RETOUR VERS LE FUTUR – Part. 1

Quand le PLAN a été muté en PLANdémie PLANétaire PLANifiée par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité

Facebook

À l’aube d’une nouvelle vague et d’un nouveau confinement ?…

NON ! CESSONS DE REPRODUIRE TOUJOURS LES MÊMES ERREURS DU PASSÉ & Remplaçons l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires par notre complémentarité unificatrice !

PREUVES QUE TOUT ÉTAIT PRÉVISIBLE voir mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS et que jusqu’à aujourd’hui, 21 octobre 2021, tout s’est presque passé comme prévu pour les psychopathes aux manettes !

Part. 2 & Part. 3 (FIN)

coronavirus 11 septembre 2001

Dossier Spécial Coronarivus/CoV19 de JBL1960 version PDF (avril 2020) ► PDF N° 270420 de 125 pages ► EXPÉRIENCE D’INGÉNIERIE SOCIALE PLANÉTAIRE EN COURS AU SARS-CoV-2 ou COVID-19https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/dossier-special-cov19-de-jbl1960-avril-2020.pdf

Cliquer pour accéder à dossier-special-cov19-de-jbl1960-avril-2020.pdf

+ dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF (près de 400)

Dès avril 2020, j’ai compilé au format PDF ce que les uns et les autres chacun dans son style nous avions déjà pu analyser et donc démontrer plus que prédire que non seulement le PLAN ou le PROJEEEEEET ou AGENDA21 avait bien été muté en AGENDA30. Mais que, de plus et ce depuis des lustres, l’objectif avait toujours été la réduction programmée de l’Humanité par notre puçage via la vaXXXination obligatoire à nanotech = Injection OGM anticovid & la mise en place de la dictature technotronique mondiale grâce au QRCode et au paSSe-sanitaire OBLIGATOIRES.

EXPOSÉ DES PREUVES PAR CHRONOLOGIE DE PUBLICATION ;

Page    3 ► SOMMAIRE

Page     4 ► Préambule de Jo Busta Lally

Page     7 ► Présentation de ce PDF Spécial Coronavirus par JBL1960

Page     8 ► Psychose à la Coronavirose pour la vaccinose ? (Tony Cartalucci)

Page   12 ► La meilleure défense… C’est l’attaque ! (Veterans Today)

Page   15 ► Alors ? Prêt-e-s pour le Grand « Reset » ? (Kurt Nimmo)

Page   18 ► Sus au Coronavirus ! L’Heure est au déconfinement ! (Vaneigem + Tony Cartalucci)

Page   25 ► Crise Coronavirus… Se morfondre ou se réjouir ? (R71)

Page   29 ► À la rencontre des entreprises pressenties pour mettre en place le « système de surveillance coronavirus » (TLAV)

Page   34 ► Le Temps Zéro Nouveau est arrivé… (James Corbett)

Page   41 ► Évolution du Système de contrôle pyramidal de Mohawk Nation News

Page   47 ► « Reset » – Ou le coup  de  grâce  de la Couronne à l’Humanité ? de Zénon / Société anonyme – Mars 2020

Page   53 ► France ; MEURTRE PAR DÉCRET N° 2020-360 du 28 mars 2020 (Analyse de l’info par JBL)

Page   56 ► TOUT CE QUE VOUS NE DEVEZ SURTOUT PAS SAVOIR SUR LE CoV19 ! (Gordon Duff)

Page   62 ► France ; 4ème semaine de confinement : Opération COVID19(84) en cours ? (Analyse de l’info par JBL)

Page   66  ► CoV19 Planétaire : Organisation Mondiale de la Sinistrose à la Coronavirose… (James Corbett)

Page    76 ► Coronavirus – Aucun vaccin n’est nécessaire pour guérir (Peter Koenig)

Page    77 ► CoV19 J15 en France ; Coronavirose vers un fiasco planétaire ? (GD pour VT)

Page    86 ► Psychose, Macronavirose, Vaccinose et Pot-Aux-Roses (Xochipelli/DG)

Page    89 ► DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE ! (JBL1960)

Page    91 ► CoV19 : Aux Origines… Comme quoi il n’y a pas de (BIO)HAZARD ! (GD/VT)

Page    95 ► CoV19 : À propos d’un Nouveau Pearl-Harbor neurotoxique (Ian Greenhalgh pour VT)

Page    98 ► Le Nouveau Pearl-Harbor est arrivé… (L’équipe éditoriale de Veterans Today)

Page  101 ► CoV19 en Italie : Vaccinose & Pot-Aux-Roses… (Henry Makow traduit par Petrus Lombord pour Alter Info)

Page  103 ► Macron déclare la guerre au « Coronavirus »… (Analyses croisées par JBL de R71/Larry Romanoff & Autres)

Page  111 ► Xochi – le Vendredi 13 mars de l’An 02 des Gilets Jaunes (Xochipelli/DG)

Page  114 ► Les indispensables pour dire NON à la DICTATURE TECHNOTRONIQUE En Marche… (Analyses JBL)

Page 120 ► PDFs indispensables pour DIRE NON à la DICTATURE TECHNOTRONIQUE En Marche (Vidéos & PDF) (JBL1960)

Page 125 ► Conclusion de Jo Busta Lally

Marty, je reviens de 2021 - Photos Humour

RETOUR VERS LE FUTUR

21 OCTOBRE 2021 ► PaSSe-sanitaire jusqu’au 31 juillet 2022http://h16free.com/2021/10/20/69715-le-pass-sanitaire-temporaire-faites-moi-rire

TO BE CONTINUED ► Si on les laisse faire sans rien faire !

À SUIVRE ► POUR TRANSFORMER CETTE NOUVELLE NORMALITÉ QUI EST NOTRE NOUVELLE RÉALITÉ JUSQU’À CE QUE NOUS DÉCIDIONS QU’ASSEZ EST ASSEZ ► JBL1960…

179 réflexions sur « RETOUR VERS LE FUTUR – Part. 1 »

    1. Bonjour JBL, je passe du coq à l’âne si vous permettez 😊. J’ai vu que vous aviez posté un article du site alterino.net, je me demandais comment vous avez fais pour y accéder étant donné qu’il est censuré. Pourriez-vous me dire, s’il vous plaît, comment faire pour le retrouver ? Un grand merci.
      Cordialement

      J'aime

      1. Bonsoir ;
        Malheureusement, on ne plus accéder à ce site qui a été fermé du jour au lendemain sans qu’on ne puisse rien faire…

        J’ai suivi ce site pendant des années jusqu’à sa fermeture.

        Triste !

        J'aime

  1. Ivermectine en traitement précoce en Australie ► https://www.covid-factuel.fr/2021/10/21/ivermectine-en-traitement-precoce-en-australie/

    Le médecin et chercheur Thomas Borody, relate une expérience de traitement par une trithérapie par Ivermectine-Doxycycline-Zinc, en ambulatoire et portant sur 600 patients, avec groupe témoin non traité, volontaires et non tirés au sort (randomisés).

    Cette étude est une étude observationnelle, de juin à septembre 2021, arrêtée à 600 patients, suite à l’interdiction faite aux médecins généralistes de prescrire l’Ivermectine par les autorités australiennes (TGA). Résultats colligés auprès de plus de 30 médecins, dans deux Etats. Une publication est en préparation.

    Le traitement de 10 jours : Ivermectine à dose conséquente 24 mg/jour, Doxycycline 100mg/jour, Zinc 50 mg/jour. Tous les patients ont été traités sous 48H après un test PCR positif. Aucun n’a dû arrêter en raison d’effets secondaires. Dans le groupe traité, 5 hospitalisés (0,78%), 0 décès. Dans le groupe témoin, 70 hospitalisations (11,5%) et 6 décès (1%), chiffres tout à fait cohérents et retrouvés partout.

    Un sous-groupe de 126 personnes (de 17 à 92 ans) était en quarantaine (à l’hôtel ou chez eux) et suivi de plus près sur 10 critères. Toutes les oxymétries se sont normalisées sous 10 jours, les symptômes les plus persistants ont été la perte du goût et de l’odorat.

    Borody a comparé ses groupes avec ceux de l’étude de Merck (385 patients) sur le Moneypiravenir. Les groupes placebo dans chacune des deux études ont le même taux d’hospitalisations et de décès. Par contre dans le groupe traité avec son antiviral, Merck a 8 fois plus d’hospitalisations.

    Les résultats de cette étude sont tout à fait cohérents avec ceux que l’on retrouve dans la grande majorité des 63 études publiées sur l’Ivermectine, et réalisées dans 20 pays par 625 auteurs et portant sur 47 500 patients.

    Une étude semblable et portant sur plus de cas pourrait être faite en France avec les témoignages que nous avons, mais les médecins doivent s’en cacher. Qu’est-ce qui serait gênant si on le faisait en toute transparence, contrôlable auprès des patients ? Apparemment, ceux qui l’interdisent ont peur du résultat d’une telle étude et de son impact.

    Il a été décidé par l’ANSM que l’Ivermectine « n’a strictement aucune action, tant en prophylaxie qu’en thérapeutique ». Cette décision (décision et non constatation) n’est pas médicale, mais politique et financière. D’ailleurs on refuse de nous donner les conditions de cette décision, alors que la loi l’impose.

    Qui est donc Thomas Borody qui a pu faire cela en Australie, dans une dictature sanitaire qui vaut bien la nôtre ? Non connu chez nous, et pourtant ! En Australie, ce médecin et chercheur est très connu et estimé. Il est vrai aussi que depuis l’arrivée du covid, ceux qui avaient de l’expérience et une grosse notoriété (cf Didier Raoult) sont discrédités au profit de statisticiens et modélisateurs non soignants. Les décisions ne pouvant s’expliquer médicalement sont alors prises dans le cadre d’un secret Défense.

    Borody est un peu dans ce cas en Australie, mais ce qui est surprenant, c’est que c’est la deuxième fois dans sa carrière. Il a en effet mené le combat de l’antibiothérapie dans l’ulcère de l’estomac (relaté sur ce blog ici), prenant le relais de l’action de Barry Marshall et Robin Warren qui avaient découvert Helicobacter pylori, pour mettre en place un protocole qui fait que, maintenant, on n’opère plus les ulcères de l’estomac, que les cancers ont diminué, et que des centaines de milliers de vies ont été sauvées. C’est donc la deuxième fois qu’il défend un traitement salué par un prix Nobel. Il sait de quoi il parle compte tenu de son expérience avec l’ulcère de l’estomac, et aussi parce que, depuis, il a consacré sa carrière à l’étude des bactéries intestinales et est à l’origine de thérapies antibiotiques pour toute une série d’affections qui ne sont pas explicitement associées à des bactéries.

    En effet, à l’époque, traiter les ulcères par des antibiotiques étaient un non-sens, tout comme traiter la grippe avec des antibiotiques. Les défenseurs de ce traitement étaient ridiculisés par leurs pairs, convoqués par l’Ordre, méprisés par le président de la société de Gastro-entérologie, et ils étaient interdits de publication. 20 ans de combats contre des scientifiques sceptiques et septiques, influencés à l’époque par les laboratoires vendeurs d’antiacides (les anti ulcéreux étaient parmi les médicaments les plus vendus au monde), jusqu’à l’attribution d’un prix Nobel à Marshall et Warren en 2005. Borody espère qu’il ne faudra pas 20 ans pour gagner comme pour Helicobacter, et il signale qu’à l’époque, “the most educated levels of society are the most difficult to change their views. There is a flat-earth mentality.” (Les plus difficiles à convaincre étaient ceux qui avaient l’éducation la plus élevée dans la société, avec le même discours de ceux qui croyaient que la terre était plate). Nous en sommes au même point avec l’ivermectine, des idées préconçues et fausses, dont certains ne veulent pas démordre.

    J'aime

  2. N.O.M. de Zeus ! C’est pas le pied !

    Coup de théâtre : la fin du secret médical est votée !

    Le secret des affaires, c’est sacré ! Le secret médical, c’est terminé !

    Le Code de santé public prévoit que toute personne a droit « au respect de sa vie privée et du secret des informations la concernant ». Oui, mais… le Code de santé précise « excepté dans les cas de dérogation expressément prévus par la loi ».

    La dérogation au secret médical a été dûment votée le 20 octobre 2021. Elle concerne non seulement les enfants, mais aussi leurs parents et contacts, dont les dossiers médicaux de vaccination passe des mains des parents dans celles des directeurs des établissements d’enseignement et de quiconque aura été délégué par eux.

    « Par dérogation à l’article L. 1110-4 du code de la santé publique, aux seules fins de lutter contre la propagation de l’épidémie de covid-19, pour la durée strictement nécessaire à cet objectif, et au plus tard jusqu’au 31 décembre 2021 inclus, les directeurs des établissements d’enseignement scolaire et les personnes qu’ils désignent à cet effet peuvent avoir accès aux données relatives au statut virologique des élèves, à l’existence de contacts avec des personnes contaminées ainsi qu’à leur statut vaccinal. Ils peuvent procéder au traitement de ces données, aux seules fins de faciliter l’accès aux campagnes de vaccination organisées dans les établissements et d’organiser des conditions d’enseignement permettant de prévenir les risques de propagation du virus. Les données à caractère personnel collectées ne peuvent être conservées que jusqu’à la fin de l’année scolaire en cours. »

    Précisons que si l’accès au dossier médical vaccinal est limité au 31 décembre 2021, l’utilisation de ses données est prolongée jusqu’au 7 juillet 2022. Certes, la vaccination n’est pas encore obligatoire, mais… la dérogation au secret médical, c’est pour organiser les campagnes de vaccination. Les enfants ne sont pas obligés d’être vaccinés pour aller à l’école, mais… ils pourront être isolés en cas de cas contact, privés de certaines sorties, de piscine, etc.
    L’autorité parentale est légalement réduite à peau de chagrin

    Contrairement à l’image d’incompétence que donne le gouvernement, sa stratégie est en fait très finement préparée. Sa première étape est la loi du 5 août 2021 qui réduit l’autorité parentale de moitié pour les parents des 12-16 ans (l’accord d’un seul parent suffit pour autoriser la vaccination). Au-delà de 16 ans, les parents sont censés ne plus avoir autorité à ce sujet ou sous la forme d’une autorisation écrite ou en étant présent au rendez-vous de vaccination de leur ado. Une loi à dessein bien embrouillée.
    Un contrôle des enfants par l’État sous prétexte de laïcité

    Comment contrôler tous les enfants ? En interdisant l’enseignement privé ou par les parents. Rassemblés dans les établissements laïcs obligatoires, ils seront préservés de l’islamisme (loi du 23 août 2021) : « La scolarisation de tous les enfants dans un établissement scolaire devient obligatoire à la rentrée 2022 (au lieu de la rentrée 2021 dans le texte initial), et l’instruction d’un enfant en famille devient dérogatoire. » Les enfants roms peuvent être autorisés par l’Etat à recevoir l’instruction à la maison. Ils font partie de cette exception (après les handicapés et les sportifs) : « L’itinérance de la famille en France, ou l’éloignement géographique de tout établissement scolaire public. »

    On ne compte pas les abus qui touchent les enfants roms. Un exemple : « Alors que le couple en séjour dans la région de Perpignan pour des raisons familiales avait, sur le ton de la blague dans une conversation en parlant de leur enfant, lancé : « Vous voulez l’acheter ? Mais elle n’a pas de prix », ils étaient interpellés, placés en garde à vue et leur enfant leur était retiré.»[…] Sept jours après le placement de Désirée, âgée quatre mois, à l’enfance catalane, suite à un incroyable quiproquo, le bébé va retrouver ses parents. » Un deuxième exemple : « Aubagne : cinq enfants retirés à leurs parents à la nuit tombée . Après enquête, le juge les a rendus rapidement à leur famille. » Tout est bien qui finit bien, sinon l’aide sociale à l’enfance est toujours prête à donner un coup de main aux juges et à faire vacciner les enfants, si les parents ne donnent pas leur avis : « Lorsqu’un mineur âgé d’au moins douze ans est confié au service de l’aide sociale à l’enfance, le président de la collectivité chargée de ce service peut autoriser sa vaccination si les titulaires de l’exercice de l’autorité parentale, invités à donner cette autorisation, n’ont pas répondu pendant un délai de quatorze jours à compter de cette invitation. »
    Surveiller, punir et, pourquoi pas ? tenter de convaincre

    Après la mise en place des lois et leurs contraintes matérielles, l’artillerie des médecins de plateau donne dans la persuasion.
    En première ligne, Gilbert Deray nous gratifie d’un merveilleux lapsus (merci Freud !). A la question de la journaliste sur d’éventuelles craintes à la vaccination des 5 – 11 ans, il rassure : « Nous avons des études qui sont en cours euh… d’ailleurs qui sont faites et on étudie sécurité et efficacité. Et pour l’instant toutes les études nous indiquent que c’est efficace et sûr. » Tout est dans la présentation : « C’est en cours », non, « c’est fait ». Et c’est sans problème, « pour l’instant ».

    Rappelons que Gilbert Deray est l’heureux gagnant de 160 649 € versés par les laboratoires.

    Jacqueline pour Le Média en 4-4-2 ► https://lemediaen442.fr/coup-de-theatre-la-fin-du-secret-medical-est-votee/

    QUAND ASSEZ EST-IL ASSEZ ???

    J'aime

    1. Ah ! Y’avait un secret mécidal ???

      Tout ce qui est inscrit est pompé sur la carte vitale à chaque fois qu’elle passe dans le lecteur d’une pharmacie… Et les infos ne sont pas perdues pour tout le monde !

      J'aime

  3. Olivier Véran et les chiffres de l’ANSM : Eric Verhaeghe met le ministre au défi de la vérité ► https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/olivier-veran-et-les-chiffres-de-lansm-eric-verhaeghe

    Fondateur du « Courrier des stratèges », Eric Verhaeghe a récemment abordé dans l’article Véran parjure ? Ces plus de 900 morts du vaccin dénombrés par l’ANSM la question de ces décès consécutifs aux vaccins que le gouvernement ne veut pas voir.

    Reçu pour un court « Défi de la vérité » à cette occasion, M. Verhaeghe a relevé qu’il existait dans les bases publiques de l’ANSM des « tableaux détaillés sur la nature des effets graves produits vaccin par vaccin, et que sur le vaccin Pfizer il y avait plus de 900 décès déclarés. »

    « Ces chiffres datent de fin septembre et le ministre [Véran] a déclaré le 15 octobre qu’à sa connaissance il n’y avait pas de décès enregistré du fait du vaccin. Il y a aujourd’hui une distorsion flagrante entre les chiffres que nous pouvons consulter sur les sites publics […] et les affirmations extrêmement légères du ministre de la Santé. »

    Tout en reconnaissant qu’il s’agit d’effets secondaires « soupçonnés », l’ancien haut fonctionnaire note que « si l’ANSM juge utile de les relever, c’est parce que cette suspicion est sérieuse et mérite d’être prise en considération » et que « s’il s’avérait qu’Olivier Véran avait menti devant la représentation nationale, cela remettrait en cause sa légitimité même à exercer son mandat de ministre »

    Enfin, dénonçant un « sacré problème démocratique », Eric Verhaeghe appelle de ses vœux la création d’une « commission d’enquête parlementaire sur les possibles morts du fait du vaccin. Il faut que le ministre de la Santé soit appelé à témoigner sous serment. »

    J'aime

      1. Je ne suis pas du tout d’accord avec EV sur le fond, puisque la solution est HORS ÉTAT & SES INSTITUTIONS…

        Pis, à voir comment y s’assoit sur tout, franchement une énième commission théodule… Comment veux-tu ? Comment veux-tu qu’on soit crédule ?

        J'aime

  4. J'aime

  5. Covid : l’Allemagne a trouvé son Edward Snowden ► https://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/covid-lallemagne-trouve-son-edward-snowden

    TRIBUNE – Le 22 septembre, Langemann Medien publiait sur sa chaîne YouTube un entretien – visionné à ce jour près de 500 000 fois – avec un jeune mathématicien et expert-informaticien dont on se souviendra peut-être comme l’Edward Snowden allemand. Nous l’appelerons “Eduard Schneeten” (pour des raisons évidentes, il souhaite rester anonyme).

    Assisté de l’analyste politique Thomas Röper (Anti-Spiegel.de, Apolut.net), Eduard Schneeten a passé au crible depuis six mois plusieurs millions de documents grâce à des logiciels spécialisés. Cela a permis de mettre à jour le modus operandi des pilotes de la manœuvre dite « anticovid », de démontrer qu’il s’agit d’un réseau tissé très étroit et chargé d’une mission précise : obliger par tous les moyens la population mondiale à se soumettre au dictat d’intérêts privés sous prétexte de “santé publique.

    Ces réseaux sont désormais parfaitement identifiés grâce aux deux analystes.

    Le vidéo de Langemann Medien présente en langue anglaise un premier document (169 pages) d’une série à paraître d’ici deux mois environ sous forme de livre, la présentation actuelle sous forme de tableaux Excel et graphiques étant de consultation peu aisée par des non-spécialistes.

    L’analyse se divise ainsi :
    – Les 20 à 30 figures-clefs qui poursuivent tranquillement leur œuvre à l’ombre des figures notoires telles Gates ou Schwab ;
    – Les flux financiers internationaux et leur montant (colossal) ;
    – Les ONG (dont le rôle notamment dans le financement est fondamental), les universités et entreprises-clef par lesquelles transitent les fonds.
    Ces flux ont été chiffrés par Schneeten et Röper. L’attention des analystes a été attirée – pour ne donner qu’un exemple – par un petit pavillon insignifiant de banlieue aux États-Unis, utilisé comme “boîte postale” par plusieurs ONG disposant de dizaines de millions de dollars.
    – Le mode opératoire de prise de contrôle des gouvernements et institutions occidentaux.

    Tous les documents consultés sont dans le domaine public et les logiciels utilisés, quoique coûteux et donc habituellement achetés par des gouvernements ou services secrets, sont également disponibles à l’achat par Monsieur Tout-le-monde. Ainsi, on ne peut reprocher ni acte d’espionnage, ni indiscrétion, ni illégalité à Thomas Röper et Eduard Schneeten. Les ouï-dire ou signalements d’initiés ont été rigoureusement écartés. Toutes de source originale, les données n’ont pas été retouchées.

    Faut-il s’étonner qu’aucun journal, émission ou publication en-ligne occidental bénéficiant des largesses financières de Gates – la BBC, Le Monde et al. – n’a souhaité entreprendre de près ou de loin des recherches telles celles de Schneeten et Röper ?

    Schneeten et Röper, qui ne se connaissaient pas jusqu’à il y a six mois, constatent en s’appuyant sur des données factuelles que la manœuvre dite anticovid est en préparation depuis au moins 2017, moment où l’on observe soudainement des flux de fonds empruntant des sillons bien définis et où les contacts au sein des réseaux identifiés se multiplient et se resserrent. De même, la majorité des ONG impliquées dans la manoeuvre ont été fondées en 2017.

    Le projet, dans sa manifestation actuelle, semble germer en 2016, quoique Heidi Larson, l’une des figures-clefs identifiées, épouse du Baron Peter Piot, avait dès 2010 fondé le Vaccine Confidence Project, aux côtés de GlaxoSmithKline, Johnson&Johnson, la Commission européenne, etc. Désormais Facebook, Chatham House, l’OMS, ou encore le Robert-Koch Institut et l’Hôpital de la Charité de Christian Drosten en sont partenaires, entre autre.

    Le Dr Larson, professeur d’anthropologie et de “science des risques et des décisions” (sic) au London School of Hygiene and Tropical Medecine, se spécialise dans la “gestion des rumeurs (sic) et des risques depuis les essais cliniques jusqu’à la mise sur marché, et l’instillation de la confiance dans les populations” (sic).

    Un aspect à souligner : à aucun moment Röper et Schneeten ne spéculent sur les origines du virus ou sur les objectifs plus ou moins occultes de ces réseaux. Ils se cantonnent à leur propre domaine d’expertise et au factuel, considérant d’ailleurs que l’on eût pu déclencher la même campagne hystérique au sujet de n’importe quelle maladie ex. “Grippe espagnole 2.0”, avec les mêmes conséquences.

    Un exemple du pouvoir de ces réseaux : le 3 août 2021, une lettre ouverte au président Biden a été publiée, intimant à ce dernier des ordres et notamment, celui de convoquer un “Sommet global de la vaccination” avec comme objectif d’injecter 70% de la population mondiale avant le mois de septembre 2022. Le 22 septembre, soit six semaines plus tard, sans convoquer le Congrès ni consulter l’électorat (alors que c’est le contribuable qui finance), Biden obtempéra et annonça un partenariat UE-États-Unis pour une “offensive globale de vaccination”. Les signataires de la lettre ouverte y figurent comme représentant différentes ONG, or tous ont des conflits d’intérêts majeurs dans le privé, par exemple Scott Gottlieb, membre du Conseil d’Administration de Pfizer.

    Au centre de la toile étudiée par Schneeten et Röper se trouve l’époux du Professeur Larson, le baron Peter Piot, originaire de Belgique et nommé directeur de la London School of Hygiene and Tropical Medecine en 2010. Senior Fellow de la Fondation Gates depuis 2009, il se présente comme universitaire désintéressé. En réalité, la London School of Hygiene and Tropical Medicine a en 20 ans reçu par 143 fois des “dons” de Bill Gates pour un montant total d’au moins $US 185 millions, auxquels il faut ajouter les $US 170 millions reçus du Wellcome Trust. Peter Piot est conseiller de la Commission européenne en matière de Covid (Advisory Panel on Covid-19), conseiller personnel en matière de Covid-19 de sa présidente Ursula Von Der Leyen, membre de l’Academie des sciences allemande Leopoldina, membre de CEPI, membre de Conseil de Novartis, membre de l’Académie française de médecine.

    Pour saisir la structure du réseau, commencez par éplucher le rapport Netzwerkanalyse Corona Komplex, en langue anglaise, qui représente le premier volet des travaux de Schneeten et Röper. Ces derniers font œuvre de salut public. Il ne reste qu’à espérer que le public s’y intéressera de près puisqu’il y va de notre survie.

    Auteur(s) : Moufid Azmaïesh, pour FranceSoir – 21/10/21

    J'aime

  6. Rumble — Sans la lutte de Donald TRUMP contre la fraude électorale dont il a été victime et les preuves indiscutables de cette forfaiture qu’il a dénoncé et prouvé, en France cette élection 2017 particulièrement « suspecte » serait passée comme « une lettre à la poste »… Mais vaut mieux tard que jamais !

    Nous remarquerons que chez nous, les opposants, très certainement au courant, comme l’a été D.Trump chez lui, n’ont pas « pipé mot » ! Ils sont donc eux aussi « complices » de cette fraude…
    Belle démocratie que la nôtre, où la classe politique ment au peuple choisi par lui, préférant la classe qui la nourrit…
    Une imposture de taille qui de toute évidence ne date pas d’hier !
    Alors le peuple français aujourd’hui informé se réveillera t-il ? Rien n’est moins sûr.

    Demain, face au « totalitarisme » ambiant qui s’accroît de jour en jour dans nôtre pays, il ne faudra pas alors qu’il vienne se plaindre. Il sera devenu le « complice » par défaut, pour n’avoir « pipé mot » face au couvercle médiatique de la censure et de la désinformation…
    Source / RuTube du 27.11.2018
    https://rutube.ru/channel/2471104/

    Lire et voir LES VRAIS RÉSULTATS DU 1er TOUR DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE DE 2017.
    https://www.profession-gendarme.com/les-vrais-resultats-du-1er-tour-de-lelection-presidentielle-de-2017/comment-page-2/

    https://rumble.com/vgorup-france-fraude-lectorale-2017-en-vue…silence-de-plomb-hd-720.html

    Je vous propose, ci-dessous, d’autres BACK TO THE FUTURE sur ce sujet que j’ai traitée en long en large et en travers… Et dans le désert !

    Pas grave, hein ?
    Mieux vaut tard que jamais, effectivement !…

    J'aime

  7. 52,3% NE VEULENT PAS MARCHER !

    Et alors qu’il existe une solution à 10, 15% de la population mondiale : Cette étude scientifique publiée en 2011 nous fait mieux comprendre pourquoi il est absolument vital pour l’oligarchie de garder les peuples divisés. La moindre erreur, le moindre relâchement permettant à une idée de dépasser les 10% de gens motivés et convaincus (donc non influençables…) est synonyme d’arrêt de mort ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10-pour-cent-de-matthew-philips-2011.pdf

    Cliquer pour accéder à dune-idee-minoritaire-au-plebiscite-la-solution-a-10-pour-cent-de-matthew-philips-2011.pdf

    J'aime

    1. Elena Danaan explique que ces injections peuvent connecter les vaccinées aux Entités Intelligentes tel que les démons et la Reine de la ruche aliens.

      J'aime

  8. Grégory Pamart est un médecin ! Bravo pour cette parole d’une intelligence folle et d’un courage extraordinaire.

    Mes chers patients,

    L’année et demie qui vient de s’écouler a vu de nombreux bouleversements dans nos sociétés, nos comportements et nos interactions.

    Nous avons vu rapidement les autorités sanitaires cesser de s’intéresser à la santé, dans sa définition noble d’« état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. ».
    Au contraire, l’ensemble de l’action dite de santé publique a cessé, en 2020, de s’intéresser à la santé des individus pour se concentrer uniquement sur une maladie particulière, faisant fi des états de dépression, mal-être, isolement, suicide, décompensation de diabète, aggravation d’obésité… La liste est malheureusement encore longue.

    Pire encore, l’ensemble de l’action dite de santé publique a cessé en 2021 de s’intéresser à cette seule maladie, et aujourd’hui la vaccination, par ailleurs critiquable, semble être une fin en soi, « nécessité » à obtenir « quoi qu’il en coûte ».
    Cette logique abandonne complètement les aspects majeurs de la lutte contre les infections.
    À savoir l’ensemble des possibilités préventives et curatives, en particulier les soins précoces qui peuvent, je l’ai constaté en soignant mes patients, dans l’immense majorité des cas, éviter un recours à l’hospitalisation.

    Plus grave encore, que l’erreur stratégique au plan médical, les nouvelles mesures annoncées par le Président de la République introduisent une rupture majeure dans la conception du consentement libre et éclairé à tout soin. Ces mesures entendent passer outre le libre arbitre, forcer les consciences et finalement violer les corps.

    J’aime mon métier, vous qui me connaissez savez que j’ai toujours cherché à respecter le choix de mes patients. Je ne vous demande pas de comprendre ou accepter les miens. Sachez en tout cas que chacun de mes actes est pesé. Je ne suis pas à l’abri d’une erreur de jugement, mais soyez certain de ma sincérité, en particulier quand je vous dis que, malgré les recommandations sanitaires, je pense ne jamais vous avoir mis en danger.
    Je n’ai jamais cessé de penser que le médecin généraliste a un rôle d’accompagnement, de soutien, d’information… Ce rôle nécessite suffisamment de retenue pour ne jamais chercher à imposer nos propres idées, ou convaincre nos patients.

    À cause de cela je n’accepte pas de devoir renoncer à la liberté de disposer de mon corps pour continuer mon métier, je n’accepte pas l’idée totalitaire que la médecine pourrait demain s’affranchir du consentement libre et éclairé du patient.
    Je n’accepte pas, non plus, que nos données de santé soient colligées dans de grands fichiers nationaux et servent aux autorités administratives pour sanctionner ceux que l’autorité politique a jugé indésirables.

    Cela fait quelques semaines que j’ai pris la ferme et difficile décision de ne pas céder à l’obligation vaccinale. Cela implique de ne plus pouvoir exercer ma profession de médecin généraliste.
    Si vous ne comprenez pas cette décision, j’espère que vous me ferez assez confiance pour accepter que je puisse me tromper, mais accepter aussi que je puisse avoir raison.

    Certains d’entre vous m’ont fait part de leur désarroi « toutes ces études pour rien ? ».
    Sachez que, même si je devais ne jamais plus pratiquer la médecine générale, je ne regrette absolument pas ma vocation. J’ai eu la chance extraordinaire de découvrir mes patients, des individus, dans l’intimité d’une relation vraie et sincère.
    J’ai découvert pendant mes 9 ans d’études et 6 ans d’exercice, dont presque 3 auprès de vous à Jenlain, des trésors d’humanité, qu’une vie entière dans une autre profession ne m’aurait pas permis d’apercevoir.
    Je crois qu’on ne peut pas pratiquer la médecine autrement qu’en aimant. Et plus j’ai pratiqué plus je vous ai aimés. Chacun d’entre vous. Comme les êtres uniques et merveilleux que vous êtes.

    Je crains de voir la médecine devenir une suite d’algorithmes et de protocoles.

    Chacun jugera sur ce qui vient de s’écouler la transgression à notre humanité qu’il n’accepte pas. Cacher notre sourire, cesser de nous embrasser, faire manger mamie dans la cuisine, signer un document pour sortir de chez nous, recevoir une injection pour travailler, flasher son code-barre pour aller au restaurant, faire piquer son enfant pour qu’il ait le droit d’aller à la piscine… J’aimerais ne pas avoir à rallonger la liste dans quelques mois.

    Je crains de voir la naissance d’une société utopiste, « tous ensemble contre une maladie » qui nie la valeur propre et l’individualité de chacun. Qui impose une seule issue, une seule voie. Qui veut faire rentrer chaque citoyen dans une fiche de poste. Une société en marche contre les aléas de la vie, au prix de la différence, au prix de la liberté de conscience, au prix de la libre disposition de notre corps… Au prix de l’amour.

    Aujourd’hui je laisse mon travail. Pourtant je n’ai pas peur. Je m’abandonne à la providence avec confiance, car je crois qu’on a tous la possibilité de changer le monde, à notre portée, selon nos talents, notre force, notre persévérance.

    La société idéale ne se construit pas sur un ordre social parfait, la société idéale commence simplement, par un sourire, la volonté d’accueillir l’autre et de prendre soin les uns des autres.

    C’est pour prendre soin de vous que je dois, à regrets, vous quitter.

    À bientôt.

    Votre toujours dévoué.
    Dr Grégory Pamart

    Source : Le Libre Penseur

    J'aime

  9. Les ceusses bouchés à l’émeri devraient enfin comprendre !

    “52 MK de l’Hérault non vaccinés et non engagés dans le schéma vaccinal. Attention au blocage prochain des facturations. Possibilité de reprendre la facturation et l’activité après présentation d’une preuve de la vaccination complète à l’ARS.”
    “Pas de remplacement possible si le titulaire est non vacciné.”

    Copié/collé du genre d’insanité que reçoivent,entre autres,les kinés.Non vaccinés,non payés par les caisses….mais aussi: non vacciné égale interdiction de se faire remplacer(même par un vacciné s’entend:”si le titulaire,le remplacé absent n’est pas vacciné,il lui est interdit de confier ses patients à un remplaçant!)…une “mesure sanitaire” qui a bien la rigueur du châtiment.

    J'aime

    1. Ce Marty là, n’est pas Mc Fly, c’est un petit joueur ► https://transparence-sante.covidinfos.net/#q=jer%C3%B4me%20marty = Total : 1 013 €…

      Regardez bien le détail !

      Perso, j’ai calculé avec le calculateur de Covidinfos.net les liens d’intérêts des médecins de ma campagne… Et on reçu bien plus que Marty !…

      Raison pour laquelle, voyez-vous je n’ai pas vu un médecin depuis bientôt 2 ans, le dernier voulait que je mette mon masque haut sur le nez sinon dehors !

      Je suis sortie en courant, ce qui n’est pas courant, pour une personne qui n’a plus de rotules !

      J'aime

      1. Le médecin de campagne de mon époux (et mon ancien médecin) totalise 5 482 € de liens d’intérêts !

        L’un de ses associés et plus ancien, très réputé des agris = 7 778 €

        Par comparaison le Pr. Perronne = 10 039 €

        Celui qui me voulait masquer sinon rien = 3 586 €

        Tout le monde peut jouer, hein ? C’est gratos ► https://transparence-sante.covidinfos.net/

        Enfin je me comprends !

        J'aime

  10. * Injection d’œufs dans du graphène qui se transforment en créatures à plusieurs tentacules et grandissent après inoculation. Après le Le Dr Madej, le Docteur Zalewski découvre une forme de vie dans le vaccin Cominarty de Pfizer, Zalewski : « Le graphène contenu dans le vaccin agit comme une sorte de nourriture ou de catalyseur pour « la chose » parce que le vaccin contient les œufs de « la chose » qui semblent éclore en présence de graphène ». Catherine Medioni : « Tous portés par le désir d’en savoir un peu plus sur la composition des vaccins que ce qui est insuffisamment précisé dans les notices ou même carrément omis, ces chercheurs indépendants que sont les Docteur Robert Young, Carrie Madej et Zandre Botha pour n’en citer que quelques uns, se sont étonnés de la quantité de substances réputées nocives et dommageables à la santé humaine que contiennent ces vaccins ! Oxyde de graphène, nanométaux, PEG, parasites, créatures automotrices avec tentacules, fibres synthétiques et structures circulaires synthétiques auto-assemblantes ou agglomérantes ». Vous aurez remarqué que les deux remèdes qui semblent très bien fonctionner, et qui ont été interdits, sont justement des antiparasitaires, l’hydroxychloroquine et l’Ivermectine.

    J'aime

  11. J'aime

  12. J'aime

  13. Ah, si même un proviseur commence à voir clair, c’est que l’heure est grave !

    J'aime

  14. J'aime

  15. J'aime

  16. J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s