D’un Z proche d’un risque Zéro !…

NON la vaxxination anticovid n’est pas la seule & unique solution !

ZORRO LE RETOUR de RIEN

INSTANTANÉ DU JOUR DE RIEN ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/09/zorro.pdf

De nombreux traitements existent qui pris précocement dès l’apparition des symptômes soignent et guérissent du COVID ! Mais en Frankistan, sous le régime Macron c’est tout simplement INTERDIT/VERBOTTEN ! Temps de vous demander pourquoi on ne veut ni vous soigner et encore moins vous guérir !

IM PARA BLE de RIEN

+ un argumentaire IM-PARA-BLE ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/09/im-para-ble.pdf

Si tous les « vaxxinés » meurent à cause des « non-vaxxinés » POURQUOI LES « NON-VAXXINÉS » NE MEURENT PAS ?…

JamaisMmeMonsieur

 + CHRONIQUES DU PRESQUE DR. T’CHÉ-RIEN

+ BIBLIOTHÈQUE PDF

+ DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

NOUS Y SOMMES ! C’ÉTAIT ÇA LE PROJEEEEEEEET !

ROTHSCHILD HITLER33 MACRON2017

Mais comprenez bien que : Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toutes ►https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/r71-quelle-connexion-entre-la-mort-du-capitalisme-et-le-nom-en-marche-nov20.pdf

AUSSI ► Nous pouvons faire FOIRER le PROJEEEET de Macron et son Monde, ENSEMBLE ► ICI ► IMMÉDIATEMENT ► D’OÙ-NOUS SOMMES parce que c’est le moment et surtout que c’est notre affaire à TOUSTESAPPEL À LA DÉSOBÉISSANCE ►  AU BOYCOTT ► À LA GRÈVE GÉNÉRALE TOTALE, ILLIMITÉE, EXPROPRIATRICE & AUTOGESTIONNAIRE !

antony sutton 1925 2002

[…] Ce que l’histoire révisionniste nous apprend réellement est que notre volonté en tant que citoyens individuels à abandonner le pouvoir politique à une élite a coûté au monde environ 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1975. Ajoutons à cela la misère non-dite des camps de concentration, des prisonniers politiques, de la suppression et de l’oppression de ceux qui essaient d’amener la vérité au grand jour.

Quand cela s’arrêtera-t-il ? Cela ne s’arrêtera pas tant que nous n’agissons pas selon un axiome très simple : que le système du pouvoir ne continue que tant que les individus veulent qu’il continue et cela continuera seulement tant que les individus essaient d’avoir quelque chose pour rien. Le jour où une majorité d’individus déclarera ou agira comme s’ils ne voulaient rien du gouvernement, déclarera qu’elle s’occupera elle-même de ses intérêts et de son bien-être, alors ce jour-là les élites du pouvoir seront finies. La tentation attractive “d’aller avec ces élites du pouvoir” est l’attraction vers le quelque chose pour le rien. C’est l’appât. L’establishment offre toujours quelque chose pour le rien : mais ce quelque chose est toujours pris à quelqu’un d’autre, soit comme impôt, taxe ou pillage et donner quelque part d’autre en échange de soutien politique.

Les crises et guerres périodiques sont utilisées pour obtenir un soutien pour des autres cycles de pillage-récompense, ce qui a pour effet de resserrer le nœud coulant autour du cou des libertés individuelles. Bien sûr nous avons également les hordes d’éponges intellectuelles, d’hommes d’affaire amoraux et de profiteurs, pour agir comme les récipients non productifs du pillage.

Arrêtons le cycle du pillage et de la récompense immorale et les structures élitistes s’effondreront. Mais pas avant qu’une majorité ne trouve le courage moral et la force intérieure de rejeter ce jeu truqué du quelque chose pour rien et de le remplacer par des associations volontaires, des communes volontaires ou des réglementations locales et des sociétés décentralisées, pour que cesse enfin le meurtre et le pillage.

« Wall Street et la montée en puissance d’Hitler » du Pr. Antony C. Sutton, qui se veut aussi être une conclusion sur son œuvre trilogique sur « Wall Street » ; le tout en gardant présent à l’esprit que ceci fut écrit par Sutton en 1977 (date de naissance d’un certain Macron), il y a donc 44 ans !… Regardez et analysez le monde d’aujourd’hui à la lumière de ses conclusions d’il y a plus de 40 ans… Sutton est l’exemple même de la véracité de la formule qui dit qu’il faut connaître le passé pour comprendre le monde d’aujourd’hui et anticiper celui de demainhttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/wall-street-et-la-montee-en-puissance-dhitler-par-antony-sutton-revu-et-corrige-en-mars-2019.pdf

APPEL À TOUSTES car nous n’avons plus le temps…

ob_fcd306_citations-howard-zinn

Message (posthume) aux pessimistes

Une merveilleuse victoire

Dans ce monde de guerre et d’injustice, comment une personne peut-elle demeurer socialement engagée, motivée à la lutte et demeurer saine sans s’épuiser mentalement ni devenir résignée ou cynique ?

J’ai totale confiance non pas dans ce que le monde va s’améliorer, mais dans ce que nous ne devons pas abandonner la partie avant que toutes les cartes n’aient été jouées. La métaphore est délibérée : la vie est un pari. Ne pas jouer est se condamner à ne jamais gagner. Jouer, agir, est de créer au moins une possibilité de changer le monde.

Il y a une tendance à penser que ce que nous voyons en ce moment va persister. Nous oublions à quel point nous avons souvent été étonnés par l’effondrement soudain des institutions. Par le changement extraordinaire de la pensée des gens, par l’éruption inattendue de la rébellion contre les tyrannies, par l’effondrement rapide des systèmes de pouvoir qui semblent pourtant invincibles.

Ce qui ressort de l’histoire des quelques derniers siècles, c’est son imprévisibilité flagrante. Une révolution pour renverser le tsar de Russie dans le plus limaçon des empires semi-féodaux non seulement a déclenché des puissances impérialistes avancées, mais prît Lénine lui-même par surprise et il dût se hâter vers Petrograd en train. Qui aurait prédit le changement bizarre lors de la seconde guerre mondiale, le pacte germano-soviétique et ces photos embarrassantes de Von Ribbentrop serrant la main de Molotov, puis l’armée allemande envahissant la Russie, apparemment invincible, causant des dégâts colossaux et étant repoussée aux portes de Stalingrad sur la frontière Ouest de Moscou, suivie de la défaite de l’armée allemande, du siège de Berlin et du bunker d’Hitler attendant la mort ? Puis le monde post-seconde guerre mondiale, prenant une forme que personne n’avait prédit par avance:  la révolution chinoise, la tumultueuse et violente révolution culturelle, puis un autre renversement, la Chine de l’après Mao renonçant à ses idées ferventes et ses institutions, s’ouvrant à l’occident, câlinant les entreprises capitalistes, troublant tout le monde.

Personne n’a vu la désintégration si rapide du vieil empire occidental après la guerre ou la grande variété de sociétés qui seraient créées dans les nations nouvellement indépendantes, du socialisme villageois de Nyerere en Tanzanie à la folie de l’Ouganda voisin d’Idi Amin. L’Espagne devint aussi un autre étonnement. Je me souviens d’un vétéran de la brigade Abraham Lincoln qui me disait qu’il ne pouvait pas imaginer le fascisme espagnol tomber sans une guerre des plus sanglantes. Mais après le départ de Franco, une monarchie parlementaire s’en vint, ouverte aux socialistes, aux communistes, aux anarchistes, à tout le monde.

La fin de la seconde guerre mondiale laissa deux super puissances dans le monde ayant leur sphère d’influence respective, rivalisant pour le pouvoir militaire et politique. Et pourtant elles furent incapables de contrôler tous les évènements, même dans ces parties du monde considérées comme faisant partie de leur sphère. L’échec de l’URSS en Afghanistan, sa décision de se retirer après près d’une décennie d’une sale intervention militaire, fut la plus forte preuve que détenir des armes thermonucléaires ne garantit nullement la domination sur une population bien déterminée à ne pas céder.

Les États-Unis ont dû faire face à la même réalité dans leur guerre ouverte en Indochine, perpétrant les pires bombardements que cette péninsule n’ait subi de son histoire, que dis-je de l’histoire du monde, et pourtant la puissance américaine fut forcée de se retirer. Nous voyons tous les jours dans les manchettes des journaux des instances d’échec des présumés puissants sur les présumés faibles et sans défense, comme en Bolivie et au Brésil, où des mouvements populaires ouvriers et les pauvres ont élu de nouveaux présidents ayant juré de lutter contre le pouvoir entrepreneurial destructeur…

En contemplant ce catalogue d’énormes surprises, il devient clair que la lutte pour la justice ne doit jamais être abandonnée à cause de l’apparente puissance de ceux qui ont les armes et l’argent et qui semblent invincibles dans leur détermination à s’accrocher au pouvoir. Ce pouvoir apparent a, encore et encore, été prouvé vulnérable aux qualités humaines bien plus chétives que leurs bombes et leurs dollars : la ferveur morale, la détermination, l’unité, l’organisation, le sacrifice, l’intelligence, l’ingénuité, le courage, la patience, que ce soit par les noirs de l’Alabama et d’Afrique du Sud, aux paysans du Salvador, du Nicaragua et du Vietnam ou des ouvriers et des intellectuels de Pologne, de Hongrie et d’URSS. Aucun froid calcul de l’équilibre du pouvoir ne doit empêcher les gens d’agir sachant que leur cause est juste.

J’ai pourtant bien essayé de faire comme mes amis et d’entrer en pessimisme au sujet des affaires du monde (sont-ce juste mes amis ?), mais je passe mon temps à rencontrer des gens, qui en plus de toutes ces choses terribles se produisant partout, me donnent de l’espoir. Où que j’aille, je trouve des gens, spécifiquement des jeunes gens, sur lesquels le futur repose. Et au-delà d’une poignée d’activistes, il semble y avoir des centaines, des milliers et plus qui sont ouverts à des idées non-orthodoxes ; mais ils tendent à ne pas connaître l’existence des uns des autres et donc, bien qu’ils persistent, ils le font avec cette patience désespérée de Sisyphe poussant sans relâche sa pierre au sommet de la montagne. J’essaie de dire à chaque groupe qu’ils ne sont pas seuls et que les mêmes gens qui sont désemparés par l’absence d’un mouvement national sont eux-mêmes la preuve du potentielle d’un tel mouvement.

Le changement révolutionnaire ne vient pas d’un évènement cataclysmique (faites attention à de tels moments !!), mais par une succession sans fin de surprises, bougeant en zig-zag vers une société plus décente. Nous n’avons pas à nous engager dans de grandes actions héroïques pour participer au processus du changement. De petites actions, lorsqu’elles sont multipliées par des millions de gens, peuvent tranquillement devenir le pouvoir qu’aucun gouvernement ne peut supprimer, un pouvoir qui peut transformer le monde.

Même lorsque nous ne “gagnons” pas, il y a du plaisir et de la satisfaction dans le fait que nous avons été impliqués, avec d’autres gens, dans quelque chose qui vaut la peine. Nous avons besoin d’espoir. Un optimiste n’est pas nécessairement un siffleur insouciant dans les ténèbres de notre époque. Avoir de l’espoir dans les mauvaises périodes n’est pas être stupidement romantique. Cela est basé sur le fait que l’histoire humaine est une histoire non seulement de concurrence et de cruauté mais aussi de compassion, de sacrifice, de courage et de bonté.

Ce sur quoi nous choisissons d’insister dans cette histoire complexe déterminera nos vies. Si nous ne voyons que le pire, cela détruit notre capacité à entreprendre. Si nous nous rappelons ces époques et ces endroits, et il y en a tant, où les gens se sont comportés de manière si magnifique, cela énergétise, nous pousse à agir et lève au moins la possibilité de renvoyer ce monde toupie tourner dans une différente direction, Et si nous agissons, même petitement, nous n’avons pas à attendre pour un quelconque grand futur utopique. Le futur est une infinie succession de présents et vivre maintenant de la manière dont nous pensons que les êtres humains devraient vivre, en défi de tout ce qui est malsain et mauvais autour de nous, est déjà en soi une merveilleuse victoire.

Howard Zinn (1922 – 2010)Réflexions optimistes historiques & politiques d’un historien engagéVous ne pouvez pas être neutre dans un train en marchehttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/09/pdfhowardzinn092017.pdf

liens-karmiques

REFUSONS ENSEMBLE d’avancer plus avant dans cette impaSSe et cette dictature sanitaires (vraiment ?) à injections mortifères et PRENONS la TANGENTE !

JBL1960

49 réflexions sur « D’un Z proche d’un risque Zéro !… »

  1. Un juge américain oblige un hôpital à administrer de l’ivermectine à un patient atteint du Covid-19 ► https://lemediaen442.fr/un-juge-americain-oblige-un-hopital-a-administrer-de-livermectine-a-un-patient-atteint-du-covid-19/

    Un hôpital américain a été contraint par la justice de délivrer à un malade du Covid-19 de l’ivermectine, un antiparasitaire plébiscité dans certains milieux. La décision d’un juge de l’Ohio, la semaine dernière, s’inscrit dans une série de jugements favorables à des proches de malades contre des hôpitaux réticents à utiliser ce produit qui fait l’objet de mises en garde de la part des autorités sanitaires.

    Dans ce dossier, Julie Smith, une habitante de la banlieue de Cincinnati, avait obtenu qu’un médecin prescrive de l’ivermectine à son mari Jeffrey, hospitalisé en soins intensifs. Face au refus de l’hôpital de délivrer ce produit, elle avait saisi la justice le 20 août avec l’aide d’un avocat qui a gagné des recours comparables à New York et Chicago.

    Le juge Gregory Howard a ordonné à l’hôpital de respecter l’ordonnance, en administrant 30 mg d’ivermectine par jour pendant trois semaines à son patient. Contacté par l’AFP, l’établissement n’a pas fait savoir s’il comptait faire appel ou se plier à la décision.

    J'aime

  2. Vaccination : deux nouveaux dispositifs pour convaincre les personnes âgées, les facteurs à la rescousse ► https://www.leparisien.fr/societe/vaccination-deux-nouveaux-dispositifs-pour-convaincre-les-personnes-agees-les-facteurs-a-la-rescousse-31-08-2021-RE2YBFM3HFH6VEQTZGWB4TXAJA.php

    Des convocations seront envoyées dans plusieurs départements aux personnes les plus isolées qui ne sont pas encore vaccinés, tandis qu’une expérimentation associant la Poste a été lancée en Seine-Maritime. Deux dispositifs visant à « renforcer » les démarches d’ « aller vers » déjà mises en œuvre.

    =*=
    TEMPS DE SE LEVER ► DE DIRE NON ► POUR LES PERSONNES ÂGÉES & LES ENFANTS !

    J'aime

    1. En fait,il y a toute la région IDF et également le Bas-Rhin. Le TA de Strasbourg statut pour le 67, et celui de Colmar pour le 68.

      Juge au TA de Colmar…un député, même promo ENA que le cyborg, et PRO macron a fond les ballons !!!

      J'aime

    1. Extrait :

      LA PERTE…

      Stew a déclaré: «Ils savaient que c’était dans le brevet, ils connaissaient la myocardite, ils connaissaient les problèmes respiratoires, ils connaissaient le renforcement dépendant des anticorps et ils connaissaient les complications de la grossesse, n’est-ce pas ? Ils connaissaient aussi l’excrétion, n’est-ce pas ? »

      « Oui », répond-elle. « Cela a été très clairement discuté lors d’une réunion de la FDA en août 2015, où ils ont utilisé des produits de thérapie génique à base virale. Il s’agit d’un produit de thérapie génique à base virale… qu’est-ce que ce serait ?

      « Vous pouvez créer un virus synthétique, tel qu’un ARN modifié, puis il est injecté dans le corps et ce code produit un virion ou une particule de virion pathogène.

      « Alors qu’est-ce que ce serait ? Vous prenez un ARN synthétique, vous prenez ce code, vous l’injectez dans les cellules CD4, puis vos cellules CD4 produisent la protéine de pointe.

      « C’est exactement ce que c’est. Dans ce document, il y a deux choses dont ils parlent : 1) La descendance, que je viens d’expliquer. Votre corps produit maintenant des milliards, voire des milliers de milliards de protéines de pointe, qui sont pathogènes, ce qui signifie qu’elles peuvent être nocives pour vous. Si vous êtes injecté, vous pouvez transmettre à une autre personne par contact (muqueuses et ainsi de suite) transmettre les protéines de pointe à une autre personne.

      «Et dans les essais de phase 1, ils ont parlé de femmes en âge de procréer et qui pourraient potentiellement devenir enceintes, non seulement elles ont dit ne pas vouloir que vous participiez aux essais, à moins que vous n’utilisiez deux formes de contraception, si vous étiez un participant de sexe masculin, vous n’étiez pas autorisé à être près d’une femme enceinte.

      « Si vous vous rendiez à un événement, à une fête et que vous respiriez près d’une femme enceinte – ce n’est pas une exagération – vous deviez le signaler au Conseil de sécurité. Ce n’est pas un protocole normal. Et si vous jetez un œil à la lettre d’approbation, je veux vous lire l’une des études que Pfizer est tenue de faire, après l’approbation de la commercialisation. Cela devrait être une preuve suffisante pour quiconque que l’excrétion est réelle et nous n’avons pas trouvé de moyen de la mettre en quarantaine et de la qualifier et c’est un risque pour les femmes enceintes, ainsi que pour les jeunes nourrissons.

      « Donc, cette étude s’intitule, Exposition au vaccin COVID-19 Pfizer-BioNTech pendant la grossesse, une étude de sécurité post-approbation non interventionnelle des résultats de la grossesse et du nourrisson dans l’Organisation du spécialiste de l’information sur la tératologie Registre des grossesses mère-bébé. »

      « Donc, il y a deux mots clés ici : « exposition au vaccin » n’est pas « injection de vaccin ». « Non interventionnel » signifie que vous n’avez pas été « injecté ».

      «Ils suivent les femmes enceintes et qui ont des nouveau-nés, pour voir si, lorsqu’elles sont en présence de personnes vaccinées, si la femme enceinte, si son bébé est blessé et a des malformations congénitales et si un nouveau-né tombe malade ou tombe malade après avoir été en présence de personnes qui sont injectées. C’est le but de cette étude. [Parce que Pfizer savait]. La FDA savait aussi…

      OBAMA OUVRE LE PLAN À CES CRIMES COVID

      C’est tellement diabolique. Non seulement Obama a adopté le Smith-Mundt Modernization Act, qui légalisait la propagande du gouvernement contre le peuple américain, ce qui a entraîné le spectaculaire coup de projecteur sur Trump, COVID, le vaccin et qui a conduit à l’implosion imminente des médias mainstream, Obama a adopté deux autres actes, qui ont permis à Big Pharma de faire toutes les choses criminelles que nous avons vues avec le vaccin COVID, y compris l’abandon de l’exigence d’effectuer des essais sur les animaux avant les essais sur l’homme, l’exigence de prouver l’efficacité clinique réelle et la renonciation au Consentement Informé!

      Elle dit : « Sous l’administration Obama, deux lois ont été adoptées, dont je pense que la plupart des gens se souviennent des noms. Il y avait la loi PAHPRA, la loi de 2013 sur la réautorisation de la préparation aux pandémies et à tous les risques et la loi sur les cures, qui a été adoptée en décembre 2016 par le Congrès. Et en vertu de ces deux lois, ils ont pu fondamentalement rejeter toutes les lois et réglementations de la FDA qui atténuaient les risques pour les nouveaux médicaments et agents biologiques.

      =*=
      Tu m’étonnes qu’ils savaient !…

      J'aime

      1. « Cela impliquait également de ne pas avoir à prouver une efficacité réelle, statistiquement et cliniquement significative… L’une des autres choses auxquelles il a renoncé était le consentement éclairé ! Les lois qu’ils ont adoptées – ces lois que notre Congrès a adoptées – violent littéralement le Code de Nuremberg !
        =*=
        Après je ne suis pas d’accord sur tout, car il présente (encore) Trump comme le sauveur qui va revenir pour sauver l’Humanité…
        =*=

        « Mais si vous subissez des pressions de la part de votre employeur ou que votre enfant subit des pressions de la part de l’école pour qu’il se fasse injecter, procurez-vous simplement une copie de cette lettre. Si vous lisez cette lettre, la sécurité de ce produit est inconnue. Ils font une étude avec les séquelles ; myocardite chez ceux qui se font injecter et cela ne sera pas terminé et soumis avant 2027 !

        « Il y a donc un risque très élevé. Il existe d’autres études sur la myocardite ici, pour les enfants âgés de 5 à 15 ans. Il y a une autre étude ici sur la réduction de la quantité d’ARNm chez les moins de 30 ans, en raison de la peur de l’immunogénicité, qui est ADE, Antibody-Dependent Enhancement. Il suffit de lire l’autorisation. C’est horrible. C’est aussi horrible que n’importe quel roman de Stephen King que j’ai lu. C’est assez de preuves pour dire : « Non. Je ne me mets pas en danger ou mon enfant en danger.

        « L’autre chose que je dois dire, c’est que, si vous n’avez pas encore été injecté ou même si vous l’avez fait : dès que vous prenez connaissance de cette information, parlez-en. Dénoncez. Allez à vos réunions de comté locales concernant les mandats, dites-leur que vous ne ferez plus partie de cette expérience. Dites-leur que vous avez la souveraineté, que vous avez autorité sur votre corps et sur le corps de votre enfant.

        « Si vous aimez l’Amérique, si vous aimez vos libertés, si vous aimez vos libertés de conscience, si vous croyez en la foi de l’espérance en notre postérité ; nos enfants, les enfants de nos enfants et les petits-enfants de nos enfants, alors tu te lèveras et tu parleras !
        =*=
        Le mieux, c’est encore et par-dessus tout de RÉSISTER et de ne pas CÉDER ► NE VOUS SOUMETTEZ PAS !

        J'aime

  3. ALERTE INFO – BULLETIN DU RÉSEAU SENTINELLES S34 du 23 au 29/08/21 ► https://www.sentiweb.fr/5393.pdf

    ESTIMATION DU TAUX D’INCIDENCE DES IRA = 52 CAS / 100 000 HABITANTS (s33 Données Consolidées à 39)

    ESTIMATION DU TAUX D’INCIDENCE DES IRA DUS AU SARS-COV-2 = 19 CAS / 100 000 HABITANTS (s33 DC à 17 toujours pour 100 000 habitants)

    PAGE 3 TABLEAU DES INCIDENCES NATIONALES & RÉGIONALES

    Corse = 0/100 000 habitants
    PACA = 110/100 000 habitants

    ARRÊTEZ DE CROIRE LES MENSONGES DE MACRON & SON MONDE !

    Cliquer pour accéder à 5393.pdf

    J'aime

  4. Impossible de retrouver un lien valide vers l’article original en anglais qui a été suspendu.

    Il ne reste donc plus que cette publication et le lien source ► https://www.cielvoile.fr/2021/08/etude-les-professionnels-de-la-sante-entierement-vaccines-ont-une-charge-virale-251-fois-superieure-ce-qui-constitue-une-menace-pour

    Dr Peter McCullough – Global Research, 24 août 2021

    Un article inédit du prestigieux groupe de recherche clinique de l’université d’Oxford, publié le 10 août dans The Lancet, présente des résultats alarmants qui ont un effet dévastateur sur le déploiement du vaccin COVID.

    L’étude révèle que les personnes vaccinées portent dans leurs narines une charge 251 fois plus importante de virus COVID-19 que les personnes non vaccinées.

    57 scientifiques et médecins de renom publient une étude choquante sur les vaccins COVID et demandent l’arrêt immédiat de toutes les vaccinations.

    Tout en atténuant les symptômes de l’infection, le vaccin permet aux personnes vaccinées de transporter des charges virales exceptionnellement élevées sans être malades au départ, ce qui peut les transformer en super-diffuseurs présymptomatiques.

    Ce phénomène pourrait être à l’origine des flambées post-vaccinales choquantes dans les populations fortement vaccinées du monde entier.

    Les auteurs de l’article, Chau et al, ont démontré l’échec généralisé de la vaccination et la transmission dans des circonstances étroitement contrôlées dans un hôpital fermé à Ho Chi Minh Ville, au Vietnam.

    Les scientifiques ont étudié des travailleurs de la santé qui n’ont pas pu quitter l’hôpital pendant deux semaines. Les données ont montré que des travailleurs entièrement vaccinés – environ deux mois après l’injection du vaccin Oxford/AstraZeneca COVID-19 (AZD1222) – ont acquis, porté et vraisemblablement transmis le variant Delta à leurs collègues vaccinés.

    Il est presque certain qu’ils ont également transmis l’infection Delta à des personnes sensibles non vaccinées, y compris leurs patients. Le séquençage des souches a confirmé que les travailleurs se sont transmis le SRAS-CoV-2 entre eux.

    Ces résultats concordent avec les observations faites aux États-Unis par Farinholt et ses collègues, et avec les commentaires du directeur des Centers for Disease Control and Prevention, qui a reconnu que les vaccins COVID-19 n’ont pas réussi à stopper la transmission du SRAS-CoV-2.

    Le 11 février, l’Organisation mondiale de la santé a indiqué que l’efficacité du vaccin AZD1222 était de 63,09 % contre le développement d’une infection symptomatique par le SRAS-CoV-2. Les conclusions de l’article de Chau corroborent les avertissements des principaux experts médicaux selon lesquels l’immunité partielle et non stérilisante des trois vaccins COVID-19 notoirement « fuyants » permet le transport d’une charge virale de SRAS-CoV-2 251 fois supérieure à celle des échantillons pré-vaccination en 2020.

    Nous disposons donc d’une pièce maîtresse du puzzle expliquant pourquoi l’épidémie de Delta est si redoutable : des personnes entièrement vaccinées participent à l’épidémie en tant que patients COVID-19 et agissent comme de puissants propagateurs de l’infection, à la manière de Typhoid Mary.

    Les personnes vaccinées propagent des explosions virales concentrées dans leurs communautés et alimentent de nouvelles poussées de COVID. Les professionnels de la santé vaccinés infectent presque certainement leurs collègues et leurs patients, causant d’horribles dommages collatéraux.

    La poursuite de la vaccination ne fera qu’aggraver ce problème, en particulier chez les médecins et les infirmières de première ligne qui s’occupent des patients vulnérables.

    Les systèmes de santé devraient abandonner immédiatement les obligations vaccinales, faire le point sur les travailleurs rétablis du COVID-19 qui sont solidement immunisés contre le Delta et considérer les relations des soignants actuellement vaccinés comme des menaces potentielles pour les patients à haut risque et leurs collègues.

    https://www.globalresearch.ca/study-fully-vaccinated-healthcare-workers-carry-251-times-viral-load-pose-threat-unvaccinated-patients-co-workers/5753908

    =*=
    Transmis par RIEN

    J'aime

  5. Mike Adams – Le 31 août 2021 https://www.afinalwarning.com/549500.html

    Comme l’a récemment déclaré RFK, Jr. dans une interview (voir ci-dessous), le temps est venu pour tous de prendre position contre la tyrannie médicale et de dire NON aux vaccins toxiques, aux passeports vaccinaux et aux mandats médicaux.

    Partout dans le monde, des citoyens informés et passionnés se soulèvent contre la tyrannie médicale, des camionneurs en Australie aux manifestants pacifiques en France, au Royaume-Uni et au Canada. Aux États-Unis, les Tea Party Patriots ont annoncé des manifestations dans 60 villes, avec des détails sur StopMedicalMandates.com.

    Les peuples du monde se rendent de plus en plus compte que la pandémie était une escroquerie malveillante visant à assassiner en masse des personnes innocentes tout en asservissant le peuple à un gouvernement tyrannique. Les camps d’internement pour les covidés sont réels et ont été annoncés en Australie, en Nouvelle-Zélande et aux États-Unis.

    Le vaccin covid est si toxique que lorsqu’un camion transportant des vaccins Moderna s’est renversé, le ministère de la Défense a pris le contrôle de la zone et a fait venir des équipes HAZMAT tout en fermant l’espace aérien afin de contenir les matières dangereuses contenues dans les vaccins.

    Pourtant, on nous dit qu’ils sont suffisamment sûrs pour être injectés, bien sûr.

    (Mais trop dangereux pour permettre un déversement sur une voie publique.)

    Fauci et le CDC sont des menteurs. La FDA est dirigée par des escrocs de Big Pharma. Les fabricants de vaccins sont pour la plupart des criminels avoués qui ont un long passé de crimes contre des personnes innocentes. Les vaccins sont délibérément chargés d’armes biologiques à base de protéines de pointe ainsi que d’autres ingrédients mystérieux qui semblent être magnétiques.

    Ceux qui prennent les vaccins meurent en nombre record, avec maintenant ( pour les Etats-Unis) 623 000 effets indésirables des vaccins signalés au VAERS, et plus de 13 000 décès. (Le vaccin contre la grippe porcine a été retiré après seulement 25 décès.) Le nombre réel de décès en Amérique est presque certainement supérieur à 500 000 à l’heure actuelle, et à l’échelle mondiale, les vaccins covidés ont sans doute déjà tué des millions de personnes.

    Les hôpitaux sont devenus des usines à meurtre qui refusent d’administrer l’ivermectine. Au lieu de cela, ils tuent les gens avec des ventilateurs et prétendent ensuite qu’ils sont morts « du covid ». Presque tous les hôpitaux médicaux classiques d’Amérique du Nord sont désormais dotés de meurtriers de masse qui commettent des crimes contre l’humanité à une échelle sans précédent.

    Les gens se réveillent comme jamais auparavant, et ils ont vu des personnes qu’ils connaissent et aiment être tuées par le vaccin covid (ou les confinements traumatiques). Nous assistons maintenant au début du soulèvement pacifique contre la tyrannie médicale, et un véritable géant endormi a été réveillé.

    Nous appelons à la résistance informée et pacifique contre la tyrannie médicale. Ne commettez pas de violence contre ceux qui exercent la violence médicale. Nous devons affirmer nos droits de l’homme de manière pacifique et puissante pour mettre un terme au meurtre de masse et même au terrorisme médical qui se déchaîne contre l’humanité.

    https://www.cielvoile.fr/2021/09/la-resistance-commence-maintenant-lancement-d-un-mouvement-mondial-de-resistance-contre-la-tyrannie-medicale.html

    J'aime

    1. Excellent témoignage auquel je souscris de bout en bout !

      Comme l’avait dit et écrit RIEN dans une de ces chroniques, ce parent d’élève témoigne que la peur a changé de camp durant l’heure pendant laquelle il a informé le Chef d’Établissement de sa responsabilité civile et pénale qu’il mettait en jeu en participant à cette politique vaxxinale qui n’est pas de son ressort et encore moins de sa compétence.

      BATTEZ-VOUS – RÉSISTEZ !

      C’EST LE COMBAT DE NOS VIES ! NOUS DÉFENDONS NOTRE VIE et à travers ce combat, l’Humanité toute entière !

      J'aime

  6. https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/09/01/vaccination-covid-la-circulaire-sur-la-3eme-dose-qui-viole-le-principe-de-precaution/

    Nous publions aujourd’hui la circulaire de la Direction Générale de la Santé lançant la campagne d’inoculation de la 3ème dose de vaccins pour les plus de 65 ans, dans les EHPAD. Cette décision de lancer une campagne de rappel est lourde de conséquences (et de sens) puisqu’elle est prise alors même que les instances européennes ont fermement mis en garde les États-membres sur les risques juridiques qu’ils prenaient en la décidant. Autrement dit, les talibans de la caste sanitaire qui ont pris le pouvoir sont en train de violer en beauté le principe constitutionnel de précaution…

    D’après les données disponibles concernant la durée de la protection conférée par la vaccination chez les personnes très âgées, il parait donc raisonnable de définir un délai recommandé d’au moins 6 mois entre la primo-vaccination et l’administration d’une dose de rappel.

    Un conseil scientifique qui conclut que, “d’après les données disponibles”, “il paraît donc raisonnable” d’administrer une 3ème dose, on a connu mieux en termes de certitudes scientifiques. Mais, visiblement, le fait que des décisions de vacciner ou non soient prises avec si peu d’analyse et de certitude ne choque plus personne en France.

    Quelques jours après cet avis bien peu convaincant, la Haute Autorité de Santé a pris sa plus belle plume pour rendre un avis sur le même sujet. Et là aussi, on lit entre les lignes tout l’embarras des scientifiques à trancher la question.

    Par exemple, on notera cette phrase éloquente :

    S’il paraît très probable qu’une injection de rappel 6 à 12 mois après une primovaccination complète procurera effectivement un effet « boost » sans problème particulier de tolérance, comme c’est le cas pour la plupart des vaccins, l’administration d’une dose de rappel à distance de la primovaccination n’est toutefois pas prévue à ce jour dans les autorisations de mise sur le marché conditionnelles des différents vaccins disponibles. Ainsi, comme c’est le cas dans les différents pays ayant d’ores et déjà annoncé des campagnes de rappel en population générale, cet avis est-il rendu en amont de la validation par l’agence européenne du médicament de la possibilité d’administrer une dose de rappel, afin d’anticiper l’organisation d’une campagne couplée grippe/Covid-19 dont la mise en œuvre (à partir de la fin de l’automne), n’interviendra qu’après l’avis formel de l’EMA.

    Traduction : l’administration d’une troisième dose se fait sans autorisation de mise sur le marché. C’est quand même un sacré problème juridique, qui rend la circulaire totalement illégale, et qui viole allègrement le principe de précaution inscrit dans notre bonne vieille constitution.

    L’avis de la Haute Autorité ajoute :

    La HAS considère qu’il n’y pas, à ce jour, de donnée en faveur de l’administration systématique d’une dose de rappel au-delà des personnes ciblées dans cet avis. Toutefois, la HAS considère que l’administration d’une dose de rappel deviendra probablement nécessaire au cours des mois qui viennent, sans qu’il soit encore possible à ce stade de se prononcer précisément, ni sur la population cible ni sur le calendrier.

    On ne pouvait pas mieux écrire l’incertitude scientifique et médicale totale qui pèse sur les bienfaits de la 3è dose et sur l’efficacité des vaccins, quoiqu’en disent les vaccinolâtres et autres talibans du “progrès scientifique”.
    Inquiétantes mises en garde de la Commission Européenne

    Le hic majeur de ce dossier tient en effet à la frilosité de l’Agence Européenne du Médicament, qui n’a pas adapté son autorisation de mise sur le marché (AMM) à l’inoculation d’une troisième dose. Comme le notait le quotidien les Echos :

    « Les doses de rappel ne figurent pas à l’heure actuelle dans les autorisations de mise sur le marché des vaccins contre le Covid-19 et n’ont pas encore fait l’objet d’une évaluation scientifique par l’EMA faute de données suffisantes », note la Commission européenne dans un communiqué adressé à Reuters. « La responsabilité d’inclure les rappels dans les campagnes vaccinales nationales relève donc des Etats membres », a-t-elle précisé.

    On relève que l’EMA considère que les données scientifiques ne sont pas suffisantes pour administrer une 3ème dose ! Mais Olivier Véran, grand gourou charlatanesque du COVID, détient la science infuse et n’a guère besoin de données scientifiques pour éclairer ses décisions.

    On s’en gaussera d’autant plus que les députés de LREM ont massivement voté une résolution pour un rôle accru de l’Union Européenne en matière de gestion des crises sanitaires. Fais ce que je dis, mais ne fais pas ce que je fais…

    Source ► https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/09/01/document-la-circulaire-sur-la-3e-dose-qui-viole-le-principe-de-precaution/

    J'aime

  7. Pass sanitaire : zone libre contre zone occupée, faites votre choix ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/09/01/pass-sanitaire-zone-libre-contre-zone-occupee-faites-votre-choix/

    Désormais, les personnes en contact avec le public devront être munies du fameux pass sanitaire, qui n’est pas près de disparaître, comme l’a enfin reconnu Olivier Véran – sans surprise aucune. Et la France, comme à son habitude, est divisée, capable du pire comme du meilleur. Des collaborationnistes empressés proposant des bracelets pour marquer les clients disciplinés, aux résistants réhabilitant fort à propos les zones libres, à chacun d’entre nous de faire son choix, entre deux visions du monde, entre deux visions de l’Homme.

    Si vous aviez un doute, Olivier Véran l’a annoncé : le pass sanitaire ne sera pas forcément arrêté au 15 novembre – s’il existe des virus. Rassurez-vous, les virus ont toujours existé, ils ne vont pas disparaître. Donc, votre pass sanitaire non plus. Peut-être, comme Israël, bientôt dès 12 ans, il sera « possible » d’avoir sa 3e dose de vaccin, à la 4e, le café sera offert. Et l’on verra alors les triples vaccinés s’insurger contre l’incivilité des doubles vaccinés, nous vivons dans un monde merveilleux.

    Aujourd’hui, comme aux heures d’Occupation les plus sombres, les Français sont divisés. En dehors de la masse qui suit le plus fort (comme à peu près partout), l’on retrouve certains activistes, plus royalistes que le Roi, plus fanatiques que l’Occupant, toujours prêts à démontrer leur inventivité. Ainsi, certains commerçants à Lille ont distribué des bracelets à leurs clients :

    « La préfecture a fait part à l’AFP de son accord pour cette initiative, «qui doit faciliter, en particulier, l’identification des clients en terrasse et au bar et favoriser le respect de la réglementation, qui concourt à la prévention de l’épidémie» et est «donc bienvenue». »

    En effet, marquer le bétail permet de le diriger plus facilement vers le bon parcage. En parlant de parcage, d’autres ont eu l’idée géniale de clore leur terrasse de café ou de restaurant, afin de mieux contrôler l’accès. L’efficacité, rien de tel …

    Dans le même temps, nombre d’établissements refusent simplement d’ouvrir leurs portes, car ils trouvent cela indigne, contraire à l’esprit même des lieux de convivialité que sont les bars et restaurants :

    « Nous ne sommes absolument pas contre la vaccination, mais nous refusons d’appliquer le contrôle du pass sanitaire, « Ce n’est pas à nous de procéder à ce genre de contrôle » ». Contrôle qu’elles trouvent « largement discriminatoire et en totale opposition avec leur activité basée sur l’entraide, la solidarité, la convivialité ».

    Des zones libres ont été crées dans toute la France, par ces gens qui refusent de devenir les instruments d’une surveillance généralisée de la population. Et le problème se généralise – nombre de pompiers démissionnent, car devant se faire vacciner. Certains grands établissements se mettent en grève. Des terrasses sauvages voient le jour. Les manifestations s’enchaînent et grossissent. La France se réveille, la France française se lève contre la France globaliste.

    A côté de cela, l’on voit l’hystérie des pseudos experts sur les plateaux télé, demandant à « pourrir la vie » de ces « connards » de non-vaccinés. Au-delà de Thierry Moreau qui vient d’avoir son heure de gloire, faire reposer la responsabilité des mesures liberticides sur les non-vaccinés est devenue courante dans le discours médiatique et a pour but de déresponsabiliser les gouvernants :

    C’est de la haine. La haine contre ceux qui ne se soumettent pas. Elle a toujours existé dans les systèmes totalitaires – celui qui n’est pas soumis est un danger pour le système en général, il faut le détruire, aucune « tolérance » n’est possible, aucune « pluralité » n’est envisageable.

    L’argument sanitaire ici n’a plus sa place – à la fois car Israël montre bien que la vaccination massive n’empêche pas une hausse record de la mortalité, et parce qu’en France nous sommes à une quarantaine de décès certifiés conformes par jour quand de toute manière il meurt environ 1 700 personnes par jour et qu’il est toujours interdit de parler de traitement …

    Et ne nous y trompons pas. Lorsque l’on parle d’Occupation, ce n’est pas seulement par analogie, mais dans le sens direct du terme, puisque nous avons des structures étatiques qui n’ont pas la maîtrise des décisions qu’elles prennent. L’Occupation d’un pays ne se fait pas uniquement avec des armées et des chars, elle se réalise par la prise de pouvoir sur un territoire et sa population. La gouvernance globalisée au nom d’une dictature sanitaire en est l’exemple aujourd’hui. Certains pays vont plus loin, d’autres moins loin, c’est une question de degré, pas de principe – cela dépend de leur niveau de souveraineté réelle et de la réactivité de la population.

    Alors choisissez votre camp. Chacun fait son choix, tout silence est une abdication. Toute abdication est une collaboration.

    Karine Bechet-Golovko, Russie politics, le 30 août 2021 ► https://russiepolitics.blogspot.com/2021/08/pass-sanitaire-zone-libre-contre-zone.html

    J'aime

  8. La 3ème dose suffira pas !

    Merde alors encore une quatrième ou cinquième injection
    Un autre variant colombien, appelé « Mu », pourrait résister au vaccin alerte l’OMS
    Le variant colombien, dit « Mu », ou B.1.621, refait parler de lui… Il a été classé cette nuit par l’Organisation mondiale du crime organisé comme « variant à suivre » car ce qui les inquiètent, ben voyant, c’est qu’il présente des mutations qui pourraient indiquer un risque d’échappement immunitaire, c’est-à-dire une résistance aux…………………… Vaccins.
    Mince alors encore des injections.

    Et comme la bonne nouvelle ne viennent jamais seuls pour les vaccinés. Ils ont trouvé un autre variant Baptisée C.1.2 qui fait déjà des ravages en Afrique du Sud en Angleterre, en Chine, en République démocratique du Congo, sur l’île Maurice, en Nouvelle-Zélande, au Portugal et en Suisse.
    Et bien sûr pour les spécialistes des plateaux
    les variants viennent le plus souvent de zones peu vaccinées et que l’Afrique est une usine à variants alors que selon les chiffres l’Afrique est très peu touché par le covide et ses petites bâtardes.

    J'aime

  9. Lettre ouverte adressée à l’Agence européenne des médicaments (EMA) et à son équivalent anglais (MHRA) par des survivants de l’Holocauste et certains de leurs descendants ► https://nouveau-monde.ca/lettre-ouverte-adressee-a-lagence-europeenne-des-medicaments-ema-et-a-son-equivalent-anglais-mhra-par-des-survivants-de-lholocauste-et-certains-de-leurs-descendants/

    August 25, 2021

    Mesdames et Messieurs,

    Nous, les survivants des atrocités commises contre l’humanité pendant la Seconde Guerre mondiale, nous sentons tenus de suivre notre conscience et d’écrire cette lettre.

    Il est évident pour nous qu’un autre holocauste de plus grande ampleur se déroule sous nos yeux. La majorité de la population mondiale ne réalise pas encore ce qui se passe, car l’ampleur d’un crime organisé comme celui-ci dépasse leur champ d’expérience. Nous savons pourtant. On se souvient du nom de Josef Mengele. Certains d’entre nous ont des souvenirs personnels. Nous vivons un déjà-vu si horrible que nous nous levons pour protéger nos pauvres frères humains. Les innocents menacés comprennent désormais des enfants, et même des nourrissons.

    En seulement quatre mois, les vaccins COVID-19 ont tué plus de personnes que tous les vaccins disponibles combinés de mi-1997 à fin 2013 — une période de 15,5 ans. Et les personnes les plus touchées ont entre 18 et 64 ans — le groupe qui ne figurait pas dans les statistiques Covid.

    Nous vous demandons d’arrêter immédiatement cette expérience médicale impie sur l’humanité.

    Ce que vous appelez « vaccination » contre le SRAS-CoV-2 est en réalité un empiétement blasphématoire sur la nature. Jamais auparavant la vaccination de la planète entière n’avait été réalisée en délivrant un ARNm synthétique dans le corps humain.

    C’est une expérience médicale à laquelle le Code de Nuremberg doit être appliqué.

    Les 10 principes éthiques de ce document représentent un code d’éthique médicale fondamental qui a été formulé lors du procès des médecins de Nuremberg pour garantir que les êtres humains ne seront plus jamais soumis à des expérimentations et procédures médicales involontaires.
    Principe 1 du Codex de Nuremberg :

    (a) « Le consentement volontaire du sujet humain est absolument essentiel. Cela signifie que la personne concernée doit avoir la capacité juridique de donner son consentement ; doit être situé de manière à pouvoir exercer le libre choix, sans l’intervention d’aucun élément de force, de fraude, de tromperie, de contrainte, d’excès ou de toute autre forme ultérieure de contrainte ou de coercition ; et devrait avoir une connaissance et une compréhension suffisantes des éléments du sujet en cause pour lui permettre de prendre une décision éclairée et éclairée.

    (b) Ce dernier élément exige qu’avant l’acceptation d’une décision affirmative par le sujet expérimental, il lui soit fait connaître la nature, la durée et le but de l’expérience ; la méthode et les moyens par lesquels elle doit être menée ; tous les inconvénients et dangers raisonnablement prévisibles ; et les effets sur sa santé ou sa personne qui peuvent éventuellement provenir de sa participation à l’expérience.

    (c) Le devoir et la responsabilité de vérifier la qualité du consentement incombent à chaque individu qui initie, dirige ou s’engage dans l’expérience. C’est un devoir et une responsabilité personnels qui ne peuvent être délégués à autrui en toute impunité.

    Remarque pour (a) : Il n’est pas question d’une décision libre. Les médias de masse répandent la peur et la panique et utilisent la règle de la propagande de Goebbels en répétant des contrevérités jusqu’à ce qu’on les croie. Depuis des semaines, ils appellent à l’ostracisme des non-vaccinés. S’il y a 80 ans c’étaient les juifs qui étaient diabolisés comme des propagateurs de maladies infectieuses, aujourd’hui ce sont les non-vaccinés qui sont accusés de propager le virus. Intégrité physique, liberté de voyager, liberté de travailler, toute coexistence a été enlevée aux gens pour leur imposer la vaccination. Les enfants sont incités à se faire vacciner contre le jugement de leurs parents.

    Remarque pour (b): Les 22 effets secondaires terribles déjà énumérés dans l’autorisation d’utilisation d’urgence de la FDA n’ont pas été divulgués aux sujets de l’essai expérimental. Nous les énumérons ci-dessous au profit du public mondial.

    Par définition, il n’y a jamais eu de consentement éclairé.

    En attendant, des milliers d’effets secondaires enregistrés dans de nombreuses bases de données sont enregistrés. Alors que les soi-disant numéros de cas sont bipés à des intervalles de 30 minutes par tous les médias, il n’y a aucune mention des effets secondaires indésirables graves, ni comment et où les effets secondaires doivent être signalés. Pour autant que nous le sachions, même les dommages enregistrés ont été supprimés à grande échelle dans chaque base de données.

    Le principe 6 du Code de Nuremberg exige : « Le degré de risque à prendre ne doit jamais dépasser celui déterminé par l’importance humanitaire du problème à résoudre par l’expérimentation ».

    La “vaccination” contre le Covid s’est avérée plus dangereuse que le Covid pour environ 99 % de tous les humains.

    Comme l’a documenté Johns Hopkins, dans une étude portant sur 48 000 enfants, les enfants ne courent aucun risque de contracter le virus. Vos propres données montrent que les enfants qui ne sont pas exposés au virus ont eu des crises cardiaques après la vaccination ; plus de 15 000 ont subi des événements indésirables, dont plus de 900 événements graves. Au moins 16 adolescents sont décédés suite à la vaccination aux États-Unis. Comme vous le savez, à peine 1 % environ sont signalés. Et les chiffres augmentent rapidement au moment où nous écrivons. Avec vos connaissances.

    Principe 10 du Code : « Au cours de l’expérience, le scientifique responsable doit être prêt à mettre fin à l’expérience à tout moment, s’il a des raisons probables de croire, dans l’exercice de la bonne foi, d’une compétence supérieure et d’un jugement prudent exigé de lui, que la poursuite de l’expérience est susceptible d’entraîner des blessures, une invalidité ou la mort du sujet expérimental.

    Environ 52 % de la population mondiale aurait reçu au moins une injection.

    La divulgation honnête du nombre réel de « vaccinés » blessés, en phase terminale et décédés dans le monde se fait attendre depuis longtemps. Ce sont des millions en attendant. Fournissez-nous maintenant le nombre réel de victimes du vaccin Covid.

    Combien suffiront à éveiller votre conscience ?
    Liste des effets indésirables connus de la FDA avant l’approbation d’urgence

    Syndrome de Guillain-Barré
    Encéphalomyélite aiguë disséminée
    Myélite transverse
    Encéphalite/encéphalomyélite/méningo-encéphalite/méningite/encéphalopathie
    Convulsions/convulsions
    AVC
    Narcolepsie et cataplexie
    Anaphylaxie
    Infraction aiguë du myocarde
    Myocardite/péricardite
    Maladie auto-immune
    Décès
    Grossesse et issues de la naissance
    Autres maladies démyélinisantes aiguës
    Réactions allergiques non anaphylactiques
    Thrombocytopénie
    Coagulation intravasculaire disséminée
    Thrombo-embolie veineuse
    Arthrite et arthralgie/douleurs articulaires
    Maladie de Kawasaki
    Syndrome inflammatoire multisystémique chez les ENFANTS
    Maladie renforcée par le vaccin.

    Signé

    Survivants des camps de concentration, leurs fils, filles et petits-enfants, y compris les personnes de bonne volonté et de conscience.

    [1] Holocaust survivors send open letter to the MHRA demanding an end to the Covid-19 Vaccine roll-out because they are seeing another Holocaust unfold before their eyes | Truth11.com[↩]

    J'aime

    1. Un journaliste australien transporté d’urgence à l’hôpital après le vaccin Pfizer ► https://lemediaen442.fr/un-journaliste-australien-transporte-durgence-a-lhopital-apres-le-vaccin-pfizer/

      Le journaliste de Seven News, Denham Hitchcock, souffre d’une maladie cardiaque, effet secondaire du vaccin Pfizer. Le journaliste d’investigation a déclaré qu’il souffrait d’une péricardite. Il a dit au début qu’il souffrait d’une accélération du rythme cardiaque, de picotements et d’étourdissements. Après trois semaines, il souffrait toujours de symptômes graves, notamment de vives douleurs thoraciques, des frissons et les vertiges étaient devenus extrêmes. Il sera finalement emmené d’urgence à l’hôpital universitaire de Gold Coast.

      « J’ai contacté des professionnels de la santé que je connais à Sydney et, bien que ce soit rare, ce n’est certainement pas isolé. L’hôpital a eu plus d’une douzaine de cas comme moi. Dans la frénésie actuelle des vaccins, personne n’en parle mais cela se produit clairement. »

      « Je ne suis PAS anti-vaccin. Mais je ne suis vraiment pas pro-vax non plus. Je suis pro-choix — et pro-information pour faire ce choix. Probablement un peu tard à l’hôpital — mais me voilà — diagnostiqué d’une péricardite — ou d’une inflammation du cœur due au vaccin Pfizer. »
      =*=

      AUX PARENTS DE FRANCE & DE NAVARRE = RÉFLÉCHISSEZ-BIEN AVANT DE FAIRE VAXXINER VOS MIOCHES AVEC CES SUBSTANCES GÉNIQUES EXPÉRIMENTALES !!!

      J'aime

  10. « Je me sens bien » : Joe Rogan contracte le Covid et se rétablit en quelques jours grâce à un cocktail de médicaments comprenant de l’Ivermectine ► https://www.aubedigitale.com/je-me-sens-bien-joe-rogan-contracte-le-covid-et-se-retablit-en-quelques-jours-grace-a-un-cocktail-de-medicaments-comprenant-de-livermectine/

    Joe Rogan, le populaire animateur de podcasts et ennemi juré des médias grand public (qui ont excellé dans la production d’un flux ininterrompu d’articles à succès affirmant qu’il « perd de l’influence », sans aucune preuve réelle), vient de révéler qu’il a été testé positif au coronavirus, selon une annonce faite sur sa page Instagram.

    Il a déclaré dans la vidéo qu’il avait « immédiatement mis le paquet », en prenant plusieurs médicaments, dont l’ivermectine, un antiparasitaire. Rogan est vacciné, même si les médias vont probablement continuer à le dépeindre comme un anti-vaxx étant donné qu’il a eu la témérité de se demander si les vaccins étaient vraiment nécessaires pour les jeunes patients (il s’avère qu’ils sont beaucoup plus susceptibles d’avoir des effets secondaires graves que la FDA ne le pensait).

    J'aime

  11. Le premier ministre de la Colombie-Britannique demande aux entreprises d’appeler la police si les gens ignorent les règles relatives au passeport vaccinal ► https://www.aubedigitale.com/le-premier-ministre-de-la-colombie-britannique-demande-aux-entreprises-dappeler-la-police-si-les-gens-ignorent-les-regles-relatives-au-passeport-vaccinal/

    La semaine dernière, le gouvernement de la Colombie-Britannique a annoncé que les participants à des concerts, des événements sportifs, des films, des restaurants, des boîtes de nuit, des casinos et des cours de fitness devraient présenter une preuve de vaccination contre le COVID-19.

    De plus, le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, a maintenant demandé aux entreprises d’appeler la police si les clients refusent de se conformer au futur système de passeport vaccinal de la province pour le COVID-19.

    M. Horgan a fait ces remarques vendredi, alors que certains Britanno-Colombiens s’opposent ouvertement à la nouvelle législation, qui doit entrer en vigueur le 13 septembre.

    Le système de passeport-vaccin dans la région est plus extrême que dans d’autres car il ne permet aucune exception – même pour des raisons médicales.

    M. Horgan a déclaré ceci aux journalistes : « Nous avons mis en avant le carnet de vaccination de la Colombie-Britannique à la demande des chambres de commerce, du milieu des affaires, du secteur de l’hôtellerie… c’est un outil qu’ils voulaient avoir à leur disposition pour pouvoir démontrer à leurs clients que tous les membres de leur établissement ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour se protéger, protéger leur famille et leur communauté. »

    Au début, les Britanno-Colombiens admissibles doivent présenter un carnet de vaccination contenant une seule dose. D’ici le 24 octobre, deux doses seront exigées, mais il sera nécessaire d’obtenir les cartes pour une variété d’activités récréatives et sociales.

    Par la suite, le certificat de preuve de vaccination de la Colombie-Britannique sera nécessaire pour entrer dans tous les restaurants, les centres de conditionnement physique, les casinos, les cinémas, les salles de spectacle, les billets pour les événements sportifs et les concerts dans toute la province.

    Pour ce qui est d’encourager les entreprises à informer la police, « En ce qui concerne l’application de la loi, ce n’est pas différent des boîtes de nuit ou du secteur de l’hôtellerie », a déclaré M. Horgan.

    « S’ils ont des difficultés avec des clients, ils appellent les forces de l’ordre, et je m’attends à ce que ce soit le cas en ce qui concerne les cartes de vaccination. »

    Plusieurs entreprises se sont déjà engagées à rompre l’initiative, et un groupe Facebook répertoriant les entreprises qui rejettent l’initiative compte plus de 100 000 fans.

    =*=

    ON NE SE SOUMET PAS !

    J'aime

    1. Trudeau s’enfuit d’un rassemblement après avoir été assailli par des anti-restrictions du covid, et dit littéralement « Ce n’est pas ce que nous sommes »

      Trudeau a ensuite déplacé l’événement à Brampton, une ville voisine, où il a expliqué que son parti « ne pouvait pas garantir la sécurité des personnes présentes » sur le site de Bolton. Il a demandé que ses détracteurs soient traités avec « compassion », affirmant que la dernière année avait été difficile pour tous les Canadiens, mais qu’un événement politique n’était pas un lieu pour une telle colère.

      « Ce n’est pas ce que nous sommes », a-t-il dit à ses partisans.

      Pouvez-vous imaginer dire « ce n’est pas ce que nous sommes » dans l’année en cours ?
      =*=
      Pour info, car l’auteur de l’article y tient des propos bien curieux…

      En effet, si Trudeau est de « gauche », comme Biden ou Oblabla avant lui, et Hollande en France, alors moi je suis papesse !

      J'aime

    1. P’tin ça pudulc grave !

      Un camion transportant une cargaison de 1,3 million de doses du « vaccin » Moderna contre le coronavirus de Wuhan (Covid-19) a fait naufrage en Virginie occidentale, entraînant la fermeture de l’espace aérien autour du site de l’incident et l’envoi d’une équipe HAZMAT.

      Le ministère de la défense (DoD) aurait pris en charge l’affaire, qui s’est produite près d’un cours d’eau à proximité de la I-79. Le Center for Threat Preparedness avait initialement été chargé d’essayer de récupérer les vaccins, mais il n’est plus autorisé à parler à la presse maintenant que le DoD s’est impliqué.

      À la place, les médias sont renvoyés vers l’attaché de presse de la National COVID Response du ministère américain de la santé et des services sociaux (HHS), qui affirme que les 1,3 million de doses étaient en route pour le Ghana.

      Étonnamment, cette perturbation des 1,3 million de doses du vaccin « sûr et efficace » a stoppé presque toute activité autour du site de l’accident. C’était presque comme si quelque chose d’extrêmement dangereux avait pu s’échapper dans l’environnement, ce qui nécessitait que tout le monde soit sur le pont.

      Les équipes de nettoyage HAZMAT auraient passé 21 heures dans la zone proche de Morgantown pour récupérer les vaccins et réparer les dégâts éventuels. Le côté nord de l’autoroute a également été fermé pendant toute la durée de l’incident.

      « Un tracteur semi-remorque transportant des vaccins Moderna COVID-19 destinés à être envoyés dans un pays étranger a perdu le contrôle de son véhicule sur l’autoroute, a heurté une barrière en béton et est descendu sur le talus sur une distance d’environ 10 mètres avant de se renverser sur le côté », a indiqué le bureau du shérif du comté de Monongalia, où l’incident s’est produit, dans un communiqué.

      « Le conducteur était coincé à l’intérieur du véhicule et a dû être désincarcéré. Il a été transporté et traité pour des blessures mineures au Ruby Memorial Hospital. »
      Que contiennent réellement les flacons Moderna covid pour nécessiter ce niveau extrême de nettoyage professionnel ?

      Quant à l’équipe HAZMAT, l’affirmation officielle est que cette mesure extrême était nécessaire pour nettoyer toute « l’huile et l’antigel » qui avaient fui du camion – pendant 21 heures.

      Il est évident que ce n’est pas la vérité, ce qui soulève la question : Quelle est la vérité ? Interrogés, le bureau du shérif du comté de Monongalia, l’équipe HAZMAT de Monongalia et le gouverneur Jim Justice ont tous refusé de répondre aux questions, ce qui est très suspect.

      Lorsqu’on leur a demandé si des vaccins s’étaient échappés du camion accidenté, tout ce que l’équipe HAZMAT de Monongalia a révélé, c’est que « nous ne sommes pas en mesure de divulguer des informations pour le moment ».

      « Alors je ne peux même pas poser une seule question ? » a demandé Timcast à un adjoint lors d’un appel téléphonique après l’incident.

      « Ils ne répondent pas aux questions à ce sujet pour le moment », aurait répondu l’adjoint.

      Bien que personne n’ait voulu répondre aux questions, Timcast a obtenu un aveu partiel de l’État : « C’est pour cela que nous avons réagi », en référence à la question de savoir si l’accident représentait ou non un problème de santé publique.

      Toutes les personnes concernées renvoient toutes les questions au gouverneur Justice, qui n’a pas encore indiqué l’étendue des dégâts. Tout ce que nous savons, c’est que la réponse à l’accident ressemblait à « un petit village », avec « des laboratoires mobiles, des tentes pop-up, des lumières, des antennes de téléphone satellite, le centre de commande du comté de Fayette et le centre de commande du comté de Monongalia », selon Brenda Landis-Haas de Morgantown.

      Un témoin présent sur les lieux de l’incident a déclaré avoir vu « toutes sortes d’équipes de nettoyage dont je n’avais jamais entendu parler ». Cela semble indiquer que les flacons de « vaccins » de Moderna contiennent des produits chimiques extrêmement dangereux qui n’ont jamais été destinés à être libérés dans l’environnement.

      Comme nous l’avons récemment rapporté, le Japon a interrompu l’administration de plusieurs millions de flacons de l’injection de covidés de Moderna après qu’il a été déterminé qu’ils contenaient de mystérieux « contaminants » et « substances noires ».

      Pour en savoir plus sur les dernières nouvelles concernant les injections de virus chinois, consultez le site ChemicalViolence.com.

      Les sources de cet article sont les suivantes :

      TimCast.com

      NaturalNews.com

      =*=
      Cela m’a pris 5MN pour traduire cet article avec DeepL.com ► https://www.deepl.com/

      Donc, au vue de l’urgence de la situation, faites de même… Faites vos propres recherches et ainsi votre propre opinion !

      J'aime

  12. Quid du declenchement par de la 5 G ?

    Le vaccin d’Inovio, appelé INO-4800, est conçu pour injecter de l’ADN à une personne afin de déclencher une réponse immunitaire spécifique contre le virus SARS-CoV-2. Le médicament est injecté sous la peau avec une aiguille, puis activé avec un appareil qui ressemble à une brosse à dents, qui délivre une impulsion électrique pendant une fraction de seconde, permettant à l’ADN de pénétrer dans les cellules du corps et de remplir sa mission. Inovio, qui est financé par le département américain de la Défense et l’ONG CEPI, a également déclaré qu’il avait été inclus dans le plan du président Donald Trump de produire des centaines de millions de doses de vaccin d’ici janvier dans le cadre de l’opération Warp Speed. Le médicament d’Inovio est le seul vaccin à ADN qui est stable à température ambiante pendant plus d’un an et n’a pas besoin d’être réfrigéré pour le transport ou le stockage pendant plusieurs années, a déclaré Joseph Kim, PDG d’Inovio. C’est un gros plus lorsqu’il s’agit de vacciner les populations des pays en développement, où il est plus difficile de maintenir la chaîne du froid nécessaire à la conservation de nombreux produits.

    https://medicalxpress.com/news/2020-06-biotech-firm-inovio-virus-vaccine.html

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s