FRANKISTAN, le COVIDisme est EnMarche = STOPPONS-LE !

Sinon demain c’est  notre EXTERMINATION TOTALE !

NAZISME COVIDISME

Réflexions sur le totalitarisme avec Hannah Arendt, traduction R71 par de larges extraits du livre The Origins Of Totalitarism, Harcourt réédition 1994, Chapitre 13,  dans une version originale et inédite au format PDF N° 6122021 de 19 pageshttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/12/hannah-arendt-reflexions-sur-le-totalitarisme-pagination-jbl1960-de-la-traduction-de-r71-decembre-2021.pdf

Jusqu’à quand allez vous tout gober ???

ON NOUS PREND POUR DES CONS RIEN 07 12 21

07/12/21 ► L’institut Curie appelle la BAC pour empêcher une cancéreuse non-vaccinée d’entrer dans ses locaux – L’institut Curie a la réputation d’un établissement de pointe qui soigne des cancers « compliqués ». Cette utilité sociale lui vaut une bonne image. Mais l’irruption de la vaccination obligatoire pousse-t-elle cette honorable institution à une inhumanité tout à fait inattendue vis-à-vis des non-vaccinés. Nous publions aujourd’hui le témoignage-choc de Stéphanie, « soignée » à l’institut Curie, dans les conditions qu’elle nous expliquehttps://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/07/linstitut-curie-appelle-la-bac-pour-empecher-une-cancereuse-non-vaccinee-dentrer-dans-ses-locaux/

« Le coronavirus est venu et il repartira. Mais le gouvernement n’oubliera jamais à quel point il lui a été facile de prendre le contrôle de votre vie. De contrôler chaque événement sportif, chaque salle de classe, chaque table de restaurant et chaque banc d’église. Et ce, même si vous êtes autorisé à sortir de chez vous » Source Twitter Henry Makow VIA Olivier Demeulenaerehttps://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/05/17/ils-ont-pris-le-controle-de-votre-vie/

AUM MACRON OMICRON RIEN 28 11 21

Omicron : Nous vous avions prévenu que la farce du COVID ne finirait jamais – Brandon SmithArticle source en français Aube Digitale VIA Réseau International, le 7 décembre 2021 ;

Souvenez-vous quand Anthony Fauci et d’autres « professionnels » de santé payés par le gouvernement ont déclaré que les Américains devaient se masquer et rester chez eux pendant deux semaines pour « aplanir la courbe » de la pandémie de Covid ? Vous vous souvenez qu’ils sont revenus deux semaines plus tard pour dire qu’il fallait encore deux semaines de plus ? Vous vous souvenez qu’ils ont un peu réduit les confinements et qu’ils sont revenus à la charge pour en demander davantage ? Rappelez-vous en 2019 quand les gens ne se recroquevillaient pas chez eux et derrière des masques à cause d’un virus dont le taux de mortalité par infection (IFR) moyen n’était que de 0,27% ? Vous vous en rappelez ?

Au tout début de la réponse à la pandémie, j’ai, comme beaucoup d’autres dans les médias alternatifs, averti que les obligations et les confinements ne prendraient jamais fin ; ils sont censés durer éternellement. J’ai prédit cela en me basant sur les déclarations faites par les mondialistes et les institutions qui écrivent la politique de réponse à la pandémie pour les gouvernements nationaux. Dans mon article « Vagues de mutilation : La tyrannie médicale et la société sans cash » publié en avril 2020, j’ai souligné les commentaires du mondialiste Gideon Lichfield du MIT construits sur des livres blancs publiés par l’Imperial College de Londres. Dans l’article intitulé « Nous ne reviendrons pas à la normalité », il décrit l’avenir du monde sous la tyrannie médicale du covid :

« Pour arrêter le coronavirus, nous devrons changer radicalement presque tout ce que nous faisons : notre façon de travailler, de faire de l’exercice, de socialiser, de faire du shopping, de gérer notre santé, d’éduquer nos enfants, de prendre soin des membres de notre famille.

Nous voulons tous que les choses reviennent rapidement à la normale. Mais ce que la plupart d’entre nous n’ont probablement pas encore réalisé – mais le feront bientôt – c’est que les choses ne reviendront pas à la normale au bout de quelques semaines, ni même de quelques mois. Certaines choses ne reviendront jamais ». […]

La peur du Covid s’estompe. Des centaines de millions de personnes ne sont pas prêtes à renoncer à leurs libertés pour une pandémie exagérée et farfelue avec un taux de létalité de 0,27%. De nombreuses personnes vaccinées se battent contre les obligations aux côtés des non-vaccinés. La plupart d’entre nous ne sont pas obèses. La plupart d’entre nous n’ont pas 80 ans et ne sont pas dans une maison de retraite. La plupart d’entre nous n’ont pas de conditions préexistantes. Ce sont tous des facteurs qui constituent la majorité des décès dus au covid. Beaucoup d’entre nous ont déjà eu le covid et y ont facilement survécu, ce qui signifie que nous avons une immunité naturelle qui est 13 à 27 fois plus efficace pour arrêter les infections futures que les vaccins. Sans plus de battage et plus de variants, la fête s’arrête pour les mondialistes, et ils n’aiment pas du tout cette idée.

Si le public est autorisé à sortir un instant de la brume de la propagande et à retrouver ses repères, il pourrait se rendre compte qu’il a été la cible d’une campagne de terreur massive. Il pourrait se mettre en colère. Ils pourraient exiger des enquêtes. Ils pourraient même exiger que des têtes de mondialistes tombent. Préparez-vous donc à ce qu’Omicron fasse la une des journaux pendant des mois, puis à la prochaine mutation, à la suivante et à celle d’après. Les mondialistes et les opportunistes politiques continueront à jouer la comédie jusqu’à ce qu’ils obtiennent ce qu’ils veulent, ou jusqu’à ce qu’ils soient complètement éliminés de l’équation. Cela ne finira jamais, à moins qu’ils ne cessent eux-mêmes ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/12/07/omicron-nous-vous-avions-prevenu-que-la-farce-du-covid-ne-finirait-jamais/

Covidémence : Surprise surprenante : Israël parle de la 4ème dose, par le Docteur, le 6 décembre 2021 : Après tout : 2 doses n’ont pas fonctionné.

3 doses n’ont pas fonctionné.

Dès lors, et c’est parfaitement logique, il faut une 4ème dose !

Plus de ce qui ne marche pas, finira par… marcher mieux.

Là c’est extrait directement du livre des Shadocks.

Les méchants complotistes avaient raison : Israël parle de la 4ème dose ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/12/06/les-mechants-complotistes-avaient-raison-israel-parle-de-la-4eme-dose/

Mira bien les yeux de cette décérébrée !!!

Consentement Éclairé du diable RIEN 07 12 21

Hélas ce n’est pas une fausse injection pour ce pauvre petit…

Vous êtes les mères de clan, les guerrières, les lionnes ???

vaXXaSSination des petits RIEN 02 12 21

Un enfant de 5 ans est décédé 4 jours après le tir de Pfizer, émission de données CDC VAERS. Un autre de 11 ans est décédé plus tôt GOSPANEWS, 4 décembre 2021

RETOUR EN FRANKISTAN CE JOUR ► La campagne de vaccination contre le Covid-19 pourrait être ouverte à certains enfants âgés entre 5 et 11 ans en France. D’autres pays ont déjà commencé à vacciner les plus jeunes contre le virushttps://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/vaccin/covid-19-vers-la-vaccination-des-5-11-ans-en-france_4872357.html

CB_pape

STOPPONS LE JEU DE MASSACRE À L’INJECTION OGM –  L’EMPOISONNEMENT DES PEUPLES & LE CRIME CONTRE LES PEUPLES EN BANDE ORGANISÉE !

Il faut cesser le massacre par l’injection toute affaire cessante – Dre Nicole Delépine5 décembre 2021https://docteur.nicoledelepine.fr/il-faut-cesser-le-massacre-par-linjection-toutes-affaires-cessantes/

Résumé :  Les enfants ne meurent pas du covid, ils ne contaminent ni les autres enfants, ni les adultes et leur injection ne protègent pas les autres.

 L’épidémie de covid est terminée, entretenue seulement par la multiplication abusive des tests PCR fallacieux imposée par le pouvoir aboutissant à une épidémie de tests mais pas de malades, comme le démontre le site officiel sentinelles et santé publique France

L’injection est dangereuse et d’autant plus que la personne est plus jeune et ainsi particulièrement les petits enfants et les bébés. Elle ne protège pas des formes graves, notion inventée et entretenue par le comptage des vaccinés récents (ceux qui viennent de recevoir leur première dose, les plus à risque de complications précoces) dans le groupe  des soi-disant « non vax »[1]

 Les accidents et les décès se multiplient gravement car le nombre de doses est le poison.

 Exigeons la fin des mesures liberticides injustifiées car épidémie terminée et l’arrêt complet des injections expérimentales.

Lire l’intégralité de l’articlehttps://docteur.nicoledelepine.fr/il-faut-cesser-le-massacre-par-linjection-toutes-affaires-cessantes/

INOCUITE D'UN PRODUIT REPROCHEE A CEUX QUI NE L'ONT PAS PRIS RIEN 03 12 21

À TOUS LES NON-VAXXINÉS DE LA TERRE ;

En Autriche = 2 millions ;

En France = + de 6 millions OFFICIELS, officieusement 3 fois plus !

En Allemagne = près de 26 millions ne sont toujours pas vaxxxinés ► https://www.franceinter.fr/monde/l-allemagne-met-la-pression-sur-les-non-vaccines-avec-de-nouvelles-restrictions

PREUVE QUE LA SOLUTION À 10% C’EST NOUS !

À TOUS LES VAXXXINÉS DE LA TERRE ► REJOIGNEZ-NOUS AVANT QU’IL NE SOIT TROP TARD POUR NOUS TOUSTES !

TOTALitarisme RIEN 05 12 21N’attendez pas que ce soit votre enfant ► NON ! UNISSONS NOS FORCES POUR PESER DE TOUT NOTRE POIDS ► STOPPONS la COVIDémence qui est mutée VOLONTAIREMENT en HAINE contre ceux qui refusent de se faire injecter & QRCoder et contre tous ceux qui ne pensent pas comme VOUS et/ou qui sont différents de VOUS et qui ne se SOUMETTRONT jamais…

+ BIBLIOTHÈQUE PDF ;

+ DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS ;

+ CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN ;

+ LES CHRONIQUES DE ZÉNON ;

+ TOUT LE RESTE pour se retrouver à l’air libre et semer autrement…

JBL1960

142 réflexions sur « FRANKISTAN, le COVIDisme est EnMarche = STOPPONS-LE ! »

  1. Vacciner les enfants, une décision gravissime. 60.000 scientifiques demandent l’arrêt de la vaccination de masse. Info du jour ► https://lesmoutonsenrages.fr/2021/12/07/vacciner-les-enfants-une-decision-gravissime-60-000-scientifiques-demandent-larret-de-la-vaccination-de-masse-info-du-jour/

    60.000 scientifiques, ce n’est pas rien. Pourquoi les politiques n’écoutent-ils pas, ceux qui ont consacré leur carrière à la santé des populations ? Les mesures s’enchaînent sans queue ni tête, le « virus » ne recule pas et, l’injection d’un soi-disant « vaccin » est de plus en plus contestée. Les variants ne sont que les conséquences de ces injections. Sont-ils débiles mentaux, ces irresponsables qui mettent la vie de millions de gens en danger, qui détruisent consciencieusement tout le tissu économique et social de nombreux pays sans prendre en compte les séquelles durables que leurs décisions loufoques vont engendrer ? Comme nous ne pouvons pas les taxer d’inintelligence, la porte est ouverte pour envisager le but final, sur leurs agissements anticonstitutionnels, iniques, et mortifères. La note va être salée, quand les gens en auront assez des graves dégâts causés par leur politique destructrice, même si ces individus ont voté des lois pour se protéger…

    Par LHK ► https://lilianeheldkhawam.com/2021/12/06/vacciner-les-enfants-une-decision-gravissime-60-000-scientifiques-demandent-larret-de-la-vaccination-de-masse-info-du-jour/

    JBL : qui confirme l’info que j’ai donnée plus haut, grâce à Roseau !

    Un enfant de 5 ans décède 4 jours après avoir reçu sa 1ère injection https://childrenshealthdefense.org/defender/vaers-cdc-adverse-events-deaths-5-year-old-died-pfizer-vaccine/

    La communauté scientifique s’élève contre la politique sanitaire des autorités : la déclaration de Great Barrington (USA) contre les injections massives d’ARNm a récolté 870.000 signatures.

    Alors que le président de la République française réunit ce lundi 6 décembre, un nouveau Conseil de Défense pour lutter contre la propagation de l’épidémie de Covid-19, de plus en plus de voix s’élèvent contre la politique sanitaire complètement folle des autorités qui vise à vacciner toujours plus la population. Après la troisième dose de vaccin imposée, sous peine de désactivation du pass sanitaire !

    Voilà qu’il est question de vacciner les enfants de 5 à 11 ans. Une décision qui serait gravissime selon de nombreux médecins et chercheurs dont nous nous sommes faits l’écho ici même.

    Des effets secondaires graves

    La vaccination de masse avec un vaccin encore expérimental à ARN messager inquiète depuis longtemps la communauté scientifique. Dès le 4 octobre 2020, trois scientifiques de haut niveau, le Pr Martin Kulldorff, professeur de médecine à l’université de Harvard, biostatisticien et épidémiologiste, spécialisé dans la détection et le suivi des épidémies de maladies infectieuses et dans l’évaluation de la sécurité des vaccins. La Dr Sunetra Gupta, professeur à l’Université d’Oxford, épidémiologiste spécialisée dans l’immunologie, le développement de vaccins et la modélisation mathématique des maladies infectieuses. Et le Dr Jay Bhattacharya, professeur à la faculté de médecine de l’université de Stanford, médecin, épidémiologiste, économiste de la santé et expert en politique de santé publique, spécialisé dans les maladies infectieuses et les populations vulnérables recommandaient une approche alternative contre la Covid-19 dans ce que l’on a appelé la Déclaration de Great Barrington. Car ils sont très inquiets des effets secondaires de la vaccination de masse sur les populations.
    Que préconisent-ils ? Une protection « focalisée ». C’est-à-dire de protéger autant que possible les personnes âgées, infirmes, fragiles et de laisser aux autres le soin de vivre normalement jusqu’à ce que la société atteigne l’immunité collective.

    Or, la vaccination massive par ARNm rend impossible cette immunité collective.

    L’un des premiers cosignataires était le Dr Simon Thornley, épidémiologiste et biostatisticien à l’université d’Auckland. De plus en plus connue dans le monde, la Déclaration de Great Barrington a, depuis, été signée par 60.000 médecins et scientifiques. Une pétition a recueilli à ce jour 870.000 signatures de soutien.
    La Déclaration de Great Barrington

    « En tant qu’épidémiologistes des maladies infectieuses et scientifiques spécialisés en santé publique, nous sommes inquiets des impacts physiques et mentaux causés par les politiques actuelles contre la COVID-19 et nous recommandons une approche alternative que nous appelons Protection focalisée (Focused Protection), écrivent les trois premiers signataires.
    « Que nous soyons de gauche ou de droite et quel que soit notre pays d’origine, nous avons consacré nos carrières à la protection des populations.

    Les politiques actuelles de confinement produisent des effets désastreux sur la santé publique à court, moyen et long terme.

    Parmi les conséquences, on peut citer, entre autres, une baisse des taux de vaccination chez les enfants, une aggravation des cas de maladies cardio-vasculaires, une baisse des examens pour de possibles cancers ou encore une détérioration de la santé mentale en général. Cela va engendrer de grands excès de mortalité dans les années à venir, notamment dans la classe ouvrière et parmi les plus jeunes. Maintenir les écoliers en dehors de l’école est une grande injustice.
    Conserver ces mesures en attendant qu’un vaccin soit disponible causera des dégâts irréparables. Les couches sociales les moins favorisées seront les plus touchées.
    Une maladie peu dangereuse pour les enfants

    Heureusement, notre compréhension du virus s’améliore. Nous savons que la vulnérabilité à la mort par la COVID-19 est plus de mille fois plus haute parmi les personnes âgées et infirmes que chez les jeunes. En effet, pour les enfants, la COVID-19 est moins dangereux que bien d’autres maux, y compris la grippe.
    L’immunité grandissant dans la population, le risque d’infection baisse pour tout le monde, y compris les plus vulnérables. Nous savons que toutes les populations vont finir par atteindre l’immunité collective, c’est-à-dire le point où le nombre de nouvelles infections est stable, et que ce processus peut s’accompagner (sans pour autant dépendre) de l’existence d’un vaccin. Par conséquent, notre objectif devrait être de minimiser la mortalité et le mal fait à la société jusqu’à ce qu’on atteigne l’immunité collective.

    Une approche à la fois compassionnelle et prenant en compte les risques et les bénéfices consiste à autoriser celles et ceux qui ont le moins de risques de mourir du virus de vivre leurs vies normalement afin qu’ils fabriquent de l’immunité au travers d’infections naturelles tout en protégeant celles et ceux qui ont le plus de risques de mourir. Nous appelons cela la Protection Focalisée (Focused Protection).

    En plein air plutôt qu’à l’intérieur

    Le fait d’adopter des mesures pour protéger les plus vulnérables devrait être le but central des réponses de santé publique à la COVID-19. À titre d’exemples, les résidences pour personnes âgées devraient être dotées de personnel qui a acquis l’immunité et qui réalise fréquemment des tests pour les autres membres du personnel et les visiteurs. Par ailleurs, la rotation du personnel devrait être la plus faible possible. Les personnes retraitées qui vivent chez elles devraient se voir livrer leurs courses à domicile. Quand c’est possible, elles devraient rencontrer les proches en plein air plutôt qu’à l’intérieur.

    Une liste de mesure complète et détaillée, incluant des approches pour les foyers comprenant plusieurs générations, peut être mise en œuvre. C’est largement dans la capacité et les prérogatives des professionnels de la santé publique.

    Ceux qui ne sont pas vulnérables devraient immédiatement être autorisés à reprendre une vie normale. Des mesures d’hygiène simples, comme se laver les mains et rester chez soi si l’on est malade, devraient être pratiquées par chacun pour réduire le seuil de l’immunité collective. Les écoles et les universités devraient rouvrir pour des enseignements en présentiel. Les activités extrascolaires comme le sport devraient reprendre. Les jeunes adultes qui présentent peu de risques devraient travailler normalement plutôt que depuis chez eux. Les restaurants et les commerces devraient ouvrir. Les arts, la musique, le sport et les autres activités culturelles devraient reprendre. Les personnes qui présentent plus de risque peuvent participer si elles le souhaitent à ce processus tandis que la société dans son ensemble bénéficie de la protection ainsi conférée aux plus vulnérables par ceux qui ont construit l’immunité collective. »

    https://infodujour.fr/societe/54559-60-000-scientifiques-demandent-larret-de-la-vaccination-de-masse

    Effets secondaires répertoriés au 26 novembre 2021 – États-Unis

    États-Unis : Effets secondaires sur les enfants de 5 à 12 ans – 26 novembre 2021

    Luxembourg : Effets secondaires au 22 novembre 2021 – Moins de 17 ans

    LHK

    J’aime

  2. Un hôpital qui fait intervenir la police pour réquisitionner son personnel

    https://www.7sur7.be/belgique/infirmieres-requisitionnees-par-la-police-jai-eu-limpression-detre-consideree-comme-une-criminelle~a046e085/

    « …En effet, en raison du risque de pénurie de personnel, certains hôpitaux ont enclenché une procédure de “réquisition”. Une mesure exceptionnelle qui prévoit l’intervention de la police à domicile pour rappeler à l’ordre les infirmières et infirmiers concernés. … »

    J’aime

  3. « The testimonies project» : le documentaire des témoignages d’effets secondaires du vaccin covid ► https://lemediaen442.fr/the-testimonies-project-le-documentaire-des-temoignages-deffets-secondaires-du-vaccin-covid/

    Ce projet a été créé afin de sensibiliser aux effets secondaires de la vaccination covid-19. Il va permettre à de plus en plus de personnes, qui ont été affectées par le vaccin, de partager leur histoire personnelle et de se faire entendre dans le monde entier, car elles ne sont pas entendues dans les médias israéliens…

    https://odysee.com/(st-fran%C3%A7ais)-The-Testimonies-Project–risques-de-la-vaccination-covid,-des-victimes-isra%C3%A9liennes-t%C3%A9moignent-(-www.vaxtestimonies.org):bfcdce34d1108562815247b847abe48514a9ccf4?src=embed

    J’aime

    1. Les corps de cinq personnes ont été découverts samedi dans le Brandenbourg, dans l’Est de l’Allemagne. Le motif est terrible : le père aurait pris peur en découvrant un carnet de vaccination falsifié.

      C’est un fait divers qui dépasse l’entendement. Samedi, cinq corps ont été découverts dans la petite ville de Königs Wusterhausen, dans le Land du Brandenbourg, dans l’est de l’Allemagne. La conférence de presse tenue par les autorités locales a livré des détails sur les circonstances, rapporte «Bild» : le père de famille aurait abattu toute sa famille, lui-même inclus.

      Une lettre d’adieu a été retrouvée sur les lieux. Dans celle-ci, comme l’a confirmé le procureur général à l’agence de presse allemande DPA, il explique qu’il a pris peur en raison de la falsification du certificat vaccinal de sa femme. Le patron de celle-ci ayant découvert le pot-aux-roses, il était persuadé que le couple serait arrêté et qu’on allait lui confisquer la garde de ses enfants.

      Par arme blanche et arme à feu

      Selon «Bild», l’homme a d’abord ôté la vie à ses trois filles, puis à sa femme et enfin à lui-même. L’une des enfants a été tuée au moyen d’un couteau, les autres par balles.

      Une arme à feu aurait été saisie dans la maison familiale. La manière dont le père de famille se l’est procurée n’est pas claire. Le père n’avait pas de permis pour celle-ci, selon les autorités. La famille se trouvait par ailleurs en quarantaine en raison d’une infection au coronavirus.

      La police scientifique est restée sur place tout le week-end pour clarifier le déroulé des faits, mais n’y est pas encore parvenue. Des zones d’ombre subsistent sur le timing du crime, par exemple. Les voisins et proches des victimes ont été interrogés à cet effet et les autopsies sont en cours.

      J’aime

  4. Effets secondaires des vaccins anti-COVID : pressions sur le Japon ► https://strategika51.org/2021/12/06/effets-secondaires-des-vaccins-anti-covid-pressions-sur-le-japon/

    Le gouvernement japonais fait face à une série de pressions directes et indirectes pour qu’il renonce à apposer la mention “effets secondaires graves” sur les vaccins anti-COVID.

    Le ministère nippon de la Santé a mis en place un comité d’experts qui a mené une étude détaillée en se basant sur les données disponibles de plus d’un million de personnes vaccinées au Japon.

    Ce groupe d’experts a répertorié une récurrence statistique inquiétante de problèmes cardiaques et d’anomalies cardiovasculaires chez des hommes jeunes sans antécédents médicaux avant vaccination et a par conséquent recommandé au gouvernement japonais d’apposer systématiquement la mention “effets secondaires graves” sur les documents accompagnant les vaccins anti-COVID Pfizer et Moderna.

    La partie de l’étude relative aux anomalies cardiovasculaires n’a pas été rendue publique en raison de pressions multiformes auxquelles fait face l’exécutif japonais pour cesser toute investigation sur d’éventuelles effets secondaires des vaccins anti-COVID et empêcher la mise en place d’un système de surveillance à l’échelle nationale à ce sujet.

    Une première partie du plan de vigilance a été toutefois approuvé par le gouvernement et les premières recommandations du comité d’experts mettant en garde contre les vaccins anti-COVID ont été transmises à toutes les municipalités du pays.

    D’après une source assez bien informée, la mise en place du comité d’experts par le ministère japonais de la Santé pour évaluer les risques des vaccins anti-COVID a déclenché l’ire des représentants des laboratoires Pfizer et Moderna. Un lobbying intense est mené auprès de certains membres de la Diète (Kokkai, le parlement bicaméral du Japon) pour obtenir la suspension des travaux du comité d’experts. En parallèle, des représentants de puissances alliées ont fermement fait savoir aux officiels nippons que ce type d’études est perçu comme un “acte inamical”, voire “hostile” et est susceptible d’avoir des conséquences négatives pour le gouvernement japonais.

    Le Japon demeure l’un des très rares pays à avoir mis en place un mécanisme de surveillance des effets secondaires des vaccins anti-COVID et à avoir suspendu à plusieurs reprises la vaccination suite à la découverte d’anomalies ou de lots de vaccins avariés ou non conformes.

    Les municipalités japonaises sont à la tête d’un mouvement concerté visant à protéger la population contre un éventuel abus vaccinal hasardeux et risqué pour la santé publique dans un pays qui fait face à un déficit démographique et aux séquelles du traumatisme des bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki les 6 et 9 août 1945.

    J’aime

  5. Le Mondialisme est en gestation depuis longtemps déjà.
    En 1996 Marc Dem nous avertissait déjà dans 666 l’Antéchrist.
    “La Communauté européenne a été l’amorce d’une réalité beaucoup plus vaste, connue sous le nom de mondialisme. Un gouvernement mondial, en établissant la connexion entre les systèmes nationaux, disposerait d’un moyen de contrôle total sur les populations.

    Un exemple de connexion à l’échelle européenne existe déjà, c’est le Système d’information Schengen. L’utilité de sa mise en place est indéniable. Dès qu’il n’y a plus en Europe de frontières que communautaires, c’est à celles-ci qu’il faut arrêter les personnes indésirables dans un ou plusieurs des pays formant la communauté..
    Un ordinateur de très grande puissance fonctionne dans la banlieue de Strasbourg; l’immeuble qui l’abrite est entouré de barbelés et gardé à vue par une vingtaine de policiers français. On n’y pénètre – quand on a une raison sérieuse de le faire – qu’apèrs plusieurs contrôle successifs. Le coeur du système se trouve dans une salle souterraine de 400m2, surveillée par trente opérateurs français et une représentant de chaque pays de la Convention de Schengen.
    Au début de 1995, 2 millions 300 000 “clients” comme on dit dans la police, étaient digitalisés.

    Le système peut accueillir 9 millions sans problème et il va sans dire que l’on pourra augmenter indéfiniment sa capacité….”

    “Tout commence par la surveillance universelle, par le contrôle et ce doit être le contrôle total des habitants de la terre.”

    ” Pour obtenir l’adhésion et, en fin de compte, la soumission des population, le pouvoir de fer qui se met en place (“et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue et toute nation… elle fit mettre à mort tous ceux qui n’adoraient pas l’image de la Bête…”

    “Il est indispensable de créer des états de panique contrôlés.”

    Vous avez bien lu : année 1996 !
    Alors celui qui n’est pas au courant, depuis plus de 20 ans, n’a pas dû beaucoup s’intéresser au monde qui l’entoure. Ce n’est donc pas étonnant que tant d’imbéciles obéissent et se font vacciner.

    J’aime

  6. Je n’ai jamais pu l’encadrer cette S…e !

    J’aime

  7. J’aime

  8. J’aime

    1. https://www.lci.fr/international/vaccination-contre-le-covid-19-non-la-presidente-de-la-commission-europeenne-ursula-von-der-leyen-ne-s-est-pas-exprimee-en-faveur-de-la-suppression-du-code-de-nuremberg-2203866.html
      Non, la Commission européenne ne s’est pas exprimée en faveur de la suppression du code de Nuremberg

      FAKE NEWS – Certains internautes assurent depuis samedi qu’Ursula von der Leyen, cheffe de la Commission européenne, voudrait « supprimer le code de Nuremberg ». Une affirmation inventée de toute pièce.
      Felicia Sideris – Publié hier à 19h00

      La phrase d’origine a été déformée à outrance. Samedi 4 décembre, des dizaines d’internautes ont alerté sur la prétendue « nazification » de la Commission européenne. Selon eux, la présidente de cette institution, Ursula von der Leyen, se serait prononcée en faveur de la « suppression du code de Nuremberg ». Une information massivement partagée, si bien que ce mot était l’un des plus discutés ce samedi sur Twitter, avec 26.000 publications à ce sujet. Comment en est-on arrivé là ?

      J’aime

  9. « Se vacciner est un geste personnel et non pas un geste citoyen » Ilan, lycéen ► https://www.francesoir.fr/videos-pause-interview/ilan-16-ans

    Ilan a 16 ans, il est élève en classe de première et est venu nous parler d’une analyse qu’il a publiée sur internet pour expliquer son refus de se soumettre à la vaccination, une décision qui le conduit à questionner le discours officiel des médias.

    Après avoir examiné de nombreuses études, il écrit la sienne en cinq jours. Cet article, il dit avoir pu l’écrire grâce à son père avec qui il débat très régulièrement.

    Prêt à échanger, il n’hésite pas à s’opposer à son professeur de philosophie qui avait ouvert une discussion sur la vaccination. Regrettant que ce professeur « propage la pensée unique du gouvernement », Ilan lui envoie un article qui ne va pas dans le sens du discours qu’il avait tenu en classe.

    N’ayant pas la prétention de tout savoir et de tout comprendre, il souhaite échanger avec les autres pour apprendre d’eux et déplore que certains, ceux qui ne partagent pas ses idées, refusent la conversation, rappelant l’importance du débat dans la vie démocratique.

    Son article contient cinq sections :
    – Les caractéristiques de la maladie, qui touche essentiellement des personnes âgées ou présentant des comorbidités,
    – Les traitements précoces notamment l’hydroxychloroquine,
    – La transmission du virus,
    – Les vaccins
    – La corruption des sociétés pharmaceutiques.

    Des méta-analyses sur l’hydroxychloroquine aux études sur les vaccins, rien n’échappe à l’œil critique d’Ilan, qui dénonce notamment certaines études bâclées sur les vaccins conçus à partir d’une technologie nouvelle, l’ARN messager, sur laquelle nous avons peu de recul.

    La publication connaît déjà son petit succès, puisque plus de 17 000 personnes ont lu le travail d’Ilan, qui reçoit de très nombreux messages de soutiens et accepte les critiques négatives, surtout si elles sont constructives. Un jeune homme étonnant de curiosité, dont la profondeur d’analyse et la maturité étonnent.

    Son argumentaire : A 16 ans, pourquoi je refuse actuellement la vaccination contre le covid-19 ? (PDF)

    Son site – son compte Instagram

    Cliquer pour accéder à pourquoi-ai-je-refuse-le-vaccin.pdf

    https://ilanvaccination.wordpress.com/

    J’aime

  10. J’aime

  11. J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s