VAXXINÉS + NON-VAXXINÉS = ON NE SE SOUMET PAS !

SUITE DEVIDÉOS/PDFs À VOIR/LIRE ET À DIFFUSER SANS PITIÉ POUR FAIRE TOMBER LA DICTATURE SANITAIRE !

NON AU paSS-NAZItaire !

La Capsule #59 - On ne se soumet pas - La Croix du Sud — InfoVF

Vidéo rumble (12:54) de la Capsule#59 de La Croix du Sud

SINON !?!

vaccine-vs-non-vaccine

Détournement, du poème de Martin Niemöller écrit en 1942, par mézigue le 18 août 2020 ;

« Lorsque les Brigades de Contrôle Sanitaire sont venues chercher les COVID+,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas POSITIF.

Lorsqu’ils ont enfermé les ANTIVAXX,
je n’ai rien dit,
j’attendais qu’on trouve un VAXX.

Lorsqu’ils sont venus chercher les ANTIMASK,
je n’ai rien dit,
je portais le mien en attendant le vaxxin.

Lorsqu’ils sont venus chercher les Théoriciens du Complot,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas complotiste.

Lorsqu’ils sont venus me chercher,
il ne restait plus personne
pour protester. »

FORMAT TRACT-PDF À DIFFUSER SANS PITIÉ ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/tract-aux-covidiots-de-la-terre-pdf-1.pdf

▼▼▼

Preuve qu’ils sont déjà venus chercher des COVID+ pour les enfermer dans des campSSpécialCOVID+ ;

26/07/21 : Voici un court documentaire venant du site La Minute de Ricardo, de l’ancien présentateur sur France Tv et TV5 Monde, Richard Boutry. Accrochez-vous, car ce que vous allez découvrir est effrayant.

Des jeunes enfermés : Images du premier camp covid en Francehttps://lemediaen442.fr/des-jeunes-enfermes-images-du-premier-camp-covid-en-france/

Des parents ont fait part de leur inquiétude à Richard Boutry. Il est allé à proximité du premier camp covid où sont enfermés leurs enfants de 20 à 25 ans : le lycée agricole Hector Serres, 2915 Route Des Barthes, 40180 Oeyreluy. Un établissement présenté par Sud-Ouest comme offrant de « multiples possibilités »… Hector Serres, issu d’une famille dacquoise de pharmaciens, pharmacien lui-même, aurait-il été surpris d’être le prête-nom d’une prison ? C’était un pharmacien, certes, mais cet amoureux de la forêt landaise et des eaux thermales était fort loin de l’univers carcéral de Big Pharma.

Prêts pour jouer à la roulette vaxxinale ?

ROULETTEVACCINALE

27/07/21 : Les Grandes Gueules : 2 frères sont morts d’un arrêt cardiaque après une vaccination Pfizerhttps://lemediaen442.fr/les-grandes-gueules-2-freres-sont-morts-dun-arret-cardiaque-apres-une-vaccination-pfizer/ Lors de l’émission Les Grandes Gueules, Alexandra, graphiste dans le Rhône, raconte les complications post-vaccinales qui ont touché ses proches. « Cela a été très dur pour nous de prouver que c’était lié au vaccin [Pfizer], mais on a pu car c’était deux frères et deux sœurs » « Deux frères sont morts d’un arrêt cardiaque une semaine après le vaccin et deux sœurs, une qui a fait un AVC, qui a perdu la vue, et l’autre qui a eu une phlébite. »

L’auditrice explique qu’elle veut des vrais chiffres, toutes les complications post-vaccinales dont les Français n’entendent pas parler. Pourquoi les autorités cachent-elles cela ? Est-ce pour ne pas affoler la population qui fait la queue devant les vaccinodromes ?

Cliquer pour accéder à tract-pdf-5-questions-a-poser-a-ceux-qui-veulent-se-faire-inoculer-.pdf

Au moins 28737 morts suite à la vaccination Covid-19 – MàJ au 11/07/21 ► https://cv19.fr/2021/07/11/au-moins-28737-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/

10TEXTESACHANGER

TRACT-PDF N° 160721 RECTO/VERSO POUR DIFFUSION SANS PITIÉ https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/07/tract-pdf-pour-refuser-lobligation-vaccinale-et-le-pass-sanitaire-juillet-2021.pdf

Cliquer pour accéder à tract-pdf-pour-refuser-lobligation-vaccinale-et-le-pass-sanitaire-juillet-2021.pdf

APPEL À DÉSOBÉISSANCE ICI – IMMÉDIATEMENT – D’OÙ-NOUS SOMMES – SANS HAINE – NI ARMES – SANS VIOLENCE

CITATIONGANDHI

BIBLIOTHÈQUE PDF + DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS + CHRONIQUES DU PRESQUE DR. T’CHÉ-RIEN + LES CHRONIQUES DE ZÉNON = NOUS SOMMES 99.999% !

JBL1960

104 réflexions sur « VAXXINÉS + NON-VAXXINÉS = ON NE SE SOUMET PAS ! »

  1. « Ça nous crève le coeur » : le Pr Gilbert Deray ému, il lance un cri du coeur (aux non-vaxxinés bien sûr !) ► https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/ca-nous-creve-le-coeur-le-pr-gilbert-deray-emu-evoque-les-patients-non-vaccines_473436

    Sur le plateau de LCI ce mardi 27 juillet, le Pr Gilbert Deray a affirmé avec force et émotion, que non, les soignants n’avaient pas de la « colère » contre les non-vaccinés, mais « de la peine ».

    Un crève-cœur, littéralement. Le Dr Gilbert Deray a garanti avec une forte émotion, que voir des patients non-vaccinés et hospitalisés pour un Covid-19 n’était pas une source de colère pour les soignants, bien au contraire. « Ça nous crève le cœur ! », a-t-il soufflé, la voix étranglée. Invité de LCI ce mardi 27 juillet, le chef du service néphrologie de la Pitié-Salpêtrière répondait à l’interrogation de Renaud Pila, qui s’inquiétait de l’attitude des soignants face aux personnes non-vaccinées dans les hôpitaux : « Les soignants en veulent à ceux qui ne sont pas vaccinés ? On entend dire que les soignants en ont ras le bol, et quand ils voient arriver des non-vaccinés, pensent ‘Franchement…' »

    Face à cette allégation, le professeur Deray a tenu à clarifier à la fois la mission de l’hôpital, mais aussi l’attitude de son personnel. « Alors il y a plusieurs choses. J’ai entendu un médecin dire ‘il faudrait que les non-vaccinés, on ne les soigne pas, ou qu’ils payent.’ Non ! La médecine, c’est gratuit, c’est universel, on prend tout le monde en charge. Il faut le dire haut et fort, on est en France, la médecine c’est gratuit, c’est universel. » Il prend ainsi une position forte et claire contre ceux qui voudraient mettre en place une sorte de médecine à deux vitesses, où on stigmatiserait les personnes qui ont choisi de ne pas se faire vacciner.

    L’émotion a saisi le néphrologue quand il a commencé à évoquer ces patients non-vaccinés. « En fait, ce n’est pas de la colère qu’on a d’abord, c’est de la peine. Qu’est-ce qu’on voit nous ? On voit des hommes et des femmes, jeunes, ou moins jeunes, je m’en fous moi qu’elles soient jeunes ou moins jeunes, qui arrivent, non-vaccinés, intubés ventilés et que certains vont mourir, et qui nous disent, soit les patients soit les familles ‘Si on avait su…’ Ça nous crève le cœur. » Joignant le geste à la parole, la main sur la poitrine, qui tremble de cette douleur qui déborde. « Ce n’est pas de la colère envers eux, c’est de la colère envers cette situation. On sait que la première dose protège à 30% seulement contre le variant Delta, c’est 90 après la deuxième dose… Ça nous tord le cœur ! », conclut-il.

    =*=
    Revenus versés aux médecins par Big Pharma – source France Soir : Juillet 2020 dans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/07/01/grace-a-bill-la-piquouze-big-pharma-va-se-faire-un-max-de-flouze/

    N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.

    Mise à jour 28/07/21 : Total :172 747 € ► https://transparence-sante.covidinfos.net/#q=Gilbert%20Deray

    Donc la main sur le porte-monnaie plutôt !

    Qu’il aille dire cela au papa de Maxime Beltra qui lui s’est fait injecter avec 1 seule dose de Pfizer pour partir en vacances en Grèce… Et qui est mort, je jour même et donc est parti, définitivement, pour un long, long, long voyage…

    J'aime

    1. Grâce à Bill La Piquouze, Big Pharma va se faire un max de flouze !

      Revenus versés aux médecins par Big Pharma ;

      À partir de 12 on a un foyer épidémique de conflits d’intérêts ?

      N°1. La Palme d’Or revient au Pr François Raffi de Nantes. 541.729 €, dont 52.812 € de Gilead. Est-ce un hasard si on nous apprend que le coup de téléphone anonyme pour menacer Didier Raoult, s’il persistait avec l’hydroxychloroquine, est parti du téléphone portable du service d’infectiologie du CHU de Nantes, dont François Raffi est chef de service ? Sûrement une pure coïncidence.

      N°2. Le Pr Jacques Reynes de Montpellier. 291.741 €, dont 48.006 € de Gilead et 64.493 € d’Abbvie. Or Jacques Reynes a été sollicité par Olivier Véran pour piloter l’essai clinique du protocole Raoult à Montpellier alors qu’il est en même temps le coordinateur national de deux études sur le remdesivir pour le compte de Gilead. Il n’avait sûrement pas eu le temps d’envoyer au Ministre sa Déclaration publique d’intérêts (DPI).

      N°3. La Pr Karine Lacombe de Paris – Saint Antoine. 212.209 €, dont 28.412 € de Gilead. Elle est sur la dernière marche du podium, mais l’essentiel est d’y être. Il n’y a pas que le podium avec les Ministres à Matignon.

      N°4. Le Pr Jean Michel Molina de Paris – Saint Louis. 184.034 €, dont 26.950 € de Gilead et 22.864 € d’Abbvie. Or Jean-Michel Molina est co-auteur d’un article publié dans Médecine et Maladies Infectieuses sur quelques cas, pour dire que l’hydroxychloroquine ne marche pas. Médecine et Maladies Infectieuses est le journal officiel de la SPILF (Société de Pathologie infectieuse de Langue Française).

      N°5. Le Pr Gilbert Deray de Paris. 160.649€. Une belle somme pour un néphrologue qui très présent sur les plateaux télés. Attention le remdesivir peut être très toxique pour les reins.

      N°6. Le Pr Jean-Paul Stahl de Grenoble. 100.358 €, dont 4.552 € d’Abbvie. À noter que cette somme n’a pas été déclarée sur sa DPI. Or Jean-Paul Stahl est rédacteur en chef du journal Médecine et Maladies Infectieuses. C’est lui qui a comparé le Plaquénil* au papier toilette.

      N°7. Le Pr Christian Chidiac de Lyon. 90.741 €, dont 16.563 € de Gilead. Or Christian Chidiac est président de la Commission Maladies transmissibles du Haut Conseil de la Santé Publique qui a rendu le fameux Avis interdisant l’hydroxychloroquine, sauf aux mourants et demandant d’inclure les malades dans les essais officiels (donc Discovery). Son adjointe, la Pr Florence Ader, citée ci-dessous, est l’investigatrice principale de Discovery. Pure coïncidence.

      N°8. Le Pr Bruno Hoen de l’Institut Pasteur. 82.610 €, dont 52.012 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Or Bruno Hoen a attaqué l’équipe de Marseille dans un courriel du 18 mars 2020, partagé avec tous les infectiologues.

      N°9. Le Pr Pierre Tattevin de Rennes. 79.956 €, dont 15.028 € de Gilead. A noter que sur sa DPI, comme son prédécesseur, il a noté n’avoir reçu que 1000 € de Gilead ! Ca doit être le surmenage. Or Pierre Tattevin est président de la SPILF. Cette Société savante a attaqué l’hydroxychloroquine pour encourager les inclusions dans Discovery, ainsi que dans les autres études par tirage au sort avec des groupes de patients non traités (études randomisées).

      N°10. Le Pr Vincent Le Moing de Montpellier. 68.435 €, dont 4.776 € de Gilead et 9.642 € d’Abbvie. Or Vincent Le Moing pilote, avec son patron Jacques Reynes cité ci-dessus, l’essai clinique de Montpellier.

      N°11. Le Dr Alain Makinson de Montpellier. 63.873 €, dont 15.054 € de Gilead. Or Alain Makinson participe à l’étude de Montpellier avec Jacques Reynes et Vincent Le Moing. Un beau trio. Montpellier est très bien représentée.

      N°12. François-Xavier Lescure de Paris – Bichat. 28.929 €, dont 8.621 € de Gilead. Or François-Xavier Lescure est l’adjoint de notre célèbre Yazdan Yazdanpanah qui est dans le Conseil scientifique Covid-19. Il a publiquement critiqué l’équipe de Marseille pour discréditer l’hydroxychloroquine. Il est co-auteur de l’étude très contestable sur le remdésivir de Gilead, publiée dans le New England Journal of Medicine. Or cette étude n’a aucune méthodologie.

      N°13. La Pr Florence Ader de Lyon. 11.842 € , dont 3.750 € de Gilead. Or Florence Ader est l’investigatrice principale de Discovery.

      À partir de douze, ça commence à faire un foyer épidémique !

      Source France Soir du 24 juin grâce à Olivier Demeulenaere du 27 juin 2020.

      Pour comprendre comment Rockefeller créa la médecine moderne et annihila les remèdes naturels ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/05/le-dossier-rockefeller-the-rockefellers-files-par-gary-allen-en-1976-traduction-r71-en-2011-pdf-mai-2020.pdf

      Cliquer pour accéder à le-dossier-rockefeller-the-rockefellers-files-par-gary-allen-en-1976-traduction-r71-en-2011-pdf-mai-2020.pdf

      J'aime

  2. Puisqu’on en reparle, je vous rappelle cette vidéo ;

    La Conspiration d’Orion est un superbe documentaire qui résume les recherches de Seb Janiak…et d’autres…. Tout est sourcé avec d’authentiques photos ! Alors on adhère ou pas , mais au moins ça donne matière a réflexion …

    J'aime

  3. ALERTE INFO ► BULLETIN HEBDO DU RÉSEAU SENTINELLES ► SEMAINE 29 DE 2021 DU 19/07 AU 25/07 ► https://www.sentiweb.fr/5363.pdf

    59 CAS POUR 100 000 HABITANTS !

    Remontée du taux d’incidence VUS en consultation à 59 vs 37 (données consolidées) semaine 28.

    16 CAS POUR 100 000 HABITANTS !

    Taux d’incidence des cas d’IRA dus au SARS-CoV-2 (COVID-19) vus en consultation de médecine générale a ÉTÉ ESTIMÉ à 16 cas pour 100 000 habitants = Ce taux est en nette augmentation par rapport à celui de la semaine précédente (données consolidées pour 2021s28 : 4 toujours pour 100 000 HABITANTS !

    Cliquer pour accéder à 5363.pdf

    J'aime

  4. Coronavirus

    http://mai68.org/spip2/spip.php?article9277

    Le renversement de responsabilité par rapport à la vaccination

    La chasse aux non-vaccinés – 25 juillet 2021

    Transcription :

    Nos politiciens devraient déjà comprendre que vacciner une population, et la vacciner le plus possible, ça n’apporte rien. Alors, aujourd’hui, « on » fait la chasse aux non-vaccinés, « on » menace certains salariés de les licencier s’ils ne se vaccinent pas ; parce qu’en fait, « on » se cherche un bouc-émissaire pour une politique de santé publique qui est totalement inefficace.

    Dans l’association où je travaille, vraisemblablement les cas asymptomatiques avant la vaccination, et ceux infectés peu de temps après la première dose, ont tendance à développer des symptômes plus graves que ceux qui sont non vaccinés !

    Et bien ça, c’est l’effet anticorps facilitateurs qu’on n’arrête pas de décrire ; qu’on a déjà démontré sur des vaccins du type vaccin contre la dengue, et c’est une catastrophe ! Mais on le savait déjà à la base.

    Alors, dernière chose intéressante, voilà, vous voyez ce qui se passe à Mexico. Mexico, pas de vaccin. Mexico, ivermectine parce qu’ils sont pauvres et que l’ivermectine, ça coûte rien. Vous avez à gauche les hospitalisations, vous avez à droite les décès. Ces courbes sont formidablement éclairantes. Mais quand on défend ces courbes, on se retrouve face au conseil de l’ordre.

    Dernière chose, c’est un écrit de Jacques Testar, qui est quand même quelqu’un qui a réfléchi et qui en plus pense de manière favorable à la vaccination, puisqu’il dit : « se vacciner, c’est à coup sûr bénéfique pour soi. » Mais Jacques Testar écrit qu’il vaudrait mieux, même si c’est bénéfique pour une personne, qu’on s’en abstienne parce que vacciner induit les variants. Et qu’en induisant les variants, on peut se retrouver un jour avec un virus colossalement plus pathogène que les covid-19 qu’on a aujourd’hui face à soi.

    Vous voyez, l’argument responsabilisant « si tu ne te fais pas vacciner, tu fais courir un risque aux autres » se retourne en faisant de chaque vacciné un nouveau foyer potentiel. Se vacciner, à coup sûr bénéfique pour soi, peut être irresponsable pour l’espèce !

    J'aime

  5. Coup de gueule, d’un étudiant en 5ème année de médecine

    TOUS LES MÉDECINS SAVENT !
    Publié le 26.7.2021

    https://qactus.fr/2021/07/26/tous-les-medecins-savent-un-etudiant-en-5e-annee-de-medecine-nous-explique-ce-vaccin-est-un-tueur-dhumain-a-long-terme/

    https://qactus.fr/2021/07/26/tous-les-medecins-savent-un-etudiant-en-5e-annee-de-medecine-nous-explique-ce-vaccin-est-un-tueur-dhumain-a-long-terme/amp/?__twitter_impression=true

    Un copié-collé d’un message d’un étudiant en médecine en colère :

    Bonjour, je suis étudiant en 5e année de médecine.

    Ce vaccin est un tueur d’humain à “long terme » tout de suite vous y croyez, mais attendez quelques années. Je vais vous passer un extrait d’un cours sur les vaccins ARN (qui sont a l’étude depuis plus de 20 ans donc le vaccin était déjà dans les tubes à essais bien avant la COVID-19. Ce qui veut dire que dès le début on nous a menti ).

    Les conséquences d’une intégration ratée du gène issu de l’ARN messager dans votre ADN peuvent être dramatiques, et c’est là le principal danger de cette forme de vaccination. En effet, un gène invalidé par une intégration en son sein peut tout à fait gêner la synthèse de protéines essentielles au bon fonctionnement de l’organisme. Pire, il pourrait toucher un gène dont l’altération provoquerait un comportement cellulaire cancéreux. Vous développeriez alors une tumeur. On estime en effet aujourd’hui qu’un cancer sur six serait dû à un virus. Et la principale raison est justement que ces virus viendraient perturber le fonctionnement génétique de nos cellules.

    Un autre risque, et non des moindres est le suivant : Notre système immunitaire fonctionne aussi de cette façon. Lors de leur synthèse, les anticorps de notre organisme apprennent à reconnaître ce que l’on appelle le soi et le non-soi. Cela veut tout simplement dire qu’ils apprennent à reconnaître nos propres cellules… pour ne pas les attaquer.

    Pour les reconnaître, les anticorps analysent ce qu’on appelle des marqueurs du soi que toutes nos cellules possèdent.

    Or l’intégration d’un virus au sein de notre ADN peut aussi perturber ces marqueurs. Les cellules de notre corps qui auraient intégré l’ARN messager risqueraient alors de ne plus être reconnues par nos anticorps comme étant des cellules du soi, et donc pourraient se faire attaquer dans une logique simple de défense immunitaire. On appelle ce principe, une réaction auto-immune. Vous avez sûrement entendu parler de cela. Une maladie dite auto-immune est une pathologie dont les cellules de notre système immunitaire se mettent à attaquer nos propres cellules qu’elles prennent pour des cellules étrangères (racistes !).

    Dans le cas de la COVID-19 : c’est encore plus simple. En effet, l’ARN messager est supposé coder pour des protéines… de la COVID-19. Donc ça veut dire que vos propres cellules vont se mettre à coder des protéines étrangères. Dans de récentes études, les réactions auto-immunes suite à une vaccination par mARN sont encore trop fréquentes pour permettre une généralisation de son utilisation.

    Aimé par 1 personne

  6. https://reseauinternational.net/la-comparaison-entre-mortalite-par-covid-et-letalite-due-aux-vaccins-est-juste-catastrophique/

    Les tableaux présentés ont été construits à partir des données suivantes :

    • La répartition INSEE de la population par âge en 20214 • Le nombre de décès par tranche d’âge à l’hôpital et en EHPAD du Point épidémiologique publié par Santé publique France du 27 mai 20215 • Les données de pharmacovigilance des vaccins du 27 mai pour Pfizer6 et Moderna7, et du 20 mai pour AstraZeneca8 • Les détails des calculs sont téléchargeables ici9

    Les résultats concernant la mortalité de la Covid-19 (tableau 1) ont été exprimés en « risque pour 100 000 habitants ». Les informations relatives aux comorbidités par classe d’âge ne sont disponibles que pour les décès certifiés par voie électronique (page 43 de (5), qui ne représentent que 48 676 décès sur les 108 908 décès comptabilisés page 1. On peut constater qu’une proportion, variant de 100% pour les plus jeunes à 64% pour la tranche d’âge la plus haute, présente au moins une comorbidité. Toutefois, Santé publique France précise (page 37 de (5)), à propos des caractéristiques des cas graves admis en réanimation, que « pour les deux périodes étudiées (sept.-dec. 2020 et janv.-mai 2021), 94% des personnes décédées présentaient au moins une comorbidité ».

    Le risque de décès calculé dans le tableau 1, sur la base des certificats électroniques, semble donc encore surestimé pour les personnes en bonne santé.

    Concernant les effets secondaires des vaccins, exprimés en « risque pour 100 000 vaccinés », les résultats ont été obtenus pour la létalité des vaccins en divisant le nombre de décès supposés liés aux vaccins par le nombre de personnes ayant été vaccinées, c’est-à-dire le nombre de premières doses. Les séquelles très graves regroupant les décès, invalidité et mise en jeu du pronostic vital, ont également été analysées. Il faut noter que les données de pharmacovigilance ne sont pas réparties par âge. Selon les déclarations d’effets secondaires rapportées auprès de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des Produits de Santé (ANSM), on peut obtenir le tableau 2 :

    Imputabilité en pharmacovigilance

    Les données de pharmacovigilance permettent-elles de conclure que les décès et séquelles invalidantes sont liés à la vaccination ? En pharmacovigilance, une forte preuve de l’imputabilité est la ré-apparition de l’évènement lors d’une ré-administration du médicament en question. Dans le cas des décès survenant après vaccination cela est doublement impossible :

    on ne peut pas « enlever les anticorps produits par le patient suite au vaccin »
    on ne peut pas ressusciter le patient pour voir « s’il remeurt » lors de la réintroduction du vaccin.

    Comme l’explique cet extrait d’article10 : « L’évolution de l’événement à l’arrêt du traitement et le résultat d’une éventuelle ré-administration, critères habituellement déterminants pour évaluer l’imputabilité, ne sont pas, le plus souvent, évaluables pour imputer un événement survenu après l’administration d’un vaccin. En effet, une fois administré, le vaccin déclenche dans l’organisme une cascade d’événements immunologiques qui perdure malgré l’absence de ré-administration. Il est indispensable de mettre en place une analyse du risque, notamment en connaissant bien les caractéristiques épidémiologiques et cliniques des maladies qui peuvent survenir dans la tranche d’âge de la population-cible du vaccin ».

    =*=
    C’est exactement ce que m’avait expliqué le presque Dr. T’Ché-Rien sur la pharmacovigilance qui se met en alerte seulement après un 2ème évènement.

    Lorsqu’une personne meurt suite à une première injection il n’y a pas de 2nd évènement… Et donc cet évènement ne peut pas être relié à la vaxxination.

    Aimé par 1 personne

    1. Le bénéfice tiré de la vaccination est donc à relativiser pour les personnes en bonne santé, c’est-à-dire ne présentant pas de comorbidité.

      Il apparaît alors clairement que :

      Pour les personnes âgées de moins de 45 ans :

      Le risque de décès après vaccination est 140% plus élevé par rapport à la mortalité Covid-19
      Le risque d’effet secondaire très grave entraînant une invalidité, un décès ou un pronostic vital engagé après vaccination est jusque 370% plus élevé par rapport au Covid-19
      Concernant les enfants avec comorbidité, le risque de décès supposé lié à la vaccination est 60 fois plus élevé qu’avec la Covid-19. Et puisqu’aucun enfant en bonne santé n’est décédé de la Covid-19, le risque lié à la vaccination est tout simplement infiniment plus élevé.

      Le gouvernement a ouvert la vaccination aux adolescents à partir de 12 ans. Ils sont 2 446 848 enfants entre 12 et 14 ans. En reprenant les calculs précédents :

      La vaccination des adolescents de plus de 12 ans pourrait entraîner 85 décès et jusqu’à 235 invalidités graves, pour un bénéfice totalement inexistant.

      Ajoutons à ce constat à court terme, le fait que les effets secondaires à moyen et long terme (3 à 10 ans) sont totalement inconnus.

      Rappelons également que ces vaccins n’ont reçu qu’une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) conditionnelle11, ce qui signifie que l’évaluation de leur efficacité et de leur innocuité est encore en cours. Il est d’ailleurs à noter qu’il faut habituellement 10 ans pour s’assurer de l’innocuité d’un vaccin. 12

      Source ► https://www.aimsib.org/2021/07/25/la-comparaison-entre-mortalite-par-covid-et-letalite-due-aux-vaccins-est-juste-catastrophique/

      Aimé par 1 personne

  7. Témoignage d’un ancien militaire

    Les fabricants de vaccins ont réservés des plages de fréquences 5G avec les états. Les vaccins contiennent du graphène, qui n’a pas fait l’objet de grandes recherches (CNRS Médecine, électronique, énergie… les applications potentielles du graphène suscitent l’engouement. Mais avant tout, les scientifiques veulent s’assurer de son innocuité pour la santé et l’environnement) Toujours en cours. Je pense que allons vers une tempête. J’ai été mili de carrière et également transmetteur (je suis aujourd’hui malade et je parle en connaissance de cause). Je laisse mes recherches sur la 5G, qui peut servir d’un point de départ. Cordialement.

    Objet : Surveillance des effets de la 5G sur le vivant.

    Alors que la Commission Européenne s’apprête à publier une évaluation des risques des réseaux 5G en matière de cybersécurité, les députés européens Verts, Philippe Lamberts, Klaus Buchner et Michèle Rivasi dénoncent l’absence frappante d’études biologiques et environnementales des rayonnements des réseaux 5G et exigent une étude d’impact de la 5G sur la santé sans délai et avant tout déploiement massif de cette technologie. Sans ces études, l’application du principe de précaution sur la 5G est justifiée.
    Information provenant de Michèle RIVASI (députée européenne EELV, agrégée et normalienne en biologie).

    « Pas d’études d’impact sur le vivant et l’environnement ? Pas de 5G ! »

    Il n’existe aujourd’hui aucune étude testant les effets biologiques de véritables rayonnements 5G. La littérature scientifique accumulée au cours des dernières décennies sur les effets biologiques des champs électromagnétiques montrent plusieurs effets nocifs, notamment sur le système nerveux, le stress oxydatif, la perturbation hormonale ou encore la signalisation calcique en excès dans les cellules, avec 12 à 35 revues d’articles scientifiques sur chaque effet spécifique.
    La multiplication faramineuse du nombre d’antennes dédiées à la 5G ; les très hautes puissances annoncées pour assurer la pénétration des rayonnements dans les bâtiments ; la forte absorption des ondes électromagnétiques de la 5G à la surface d’organismes comme les insectes, les oiseaux et les arbres; et les niveaux de pulsation extraordinairement élevés des signaux 5G qui seront plus actifs biologiquement, sont autant de facteurs qui nous font soupçonner des effets nocifs similaires ou plus graves des rayonnements 5G sur la faune, la flore et les humains. C’est pourquoi il nous faut des analyses d’impact biologiques le plus rapidement possible, afin de pouvoir lever ces graves soupçons sanitaires. Nous n’acceptons pas le déni et l’inaction sanitaire de la Commission, ni sa volonté de déployer la 5G coûte que coûte, à marche forcée.
    Aujourd’hui notre Gouvernement a fait passer en avril 2020 (pendant le Covid 19) une ordonnance :
    Ordonnance n° 2020-320 du 25 mars 2020 relative à l’adaptation des délais et des procédures applicables à l’implantation ou la modification d’une installation de communications électroniques afin d’assurer le fonctionnement des services et des réseaux de communications électroniques.
    Concrètement, l’article 1 permet de déroger aux règles habituelles imposées par le code de l’urbanisme, de ne pas informer les maires de l’installation d’antennes-relais, et donc, par voie de fait, leurs administrés. L’article 2 permet également aux opérateurs de se passer de l’accord de l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR).
    Plusieurs associations redoutent que cette réglementation exceptionnelle permette d’installer des antennes-relais un peu partout en France. « Si, en théorie, ces dérogations sont censées s’appliquer uniquement à la période d’état d’urgence sanitaire et à seule fin d’assurer la continuité du fonctionnement des services et réseaux, l’absence de cadrage et la possibilité de pérenniser les antennes modifiées au-delà de la période de crise sanitaire, sont particulièrement choquantes », s’alarment, dans un communiqué commun, Pour une réglementation des antennes relais de téléphonie mobile (PRIARTEM), France Nature Environnement (FNE), le Conseil National des Associations Familiales laïques (CNAFAL) et Agir pour l’Environnement.
    « Sous prétexte de se prémunir contre la montée en charge des réseaux, il s’agit d’une véritable aubaine pour les opérateurs qui pourront, en toute discrétion, augmenter la puissance d’antennes, couvrir à peu de frais les zones blanches ou grises, voire anticiper le déploiement de la 5G », analysent les associations, qui demandent de « revoir l’ordonnance pour encadrer les conditions dans lesquelles ces dérogations pourront être actionnées et supprimer la possibilité de pérennisation post-crise. »

    (Note Européenne « BRIEFING EPRS | European Parliamentary Research Service Author: Miroslava Karaboytcheva Members’ Research Service PE 646.172 – March 2020 EN Effects of 5G wireless communication on human health »

    Informations tirées de ce document :
    La littérature académique sur les effets de l’exposition aux CEM et à la 5G en particulier se développe rapidement. Certains les documents de recherche soutiennent les risques potentiels pour la santé, tandis que d’autres ne le font pas.
    L’OMS14 / Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les champs électromagnétiques de radiofréquence comme potentiellement cancérigène pour l’homme en 2011. Le CIRC a récemment donné la priorité aux rayonnements électromagnétiques pour examen dans les cinq prochaines années (2020-2024).
    Une partie de la communauté scientifique – principalement des médecins et des chercheurs en sciences médicales – fait valoir que l’exposition aux CEM a des effets négatifs et que ceux-ci augmenteront avec mise en œuvre de la 5G. Un appel 5G a été présenté aux Nations Unies en 2015, et à la Union européenne à partir de 2017, avec un nombre de signatures de scientifiques (268 scientifiques et médecins au 18 décembre 2019). Les signataires affirment qu’avec l’utilisation intensive de la technologie sans fil, en particulier lorsque la 5G est déployée, personne ne peut éviter exposition à un rayonnement CEM constant en raison du grand nombre d’émetteurs 5G avec un environ 10 à 20 milliards de connexions (à des voitures autonomes, des bus, des caméras de surveillance, appareils ménagers, etc.). De plus, l’appel indique qu’un grand nombre des publications illustrent les effets de l’exposition aux CEM comme un risque élevé de cancer, génétique dommages, déficits d’apprentissage et de mémoire, troubles neurologiques, etc. Les points d’appel non seulement le mal aux humains, mais aussi au environnement.
    L’appel recommande un moratoire sur le déploiement de la 5G pour les télécommunications jusqu’au risques potentiels pour la santé humaine et l’environnement ont été entièrement étudiés par scientifiques indépendants de l’industrie. Ils exhortent l’UE doit suivre la résolution 1815 du Conseil de l’Europe et exiger qu’une nouvelle évaluation soit menée par un groupe de travail indépendant.
    À cet égard, certains scientifiques jugent nécessaire d’établir de nouvelles limites d’exposition qui prennent compte des nouvelles caractéristiques de l’exposition. Ces limites devraient être fondées sur les effets biologiques du rayonnement EMF, plutôt que sur le taux d’absorption spécifique basé sur l’énergie.
    Les rayonnements non ionisants, qui comprennent les rayonnements des téléphones mobiles et de la 5G, sont perçus comme inoffensif en général, en raison de son manque de puissance. Cependant, certains des scientifiques mentionnés ci-dessus faites remarquer que, dans le cas particulier de la 5G, le problème n’est pas la puissance, mais l’impulsion, 15 la fréquence auquel toute la population sera exposée en raison du réseau dense d’antennes est estimé à des milliards de connexions simultanées.
    Pour mieux comprendre les mécanismes potentiels sous-jacents aux effets possibles des CEM sur la santé et pour caractériser les niveaux d’exposition de la population, le projet de recherche généralisée sur les CEM utilisant de nouvelles méthodes (GERoNiMO) a été lancé en 2014, financé au titre du septième programme-cadre de recherche et de développement technologique de l’UE pour questions sur les CEM et la santé. Il propose une approche intégrée utilisant des études épidémiologiques, des techniques d’évaluation de l’exposition, des modèles mécanistes et animaux et des réseaux d’experts appliquant de nouvelles méthodes lorsque cela est possible. Le projet s’est terminé en 2018.
    La Commission européenne n’a pas encore mené d’études sur les risques potentiels pour la santé de la technologie 5G. Document (See answer given by the European Commission to parliamentary question E-005128/2018(ASW). See also ‘MEP:
    Commission ‘irresponsible’ on 5G health risks’, Euractiv, 12 December 2019).

    Les études qui prouvent nos inquiétudes :

    Mais où se situe la 5G dans tout cela ? Étant donné que la 5G est configurée pour utiliser des fréquences supérieures et inférieures aux bandes de fréquences existantes, la 5G se trouve au milieu de tout cela. Mais la tendance (cela varie d’un pays à l’autre) est que la 5G utilise les bandes de fréquences les plus élevées. Ce qui apporte ses propres préoccupations particulières. Voici une partie des études réalisées à ce jour – 9 raisons de s’inquiéter du rayonnement 5G.

    # 1A – Une soupe plus dense d’électrosmog (ou pollution électromagnétique)
    Nous allons être bombardés par des fréquences très élevées à des intensités basses et à courte portée, créant une soupe d’électrosmog dense encore plus compliquée – comme le montre ce diagramme. [1]

    Pour travailler avec la gamme MMW la plus élevée en 5G, les antennes nécessaires sont plus petites. Certains experts parlent de 3 mm sur 3 mm. La faible intensité est pour l’efficacité et pour faire face à la perturbation du signal par des obstacles naturels et artificiels.
    [1] [2] [3] [4]

    # 1B Santé : CONCLUSION: Sur la base des critères de Hill, le gliome et le neurinome acoustique doivent être considérés comme étant causés par les émissions RF-EMF des téléphones sans fil et considérés comme cancérigènes pour l’homme, en le classant dans le groupe 1 selon la classification du CIRC. Les directives actuelles en matière d’exposition doivent être révisées d’urgence. [6]

    # 2 – Effets sur la peau
    La plus grande préoccupation est de savoir comment ces nouvelles longueurs d’onde affecteront la peau. Le corps humain a entre deux et quatre millions de canaux sudoripares. Le Dr Ben-Ishai de l’Université hébraïque, Israël explique que nos canaux sudoripares agissent comme « un réseau d’antennes hélicoïdales lorsqu’ils sont exposés à ces longueurs d’onde».
    Ce qui signifie que nous devenons plus conducteurs. Une étude récente de New York qui a expérimenté des ondes de 60 GHz a déclaré que « les analyses de la profondeur de pénétration montrent que plus de 90% de la puissance transmise est absorbée dans l’épiderme et la couche de derme».
    On dit que les effets des MMW, étudiés par le Dr Yael Stein de l’Université hébraïque, provoquent également des douleurs physiques chez les humains, car nos nocicepteurs éclatent en reconnaissance de la vague comme stimuli nuisible. Nous examinons donc les possibilités de nombreuses maladies de la peau et de cancer ainsi que des douleurs physiques de notre peau.
    – Rupture de brins d’ADN simples et doubles
    – Dommage oxydatif
    – Perturbation du métabolisme cellulaire
    – Perméabilité accrue de la barrière hémato-encéphalique
    – Réduction de mélatonine
    – Perturbation du métabolisme du glucose dans le cerveau
    – Génération de protéines de stress
    [4] [5] [6] [7]

    # 3 – Effets sur les yeux
    Une étude de 1994 a révélé que le rayonnement micro-ondes millimétrique de faible niveau produisait une opacité du cristallin chez le rat, ce qui est lié à la production de cataractes.
    Une expérience menée par l’Institut de recherche médicale de l’Université médicale de Kanazawa a révélé que les antennes à ondes millimétriques de 60 GHz peuvent provoquer des blessures thermiques de différents types de niveaux. Les effets thermiques induits par les ondes millimétriques peuvent apparemment pénétrer sous la surface de l’œil.
    Une étude chinoise de 2003 a également révélé des dommages aux cellules épithéliales du cristallin de lapins après 8 heures d’exposition au rayonnement micro-ondes et une étude de 2009 menée par le College of Physicians and Surgeons au Pakistan conclut que les CEM émis par un téléphone portable provoquent un dérangement de l’embryon de poulet différenciation rétinienne.
    [7] [8] [10]

    # 4 – Effets sur le cœur
    Une étude russe de 1992 a révélé que les fréquences comprises entre 53 et 78 GHz (celle que la 5G propose d’utiliser) avaient un impact sur la variabilité de la fréquence cardiaque (un indicateur de stress) chez le rat. Une autre étude russe sur des grenouilles dont la peau était exposée aux MMW a révélé des changements de fréquence cardiaque (arythmies).
    [9] [10]

    # 5 – Effets sur le système immunitaire
    Une étude russe de 2002 a examiné les effets de l’exposition au rayonnement micro-ondes 42HGz sur le sang de souris en bonne santé. Il a été conclu que « l’exposition du corps entier de souris saines à un DME EHF de faible intensité a un effet profond sur les indices d’immunité non spécifique ». [11] [12]

    # 6 – Effets sur les taux de croissance cellulaire
    Une étude arménienne de 2016 a observé des MMW à faible intensité, reflétant l’environnement futur engendré par la 5G. Leur étude menée sur E-coli et d’autres bactéries a déclaré que les ondes avaient réduit leur croissance ainsi que « les propriétés et l’activité changeantes» des cellules. Le problème est que cela ferait de même avec les cellules humaines. [12] [13]

    # 7 – Effets sur la résistance des bactéries
    Enquête sur le déploiement, l’adoption et l’application de la 5G en Australie Soumission 517
    La même étude arménienne a également suggéré que les effets des MMW sont principalement sur l’eau, la membrane plasmique cellulaire et le génome. Ils avaient découvert que l’interaction de MMW avec les bactéries modifiait leur sensibilité à « différents produits chimiques biologiquement actifs, y compris les antibiotiques ». Plus précisément, l’association du MMW et des antibiotiques a montré qu’elle pouvait conduire à une résistance aux antibiotiques chez les bactéries.
    Cette découverte révolutionnaire pourrait avoir un effet majeur sur la santé des êtres humains à mesure que la bande passante est déployée à l’échelle nationale. Le problème est que nous développons une résistance moindre aux bactéries à mesure que nos cellules deviennent plus vulnérables – et nous devenons plus vulnérables. [15] [16]

    # 8 – Effets sur la santé des plantes
    L’une des caractéristiques de la 5G est que le MMW est particulièrement susceptible d’être absorbé par les plantes et la pluie. Les humains et les animaux consomment des plantes comme source de nourriture. Les effets du MMW sur les plantes pourraient nous laisser des aliments qui ne sont pas sûrs à consommer.
    Pensez aux OGM sous stéroïdes. L’eau qui tombe du ciel sur ces plantes sera également irradiée. Une étude de 2010 sur des semis de tremble a montré que l’exposition aux radiofréquences a conduit les feuilles à présenter des symptômes de nécrose.
    Effet de rayonnement 5g sur les plantes, une autre étude arménienne a révélé que les MMW de faible intensité « invoquent des modifications du spectre des iso enzymes de la peroxydase des pousses de blé». La peroxydase est une protéine de stress existant dans les plantes. Les indications sont que la 5G sera particulièrement nocive pour les plantes – peut-être plus que pour les humains. [18] [21]

    # 9 – Perturbation de l’écosystème naturel
    Depuis l’an 2000, il y a eu des rapports d’oiseaux abandonnant leurs nids ainsi que des problèmes de santé comme «la détérioration du plumage, des problèmes de locomotion, une réduction de la survie et de la mort », explique le chercheur Alfonso Balmori. Les espèces d’oiseaux qui sont touchées par ces faibles niveaux de rayonnement micro-ondes non ionisant sont les moineaux domestiques, les tourterelles, les cigognes blanches, les tourterelles à collier et les pies, entre autres.
    Mais ce ne sont pas seulement les oiseaux. On dit également que la population d’abeilles en déclin est liée à ce rayonnement CEM non ionisant. Cela réduit les capacités de ponte de la reine, ce qui entraîne une diminution de la force de la colonie.
    Une étude menée par le Loyola College de Chennai en 2012 a conclu que sur 919 études de recherche menées sur des oiseaux, des plantes, des abeilles et d’autres animaux et des humains, 593 d’entre elles présentaient des impacts des rayonnements RF-EMF. La 5G ajoutera aux effets de cet électrosmog. [20] [21] [24] [26]

    Une étude de l’ARSES (enfin) « Exposition de la population aux champs électromagnétiques liée au déploiement de la technologie de communication « 5G » et effets sanitaires associés » en 2019, pose 3 question en conclusion. [28]
    – Compte tenu du manque de données dans la bande autour de 3,5 GHz, peut-on extrapoler à cette bande les résultats des expertises précédentes sur les effets sanitaires des radiofréquences (8,3 kHz-2,45 GHz) ?
    – À partir des données de la littérature disponible dans les fréquences entre 20 et 60 GHz, peut-on identifier des effets sanitaires potentiels ?
    – Compte tenu des spécificités des signaux de la 5G, peut-on anticiper l’exposition des populations et son impact sanitaire ?

    La liste est non exhaustive, mais dans le document « Problèmes de santé liés au déploiement de la 5G », nous trouvons 297 citations et études liées aux dangers de la 5G. [7]

    Toulouse aujourd’hui :
    Nous assistons à des essais dans notre ville, sans que vous soyons avertis.
    Pourquoi ? (Site : https://www.nperf.com/fr/map/5g)

    Mais le manque de recherches et des risques sur notre santé par les grands opérateurs est présent également aux Etat-Unis.

    Vous pouvez regarder la vidéo du Sénateur Américain Blumenthal à la commission du Sénat « U.S. senator Blumenthal raises concerns on 5G wireless technology’s potential health risks, vous allez être surpris par les réponses des grands opérateurs.

    Il faut retenir les éléments suivants :

    . 24’29 : 6 février 2019 “La 5G utilise comme vous le savez des ondes à haute fréquence qui ne voyagent pas aussi loin et qui devront s’appuyer sur un réseau de centaines de milliers potentiellement de millions de sites relais et la question est donc : Y a-t-il de quelconques implications sur la santé, de quelconques implications de sécurité concernant ces sites relais additionnels qui seront sûrement proches de logements et d’écoles, de lieux de travail, et de plus en plus proches du sol, n’est-ce pas ?
    — Tout à fait Sénateur, oui
    — donc ma question (…) combien d’argent a été engagé par l’industrie pour soutenir des recherches indépendantes, j’insiste sur le fait qu’elles soient indépendantes, sont-elles des recherches en cours, est-ce que seulement une a été achevée, où les consommateurs peuvent-ils s’informer, et nous parlons de recherches sur les effets biologiques de cette nouvelle technologie

    — Merci Sénateur, (…) nous comptons sur une agence d’experts, sur les découvertes de la FDA, et sur d’autres pour répondre au besoin de préserver notre sécurité à tous. Il n’y a pas d’études complémentaires à ma connaissance pour le moment (…)
    — Donc pour résumer, la réponse à ma question, combien d’argent ? Zéro. ”

    .1h03’54 : “Ne nous voilons pas la face, la course à la 5G est un sprint. Gagner la course de la 5G, c’est une priorité nationale [USA]. Nous devons garder à l’esprit les implications pour la sécurité nationale de gagner la course à la 5G. ”
    . 1h04’44 : “Aujourd’hui on ne peut pas laisser toute la paperasse administrative étouffer le futur de la 5G”
    . 1h05’31 : “Vous savez on croit tous en le 10ème amendement mais parfois il faut passer outre, justement la déclaration de 1996 permet ce genre de dérogation, on n’est pas là pour avoir les mains liées, parfois il faut faire ce qu’il y a à faire dans certains de ces états, de ces villes, qui ne veulent pas coopérer et qui veulent nous faire tomber, on ne peut pas laisser les obstacles et les barrières stopper ce mouvement, c’est tout.”
    À la fin de l’échange, Blumenthal a conclu : «Il n’y a donc vraiment aucune recherche en cours. Nous sommes en quelque sorte aveugles ici, en ce qui concerne la santé et la sécurité. ”

    Bibliographie

    [1]
    M. P. Lennart Hardell, «bioinitiative org – lennart-scenihr-2013,» 2014. [En ligne].
    [2]
    Ph.D N. Gaudin, «IARC classifies radiofrequency electromagnetic fields as possibly carcinogenic to human,» 2011.
    [3]
    «Toxicology and carcinogenesis studies in hsd:sprague dawley sd rats exposed to whole-body radio frequency radiation at a frequency (900 mhz) and modulations (gsm and cdma) used by cell phones,» National Toxicology Program, 2018.
    [4]
    E. scientist.org, «International Appeal: Scientists call for Protection from Non-ionizing Electromagnetic Field Exposure,» 2016.
    [5]
    ö. H. a. g. Oberfeld, «All Become Electrosensitive,» 1991. [En ligne].
    [6]
    M. C. a. L. Hardell, «Evaluation of Mobile Phone and Cordless Phone Use and Glioma Risk Using the Bradford Hill Viewpoints from 1965 on Association or Causation,» 2017. [En ligne].
    [7]
    Dr Ben-Ishai, «The Modeling of the Absorbance of Sub-THz Radiation by Human Skin,» 2017.
    [8]
    Yael Stein MD, «Electromagnetic Radiation Including G5 Frequencies, Health Effects Summary and Policy Recommendations,» 2019.
    [9]
    Yael Stein, «Environmental Refugees – Electrohypersensitives (EHS) in the digital world – a disabled population, deprived of home, work and basic rights,» 2015.
    [10]
    Y. F. a. P. B. I. Noa Betzalel, «The Modeling of the Absorbance of Sub-THz Radiation by Human Skin,» 2017. [En ligne].
    [11]
    M. Kojima, «acute ocular injuries caused by 60-ghz millimeter-wave exposure,» 2010. [En ligne].
    [12]
    N. Zareen, « Derangement of chick embryo retinal differentiation caused by radiofrequency electromagnetic fields,» 2008. [En ligne].
    [13]
    P. D. L. S. P. Dr. Ashler Kish, «Fifth Generation Wireless (5G) Effects on Human Biology,» 2019. [En ligne].
    [14]
    A. Ramundo-Orlando, «Effects of Millimeter Waves Radiation on Cell Membrane – A Brief Review,» 2010. [En ligne].
    [15]
    A. Pakhomov, «A Comprehensive Review of the Research on Biological Effects of Pulsed Radiofrequency Radiation in Russia and the Former Soviet Union,» 2011. [En ligne].
    [16]
    M. Kumar, «Chronic Nonmodulated Microwave Radiations in Mice Produce Anxiety-like and Depressionlike Behaviours and Calcium- and NO-related Biochemical Changes in the Brain,» 2026. [En ligne].
    [17]
    N. J. M. J. L. K. Roza K. Sypniewska, «Protein Changes in Macrophages Induced by Plasma From Rats Exposed to 35 GHz Millimeter Waves,» 2010. [En ligne].
    [18]
    H. Torgomyan, «Low Intensity Electromagnetic Irradiation with 70.6 and 73 GHz Frequencies,» 2011. [En ligne].
    [19]
    E. Adebayo, «Bio-physical effects of radiofrequency electromagnetic radiation (RF-EMR) on blood parameters, spermatozoa, liver, kidney and heart of albino rats,» 2017. [En ligne].
    [20]
    N. Zalyubovskaya, «5G Wireless Technology: Millimeter Wave Health Effects,» 1977 declassify . [En ligne].
    [21]
    S. M. J. M. M. M. M. Taheri, «Evaluation of the Effect of Radiofrequency Radiation Emitted From Wi-Fi Router and Mobile Phone Simulator on the Antibacterial,» 2017. [En ligne].
    [22]
    T. T. M. D. P. SUBHASH CHANDER VERMA, «HARMFUL EFFECTS OF 5G RADIATIONS: REVIEW,» 2017. [En ligne].
    [23]
    K. Haggerty, «Adverse Influence of Radio Frequency Background on Trembling Aspen Seedlings: Preliminary Observations,» 2009. [En ligne].
    [24]
    S. S. Neelima R. Kumar, «Exposure to cell phone radiations produces biochemical changes in worker honey bees,» 2011. [En ligne].
    [25]
    N. R. a. P. K. Neelima R. Kumar, «Biochemical changes in haemolymph of Apis mellifera L. drone under the influence of cell phone radiations,» 2013. [En ligne].
    [26]
    V. O. O. Adebayo Akeem Otitoloju, «Haematological effects of radiofrequency radiation from GSM base stations on four successive generations,» 2012. [En ligne].
    [27]
    I. N. M. a. T. D. Xenos, «RF Radiation–Induced Changes in the Prenatal Development of Mice,» 1997. [En ligne].
    [28]
    d. l. e. d. t. Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, «Exposition de la population aux champs électromagnétiques liée au déploiement de la technologie de communication « 5G » et effets sanitaires associés,» 2019. [En ligne].
    [29]
    D. C. e. a. 297. études, «Submissions to the 5G discussion document,» 1980-2019. [En ligne]. Available:

    https://www.rsm.govt.nz/assets/Uploads/documents/consultations/2018-preparing-for-5g/402b273580/health-with-attachments-submission-preparing-for-5g.pdf. [Accès le 29 Septembre 2020].

    J'aime

  8. L’antenne 5G et le coronavirus Covid-19 sont représentés sur le billet de 20 £ anglais émis le 20 février 2020.

    J'aime

  9. Le graphène ouvre la voie grâce à des technologies capables de détecter, traiter et gérer les maladies du système nerveux à l’aide d’implants neuronaux
    https://www.techno-science.net/actualite/avancees-biomedicales-grace-utilisation-graphene-N18025.html

    ils nous mettent de graphène partout comme des tarés, mais traitent les gens qui dénoncent le graphène dans les vaccins covid comme des complotistes.

    https://civilianintelligencenetwork.ca/2021/07/15/5g-graphene-the-vaccine-how-the-nwo-stakeholders-plan-to-kill-you/

    alors que c’est officiellement déclaré ici
    https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32531395/

    J'aime

  10. Et aujourd’hui, une info MONSTRUEUSE: dans certains états des USA, ils ont commencé à mettre des JEUNES ENFANTS soit-disants “atteints” du Covid sous VENTILATEUR; un véritable ENGIN DE MORT, qui fait littéralement éclater les fragiles alvéoles pulmonaires des personnes ayant le malheur de passer sous cet machine du Diable!… D’innombrables personnes(prétendues “mortes du Covid”)sont décédées de cette manière! Vous pourrez trouver plus de détails là dessus sur le site:

    http://www.infowars.com: A relayer de toute urgence!

    J'aime

    1. Moi non plus je n’ai plus de mots !

      J'aime

  11. J'aime

  12. La 66ème réunion du Groupe Bilderberg ouvre demain 7 juin 2018 à Turin en Italie

    Liste des participants français :

    COMITÉ DE DIRECTION DU PRÉSIDENT
    Castries, Henri de (FRA), Président de l’Institut Montaigne ; Ancien président et chef de la direction, AXA [NdJBL ► AXA financeur de la colonisation, entre autres !]

    PARTICIPANTS : Pour la France :

    Castries, Henri de (FRA), Président de l’Institut Montaigne; Ancien président et chef de la direction, AXA
    Azoulay, Audrey, proche du Parti Socialiste, ancienne ministre de la Culture de François Hollande*
    Barbizet, Patricia (FRA), Présidente, Temaris & Associés
    Blanquer, Jean-Michel (FRA), ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie communautaire
    Bouverot, Anne (FRA), membre du conseil d’administration; Ancien PDG, Morpho
    Cazeneuve, Bernard (FRA), associé, August Debouzy; Ancien Premier ministre
    Émié, Bernard (FRA), directeur de la DGSE
    Patino, Bruno (FRA), Directeur des contenus, Arte France TV
    Pouyanné, Patrick (FRA), Président et CEO de Total SA

    Les principaux sujets de discussion de cette année (2018) comprennent :

    1. Populisme en Europe
    2. Le défi de l’inégalité
    3. L’avenir du travail
    4. L’intelligence artificielle
    5. Les États-Unis avant mi-parcours
    6. Libre échange
    7. Leadership mondial américain
    8. Russie
    9. L’informatique quantique
    10. Arabie saoudite et Iran
    11. Le monde « post-vérité »
    12. Événements actuels

    Jean-Michel Blanquer : Il est clair que là, la jeunesse est dans leur ligne mire.
    Avec comme modus operandi, l’Éducation nationale (ou la ré-éducation de la pensée de la maternelle au bac, voire après pour ceux qui font des études supérieures)…

    J'aime

  13. RAPPEL = LE PORT DU BOUILLON DE CULTURE EST OBLIGATOIRE ! (Vidéos + PDF + INFOS)

    PDF de l’Institut de Recherche Médicale de la Marine Nationale des États-Unis – Collecte de littérature scientifique sur les effets de l’exposition aux micro-ondes (PDF en anglais de 106 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/naval-medical-research-institute-1972-full-bibliography.pdf

    Cliquer pour accéder à naval-medical-research-institute-1972-full-bibliography.pdf

    J'aime

  14. 4G, FO, 5G+ : Nouvelle compilation de données et analyses pour stopper les délires technotroniques (PDF)

    Ce tout dernier PDF comme énième preuve qu’en France Macron et tout son orchestre sont là pour parachever (et nous avec) l’Agenda oligarchique de dépopulation ou Agenda21/30 initié sous Sarkozy1èretaupeZunienne, VIA la 5G, les compteurs communicants (Linky, Gazpar, Aquarius, Téléo), les cryptomonnaies, le puçage RFID, la reconnaissance faciale et le biométrique (mesure du vivant) en utilisant la crise sanitaire PLANÉTAIRE au coronavirus en cours de test final, pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées / Smart-cities et après un “nettoyage” de 7 milliards d’humains, les 500 millions de ConVidiot(e)s restant seront parqués électroniquement, masqués, en attendant de se faire vacciner, après écouvillonnage profond, dans les fameuses Smart-City/Villes connectées, véritables Gattaca/Ghettos technotroniques, tandis que l’élite toujours auto-proclamée vivra, elle, dans ses “zones vertes” de luxe, de jouvence et de délires transhumanistes…

    STOPPONS LES DÉLIRES TECHNOTRONIQUES – Septembre 2020 par Jo Busta Lally – Version PDF N° 204 de 48 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/stoppons-les-delires-technotroniques-sept20.pdf

    Qui se présente comme suit ;

    Citations P. 4

    Préambule P. 5

    5G, Santé et Dictature Technotronique (Rapport NMRI) P. 8

    L’ancien Président de Microsoft Canada s’exprime sur la 5G P. 13

    L’indic est dans la place, il s’appelle Linky P. 14

    5G, Santé, carence en oxygène… Une piste à suivre ? P. 15

    France : Arsenal Technotronique en phase finale d’achèvement… P. 19

    La Fibre Optique avance masquée pour mieux vous tromper ! P. 28

    Dictature technotronique : Le passage 4G – 5G sera extrêmement énergivore et plombera les budgets en plus de détruire notre peu de liberté et de santé restant… P. 31

    STOPPONS LA 5G & LA DICTATURE TECHNOTRONIQUE EnMarche P. 41

    CONCLUSION P. 42

    GRAND RESET ou GRAND RÉVEIL ? P. 44

    LECTURES COMPLÉMENTAIRES AU FORMAT PDF P. 45

    Cliquer pour accéder à stoppons-les-delires-technotroniques-sept20.pdf

    J'aime

  15. COVID-1928 juillet 2021 Un remède créé grâce à des anticorps d’alpagas Les chercheurs de l’Institut Max Planck, en Allemagne, ont isolé des nanocorps qui bloquent les protéines du SARS-CoV-2 et de ses variants. Un usage médical est en cours de test.

    J'aime

  16. https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2021.07.23.21261036v1
    Tiens encore une étude …
    Celle ci démontre rétrospectivement sur la population que la vaccination contre le Covid-19 augmente le taux de thromboembolie veineuse avec ou sans thrombocytopénie pour tous les vaccins. L’augmentation est plus élevée chez les hommes que chez les femmes et concerne toutes les tranches d’âge.

    Quelles seront les conséquences sur l’espérance de vie des personnes injectées ?

    J'aime

  17. Guy boulianne se fait censurer son compte facebook suite à ce message
    « Voici ma dernière publication sur Facebook le 12 avril 2021 : « Quoi qu’on en pense, le Gouvernement du Québec a apposé sa signature satanique dans les publicités de Urbania concernant ses projets d’électrification de la province, d’économie verte, d’énergies renouvelables et de villes intelligentes. C’est ce qui se prépare en douce pendant que la population est en confinement, dirigée avec une main de fer sous le couvert du couvre-feu. » Mon compte Facebook fut fermé quelques heures après cette publication. »
    https://guyboulianne.com/2021/04/13/le-reseau-social-facebook-a-ferme-le-compte-de-guy-boulianne-si-lon-veut-me-faire-taire-alors-il-faudra-meliminer-completement/

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s