre de 1876-1877, le gouvernement a chassé les Sioux du Nebraska, il ne leur restait plus que 35 000 miles carrés de terres presque inutiles.

    Après des protestations et des compromis entre les nations autochtones et le gouvernement, des groupes se sont installés dans diverses parties du territoire. Les 35 000 miles carrés de terres données à la réserve des Grands Sioux ont finalement été en grande partie retirés aux autochtones.

    Lorsque les Sioux ont tué George Armstrong Custer du 7e régiment de cavalerie, l’armée américaine a voulu se venger. Sitting Bull, le grand chef sioux, était en exil au Canada avec certains de ses partisans, où ils sont restés pendant quatre ans ; cela explique en partie pourquoi les intrus du gouvernement ont réussi à reprendre la plupart des terres aux Sioux.

    Le gouvernement a essayé de convaincre Sitting Bull de retourner aux États-Unis à la condition qu’ils rendent toutes leurs armes et leurs chevaux, car ils étaient considérés comme une menace pour les États-Unis, le gouvernement britannique et la Gendarmerie royale du Canada. Le chef Sitting Bull et certains de ses disciples sont finalement retournés aux États-Unis et ont eu une grande influence sur de nombreuses autres nations.

    De nombreux autochtones de la réserve croyaient et pratiquaient ce que l’on appelait la danse des fantômes, une danse rituelle fondée sur la croyance que les morts reviendraient à la vie et que les non-croyants seraient détruits. Sitting Bull était très sceptique.

    La popularité de la Danse des Fantômes parmi les Amérindiens inquiétait le gouvernement et des soldats furent amenés dans certaines Réserves pour arrêter les cérémonies. La police indienne a été envoyée dans la réserve pour enlever et arrêter Kicking Bear qui s’était rendu à Standing Rock pour enseigner la Danse des Fantômes au peuple du chef Sitting Bull. Sitting Bull n’a pris aucune mesure contre Kicking Bear, et il a été suggéré qu’il soit arrêté et emprisonné dans une prison militaire.

    Le 15 décembre 1890, quarante-trois agents de la police indienne ont encerclé la cabane de Sitting Bull, tandis qu’un groupe de cavalerie attendait en renfort à quelques kilomètres de là. Alors qu’il était emmené par des agents des Affaires indiennes, le chef de l’équipe d’arrestation a été abattu. En représailles, il a tiré sur Sitting Bull ; un traître nommé Red Tomahawk a assassiné Sitting Bull sur place.

    En raison de l’influence de la Danse des Fantômes, les Sioux n’ont pas exercé de représailles ; au contraire, des centaines de personnes ont fui Standing Rock pour se réfugier dans les camps voisins de la Danse des Fantômes ou auprès du chef Red Cloud à Pine Ridge. Le matin du 29 décembre 1890, la 7e cavalerie de l’armée américaine encercle un groupe de Ghost Dancers dont le chef est Big Foot, un chef sioux Lakota.

    Les soldats ont exigé que les hommes se rendent et remettent toutes leurs armes ; non satisfaits du nombre d’armes remises, les soldats ont fait un raid sur les tentes, confisquant des haches et des couteaux ; seuls deux fusils ont été trouvés lors du raid. Une bagarre a ensuite éclaté entre un indigène et un soldat, un coup de feu a été tiré, et selon les rapports, personne ne savait par qui.

    Les soldats ont immédiatement ouvert le feu sans discrimination sur les personnes désarmées, tuant hommes, femmes et enfants, à l’aide de fusils de montagne Hotchkiss situés sur des collines surplombant le camp. Lorsque le massacre a cessé, 153 autochtones avaient été tués, dont près de la moitié étaient des femmes et des enfants. La cavalerie a subi des pertes disproportionnées : 29 soldats tués et 39 blessés.

    Selon une estimation, le bilan final avoisine les 300 sur les 350 hommes, femmes et enfants qui se trouvaient dans le camp ; en outre, l’indignité qui a suivi était déplorable. Beaucoup de morts ou de mourants ont été laissés là où ils étaient tombés et ont ensuite gelé à cause de la tempête de neige qui a suivi plus tard dans la journée.

    La scène déplorable est parfaitement décrite par une citation de Black Elk dans le livre Bury My Heart at Wounded Knee de Dee Brown (NdJBL : que ratuma m’a offert…)

    Black Elk a dit :

    Je ne savais pas alors à quel point tout était fini. Quand je regarde en arrière, du haut de la colline de ma vieillesse, je vois encore les femmes et les enfants massacrés, entassés et éparpillés le long du ravin tortueux, aussi clairement que lorsque je les voyais de mes yeux encore jeunes. Et je peux voir que quelque chose d’autre est mort là dans la boue sanglante et a été enterré dans le blizzard. Le rêve d’un peuple est mort là. C’était un beau rêve…. le cerceau de la nation est brisé et dispersé. Il n’y a plus de centre, et l’arbre sacré est mort.

    En ce jour infâme du 29 décembre 1890, le gouvernement américain, alimenté par la doctrine de la suprématie blanche, a perpétré l’une de ses nombreuses atrocités qui se sont répétées des dizaines de fois dans des endroits comme My Lai, No Gun-Ri, Bola Baluk, Baghuz, la Plaine des Jarres et Kunduz, entre autres, où l’armée américaine a massacré des peuples indigènes.

    Ces derniers crimes réaffirment que la réticence de l’Amérique à « rejeter ou à éprouver des remords pour cet épisode honteux [le génocide des autochtones] », comme l’a dit Martin Luther King Jr, persiste et s’inscrit dans l’idéologie de la suprématie blanche et du chauvinisme des grandes puissances qui sous-tend les politiques impérialistes.

    Jusqu’à ce jour, chaque administration successive n’a reconnu que du bout des lèvres les atrocités commises à l’encontre des peuples autochtones. Qu’il s’agisse de la disparité dans l’allocation des ressources pour le développement, de l’emprisonnement de Leonard Peltier ou des activistes qui protestent contre le pipeline Enbridge, les Amérindiens sont toujours opprimés.

    Leurs droits et leurs traités sont toujours bafoués et ignorés, et ils sont effectivement exclus du discours dominant. La devise « Paix et bonne volonté pour tous les hommes » devrait inclure les peuples autochtones de manière significative.

    https://jbl1960blog.wordpress.com/category/peuples-premiers/
    ICI nous sommes à leurs côtés…
    JBL

    J’aime

    1. Le vrai pouvoir et la vraie sagesse viennent de l’intérieur. Quand l’homme comprend dans sa chair qu’il ne fait qu’Un avec toute la Création, quand il se rend compte qu’au centre de l’Univers réside une force encore plus grande que lui-même, alors il sait que ce centre est partout, qu’il est en chacun de nous.

      Paroles d’un Natif de l’île de la Grande Tortue, anonyme et rappelé à notre connaissance par une lectrice assidue de mon blog comme sur Résistance71 ; ratuma que je remercie pour son soutien.

      « La voie Lakota » & « L’aventure Crazy Horse »
      Traduction d’extraits de Résistance 71 de deux livres de Joseph M. Marshall III, historien et conteur Lakota – Version PDF N° 45 de 42 pages ► La voie Lakota et L’aventure Crazy Horse ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/02/lavoielakotaetlaventuredecrazyhorse.pdf

      Composé comme suit ;

      I – La voie Lakota (2002) ► Page 4

      II – L’Aventure de Crazy Horse (2004) ► Page 25

      Lectures complémentaires en français traduction R71 en PDF ► Page 41

      PDF & LIENS ad hoc et connexes de mon blog ► Page 42

      Cliquer pour accéder à lavoielakotaetlaventuredecrazyhorse.pdf

      Dès 1492 il fut simplement implicitement compris qu’aucune personne indigène traditionnelle ou Nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche » et depuis lors le maitre-mot fut ► Tuez tous les Indiens que vous rencontrerez…

      Nous sommes les descendants des 4% qui ont survécu à l’holocauste. Dans les années 1960 et 1970, 25% des femmes autochtones ont été stérilisées principalement contre leur gré ni leur consentement. Nous avons encore le courage d’avoir des bébés ► La Nation Mohawk à la MINORITÉ BLANCHE…

      J’aime

  6. Et on lui coupe le son !!!

    David Pujadas agacé par Gilbert Deray : « Au Danemark, avec Omicron, il y a eu 5 personnes en réanimation en 5 semaines » ► https://lemediaen442.fr/david-pujadas-agace-par-gilbert-deray-au-danemark-avec-omicron-il-y-a-eu-5-personnes-en-reanimation-en-5-semaines/

    Lors de l’émission (voir vidéo ci-dessous) 24H Pujadas sur LCI du mardi 28 décembre, l’intervention du médecin de plateau Gilbert Deray a réussi l’exploit d’agacer le journaliste David Pujadas dont le calme olympien n’est pourtant plus à démontrer. Le journaliste Périco Légasse — lui aussi énervé — en ajoutera une couche. Un beau moment de télévision. L’échange concerne le variant Omicron.

    Pour Gilbert Deray, la prudence est de mise mais « ce variant est de deux à trois fois plus contagieux que le Delta, il est extrêmement contagieux. Et à ce stade je ne sais rien sur les décès et les entrées en réanimation. L’information sur ça reste très limité ». C’est à ce moment-là que David Pujadas décide d’intervenir en pointant de grosses incohérences dans les propos de son interlocuteur : « Pardon Gilbert ! En Europe, au Danemark, les contaminations flambent de façon inouïe et si on regarde les réanimations Omicron, il y a cinq personnes, dans tout le Danemark et depuis quinze jours, ça ne bouge pas. Et cela fait cinq semaines que l’épidémie a commencé là bas. »

    Vient ensuite le journaliste Périco Légasse, qui s’adresse à ce Gilbert Deray qui appelle à la prudence, ce qui a tendance à agacer aussi le rédacteur en chef de Marianne : « J’appelle les alarmistes et les ultras qui nous ont annoncé trois fois l’apocalypse, en nous promettant des choses absolument terribles… mais rien ne s’est produit ! Alors, la prudence c’est très bien de la suggérer, mais qu’ils se l’appliquent à eux-mêmes ces gens-là ! » David Pujadas — loin de tomber dans le panneau des cas de contamination — répète à qui veut bien l’entendre « La contamination n’est plus un indicateur qu’il faut regarder en priorité. C’est la réanimation qu’il faut regarder, ce n’est même pas les hospitalisations mais la réanimation. »

    https://rumble.com/vrlpnp-david-pujadas-au-danemark-avec-omicron-il-y-a-5-personnes-en-ranimation.html

    Même la serpillère Pujadas hausse le ton, c’est vous dire !…

    J’aime

  7. L’internement arbitraire, inspiré de la psychiatrie, est ajouté au projet de loi de pass vaccinal ► https://lemediaen442.fr/linternement-arbitraire-inspire-de-la-psychiatrie-est-ajoute-au-projet-de-loi-de-pass-vaccinal/

    Noël n’a pas plongé Macron et Castex en état de grâce et de bienveillance. Leur coup d’État est prêt depuis un an (à consulter là) à sortir sournoisement des tiroirs pendant qu’on digère bûche de Noël et champagne. Le projet de décembre 2020 s’intitulait « Projet de loi instituant un régime pérenne de gestion des urgences sanitaires (Procédure accélérée) ». Le projet de décembre 2021, qui sort également à un moment de trêve des confiseurs est plus modestement un « Projet de loi renforçant les outils de gestion de la crise sanitaire et modifiant le code de la santé publique ».
    27 décembre : le projet de loi est décidé, puis déposé fissa à l’Assemblée

    On vous épargne l’exposé des motifs par Jean Castex. Sachez que c’est pour votre bien. Cela doit vous suffire, bande d’irresponsables.
    Retour aux lettres de cachet

    Le Conseil constitutionnel a déclaré inconstitutionnel l’article L. 3222‑5‑1 du code de la santé publique relatif à la contention et à l’isolement dans les établissements de santé chargés d’assurer les soins psychiatriques sans consentement. En effet, « La liberté individuelle ne peut être tenue pour sauvegardée que si le juge intervient dans le plus court délai possible. » (article 66 de la Constitution). Le projet de loi, tout en s’inspirant du domaine psychiatrique (il faut être un peu fou pour ne pas être vacciné, non?), veut éviter l’écueil de l’inconstitutionnalité. Il faut croire très fort que ce qu’il propose, quoique inspiré de mesures d’internement psychiatrique, est légal.

    Mise en quarantaine, placement à l’isolement (12 heures à 48 heures) ou en contention (6 heures à 24 heures), ce sont les préfets qui en décident. Le directeur de l’établissement saisit le juge des libertés et de la détention, s’il juge nécessaire le renouvellement de la mesure au‑delà de ces durées. Pas avant. La Constitution prévoit « le plus court délai possible », un flou artistique favorable aux internements arbitraires. Dans un délai de 48 heures à compter de la mainlevée de la mesure d’internement par le juge des libertés, s’il y a des éléments nouveaux, retour à la case départ (isolement ou contention). Sans délai, le directeur de l’établissement informe ensuite le juge des libertés et de la détention, qui peut mettre fin à la nouvelle mesure ou bien donner son accord. Si le juge est d’avis de maintenir les placements deux fois, le médecin peut les renouveler une troisième fois, puis en avertir le juge dans un délai de 6 jours et demi, ainsi que la famille (qui a perdu l’espoir de retrouver leur parent disparu depuis une semaine)…

    L’internement arbitraire peut ainsi durer longtemps. La Cage aux folles a atteint 1 800 représentations. Qui dit mieux ? Peut-être la pièce de Castex et Véran atteindra-t-elle aussi des sommets d’audience ? La mise en scène est de McKinsley, les décors de Jean-Michel Macron et le mécenat de Vanguard et BlackRock : tout est possible !
    Le contrôle d’identité ne sera plus réservé aux forces de l’ordre

    Les personnes chargées de contrôler la présentation du pass vaccinal pourront vérifier, en cas de doute, l’identité de leur détenteur. Très démocratiquement, n’importe quel quidam pourra jouer les flics pour la bonne cause. Les forces de l’ordre ayant — peut-être — d’autres missions, il est judicieux de les suppléer et puis ça met une bonne ambiance.

    Tour de passe-passe : les tests sont remplacés par les vaccins

    On vous donne du Castex dans le texte : « Pour protéger la population sans devoir recourir à des mesures de restriction généralisées, et dans un contexte où la vaccination est l’outil permettant de lutter durablement contre le virus, le Gouvernement entend renforcer les outils existants de gestion de la crise sanitaire, en substituant au passe sanitaire en vigueur un passe vaccinal et en renforçant encore les mesures permettant de lutter contre la fraude. » Appréciez le terme employé : « durablement ». Pas de lutte finale contre le virus. Ça va pas, non ! Une « lutte durable » est amplement préférable. Pour Pfizer & ci, il faut que ça continue.

    Jacqueline pour Le média en 4-4-2.

    Instantané de RIEN ► HO HO HO ! Des Pères NoNo-Hell ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/12/ho-ho-ho-les-peres-nono-hell.pdf

    Cliquer pour accéder à ho-ho-ho-les-peres-nono-hell.pdf

    Voilà pourquoi on est plus de 6 millions à dire NON aux tests, aux injections et au COcoRONAcircus !

    RIEN de RIEN = ICI on sait bien que quand c’est gratuit, c’est toi le produit ! Hein Rudy ?

    J’aime

  8. Le CDC admet que la « pandémie de Covid » était le produit d’un test inapproprié – 30/12/21 ► https://lemediaen442.fr/le-cdc-admet-que-la-pandemie-de-covid-etait-le-produit-dun-test-inapproprie/

    Discrètement, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) ont retiré le processus PCR comme test valide pour la détection et l’identification du SRAS-CoV-2.
    « Après le 31 décembre 2021, les CDC retireront la demande d’autorisation d’utilisation d’urgence auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des CDC 2019-Novel Coronavirus (2019-nCoV) Real-Time RT-PCR Diagnostic Panel, le test introduit pour la première fois en février 2020 pour la détection du SRAS-CoV-2 uniquement ».

    Les CDC admettent que le test PCR ne peut pas différencier le SRAS-CoV-2 des virus de la grippe.

    J’ai signalé il y a plusieurs mois que les « autorités sanitaires » étaient parvenues à cette décision, mais qu’elles retardaient sa mise en œuvre jusqu’à la fin de 2021. Elles avaient besoin de ce faux test pour entretenir la peur afin d’obtenir le plus de vaccinations, et donc de profits, possible.

    Il est extraordinaire que le retrait du test par le CDC n’ait reçu aucune attention de la part des médias ou des politiciens.

    Le Dr Kary Mullis, lauréat du prix Nobel et inventeur du processus PCR, a déclaré il y a plusieurs années que « le PCR est un processus. Il ne vous dit pas que vous êtes malade ». Il n’a jamais été conçu pour être un test Covid.

    Le Dr Pascal Sacre, le célèbre Belge spécialisé dans les soins intensifs, a déclaré que le processus RT-PCR a été détourné et appliqué comme une stratégie implacable et intentionnelle pour créer l’apparence d’une pandémie basée sur des résultats de tests bidons et non sur de véritables patients atteints du Covid afin de violer les droits humains et constitutionnels des citoyens.

    Lire l’intégralité de l’article sur ► https://reseauinternational.net/le-cdc-admet-que-la-pandemie-de-covid-etait-le-produit-dun-test-inapproprie/

    Et je vous rappelle, que sur ce blog, depuis décembre 2020 vous pouvez lire le document explosif qui démontre que la fraude des Tests RT PCR a permis la mise en place de la Dictature Sanitaire ► PDF N° 224 de 18 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/dossier-special-fraude-tests-rt-pcr.pdf

    Cliquer pour accéder à dossier-special-fraude-tests-rt-pcr.pdf

    TOUT CE TEMPS PERDU parce qu’on nous a pas cru !…

    J’aime

  9. Olivier Véran classe les non vaccinés par catégorie de personnes, et précise qu’ils vont faire du porte à porte pour aller chercher les gens soit disant éloignés.

    « Il y a trois catégories de personnes qui ne sont pas vaccinées, C’est un magma de gens qui se sont enkystés dans une forme de contestation pouvant prendre parfois des allures pas loin d’une forme de délire. »

    » Il y a encore des gens qui sont loin de tout, loin d’informations, loin du système de soin et nous allons les chercher avec du porte à porte, en faisant appel aux médecins, infirmiers à domicile, on va chez eux pour leur dire qu’il faut vraiment « Vous protéger ».

    Psychiatrisation des opposants politiques, méthode très utilisée par les régimes totalitaires, nous entrons dans une ère très sombre.

    ALORS ENCORE OU STOP ???

    J’aime

  10. Allez les COnVIDiens vous vous êtes bien assis et bien masqués ?

    Et bien rampez maintenant ► https://fr.news.yahoo.com/covid-19-villes-o%C3%B9-masque-102316189.html

    Avec plus de 200.000 cas de confirmés en 24 heures, la France est confrontée à une flambée de l’épidémie de Covid-19 , accentuée par le « raz-de-marée » du variant Omicron. Le gouvernement a annoncé cette semaine, par la voix du Premier ministre, Jean Castex , une série de nouvelles mesures de restriction . « L’obligation du masque déjà partout applicable à l’intérieur, sera étendue et mieux respectée, notamment dans tous les centres-villes », a-t-il notamment indiqué lundi, appelant les préfets à adopter les « dispositions correspondantes », en lien avec les maires. Voici les lieux où s’appliquera cette obligation.
    Paris et Ile-de-France

    A partir de vendredi, le port du masque redevient obligatoire dans les rues de Paris pour les personnes âgées de plus de 11 ans, à l’exception des bois de Boulogne et de Vincennes. Les cyclistes, les usagers de deux-roues ou les personnes « pratiquant une activité sportive » sur la voie publique ne seront pas non plus concernés par cette nouvelle mesure. La préfecture précise dans un communiqué que « des contrôles réguliers et renforcés » seront mis en place et les contrevenants pourront se voir infliger une amende de 135 euros.

    Lire aussi – Covid-19 : ce que vous devez faire si vous êtes testé positif ou déclaré cas contact

    En Ile-de-France, d’autres préfectures ont pris des mesures similaires : dans le Val-d’Oise, les Hauts-de-Seine, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne, le masque redevient également obligatoire en extérieur.

    A Lyon et Villeurbanne, le port du masque à l’extérieur vient d’être rendu obligatoire à partir de ce jeudi minuit « pour une durée de trois semaines », excepté entre 2 heures et 6 heures.
    Drôme et Charente-Maritime

    A partir de jeudi, le masque redevient obligatoire dans les communes de plus de 4.500 habitants dans la Drôme, et ce jusqu’au 24 janvier a minima. Vingt communes sont concernées, notamment Valence et Montélimar. En Charente-Maritime, la préfecture impose de nouveau le masque en extérieur au sein de 72 communes, comme La Rochelle, Royan ou encore Jonzac. Plus au Sud, dans le Var, le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du département, soit 153 communes, depuis le 11 décembre. Dans le Nord, la préfecture a demandé aux maires de délimiter les zones à forte concentration dans leur commune pour y appliquer la mesure.

    Lire aussi – Covid-19 : comment le gouvernement veut éviter la paralysie de la France face à la vague Omicron

    Dans les territoires ultra-marins, le port du masque est obligatoire dans les lieux publics à la Réunion, en Guadeloupe et en Martinique.

    En Haute-Garonne, des discussions sont en cours, d’après France Bleu pour rendre obligatoire le masque dans le centre-ville de Toulouse et d’autres communes du département. Des arrêtés officiels seront bientôt publiés, indique la radio locale.

    De nombreuses villes déjà concernées

    Avant les fêtes de fin d’année, de nombreux territoires avaient déjà pris des précautions en imposant le masque en extérieur dans certaines circonstances : sur les marchés, dans les files d’attente, aux abords des gares, dans les rassemblements, aux abords des écoles, sur les marchés de Noël… Les centres-villes de certaines communes étaient déjà concernés par le masque obligatoire : Bordeaux, Libourne, Brest, Quimper, Rennes, certaines zones de Bayonne, d’Anglet, de Pau ou encore de Biarritz.

    Voici les départements où l’obligation s’applique depuis plusieurs semaines, listés par LCI : Finistère, Côtes-d’Armor, Morbihan, Ille-et-Vilaine, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Deux-Sèvres, Orne, Eure, Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, Cher, Nord, Aisne, Ardennes, Meuse, Meurthe-et-Moselle, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Territoire de Belfort, Loire, Rhône, Isère, Haute-Savoie, Landes, Tarn, Hérault, Bouches-du-Rhône, Alpes-Maritimes, Pyrénées-Orientales et Ariège ► https://www.lejdd.fr/Societe/covid-19-voici-les-territoires-ou-le-masque-est-obligatoire-en-exterieur-4085220

    J’aime

  11. La Voie Lakota et l’Aventure Crazy Horse, en version PDF

    Homme médecin, John Fire Lame Deer (lame deer = cerf boiteux), est né vers 1900 et mort en 1976. Considéré comme le « gardien de la spiritualité et des traditions de son peuple », il a, au cours de sa vie, laissé un certain nombre d’écrits témoignant de la philosophie des Sioux. On lui doit notamment ce texte ironique et puissant détaillant ce que l’œuvre civilisatrice des blancs a apporté au mode de vie indien.

    Des mots qui, aujourd’hui encore, nos invitent à réfléchir sur nos propres habitudes. Regardez : « Avant que nos frères blancs viennent nous civiliser, on n’avait aucune prison. Par conséquent, il n’y avait aucun délinquant.

    Nous n’avions pas de clés ni de serrures, donc il n’y avait pas de voleurs.

    Quand quelqu’un était trop pauvre pour s’offrir un cheval, une couverture ou une tente, il pouvait recevoir cela comme cadeau.

    Nous n’étions tellement pas civilisés que nous n’accordions pas une telle importance à la propriété privée.

    Nous voulions posséder des choses pour donner aux autres, s’entraider.

    Nous n’avions pas d’argent, pour cette raison, la valeur d’un Homme ne pouvait être déterminée selon sa richesse.

    Nous n’avions aucune loi (écrite), aucun avocat (ou procureur), aucun politicien, Par conséquent nous n’étions pas capable de tricher ou d’escroquer autrui.

    Nous suivions vraiment une mauvaise voie avant que les hommes blancs viennent, et je ne saurais vraiment pas expliquer comment nous nous y prenions pour nous en sortir sans ces choses fondamentales (c’est ce que nos frères blancs nous ont dit) qui sont absolument nécessaires pour une société civilisée. »

    Mêler humour, sagesse et ironie au sein d’une même pensée, voici un tour de force réussi et, surtout, plein de bon sens. Chaque culture a de belles choses à nous offrir. Qu’on s’en inspire !

    J’aime

  12. https://lemediaen442.fr/la-politologue-anastasia-colosimo-laisser-mourir-les-non-vaccines-est-un-bon-moyen-de-selection-naturelle/

    La politologue Anastasia Colosimo : « Laisser mourir les non-vaccinés est un bon moyen de sélection naturelle »

    Dans la série tout est permis, Anastasia Colosimo y va de sa petite phrase assassine des plus scandaleuses. Invitée sur le plateau de David Pujadas, mercredi 27 décembre, pour discuter sur le thème : Non-vaccinés à l’hôpital : Le dilemme des médecins, l’enseignante en théologie politique (si, si, ça existe) dépasse les bornes en espérant le décès d’une catégorie de Français qui ne semblent pas mériter une place sur cette Terre.

    David Doukhan – rédacteur en chef du service politique du Parisien/Aujourd’hui en France — argumente sur le refus de soigner les non-vaccinés : « Imaginer que l’on puisse refuser de soigner quelqu’un parce qu’il a fait un choix — que l’on peut considérer comme stupide si vous voulez. Alors parce qu’on est stupide, on est condamné à mort ? » C’est à ce moment-là qu’Anastasia Colosimo — docteur en théorie politique — décide d’intervenir de la façon la plus détestable possible en affirmant, tout sourire, que « ce serait un bon moyen de sélection naturelle ! » David Doukhan, hébété par les propos d’Anastasia, rétorque « Mais ça va pas bien ? ». La politologue se réjouit et espère la mort d’une partie de la population française. Nous espérons tout de même qu’elle n’enseignera pas cette nouvelle discipline mortifère à ses élèves de Sciences Po à Paris.

    https://rumble.com/vrnck9-anastasia-colosimo-un-bon-moyen-de-slection-naturelle..html

    Bon manifestement elle n’a jamais entendu parler de Pierre Kropotkine la gourdasse !

    L’entraide, un facteur de l’évolution, version PDF N° 52 de 179 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/03/lentraide-un-facteur-de-lc3a9volution-de-pierre-kropotkine-nouvelle-version-pdf.pdf

    Cliquer pour accéder à lentraide-un-facteur-de-lc3a9volution-de-pierre-kropotkine-nouvelle-version-pdf.pdf

    J’aime

  13. Dr Vladimir Zelenko

    https://www.lelibrepenseur.org/dr-zelenko-vostfr-2mn/
    Il sent que sa vie est menacée.

    Il invite chacun d’entre nous à se soulever, à se battre, et à ne jamais se soumettre.
    Pour nos enfants et pour notre dignité.

    Il rappelle que les gouvernements sont les ennemis des peuples.

    L’article dont parle le Dr.Zelenko (https://rairfoundation.com/leaked-fauci-nih-head-planned-devastating-takedown-of-non-compliant-physicians/)

    J’aime

    1. L’article auquel fait référence le Dr. Zelenko, a été traité par RFK Jr. dans le Chapitre 2 de son livre que traduit par larges extraits R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2021/12/30/le-veritable-anthony-fauci-bill-gates-big-pharma-et-la-guerre-globale-contre-la-democratie-et-la-sante-publique-robert-f-kennedy-jr-chapitre-2/

      Que je suis en train de mettre au format PDF, raison pour laquelle ayant travaillé dessus toute la journée à chercher ou créer des illustrations tip top et je me suis encore régalée !

      Ainsi, dès le point final des traducteurs, vous aurez le PDF à lire, télécharger, imprimer chapitre par chapitre, par centres d’intérêt ou d’un bloc, à diffuser, partager LIBREMENT & surtout GRATUITEMENT !

      Et encore, à claquer aux museaux des COnVIDiens qui roupillent pour avancer et se retrouver dehors à l’air libre !

      J’aime

  14. J’aime

    1. J’aime

  15. J’aime

  16. J’aime

  17. J’aime

  18. J’aime

  19. J’aime

  20. J’aime

  21. J’aime

  22. J’aime

  23. J’aime

  24. https://www.lelibrepenseur.org/degenerescence-la-premiere-des-comorbidites-cest-detre-non-vaccine-dixit-coralie-dubost/

    omment est-il possible de dire une telle ânerie et de se retrouver avec un chroniqueur sur sa gauche qui opine du chef et un présentateur qui ne dit rien ? Comment ? Arriver à ce point de décadence et de dégénérescence est vraiment effrayant. Pourtant, cette députée du parti présidentiel a un doctorat (sic) de juriste, elle est issue d’une famille instruite ! Pour rappel, c’est l’ex compagne d’Olivier Véran, Personnage de l’État qui a fait preuve également d’une très grande stupidité et continue de le faire. Pourtant, le mot est très simple : comorbidité ! Il se décompose en « co » et « maladie », ce qui veut dire, avoir 2 maladies. En médecine, c’est le cas d’un patient chez lequel on diagnostique une maladie et qui a, en même temps, une ou plusieurs autres maladies déjà déclarées. Prenons le cas d’un malade qui a une HTA et qui se fait diagnostiquer un diabète. Sauf que dans ce cas précis, un non vacciné n’est pas quelqu’un de malade ; il est sain, négatif, il n’est concerné ni par une maladie, ni 2 maladies et encore moins 3 et plus. Tenir de tels propos est d’une grande stupidité, s’en est choquant car elle devrait rougir de honte. De plus, un non vacciné est peut-être immunisé puisqu’il vient d’avoir le Covid-19, ce qui aggrave son cas car son discours ne veut absolument rien dire étant donné que les malades guéris se comptent par millions, ils sont naturellement immunisés ! Pour finir, elle affirme que le chiffre qui doit nous alerter est celui de l’hospitalisation, mais également celui de la réanimation, sauf que c’est totalement faux, le seul chiffre qui doit nous alerter est celui de la mortalité ; si 200 000 patients entrent en réanimation et ressortent vivants, tout va bien, les hôpitaux sont faits pour ça.

    Après avoir bien compris et constaté que cette dame est d’une stupidité abyssale et qu’elle n’hésite pas à mentir et à proférer des âneries sur un plateau télé en direct, il faut bien comprendre que c’est elle qui va voter les prochaines lois qui vont gérer la vie des Français ! Ce genre de discours est extrêmement dangereux pour la stabilité de la nation car il fracture la société.

    Nous sommes clairement gouvernés par des bourricots.

    =*=
    Qui est ce onc qui dodeline de la tête à côté au lieu de lui dire NON Madame fermez-là ?

    Merci au LLP car lorsque j’ai entendu l’ex dinde à Véran j’ai cru avoir eu des hallus !

    J’aime

  25. ● Le Sénat envisage de mettre en place un système de contrôle social “à la chinoise”, fondé sur “une exploitation des données personnelles de plus en plus dérogatoire”.

    Pour les prochains confinements, il préconise: ✗ «le contrôle des déplacements grâce à des bracelets électroniques»

    ✗ « le contrôle de l’état de santé via des objets connectés dont l’utilisation serait obligatoire »

    ✗ «le contrôle des fréquentations»

    ✗ « le contrôle des transactions permettant, par exemple, de détecter un achat à caractère médical pouvant suggérer une contamination »

    (Rapport “Crise sanitaire et outils numériques: demain, une gestion des crises par le numérique?”, Sénat, 3 juin 2021 : http://www.senat.fr/rap/r20-673/r20-6738.html#fn37 )

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s