VAXXINÉS + NON-VAXXINÉS = ON NE SE SOUMET PAS !

SUITE DEVIDÉOS/PDFs À VOIR/LIRE ET À DIFFUSER SANS PITIÉ POUR FAIRE TOMBER LA DICTATURE SANITAIRE !

NON AU paSS-NAZItaire !

La Capsule #59 - On ne se soumet pas - La Croix du Sud — InfoVF

Vidéo rumble (12:54) de la Capsule#59 de La Croix du Sud

SINON !?!

vaccine-vs-non-vaccine

Détournement, du poème de Martin Niemöller écrit en 1942, par mézigue le 18 août 2020 ;

« Lorsque les Brigades de Contrôle Sanitaire sont venues chercher les COVID+,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas POSITIF.

Lorsqu’ils ont enfermé les ANTIVAXX,
je n’ai rien dit,
j’attendais qu’on trouve un VAXX.

Lorsqu’ils sont venus chercher les ANTIMASK,
je n’ai rien dit,
je portais le mien en attendant le vaxxin.

Lorsqu’ils sont venus chercher les Théoriciens du Complot,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas complotiste.

Lorsqu’ils sont venus me chercher,
il ne restait plus personne
pour protester. »

FORMAT TRACT-PDF À DIFFUSER SANS PITIÉ ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/08/tract-aux-covidiots-de-la-terre-pdf-1.pdf

▼▼▼

Preuve qu’ils sont déjà venus chercher des COVID+ pour les enfermer dans des campSSpécialCOVID+ ;

26/07/21 : Voici un court documentaire venant du site La Minute de Ricardo, de l’ancien présentateur sur France Tv et TV5 Monde, Richard Boutry. Accrochez-vous, car ce que vous allez découvrir est effrayant.

Des jeunes enfermés : Images du premier camp covid en Francehttps://lemediaen442.fr/des-jeunes-enfermes-images-du-premier-camp-covid-en-france/

Des parents ont fait part de leur inquiétude à Richard Boutry. Il est allé à proximité du premier camp covid où sont enfermés leurs enfants de 20 à 25 ans : le lycée agricole Hector Serres, 2915 Route Des Barthes, 40180 Oeyreluy. Un établissement présenté par Sud-Ouest comme offrant de « multiples possibilités »… Hector Serres, issu d’une famille dacquoise de pharmaciens, pharmacien lui-même, aurait-il été surpris d’être le prête-nom d’une prison ? C’était un pharmacien, certes, mais cet amoureux de la forêt landaise et des eaux thermales était fort loin de l’univers carcéral de Big Pharma.

Prêts pour jouer à la roulette vaxxinale ?

ROULETTEVACCINALE

27/07/21 : Les Grandes Gueules : 2 frères sont morts d’un arrêt cardiaque après une vaccination Pfizerhttps://lemediaen442.fr/les-grandes-gueules-2-freres-sont-morts-dun-arret-cardiaque-apres-une-vaccination-pfizer/ Lors de l’émission Les Grandes Gueules, Alexandra, graphiste dans le Rhône, raconte les complications post-vaccinales qui ont touché ses proches. « Cela a été très dur pour nous de prouver que c’était lié au vaccin [Pfizer], mais on a pu car c’était deux frères et deux sœurs » « Deux frères sont morts d’un arrêt cardiaque une semaine après le vaccin et deux sœurs, une qui a fait un AVC, qui a perdu la vue, et l’autre qui a eu une phlébite. »

L’auditrice explique qu’elle veut des vrais chiffres, toutes les complications post-vaccinales dont les Français n’entendent pas parler. Pourquoi les autorités cachent-elles cela ? Est-ce pour ne pas affoler la population qui fait la queue devant les vaccinodromes ?

Cliquer pour accéder à tract-pdf-5-questions-a-poser-a-ceux-qui-veulent-se-faire-inoculer-.pdf

Au moins 28737 morts suite à la vaccination Covid-19 – MàJ au 11/07/21 ► https://cv19.fr/2021/07/11/au-moins-28737-morts-suite-a-la-vaccination-covid-19/

10TEXTESACHANGER

TRACT-PDF N° 160721 RECTO/VERSO POUR DIFFUSION SANS PITIÉ https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/07/tract-pdf-pour-refuser-lobligation-vaccinale-et-le-pass-sanitaire-juillet-2021.pdf

Cliquer pour accéder à tract-pdf-pour-refuser-lobligation-vaccinale-et-le-pass-sanitaire-juillet-2021.pdf

APPEL À DÉSOBÉISSANCE ICI – IMMÉDIATEMENT – D’OÙ-NOUS SOMMES – SANS HAINE – NI ARMES – SANS VIOLENCE

CITATIONGANDHI

BIBLIOTHÈQUE PDF + DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS + CHRONIQUES DU PRESQUE DR. T’CHÉ-RIEN + LES CHRONIQUES DE ZÉNON = NOUS SOMMES 99.999% !

JBL1960

104 réflexions sur « VAXXINÉS + NON-VAXXINÉS = ON NE SE SOUMET PAS ! »

  1. « JE me révolte, donc NOUS sommes » – NOUVEAU PDF gratos À DIFFUSER SANS PITIÉ !

    Prise de conscience individuelle ► prise de conscience collective ► BOYCOTT et organisation parallèle ► désobéissance civile ► réorganisation politico-sociale ► changement de paradigme

    Mars 1871 – Mars 2021 : L’esprit communard de la Commune en marche ! Version PDF N° 13032021 de 54 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/03/mars-1871-mars-2021-lesprit-communard-de-la-commune-en-marche-par-jbl1960-le-13-mars-2021.pdf

    Cliquer pour accéder à mars-1871-mars-2021-lesprit-communard-de-la-commune-en-marche-par-jbl1960-le-13-mars-2021.pdf

    J'aime

  2. Lorsqu’on appelle le Centre Hospitalier le + proche celui-ci vous renvoie vers le Centre de Vaxxination de la Ville voyez-vous, c’est le 1er message qui paSSe en boucle !

    Et lorsque poliment vous chercher à savoir qu’elle est la position de l’Hôpital sur l’obligation vaxxinale des soignants et le PaSS-sanitaire on vous demande pourquoi vous voulez savoir ça !

    On vous passe une personne qui vous explique qu’il faut poser vos questions au Directeur de l’Établissement par écrit et donc par courrier et qu’il vous répondra… s’il le juge utile !

    Dans tous les cas on ne peut pas vous répondre par téléphone.

    Par contre, aucun état d’âme pour instaurer une politique d’apartheid Vaxxinés vs Non-Vaxxinés !

    No Way !…

    Aimé par 1 personne

  3. Anticipant la radiation de l’Ordre, le Dr Peter El Baze démissionne avec fracas ► https://www.francesoir.fr/societe-sante/anticipant-la-radiation-de-lordre-le-dr-peter-el-baze-demissionne-avec-fracas

    Face à l’obligation vaccinale des soignants, nombreux sont ceux qui font montre d’inquiétudes quant à leur santé, à leurs libertés ou encore à leurs données personnelles et médicales, en suivant le compte à rebours des yeux. Pendant ce temps-là, des études continuent d’être menées aux quatre coins du monde sur l’efficacité des mesures sanitaires, des vaccins, mais aussi des traitements. Ces études, ni les institutions de santé ni les médias de grande écoute n’en parlent, et c’est ce qui a poussé le Dr Peter El Baze à quitter l’Ordre des médecins, leur coupant l’herbe sous le pied.

    En effet, les 24 et 25 juin derniers, le Conseil de l’Ordre des médecins s’est réuni pour « examiner une série de plaintes ou signalements » visant 10 médecins, dont Martine Wonner, Louis Fouché, ainsi que Peter El Baze. Anticipant les foudres de l’Ordre, qui ont déjà touché le Dr Perronne ou le Pr Luc Montagnier, le Dr Peter El Baze démissione de son plein gré.

    Suivi par plus de 15 000 personnes sur son compte principal, le Dr Peter El Baze, médecin généraliste et ex-attaché des hôpitaux au CHU de Nice, aussi co-créateur du premier SOS Médecins de France, dénonce depuis longtemps la censure imposée aux médecins, qui n’ont plus le droit ni de dire ni de prescrire ce qu’ils veulent. « Les médecins n’ont plus de liberté d’expression sous peine de sanctions, c’est bien pour cela que j’ai démissionné de l’Ordre des Médecins le mois dernier. »

    TOUT médecin inscrit au Conseil de l’Ordre des Médecins a le droit légal et le devoir de prescrire tout médicament même EN DEHORS de son AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) à partir du moment ou il estime que c’est dans l’intérêt de son patient.
    C’est la Loi !

    — Docteur Peter EL BAZE (@PeterbobBaze) January 13, 2021

    Au sujet de l’Ordre et au vu de ses dernières décisions, Thomas Benages lui aussi nous disait déjà le mois dernier qu’il était « sorti de son rôle ».

    Aimé par 1 personne

  4. Que faire en cas de décès d’un proche suite à un “vaccin” anti-Covid ? Interview de Me Joseph ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/07/26/que-faire-en-cas-de-deces-dun-proche-suite-a-un-vaccin-anti-covid-interview-de-me-joseph/

    Source France Soir

    ENTRETIEN – De nombreux lecteurs nous ont alerté sur le désarroi de certaines familles dont un proche vient de décéder, alors qu’il était en bonne santé, mais venait de recevoir une injection qualifiée de « vaccin anti-covid », car le plus souvent le médecin de famille, comme l’hôpital, lui affirment qu’il n’est pas prouvé que l’injection soit la cause du décès ; il ne peut s’agir que d’une coïncidence malheureuse…

    Nous avons demandé à Me Jean-Pierre JOSEPH, avocat au barreau de Grenoble, et auteur de « Vaccins, on nous aurait menti » (Testez Ed.) ce qu’il fallait faire dans une telle situation.

    [Mise à jour 20 juillet : une erreur de transcription a été rectifiée – et un ajout d’un lien à propos de l’étude sur l’oxyde de graphène]

    FranceSoir : Les grands médias nous indiquent qu’il n’y a pas de raison d’être inquiets, car le nombre des effets indésirables, et plus particulièrement des décès consécutifs au « vaccin anti-covid » serait très faible. Que pouvez vous dire à ce sujet ?

    JPJ : Il faudra bien un jour que les grands médias cessent de se voiler la face, ou même de mentir. Il existe une base de données européenne des rapports de réactions médicamenteuses suspectées : « Eudravigilance ». Ce site suit également les rapports de blessures et de décès suite aux « vaccins » expérimentaux contre le COVID-19 .

    Sur ce site, alors que les injections n’ont commencé en Europe que depuis quelques mois, l’on répertoriait déjà en juin dernier plus de 13.000 décès, et plus de 1.300.000 effets indésirables. Dans ces effets, entre 37% et 55% (en fonction du produit) sont des effets indésirables graves. C’est-à-dire au minimum près de 500.000 effets indésirables graves. (AVC, thromboses, troubles psychiatriques, fausses couches, etc…) Certes, le site officiel Européen E.M.A. ne mentionne « que » 5.000 décès, en précisant que le lien de causalité des autres décès n’est pas prouvé.

    Ce sont des coïncidences malheureuses…

    De toutes manières, le site officiel français ANSM (Agence Nationale de sécurité du médicament) indiquait récemment pour la France, près de 700 décès, et 55.000 effets indésirables, dont 28% graves, soit 15.400 ! Et le chiffre augmente tous les jours…

    Ce qui fait peur, est que nous sommes en phase d’essai clinique jusqu’en 2023 : dans cette suite de phase 3, la surveillance de moyen-long terme de la vaccination en population générale, on devrait avoir deux fois plus de cas que durant la phase d’expérimentation, dans laquelle un flacon sur deux était un placebo.

    D’autre part, et cela est encore plus inquiétant, les organismes de pharmacovigilance, tant en Europe qu’aux États-Unis, reconnaissent n’avoir connaissance que de 10% des effets secondaires des vaccins. Les chiffres officiels doivent être multipliés par 10 si l’on veut approcher de la réalité. Cette approche est confirmée par les nombreux appels téléphoniques que nous avons reçus, au cours desquels, nous apprenions que la plupart du temps, les médecins des victimes de ces produits, leur déclaraient péremptoirement que « ça ne venait pas du vaccin« …

    Donc aucune déclaration n’était transmise aux autorités de santé…

    Les autorités le savent, les grands médias aussi. Mais tout le monde se tait. Voilà ce qui est honteux. Pourquoi le 1er décès du Covid a-t-il fait la une des journaux, alors que les 700 premiers décès des injections qualifiées de « vaccins » n’ont pas du tout ému nos grands journalistes.

    FS : Si un proche décède suite aux injections, comment obtenir les preuves que le décès est dû à l’injection ?

    JPJ : Les proches doivent immédiatement demander une autopsie. L’hôpital s’y opposera vraisemblablement. Dans ce cas, il faut tout de suite contacter un avocat qui enverra une demande au Procureur de la République. Parallèlement l’avocat fera un courrier recommandé à l’hôpital et à l’organisme de pompes funèbres, pour informer de sa démarche, et faire en sorte que le corps du défunt reste à disposition.

    FS : Si le décès est dû à l’injection, qui est responsable juridiquement du décès qui doit on poursuivre ? L’injecteur, l’État, la société pharmaceutique ?

    JPJ : Dans les contrats conclus entre les laboratoires pharmaceutiques et la Commission européenne, existe une clause de non-responsabilité des laboratoires. D’autre part, une autre clause indique que les parties reconnaissent ne rien savoir de l’efficacité du produit, et des effets indésirables pouvant survenir.

    Enfin, la plupart des médecins ont été laissés dans l’ignorance de la composition des produits, et notamment d’un élément très toxique qui est l’oxyde de graphéne. L’un des produits , d’après des analyses effectuées en Espagne, serait composé de 99% d’oxyde de graphène ! [NDLR, mise à jour 20 juillet : cette étude est contestée] Comment rester en bonne santé avec de telles doses ?

    La responsabilité incombera à l’État qui a rendu de fait pour beaucoup de gens, cette injection obligatoire. Il faudra à mon avis, déposer une plainte pénale contre X pour empoisonnement.

    C’est le juge d’instruction qui, après enquête, déterminera les personnes à mettre en examen. Mais l’on pourra aussi faire un choix différent : demander simplement réparation du préjudice à l’État.

    Je reste persuadé qu’une plainte pénale aurait le mérite de montrer que certains, sachant les dégâts occasionnés par ces produits, ont continué de les cacher, en insistant pour que l’on se fasse injecter de véritables poisons. Car comment qualifier autrement des produits injectés à des gens en bonne santé, et dont 13.000 en Europe en sont déjà morts, et 500.000 sont ou ont été dans un état grave ?

    FS : Supposons que l’autopsie révèle effectivement que la personne est bien décédée à cause de l’injection. Que se passera-t-il concernant par exemple, l’assurance décès, accessoire à un contrat de crédit, car il existe des clauses d’exclusion en cas de participation à des essais cliniques ?

    JPJ : Il existe effectivement un problème : la compagnie d’assurance dans ce cas, risque d’opposer le fait que le défunt participait volontairement à un essai clinique.

    Dans le cas où la personne ferait partie d’une profession pour laquelle cette injection était obligatoire, la question va se poser, car la compagnie d’assurance risque de rester sur sa position en estimant qu’obligatoire ou non, un essai clinique n’est pas une thérapeutique normale. Il faudra alors appeler l’État en garantie.

    Quant à ceux qui auront obtenu le pass dit sanitaire, pour pouvoir aller au restaurant, il sera difficile de prétendre que la participation à cet essai n’était pas volontaire.

    France Soir, le 20 juillet 2021 ► https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/que-faire-deces-proche-suite-vaccin-covid

    J'aime

  5. Votée par le Parlement, la « loi Pass sanitaire » est non seulement illégitime, mais illégale selon le Parlement européen

    Adopté dimanche 25 juillet par le Parlement, le projet de loi sanitaire doit recevoir l’accord du Conseil constitutionnel en urgence le 5 août. Supercherie totale : nous ne pouvons affirmer qu’une chose, ce sont les vaccinés qui seront les dindons de la farce. Car non seulement la loi « Pass sanitaire » est inapplicable comme vous pouvez le voir ici, mais en plus les vaccinés se seront fait injecter un produit qui ne leur permetra pas de jouir de cette liberté tant espérée. Le bluff du président Macron arrive à son terme.
    Voilà ce que prévoit la prétendue loi.

    Des lieux interdits

    Grâce à cette loi, dès début août, les non-vaccinés n’auront plus le droit d’aller ou de travailler dans les lieux de loisirs et de culture (salles de spectacle, les parcs d’attractions, les salles de concert, les festivals, les salles de sport, les cinémas, les bibliothèques, musées…).

    Ils n’auront pas non plus droit aux cafés (y compris les terrasses), restaurants, centres commerciaux, hôpitaux (sauf urgence), maisons de retraite, établissements médico-sociaux, voyages en avion, train et car pour les trajets de longue distance.

    Notre bienveillant président n’interdira ces lieux aux enfants de 12 ans et plus qu’à partir du 30 septembre.

    D’autres lieux interdits pourront s’ajouter à cette liste, selon les derniers chiffres de « cas » qui seront, comme toujours, rigoureusement calculés par le gouvernement.
    Des lieux d’isolement

    Toutes les personnes dépistées positives au Covid-19 devront s’isoler pendant dix jours à leur domicile ou dans un autre lieu adapté décidé par le préfet. Ils auront pleine liberté d’aller faire leurs courses entre 10 et 12 heures, sauf s’ils sont dans un camp (voir le reportage de Ricardo Boutry là).
    Des suspensions de salaire

    La vaccination contre le Covid-19 est obligatoire, sauf contre-indication médicale, pour les personnes travaillant dans les secteurs sanitaire et médico‑social. À défaut d’avoir été vaccinés dans les temps, les salariés et les agents publics pourront être suspendus, sans salaire. On ne les licenciera pas, ce qui représente une avancée sociale considérable. Pour ce privilège, ils devraient remercier les sénateurs (car les députés, eux, ont préféré au départ qu’ils puissent avoir le droit d’être licencés).
    Le Conseil constitutionnel vérifiera la légalité de cette « loi »

    Le Dr Amine Umlil, du Centre hospitalier de Cholet, a soulevé un lièvre. Un lièvre que le Conseil constitutionnel ne doit sûrement pas ignorer. Mais un petit rappel ça fait du bien.

    Un règlement du Conseil et du Parlement européen du 14 juin 2021 s’oppose en tous points à la loi qui vient d’être votée et oblige — car il est obligatoire et directement applicable — « au respect de la vie privée et familiale, le droit à la protection des données à caractère personnel, le droit à l’égalité devant la loi et le droit à la non-discrimination, la liberté de circulation et le droit à un recours effectif ».

    Le président du Conseil constitutionnel est Laurent Fabius. Victor Fabius (le fils) est, lui, directeur associé de McKinsey France. Le gouvernement a préféré confier la stratégie vaccinale à McKinsey. Entre l’Union européenne, Big Pharma, McKinsey, que va donc décider — ou inventer — le Conseil constitutionnel ? L’intérêt des Français pèse si peu, qu’il est inutile d’en parler. Suspense.

    Jacqueline pour Le Média en 4-4-2 ► https://lemediaen442.fr/votee-par-le-parlement-la-loi-pass-sanitaire-est-non-seulement-illegitime-mais-illegale-selon-le-parlement-europeen/

    Aimé par 1 personne

  6. RAPPEL : Lettre ouverte de Véronique Lévy à Emmanuel Macron au sujet de la tyrannie qu’il instaure

    Véronique Lévy, la sœur de BHL, convertie au catholicisme en 2012, a publié une Lettre ouverte à Emmanuel Macron à la suite de la dictature sanitaire qu’il met en place.

    Monsieur Macron, toute mon enfance j’ai entendu parler de la dictature nazie ou stalinienne… Mon frère — que vous avez reçu dans vos salons élyséens – voyait des collabos à chaque coin de rue… J’ai vécu dans cette terreur fantôme et aujourd’hui, vous vous comportez comme un tyran de mascarade SS… et je le dis devant le peuple béni de France… Oui je le dis devant ce peuple que vous méprisez, déchirez… Ce pauvre peuple si patient que vous avez confiné, humilié et que, aujourd’hui, vous montez en factions vaccinés/non-vaccinés… ce peuple si patient est un peuple de la liberté et vous ne piétinerez plus sa fierté, sa dignité.

    Réfractaires, nous le serons et c’est nous qui renverserons la bête ! « La bête de l’évènement », disiez-vous avec cynisme et vous avez testé les Français depuis un an… Et aujourd’hui, vous provoquez la Mère des petits, des pauvres, des humiliés dans son sanctuaire… Ces Pauvres de Marie qui ne seront jamais parqués par les transhumanistes eugénistes appliquant les programmes de messieurs Attali et Alexandre… la « solution finale » modifiant le génome humain avec un vaccin faisant l’inventaire tous les trois mois des populations terrorisées par un hypothétique variant, pour les rendre serviles, soumises, labellisées conformes à vos phantasmes d’un monde arraché à sa liberté dont l’Autre Nom est l’Éternel. Et l’Éternel des Armées ne vous permettra pas de profaner le génome humain qui est Sa Signature, Son écriture, Son poème !

    Homme à l’image irréductible, car c’est le Visage de Dieu Qui y rayonne. Et pour l’éternité.

    Moi, fille du Verus Israël qu’est l’Église du Christ, fille de France et de la liberté, je vous le dis : le peuple ne se couchera pas ! Aux terrasses, dans les gares, ou ailleurs, il ne présentera pas sa pièce d’identité ou de « santé conforme » pour satisfaire vos délires de pureté sanitaire ! On ne laissera pas mourir les non-vaccinés aux portes des hôpitaux, interdits aux non-testés, comme jadis « interdit aux juifs », aux homosexuels, aux lépreux, aux intouchables, aux pestiférés… aux prêtres réfractaires. Vous ne séparerez plus les familles. Vous ne ferez pas injecter les enfants ! Vous ne censurerez plus la vérité ! C’est la bête qui se couchera ! Vous êtes allé trop loin, monsieur Macron.

    Moi, Véronique Jeanne Lévy je vous l’affirme, la dictature ne passera pas. Et ce sont ceux que vous traitez de fascistes, qui justement, ne le sont pas. Je voulais dire à tous les « messeigneurs journalistes », carpettes et collabos, de ne plus servir la propagande de l’internationale libérale… de ne plus se laver les mains du sang des cellules souches des innocents , car Dieu vomit la tiédeur et les compromissions.

    ENTENDEZ-VOUS CELUI QUI VIENT ?

    Véronique Lévy

    17 juillet 2021

    Lien vers le site original : medias-presse.info ► https://www.medias-presse.info/lettre-ouverte-de-veronique-levy-a-emmanuel-macron-au-sujet-de-la-tyrannie-quil-instaure/144517/

    =*=
    Et c’est peu de dire que je ne suis pas entièrement d’accord avec l’entièreté de ce propos…

    Mais je le redis, l’heure est à l’union des peuples !
    JBL

    J'aime

    1. Vous faites ce que vous voulez, et oui, ce gars donne l’info dans une église…

      Reste qu’après investigation il y a bien eu 45 000 décès en 3 jours déclarés au VAERS qui lui n’en a compté que 11000 !

      Y’a une grosse boulette dans le potage !

      Et aux USA ils veulent également piquouzer les enfants dès l’âge de 5ans à partir de Septembre !

      Donc c’est maintenant, tout de suite qu’on se bouge toustes le derche sinon à fermer sa goule à tout jamais ce qui pour ma part est juste IMPOSSIBLE !

      J'aime

  7. Meuuuuh non ?
    Bêêêêêh si !

    Aimé par 1 personne

  8. Un lapsus de la porte parole de la Maison Blanche
    “… nous nous concentrons sur la communication directe avec ces personnes …… pourquoi ces vaccins sont sûrs, pourquoi ils peuvent toujours vous tuer , même si vous avez moins de 27 ans…. Nous devons être clairs et directs dans nos messages ”

    J'aime

  9. Le directeur du programme de vaccination du Royaume Uni, David LV Bauer, reconnaît que le vaccin Pfizer affaiblit votre système immunitaire inné

    J'aime

  10. L’immunologiste J. Bart Classen sonne l’alarme : Les « vaccins » anti-Covid provoquent des symptômes de la maladie de Parkinson et autres troubles neurodégénératifs

    L’immunologiste et ancien scientifique des NIH [Instituts américains de la santé – NdT], J. Bart Classen a analysé les données sur les effets indésirables des produits expérimentaux nommés « vaccins » anti-Covid signalés au système britannique Yellow Card et a trouvé des milliers de signalements de symptômes multiples qui constituent autant de « signaux clairs » de troubles neurodégénératifs.

    https://fr.sott.net/article/37598-L-immunologiste-J-Bart-Classen-sonne-l-alarme-Les-vaccins-anti-Covid-provoquent-des-symptomes-de-la-maladie-de-Parkinson-et-autres-troubles-neurodegeneratifs

    J'aime

  11. J'aime

  12. Donc pour aller à l’hôpital, aujourd’hui, en Frankistan il te faut un paSS-sanitaire…

    Mais pas pour donner ton sang !

    J'aime

  13. J'aime

  14. Des vérités éclatent lors d’une réunion privée de santé publique – Source de l’info ► https://les7duquebec.net/archives/265943

    https://odysee.com/@YellowFlagsInfos:e/Desveriteseclatent:6?src=blockchain_unauth

    VIA ► https://lesmoutonsenrages.fr/2021/07/28/des-verites-eclatent-lors-dune-reunion-privee-de-sante-publique/

    Les vaccinés constituent un danger pour l’espèce humaine

    Comme l’a démontré à de nombreuses reprises, le presque Dr. T’Ché-RIEN ici-même !

    J'aime

  15. Mort de Maxime Beltra, 22 ans neuf heures après le vaccin Pfizer ► https://lesmoutonsenrages.fr/2021/07/28/mort-de-maxime-beltra-22-ans-neuf-heures-apres-le-vaccin-pfizer/

    Il n’a pas fallu attendre longtemps pour que les chacals et autres trolls à gage, sentant le scandale arriver, y aillent de leurs attaques diffamatoires, ajoutant l’insulte à l’outrage, la peine au chagrin. Il ne suffit pas désormais que ce père aie perdu son fils, il devra encore endurer les attaques odieuses.

    ===========================================

    Il voulait juste vivre, nous dit son père dans une vidéo bouleversante. Il avait 22 ans, c’était mon unique fils, et il est mort, tué par une saloperie de vaccin qui n’a jamais été validé ni correctement testé, neuf heures seulement après l’injection, sous le regard horrifié des soignants qui n’ont rien pu faire pour endiguer les conséquences du choc anaphylactique violent qui l’a tué.

    Il devait se faire vacciner pour pouvoir partir en vacances en Grèce, avec son amie, dit encore le père, qui peine à trouver les mots, qui n’a pas encore accepté l’idée que son fils lui a été enlevé pour toujours.

    ===========================================

    Ainsi nous avons un sieur Jean-Louis Gagnaire, qui à 8h56 (du matin, donc), se fend d’un tweet disant:

    @JLgagnaire

    On ne trouve aucun avis de décès au nom de Maxime Beltra ! Cette histoire destinée à effrayer les français, est inventée de toute pièce par les #antivax

    Signalé… mais plainte devrait être déposée pour diffusion d’infos erronées à des fin politiques !
    @Sante_Gouv @Interieur_Gouv

    Ah ben oui, forcément, c’est louche si 10 heures après le décès du gamin le père n’a pas encore publié d’avis de décès sur des sites dédiés, c’est très logique. Et donc ça mérite une plainte pour diffusion d’infos erronées à des fin politiques ! Alors entretemps, cet idiot s’est excusé dans un mea culpa absolument pathétique, mais le mal a été fait. Et là on pourrait aussi porter plainte pour diffusion d’infos erronées à des fin politiques? Voire diffamation, peut-être?
    Et la palme de la crapulerie intergalactique revient à…

    Midi Libre, qui à 20h nous pond un articulet, dans lequel on peut lire :

    Sète : des interrogations sur les raisons du décès d’un jeune primo-vacciné

    Lundi 26 juillet, un Sétois de 22 ans est décédé vers 23 h. Une mort tragique attribuée, par le père du jeune adulte, à la première dose de Pfizer que ce dernier avait reçu, à 14 h, au centre de vaccination de Sète. À une très probable allergie alimentaire grave, par des sources médicales concordantes, proches du dossier.

    Tout d’abord, le père, dans sa déclaration, parle bien d’un choc anaphylactique, c’est donc le diagnostic qui a été posé en première intention.

    Deuxio, pas besoin de rameuter « des sources médicales concordantes », seule l’autopsie (et une culture en labo du contenu de l’estomac du défunt ainsi qu’une analyse toxicologique) pouvant établir avec certitude une intoxication alimentaire comme étant la cause du décès. Essaie-t-on de nous faire avaler qu’une autopsie a eu lieu et qu’ils auraient donc déjà les résultats, notamment sur la culture in vitro? J’ai de gros doutes là-dessus, ça prend du temps, ces tests.

    Je pense que face à un énième scandale, dans une situation déjà passablement explosive, les journalistes à la botte ont été dépêchés d’urgence pour tenter d’éteindre le feu qui menace de partir façon feu de garrigue sous le Mistral.

    Mes condoléances au père de Maxime et à sa famille, j’ai personnellement deux enfants à peine plus âgés que Maxime, et je n’ose même pas imaginer ce qu’ils doivent vivre aujourd’hui, et le deuil difficile qui les attend.

    Écrit la rage au ventre, mardi 27 juillet à 23h52.
    Philippe_Huysmans
    =*=
    J’ai lu les écrits de Di Vizio qui explique qu’il a 0 compassion du fait que Maxime s’est fait vaxxiner pour partir en vacances en Grèce…

    On m’a rapporté des propos des équipes de RÉINFOCOVID qui tiennent le même genre de propos concernant les gens qui cèdent et se font vaxxiner = On va pas perdre du temps à les soigner…

    Ce n’est pas en remplaçant un antagonisme par un autre qu’on y arrivera !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s