PFIZER vous offre son calendrier de l’Avent en avance…

Suite logique de ► Combien de morts vous faudra-t-il encore ? SANG DÉCONNER ?

APRES L'IGE Je suis au sous sol

VOIR MON DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS MàJ en temps réel

AVANT

AUXVACCINESMAINTENANT avec l’AVENT de PFIZER

calendrier de l'Avent offert par PFIZER 17 11 21

ATTENTION ÇA VA PFIZERISER

AUCHOIXDUVACCIN ANTICOVID ce que vous devez savoir

La chronique de Salim Laïbi – Actualités du Covid en France et dans le monde

VOIR le live du 16/11/21  ► https://www.lelibrepenseur.org/direct-du-16-nov-2021-gibraltar-flandre-megarbane-le-mytho-profits-pfizer-moderna-pierre-lellouche/

Covid faits et chiffres

17/11/21 ► Covid : pays plus vaccinés versus pays moins vaccinés  par ZOLAhttps://www.covid-factuel.fr/2021/11/17/covid-pays-plus-vaccines-versus-pays-moins-vaccines/

TrialSiteNews vient de sortir un article, intitulé « Enquête sur les tendances Covid-19 dans les 10 pays les plus vaccinés et les 10 pays les moins vaccinés ».

Deux tableaux résument bien la situation, et se passent de commentaires, sinon celui-là : « On peut discuter de tout sauf des chiffres ».

Certains chipoteront sur les pays sélectionnés, il y a peut-être des erreurs, un oublié ou un en trop. C’est ce que j’ai pensé en me disant qu’ils avaient omis l’Islande. Eh bien non, sur Our World in Data, l’Islande est « fully vaccined” à 75%, donc inférieur au Cambodge, dernier de la liste. Le Portugal m’étonnait, je le croyais au niveau de la France, non, la liste semble donc juste (et vérifiable toujours sur OWD).

Pour lire l’intégralité de l’analysehttps://www.covid-factuel.fr/2021/11/17/covid-pays-plus-vaccines-versus-pays-moins-vaccines/

FRONT VAXXXINAL EN FRANCE 12 11 21

FRANKISTAN La Momie Delfraissy – Le retour : Le Vieux Défraîchi nous l’assure : contrairement aux deux premières, la 3ème dose est efficace dans les 48 heures… Autrement dit tout de suite ! Et bien sûr elle devrait être proposée aussi aux femmes enceintes… Il  n’y  a  pas assez de fausses couches et de bébés morts-nés ! Épouvantables criminels. OD https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/11/17/retour-de-la-momie-delfraissy-pour-promouvoir-la-3eme-dose-de-poison/

clic-image pour lire l’article source

100 000 RDV (à vérifier tout de même pis un RDV ça s’annule) sur disons 6 millions qui refusent TOUJOURS de se faire inoculer…

MONPASSANITAIREDANTONQ

Je développe pas, hein ? Vous aurez compris où on se les met, les 3 doses et le paSSe-sanitaire !

VAXXXINÉS & NON-VAXINÉS DE LA TERRE ► UNISSONS-NOUS !

Car, tout PROJEEEEEET/GRAND RESET peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toutes… Et ainsi de briser les chaines de la dissonance cognitive ► R71 ; Quelle connexion entre la mort du capitalisme et le N.O.M. En Marche ? 16 Novembre 2020 – Version PDF N° 216 de 14 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/r71-quelle-connexion-entre-la-mort-du-capitalisme-et-le-nom-en-marche-nov20.pdf

ICI – IMMÉDIATEMENT – D’OÙ-NOUS SOMMES !

Cliquer pour accéder à r71-quelle-connexion-entre-la-mort-du-capitalisme-et-le-nom-en-marche-nov20.pdf

+ DANS MA BIBLIOTHÈQUE PDF (+ de 400)

Jacques Prévert - 14 Citations et 2 poèmes | Citation, Prevert jacques,  Reve citation

En attendant de se retrouver dans cet ailleurs où nul besoin de paSSeport  encore moins vaXXXinal, NOUS on sème…

JBL1960

116 réflexions sur « PFIZER vous offre son calendrier de l’Avent en avance… »

  1. Pass Nazitaire – Aucun décret pour sa prolongation !

    Il était illégal, et sa prolongation n’existe pas…

    J'aime

  2. Etienne Chouard: « Le véritable (mais inavouable) objectif du « confinement » des non-vaccinés, c’est L’ENFERMEMENT DES OPPOSANTS POLITIQUES, sous prétexte médical. L’URSS et l’Allemagne nazie avaient aussi invoqué « la science ». Il leur manquait l’outil « télévisions privées » pour mentir parfaitement ».

    https://www.businessbourse.com/2021/11/17/etienne-chouard-le-veritable-mais-inavouable-objectif-du-confinement-des-non-vaccines-cest-lenfermement-des-opposants-politiques-sous-pretexte-medical-lurss-et-lallemagne-nazie-avaie/

    J'aime

    1. Chouard que j’ai beaucoup relayé, enfonce une porte ouverte.

      Pour moi, il s’est totalement discrédité pour avoir, encore une fois, affirmé l’inverse de se qu’il expliquait si bien dans ces vidéos, lors de la dernière présidentielle de 2017, à savoir que VEAUTER ne sert à rien…

      Et donc il a appelé à veauter… CQFD…

      J'aime

  3. ALERTE INFO ► BULLETIN HEBDO SEMAINE 45 DU RÉSEAU SENTINELLES DU 8 AU 14 NOVEMBRE ► https://www.sentiweb.fr/5459.pdf

    TAUX D’INCIDENCE DES IRA ESTIMÉ À 112 CAS POUR 100 000 HABITANTS

    Données consolidées s44 = 90/100 000 HBTS

    TAUX D’INCIDENCE DES IRA SARS-COV-2 / COVID-19 ESTIMÉ À 11 CAS seulement 1 testé COVID+

    Cliquer pour accéder à 5459.pdf

    Elles est où la pandémie ?
    Par contre la PLANdémie on la sent bien passer… Même avec triple dose de vaseline…

    J'aime

  4. Le Paon et le Palais

    Un jeune paon, imbu de son plumage

    Fut pris dès son plus jeune âge

    En mains par une vieille pintade

    Qui laissa son vieux coq en rade.

    Lors, notre jeune volatile

    Qui se trouvait fort volubile

    Ne fut plus satisfait de son habitat

    Et se rêva en costume d’apparat.

    Pourquoi, se disait-il, se contenter

    D’un simple poulailler, fut-il doré,

    Alors que, sans travailler,

    Je puis demeurer au palais.

    Il me suffit, si mes calculs sont bons,

    De prendre mes congénères pour des pigeons

    Et, pour les prochaines élections,

    De bien jouer les trublions.

    Ainsi fut fait, et contre toute attente,

    Il prit la place laissée vacante

    Par tous les vieux coqs déplumés

    Dont tout le monde s’était lassé.

    Pour constituer sa basse-cour

    Il fit appel à des vautours

    Aptes à tondre la laine,

    A amasser toutes les graines.

    Ses anciens congénères

    Qu’Il jugeait fort vulgaires

    Virent enfin, mais un peu tard,

    Qu’on les prenait pour des bâtards.

    Fort de son plébiscite aux élections,

    Notre dieu-paon, tel Pygmalion,

    Favorisa un jeune sardouk *

    Dont il se servait comme bouc.

    Grisé par ses nouvelles prérogatives,

    Celui-ci, de manière fort hâtive,

    Se crut par son maître autorisé

    De jeunes oisons brutaliser.

    Las, malgré la volonté manifeste

    De celer ces faits funestes,

    L’histoire vint à transpirer

    Hors des murs du Palais.

    Devant ce gros scandale,

    Notre apprenti Sardanapale **

    Dut rétropédaler

    A son grand regret.

    Il envoya ses janissaires

    Désigner un bouc émissaire

    Mais la sauce ne prit pas

    Et l’oisillon resta sans voix.

    Moralité :

    Même les rois de l’enfumage,

    Ceux mêmes qui se voulaient rois mages,

    Tombent un jour de leur piédestal

    Et devront quitter leur habit royal.

    * : Sardouk : coq en tunisien

    **: Sardanapale : Sardanapale ou Assurbanipal est le dernier grand roi d’Assyrie de 669 à 627 av. J.-C.

    J'aime

  5. PFIZA-AAAHHH-GATE ?

    Pourquoi l’Empire Mondial de la santé de Bill Gates promet plus d’empire et moins de santé publique ► Jeremy Loffredo (journaliste indépendant basé à Washington D.C.) & Michele Greenstein (journaliste indépendante, ex-RT America) – Paru sur The Grayzone sous le titre Why the Bill Gates global health empire promises more empire and less public health – Traduction Corinne Autey-Roussel pour Entelekheia – Compilation des 4 parties par Résistance71 ► PDF N° 185 de 33 pages réalisé par JBL1960 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/07/bill-la-piquouze-gates-et-son-empire-mondial-de-la-santc3a9-the-grayzone-juillet-2020.pdf

    Cliquer pour accéder à bill-la-piquouze-gates-et-son-empire-mondial-de-la-santc3a9-the-grayzone-juillet-2020.pdf

    J'aime

  6. L’AFFAIRE CoV19-OGM en version PDF

    Affaire CoV19 : Le SRAS-COV-2 Organisme Génétiquement Modifié avec séquences du génome VIH – Étude révélatrice d’un ex-conférencier de l’OTAN

    Source Veterans Today ► https://www.veteranstoday.com/2020/05/14/wuhangate-8-sars-2-virus-gmo-built-with-hiv-breaking-study-by-bio-engineer-ex-nato-lecturer/

    Un biologiste français détruit la thèse du virus naturel – PDF N° 178 de 19 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/laffaire-cov19-ogm.pdf

    Cliquer pour accéder à laffaire-cov19-ogm.pdf

    J'aime

  7. https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/pierre-lecot-2-mortalite-hivernale

    TRIBUNE — Deuxième partie du dossier de Pierre Lecot, intitulé « Covid-19 : Virus mortel ou mauvaises décisions ? » Retrouvez la première ici.

    Comme pour la première partie, nous vous proposons une vidéo « débriefing » dans laquelle Pierre nous explique de vive voix son raisonnement, suivie d’un texte explicatif complet.

    1. L’importance de standardiser les décès pour prendre en compte l’augmentation et le vieillissement de la population

    La France vieillit. Par conséquent, le nombre de morts chaque année augmente naturellement depuis 2010 (Figure 1). Cette hausse du nombre de décès n’est pas le signe que la santé des Français se dégrade, mais uniquement le résultat de l’augmentation du nombre de personnes âgées. En effet, à force de vieillir, tous les humains finissent par mourir.

    Figure 1 : Décès annuels en France

    Le vieillissement français s’illustre par l’évolution de la pyramide des âges de la France entre 2000 et 2020, réalisée avec les données disponibles sur Eurostat (Figure 2). En 20 ans, la génération des baby-boomers est, logiquement, passée de la tranche des moins de 55 ans à celle des plus de 65 ans. Dès lors, il est tout à fait normal que le nombre de décès en France augmente chaque année, et cela va continuer à augmenter pendant encore au moins 20 ans, jusqu’à ce que le gros de cette génération ait décédé.

    Figure 2 : Pyramide des âges de la France en 2000 et 2020

    Ainsi, il ne faut jamais commenter des nombres de décès bruts qui augmentent ou baissent non pas selon l’arrivée des maladies, mais toujours selon la taille de la population et selon l’âge des personnes. En effet, s’il y a plus de décès en France qu’au Luxembourg, c’est parce que les Français sont 100 fois plus nombreux que les Luxembourgeois. S’il y a plus de décès dans un EHPAD de 200 personnes que dans une école maternelle de 200 enfants, ce n’est pas parce que l’EHPAD est plus dangereux que l’école maternelle, mais uniquement parce que les résidents d’un EHPAD sont beaucoup plus vieux que les élèves d’une école maternelle. Ainsi, comparer des nombres de décès entre 2 populations ne peut pas se faire avec les seuls chiffres bruts, mais toujours en corrigeant de la taille de la population, et aussi en corrigeant de l’âge des gens. Il s’agit de standardiser les décès pour mettre la même population partout (Figure 3). Standardiser les populations pour comparer les décès est le calcul reconnu par Eurostat ou l’OMS. L’office statistique Ecossais en a détaillé les intérêts et compare les résultats des mortalités au regard des standardisations de 1976 et de 2013.

    Figure 3 : Formule de la standardisation des décès

    Pour comparer le nombre de décès en France de ces dernières années avec l’année 2020, nous avons standardisé les décès, en appliquant la population par âge de 2020 à toutes les années du passé. Il en est ressorti que l’année 2020 n’est pas du tout une année de record de mortalité (Figure 4).

    Figure 4 : Décès standardisés en France selon l’année 2020

    L’année 2020 est au niveau de l’année 2015. Il s’agit de la 6e année la moins mortelle de toute l’histoire de la France. Cette situation est la même quel que soit le pays en Européen considéré. Pour certains pays, comme la Norvège ou l’Islande, l’année 2020 est un record absolu de sous-mortalité. Au pire l’année 2020 présente une mortalité haute relativement à la décennie, mais plus basse que n’importe quelle année précédente comme pour la Belgique ou l’Espagne (Figure 5).

    Figure 5 : Typologie des pays européens selon le rang dans l’histoire des décès standardisés de l’année 2020

    2. Des cycles annuels de hausse et baisse de mortalité

    L’étude des décès hebdomadaires standardisés en France depuis 2013 nous permet de visualiser les cycles de mortalité (Figure 6). Chaque année, le nombre de décès augmente en hiver et diminue en été. Cette augmentation de décès l’hiver est concomitante des maladies hivernales. Parmi elles, les infections respiratoires aiguës peuvent être attribuées à des virus comme les grippes, les rhinovirus ou les coronavirus, ou à des bactéries comme les pneumocoques, les staphylocoques, Haemophilus influenzae ou d’autres.

    Figure 6 : Décès hebdomadaires en France standardisés selon 2020

    Il est important de faire la distinction entre l’origine et le symptôme. Jusqu’en 2019, les déclarations d’infections respiratoires hivernales faisaient mention d’un « état grippal » du patient. Ainsi, jusqu’à récemment, la surmortalité hivernale était comptabilisée comme étant causée par les virus de la grippe, justifiant notamment la politique vaccinale.

    Certains hivers présentent des pics de mortalité nettement supérieurs à d’autres. L’hiver 2013-2014 a connu des pics de mortalité bien moins élevés que l’hiver 2014-2015. Cette différence fait partie des éléments expliquant les différences de décès d’une année sur l’autre. Nous avons déjà détaillé ce phénomène dans d’autres communications. Une explication serait le principe des années moissons. Les hivers doux et peu mortels laisseraient en vie les plus fragiles de la population et ces derniers décéderaient pendant les hivers plus rudes. L’année suivante compterait mécaniquement moins de décès faute de personnes fragiles.

    Une théorie concernant la hausse de mortalité hivernale est la propagation virale. Il s’agit de dire que l’hiver les virus arriveraient de l’extérieur et circuleraient dans la population. Cette théorie a été modélisée au début de 20e siècle avec les premiers modèles de propagation épidémique. Le fameux modèle SIR a été construit en traduisant mathématiquement cette théorie. Il contient plusieurs paramètres qui définissent les fameux R0, Rt et Reff. Cette hypothèse de propagation virale sert de socle à un certain nombre des politiques de santé publique. Elle permet notamment de justifier la politique vaccinale antigrippe et est donc naturellement défendue par les industriels pharmaceutiques qui en sont les bénéficiaires directs. Il existe aujourd’hui bien d’autres modèles de propagation épidémique. Cependant, le seul modèle médiatisé et utilisé par les gouvernements (retrouvé dans des documents fournis au Sénat ou au sein des discussions de l’Assemblée) pour justifier les politiques coercitives est celui de la propagation exponentielle. Cette propagation exponentielle entraînera alors une augmentation exponentielle de recours à l’hôpital (la part des contaminations qui dégénère) et une augmentation exponentielle des décès (la part des formes graves qui sont fatales).

    Dans tout l’éventail imaginable des principes de propagation, une démarche simple de confirmation ou d’infirmation de la théorie extrême utilisée actuellement est de la confronter à son autre extrême. La vérité n’est certainement pas contenue dans un de ces 2 points trop simplistes, mais les statistiques peuvent nous permettre d’avoir une idée duquel de ces 2 points la réalité se rapproche.

    Si nous récapitulons nous avons donc l’hypothèse A suivante :

    Les hausses de mortalité, notamment hivernales, sont dues à la propagation exponentielle de maladies (notamment virales) au sein de la population.

    Cette hypothèse a des implications très forte sur la politique de santé :

    Les humains sont tenus responsables de l’état de santé de leurs voisins (contaminations) et légitime les pratiques de quarantaine, isolement, port du masque etc.
    Elle légitime la stratégie de lutte préventive contre les pathogènes circulant (vaccination antigrippale)

    Nous allons la confronter à l’hypothèse B :

    Les hausses de mortalité, notamment hivernales, sont dues aux conditions extérieures et à la dégradation de l’état de santé général.

    Cette hypothèse change les priorités de la politique de santé :

    Les humains ne sont pas tenus responsables de l’état de santé de leurs voisins. Il n’y a alors aucune raison de mettre en place des politiques restrictives
    La stratégie préventive devient une stratégie de santé générale (sport, alimentation, sorties, éventuellement apports vitaminés, qualité de l’air)

    On note que l’hypothèse A sert de justification aux mesures coercitives gouvernementales et légitime la privatisation de la santé par des industriels qui vendent (ou forcent l’achat par l’intermédiaires des gouvernements) des vaccins et autres produits préventifs.

    L’hypothèse B ne permet pas de politiques de coercition de masse. Elle soutiendrait des politiques préventives peu onéreuses, individualisées, sans promesse de vie éternelle, mais avec des améliorations de qualité de vie.
    3. Les indices à notre disposition
    3.1. Les indices à notre disposition : l’absence d’exponentielle

    Si on suppose que l’hypothèse A est vraie, alors des phénomènes de vagues de propagation devraient être visibles à l’échelle européenne ou au sein d’un même pays. Cependant on observe l’inverse.

    Ce phénomène de hausse de mortalité hivernale est complètement simultané sur toute l’Europe (Figure 7). La standardisation des décès nous permet de représenter les différents pays et années sur un même graphique. Ici toutes les populations sont ramenées à la population française de 2020.

    Figure 7 : Décès standardisés France, Portugal, Suède, selon 2020

    LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE ► https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/pierre-lecot-2-mortalite-hivernale

    J'aime

  8. https://reseauinternational.net/nous-sommes-en-guerre-oui-mais/

    par Marie-José Monéger.

    En lisant ce matin l’excellent article de Serge Charbonneau (RI 16/11/2021 – « Nous sommes en guerre ! »), les trois phrases clés de sa conclusion m’ont frappée et interpellée, au point de les développer un peu ici.

    « Des malades mentaux nous gouvernent. »

    Pour avoir lu quelques articles, visionné quelques vidéos à ce sujet, et pour avoir eu une certaine expérience dans mon entourage immédiat à ce sujet, je suis aujourd’hui tout à fait convaincue que leur pathologie est telle qu’ils n’en guériront jamais, tant elle leur est intimement et irrémédiablement liée.

    Le génie confine à la folie …

    « C’est une guerre comme nous n’en avons jamais vue. »

    La guerre qu’ils ont sciemment, délibérément et aujourd’hui ouvertement engagée contre l’humanité en 2020, est une guerre comme jamais nous n’en avons encore vue.

    Il serait donc vain et illusoire de se préparer une fois de plus à la dernière guerre que nous avons vécue sur notre sol.

    « Elle (cette guerre) peut être qualifiée d’hybride. Elle joue sur la complexité de l’environnement et utilise tout le registre des activités et des oppositions humaines. Elle mêle des « opérations » diplomatiques, économiques, militaires, psychologiques et informationnelles. Elle provoque des agitations, des troubles sociaux, des contestations de tous ordres dans le pays ciblé. … Elle met en œuvre, par essence, toutes les armes aussi bien par nature que par destination. En substance, les incertitudes et fractures d’un pays peuvent provenir d’agressions destinées à lui imposer une soumission ou des modifications de comportement. Dans cette forme de guerre l’ensemble des failles de l’adversaire est propice à utilisation. » (Général Henri Roure in « La France face aux menaces » (RI du 11/11/2021 – Général Dominique Delawarde – « Une France qui va mieux ? Vraiment … ? »)

    Aujourd’hui, le complexe militaro-industriel se frotte les mains : ils vont bientôt avoir une « vraie guerre » pour se remplir à nouveau les poches.

    Toutes les armes vont bientôt être de sortie : conventionnelles, nucléaires, bactériologiques (SARS-COV2, …), informationnelles (MMS) et surtout psychologiques (ingénierie sociale), afin d’anéantir en 10 ans, entre 2020 et 2030, 90% de l’humanité, comme prévu depuis 1972 par le Club de Rome (in Rapport Meadows).

    Mais cette fois-ci, ils ont compris …

    Ils ont d’abord attaqué le cerveau des « humains » pour en faire des zombies dociles, obéissants, taillables et corvéables à merci, afin de mener à bien, sans résistance aucune, le génocide des « inutiles anciens », pour commencer, à grands coups de « rivotril » et autres petites choses pas très avouables.

    Ils procèdent actuellement à un gigantesque « essai thérapeutique » planétaire, destiné à tester puis à éliminer les « inutiles » suivants sur la liste : personnes atteintes de maladies physiques, personnes atteintes de troubles mentaux, et réfractaires au système du « tout vaccin » et du « pass sanitaire », que l’on veut nous imposer de force, et quel qu’en soit le prix.

    Au suivant ! … Au suivant ! … Au suivant ! …

    « Si nous n’agissons pas, ils auront notre peau. »

    Et quand viendra votre tour, vous ne vous en rendrez même plus compte car ils vous auront totalement et irrémédiablement détruit le cerveau …

    Quand les zombies sont venus chercher les vrais-faux malades du covid, je n’ai rien dit, je n’étais pas malade du covid.

    Quand ils ont enfermé les anciens dans leur EHPAD pour qu’ils n’attrapent pas le covid, je n’ai rien dit, je n’étais pas ancien.

    Quand ils sont venus chercher les lanceurs d’alerte pour qu’ils ne parlent plus du Covid, je n’ai rien dit, je n’étais pas lanceur d’alerte.

    Quand ils sont venus me chercher parce que j’étais réfractaire au vaccin anti-covid et au pass sanitaire, il ne restait personne pour protester.

    (d’après Pasteur Martin Niemöller)

    De petite lâcheté en petite lâcheté de nos dirigeants et de nos parlementaires, de petite reculade en petite reculade de nos juristes, de petit silence en petit silence de nos médecins, de 3e dose en 4e dose, de 5e vague en 6e vague, les chiens journalistiques et les covidiots ont aboyé en chœur et la caravane funéraire est passée, mais vous étiez dedans et vous ne l’avez pas vue …

    Vous êtes-vous demandé un seul instant ce qu’allait devenir les jeunes générations ?

    Je ne le crois pas car vous avez laissé tous nos dirigeants détruire votre cerveau et votre âme !

    Détournement du poème de Martin Niemöller par mézigue en août 2020 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/tract-aux-covidiots-de-la-terre-pdf-1.pdf

    Cliquer pour accéder à tract-aux-covidiots-de-la-terre-pdf-1.pdf

    J'aime

    1. Le 14 novembre, Felix Gottwald, le sportif le plus décoré d’Autriche, champion olympique et président de la commission « sport amateur » de la Bundes-Sport GmbH a publié une lettre ouverte au ministre du Sport Werner Kogler pour annoncer sa démission avec effet immédiat.

      Il a notamment déclaré : « J’ai rejoint la Commission afin d’oeuvrer à ce que nos concitoyens vivent plus longtemps en bonne santé […] Mais neuf mois après avoir pris ce poste, je constate que si dans notre pays il se passe effectivement beaucoup de choses, cela n’a rien à voir avec la santé ou les intérêts des Autrichiens […] Diviser, attiser la haine, discriminer : voilà les maîtres-mots du gouvernement. J’ai honte pour mon pays et en tant qu’Autrichien, je suis à la fois triste et en colère […] J’ai perdu toute confiance dans la politique, et avec la meilleure volonté du monde je ne trouve aucune raison de croire un seul mot de ce qu’on nous raconte. La manière de s’adresser aux gens, le choix des mots, l’incongruité, le mépris qui arrivent jusqu’à moi en tant que citoyen et contribuable […] vont vraisemblablement ruiner toutes les entreprises privées de ce pays. […] Dans ma vie de sportif […] j’ai appris à confronter moi-même et les autres avec respect et dignité. Ces vertus sont entièrement absents de la politique aujourd’hui. […] J’avais toujours imaginé que notre pays avait appris de l’histoire. Et je suis consterné que de découvrir qu’en tant que société, nous sommes soudainement devenus outrecuidants, sans scrupule et prêts à discriminer. […] Il est exclu que je participe au dispositif mis en place autour de cette pandémie, dispositif malsain et tout sauf fair play. Je veux remercier ceux … qui contribuent à ce que nous soyons tous solidaires et qui ne permettront pas que les politiciens continuent à scinder la société. »

      Felix Gottwald signe avec des salutations qui, en allemand, rappellent le titre de l’encyclique interdite par le parti nazi, Mit brennender Sorge (dans les flammes de l’inquiétude), rédigée par le Pape Pie XI en 1937.

      De son côté, le leader du Parti de la Liberté (FPÖ), Herbert Kickl, a appelé à une « mégamanifestation », le 20 novembre prochain à Vienne.

      Venons-en maintenant à la Bundesheergewerkschaft, le syndicat des armées, l’Autriche étant parmi les rares pays à permettre aux militaires de se syndiquer. La Bundesheergewerkschaft fait partie de la Freie Gewerkschaft Österreichs (syndicat libre autrichien)  ; elle vient de publier un communiqué, ainsi qu’une circulaire signée de son président Manfred Haidinger. Il est titré « Pour la liberté et la dignité de l’Homme ». Haidinger y donne pour acquis que les syndiqués se joindront à la manifestation prévue le 20 novembre à Vienne pour « tenir bien haut le drapeau », et souligne que suite à une décision du Tribunal administratif de Vienne, contre laquelle aucun appel du gouvernement n’est plus possible, on ne peut empêcher les citoyens d’y participer. Haidinger conclut avec un message aux policiers : « C’est pour votre liberté aussi que nous nous battons, lesquelles ont été massivement restreintes dans la vie professionnelle comme privée. »

      Actuellement en tournée en Autriche, l’une des artistes de cabaret les plus populaires du monde germanophone, Monika Gruber, vient d’annoncer qu’elle ne se produira plus en scène en raison des mesures dites « anti-Covid ».

      Sur le programme de télévision « Talk im Hangar-7 » le 11 novembre, Monika Gruber a déclaré que les interdictions « 2G » (accès interdit sauf à ceux qui ont été vaccinés ou guéris) lui ont « pourri le jeu » (« 2G-Regel vergällt mir das Spielen ») : « Je n’ai pas envie de participer à la division de la société. » Selon elle, les politiciens ont encouragé cette division et trop de citoyens ont fait avec, aveuglément. À l’inverse, les gens qui se posent des questions sont stigmatisés comme « refusant de penser en rond, demeurés et mal-informés ».

      Entretemps, le ministre de la Santé de l’Allemagne Jens Spahn, qui vient d’acheter une immense villa à Berlin pour quatre millions d’euros — grâce à la généreuse compréhension d’une banque, vient de lancer son énième ballon d’essai : « il n’y aurait pas d’obligation vaccinale générale, car la logistique serait trop difficile à mettre en œuvre » dit-il. Et d’ajouter : « Faudrait-il arrêter Sahra Wagenknecht et l’emmener sous escorte policière au poste de vaccination ? ». Jens Spahn n’a sans doute pas choisi ce nom par hasard : la parlementaire Sahra Wagenknecht, une des figures politiques les plus populaires d’Allemagne, est une économiste anti-libérale, et presque la seule dans son parti, Die Linke, à critiquer les vaccins et les mesures dites anti-Covid.

      Auteur(s) : FranceSoir

      =*=

      FRANKISTAN = Si nous ne nous levons pas, en masse, c’est FIN de PARTIE pour l’Humanité…

      J'aime

  9. La République tchèque envisage un Confinement à l’Autrichienne pour les non-vaccinés.

    Au 15/11, Prague a enregistré sa 5ème journée de + de 10 000 cas en 1 semaine, ce qui a amené le Premier ministre sortant Andrej Babis à envisager de suivre les traces de l’Autriche en adoptant un Confinement strict pour les citoyens non-vaccinés.
    Les ministres auraient préconisé des mesures plus douces avant une réunion du gouvernement au 18/11, au cours de laquelle une série de nouvelles mesures possibles seront examinées.

    Selon les chiffres officiels, la République tchèque a vu le nombre d’hospitalisations grimper à 4296, dont 635 seraient dans un état grave à cause du COVID-19.

    Source :
    https://t.me/rtnews/15128

    J'aime

    1. Son frère est mort il y a deux mois d’un arrêt cardiaque.

      La mort du footballeur survient exactement deux mois après que son frère Alessandro, 25 ans, soit décédé d’un arrêt cardiaque le 1er septembre. Aucun des deux jeunes sportifs n’avait d’antécédents de maladie cardiaque, selon les médias italiens.

      Ses parents ont établi un lien entre sa mort et le vaccin anti-COVID.

      La présidente de la division italienne de football féminin, Ludovica Mantovani, a personnellement déploré la nouvelle : « Une tragédie qui nous laisse sans voix. Je me joins aux condoléances adressées à la famille et à tous ceux qui l’aimaient », a-t-elle déclaré.

      Les parents de la jeune femme ont été choqués par la mort de leurs deux enfants et ont cherché à établir un lien avec le vaccin anti-COVID, bien qu’aucune preuve scientifique ne vienne étayer ces affirmations.

      Selon le média italien La Sicilia, la mère de Mme Campo l’a trouvée aux premières heures du lundi matin chez elle, se sentant très mal, et elle a été immédiatement transportée à l’hôpital, où elle est décédée dans l’heure qui a suivi. Les autorités envisagent de pratiquer une autopsie.

      Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

      Je n’ai plus de mots face à de tels dénis… et à la peine de ses parents qui perdent leurs 2 enfants à 2 mois d’intervalle…

      J'aime

    1. « Maintenant, vous avez l’effet des prions »

      Aujourd’hui, « on en est à la troisième phase » pour le professeur Luc Montagnier. « La première phase, c’est les effets secondaires assez communs mais qui ne durent pas très longtemps mais qui donnent déjà des morts », explique-t-il. « Vous avez ensuite les effets cardio-vasculaires », continue le biologiste. « Et maintenant, vous avez l’effet des prions », explique le professeur Luc Montagnier.

      « Ce sont d’autres morts qui arrivent, et ces gens sont morts de la maladie de Creuzfeldt-jacob », explique le professeur Luc Montagnier au micro de Sud Radio. « Cette maladie est très rare, normalement, quand elle est sporadique, c’est un cas sur un million », explique-t-il. « Là, c’est un groupe de 7 personnes indépendantes les unes des autres avec des médecins différents qui sont atteints de cette maladie. Le facteur commun est qu’ils ont été vaccinés par deux doses de vaccin Pfizer », continue le virologue. « C’est à la deuxième dose que ça apparaît des petits signes et puis les signes généraux de la maladie apparaissent ». « On ne peut pas prouver que c’est causé par les vaccins », explique-t-il, « mais il faut quand même regarder cette hypothèse ». « Parce que le seul facteur commun entre ces personnes c’est d’avoir été vacciné par le même vaccin ».

      J'aime

  10. Aujourd’hui, « on en est à la troisième phase » pour le professeur Luc Montagnier. « La première phase, c’est les effets secondaires assez communs mais qui ne durent pas très longtemps mais qui donnent déjà des morts », explique-t-il. « Vous avez ensuite les effets cardio-vasculaires », continue le biologiste. « Et maintenant, vous avez l’effet des prions », explique le professeur Luc Montagnier.
    « Ce sont d’autres morts qui arrivent, et ces gens sont morts de la maladie de Cossen-jacob », explique le professeur Luc Montagnier au micro de Sud Radio. « Cette maladie est très rare, normalement, quand elle est sporadique, c’est un cas sur un million », explique-t-il. « Là, c’est un groupe de 7 personnes indépendantes les unes des autres avec des médecins différents qui sont atteints de cette maladie. Le facteur commun est qu’ils ont été vaccinés par deux doses de vaccin Pfizer », continue le virologue. « C’est à la deuxième dose que ça apparaît des petits signes et puis les signes généraux de la maladie apparaissent ». « On ne peut pas prouver que c’est causé par les vaccins », explique-t-il, « mais il faut quand même regarder cette hypothèse ». « Parce que le seul facteur commun entre ces personnes c’est d’avoir été vacciné par le même vaccin ».

    J'aime

  11. SIDA

    Les causes ne sont pas virales, en tous cas ça n’a jamais été démontré, désolé. Je vous conseil aussi cette vidéo entièrement en français du Pr Etienne De Harven

    J'aime

  12. « Meta », « Covid », et « Dolly », qu’est-ce que ces trois mots ont en commun ?

    Réponse : l’hébreu

    Et maintenant que Facebook a fait une grande moisson d’âmes, le moment est-il venu pour celles-ci d’êtres dévorées ? Car « META », le nouveau nom de Facebook, signifie MORT en hébreu.

    Pour lire l’intégralité de l’analyse ► https://www.margueriterothe.com/2021/11/meta-covid-et-dolly-quel-est-le-point-commun-de-ces-trois-mots.html

    J'aime

  13. Hier dans le monde, il y a eu seulement 13 pays qui ont eu plus de 10.000 cas positifs, dont…. La France, l’Autriche, l’Allemagne, l’Angleterre, la Hollande….Cela vous parle ?

    J'aime

  14. Je remets cette info de Carlo Brusa

    Détection de codes alphanumériques chez des personnes vaccinées par Bluetooth dressée par constat d’huissier de justice
    extrait de la vidéo intégrale intitulée « 061121 – Pezenas – La Covid nous rendra libre ! » de l’association REACTION19 :

    https://videos.reaction19.fr/

    J'aime

      1. Certes, et Autriche le peuple rue dans les brancards sérieusement depuis dimanche.

        J'aime

  15. « Un PCR+ n’est pas un cas de Covid » : le Dr Gérald Kierzek jette un pavé dans la mare ► https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/un-pcr-nest-pas-un-cas-de-covid-le-dr-gerald-kierzek-jette-un-pave-dans-la-mare_480961

    Alors que « la 5e vague est là » (selon le petit ATTAL(i)), le Dr Gérard Kierzek a mené sur Twitter une opération de clarification concernant les chiffres de contamination au Covid-19 ce mercredi 17 novembre.

    « Le taux d’incidence est désormais supérieur à 100 sur l’ensemble du territoire. » À la sortie du conseil des ministres ce mercredi 17 novembre, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal, a reconnu que « la 5e vague est là ». Et les chiffres tombés un peu plus tard dans la journée n’ont fait que le confirmer, car en 24 heures 20 294 cas supplémentaires ont été confirmés. Des données de Santé Publique France en hausse qui inquiètent même si pour le moment le gouvernement semble refuser l’hypothèse d’un confinement. Dans ce contexte, le célèbre Dr Gérard Kierzek a tenu à mettre les choses au clair. « Comme le rappelle un confrère sur LinkedIn : Petites (re)définitions : – PCR positive = contamination – Covid-19 (COronaVIrus Disease) = maladie à SARS-CoV-2. Une PCR+ n’est donc pas un cas de Covid… », a posté sur Twitter ce mercredi 17 novembre le médecin qui intervient régulièrement sur les antennes du groupe TF1.

    Cette publication de Gérard Kierzek n’a pas manqué de faire réagir. « Si. C’est un cas. Asymptomatique. Mais c’est un cas », lui a répondu le compte Fantine & Hippocrate #CitoyensDuWeb. « PCR+ = 1 cas de contamination asymptomatique OU symptomatique », résume un autre utilisateur de Twitter. D’autres le remercient de porter un discours moins alarmant que certains de ses confrères. En clair, tous ceux qui sont testés positifs ne sont pas forcément symptomatiques ou gravement atteints par la maladie.

    Un médecin libre

    Sur Twitter, le médecin urgentiste propose un autre regard. « Les contaminations augmentent et augmenteront. Le nombre de malades hospitalisés est le seul critère qui permettrait d’utiliser le vocabulaire de ‘vague’ ‘en comparaison’ avec 2020 », a-t-il également posté ce mercredi 17 novembre sur le réseau social où il écrit aussi qu’il serait « inutile, aberrant, saoulant… » de réimposer le masque en extérieur. Celui qui est aussi le directeur médical de Doctissimo est, en outre, convaincu qu’il « faut supprimer le pass sanitaire ». « C’est une honte de devoir donner ses données médicales, c’est pas possible ! », s’était insurgé Gérard Kierzek dans une interview accordée à Gala le 27 août dernier, alors que le pass sanitaire pourrait durer jusqu’à l’été prochain. Une initiative démesurée pour celui qui est aussi agacé par la 3e dose de vaccin. « On me dit que je suis rassuriste, mais non, je suis dans le pragmatisme », avait expliqué celui qui préfère la « bienveillance » à « l’hystérie ».

    Surtout que selon le dernier bulletin du Réseau Sentinelles OFFICIEL sur 46 IRA testés 1 seul était positif = 1 SEUL COVID+ !

    Cliquer pour accéder à 5459.pdf

    Et ici, notamment, depuis décembre 2020 on sait de manière sourcée et documentée que les tests RT PCR ne SONT PAS FIABLES comme l’expliquait son inventeur Kary Mullis lui-même ► Les Chiffres de la psychose SARS-CoV-2 : La Fraude des Tests RT PCR permet la mise en place de la Dictature Sanitaire – Version PDF N° 224 de 18 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/dossier-special-fraude-tests-rt-pcr.pdf

    Cliquer pour accéder à dossier-special-fraude-tests-rt-pcr.pdf

    J'aime

    1. Conclusion ? C’est à cause des non-injectés que ces injections ne fonctionnent pas ! On devrait avoir honte d’être à l’origine de l’inefficacité de ces « vaccins » ! ça fera la une et unique du connard enchaîné

      J'aime

      1. Selon le Konnard de Béziers il faut reconfiner que les non-injectés en France ! Lui y va te trouver des volontaires pour former des einsatzgruppen !

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s