APPEL À BOYCOTTER LA RENTRÉE SCOLAIRE 2021/2022

INJUSTICEDEVIENTLOIRESISTANCEDEVOIRBOYCOTTONS LA RENTRÉE SCOLAIRE  VAXXINALE DÈS 12ANS en France…

N’envoyez pas vos enfants à l’école le 2 septembre prochain !

Voici le courrier adressé aux parents de la ville de Pau, non ce n’est pas un sketch – Et en Navarre, donc !

LETTRECONSEILDEPARTEMENTAL VAXXINATION A L'ECOLE

Votre autorisation parentale est importante car elle permet à votre enfant, dans son intérêt, de poursuivre toutes ses activités dans les lieux qui nécessitent un paSSe sanitaire.

Nous attachons de l’importance à respecter votre droit à l’information. Un document a été élaboré à votre intention pour répondre au mieux à vos questionnements sur cette vaccination en tant que parent.

Si votre autorisation ne nous parvient pas dans un délai de 15 jours, la loi permet au Président du Conseil Départemental d’autoriser la vaccination sous réserve d’une contre-indication médicale*.

Dans l’attente de recevoir votre autorisation et vous en remerciant par avance…

*Comment faire en cas de contre-indication à la vaccination ? ► https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A15102

En cas de contre-indication à la vaccination, il est possible de demander à son médecin un certificat médical qui fait office de passe sanitaire. Les contre-indications à la vaccination sont les suivantes :

  • allergie à l’un des composants du vaccin (notamment polyéthylène-glycols) ; [NdJBL : Pourtant, lorsqu’on appelle la hot-line du Ministère de la Santé, pour obtenir la liste des composants des vaxxins anti-covid pour établir si on a des contre-indications, on nous explique que personne ne les a et donc qu’on peut pas vous les donner… Voir la vidéo #38 d’Ema Krusi ICI]
  • réaction anaphylactique au moins de grade 2 à une première injection du vaccin posée après expertise allergologique ;
  • épisodes de syndrome de fuite capillaire (contre-indication pour les vaccins Janssen et Astrazeneca) ;
  • syndrome inflammatoire multi systémique pédiatrique (PIMS) post-Covid-19 ;
  • une recommandation établie après concertation médicale pluridisciplinaire de ne pas effectuer la seconde dose de vaccin suite à la survenue d’un effet indésirable d’intensité sévère ou grave attribué à la première dose de vaccin (par exemple : la survenue de myocardite, de syndrome de Guillain-Barré…) ;

ainsi que ces deux contre-indications temporaires :

  • traitement par anticorps monoclonaux anti-SARS-CoV-2 ;
  • myocardites ou péricardites survenues antérieurement à la vaccination et toujours évolutives.

Donc la plupart des contre-indications constituants exemption sont constitutives à… une première injection qui se serait mal passé…

AEnfant Liberté

URGENT À TÉLÉCHARGER/IMPRIMER/PARTAGER ► SUPPLÉMENT PDF N° 335 de 43 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/08/guide_juridique_pour_la_liberte_vaccinale.v1.0.pdf Publication d’un Guide juridique pour la liberté vaccinale et contre le pass sanitaire La Ligue nationale pour la liberté des vaccinations (LNPLV) vient de publier un « Guide juridique pour la liberté vaccinale » pour aider les Français à contrer par des moyens légaux une ségrégation sanitaire manifestement hors-la-loi – Source ► https://www.infovaccin.fr/

Cliquer pour accéder à guide_juridique_pour_la_liberte_vaccinale.v1.0.pdf

NONELEVESNONVAXX

Page 21 : Modèle de lettre de réponse aux autorités scolaires ou universitaires ;

EXPLICATIONS PRÉALABLES :
À la suite de la réception par des parents d’élèves ou d’étudiants de lettres envoyées par les autorités scolaires ou universitaires évoquant une prétendue obligation « vaccinale » ou plus exactement une prétendue obligation d’injection de « substances géniques en essais cliniques », une équipe d’Avocats et de Juristes vous propose ce modèle de courrier de réponse à ces « menaces » non fondées juridiquement.
Important : N’anticipez pas, attendez d’être « menacés » à ce sujet par l’établissement scolaire ou universitaire avant d’envoyer ce courrier.
Cette lettre est à adresser à tout directeur d’établissement scolaire ou Président d’Université ou Recteur d’Académie qui imposerait aux étudiants/lycéens/collégiens/écoliers la vaccination Covid19
pour la rentrée scolaire 2021/2022).

Il ne vous reste plus qu’à adapter le courrier en utilisant les mentions adaptées parmi celles proposées et séparées d’un « / ».

Que je vous ai mis en images ci-dessous pour partage et diffusion ;

LETTRE REPONSE 1

LETTRE REPONSE 2

LETTRE REPONSE 3

POURQUOI ÇA URGE : https://images.bfmtv.com/_O2nJjVyOmuvHzylo__W9srBF4Y=/0x0:1280x720/images/Selon-le-professeur-Arnaud-Fontanet-nous-verrons-limpact-du-confinement-nous-lesperons-en-fin-de-semaine-prochaine-320006.jpg

Ce lundi 23 août, Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, était invité dans Le grand entretien de France Inter pour évoquer la situation sanitaire. Après avoir parlé de la vaccination des 12-17 ans qui est une réussite avec la moitié des adolescents primo-vaccinés, Arnaud Fontanet a évoqué la tranche inférieure. Pour les enfants de moins de 12 ans, les essais se poursuivent dans le but d’avoir un maximum de données sur la tolérance et l’innocuité des vaccins. Les résultats de ces études devraient arriver en novembre-décembre. Conséquemment, le vaccin chez les 5-12 ans devrait arriver en 2022, a expliqué Arnaud Fontanet.

Quant à l’organisation de la rentrée scolaire, Arnaud Fontanet a souligné l’importance de la ventilation, de l’aération des locaux, du port du masque et des purificateurs d’airs dans les établissements. Puis, l’épidémiologiste a évoqué un élément qui pourrait être testé dans les école primaires : un dépistage deux fois par semaine. Si ce dépistage remporte au moins 50% d’adhésion, il permettrait de dépister rapidement (…) ► https://fr.news.yahoo.com/vaccination-chez-enfants-pr-arnaud-124317305.html

veran-assassin-1

Preuve qu’ils ne s’arrêteront pas : Lundi 23 août 2021, le ministre de la Santé était invité sur le plateau de BFMTV dans l’émission d’Yves Calvi, Calvi 3D pour fair le point sur la crise sanitaire. Il en a profité pour alarmer les Français sur l’arrivée de la 5e vague de Covid-19.

Des propos peu rassurants. Alors que le vaccin et le pass sanitaire divisent chaque jour un peu plus les Français, Olivier Véran, lui, n’a qu’un seul mot à la bouche : la vigilance. Invité sur le plateau de BFMTV le 23 août 2021 dans l’émission Calvi 3D, animé par Yves Calvi, le ministre de la Santé a partagé son inquiétude quant au retour des vacances d’été. En effet, si les Français ont pu séjourner dans le sud de la France à leur guise, à l’image de Cristina Cordula ou Jean-Luc Reichmann, leur retour dans des régions moins touchées par le virus pourrait créer de nouveaux clusters et surcharger les hôpitaux. Sans se montrer trop alarmiste, le père de famille tout juste de retour de vacances a invité ses concitoyens à « faire très gaffe dans les jours et mois à venir ».

vaccine-vs-non-vaccine

Olivier Véran invite les Français à renforcer les gestes barrières : En effet, comme l’a expliqué Olivier Véran, la rentrée scolaire pourrait être fatale pour la courbe des contaminations à la Covid-19 et le variant Delta. Pourtant, selon le ministre de la Santé, « nous pourrions avoir atteint le pic de réanimations dans quelques jours, et ensuite, on pourrait avoir une stabilisation des entrées et sorties en réanimation », a affirmé l’invité d’Yves Calvi. Cependant, cette prévision pourrait être bouleversée par le retour des vacances : « Il y a de nombreux Français qui étaient en vacances dans les régions du Sud et du Sud-Ouest de la France, là où il y a la plus grande circulation du virus, qui vont retourner chez eux dans des régions qui ont été peu touchées par la 4e vague », a déclaré (…) ► Source Yahoo Actu 23/08/21 + Le ministre du Big Pharma Olivier Véran dénonce « une épidémie de non-vaccinés » : Ne pouvant obliger les Français à se faire vacciner, le gouvernement utilise tous les coups tordus pour obtenir la soumission psychologique et organique de la population. On dirait vraiment un super complot venu d’en haut ! Ou alors ces personnes se préoccupent vraiment, et soudainement, de notre santé. Las, l’expérience nous a appris qu’elles se foutent totalement de notre santé. Mais pas de notre fric. La santé financière, ça, ça les intéresse ! D’abord, pourquoi n’avoir pas rendu le vaccin obligatoire ? Parce que :

Source ► E&R

BOYCOTT et DESOBEISSANCE

Reste que le meilleur moyen d’arrêter le massacre est de se lever en nombre invincible, de se coordonner, et de boycotter la rentrée scolaire du jeudi 2 septembre 2021 !

Comprenez-bien et vous en avez la énième preuve, qu’ILS ne s’arrêteront jamais, leur seul objectif est que nous soyons TOUSTES vaxxiner jusqu’au dernier !

Je viens de discuter avec un directeur d’école de campagne à ce sujet qui ne semblait pas concerné et je puis témoigner qu’ils sont dans le DÉNI total concernant la vaxxination qui pour eux ne représente AUCUN problème, AUCUN  danger ! Et lorsqu’on leur fait juste remarquer que ces injections contiennent pour le moins des nanoparticules qui visent au contrôle de la population, ils cherchent leur respiration et virent au bleu…

Nous avons là, une occasion unique de stopper les COVIDélires de Macron et son Monde en nous mutualisant pour reprendre nos vies en mains, sans haine, ni armes, ni violence. Mais par notre détermination, notre organisation à résister, à lutter pour dire NON à leur instinct de mort et OUI à la VIE et ainsi cocréer, codiriger une société organique dans cet ICI – IMMÉDIATEMENT & D’OÙ NOUS SOMMES !

R71 : Leur monde est celui de la peur, de l’antagonisme et du conflit permanent, de la mort ; celui que nous devons construire dès aujourd’hui, sur des fondations d’amour et de coopération est celui de la complémentarité bien comprise, de l’entraide, de l’amour de soi, de son voisin et de la terre-mère, celui de la vie.

Car ce qu’aucun gouvernement, grâce aux Merdias aux ordres, ne veut que vous sachiez c’est la réalité des chiffres de la mortalité APRÈS injection anticovid quel que soit le produit !COVID LES VACCINS VONT TUER ILS DIRONT QUE C EST LE COVID

200.000 morts aux États-Unis après avoir reçu le vaccin contre le covid selon un dénonciateur de chez Pfizer ?

Dr Tenpenny VIA Profession Gendarme – Source Truth11.com

Je suis en train de parler à un dénonciateur qui n’a pas encore été nommé, qui fait partie de Pfizer, qui a appelé et qui pleurait en disant que ce chiffre de 45.000 n’est pas le bon : “J’ai des documents… ce chiffre est plus proche de 200.000 personnes qui sont mortes dans la semaine ou moins après avoir reçu l’une des injections”. Ndlr : Ce sont les chiffres pour les 7 premiers jours après la vaccination où la relation du décès avec la vaccination est clairement établie, mais si l’on on va jusqu’à 30 jours après la vaccination on arrive au double de décès, c’est à dire 400.000 morts aux États-Unis, ce qui se rapproche des 60.000 à 90.000 décès au minimum que nous estimons pour la France en fonction de sa population ! Et pour les 2.5 milliards de vaccinés du monde, il y aurait 4 à 5 millions de décès et au moins 50 millions d’handicapés à vie, 300 millions d’effets secondaires graves sur les 600 millions d’effets secondaires ! Les vrais chiffres commencent à sortir, mais interdit d’en parler car il faut continuer le massacre du bétail hypnotisé et manipulé par le bourrage de crane télévisuel !

Restons sur Pfizer justement, voici l’analyse des chiffres de mortalité après injection Pfizer réalisée par le Presque Dr. T’Ché-RIEN ;

J’ai enfin trouvé comment accéder aux données Eudravigilance, la base de données européenne des rapports sur les effets indésirables susceptibles d’être liés à l’utilisation de médicaments.

Je n’ai pas encore trouvé de rapport condensé sur les effets secondaires. Il faut en effet rechercher en fonction des différents symptômes. Voici ce qu’il en ressort pour Pfizer :
Symptômes / Nombre de décès
Troubles sanguins et lymphatiques : 142
Troubles cardiaques : 1644
Troubles congénitaux… : 16
Trouble de l’oreille et du labyrinthe : 8
Troubles endocriniens : 5
Troubles oculaires : 27
Problèmes gastro-intestinaux : 466
Troubles généraux et anomalies… : 3085
Troubles hépatobiliaires : 52
Troubles du système immunitaire : 60
Infections et infestations : 1072
Blessures, intoxications, … : 167
Enquêtes : 346
Troubles du métabolismes … : 198
Troubles musculosquelettique … : 139
Tumeurs … : 56
Troubles du système nerveux : 1212
Conditions de grossesse… : 33
Problème de produit : 1
Troubles psychiatriques : 146
Troubles rénaux et urinaires : 178
Troubles appareil reproducteur… : 3
Troubles respiratoires… : 1301
Affections de la peau… : 95
Circonstances sociales : 13
Interventions chirurgicales… : 30
Troubles vasculaires : 465

Au niveau européen, cela fait 10762 décès attribués à l’injection Pfizer en Europe depuis la date d’AMM. Il y a aussi les autres produits à rajouter à ce chiffre. Je tiens à préciser que ces chiffres proviennent du site Eudravigilance dans la catégorie “Fatal”  et pour moi Fatal = décès, à moins qu’on ne me prouve le contraire. Lien source ► https://www.adrreports.eu/fr/index.html

ILSONTEU

Aussi, pour conclure, voici l’intégralité de l’APPEL du Dr. Michel VIELPEAU alias DrOliver sur les réseaux sociaux :

Bonjour,

Diffusez un maximum et très rapidement cet Appel de la part d’un médecin, svp.

Agissons car l’heure est grave.

Merci. Portez-vous super bien.

APPEL de Bretagne, le 15 Août 2021.

Cher(e) confrère, bonjour !

Cet « APPEL du 15 août » est d’une extrême importance. Merci d’en prendre connaissance en urgence et d’y répondre au plus vite.
Dans notre premier courrier rédigé le 14 juillet dernier, nous avons interpellé les médecins en ces termes :

« allons-nous subir plus avant ces désinformations et cette folie vaccinale ? »

Nous demandions à chacune, à chacun, vacciné(e) ou non vacciné(e) de se positionner et nous ajoutions : « notre silence en tant que médecin éveillé fait de nous des complices ! ».

Depuis les choses se précisent, l’actualité est stressante pour les médecins et les déclarations de certains collègues également… Ces derniers jours « l’étau se resserre » autour des Médecins résistants avec la mise en place de procédures de certification et le blocage des Cartes CPS (Cartes de Professionnels de Santé) au 15 Septembre. On croit rêver !

Bien naïfs les premiers patients vaccinés à qui on a promis qu’ils n’auront plus jamais le Covid ni plus aucune restriction… De même les médecins dociles qui pensent qu’on va les laisser tranquilles s’ils acceptent toutes les injonctions gouvernementales… Leur projet à terme est d’éliminer un maximum de médecins et de les remplacer par des systèmes d’intelligence artificielle !
Laissons pour l’instant toute cette ingénierie psychologique de nos techno-dictateurs de côté et allons à l’essentiel… L’essentiel pour nous médecins est de nous informer sur le contenu exact de ces injections dites Vaccinales et sur les statistiques précises des effets secondaires constatés.

Sur nos Groupes Telegram « Réseau 5èmeVoie » nous avons communiqué largement sur ces 2 points. De nombreux scientifiques ont dénoncé depuis plusieurs mois maintenant, la composition « anormale » de ces injections. Comment expliquer la présence aussi élevée d’ARN mutagène, de protéines Spike, d’oxyde de graphène et autres substances toxiques…

Et nous ne citerons qu’une seule interview récente du Pr. Perronne dans un entretien accordé à des journalistes Anglais pour faire le point sur les données scientifiques de cette « Pandémie » et de cette « Vaccination » : https://www.ukcolumn.org/video/frances-long-time-vaccine-policy-chief-covid-policy-is- completely-stupid-and-unethical [NdJBL : Article déjà censuré, lien récupéré grâce au blog de Sam-La-Touch qui a entièrement retranscrit la vidéo dans son article] – À lire d’Urgence –

Tout ce contexte de manipulation psychologique des masses et des médecins, toutes ces publications scientifiques sourcées plus qu’inquiétantes ainsi que toutes ces incohérences et mensonges de nos dirigeants doivent faire réagir les médecins. Nos élites connaissent parfaitement la force du Pouvoir médical, raison pour laquelle il leur a fallu à tout prix nous contrôler par la Peur. Si nous Médecins, disons massivement NON à leurs injections, à toute leur politique dite « sanitaire » c’en est terminé de leur techno-dictature.

Sur la base de toutes ces constatations et des recherches effectuées par notre équipe, nous vous lançons solennellement un APPEL ce 15 Août car la situation est grave +++

Comme le Covid-19 qui est un outil génocidaire lentement amélioré en Laboratoire par des « gains de fonctions », la composition de ces injections est du même ordre. On ne peut comprendre leur composition que si l’on accepte d’entendre que ce sont des armes de Guerre pour le contrôle et la destruction des peuples. Ce préalable vous permettra de comprendre la suite mais aussi pourquoi dans notre courrier du 14 Juillet, nous disions d’emblée : « notre silence… fait de nous des complices ! ».

Ajoutons même : nous sommes complices de nos dirigeants génocidaires si nous ne donnons que du Doliprane pour soigner ce Virus de Guerre et nous sommes complices si nous participons de près ou de loin à ces injections.

Depuis plusieurs mois maintenant les preuves s’accumulent et il va devenir très difficile pour les médecins dociles de dire : « Je ne savais pas… ». Notre propos n’est pas d’accuser les Médecins qui ont été et sont encore l’objet de pressions et de manipulations énormes mais de les éveiller à ce qui se passe réellement pour qu’ils prennent leurs responsabilités en connaissance de cause. Pas de divisions entre nous ! Nous avons besoin de chacun(e) pour gagner cette Guerre ! Avant fin Août, si nous n’agissons pas, nous serons en dictature !

Nous ne pouvons pas individuellement « lutter contre… » cette tyrannie mais devons nous rassembler dans une dynamique positive de Paix.

Nous, médecins du « Collectif 5èmeVoie », vous lançons cet APPEL car c’est bien une situation de Guerre dans laquelle nous nous trouvons et nous savons que nombre d’entre vous l’avez compris dès ce fameux discours du président de notre Nation qui nous a répété sept fois : « Nous sommes en Guerre ! ».

Les médecins du « Réseau la 5èmeVoie » demandent à leurs collègues de faire amende honorable, une démarche de pardon intérieur, pour que les peuples comprennent et acceptent rapidement notre changement brutal de discours dans cette crise :

Oui, nous médecins, reconnaissons avoir été une courroie de transmission de toute cette pandémie Covid-19 et de toutes les mesures sanitaires aberrantes qui ont abouti à ces injections dites vaccinales. Nous sommes désolés de ne pas avoir compris plus vite et demandons aux peuples de nous pardonner car avons nous-mêmes été et sommes victimes d’une énorme machination et de pressions incroyables à tous les niveaux.

Aujourd’hui, nous disons : STOP !

Oui, nous médecins praticiens de base, avons enfin compris que l’heure n’est plus aux discussions médicales ou politiques avec nos instances qui nous ont mis à l’écart du débat. Nous sommes bien plus que dans une simple Guerre de l’information. Nous vivons une véritable Guerre physique et une Guerre psychologique de part ces mesures « sanitaires » destructrices : masques, confinements, couvre-feux, tests PCR etc. et surtout ces injections chimiques délétères potentiellement mortelles sous le couvert de vaccins. Parce que nous avons bien compris maintenant le jeu de nos techno-dictateurs et de leurs donneurs d’ordres. Oui, nous sommes dans une Guerre dont nous avons été les soldats dans un consentement non éclairé.

Oui, nous médecins, déclarons y mettre un terme net et définitif en disant NON, en disant STOP à toute collaboration à la promotion ou à la pratique de ces injections chimiques et les dénonçons pour ce qu’elles sont, c’est-à-dire une Guerre chimique et biologique de contrôle et de destruction des peuples. Idem pour les médicaments chimiques anti Covid que ces mêmes labos vont nous proposer bientôt pour succéder aux « vaccins ». Encore une Guerre en perspective car nous ne laisserons pas passer de nouveaux produits toxiques lourdement chargés en oxyde de graphène.

Le Collectif médecins-patients du « Réseau 5èmeVoie » a l’ambition de rétablir une communication entre nous à la suite du «Collectif 4ème Voie Covid-19- laissons-les prescrire », qui avait pour objectif principal de défendre la liberté de prescription des médecins et de nous préserver de cette voie unique qui nous était imposée il y a un an déjà : la vaccination. « La 5èmeVoie » se veut une Voie de Vraie communication, une Voie du cœur. Alors relevons-nous tous ensemble, tendons-nous les mains, fédérons-nous, regroupons-nous sans division d’aucune sorte.

Avant toute chose, invitons nos collègues à un discours de Paix, à cesser tout discours négatif sur les comportements des uns et des autres dans cette crise car cela ne peut que créer la division entre nous et avec nos patients.

Nous médecins du « Réseau 5èmeVoie », nous n’avons plus peur, nous avons compris que nous avons été manipulés, culpabilisés, divisés, dissociés par de faux débats, de fausses oppositions : vax/anti-vax, pass/anti-pass, moutons/complotistes, etc.

Ne tombons plus dans ces pièges de la division que nous ayons été vaccinateurs ou pas, vaccinés ou pas. Réunissons-nous avec courage, relevons-nous et revendiquons à nouveau notre éthique et nos valeurs qui ont été piétinées grâce à d’habiles manœuvres d’ingénierie psychologique. Tous ensemble, nous allons exercer notre contre-pouvoir médical. Nous avons à sauver notre honneur et nos âmes en disant clairement NON à ces plans et l’attente des peuples d’un nouveau positionnement clair des médecins est énorme.

Nous n’allons pas « lutter contre… » cette tyrannie mondiale car à ce jeu de guerre et d’opposition ils sont les plus forts. Nous allons « allez vers… » l’union mondiale des médecins et des peuples pour une nouvelle médecine plus naturelle, plus respectueuse de la vie, plus dans la compassion et l’écoute individuelle inhérente à toute médecine humaniste et surtout une médecine déculpabilisante qui va permettre à chacun, à chacune, de se réaligner sur ses véritables valeurs. C’est ainsi que chacun et chacune retrouvera la Paix et la Joie.

Sans notre consentement implicite ils ne peuvent RIEN.

Maintenant, pour des raisons impérieuses d’intérêt public, le Collectif des médecins du « Réseau 5èmeVoie », lance à tous les Médecins 5 APPELS ou Mots d’Ordre indissociables, selon le timing suivant… car il nous reste peu de temps pour AGIR (re-confinement le 28 ?) :

26 Août 2021 : Moratoire pour un ARRÊT immédiat de ces injections chimiques de Guerre !

27 Août 2021 : Action de Masse Médecins-Patients devant toutes les Casernes Militaires !

28 Août 2021 : Grande Manifestation Médecins-Patients à Paris – Contactez TOUS vos patients pour une Manifestation gigantesque du Peuple à Paris pour dire STOP à nos élites !

29 Août 2021 : Action de Masse à l’international de TOUS sur tous les Réseaux Sociaux !

30 Août 2021 : Fermeture Totale de tous les Cabinets Médicaux – seules les Vidéo- consultations et les interventions d’Urgence seront assurées- et APPEL à la Grève Générale !

Le 31 Août 2021 nos Techno-dictateurs seront en Prison ! Et ce 1er Septembre 2021 nous rouvrons tous nos Cabinets médicaux, toutes nos entreprises et toutes les restrictions sont levées !!!

Dans l’hypothèse où cette tyrannie durerait un peu plus longtemps… Pas de souci ! Nous ne lâcherons pas ! Mot d’Ordre de Grève Générale illimitée à partir du 1er Septembre 2021.

Comme nous l’avons écrit le 14 juillet, cette nouvelle alliance des médecins et des peuples doit être d’emblée mondiale afin d’éviter que cette force de l’ombre, que cette cabale planétaire, ne s’engouffre dans la moindre faille et nous divise à nouveau si nous sommes désunis… L’Action de Masse sur les Réseaux le Dimanche 29/08 sera une 1ère étape…

Pour aller plus loin et fédérer au plus vite les médecins et les peuples au niveau mondial, nous sommes en train de nous structurer grâce à une Plateforme de dimension internationale dont le lancement est très proche. Dans l’immédiat, pour en être averti, merci de créer un compte sur le réseau social Telegram pour y rejoindre la personne qui vous a transmis cet APPEL. Elle vous inscrira sur notre Plateforme Privée de Communication Médicale « Réseau 5èmeVoie » et sur notre Groupe Privé de Médecins du « Réseau 5èmeVoie ». Demandez également à vos patients de s’inscrire sur notre Canal (Public) de Communication Médicale « Réseau 5èmeVoie » (pas de dialogue possible sur un Canal)***

Pour conclure cet « APPEL du 15 Août » reprenons à notre compte ces 2 slogans :

« Le monde entier observe ce qui se passe en France, pays fondateur des droits de l’homme »

« En 2021 nous ne nous ferons pas voler notre révolution comme en 1789 ! »

Rejoignez-nous vite pour nos 5 jours d’ACTION… et participez à ce changement historique ! Notre collectif de médecins et toute notre belle équipe « Réseau 5èmeVoie » vous attendent !

Dr Michel Vielpeau alias DrOliver sur les réseaux.

***NB : Pour que vos Patients retrouvent facilement notre « Canal » sur Telegram : ☀️-Réseau 5èmeVoie – Canal de Communication Médicale☀

Transmettez leur ce lien ► https://t.me/Reseau_5emeVoie_Infos_Medicales

– Ou bien tout simplement demandez leur de taper : « 5emeVoie » (tout collé) sur la barre de recherche de Telegram.

→ Notre Collectif de Médecins « Réseau 5èmeVoie » publiera sur ce Canal toutes les Communications Médicales importantes et tous les APPELS à la mobilisation Médecins/Patients.

Je précise que j’ai appelée le Dr. Michel Vielpeau afin de vérifier qu’il est bien à l’origine de cet APPEL. Je vous communiquerai sa réponse…

SANS ATTENDRE ► ICI – IMMÉDIATEMENT – D’OÙ NOUS SOMMES ;

Restons INCONTRÔLABLES et IMPRÉVISIBLES tout en agissant de manière coordonnée et réfléchie, sans haine, ni armes, ni violence mais avec détermination par des actions directes et ciblées tel le BOYCOTT et la GRÈVE GÉNÉRALE, TOTALE, ILLIMITÉ et EXPROPRIATRICE

Car il est évident pour tout le monde maintenant, que ce n’est pas le virus et ses variants qu’ils veulent contrôler, C’EST NOUS et À TOUT JAMAIS ! Enfin… ce qu’il restera de nous grâce au paSS-sanitaire pourtant TOTALEMENT ILLÉGAL et aux injections mortifères !

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

BIBLIOTHÈQUE PDF

JBL1960

73 réflexions sur « APPEL À BOYCOTTER LA RENTRÉE SCOLAIRE 2021/2022 »

  1. AU MONDE ÉDUCATIF DE FRANCE & DE NAVARRE…

    Nous nous trouvons là ou tout commence ;
    Et ce que nous voulons, ce n’est pas DEMAIN, c’est MAINTENANT !

    Aussi, nous appelons tout le monde éducatif à imploser/exploser ce concept « bancaire » de l’Éducation à l’œuvre et à la manœuvre depuis des lustres ;

    Pages 29 du PDF La Pédagogie des Opprimés de Paulo Freire : L’éducation de la sorte devient un acte de dépôt, dans lequel les élèves sont les récepteurs et les enseignants les dépositaires. Au lieu de communiquer, l’enseignant émet des communiqués et fait des dépôts que patiemment les élèves reçoivent et stockent, mémorisent et répètent. C’est ce qu’on peut appeler le concept “bancaire” de l’éducation, dans lequel le champ d’action réservé aux élèves ne s’étend qu’à leur réception de l’information. Il est vrai qu’ils ont l’opportunité de devenir les collecteurs ou les catalogues des choses qu’ils ont en stock. Mais en dernière analyse, ce sont les gens eux-mêmes qui sont écartés du processus au travers du manque de créativité, de transformation et de connaissance dans ce système, au mieux, mal dirigé. Car hors du questionnement, hors de la praxis, les individus ne peuvent pas être vraiment humains. La connaissance émerge dans l’invention et la réinvention, par la quête sans relâche, impatiente, continue et optimiste que les humains poursuivent en ce monde, avec le monde et avec les autres, ensemble.

    Page 30 du PDF La Pédagogie des Opprimés de Paulo Freire : Dans le concept bancaire de l’éducation, la connaissance est un don accordée par ceux qui se considèrent érudits, savants, au-dessus de ceux qu’ils considèrent ne rien savoir. Projeter une ignorance absolue sur les autres, caractéristique de l’idéologie de l’oppression, annihile l’éducation et la connaissance en tant que processus de quête. L’enseignant se présente aux élèves comme leur opposé absolu et nécessaire ; en considérant leur ignorance comme absolue, il justifie par là même son existence et sa position. Les élèves, aliénés tel l’esclave dans la dialectique hégélienne, accepte leur ignorance comme justificatif de l’existence de l’enseignant, mais, à l’encontre de l’esclave, ils ne découvrent jamais qu’ils éduquent l’enseignant.

    La raison d’être de l’éducation libertaire en revanche, réside dans la poussée vers la réconciliation. L’éducation doit commencer avec la résolution de la contradiction enseignant-élève, en réconciliant les pôles de la contradiction de façon à ce que tous deux soient simultanément enseignant et élève.

    Cette solution n’est pas (et ne peut pas être) trouvée dans le concept de l’éducation bancaire ; bien au contraire, celle-ci maintient stimule même la contradiction au moyen de ces attitudes et pratiques qui reflètent la société oppressive dans son ensemble :

    a) L’enseignant enseigne et l’élève est enseigné
    b) L’enseignant sait tout et l’élève ne sait rien
    c) L’enseignant pense et l’élève est pensé
    d) L’enseignant parle et l’élève écoute ou peu s’en faut
    e) L’enseignant discipline et l’élève est discipliné
    f) L’enseignant choisit et impose ses choix, l’élève obéit et fait
    g) L’enseignant agit et l’élève a l’illusion d’agir au travers de l’action de l’enseignant
    h) L’enseignant choisit le contenu du programme et l’élève qui ne fut pas consulté, s’adapte
    i) L’enseignant confond l’autorité du savoir avec sa propre autorité professionnelle qu’il/elle oppose à la liberté de l’élève
    j) L’enseignant est le sujet du processus éducatif tandis que l’élève n’est qu’un simple objet de celui-ci

    Il n’est pas surprenant que le concept bancaire de l’éducation voit les humains comme adaptables, des êtres à gérer. Plus les élèves travaillent à stocker les dépôts de connaissance qu’on leur donne, moins ils développent la conscience critique qui résulterait en leur intervention dans le monde en tant que transformateurs de celui-ci. Plus ils acceptent complètement le rôle passif qu’on leur impose, et plus ils ne tendent qu’à simplement s’adapter au monde tel qu’il est et à adhérer à la vision fragmentée de la réalité déposée en chacun d’eux.

    Pages 31 & 32 : La capacité de l’éducation bancaire de minimiser ou d’annihiler le pouvoir créatif des élèves et de stimuler leur crédulité, sert les intérêts des oppresseurs, qui ne se soucient ni de voir le monde révélé ni de le voir transformé. Les oppresseurs utilisent leur “humanisme” pour maintenir une situation des plus profitables. Ainsi, ils réagissent presque instinctivement contre toute expérience éducative qui stimule ou vise à stimuler les facultés critiques et ne se contente pas d’une vision partielle de la réalité mais recherche toujours les liens qui relient un point à un autre et un problème à un autre.

    En fait, les intérêts des oppresseurs résident dans le “changement de conscience des opprimés et non pas de la situation qui les opprime”, nous dit Simone de Beauvoir dans “La pensée de droite aujourd’hui” ; car plus les opprimés peuvent être menés à s’adapter à la situation et plus facilement ils peuvent être dominés. Pour parvenir à cette fin, les oppresseurs utilisent le système de l’éducation bancaire en conjonction avec un appareil d’action sociale paternaliste, dans lequel les opprimés reçoivent le titre en forme de doux euphémisme de “récipients de la sécurité sociale”. Ils sont traités à titre individuel, comme des personnes marginales qui dévient de la configuration générale de la société “juste, bonne et organisée”. Les opprimés sont vus comme une pathologie dans une société saine, qui doit donc ajuster ces gens “incompétents et paresseux” à ses propres vues et changer leur mentalité. Ces marginaux doivent être “intégrés”, “incorporés” dans cette saine société qu’ils ont “oubliée”.

    La vérité est, quoi qu’il en soit, que les opprimés ne sont en rien des “marginaux”, ils ne sont pas des gens “vivant en dehors de la société”. Ils ont toujours été dedans, dans cette structure qui les a rendus “êtres pour autrui”. La solution n’est pas de les “intégrer” dans la structure oppressive, mais de transformer cette structure de façon à ce qu’ils deviennent des “êtres par eux-mêmes”. Une telle transformation bien entendu, diminuerait le but des oppresseurs, d’où leur utilisation du concept d’éducation bancaire pour éviter la menace de la conscientização des élèves.

    L’approche bancaire de l’éducation pour adulte par exemple, ne proposera jamais aux élèves ce qu’il considère comme la réalité de manière critique. Elle s’occupera de questions vitales comme de savoir si Roger a donné de l’herbe fraiche à la chèvre et insistera sur l’importance d’apprendre qu’au contraire, Roger a donné de l’herbe fraiche au lapin. “L’humanisme” de l’approche bancaire de l’éducation masque l’effort de transformer les femmes et les hommes en automates, la véritable négation de leur vocation ontologique d’être plus pleinement humain.

    Ceux qui utilisent cette approche bancaire d’enseignement, en le sachant ou sans le savoir (car il y a un nombre considérable d’enseignants “banquiers” qui sont bien intentionnés qui ne comprennent pas qu’ils ne font que servir pour déshumaniser..), ne perçoivent pas que les dépôts de connaissance en eux-mêmes sont contradictoires au sujet de la réalité. Mais tôt ou tard, ces contradictions pourraient mener d’anciens élèves passifs à se retourner contre leur domestication et la tentative de domestiquer la réalité. Ils peuvent bien découvrir au travers de leur expérience existentielle que leur présent mode de vie est irréconciliable avec leur vocation de devenir pleinement humain. Ils pourront découvrir au travers de leur relation avec la réalité que celle-ci est un processus soumis à de constantes transformations. Si les femmes et les hommes recherchent et que leur vocation ontologique est l’humanisation, tôt ou tard ils percevront la contradiction dans laquelle l’éducation bancaire cherche à les maintenir et s’engageront dans la lutte pour leur libération.

    Mais l’éducateur humaniste, révolutionnaire ne peut pas attendre que cette possibilité se matérialise. Dès le départ, ses efforts doivent coïncider avec ceux des élèves à s’engager dans la pensée critique et la quête pour l’humanisation mutuelle. Ses efforts doivent être imprégnés d’une profonde confiance en les gens et leur pouvoir créatif. Pour y parvenir, il doit être un partenaire des élèves dans ses relations avec ceux-ci.

    Le concept d’éducation bancaire n’admet en rien un tel partenariat, par nécessité. Pour résoudre la contradiction enseignant-élève, pour échanger le rôle de dépositaire, de prescripteur, de dompteur, pour le rôle d’élève parmi les élèves, serait minimiser le pouvoir de l’oppression et servirait la cause de la libération.

    L’assomption d’une dichotomie entre les êtres humains et le monde est implicite dans le concept éducatif bancaire : une personne est juste dans le monde et non pas avec le monde ou avec les autres. L’individu est un spectateur, pas un recréateur. Ainsi, la personne n’est pas un être conscient ; il ou elle n’est que le possesseur d’une conscience : un “esprit” vide ouvert à la réception de dépôts de la réalité en provenance du monde extérieur. Par exemple, mon bureau, mes livres, ma tasse de café, tous les objets qui m’entourent, en tant que parties du monde qui m’entoure, seraient “en” moi, exactement comme je suis dans mon étude maintenant. Cette vision ne fait pas la différence entre être accessible à la conscience et entrer en conscience. Néanmoins, cette distinction est essentielle : les objets qui m’entourent sont simplement accessibles à ma conscience, ils ne sont pas en elle. Je suis conscient de leur présence, mais ils ne sont pas en moi.

    Il s’ensuit logiquement de la notion de conscience bancaire que le rôle de l’éducateur est de réguler la façon dont le monde “entre” dans les élèves. La tâche de l’enseignant est d’organiser un processus qui se produit déjà spontanément, de “remplir” les élèves en y faisant des dépôts d’information qu’il ou elle considère comme constitutif de la véritable connaissance. Et comme les gens “reçoivent” le monde en tant qu’entités passives, l’éducation devrait donc les rendre encore plus passifs et les adapter au monde. L’individu éduqué est la personne adaptée, parce qu’elle ou il est mieux “préparé” pour le monde.

    [NdJBL : de la page 29 à la page 40 sur le concept éducatif bancaire spécifiquement]

    Il semble plus qu’évident qu’il n’y a absolument rien à attendre d’un Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation nationale, (ou de la ré-éducation de la pensée de la maternelle au bac, voire après pour ceux qui font des études supérieures) de la Jeunesse et de la Vie communautaire, qui a été chercher sa feuille de route à la réunion du Bilderberg le 7 juin 2018 à Turin, qui vous promet aujourd’hui une augmentation de salaire, et qui assure que la prochaine réforme des retraites ne s’appliquera pas à ceux qui sont nés avant 1963, voire 1973, et vous invite à circuler, paskia plus rien à voir !

    N’avons-nous pas là, une occasion unique de faire exploser et/ou imploser ce concept et cette notion de conscience bancaires et de rendre l’Éducation comme véritable pratique de la Liberté ?

    Car ce soir, ils sont très nombreux ceux qui appellent à cesser cette grève pour permettre aux gens de consommer, le temps des fêtes, ICI ou LÀ ! Et donc de ne surtout rien changer à leurs vies formatées pour continuer à obéir, à consommer, à se soumettre…

    Sauf que ;

    On veut pas crever mieux, on veut vivre vraiment !

    À (re)lire ► À partager ► À diffuser ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/12/la-pedagogie-des-opprimes-de-paulo-freire-public3a9-en-1970.pdf

    Sinon c’est fin de partie pour l’Humanité…

    Cliquer pour accéder à la-pedagogie-des-opprimes-de-paulo-freire-public3a9-en-1970.pdf

    J'aime

    1. https://aphadolie.com/2021/08/28/la-desinstruction-nationale-il-y-a-un-effondrement-general-du-niveau-scolaire-en-france-rene-chiche-pr-agrege-de-philosophie/

      On cherche à intéresser au lieu d’instruire et l’on traite l’élève en consommateur.

      C’est croire, et non penser. On n’apprend à penser qu’en grande compagnie. Alors oui, on doit s’inquiéter des conséquences politiques de la désinstruction, parce qu’en République, l’école est d’abord instituée non pour procurer un métier ou je ne sais quel savoir-faire mais pour qu’il y ait des citoyens dignes de ce nom, capables de juger et de critiquer. Oui, il faut s’inquiéter de ce que deviendront des élèves qui n’ont presque rien lu, qui ne connaissent Montesquieu ou Montaigne que de nom, à qui l’on apprend, en croyant bien faire, à décrypter les « fake news » pendant des heures où l’on renonce à leur apprendre les subtilités de leur propre langue. Il faut s’inquiéter du devenir de ceux que l’on a privés d’heures de français au cours desquelles ils auraient acquis la maîtrise de la langue en puisant à la source et que l’on préfère faire débattre de tout et de rien sous couvert d’un prétendu « enseignement moral et civique » qui est une forme de dressage, quand on ne va pas jusqu’à faire commenter des « tweets » en classe !

      Mais la formation du citoyen n’est pas seulement intellectuelle, elle est aussi morale, et de ce point de vue encore, l’école renonce. Presque personne n’ose déplaire. Il faut non seulement aimer mais faire aimer la difficulté si l’on veut penser et se tenir debout, puisque c’est la difficulté surmontée qui fait progresser. Mais on fait tout le contraire : on cherche à intéresser au lieu d’instruire et l’on traite l’élève en consommateur, allant jusqu’à dévoyer la pédagogie pour la mettre au service de la paresse et de la désinstruction. Songez par exemple que le Code de l’éducation lui-même a banni le mot « instruction » de la loi et que la noble tâche de l’école n’est plus d’instruire, comme le voulait Condorcet, mais de garantir (oui, garantir !) la « réussite » ! La belle affaire ! On réclamera bientôt la réussite par pétition !

      D’ailleurs on le fait déjà. On oublie toutefois que la réussite présuppose le travail, l’effort et même l’échec, duquel on apprend à se relever par persévérance, et c’est cela qui est formateur. Les professeurs sont aux premières loges de ce triste spectacle et ne cessent de dénoncer et déplorer ce fonctionnement absurde auquel tous cependant consentent ou se résignent. Un élève qui a des difficultés passera tout de même dans la classe supérieure, où ses difficultés grossiront et ainsi de suite jusqu’à ce qu’elles deviennent des lacunes qui paraîtront insurmontables. On ne lui fera pas trop remontrance, de peur de le traumatiser. Il parviendra jusqu’en Terminale en ne sachant pas écrire. Il se trouve enfin des gens, même parmi les professeurs, ceux que j’appelle les militants de la désinstruction, pour justifier ce passage automatique d’un niveau à l’autre. Ils ont d’ailleurs supprimé la notion même de niveau et l’ont fait remplacer par celle de « cycle » en prétextant qu’il fallait respecter les « rythmes » d’apprentissage : voilà, entre autres choses, comment des élèves arrivent jusqu’au baccalauréat non seulement en ne sachant pas s’exprimer avec clarté mais en n’ayant parfois jamais travaillé.

      =*=

      Et quand on pense qu’on peut parfaitement arriver, aujourd’hui en France, à être Docteur en Philosophie, (le genre BAC +7 ou 8) sans jamais avoir lu, analysé et commenté une ligne de Proudhon, Bakounine, ou Kropotkine pour ne citer que le trio incontournable de l’anarchie ! Cela en dit suffisamment long sur la terreur idéologique qu’ils inspirent au système non ?… Alors, il y a bien entendu une explication à tout cela ; c’est que les étudier, à terme, mènerait à la mort rapide du système. Et qu’ils ne sont pas totalement fous ! C’est pourquoi, j’ai noté qu’une certaine censure s’était mise en place dans l’alterweb en ne relayant tout simplement pas/plus les auteurs anarchistes. Tout cela participant d’une mesure de censure d’auto-conservation de cet organisme parasite que sont l’État et le capitalisme combinés…

      L’indispensable de Pierre Kropotkine (1842 – 1921) dans une version PDF N° 105 de 30 pages intégrant tous les PDFs de/sur Pierre Kropotkine ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/07/lindispensable-de-pierre-kropotkine-en-versions-pdf-de-juillet-2019.pdf

      Cliquer pour accéder à lindispensable-de-pierre-kropotkine-en-versions-pdf-de-juillet-2019.pdf

      J'aime

  2. Oh pétard, sont aux abois en Israël, ça va pas assez vite !

    Israël/Coronavirus: les plus de 30 ans autorisés à recevoir la 3e dose de vaccin dès ce mardi ► https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/1629743837-virus-israel-va-abaisser-a-30-ans-l-age-pour-recevoir-une-3e-dose-de-vaccin-medias

    Le Dr. Zelenko va s’étrangler avec un Schtreimel !

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/08/10/alerte-du-dr-zelenko-les-injections-anti-covid-peuvent-causer-un-genocide-mondial/

    J'aime

  3. Efficacité de la vaccination Covid : Il manque plus de la moitié des décès !

    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/08/11/efficacite-de-la-vaccination-covid-il-manque-plus-de-la-moitie-des-deces/

    « Il est très problématique d’avoir une étude du ministère de la Santé qui justifie la politique vaccinale par le faible nombre de morts quand on constate qu’elle en oublie la moitié ».

    De Pierre de Décoder l’Éco ► https://www.youtube.com/channel/UCX6iYvJWGOQfGsFo2KSSm-w

    J'aime

  4. RAPPEL : Nous n’obéirons pas

    VIA http://echelledejacob.blogspot.com/2021/08/nous-nobeirons-pas.html

    J’ai écrit fiévreusement ces derniers temps sur les questions de mandats Covid et de passeports vaccinaux, et je suis sûr que la plupart des lecteurs comprennent pourquoi – Nous sommes actuellement à l’aube d’un grand conflit contre les pouvoirs en place ; des gens qui exploitent la crise Covid (largement fabriquée) pour exercer un contrôle politique et économique sans précédent. Et quand je dis « fabriquée », je veux dire qu’il n’y a pas de crise, pas besoin de mandats, pas besoin de confinement et pas besoin de passeports vaccinaux.

    Nous avons affaire à un virus auquel 99,7 % des gens survivront facilement selon les études et les statistiques de l’establishment médical et de nombreuses études indépendantes, mais pour une raison quelconque, les médias et les gouvernements nous bombardent de propos alarmistes.

    Pourquoi la seule solution proposée au grand public implique-t-elle que nous renoncions à toutes nos libertés et à notre autonomie médicale ? Pourquoi 99,7 % de la population est-elle censée s’enfermer, se masquer et se soumettre à un vaccin expérimental à ARNm dont l’innocuité n’est pas prouvée par des tests à long terme ? Pourquoi les 0,26 % de personnes qui risquent vraiment de mourir du virus ne prennent-elles pas simplement des précautions ou ne restent-elles pas chez elles pendant que le reste d’entre nous mène une vie normale ? Bon sang, je ne verrais pas d’inconvénient à contribuer à un fonds destiné à soutenir les 0,26 % de personnes à risque, à aider leurs familles et à payer leurs factures médicales.

    La Réserve fédérale et d’autres banques centrales ont dépensé des milliers de milliards de dollars en mesures de relance et en prêts PPP pour empêcher les entreprises de faire complètement faillite et pour empêcher les travailleurs « non essentiels » de mourir de faim pendant les premiers arrêts de production. Mais, nous aurions pu simplement maintenir l’économie en marche pendant tout ce temps et payer une fraction de ce coût pour aider l’infime minorité de personnes qui souffriraient réellement de la maladie.

    Oui, c’est vrai, je vais le répéter encore et encore parce que je vois encore aujourd’hui les médias et les adeptes mal informés sur la Covid-19 prétendre que le taux de mortalité de la Covid-19 est beaucoup plus élevé. Ce n’est pas le cas. Le taux médian de mortalité par infection de la Covid est SEULEMENT de 0,26%. C’est un FAIT. C’est la science selon la grande majorité des études médicales sur l’IFR. Laissez-moi vous répéter : le monde entier est enfermé et on nous dit que nous devons renoncer à nos libertés humaines inhérentes parce que 0,26% de la population pourrait avoir plus qu’un reniflement et un brouillard cérébral à cause d’une infection Covid. Pourquoi ?

    Eh bien, c’est facile ; parce que la réponse et les restrictions concernant la Covid-19 n’ont rien à voir avec la santé publique et tout à voir avec le contrôle public.

    Cet article est un peu différent de ce que j’écris habituellement, car il ne s’agit pas tant d’un appel à la raison pure ou à la science pure que d’un appel aux principes. De nombreux lecteurs m’ont demandé dernièrement s’il n’était pas préférable d’argumenter contre les mandats de lutte contre les pandémies en se fondant sur des idéaux et des principes plutôt que de marteler la science. Je pense qu’il est important de faire les deux, mais prenons un moment pour considérer la question morale et uniquement la question morale. Pour ce faire, nous devons poser quelques questions simples :

    Qui a le droit de contrôler vos décisions médicales ? Qui est qualifié pour contrôler votre droit constitutionnel à la vie, à la liberté et au droit de rechercher la prospérité ? Qui devrait avoir le pouvoir de vous dire ce que vous pouvez dire, où vous pouvez travailler, où vous pouvez acheter, où vous pouvez vendre, où vous pouvez marcher, où vous pouvez voyager, en quoi vous devez croire ?

    La réponse est PERSONNE, sauf vous-même. Mais bien sûr, le culte Covid et les personnes qui bénéficient de la pandémie prétendront que vos droits ne s’appliquent plus lorsque vous « mettez la vie des autres en danger ». C’est le vieil argument du contrat social – Vous faites « partie d’une société », donc la société a des attentes qui supplantent vos droits. Tout cela n’a aucun sens, mais c’est une stratégie classique utilisée par tous les totalitaires des temps modernes. Il n’a jamais été question de ce que la « société » veut, il n’a jamais été question que de ce que les tyrans veulent.

    Comme je l’ai noté dans de nombreux articles, avec des faits et des preuves scientifiques sans fin, personne qui veut rester libre des mandats de vaccination ou des passeports vaccinaux ne met les autres en danger. Encore une fois, le taux de mortalité médian pour la Covid est de 0,26% et ni les mandats, ni les masques, ni les vaccins n’ont mis un terme à la pandémie. Il est intéressant de noter que ce sont les États où les mesures de confinement et les restrictions concernant les masques sont les plus sévères qui ont enregistré les taux d’infection les plus élevés au cours des 18 derniers mois. Même à l’heure actuelle, des milliers de personnes entièrement vaccinées contractent la Covid par des « cas isolés », et certaines d’entre elles sont décédées. Les infections et les décès ont chuté en janvier, bien avant que les vaccins ne soient fabriqués à grande échelle. En février, seuls 5 % de la population américaine avaient été vaccinés avec une seule dose. Le fait est que les vaccins n’ont rien donné.

    Même si je faisais partie des 0,26 % de personnes qui risquent de mourir, je n’exigerais JAMAIS que les 99,7 % restants de la population renoncent à leurs libertés et à celles de leurs enfants pour que je puisse me sentir un peu plus en sécurité. Ce serait un acte de folie égoïste.

    Mais disons pour un moment que nous mettons de côté toute la science qui soutient la position anti-mandat. Et si le taux de mortalité du virus était beaucoup plus élevé ? Et si nous avions affaire au virus Ebola ou à un autre agent pathogène dangereux ? Et si 1 personne sur 100 était à risque ? Et si 1 personne sur 10 était en danger ? La tyrannie médicale et les confinements de masse seraient-ils alors acceptables ? La réponse est non, ils ne le seraient pas.

    Pourquoi ? Honnêtement, c’est une question de qui est au pouvoir et qui met en œuvre de tels mandats. Pourquoi devrions-nous avoir une confiance aveugle dans des gouvernements composés d’élitistes et de globalistes corrompus ? Qui sont-ils pour veiller à nos intérêts ? Comment ces personnes sont-elles qualifiées pour protéger la confiance du public ? Ils ne sont pas qualifiés et ne le seront jamais.

    Ils ne se soucient pas de nous. Ils ne cherchent qu’à servir leurs propres intérêts et à faire avancer leurs propres agendas. Il suffit de voir à quel point des institutions globalistes comme le Forum économique mondial se sont emballées, qualifiant la pandémie d’« opportunité« pour faire passer en force leur programme de « Grand Reset ». Ces goules ne sont pas le genre de personnes que le public veut voir en charge de la micro-gestion de leur vie.

    Il appartient donc à l’individu de se protéger comme il l’entend, mais l’establishment nous dit que nous ne sommes pas capables de le faire. Nous devons plutôt nous en remettre à leur « meilleur jugement ». Ils sont censés être plus intelligents que nous tous, et en tant que technocrates « bienveillants », eux seuls ont la connaissance et la droiture nécessaires pour déterminer le cours de l’avenir de chaque personne vivante.

    Les globalistes comme Gideon Lichfield du MIT nous ont dit exactement quel était le plan en mars 2020 dans un article intitulé « Nous ne reviendrons pas à la normale« . Ils admettent que l’objectif a toujours été d’instaurer des restrictions sur les passeports vaccinaux qui dureront de nombreuses années, voire pour toujours. Extrait de l’article :

    En fin de compte, cependant, je prédis que nous rétablirons la capacité de socialiser en toute sécurité en développant des moyens plus sophistiqués d’identifier qui est un risque de maladie et qui ne l’est pas, et de discriminer légalement ceux qui le sont.

    … on peut imaginer un monde dans lequel, pour prendre un vol, il faudra peut-être s’inscrire à un service qui suit vos déplacements via votre téléphone. La compagnie aérienne ne serait pas en mesure de voir où vous êtes allé, mais elle serait alertée si vous avez été à proximité de personnes infectées ou de foyers de maladie connus. Des exigences similaires s’appliqueraient à l’entrée des grandes salles de spectacle, des bâtiments publics ou des plates-formes de transport public. Il y aurait des scanners de température partout, et votre lieu de travail pourrait vous demander de porter un moniteur qui suit votre température ou d’autres signes vitaux. Là où les boîtes de nuit demandent une preuve d’âge, elles pourraient à l’avenir demander une preuve d’immunité – une carte d’identité ou une sorte de vérification numérique via votre téléphone, montrant que vous avez déjà récupéré ou été vacciné contre les dernières souches de virus.

    Je vous dis que c’est la philosophie classique de presque tous les monstres semi-humains qui ont jamais vécu. C’est l’idéologie des sociopathes narcissiques. La religion des robots sans âme. Certains des plus grands maux connus de l’humanité ont été commis au nom du « plus grand bien du plus grand nombre ». Ce mantra ne peut être toléré en aucune circonstance ; on ne peut le laisser infecter notre nation et supplanter nos valeurs les plus profondes. Parce que si cela se produit, nous pourrions nous retrouver esclaves du système pendant très longtemps.

    Comme je le préviens depuis un an, de nombreux gouvernements maintiennent ou réintègrent (dans le cas des États-Unis) des mesures de confinement et de restriction en cas de pandémie, et il devrait être clair pour tout le monde que ce processus circulaire de tyrannie médicale n’est pas prêt de s’arrêter. Il n’est jamais censé se terminer. L’objectif de l’establishment, des globalistes et des gouvernements, est de maintenir les restrictions en place indéfiniment.

    Les médias grand public ont constamment attaqué l’affirmation selon laquelle les gouvernements appliqueraient les passeports vaccinaux comme une théorie du complot. Maintenant, ils admettent ouvertement que le plan est d’instituer des passeports vaccinaux et ils le défendent vigoureusement. Ils discutent avec une ferveur avide de la manière dont ils pourraient être en mesure de FORCER ou d’obliger chaque personne à se faire vacciner, même si elle ne le souhaite pas et même si le vaccin ne sert à rien.

    J’ai mes propres doutes sur le vaccin, sa finalité et sa sécurité, mais n’oublions pas que le vaccin est au minimum un tremplin vers les passeports vaccinaux. Les passeports sont la clé de tout. Sans les passeports, la tyrannie médicale ne peut être établie. Sans les passeports, ils n’ont aucun moyen de pression sur la population pour dicter les aspects fondamentaux de nos vies. Ils ont BESOIN des passeports afin d’obtenir leur « Grand Reset ». Sans un système de crédit social de type « papiers s’il vous plaît » en place, leur « Reset » s’effondrera.

    Il est donc impératif par-dessus tout que les passeports vaccinaux ne soient jamais autorisés à prendre racine. Le programme doit être arrêté et détruit.

    Je ne suis pas un « influenceur » majeur dans les cercles conservateurs ou du mouvement de la liberté. Je ne suis pas une grande personnalité de YouTube ou un Juggernaut médiatique. Je n’ai pas le soutien d’une grande entreprise ou des poches profondes pour stimuler une campagne nationale. Je n’aime pas particulièrement parler en public, même si j’ai appris à le faire. Je suis simplement un écrivain qui aime les valeurs de la liberté, les valeurs de la raison et, dans de nombreux cas, les valeurs de la foi qui donnent un sens à l’humanité. Et ce que je vois, c’est un besoin extrêmement sérieux ; le besoin d’une ligne de front organisée contre la tempête de la dictature qui est à notre porte.

    Ce que je suggère est simple : une campagne nationale contre les passeports médicaux. Les globalistes, les socialistes et les corporatistes comprennent le concept de « pression » et savent comment l’appliquer pour obtenir ce qu’ils veulent. Je crois que nous devons également apprendre à exercer des pressions dans le sens inverse. Il ne suffit pas de rester assis dans nos maisons, isolés les uns des autres, en sachant que des millions d’autres personnes ressentent la même chose que nous. Nous devons aussi agir.

    Nous devons envoyer un message : NOUS NE NOUS SOUMETTRONS PAS !

    Je ne suis pas sûr qu’une seule personne ait le « poids » nécessaire pour mener cette campagne seule, et c’est probablement mieux ainsi. Ce qu’il faut, c’est un mouvement de masse uni par des principes, et non un mouvement empêtré dans un culte de la personnalité.

    Il existe de nombreuses façons d’y parvenir, des actions simples aux stratégies plus complexes. Tout militant de la liberté peut envoyer un message par le biais de pancartes, d’autocollants pour pare-chocs, de publicités, de panneaux d’affichage, etc., rappelant à l’establishment que nous refuserons de nous soumettre au vaccin ou aux passeports vaccinaux en toutes circonstances. Ils doivent comprendre que rien de ce qu’ils peuvent faire ne nous fera changer d’avis. Rien.

    La principale stratégie de la secte Covid a été de travailler avec de grandes entreprises pour exiger des preuves de vaccination (passeports vaccinaux). Nous devons faire savoir à ces entreprises, sans ambiguïté, que nous cesserons tout soutien comme consommateur à leurs activités. Nous ne travaillerons pas pour elles et nous ne leur donnerons pas un centime de notre argent. Au lieu de cela, nous nous adresserons à de plus petites entreprises locales, pour savoir si elles font partie de la campagne « Nous ne nous conformerons pas », et si c’est le cas, nous les soutiendrons à la place. Il est temps de donner une leçon à ces entreprises et de les mettre hors service en retirant notre argent et notre travail de leurs poches.

    La stratégie suivante de l’establishment a été de rendre obligatoire la vaccination des fonctionnaires. Encore une fois, les débrayages massifs sont la solution. Laissez-les transpirer en perdant la moitié de leurs effectifs. Et puis peut-être les traîner en justice. Enterrez-les dans des procès tout en étranglant leur capacité à fonctionner.

    Finalement, l’administration Biden va tenter de mettre en place des fermetures et des contrôles de vaccins au niveau fédéral. Ce n’est qu’une question de temps. C’est là que l’organisation est vitale. Les comtés et les États à majorité conservatrice et défenseurs des libertés doivent s’unir et dire une fois de plus « Nous ne nous plierons pas ». Si le gouvernement de votre État est de la partie et défie Biden, ce sera encore plus utile, mais ne faites pas l’erreur de croire que les gouvernements des États seront les seuls à vous protéger. Vous devez être organisés au niveau local, avec votre communauté et les entreprises locales prêtes à prendre position. Cela doit commencer maintenant, avant qu’il ne soit trop tard.

    Enfin, si la secte Covid décide d’utiliser la force directe comme option, nous devons être prêts à riposter. Sans organisation locale au minimum, se défendre sera difficile voire impossible. Cela signifie qu’il faut faire revenir une vieille tactique des Pères Fondateurs : La milice.

    Il y a un temps pour la préparation et un temps pour la prise de risques. Sans risque, il n’y a pas de liberté. Nous approchons rapidement d’un moment où les joueurs et les vrais croyants pourraient décider du sort du monde pour le prochain siècle. Un mouvement populaire et organique doit être rassemblé pour lutter contre la marée montante du totalitarisme. Chacun de nous ne peut faire que sa petite part, mais ensemble, de concert, je crois que nous pouvons arrêter la tyrannie médicale et le Reset dans son élan et même inverser les dommages causés.

    Je crois que nous vivons ici, à ce carrefour, pour une raison. Je crois que nous sommes censés être ici, que nous avons la chance d’être les bonnes personnes au bon endroit et au bon moment. Je crois que nous pouvons mettre fin à ce mal, mais seulement si nous osons essayer. Cela commence par un simple geste : Dire au monde « Nous ne nous soumettrons pas ! » Et ensuite, nous devons tenir notre promesse.

    Brandon Smith – Traduit par Le Saker Francophone ► https://lesakerfrancophone.fr/nous-nobeirons-pas-une-campagne-contre-la-tyrannie-medicale

    J'aime

  5. La connerie humaine n’a pas de limite… ni de frontières !

    Le pass sanitaire a ses paradoxes partout où il est mis en place, notamment en Italie. Nos voisins transalpins peuvent en effet, depuis le 6 août, faire valoir leur vaccination contre le Covid-19 – ou un test PCR négatif ou un certificat de rétablissement – pour avoir accès à certains établissements, dont les restaurants. Seulement, certains clients ont fait savoir leur mécontentement en découvrant que certains lieux réservaient les places en terrasse aux personnes non-vaccinées. Les détenteurs dudit pass sanitaire se voient, eux, contraints de se restaurer à l’intérieur, comme le rapportent nos confrères du Corriere della Sera.

    https://www.capital.fr/economie-politique/en-italie-pour-manger-en-terrasse-il-vaut-mieux-ne-pas-avoir-de-pass-sanitaire-1412513

    Donc des vaxxinés se sont plaints !…

    J'aime

  6. Dr Madej vous explique le transhumanisme via la vaccination covid

    https://autonomes.blogspot.com/2021/08/dr-madej-vous-explique-le.html

    Guadeloupe : On ne touche pas à nos enfants !

    https://autonomes.blogspot.com/2021/08/guadeloupe-on-ne-touche-pas-nos-enfants.html

    Les mafieux vont essayer toutes les manipulations possibles pour amener les enfants à se faire injecter des produits toxiques en allant même les chercher dans les établissements scolaires !

    Il y a lieu de prévenir tous les parents des dangers qui menacent les enfants.

    Samedi le peuple manifestera contre le Pass de la honte mais encore plus contre les injections géniques que ces individus démoniaques voudraient injecter aux enfants !

    C’est maintenant une question de vie ou de mort !

    J'aime

  7. À VÉRIFIER / 1 seule source ;

    BOMBSHELL » Les virus ne sont rien d’autre que des débris de cellules mortes – Les particules virales ne sont ni aéroportées ni contagieuses – et ne provoquent aucune maladie ! Toute la théorie des germes a été complètement démystifiée ! L’AFFIRMATION DU GOUVERNEMENT SELON LAQUELLE LES VIRUS PROVOQUENT DES PANDÉMIES EST UN CANULAR GÉANT !

    https://darrellhines.net/2021/07/14/bombshell-viruses-are-nothing-more-than-dead-cell-debris-virus-particles-are-neither-airborne-or-contagious-nor-do-they-cause-any-disease-or-illness-all-germ-theory-has-been-completely/

    https://jeminformetv.com/2021/08/24/la-cour-supreme-des-etats-unis-a-statue-que-le-pathogene-covid-nest-pas-un-vaccin-est-dangereux-et-doit-etre-evite-a-tout-prix-big-pharma-et-anthony-fauci-ont-perdu-un-proces-inten/

    Lien vidéo :

    https://www.bitchute.com/embed/hDE8TbRiltgj/?feature=oembed#?secret=NTYWrhrl95

    J'aime

    1. Houla ! La source est tarie et également le cerveau qui a écrit des crétineries pareilles ! Il y a toujours un débat scientifique planétaire pour trancher si un virus doit être considéré comme un être vivant ou pas !

      J'aime

      1. Merci mon rien !

        Rien que l’accroche du titre, un rien putassier allume tous les voyants au rouge !

        Par ailleurs la vidéo bichute n’est pas du jour.

        Volti a relayé le tout en commentaire dans son blog en mettant les ???

        Bon, perso, je l’ai mis quand même, mais j’ai un doute sur l’APPEL du Dr VIELPEAU…

        J’ai appelé son cabinet médical et ai laissé un message, on verra bien !

        Alors y parait que Pelloux a péter les plombs en live, encore une fois ?

        L’a pas eu sa dose ?…

        J'aime

      2. Ah! le PEU-LOUP ! Un CHIE-WAOUAH-WAOUAH ! C’est tout ! Teinture de circonstance chez Mort-andini et attitude Molièresque face à Fouché !
        Bon s’il a le temps d’aller sur les plateaux c’est que les urgences sont super débordéeeeeeeeees de non-injectés irresponsables ! hein !

        J'aime

  8. Transmis par mail : A faire circuler : Bonnes nouvelles :
    Vidéo de Me Carlo BRUSA du 17.08.2021 (intitulée La censure ne bloquera pas le droit !) comportant des informations pratiques capitales pour traverser la situation actuelle de manière libre et sereine et ce, en toute légalité. Elle apporte d’excellentes nouvelles permettant de vivre sans se faire vacciner ni se faire tester par PCR et ceci dans le respect du droit.
    Première excellente nouvelle :
    Le décret concernant le passe sanitaire déroge à la loi pour les tests antigéniques.
    Sur la base des textes de loi, Me BRUSA informe que, contrairement à ce que le décret précise, les tests antigéniques n’ont pas l’obligation d’être réalisés en présence d’un tiers professionnel de santé (par ex. pharmacien).
    Dans les faits, chacun peut se faire un auto-test et produire une attestation sur l’honneur concernant le résultat du test. Nul besoin de le faire devant un tiers professionnel de santé.
    Cela signifie qu’il n’est pas obligatoire de se faire vacciner ni de faire de test PCR pour avoir accès aux endroits où le pass est demandé.
    Un auto-test avec attestation sur l’honneur est juridiquement valable.
    Cette preuve est actuellement acceptée à Paris dans plusieurs endroits et même dans un grand CHU parisien.
    Vous trouverez, en pièce jointe, le document de Me BRUSA présentant les éléments juridiques qui justifient que vous pouvez vous auto-tester et présenter une attestation sur l’honneur pour accéder à tous les endroits où le passe est demandé (Hôpitaux, Ephad, Bars, Restaurants,…..).
    En cas de refus d’un établissement, vous êtes en droit de porter plainte pour discrimination.
    Ce texte est présenté oralement dans la vidéo suivante :
    Vidéos WebTV – Dernière vidéo YT 100821 – Réaction19 (reaction19.fr)
    Deuxième bonne nouvelle :
    Le passe sanitaire est illégal.
    Les preuves juridiques seront mises en ligne aujourd’hui sur le site de l’association REACTION 19 de Me BRUSA.
    Ce document pourra être imprimé et remis aux établissements exigeant un passe sanitaire afin de les informer que le passe sanitaire étant illégal, les contrôles pratiqués sont, de fait, également illégaux.
    Troisième bonne nouvelle :
    Aucun employeur ne peut exiger la vaccination de son personnel, hormis les professions ciblées dans le décret (personnel soignant et pompiers).
    Dans la vidéo ci-dessus, Me BRUSA explique succinctement comment procéder avec un employeur qui vous obligerait à vous faire vacciner. Il répond à des questions primordiales au sujet des droits des employeurs et des employés.
    Quatrième bonne nouvelle :
    La Commission Européenne vient d’autoriser les anticorps monoclonaux pour traiter le COVID :
    Depuis le 7 août, l’Italie a mis en pratique cette autorisation en accordant aux médecins le droit d’utiliser ces traitements.
    La France va suivre étant donné que c’est une décision européenne.
    Donc si les traitements sont désormais autorisés, il n’est pas besoin de se faire vacciner !
    Cinquième bonne nouvelle :
    Me BRUSA fera un live pour expliquer plus en détail la situation dans le monde du travail (obligations des employés et des employeurs, droit de retrait, arrêts maladies, contrôles, sanctions, passe sanitaire, ….)
    Sixième bonne nouvelle :
    Me BRUSA fera un autre live le 25 août pour donner les points juridiques pour la protection des enfants et tranquilliser les parents avant la rentrée scolaire et, de manière plus générale, expliquer la politique de « vaccination » mise en place par l’Etat.

    https://reaction19.fr/

    J'aime

  9. Je suis passée devant des terrasses bondées en été lorsque la météo est belle (ce jour grand ciel bleu, 27 degrés)… Un tout petit tiers des tables occupées…dont certaines avec 1 seule personne !

    Je m’amuse à regarder ces gens comme si je regardais une vitrine…ça en agasse certains…et je me marre intérieurement.

    Je vois de plus en plus de gens avec des handicaps divers et variés, membres, yeux…pour ce qui est visible.

    Ça marche bizarrement, ou un bras dans une position totalement anormale…z’ont gagné à la loterie vaccinale !

    Aimé par 1 personne

  10. Tiens ! Heureusement que dans toute cette anti-science la vraie science continue de faire le job…(Journal of Infection, article en impression).
    Des anticorps renforçant l’infection ont été détectés dans les Covid-19 symptomatiques.
    Or, l’augmentation des anticorps dépendant de l’infection (ADE) est une préoccupation potentielle pour les “vaccins“.
    Les anticorps renforçant l’infection reconnaissent à la fois la souche Wuhan et les variants delta, faisant de l’ADE un risque potentiel pour les vaccinés infectés par les variants delta.

    https://www.journalofinfection.com/article/S0163-4453(21)00392-3/fulltext#relatedArticles

    J'aime

  11. https://lemediaen442.fr/laustralie-sombre-dans-une-dictature-sanitaire-effroyable/

    Nous sommes sur la chaîne d’information 9 News Sydney. La présentatrice adopte un ton extrêmement grave face à une situation de crime extrême. Un homme qui éternue avec le nez qui coule est recherché par la police australienne. Son crime ? Anthony Karam a été testé positif au COVID-19. Les caméras de surveillance, installées dans l’ascenseur d’un immeuble, montrent l’homme de 27 ans qui a éternué. Sa tenue vestimentaire — en peignoir — ne semble pas montrer un homme qui cherche à fuir ou préparer un braquage, mais plutôt récupérer ce qu’il y a dans sa boîte aux lettres. Pourtant il est recherché comme un fugitif : son portrait, son nom, son âge, son adresse sont divulgués dans tout le pays, la chasse est ouverte :

    « La police de NSW a émis un mandat d’arrêt contre Anthony pour non-respect de l’ordre de santé publique. Anthony est décrit comme étant d’apparence méditerranéenne — moyen-orientale, avec un teint olive —, environ 1,70 m de haut et une carrure mince. Il a de courts cheveux noirs, des yeux marron, une barbe et une moustache… La police lance un appel à l’aide publique pour localiser un homme de 27 ans, Anthony Karam, recherché en vertu d’un mandat d’arrêt. Quiconque voit Anthony est prié de ne pas l’approcher, mais d’appeler immédiatement Triple Zero (000).… Toute personne ayant des informations sur l’endroit où se trouve Anthony est priée de contacter Échec au crime : 1800 333 000 ou https://nsw.crimestoppers.com.au. Les informations sont traitées de manière strictement confidentielle. Il est rappelé au public de ne pas signaler les crimes via les pages de médias sociaux de la police de NSW. »

    Plus loin dans la vidéo, on sent que la folie a prit le pas sur la raison. C’est un groupe de huit adolescents qui sont arrêtés et menottés à la suite d’une fête après la tombée de la nuit. Ils auront une amende de 1000 dollars. Un joueur de la National Rugby League sera lui aussi inquiété après avoir rendu visite à un ami. Des accusations criminelles pourrait être portées contre lui.

    Pour ceux qui ne veulent pas de ce monde, sachez que c’est notre avenir et qu’il faut descendre dans la rue, sinon c’est la fin.

    Marcel D. pour Le Média en 4-4-2 .

    J'aime

  12. Hahaha ! Et puis il m’a l’air bien musulman le garçon pour peu qu’il est un coran sur lui, c’est sûr il va nous faire un attentat au rhume. Avec toutes ces talibaneries sait-on jamais ! Quand je te dis que la connerie n’a pas de limite et qu’il n’y a pas plus borné qu’un con !

    J'aime

    1. Oh purge ! z’ont osés aller jusque là ! Il y a encore à creuser ou on a bien touché le fond là ? Quoique avec ces crétins sphériques…

      J'aime

      1. Dans le style blague, mais je ne suis pas très en forme…
        Qu’est-ce qu’il lui a pris de décéder en décembre 2019 le Alain Bellec dit BARRIÈRE ? Nous aurait fait un tube : GESTE !

        J'aime

      2. Petites dérogations

        À Westfield Rosny, deuxième centre commercial de l’Est parisien, le nombre de vaccinations quotidiennes est tombé de 930 à 500 par jour. Toutefois, les responsables sont prêts à trouver des concessions.

        «Lorsque les personnes qui souhaitent se faire vacciner n’ont pas fait de test PCR, nous les laissons quand même rentrer si le centre de vaccination est situé à côté de l’entrée, ou alors nous les faisons accompagner par un vigile», explique-t-elle au journal. «Mais cela ne sera plus possible lorsque la fréquentation augmentera à nouveau, à la rentrée.»
        Baisse de fréquentation

        Sur le plateau de BFMTV, le délégué général du Conseil national des centres commerciaux (CNCC), Gontran Thüring, a fait part de sa crainte quant à une baisse de la fréquentation.

        «Les plus grands centres commerciaux peuvent représenter 50.000 visiteurs par jour, vous imaginez le nombre de contrôles qu’il faut effectuer et le risque de constitution de files d’attente?», soulignait-il le 16 août.

        L’instauration du pass sanitaire va poser «des difficultés de recrutement sur un très court terme», car cela «dépend d’arrêtés préfectoraux et, en général, il y a très peu de temps entre l’arrêté préfectoral et la mise en œuvre», estime Emmanuel Le Roch, délégué général de la Fédération du commerce spécialisé (Procos), sur BFMTV.

        «On s’inquiète de ce qui va se passer en termes de fréquentation, notamment au moment de la rentrée scolaire qui est un grand moment de commerce», poursuit-il, jugeant qu’une baisse de la fréquentation des centres commerciaux et des grands magasins est «inéluctable», car tous les Français ne sont pas encore vaccinés.

        Selon le bilan d’activité de l’exercice 2020 du Conseil national des centres commerciaux, «l’année a été profondément marquée par la crise sanitaire mondiale».

        «Malgré plus de trois mois de fermeture, les centres commerciaux ont enregistré une baisse de leurs chiffres d’affaires limitée à 6,4% (hors confinement) par rapport à l’année 2019 qui avait elle-même enregistré la meilleure performance depuis dix ans», informe le communiqué de l’institution.
        =*=
        Bon ça s’arrange pas !

        J'aime

    2. Comment se faire vacciner si un pass sanitaire est demandé? Une situation cocasse qui se produit apparemment dans certains grands centres commerciaux qui abritent des centres de vaccination.

      Pour entrer dans toute grande surface de plus de 20.000 m2, le pass sanitaire est obligatoire depuis le lundi 23 août. En France, plus de 150 centres commerciaux sont concernés et exigent la présentation d’un passe sanitaire valide. Le hic, comme le relève Le Figaro, c’est que certains hébergent des centres de vaccination.

      Selon le média, l’obligation de présenter un pass sanitaire pour y accéder a fait chuter le nombre de vaccinations réalisées dans ces centres.
      =*=
      Quand les cons seront sur orbites y’en a qui n’ont pas fini de tourner !

      J'aime

  13. Ce soir, sur ma zone rurale, beaucoup d’activité dans le ciel.

    Des engins tournoient depuis 1 heure.

    Belle Lune orangée, sur la photo des points lumineux apparaissent à différents endroits, ovnis ???

    J'aime

      1. Oui…et d’ici le 15 septembre max, vont nous faire un faux drapeau…

        Le 11/09 à tout hasard !

        11/09 = 119 dans la codification FM = la chute.

        J'aime

  14. NOUS SOMMES ARRIVÉS AU POINT DE BASCULE et la vérité sur le coup d’état mondial est en train de sortir de partout.
    Un compte twitter est en train de dévoiler clairement le fonctionnement réel de l’empoisonnement planétaire en cours (https://twitter.com/Parsifaler) : sénescence généralisée en accéléré, perte totale d’immunité, incapacité à respirer naturellement… Une réinvention du concept de TORTURE à un degré de cruauté élevé.
    Il est urgent pour les prédateurs de l’Humanité de frapper un grand coup pour tenter coûte que coûte de stopper la vérité en marche.

    J'aime

  15. Ah ?…

    https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/08/24/passe-sanitaire-dans-les-centres-commerciaux-l-arrete-prefectoral-suspendu-dans-les-yvelines_6092247_3234.html

    Passe sanitaire dans les centres commerciaux : l’arrêté préfectoral suspendu dans les Yvelines

    Le tribunal a considéré que l’absence d’aménagements permettant d’accéder sans passe aux commerces essentiels dans les galeries marchandes invalidait la décision du préfet.

    Le tribunal administratif de Versailles a suspendu, mardi 24 août, un arrêté du préfet des Yvelines rendant obligatoire le passe sanitaire dans les centres commerciaux, au motif qu’il empêchait l’accès aux biens de première nécessité aux personnes n’en disposant pas.

    Ces restrictions « s’appliquaient de façon générale et absolue à l’ensemble des commerces situés dans les grands magasins et centres commerciaux listés dans l’arrêté », estime le tribunal dans son jugement, « sans que n’aient été prévus des aménagements pour permettre aux clients ne disposant pas de passe d’accéder à ceux de ces commerces qui vendent des biens et services de première nécessité ».

    J'aime

    1. Oh purge ! Comme dirait RIEN !

      Nécessité d’un « accès à un choix suffisant »

      Au début du mois d’août, le gouvernement a demandé aux préfets d’imposer le passe sanitaire pour les surfaces de plus de 20 000 m² dans les départements où le taux d’incidence de l’épidémie dépasse les 200 pour 100 000 habitants sur une semaine.

      « La loi est un peu floue, mais lorsqu’on regarde ce qu’avait dit le Conseil d’État ou le Conseil constitutionnel, il faut veiller à ce que les consommateurs aient accès à un choix suffisant » en termes de produits alimentaires et de pharmacie, a dit à l’AFP Jacques Creyssel, délégué général de la Fédération du commerce et de la distribution.
      Article réservé à nos abonnés Lire aussi Extension du passe sanitaire : les risques de tension avec les usagers pèsent sur le moral des vigiles

      Regrettant que « certains préfets soient allés au-delà », il s’est réjoui de la décision du tribunal administratif. En outre, « il y a un certain nombre de départements où le taux d’incidence baisse chaque jour », a souligné M. Creyssel. « Lorsqu’on voit les répercussions économiques, on demande que la fin de cette obligation soit automatique » quand le taux d’incidence est en deçà des 200 pour 100 000 habitants, a-t-il insisté.
      =*=
      Ça paSSe plus ?…

      J'aime

  16. Vaccinations – Le très contesté Louis Fouché dans « Morandini Live »: « J’ai l’impression d’être invité dans un dîner de con ! » – VIDEO

    Fouché – Pelloux – Philippot et je sais pas qui…

    J'aime

  17. 4 MAINS POUR FERMER LA GOULE À CHARLIE ET SES CHARLOTS !

    Pour les ceusses qui voient toujours pas où est le blème, voici la dernière chronique du presque Dr. T’Ché-RIEN qui m’a fournie en plus de la vidéo de Ricardo, les 2 photos/infos plus haut et à laquelle j’ai rajouté ma patounnette pour cloquer une bonne mandale danlagoule des Charlots des Charlie, entre autre, paskia du monde ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/01/4-mains-dans-ta-gueule-charlie-rien-et-jbl1960-de-janvier-2021.pdf

    Cliquer pour accéder à 4-mains-dans-ta-gueule-charlie-rien-et-jbl1960-de-janvier-2021.pdf

    J'aime

  18. Le virologiste. Wilson vs Patrick Gunnels ( présente a tord comme Derek Knauss) , attaque le CDC en justice pour virus inexistant.

    15 000 échantillons testés : influenza A et B….bref la grippe. Confirme par l’université de Stanford et celle de Cornell.

    Alors, oui, peine de mort pour les journalistes et célébrités Collabos !

    Pas de quartiers !

    J'aime

  19. Transmis par mail : Extrait : La condition pour rencontrer le pseudo-pape François : devenir un rat de laboratoire

    Citation des médias : « Seules les personnes entièrement vaccinées pourront participer au programme lors de la visite et de la rencontre avec le pape François, en septembre. »

    Réponse : Pourquoi la Conférence épiscopale slovaque n’a-t-elle pas demandé au gouvernement slovaque de refuser la visite de Bergoglio au cours de la coronapsychose ? Pourquoi n’ont-ils pas demandé à Bergoglio d’annuler sa visite en raison de l’exposition des croyants à la pression de l’État pour se faire vacciner à l’aide d’un vaccin expérimental ?

    Quelle absurdité d’organiser une visite inutile et, sous couvert d’accueillir le soi-disant Saint-Père, de forcer les catholiques à devenir des rats de laboratoire ! Les experts mondiaux appellent le vaccin à ARN messager une expérience interdite sur les humains. Le Code de Nuremberg a déjà condamné ce crime. On sait que ce vaccin modifie non seulement le génome humain, mais appartient également au processus de puçage, contre lequel Dieu met en garde en parlant du lac de feu. Et ce prétendu vaccin est devenu une condition pour rencontrer le soi-disant Saint-Père ! Celui qui veut rencontrer Bergoglio est un assassin qui a perdu la raison et le jugement.

    Bergoglio a dit de ce vaccin génocidaire qu’il doit être administré à tout le monde ! Il ne prête aucune attention aux avertissements alarmants des experts, ni aux statistiques sur les décès et aux graves répercussions de ce vaccin sur la santé. Les scientifiques qualifient la vaccination actuelle de crime contre l’humanité qui n’a jamais été commis à une telle échelle. Mais qui est donc Bergoglio ? Cela ne prouve-t-il pas qu’il est un criminel de masse contre l’humanité ?

    Dès le départ, des scientifiques ont mis en garde contre ce vaccin, affirmant que la modification du génome transformerait toute la race humaine en organismes génétiquement modifiés. C’est, par le fait même, une extermination progressive de l’humanité. C’est une rébellion et un crime contre Dieu le Créateur ! Bergoglio promeut avec véhémence cette rébellion. Le fait que ces vaccins contiennent des tissus arrachés à des enfants à naître est une manifestation de satanisme, que le soi-disant Saint-Père encourage également. Tous ceux qui veulent le rencontrer doivent d’abord recevoir cette marque satanisante, afin qu’ils puissent aveuglément effectuer d’autres pas sur le chemin descendant qui mène à l’enfer. C’est le but de cette soi-disant visite du Saint-Père en Slovaquie ! Il s’agit d’un coup porté au cœur de Notre-Dame des Douleurs, car celui qui devrait venir avec un avertissement urgent contre la vaccination actuelle, arrive en tant qu’agent de mort.
    =*=
    C’est les catholiques eux-mêmes qui le disent, hein ?

    J'aime

  20. Scandale sanitaire | 1981 – 2021, du sang contaminé à aujourd’hui

    Publié le 25 août 2021 par Marguerite Rothe ► https://www.margueriterothe.com/2021/08/scandale-sanitaire-1981-2021-du-sang-contamine-a-aujourd-hui.html

    Ou les édifiantes similitudes de deux scandales de santé publique.

    (les mises en gras sont de mon fait. M.R.)

    « Quelle est l’utilité de l’expérience, sinon d’éclairer l’avenir ? Et pourquoi déterminer les causes des catastrophes sinon pour les dénoncer, les supprimer et éviter ainsi la répétition à long terme de leurs effets ? D’où la première question à se poser face au désastre sanitaire des années 2020 : avons-nous déjà connu une pareille tragédie et quelles en étaient les causes ?

    Une question dont la réponse devrait être évidente et porter à réfléchir, s’agissant du drame du sang contaminé, considéré, depuis les années 1980, comme le plus révoltant scandale politico-sanitaire de notre histoire, et présentant de troublantes similitudes avec les errances caractérisant la gestion du Covid.

    D’autant qu’à quarante ans de distance, on est confronté à la notabilité indiscutable du même lanceur d’alerte, le Prix Nobel Luc Montagnier qui, dans un cas comme dans l’autre, aura été attaqué par les mêmes médiocres, secondés par la même meute de journalistes à leur botte, pour avoir eu raison trop tôt. Luc Montagnier qui, le 17 août 1983 après avoir découvert le virus du SIDA (1), écrivait à Philippe Lazar, directeur de l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) pour lui signaler un risque de contamination par voie sanguine. Mais sans que ce dernier en tire les conséquences en termes de transfusion sanguine, ce qui sera à l’origine du scandale du sang contaminé causant des milliers de morts parmi les transfusés. Qui douterait aujourd’hui qu’on aurait dû écouter Montagnier ?

    Et le même Luc Montagnier qui, quarante ans plus tard, en avril 2020, d’abord sur TF1 puis sur Cnews, sera l’un des premiers à affirmer que le Covid était une création de laboratoire, ce qui fera de lui la risée des « scientifiques » politiquement corrects, avant que l’on finisse par admettre un an plus tard… qu’on aurait dû écouter Montagnier !

    Luc Montagnier encore qui, en janvier 1984, inaugurait un laboratoire de haute sécurité permettant la mise en culture du virus du Sida et l’élaboration du test « Eliza », dont 125 000 exemplaires par mois seront achetés par l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, et les pays scandinaves… longtemps avant d’être homologués en France où le sang à transfuser, récolté sans être testé, et notamment dans les prisons parmi les toxicomanes, continuait de répandre la mort avec la complicité des autorités !

    Mais les analogies avec la gestion du Covid deviennent encore plus troublantes, lorsqu’on se souvient que Georgina Dufoix, ministre des Affaires Sociales, s’était dans un premier temps opposée au remboursement des tests de dépistage du VIH par l’Assurance Maladie, tandis qu’Edmond Hervé, Secrétaire d’Etat à la Santé déclarait en mai 1985 :

    « D’un point de vue sanitaire, le dépistage systématique a plus d’inconvénients que d’avantages ».

    Troublante similitude, à quarante ans de distance, avec les propos d’un autre irresponsable, le Premier Ministre Edouard Philippe affirmant, le 1er avril 2020 :

    « Il n’y a pas de preuve que le port du masque dans la population apportera un bénéfice. Ce serait plutôt le contraire… »

    Mais revenons à Luc Montagnier qui, en février 1985 publiait un article scientifique apportant la preuve que seule l’inactivation du virus par des techniques de chauffage permettait de préserver la santé des sujets transfusés, alors qu’à la même époque, l’un des responsables du CNTS (Comité National de Transfusion Sanguine), Gérard Jacquin, préconisait, pour des raisons financières et sans aucun égard pour les morts qui en résulteraient, que ce sang chauffé, seule garantie de survie pour les transfusés, ne soit mis à leur disposition qu’après écoulement de la totalité des stocks de sang contaminé ! A quarante ans de distance, les mêmes causes, à savoir l’incompétence et la corruption du marigot médical français, ne produisent-elles pas les mêmes effets ?

    Poussant plus loin l’investigation, on constate en effet que les motifs financiers les plus inavouables convergent au fil des décennies :

    Car, quels sont, dans les deux cas, ces similitudes financières ?

    En 1984 et 1985, c’est le coût jugé prohibitif des tests français de contamination par le SIDA qui motive, en un premier temps, le refus de leur remboursement par la sécurité sociale… Puis c’est paradoxalement le prix de revient moins élevé des mêmes tests, fabriqués à l’étranger par Abott, qui motive leur retard systématique d’homologation car s’opposant aux profits du concurrent français d’Abott : l’Institut Pasteur. Et c’est encore pour les motifs financiers les plus sordides que les poches de sang que l’on savait contaminées continueront de semer la mort : avant de passer à des produits plus sains, il ne fallait pas perdre un centime des retombées financières résultant de l’écoulement des stocks contaminés !

    A mettre en parallèle avec la même abjecte stratégie du profit, conduisant à refuser, en 2021, des traitements par l’Hy dro xychl oro quine, puis par l’I ver mec tine et l’A zi th ro my cine… 😉 🖕GGLE

    Pourquoi ? Parce que les milliards de bénéfices attendus de la commercialisation des vaccins étaient conditionnés par l’obtention d’une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) dite « conditionnelle ». Conditionnelle… c’est-à- dire justifiée par une urgence sanitaire résultant de l’absence de toute autre médication. Hydro 😉 , Iver 😉 et Azi 😉 n’avaient donc qu’une seule contre-indication : reconnaître leur efficacité interdirait d’évoquer une prétendue « urgence sanitaire », faisant ainsi obstacle aux superbénéfices (2) de quelques prédateurs industriels de la chimio-pharmacie ! Ce qui conduira à des attaques d’une violence inouïe orchestrée par les spadassins stipendiés de la chimio-pharmacie contre les Professeurs Montagnier, Joyeux, Raoult, Péronne, dont le crime inexpiable aura été de prendre la défense des malades…

    Subsiste pourtant une grave question : l’évaluation du risque encouru par la population suite à l’obligation vaccinale, compte tenu des effets secondaires non vérifiés, à moyen et à plus long terme, de ces pseudo va c cins tels que le Pfizer. Question une fois de plus posée par le Professeur Montagnier, mais qui est bien loin d’être le seul, puisque même le docteur Michael Yeadom, qui est tout de même l’un des anciens vice-présidents et directeur scientifique de Pfizer se joint à lui pour sonner le tocsin…

    Pourquoi « pseudo-v a c c ins » ? Parce qu’agissant sur la réplication de l’ARN (3), il s’agit en réalité d’une thérapie génique, donc, selon Montagnier et nombre de médecins de premier ordre, d’une thérapie susceptible d’impacter sur le long terme le capital génétique de toute une population avec des conséquences mortifères non évaluées à ce jour.

    D’autant que se pose la question de la fiabilité de la firme Pfizer, comme le suggère une question avec demande de réponse écrite du député RN Mathilde Androuët à l’Assemblée nationale

    « La commission a-t-elle pris en compte le passif du laboratoire Pfizer ? (4) »

    Un passif judiciaire qui fait effectivement froid dans le dos, puisque cumulant au fil des décennies plus de 6 milliards de dollars de condamnations pécuniaires, pour plus de quarante mises en cause pour actes délictueux, notamment pour corruption, tromperie sur l’efficacité et les effets secondaires de certains médicaments, Géodon, Lyrica, Zyvox, Bextra… et même une plainte d’un gouvernement africain pour expérimentation sauvage sur des enfants de la Travafloxacine, ayant entraîné des infanticides (5) !

    Pourtant, rassurez-vous, braves gens, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes hexagonaux, puisque la plus rigoureuse autorité française, l’incorruptible Conseil Constitutionnel, a donné son accord concernant le passe sanitaire et l’obligation vaccinale. Un Conseil Constitutionnel d’autant plus crédible sur ce dossier que celui-ci est géré par le prestigieux cabinet américain Mc Kinsey.

    Pure coïncidence – qu‘alliez-vous penser ? – si ce même cabinet Mc Kinsey est chargé du lobbying des firmes pharmaceutiques encaissant des milliards grâce au vaccin… Et même coïncidence lorsque des esprits manifestement « complotistes » s’étonnent qu’il soit dirigé depuis Paris par Victor Fabius (6), fils du Président du Conseil Constitutionnel, un certain Laurent Fabius, qui fut Premier Ministre lors du scandale du sang contaminé…

    Il serait peut-être temps de se demander de qui on se moque et quand viendra le jour de présenter l’addition… »

    Et, cerise sur gâteau, les Vaquecinés 😉 (donc infectés) peuvent donner leur sang sans délais…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s