Dernière chronique de RIEN ; Moment DONNÉ – Version PDF complétée et enrichie par mézigue + 1 INSTANTANÉ !

Nouvelle COMME-UNION des TWIX !…

Naissanced'1Rebelle

JBLDOIGTLEVE

Dernière chronique d’un RIEN, ou presque, PDF N° 358 de 4 pages ► moment DONNÉ  ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/09/derniere-chronique-de-rien-moment-donne-completee-par-jbl1960-le-19-09-21.pdf

Cliquer pour accéder à derniere-chronique-de-rien-moment-donne-completee-par-jbl1960-le-19-09-21.pdf

À RETROUVER DANS CHRONIQUES DU PRESQUE Dr. T’CHÉ-RIEN & DANS MA BIBLIOTHÈQUE PDF

POUR REFUSER D’ÊTRE QRCodés & Injectés !

Et nos enfants avec ► Coronafolie au Canada : Les personnes non-vaccinées âgées de 12 ans et plus ne seront plus autorisées à participer à aucune réunion privée à l’intérieur https://exoportail.com/coronafolie-au-canada-les-personnes-non-vaccinees-agees-de-12-ans-et-plus-ne-seront-plus-autorisees-a-participer-a-aucune-reunion-privee-a-linterieur/

Anousfepachieitou

Pour VIVRE & MOURIR DEBOUT !

16/09/21 ► RETOUR SUR LA MANIPULATION VIA DES SIMULATIONS AU COURS DE LA « PLANDEMIE » COVID par le Dre Nicole Delépine + 02/09/21 ► IL FAUT STOPPER LA PUB A LA VACCINATION CHEZ L’ENFANT INNOCENT DU SARS COV-2  ;

(R)APPEL À NE PLUS ENVOYER VOS ENFANTS&ADOS À L’ÉCOLE

ORGANISONS-NOUS AUTREMENT

APPEL À BOYCOTTER LA RENTRÉE SCOLAIRE 2021/2022

TOUT SIMPLEMENT !…

POUR Y PARVENIR 2 TEXTES MAJEURS DE PAULO FREIRE À LIRE & POUR TRANSFORMER LA RÉALITÉ ;

  1. L’Éducation comme pratique de la liberté, 1965 – Version PDF N° 93 de 22 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/04/leducation-comme-pratique-de-la-liberte-paulo-freire-1965-version-pdf-avril-2019.pdf ;
  2. La Pédagogie des opprimés, 1970 – Version PDF N° 83 de 111 pages ►  https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/12/la-pedagogie-des-opprimes-de-paulo-freire-public3a9-en-1970.pdf ;

Sinon, ce sera quoi la prochaine étape ?

À votre avis, puisque nous savons maintenant qu’ILS ne s’arrêteront jamais, si nous ne nous levons pas en masse, en nombre invincible pour STOPPER le CORONACIRCUS ?

La vaxxination des MOINS de 12 ans !

VACCINATION ENFANTS ET ADOS ► Si les adolescents âgés de 12 à 17 ans sont autorisés à se faire vacciner, la vaccination pour les enfants de moins de 12 ans est toujours sur la table des discussions ►  https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2542344-vaccination-des-enfants-faut-il-vacciner-les-plus-jeunes/

SANG DÉCONNER ???

Pr Alain Fischer sur la vaccination pour les moins de 12 ans : « C’est un débat qui ne peut pas être tranché pour le moment » INFO BFM

COVIDENFANCE

Pour conclure, RIEN vient de m’adresser le tout nouveau et dernier TEST salivaire qu’il est recommandé de faire avant de lui adresser la parole ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/09/nouveau-test-salivaire-a-faire-avant-de-madresser-la-parole-de-rien-19-09-21.pdfAlors ce qui est bien c’est que TOUT LE MONDE peut s’entrainer… Et pis surtout, y coûte RIEN celui-là et le résultat est aussi sûr et efficace que les vrais TESTS RT PCR ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/12/dossier-special-fraude-tests-rt-pcr.pdf  qui de toutes façons n’étaient pas initialement prévus pour cela non plus !…

D’après Mullis luimême, le test PCR ne devrait pas être totalement, ne devrait jamais être utilisé comme “outil de diagnostic de maladies infectieuses”.

N’en déplaise à l’imMonde : Non, l’inventeur du test PCR n’a pas dit que sa méthode était inefficace pour détecter les virus – Le Monde, 07/10/2020 ;

Ben si, justement : “Les scientifiques sont en train de créer de sacrés dégâts au monde au nom de vouloir l’aider. Je n’ai aucun scrupule à
attaquer ma propre confraternité parce que j’en ai honte.” 
Kary Mullis (19442019), Inventeur de la Polymerase Chain Reaction (PCR), prix Nobel de chimie 1993 ; L’inventeur du test Kary Mullis en déconseillait l’usage thérapeutique, déjà qu’il s’était copieusement frotté et frictionné avec la mafia « scientifique » du VIH-SIDA et s’il savait que son invention servait à « dépister » des « positifs » à la maladie causée par le SARS-CoV-2, il rendrait sans doute son tablier…

BILL ET MELINDA GATES 4 MILLIONS D'EUROS AU JOURNAL LE MONDE

Bon, il faut juste rappeler ici que Le Monde a reçu 4 millions d’€, sur 5 ans de la part de la Fondation Bill & Melinda Gates ► Page 11 de ce PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/07/bill-la-piquouze-gates-et-son-empire-mondial-de-la-santc3a9-the-grayzone-juillet-2020.pdf

+ Dans mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

CONTROLENCOURS

Pour le coup, je rajoute rien, hein ? Car il est plus qu’évident maintenant que ce n’est pas le virus qu’ils veulent contrôler, ce qui d’ailleurs et pour le coup est impossible, mais NOUS ! Et c’est là que nous pouvons agir, juste en refusant, en leur disant ► NON ! Essayez-donc par vous-même, si vous ne me croyez pas !

JBL1960

115 réflexions sur « Dernière chronique de RIEN ; Moment DONNÉ – Version PDF complétée et enrichie par mézigue + 1 INSTANTANÉ ! »

  1. COVID : un test d’anticorps bon marché révèle si vous êtes immunisé en 5 minutes ► https://lesmoutonsenrages.fr/2021/09/19/covid-un-test-danticorps-bon-marche-revele-si-vous-etes-immunise-en-5-minutes/

    Un résultat en 5 minutes chrono

    Pour effectuer le test rapide, une goutte de sang ou de salive est placée sur l’un de ces transistors en or, intégré dans une petite bande de plastique. Lorsque les anticorps du coronavirus s’y fixent, le transistor produit des signaux électriques qui sont lus par un compteur portable léger connecté par Bluetooth à un téléphone mobile. L’ensemble du processus prend moins de 5 minutes.

    Schéma du système de détection portable et des processus de modification du capteur d’IgG. Le dispositif est connecté à un compteur portable qui est contrôlé par un téléphone mobile via Bluetooth. © Feng Yan et al.

    Le test s’est avéré très précis dans la mesure des anticorps anti-coronavirus lorsqu’il a été testé sur des échantillons de sang et de salive qui avaient été dopés en laboratoire avec différents niveaux d’anticorps, y compris des niveaux très faibles. Yan et ses collègues prévoient maintenant un essai clinique pour confirmer que le test fonctionne également dans des situations réelles. « Si l’essai est concluant, l’équipe demandera l’autorisation de commercialiser le test, qui devrait coûter moins d’un dollar par bandelette », indique Yan.

    Comme d’autres tests d’anticorps anti-COVID, le nouveau test pourrait être utile pour estimer les niveaux d’immunité contre le virus — qu’il s’agisse d’une infection naturelle ou d’une vaccination — dans différentes populations. Il pourrait également indiquer le moment où les effets protecteurs des vaccins commencent à s’estomper et où des rappels sont nécessaires, ajoute Yan.

    Toutefois, le dispositif ne peut pas être utilisé pour déterminer si une personne vient d’être infectée, car il faut généralement une semaine ou deux après avoir contracté le virus pour que des niveaux significatifs d’anticorps soient produits. « Ces capteurs portables sont prometteurs pour une utilisation dans le diagnostic et le pronostic de la COVID-19 », concluent les chercheurs dans leur document.

    Source : Science Advances via TrustMyScience

    =*=
    Je préfère encore le Nouveau Test Salivaire de RIEN !

    Et vous ?…

    J'aime

    1. Et voilà !

      PARCE QU’À LA FIN, dans ce système-là, c’est toujours le GOUVERNEMENT-QUI-TE-NIQUE !

      Raison pour laquelle, à notre sens, la solution est HORS TOUT SYSTÈME MARCHAND (cela inclus les cryptomonnaie et les monnaies dites libres !), HORS ÉTAT & SES INSTITUTIONS !

      J'aime

      1. Et c’est valable pour Me Di Vizio aussi, puisqu’après avoir annoncé qu’il se retirait de la vie publique… Il annonce qu’il sera candidat aux Législatives de 2022 !

        Exclusivité ! Fabrice Di Vizio annonce qu’il se présente aux législatives sur Putsch ! Extrait – 18/09/21

        Je crois que c’est pire que tout piske le gars vous dit qu’après avoir veauté pour le système, il sera candidat pour que celui-ci continue !

        J'aime

      2. C’est bien ce que je pressentais…une opposition parfaitement contrôlée.

        Comme Fouché, Raoult, Wonner qui vient de créer son parti poly TIQUES !

        J'aime

      1. Oui, parce que la dead line d’un point de vue Astronomie est très très proche !

        J'aime

    1. https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/08/27/changement-de-coquille-en-vue/

      “Quel que soit le prix de la révolution chinoise, elle a été manifestement remplie de succès pas seulement en produisant une administration plus efficace et plus motivée, mais aussi en poussant haut le moral et en accomplissant un objectif de communauté. L’expérience sociale en Chine sous la conduite du président Mao est une des plus importantes et réussies de l’histoire de l’humanité.” ► David Rockefeller, New York Times, 1973

      Xi-Jinping aurait-il mater « Le Mouvement des Branleurs » ?

      Après la corruption, le Parti communiste chinois a un nouvel ennemi : les « branleurs », en chinois les diaosi (littéralement « poil de bite »). Dans un article publié le 2 décembre, le très sérieux Quotidien du peuple, la voix du Parti communiste, dont le titre de « une » a été calligraphié par le président Mao en personne, s’inquiète de cette « mode ». « Beaucoup de jeunes se désignent désormais comme branleurs (…). Hommes ou femmes, qu’ils aient un peu de succès ou soient paresseux et décadents, tous se battent consciemment ou inconsciemment pour décrocher cette étiquette. Si vous ne l’êtes pas, c’est comme si vous vous détachiez des masses », s’inquiète le journal.
      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2014/12/08/xi-jinping-contre-l-armee-des-branleurs_4536741_3216.html#Lzkg7t84HUFXxHKA.99

      J'aime

  2. RAPPEL AUX INCONSCIENTS ► Ne faites pas vacciner vos enfants !

    Rumble — « Avez-vous déjà subi une intervention médicale pour avoir le droit d’aller au pub avec un ami ? »

    Ces médecins irlandais implorent les parents à peser le pour et le contre de cette vaccination des enfants contre le Covid-19.

    « Depuis Mars 2020, on nous a constamment répéter de faire notre devoir. Et le devoir des parents a toujours été de protéger leurs enfants. Nous savons que le fait de donner à votre enfant le vaccin contre le covid-19 ne l’empêche pas d’attraper le virus et ne l’empêche pas de le transmettre à d’autres.
    En d’autres termes, il n’y a aucun avantage pour votre enfant ni pour personne d’autre. D’autre part, ces vaccins ne sont pas sans risques, dont certains sont vraiment graves ».

    « Il est clair qu’en vaccinant vos enfants, vous n’avez aucune chance de faire du bien et une chance énorme de faire du mal.
    Alors comment pouvez-vous, en tant que parent, affirmer que vous faites ce qu’il faut pour votre enfant? »

    « Ce vaccin ne présente aucun avantage pour les jeunes en bonne santé. Il n’y a que des risques. Le risque de décès lié au vaccin est au moins 4 fois supérieur à celui du Covid. Le vaccin ne vous empêchera pas de contracter le virus, ni de le transmettre, et vous ne protégerez donc pas les autres.
    Si vous le prenez pour pouvoir participer à la vie de la société, posez-vous la question suivante : à quand remonte la dernière fois où vous avez dû subir une intervention médicale pour aller au pub avec un ami ? »

    « Si vous envisagez de vacciner votre enfant contre le Covid, y avez-vous vraiment réfléchi ou réagissez-vous aux harcelements ou à la pression de vos connaissances?
    Selon l’agence britannique de réglementation des médicaments et des produits de santé (MHRA), le risque pour votre enfant de subir un événement indésirable est 8000 fois supérieur à tout bénéfice.
    La science nous dit que Covid présente peu ou pas de risque pour les jeunes en bonne santé. Êtes-vous vraiment prêt à exposer votre enfant à tous les risques sans en retirer aucun avantage ?
    Habituellement, dans la vie, nous évaluons les risques par rapport aux avantages et nous faisons les choses en fonction des avantages que l’on percoit. Mais ici, il n’y a aucun avantage, seulement un risque pour votre enfant. Alors réfléchissez bien ».

    « Les effets secondaires possibles de ces injections peuvent être divisés en 3 groupes. Court terme, moyen terme et long terme. Puisqu’elles ne sont utilisées que depuis 8 mois, on ne parle évidemment que des effets secondaires à court terme ».

    https://rumble.com/vm6uxs-ne-faites-pas-vacciner-vos-enfants.html

    J'aime

  3. DERNIÈRES INFOS pour dire NON aux VACCINS GÉNIQUES EXPÉRIMENTAUX en cours…

    https://odysee.com/@peeeter57:1/Covid-vaccin-la-g%C3%A9n%C3%A9ticienne-Alexandra-Henrion-Caude-nous-dit-tout-TVLibert%C3%A9s:f

    (Re)VOIR la vidéo du Pr. Dolores Cahill COVID LES VACCINS VONT TUER ILS DIRONT QUE C EST LE COVID généticienne et immunologue à l’Université de Dublin, Collectif ACU 2020.org dans laquelle le Pr Cahill explique que les effets des “vaccins” à ARNm se manifesteront des mois plus tard, (càd maintenant) et que nous ne voulons pas que les personnes soient étiquetées comme décès Covid, alors qu’en réalité elles ont été victimes des effets des (vaccins) INOCULATION à ARNm ► Vidéo Odysee de 12MN39 par Quadrillage Traduction du 5 janvier 2021.

    https://odysee.com/@QuadrillageTraduction:1/trim.06026EA6-C979-4FBE-87FE-CA1E722A43F5:f

    J'aime

  4. Science peut rimer avec conscience quand on est libre – Jean-Paul Bourdineaud ► https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/science-peut-rimer-avec-conscience-quand-est-libre-bourdineaud

    Science et philosophie : un « debriefing » en visioconférence ne vaut jamais une rencontre en personne, mais c’est pourtant bien un « entretien essentiel » sous forme de debriefing que le Pr Jean-Paul Bourdineaud, docteur en biologie cellulaire et microbiologie, nous a accordé.  Professeur de biochimie et toxicologie environnementale à l’Université de Bordeaux, et éditeur associé du « Journal of Toxicological Sciences » et du « International Journal of Molecular Sciences », section « Molecular Role of Xenobiotics », il y aborde en profondeur des sujets fondamentaux comme l’enseignement en science à l’Université, les principes, les bases et l’esprit critique.

    Le Pr Bourdineaud évoque les contraintes qui pèsent sur la liberté d’expression de la science à l’université pour les enseignants chercheurs. Il nous présente aussi les éléments qui ont mené à la suppression de certains traitements contre la Covid comme l’hydroxychloroquine ou l’ivermectine – en étant surpris que certaines études n’ont pas cherché à répliquer les résultats obtenus par la première étude du professeur Raoult.

    Science et philosophie sont unis dans ce debriefing où Jean-Paul Bourdineaud défend l’approche humaniste de la science et de la médecine pratiquée à l’IHU, évoquant le « matérialisme » en science opposé à « l’utilitarisme » anglo-saxon. Il revient en longueur sur la corruption qui sévit dans le système industriel, le rôle des médecins de plateau de télévision qui remplissent un rôle de commerciaux avant de jouer leur rôle de scientifiques.

    Des chercheurs et enseignants comme le Pr Jean-Paul Bourdineaud, on en cherche, et on en trouve, et on est content d’en avoir en France et de voir que science peut bien rimer avec conscience.

    Vidéo dans l’article.

    J'aime

  5. Convoqué par l’Ordre des médecins du Rhône, le Pr Trouillas fait naître une « Révolte des malades » ► https://www.francesoir.fr/societe-sante/pr-trouillas-convoque-ordre-lyme-revolte-des-malades


    Jeudi 16 septembre, le Pr Trouillas – neurologue reconnu et spécialiste des formes neurologiques graves de la maladie de Lyme, a été convoqué par l’Ordre des médecins du Rhône pour avoir traité une patiente tétraplégique par des antibiotiques, au-delà de 28 jours. Cette convocation fait suite à une série de plaintes identiques provenues de différents médecins de la région, mais d’aucun patient. Considérant cela comme « un montage de toute pièce », « un scandale absolu », voire « une conjuration coordonnée de l’Ordre et de la sécurité sociale », Paul Trouillas ne s’est pas défendu seul.

    En effet, le jour de l’audience, ce sont ses propres patients qui sont venus jusqu’à la chambre disciplinaire pour manifester leur profond désaccord. C’est ce qu’il a appelé la « Révolte des malades ».

    D’abord, qui est Paul Trouillas ?

    Haut de ses 78 ans, il est médecin neurologue universitaire, essayiste politique et philosophe. Pour ne parler que de santé, il a tôt fait de devenir spécialiste de la question des AVC, dans les années 90. Il fonde le Centre d’urgence des attaques cérébrales de Lyon, entre autres institutions, et introduit en France la thrombolyse des artères cérébrales en tant que méthode thérapeutique de référence pour les AVC. Une méthode qui, si elle est aujourd’hui reconnue, a d’abord dû essuyer le flot de critiques qu’appelle la nouveauté. Il reçoit le prix de l’Hospitalisation française en 1992 et devient rapidement un expert reconnu à l’international.

    Par ailleurs, il est fait Chevalier de l’ordre national du Mérite en 1996, et Chevalier de la Légion d’honneur en 2009.

    Depuis 2017, il est aussi reconnu par la Haute Autorité de Santé (HAS) comme expert de la maladie de Lyme, statut qu’il nous dit d’ailleurs avoir renouvelé récemment. Enfin, il est signataire des recommandations officielles de cette même institution pour la maladie de Lyme.

    Que lui reproche-t-on ?

    D’avoir traité une patiente atteinte d’une tétraplégie dans le cadre de la maladie de Lyme, par des antibiotiques au-delà de 28 jours, ce qui est prétendument en dehors des recommandations de la HAS. Cela étant, il nous fait savoir que dans ces mêmes recommandations, le traitement d’un cas neurologique peut-être renouvelé dans le temps autant de fois que nécessaire, pour la pour la bonne raison que ce sont des affections qui donnent lieu à des rechutes. Ce sont des situations complexes à gérer, à comprendre et donc par conséquence, à soigner.

    Donc, au sujet de la maladie de Lyme, après le Pr Perronne, c’est le Pr Trouillas qui fait l’objet de ce qu’il dénonce comme étant une « démarche de violence illégale et illégitime », de la part de confrères qui eux, ne sont pas nécessairement reconnus comme étant experts en la matière. Selon lui, les formes neurologiques complexes se heurtent à un « négationnisme militant de la part d’une faction medicale, qui instrumentalise les autorités médicales, en particulier l’Ordre ». Ce négationnisme accentuant par la suite ce qu’on appelle l’errance médicale.

    J'aime

    1. Le pire est qu’il suit le protocole validé par la HAS, et qu’on lui tire dans les pattes !

      Pour Perronne, je ne sais pas s’il suit ce protocole ou s’il a recours à un autre traitement…

      J'aime

  6. J'aime

    1. À LIRE, en totalité !

      Je mets ici ce qui nous intéresse plus particulièrement ;

      Il semble évident que nous assistons à un mouvement comparable à celui de l’ascenseur : plus le Nouvel Ordre mondial est démasqué et s’effondre (affaire Epstein), plus il accélère son agenda et l’applique brutalement (Great Reset).

      Quelle est la place de la France sur l’échiquier du Nouvel Ordre mondial ?

      La France, c’est le fort Alamo du mondialisme et de ces réseaux qui, partout dans le monde, perdent leurs positions. Emmanuel Macron est leur hologramme, leur ultime incarnation. Pour le comprendre, il faut là encore analyser la permanence des réseaux. Qui se rappelle qu’à la fin des années 80, Jacques Attali, Jacques Lang et Lionel Stoleru avaient introduit en France Robert Maxwell, ce qui a fait de lui le deuxième actionnaire de TF1 et l’actionnaire majoritaire de la société de la Grande Arche de la Défense ? Plus de trente ans plus tard, Emmanuelle Wargon, la fille Stoleru est membre du gouvernement Castex, Jack Lang a encore été reconduit à la présidence de l’Institut du monde arabe par un Emmanuel Macron que Jacques Attali se vante d’avoir « fabriqué ».

      Rappelons que le sulfureux Alan Dershowitz, avocat et complice supposé de Jeffrey Epstein, a préfacé aux États-Unis les essais d’Attali, lequel a, en retour, préfacé en France les livres de Dershowitz. Quelle est la nature de leur relation ? Rappelons encore qu’en mars 2019, soit quatre mois avant son arrestation à New York de retour du Bourget, Jeffrey Epstein trônait au milieu du petit Paris, invité par son associé Jack Lang au trentenaire de la pyramide du Louvre.

      Rappelons enfin que Ghislaine Maxwell s’est réfugiée en France après le « suicide » d’Epstein, localisée par la presse Britannique à Paris, à deux pas de l’ambassade d’Israël, en juin 2020, avant de réapparaître dix jours plus tard dans le New Hampshire lors de son arrestation par le FBI. Fait étrange : aucune photo ni vidéo de Ghislaine Maxwell n’a été publiée dans le cadre de cette arrestation comme c’est pourtant l’usage aux États-Unis pour les VIP – on se rappelle de la couverture en mondovision des péripéties de Dominique Strauss-Kahn après son « comportement inapproprié » au Sofitel de New York. Ghislaine Maxwell a-t-elle vraiment été arrêtée aux États-Unis ? S’agit-il d’une opération de communication, d’une couverture ? Prenons ici les paris : son procès programmé pour cet automne n’aura pas lieu…

      Pour en revenir à l’hologramme Macron, les fées s’étant penchées sur son berceau à l’international, tant au niveau des structures (Institut Aspen, Commission trilatérale) qu’au niveau des individus (Henry Kravis, le patron du fonds KKR, l’ancien maire démocrate de New York Michael Bloomberg, l’héritier Olivier Berggruen ou encore le vétéran Henry Kissinger) apparaissent tous dans les pans les plus stratégiques de l’affaire Epstein. Emmanuel Macron est donc bien leur « hedge, leur couverture » comme il le dit si bien.

      Dans son fort Alamo même, la bête est blessée. Ne risque-t-elle pas de n’en être que plus dangereuse ?

      En effet. En témoigne la répression tous azimuts de la moindre opinion contraire aux intérêts de la bête, comme vous dites. Ce Mega Group, dont les membres sont issus de familles ayant fait fortune dans le crime organisé, ne peut toutefois pas être considéré, malgré ses pratiques, comme une organisation mafieuse traditionnelle. Car dans un contexte d’homogénéité ethnique, comme au Japon ou dans le sud de l’Italie, une organisation mafieuse est, in fine, un facteur de stabilité. Or partout où ce groupe règne – en Grande-Bretagne, en France, aux États-Unis et en Israël – les populations sont soumises à une insécurité culturelle, physique et matérielle quasi permanente et y sont maintenues en état de stress constant. Ce groupe gouverne par le chaos et peut être considéré sans exagération comme une organisation terroriste. Après la levée des sanctions contre l’Iran, on a ainsi vu des patrons du CAC 40 envisageant de commercer avec ce pays être menacés de mort par United Against Nuclear Iran, un lobby sioniste émanant directement du Mega Group. Le silence dans les hautes sphères face à ses pratiques, résulte en fait d’un état de terreur…

      Que savons-nous de Macron à ce jour au-delà de la légende jupitérienne ?

      Cela faisait longtemps que nous voulions écrire sur Emmanuel Macron, mais nous ne trouvions pas d’angle d’attaque. Ce que nous lisions paraissait assez faible et surtout, tous les travaux biographiques sur le sujet, loin de se compléter, se contredisaient les uns les autres, comme si la biographie d’Emmanuel Macron était sans cesse réécrite. Plus nous accumulions de la documentation, plus se dégageait la certitude que cette biographie était quasi intégralement fausse, qu’elle avait été créée de toute pièce par les spin doctors, ces communicants si bien décrits dans le film Des hommes d’influence avec Dustin Hoffman et Robert De Niro.

      Pour avancer, il fallait donc partir d’éléments, de faits indiscutables et gravés dans le marbre. Il n’y en avait pas mille, il y en avait deux. Le premier porte sur un pacte de corruption, le second sur une corruption de mineur. Je m’explique.

      Le premier, c’est le pacte de corruption, par lequel Emmanuel Macron a bradé en novembre 2014 la branche énergie d’Alstom à General Electric, amputant ainsi la France de son indépendance énergétique et de son autonomie stratégique. Cette opération s’est faite sous l’égide de la banque Rothschild, avec pour contrepartie, l’accession à la présidence de la République d’Emmanuel Macron rendue possible par un soutien financier de la banque Rothschild à sa candidature et par une mise au pas de la machine médiatique à son service. Tout cela est bien sourcé, notamment grâce au travail remarquable de la commission d’enquête parlementaire menée par le député LR Olivier Marleix. La commission a mis en évidence qu’Emmanuel Macron avait menti en expliquant que lors de l’offensive de General Electric, le gouvernement français aurait été mis devant le fait accompli en apprenant l’opération en avril 2014 par l’intermédiaire d’une dépêche de l’agence Bloomberg. Nommé ministre de l’Économie et des Finances au cœur de l’été 2014, il n’aurait donc eu d’autre choix que d’apposer sa signature pour la vente d’Alstom. Or il fut établi qu’Emmanuel Macron avait en fait œuvré, en liaison constante avec la banque Rothschild, au démantèlement d’Alstom dès le mois d’octobre 2012, c’est-à-dire, dès son arrivée à l’Élysée comme secrétaire général adjoint du cabinet de François Hollande. Encore une fois, c’est dans la chronologie des faits que se nichait le mensonge. Emmanuel Macron est apparu comme la pierre angulaire de ce complot contre les intérêts français. Le Canard Enchaîné publia à l’époque un article très complet sur le rôle central de la banque Rothschild, tout à la fois ancien employeur d’Emmanuel Macron, conseil de Martin Bouygues (vendeur de ses parts dans Alstom) et de Patrick Kron, le PDG d’Alstom, mais cet article n’a bizarrement pas eu le même écho que celui sur l’emploi d’assistant parlementaire de Pénélope Fillon…

      Le second élément biographique bien documenté est le délit de corruption de mineur autour duquel s’articule la vie privée d’Emmanuel Macron, à savoir sa rencontre avec « Brigitte » à l’occasion d’un atelier théâtre au lycée La Providence à Amiens. À l’époque des faits, en 1992, l’élève avait 14 ans et sa professeur 39. C’est une information importante parce que pénalement, elle implique deux circonstances aggravantes : le fait précisément que cela se produise en milieu scolaire et le fait que le mineur ait moins de 15 ans. Si les parents de Macron avaient porté plainte à l’époque, Brigitte aurait certainement fini en prison. Tout le travail des communicants consiste précisément à ce que ces trois mots – « corruption de mineur » – ne soient jamais prononcés. Ce chef d’œuvre de travestissement des faits est en grande partie une production des équipes de Gilles Finchelstein, le spin doctor de Dominique Strauss-Kahn, passé quasiment sans discontinuer de la couverture de la vie privée du libidineux DSK à celle d’Emmanuel Macron. C’est ainsi qu’a été écrit le roman selon lequel Macron aurait eu 17 ans et Brigitte 36 ans, afin d’accréditer l’image d’un Emmanuel Macron conquérant et vigoureux ayant réussi à séduire sa jeune et jolie professeure. Une inversion des rôles et un énorme mensonge comme le montrent des photos méconnues de « Brigitte » à l’époque des faits que nous dévoilons dans Faits & Documents.

      En dehors du pacte de corruption et de la corruption de mineur, tout le reste, la biographie d’Emmanuel Macron est très floue.

      Pour ne citer que son parcours professionnel, je rappelle qu’étrangement sa promotion à l’ENA est la seule promotion dont le classement a été invalidé par le Conseil d’État après une fronde des élèves contre ce classement qui avait permis à Macron d’intégrer l’Inspection générale de finances, véritable accélérateur de carrière s’il en est…

      Ce classement a-t-il été trafiqué pour permettre à Emmanuel Macron d’accéder à l’Inspection générale des finances ?

      Beaucoup dans le petit Paris de la haute fonction publique le pensent en privé mais le sujet fait l’objet d’une véritable omerta. Le seul témoignage public sur le sujet a été publié dans Les Macron, une biographie du couple paru chez Fayard en 2017, où on lit que « le rang de sortie d’Emmanuel Macron a fait quelques jaloux. Le futur conseiller de Nicolas Sarkozy, Sébastien Proto aurait été surpris, voire marri d’une telle réussite. Il n’est pas le seul, quoique second au classement de sortie ».

      Sa « pantoufle » chez Rothschild s’est également produite dans des circonstances totalement inédites puisque Macron a été exempté de procédure de mise en disponibilité de la fonction publique, une procédure très rigoureuse avec arrêté signé par le ministre et parution au Journal officiel. Vous n’en trouverez aucune trace et là encore, comme pour l’affaire du classement de sortie de l’ENA, c’est du jamais vu, selon les termes utilisés par le président de la commission de déontologie de la fonction publique. L’hebdomadaire Marianne avait sorti l’affaire en 2014 mais, comme toujours quand il s’agit de Macron, un black-out médiatique complet s’en est suivi.

      Pour autant, Macron a-t-il étincelé dans sa « pantoufle » ?

      Quand il entre chez Rothschild, les associés de la banque s’étonnent de son incompétence, de son côté dispersé et surtout des appuis dont il semble bénéficier dès le début au sommet de la banque, appuis lui permettant de contourner la hiérarchie pour en référer directement à David de Rothschild et à son bras droit François Henrot… Il sera nommé « associé-gérant » en un temps record, devenant le plus jeune à accéder au plus haut grade au sein de la banque. Comme s’il fallait faire comprendre aux autres, y compris des piliers de la banque Rothschild comme Grégoire Chertok, qu’il n’y avait pas égalité entre eux : « David de Rothschild a dû les violer pour le nommer associé-gérant » a rapporté le journaliste Marc Endeweld. Selon les témoignages de ses collègues à l’époque, son parcours au sein de la banque ressemble bien plus à celui d’un pistonné qu’à celui du « Mozart de la finance » dépeint par la grande presse.

      Peu de temps après, il entame son ascension politique…

      Oui. Là encore, son arrivée à l’Élysée en 2012 a fait l’objet d’un mensonge, puisqu’il fut rapporté partout qu’il avait été recommandé par Jean-Pierre Jouyet à François Hollande au lendemain de son élection, alors que sa nomination avait été imposée au candidat socialiste six mois avant lors d’une rencontre secrète chez Bernard Attali. L’engagement à nommer Emmanuel Macron secrétaire général adjoint à l’économie avait alors conditionné le soutien des réseaux parfaitement incarnés par ce frère jumeau de Jacques Attali identifié depuis vingt ans comme la pièce centrale du jeu d’intérêts américains communautairement très marqué dans la guerre économique menée contre la France. Précisons qu’ayant été exempté de la procédure lors de sa « pantoufle », Emmanuel Macron ne réintègre donc pas la fonction publique à l’époque… et conserve ses liens d’intérêts avec la banque Rothschild comme le démontrerons ses propres déclarations d’intérêts fournis à la Haute Autorité de la transparence de la vie publique en 2014. Et toute son action à l’Élysée et à Bercy consistera à favoriser l’agenda de la banque Rothschild sur ce qu’on appelle pudiquement les mécanos industriels, pour ne pas dire le pillage de la France…

      Le couple Macron suscite l’incrédulité. Que pouvez-vous nous en dire ?

      On est dans le flou le plus total puisque écrire une histoire de Macron avant Brigitte et une histoire de Brigitte avant Macron s’avère un exercice quasiment impossible. Extrêmement peu de documentation et beaucoup d’incohérences se sont nichées au fil des réécritures. Pour ne citer que quelques exemples, il n’existe pas de photo de Macron avant l’âge de 12 ans (la traditionnelle photo avec les parents et le tricycle..), aucune photo de Brigitte enceinte, aucune photo de Brigitte avec ses enfants en bas âge alors même que nous parlons ici d’une époque qui correspond à l’âge d’or de la photo argentique et du caméscope ! Pour conclure, nous invitons les lecteurs de Rivarol à retrouver les révélations de notre enquête explosive sur Brigitte Macron, son vrai rôle à l’Élysée et son vrai parcours, dans Faits & Documents…
      =*=
      Pour ma part, ici-même, j’ai, dès 2016 souligné toute l’importance de l’implication de Macron dans l’affaire ALSTOM / GENERALE ELECTRIC…

      J'aime

  7. Copains comme cochons !

    En pleine polémique, Clara Gaymard quitte General Electric

    Par Caroline Michel – le 31/01/2016
    La patronne du groupe américain en France officialise son départ quelques jours après avoir été convoquée à l’Elysée pour s’expliquer sur les suppressions de postes chez Alstom.

    Mission accomplie pour Clara Gaymard. Trois mois à peine après avoir bouclé l’acquisition de la branche énergie d’Alstom, la patronne française de General Electric a annoncé à notre confrère « Challenges » qu’elle s’apprêtait à quitter le groupe américain, confirmant des informations de « L’Obs ». L’annonce doit en être officialisée demain par un communiqué interne.

    C’est Marc Hutchinson, le responsable européen de General Electric, qui devrait dans un premier temps reprendre ses fonctions. Quant à Clara Gaymard, 56 ans, elle devrait, d’après nos sources, se consacrer à la société d’investissement Raise, dont elle pilote déjà le fonds de dotation. Elle devrait désormais épauler directement le président et fondateur, Gonzague de Blignières, un ancien de la Barclays qui a levé plusieurs centaines de millions d’euros auprès de grands groupes (Accor, Bouygues, Danone, EDF) et de grandes familles du capitalisme français (Dassault, Bettencourt) pour financer des PME innovantes.

    Cela aurait fait dix ans cette année que l’épouse à la ville de l’ancien ministre Hervé Gaymard piochait dans son volumineux carnet d’adresses pour prêcher la bonne parole de General Electric dans le tout-Paris politique et des affaires. Elle n’a cessé de prôner l’intensification des relations économiques entre la France et les Etats-Unis, au nom de la défense des emplois industriels en Europe. Faut-il y voir un rapport ? Son départ intervient au moment où General Electric a annoncé 6.500 suppressions dans la branche énergie d’Alstom que le groupe vient de racheter, dont 765 en France, en contradiction avec les engagements pris auprès du gouvernement français au moment de l’acquisition. Mercredi, Clara Gaymard a dû se rendre à l’Elysée pour s’en expliquer auprès de François Hollande et d’Emmanuel Macron, en compagnie de Jeffrey Immelt le patron américain de General Electric.

    Immelt a promis de créer 1765 emplois dans les trois ans sur le territoire français. Mais cette promesse n’a pas rassuré les syndicats qui ont publié une lettre ouverte commune au président de la République pour dénoncer « la logique boursière de ce plan ». Dans les couloirs d’Alstom, il se dit que la position de Clara Gaymard promettait d’être intenable à mesure que la polémique enflait et aurait pu semer d’embûches le parcours de son mari Hervé Gaymard comme soutien d’Alain Juppé dans la course aux primaires à droite.

    Outre Raise, Clara Gaymard aura cependant de quoi s’occuper puisqu’elle est entrée au conseil d’administration de Veolia en mars dernier et est aujourd’hui pressentie pour intégrer celui de Bouygues. Caroline Michel

    Bon alors, pour ceux qui aurait oublié qui est Hervé Gaymard ; c’est là ; https://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_Gaymard

    J'aime

    1. Ubu est marié…

      Alstom : quand Jérôme Pécresse supprime les emplois de la région de Valérie… Pécresse

      Vendredi 15 Janvier 2016 à 14:00 – Patricia Neves

      Près de 800 licenciements ont été officialisés par Alstom et General Electric, essentiellement à Levallois et Massy, en Ile-de-France. Une « restructuration des effectifs » pilotée par un certain… Jérôme Pécresse, époux de la toute nouvelle présidente de la région Ile-de-France. La même qui a fait de la lutte contre le chômage sa priorité.

      Elle vient d’être élue à la tête de la région Ile-de-France après de longs mois de campagne marqués par une « priorité » absolue ; l’emploi. Lui, l’a accompagnée, soutenue, encouragée à chaque instant. Le soir de sa victoire, Valérie Pécresse ne manquera donc pas de remercier ce précieux soutien, l’un des plus fidèles.

      « Je voudrais dire à (…) mon mari, (…) que j’ai entraîné malgré [lui] dans cette rude épreuve, que c’est dans [son] affection que j’ai puisé toute ma force », confie en effet, émue, l’ex-UMP à l’issue des élections régionales, le 13 décembre dernier. Il aura toutefois fallu moins d’un mois pour apprendre que « l’affectueux » monsieur Pécresse se cache aussi derrière les centaines de licenciements qui toucheront bientôt la région dirigée par… sa femme.

      Ce mercredi 13 janvier, ce qu’il reste de la direction d’Alstom, dont la prestigieuse branche Énergie a été rachetée, malgré la controverse, par le géant américain General Electric (GE), en avril 2014, a en effet annoncé la suppression de près de 800 emplois, essentiellement à Levallois (dans les Hauts-de Seine) et à Massy (Essonne), au cœur du fief de Valérie Pécresse.

      Une « restructuration des effectifs » en France – et en Europe où 6500 postes seront au total supprimés – née de la fusion avec General Electric, directement pilotée par un certain Jérôme Pécresse, membre du comité exécutif (constitué de 7 personnes) et précisément en charge, côté français, de « l’intégration » des activités de la branche Energie d’Alstom dans celles de General Electric.

      Son nom apparaît d’ailleurs en bonne place dans le mail qui a été envoyé aux salariés, début janvier, pour leur faire part des orientations de l’entreprise, et dont Marianne a obtenu une copie. Dans un jargon technico-technique incompréhensible, on retiendra que la vision globale proposée par GE se réduit pour l’instant à « la nécessité d’aligner l’entreprise sur les réalités du marché » et par conséquent « d’intégrer efficacement les structures de GE et d’Alstom », autrement dit de supprimer « les doublons ».

      « On savait qu’il y aurait de la casse » (NdA : Ah bon ? Rooorrrr ! Étonnant…)

      Sur place, à Massy, les salariés n’étaient pas dupes mais n’en restent pas moins sonnés. « On savait qu’il y aurait de la casse », résume un responsable Force ouvrière (FO) de la région, à qui les informations « parviennent au compte goutte. » Contactée à plusieurs reprises par Marianne, l’équipe de Jérôme Pécresse, a quant à elle refusé toute demande d’interview.

      Une source proche du dossier explique néanmoins que ces « restructurations », finalisées entre « novembre et décembre », sont dans « les cartons » depuis « plusieurs mois » et que le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, qui a ardemment soutenu l’offre américaine a « été mis dans la boucle depuis le début. » Mais plutôt que de se battre pour sauvegarder les emplois et le savoir faire français, l’intéressé a préféré minimiser l’impact de ces suppressions de postes en France, qui restent pour lui, « marginales ».

      « Emmanuel Macron ressort toujours les mêmes éléments de langage », poursuit cette source. En réalité tous ont cherché à « gagner du temps », en se gardant bien, par exemple, de faire publiquement ces annonces « avant les élections régionales. » Quant à la création de 1000 emplois promise par GE et soigneusement mise en avant par le gouvernement, « personne ne rappelle que 1000 autres emplois ont été supprimés depuis 2014 » alors que GE « était déjà dans les locaux ».

      Outre le flou qui entoure la création de ces 1000 emplois, dont on sait encore peu de choses, (250 postes seraient à pourvoir dans le numérique, 300 représenteraient de « l’internalisation » d’effectifs déjà existants mais actuellement en sous traitance), le choix de couper en Ile-de-France interroge.

      « Ils ont réussi à épargner les sites emblématiques de Belfort » conclut notre source [ndlr Emmanuel Macron s’y est rendu au printemps dernier prompt, disait-il, à défendre « l’objectif zéro licenciement »]. Il y avait donc à Belfort plus de « pression » qu’ailleurs. Puis, en Ile-de-France, « le marché du travail est différent », comme si taper officiellement là ferait moins mal. Mais dans les faits, GE a discrètement commencé a dégraisser un peu partout en France, à Grenoble notamment où une centaine de postes seraient dès à présent touchés sous couvert de « départs volontaires ».

      Mais qu’en pense Valérie Pécresse qui a fait des 700.000 franciliens qui cherchent d’ores et déjà du travail sa « priorité immédiate » ? Gêné, le service presse de l’élue, peu au fait de la situation, n’a d’abord pas bien su quoi répondre, avant d’affirmer que la présidente de la région Ile-de-France serait bien sûr « attentive » à ces suppressions d’emplois. Bien qu’elle n’y ait pas beaucoup prêté attention jusqu’ici malgré les bruits de couloirs toujours plus insistants.

      Chômage pour certains, retraite dorée pour d’autres

      Patrick Kron, le très habile PDG d’Alstom, sur le départ, s’apprête, lui, à quitter le groupe le 1er février avec les poches pleines. Au-delà de sa retraite dorée de 10 millions, il touchera une prime exceptionnelle de 4 millions supplémentaires. Mais l’homme a su être généreux avec ses soldats les plus dévoués, dont Jérôme Pécresse, bras droit dans l’intégration Alstom/GE, membre du comité exécutif et promu à la tête de GE Renewable, (secteur très prometteur de l’Energie Renouvelable).

      Ses multiples casquettes lui permettront ainsi d’empocher, lui aussi, comme l’expliquait Marianne, une coquette somme, soit 430.000 euros d’actions gratuites auxquelles s’ajoutent selon le rapport d’activité du groupe la rémunération fixe (3.546.000 euros que se répartiront les sept membres du comité exécutif), et la rémunération variable (2.214.000 euros à diviser là encore par sept.) Sans compter leur propre retraite chapeau : 7.806.000 euros à se partager au 31 mars 2015. En tout, Jérôme Pécresse est par conséquent, à ce jour, assuré de toucher, au minimum, plus de deux millions d’euros pour ses loyaux services. Hors rémunération GE Renewable que permettra d’évaluer le prochain rapport d’activité de General Electric.

      Valérie Pécresse n’est pas en reste. Dans sa déclaration de patrimoine, l’ancienne députée affirme en effet détenir, par le biais de son mari, des actions chez feu Alstom, absorbé depuis par General Electric, pour une valeur, disait-elle, « impossible à évaluer aujourd’hui. » Le calcul, tel que le démontrait Marianne, n’est pourtant pas bien compliqué.

      Les milliers de salariés d’Alstom à qui GE avait promis, avant le deal en 2014, un avenir lumineux, (à l’époque les campagnes publicitaires avaient abondamment arrosé l’ensemble de la presse) iront quant à eux, pointer au chômage, et pour certains, (nombreux)… en Ile-de-France.

      Bon alors, les « doublons » ; Quoi ? Kesskiaaaa !

      Ben les suppressions d’emploi sont « marginales » qui zont dit…

      Quand même, se faire traiter de doublon et prétendre que

      les suppressions d’emploi sont marginales…

      Finalement, on n’est pas étonné ! Si ? Pourquoi ?

      Meeeuuuuh non !

      Vous aviez cru quoi ?

      Vous aviez compris quoi ?

      Pécresse, mari et femme, sont du même tonneau que le Macron de Rothschild…

      Bon, vous savez ce que j’en pense…

      Rassurez-vous qui que ce soit ; Le résultat aurait été le même…

      CQFD !

      JBL1960

      J'aime

  8. Bon je sais qu’il ne faut pas offenser les imbéciles… Mais vu qu’un clou ne s’enfonce pas avec un seul coup de marteau !

    Coqueluche, diphtérie, tétanos, variole, rougeole, rubéole, oreillons, hépatite, méningite, tuberculose …

    T’as-t-on déjà dit que ces vaccins te feraient encore contracter la maladie ? La transmettre ?

    Pour ces vaccins, t’as-t-on déjà offert des donuts, de l’argent ?

    Et là, avec ces injections géniques expérimentales, même si tu es totalement vacciné tu dois garder ton masque et ta distanciation sociale ?

    J'aime

    1. Les offres triple et quadruple play où on ne se pose pas de question puisque tout est dedans relèvent de l' »utilisation » de trois péchés capitaux en marketing: la paresse, mais aussi l’avarice et la gourmandise, selon Olivier Ezratty.

      Le guides des start-ups d’Olivier Ezratty

      Itou pour la CovidArnaque !

      J'aime

    1. Je le mets en intégralité tant c’est très intéressant ;

      En moins de trois ans, Manuel Valls est passé de l’anonymat (5,6 % lors de primaire socialiste de 2011) à Matignon. L’histoire de Manuel Valls est une espèce de bluff très largement reconstruit : issu de la plus haute bourgeoisie catalane par son père et d’une famille suisse enrichie dans le trafic de l’or par sa mère, ce fils d’un célèbre peintre catalan nullement anti-franquiste a grandi dans un milieu huppé, dans une maison située en face de l’île Saint-Louis. Ce qui lui a permis de fréquenter le gratin des beaux-arts mais aussi de la politique.

      Dès ses dix-huit ans, alors qu’il n’était même pas encore naturalisé français, il a passé un accord secret, appelé « pacte de Tolbiac », avec deux camarades au très brillant avenir : Stéphane Fouks, aujourd’hui pape des communicants socialistes et responsable du Conseil représentatif des institutions juives de France, et Alain Bauer, ancien grand maître du Grand Orient de France et ponte de la sécurité urbaine. Son ascension doit beaucoup à ces deux hommes avec lesquels il est demeuré étroitement lié.

      Le nouveau Premier ministre… est aussi l’incarnation même du nouveau Parti socialiste tel que défini par son think tank Terra Nova : un pur apparatchik rompu aux jeux d’appareil, à la fois « boboïsé », social-démocrate modéré en apparence mais surtout haineux vis-à-vis de ses adversaires politiques, prêt à toutes les compromissions avec les milieux sarközystes recentrés, libéral rallié au mondialisme, à l’européisme, au métissage et au multiculturalisme. Ce que d’aucuns pourraient appeler l’« after-socialisme » ou socialisme « à l’eau de rose ». Il est bien évidemment membre du club d’influence Le Siècle, mais aussi du groupe mondialiste de Bilderberg. Semblable aux neocons américains, en général venus de l’extrême gauche, il est également un soutien fanatique d’Israël, pays avec lequel il s’est déclaré « éternellement lié ». C’est cet individu qui se voit évidemment trôner en 2017 ou 2024 à la présidence de la République.

      Table des matières :

      Introduction – Manuel Valls par lui-même et par les autres – L’entourage familial de Manuel Valls – Issu de la grande bourgeoisie conservatrice catholique catalane – Un père nullement « réfugié anti-franquiste » – Une famille maternelle enrichie par l’exploitation de l’or colonial – La misère : grandir dans une maison du Marais, face à l’île Saint-Louis – Une seconde femme très ambitieuse – Un pur apparatchik de la politique – Le « pacte de Tolbiac » – Marginaliser le PCF et les gauchistes avec l’alliance socialistes-lambertistes – Initié franc-maçon très jeune – De Rocard à Hollande en passant par Jospin – Membre des cénacles mondialistes – Évry, ou la « petite république vallsienne » – Manuel Valls, Israël et la communauté juive – Manuel Valls, ministre de l’Intérieur – Place Beauvau – Son équipe rapprochée – Une action catastrophique – La répression de La Manif pour Tous – La haine des nationaux – Alain Soral et Dieudonné, ennemis publics numéros n° 1.

      J'aime

  9. Une Valls à mille temps…

    Déclaration de Manuel Valls, alors Ministre de l’Intérieur,
    le 18 mars 2014 place du Trocadéro ;

    Il faut être lucide, il faut résister, et ce message d’espoir,

    je l’adresse aux juifs de France,

    je l’adresse aux français juifs pour leur dire,

    une seule chose,

    qui vient du fond du cœur et qui n’est pas uniquement celle d’un ministre,

    mais aussi celle d’un citoyen qui pense profondément aux valeurs de ce pays,

    qui croit profondément aux valeurs de la république et pour vous dire juifs de France,

    sans vous la France n’est plus la France.

    Sans les juifs de France, la France n’est plus la France.

    Nous avons besoin de vous comme nous avons besoin de tous les français pour bâtir l’espoir,

    pour bâtir un avenir meilleur et pour faire vivre la République.

    Soyez fiers de ce pays, soyez fiers des valeurs de la République.

    Soyez fiers d’être français,

    Soyez fiers d’être juifs et français.

    Soyez fiers de le proclamer au Mooonnnde.

    Les juifs de France sont plus que jamais les français à l’avant garde de la République et de ses valeurs.

    Les autres,

    tous les autres,

    Circulez y’a rien à voir…

    Et c’est pas près de s’arranger, hein ?

    JBL1960 – 31/12/2015 !

    J'aime

  10. J’ai vu un meme sur un site americain The Burning Platform qui disait :

    “Un chien attaché par une chaîne voit sa chaîne raccourcie d’un maillon tous les quelques jours jusqu’au jour ou sa chaîne fut tellement courte qu’il pouvait à peine bouger. Il n’avait jamais résisté parce qu’il avait été conditionné à a sa perte de liberté lentement, au fil du temps.”

    L”article est intitulé “Ne soyez pas ce chien ”

    https://www.theburningplatform.com/2021/09/19/dont-be-this-dog/

    J'aime

    1. Nous, médecins du monde, unis et fidèles au serment d’Hippocrate, reconnaissant que la profession de médecin telle que nous la connaissons est à la croisée des chemins, sommes contraints de déclarer ce qui suit :

      ATTENDU QU’il est de notre plus grande responsabilité et de notre devoir de maintenir et de restaurer la dignité, l’intégrité, l’art et la science de la médecine ;

      ATTENDU QUE nous assistons à un assaut sans précédent contre notre capacité à soigner nos patients ;

      ATTENDU QUE la politique publique a choisi d’ignorer les concepts fondamentaux de la science, de la santé et du bien-être, en adoptant au contraire une stratégie de traitement « taille unique » qui entraîne trop de maladies et de décès alors que l’approche individualisée et personnalisée des soins de santé est sûre et tout aussi efficace, voire plus ;

      ATTENDU QUE les médecins et les autres fournisseurs de soins de santé qui travaillent en première ligne, en utilisant leurs connaissances en épidémiologie, en pathophysiologie et en pharmacologie, sont souvent les premiers à identifier de nouveaux traitements susceptibles de sauver des vies ;

      CONSIDÉRANT que les médecins sont de plus en plus découragés de s’engager dans un discours professionnel ouvert et d’échanger des idées sur les maladies nouvelles et émergentes, ce qui met en danger non seulement l’essence de la profession médicale, mais surtout, plus tragiquement, la vie de nos patients ;

      CONSIDÉRANT que des milliers de médecins se voient refuser le droit de fournir un traitement à leurs patients, en raison des barrières érigées par les pharmacies, les hôpitaux et les agences de santé publique, ce qui rend la grande majorité des prestataires de soins de santé impuissants à protéger leurs patients face à la maladie. Les médecins conseillent maintenant à leurs patients de simplement rentrer chez eux (en laissant le virus incuber) et de revenir lorsque leur maladie s’aggrave, ce qui entraîne des centaines de milliers de décès inutiles de patients, en raison de l’absence de traitement ;

      CONSIDÉRANT que ce qui précède n’est pas de la médecine. Ce ne sont pas des soins. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés alors que les patients sont contraints de rentrer chez eux et de se laisser dépérir sur place. Ces politiques peuvent en fait constituer des crimes contre l’humanité.

      PAR CONSÉQUENT, IL EST :

      RÉSOLU, que la relation médecin-patient doit être restaurée. Le cœur même de la médecine est cette relation, qui permet aux médecins de mieux comprendre leurs patients et leurs maladies, de formuler des traitements qui donnent les meilleures chances de succès, tandis que le patient est un participant actif à ses soins.

      RÉSOLU, que l’intrusion politique dans la pratique de la médecine et la relation médecin/patient doit cesser. Les médecins, et tous les prestataires de soins de santé, doivent avoir la liberté de pratiquer l’art et la science de la médecine sans crainte de représailles, de censure, de calomnie ou de mesures disciplinaires, y compris la perte éventuelle de l’autorisation d’exercer et des privilèges hospitaliers, la perte des contrats d’assurance et l’interférence des entités et organisations gouvernementales – qui nous empêchent encore plus de soigner les patients dans le besoin. Plus que jamais, le droit et la capacité d’échanger des résultats scientifiques objectifs, qui font progresser notre compréhension des maladies, doivent être protégés.

      IL EST RÉSOLU que les médecins doivent défendre leur droit de prescrire des traitements, en respectant le principe « D’ABORD, NE PAS NUIRE ». Les médecins ne doivent pas être empêchés de prescrire des traitements sûrs et efficaces. Ces restrictions continuent de provoquer des maladies et des décès inutiles. Les droits des patients, après avoir été pleinement informés des risques et des avantages de chaque option, doivent être rétablis pour recevoir ces traitements.

      IL EST RÉSOLU que nous invitons les médecins du monde entier et tous les prestataires de soins de santé à nous rejoindre dans cette noble cause, alors que nous nous efforçons de restaurer la confiance, l’intégrité et le professionnalisme dans la pratique de la médecine.

      RÉSOLU, nous invitons les scientifiques du monde entier, qui sont compétents en matière de recherche biomédicale et qui respectent les normes éthiques et morales les plus élevées, à insister sur leur capacité à mener et à publier des recherches objectives et empiriques sans craindre de représailles sur leur carrière, leur réputation et leurs moyens de subsistance.

      RÉSOLU, que nous invitons les patients, qui croient en l’importance de la relation médecin-patient et en la possibilité de participer activement à leurs soins, à exiger l’accès à des soins médicaux fondés sur la science.

      EN FOI DE QUOI, le soussigné a signé la présente déclaration à la date indiquée en premier lieu.

      J'aime

  11. J'aime

    1. Et maintenant ?… Qu’allons-NOUS faire ???

      Pourtant toutes les preuves que ce gouvernement-vous-ment, sont là, sous vos yeux. La toute dernière avec le Bulletin Hebdo du Réseau Sentinelles de la semaine 36 du 06 au 12 septembre 2021 ► https://www.sentiweb.fr/5408.pdf

      Qui démontre, en chiffres OFFICIELS, qu’il n’y a pas plus de PLANdémie que de beurre en branche, c’est vous dire !

      ESTIMATION DU TAUX D’INCIDENCE DES IRA DUS AU SARS-CoV-2 (COVID-19) = 7 CAS POUR 100 000 HABITANTS !

      Cliquer pour accéder à 5408.pdf

      Le taux d’incidence est descendu jusqu’à 1 une fois… Pis RIEN…

      Zont fait comme si zavaient rien vu !

      J'aime

  12. Pour le PLAISIIIIIIIIIRRRRRR !

    J'aime

  13. Obligation vaccinale aux États-Unis : 24 États menacent de poursuivre Biden en justice ► https://lemediaen442.fr/obligation-vaccinale-aux-etats-unis-24-etats-menacent-de-poursuivre-biden-en-justice/

    Jeudi, vingt-quatre États ont menacé de poursuivre l’administration Biden au sujet de la nouvelle règle du président exigeant des employeurs de plus de 100 salariés qu’ils imposent des vaccinations et des tests fréquents à leurs salariés. Un groupe de procureurs généraux d’États républicains a envoyé une lettre au président Biden en s’engageant à intenter une action en justice s’il ne changeait pas de cap, arguant que l’obligation serait illégale et peu susceptible de réussir en tant que mesure de santé publique.

    « Les vaccins ont aidé à protéger des millions d’Américains, et il y en a sûrement d’autres qui pourraient bénéficier de l’obtention de ce traitement, lit-on dans la lettre . Mais convaincre ceux qui hésitent à le faire exigerait que vous laissiez place à la discussion et au désaccord. Au lieu de cela, vous avez offert au peuple américain des arguments juridiques fragiles, des déclarations contradictoires et des directives menaçantes. C’est presque comme si votre objectif était de semer division et de méfiance, plus que promouvoir l’unité et la santé de la population. »

    Au début du mois, Biden a ordonné à l’Administration de la sécurité et de la santé au travail (OSHA) du ministère du Travail d’ordonner aux employeurs de 100 employés ou plus d’exiger des travailleurs la vaccination ou de les soumettre à un test hebdomadaire de covid-19. La règle aurait un impact sur des dizaines de millions de travailleurs du secteur privé.

    Les républicains ont émis une protestation publique contre la directive, tandis que Biden est resté sur ses positions, la défendant comme cruciale pour les efforts du gouvernement visant à augmenter le taux de vaccination face à l’augmentation des cas et des décès dus à la maladie.

    « La grande majorité du peuple américain sait que nous devons prendre ces mesures », a déclaré Biden la semaine dernière, interrogé sur les critiques républicaines du mandat. « Elles sont dures mais nécessaires. Nous allons les appliquer. »

    La mission va certainement ouvrir la voie à une bataille judiciaire avec certains représentants de l’État. Un procureur général du GOP, Mark Brnovich de l’Arizona, qui figurait parmi les signataires de la lettre de jeudi, a déjà déposé une plainte contre l’administration en début de semaine.

    Le groupe de procureurs généraux des États a appelé Biden à « permettre aux gens de prendre leurs propres décisions » concernant le vaccin.

    « Si votre administration ne change pas de cap, les procureurs généraux des États soussignés chercheront toutes les options juridiques disponibles pour vous demander des comptes et faire respecter l’état de droit », ont-ils écrit dans leur lettre.

    – Traduction Le Média en 4-4-2

    – Article original : 24 states threaten legal action over Biden’s vaccine mandate

    J'aime

  14. https://www.20minutes.fr/societe/3127531-20210919-rentree-scolaire-2021-pourquoi-vaccination-colleges-lycees-prend

    Le ministère de l’Education a promis que chaque collège et lycée proposeront une offre de vaccination à partir de septembre.
    Mais pour l’heure, le premier syndicat des chefs d’établissement affirme que seulement « 2 % à 8 % » des élèves ont reçu une première dose dans l’enceinte des établissements scolaires.
    Certes beaucoup d’élèves sont déjà vaccinés, mais cela n’explique pas tout…

    =*=
    Après, l’imMonde vient dire que NON il n’y a pas de vaccination au sein des établissements scolaires… Que c’est délire de vilain-e-s KONSPIS !…

    Bon quand ça veut pas, ça veut pas…

    Et heureusement, au passage que ça fonctionne pas !

    J'aime

  15. Le vaccin n’est pas censé fonctionner, il est censé aggraver les choses. Et c’est ce qu’il a fait ! Il a augmenté la susceptibilité de millions de personnes à des maladies graves et à la mort. C’est ce qu’il a fait. C’est une arme furtive dans un tout nouveau type de guerre ; une guerre visant à restructurer l’ordre mondial et à établir un contrôle social absolu. Tels sont les véritables objectifs. Cela n’a rien à voir avec les pandémies ou la contagion virale. Il s’agit de pouvoir et de politique. C’est tout.

    https://reseauinternational.net/les-theoriciens-du-complot-avaient-raison-cest-une-injection-mortelle-de-poison/

    J'aime

  16. Autopsies du coronavirus : Une histoire de 38 cerveaux, 87 poumons et 42 cœurs.

    Ce que nous avons appris des morts qui pourrait aider les vivants.

    Parmi les résultats les plus importants, cohérents dans plusieurs études, est la confirmation que le virus semble attaquer les poumons le plus férocement. Ils ont également trouvé l’agent pathogène dans des parties du cerveau, des reins, du foie, du tractus gastro-intestinal et de la rate ainsi que dans les cellules endothéliales qui tapissent les vaisseaux sanguins, comme certains l’avaient soupçonné auparavant. Les chercheurs ont également découvert une coagulation généralisée dans de nombreux organes.

    (il faut « scroller » pour voir apparaître la vidéo, les parties en jaune sont les effets du vaccins sur les tissus pulmonaires)

    Le Washington post est un complotiste?

    https://www.washingtonpost.com/health/2020/07/01/coronavirus-autopsies-findings/

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s