DEBOUT AUX CÔTÉS DES NATIFS CONFINÉS DEPUIS 529 ANS, ENSEMBLE BRISONS NOS CHAINES !

Pensionnats indiens au Canada | l'Encyclopédie Canadienne

À RELIER À ► MEURTRES DE MASSE DANS LES PENSIONNATS / HÔPITAUX POUR INDIENS AU CANADA = Génocide passé et présent… Pour se lever dans cet ICI et ce MAINTENANT = IMMÉDIATEMENT et d’où-nous sommes pour STOPPER l’extermination des enfants indigènes, la stérilisation forcée des femmes et aujourd’hui l’extermination de l’Humanité par injection anticovid mortifère étendue aux Enfants de la Terre !

SI NOUS NE NOUS LEVONS PAS = ILS NE S’ARRÊTERONT PAS !

Si vous avez oublié les noms des nuages alors vous avez perdu votre chemin

Russell Means

L’ONU fausse façade/couverture des Gouvernements Entrepreneuriaux (Canada, USA) – Audio

Mohawk Nation News – 15 juin 2021 – URL de l’article source en anglais ► https://mohawknationnews.com/blog/2021/06/15/un-is-false-front-for-corporations-audio/

Traduit, complétée et enrichie par Jo Busta Lally

MNN – 15/06/21 : Personne n’est surpris ! Les meurtriers condamnés qui plaident coupables veulent retrouver les victimes qu’ils ont tuées pour mieux dissimuler leurs crimes. Les criminels, CANADA et ÉTATS-UNIS, n’ont aucune véritable défense. Ils doivent se dissoudre et quitter l’île de la Grande Tortue immédiatement, pour qu’il n’y ait plus de génocide ! Les sociétés meurtrières d’origines existent toujours aujourd’hui. Ils n’ont plus aucune autorité toutefois ni pouvoir !

Haine systémique – Mohawk Nation News du 21 juin 2020 – Traduit & Complété par JBL1960

Les fonds fiduciaires indiens -qu’ils offrent aux traitres des conseils de bande et tribaux pour faire taire les Natifs et peuples originels- sont notre propriété.

La Commission Vérité & Réconciliation était un simulacre pour mieux dissimuler les charniers et fosses communes anonymes d’enfants kidnappés qui étaient connues aux plus hauts niveaux du gouvernement. Le recours collectif a été ignoré. Il y a eu une effusion de sang qui a réveillé l’instinct primordial de l’humanité contre nous sans conséquence et cela s’est fait si facilement. Nous sommes plus encore en danger parce que la soif de notre sang est attisée. 

Pour : LES NATIONS UNIES, LA COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE, LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE DE JUSTICE, LE FORUM PERMANENT SUR LES QUESTIONS AUTOCHTONES, LE CANADA ET LES ÉTATS-UNIS :

  1. Le CANADA [une colonie de l’île de la Grande Tortue/Amérique du Nord] (Kanata) selon kaianerekowa ou La Grande Loi de la Paix n’a jamais existé légalement et n’a jamais eu de juridiction nulle part sur l’île de la Grande Tortue. Depuis l’invasion européenne (1492), il y a eu un plan pour exterminer notre peuple et nous enlever nos enfants pour des expériences et notre dépeuplement. Exterminer nos enfants = Éteindre nos lignés, notre sang.
  2. Les envahisseurs auraient pu continuer leur visite ici si les colons avaient suivi les principes de la grande paix de kaianerekowa et du teiotaheh à deux rangs. Nous avons aidé à leur survie en leur donnant la protection et la permission de labourer la profondeur d’un soc et rien de plus. Au lieu de cela, la Couronne, les Églises, les militaires de l’Armée, les Entreprises et les Gouvernements ont commis un génocide et des meurtres pour voler toutes nos terres et nos ressources. Nous sommes là pour démontrer au monde l’utilité d’une vraie démocratie basée sur la nature et l’égalité dans laquelle les hommes et les femmes sont aux commandes, pas les dirigeants et les gouvernants.
  3. Le Premier Ministre Justin Trudeau, le chef de la société du gouvernement du CANADA, a plaidé coupable du génocide. https://www.youtube.com/watch?v=B_nl9CUd75E. Le seul recours possible est la dissolution de toutes les sociétés pour génocide et meurtre. Ils ont tous perdu leur existence déjà illégale sur l’île de la Grande Tortue.
  4. Le CANADA et les ÉTATS-UNIS rendent impossible la coexistence de la Nature et des Natifs, car nous sommes sur notre Terre. L’ONU en tant que casques bleus n’est jamais intervenue pour arrêter le génocide. Nous souverains onkwehonweh/Natifs agissons de notre propre chef car nous sommes issus du monde naturel et sommes les gardiens légitimes de la terre. Nous avons une protection naturelle mandatée par la La Grande Loi de la Paix pour tous les habitants de l’île de la Grande Tortue et du monde. Si nous sommes supprimés en tant que source de bonté, le monde entrera dans de profondes ténèbres.
  5. Les États sont des Sociétés/Entreprises/Multinationales qui existent à travers des règles artificielles et contre-naturelles. Nous essayons tous de bloquer tout le mal commis contre notre peuple et c’est nous qui sommes appelés « terroristes ». Nous faisons des cérémonies pour conjurer le mal, qui nous a été donné par la Nature/Création. Les agents de l’envahisseur appliquent leurs règles corporatives génocidaires. Le CANADA et les ÉTATS-UNIS savent que notre terre souveraine ne peut être cédée à l’humanité. L’île de la Grande Tortue est une zone de protection et nous avons essayé de la protéger des personnes non-indigènes [ia te ne ro non kwe ti ken]. Les entreprises sont en collusion avec toutes les institutions qui ne correspondent pas à notre monde. Nous sommes nés souverains. Notre gouvernement est basé sur une démocratie pure issue de la nature qui vient de l’intérieur de chacun de nous. Les envahisseurs survivent en l’écrivant sur du papier. Alors qu’elle est né en nous, qu’elle fait partie de nous.
  6.  La Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones  UNDRIP est inacceptable, que le CANADA et les ÉTATS-UNIS signent le document. Leurs seules réclamations sont de faux documents. Ils ont perdu leur voix en commettant un génocide et des meurtres. La création considère que notre seule notre Grande Loi de la Paix est valable.
  7. L’ONU, le CANADA et les ÉTATS-UNIS sont des squatters d’entreprise. Ils ne peuvent parler en notre nom nulle part. Seul chacun de nous peut se représenter. Ces sociétés doivent se dissoudre en  raison de leur rôle en permettant les atrocités et en aidant d’autres États corporatifs à poursuivre leurs crimes contre. nous.
  8. L’article 40 de l’UNDRIP confirme que kaianerekowa et teiohate ont compétence sur nos problèmes avec les États ou d’autres parties, et recours pour toute violation de nos droits individuels et collectifs. Les solutions doivent refléter nos coutumes, nos traditions, nos règles et nos systèmes souverains et les droits humains internationaux. Personne ne peut nous donner des droits que nous avons déjà depuis des temps immémoriaux sous la Grande Loi de la Paix et le Wampum deux rangées. La Couronne a créé illégalement l’ONU en tant que société sur nos terres que nous n’avons jamais cédées.
  9. Notre terre appartient à notre rotikonsotatie (progéniture ?) à naître. Le monde connaît les horreurs en cours des peuples autochtones sur toute l’île de la Grante Tortue, l’hémisphère occidental. Des fosses communes anonymes de notre peuple, des enfants et des bébés sont découvertes à l’extérieur des camps de la mort des pensionnats à Kamloops, Brandon, Regina, Carlyle, Mohawk Institute et bien d’autres.] Les nazis ont étudié ces méthodes de génocide et les ont appliquées pendant la Seconde Guerre mondiale.   [voir Wasichu]. L’Afrique du Sud a également étudié   les méthodes de génocide du CANADA pour son programme d’apartheid. Les envahisseurs ont effectué le plus grand holocauste de toute l’humanité qui perdure.
  10. Les programmes de génocide du CANADA contreviennent aux principes de la DNUDPA, de kaianerekowa et du Wampum 2 rangées. Article 7, par. 2 : ils confirment que nous avons le droit collectif de vivre librement en tant que peuples distincts et de ne pas être soumis au génocide ou à la violence, y compris le déplacement forcé de nos enfants vers un autre groupe [pensionnats, adoption forcée, placement en famille d’accueil et meurtre]. Nous avions tous ces droits avant l’invasion. Les envahisseurs tentent continuellement de détruire la protection de la Grande Loi de la Paix.
  11. Article 8, par. 1 : Nous ne pouvons pas être forcés de nous assimiler ou de nous priver de notre culture. Article 8, par. 2[a], Les États corporatifs doivent prévenir et réparer [a] toute action qui nous prive de notre intégrité en tant que peuples distincts, valeurs culturelles ou identité ethnique telles que la Loi sur les Indiens, les Pensionnats pour Indiens et d’autres mesures d’extinction. L’ordre d’extermination totale n’a jamais été annulé. Le Premier Ministre Trudeau a récemment admis sa culpabilité pour le crime de génocide mais sans craindre aucune sanction.
  12. L’article 8, 2[b], nous protège de toute action qui nous dépossède de la terre, territoire ou ressources, comme le système d’apartheid des réserves, la rafle des années 60, les externats indiens, les pensionnats. La Commission Vérité et Réconciliation a minimisé les meurtres en tant que « génocide culturel » !  [NdJBL : CR à la CV&R en français ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/06/cr-a-la-cvetr-meurtre-par-decret-maj-du-8-juin-2019.pdf]
  13. Le CANADA et les ÉTATS-UNIS craignent de signer l’ UNDRIP car cela détruirait leurs sociétés meurtrières. L’ONU, le CANADA et les ÉTATS-UNIS doivent accepter la Grande Loi de la Paix ou partir.
  14. Le CANADA nous extermine. Les « réserves » sont des camps de concentration de prisonniers de guerre afin que les colons puissent prendre le contrôle de l’île de la Grande Tortue, mettre en œuvre leurs programmes pour mettre fin à nos vies. Nos devoirs envers la Terre-mère ne peuvent pas être accomplis dans ces conditions.
  15. La Grande Loi de la Paix nous invite à vivre selon la loi sinon de partir sans rien. Depuis plus de 500 ans, nous vivons toujours sous une menace constante pour notre liberté et nos vies. Des contrôles sont faits sur nous, sur nos voix, nos enfants, nos emplois, nos maisons, notre économie, nos communautés dirigées par les gardiens des camps de la mort du gouvernement appelés conseils de bande/tribal.
  16.  La Loi sur les Indiens (INDIANACT) définit la REZ/Réserve comme une « étendue de terre dont le titre légal appartient à Sa Majesté, qui a été mise de côté par Sa Majesté à l’usage et au profit d’une bande/TRIBU ». La Reine en tant que COURONNE n’a aucun titre sur l’île de la Grande Tortue. Elle est l’actionnaire principal de la COURONNE, la première société créée par l’Empire catholique romain/du Vatican. Le CANADA et les ÉTATS-UNIS sont   des colonies de peuplement de la Couronne. [NdJBL ► La City de Londres + Confessions d’un évêque jésuite – Les crimes du Vatican]
  17. Article 41 : Le système des Nations Unies est censé fournir   une coopération financière et une assistance technique », que vous donnez à vos agents pour nous saper. Nous, Peuples originels, ne sommes pas censés avoir survécu à l’holocauste.  Nous avons toujours eu des moyens de résoudre les problèmes qui nous affectent en tant que propriétaires de la terre et qui ne sont pas conformes aux objectifs de domination des entreprises. À la dictature de l’ONU, nous n’avons aucune voix à moins que vous ne nous la donniez. Mais, la Grande Loi de la Paix donne une voix à chacun de nous. C’est pourquoi l’ONU n’a pas de sens, ni aucune légitimité pour nous…
  18. Les (0.00)1% obligent les Églises et les Gouvernements à déterrer nos os pour obtenir notre ADN du monde entier, pour nous éliminer afin d’exploiter nos ressources. Nos os sont une cache d’ADN stockée au Smithsonian Institute à Washington DC et ailleurs. Nous devons retracer nos ancêtres selon leurs critères pour prouver qui nous sommes. 
  19. Nous sommes très préoccupés par le déterrement de nos os pour déterminer l’ADN par le Fou Dr Frankenstein qui pourrait à nouveau conduire à des expériences scientifiques diaboliques. Ces fouilles doivent être entièrement sous notre contrôle. Nous n’invitons pas les meurtriers fous à nous aider à trouver et à identifier leurs victimes car ainsi ils pourraient continuer à cacher les preuves. Dans leur quête pour dissimuler le génocide, ils découvriront peut-être qu’aucun de ces enfants n’était indigène finalement ! [NdJBL : https://fr.sputniknews.com/canada/202106181045750083-decouverte-dun-charnier-au-canada-qui-etaient-ces-enfants-victimes-de-la-mission-civilisatrice/]
  20. En 1924, lorsque la Loi sur les Indiens a été mise en œuvre « pour notre bien », pourquoi les Pensionnats/Hôpitaux pour Indiens ont-ils été autorisés à exister jusqu’en 1996 ? Pour nous protéger il nous suffit de nous placer sous la juridiction de la Grande Loi de la Paix. [NdJBL : Capitaine Pratt, fondateur de l’école pensionnat pour Indiens Carlisles, 1892 : “Il faut tuer l’indien pour sauver l’Homme blanc” et de surcroit chrétien comme dirait l’autre…]
  21. Les corporations et leurs bienfaiteurs et esclaves se dissoudront pour leur criminalité. Aucun ne parle pour nous. La Loi sur les Indiens et la Loi sur les terres indiennes de 1924 sont nulles et illégales. Ces actes ont été imposés à ceux qu’ils appellent « païens » ou « Res Nullus » qu’ils entendaient anéantir.  Tous les peuples autochtones possèdent la terre, contredisant les Bulles papales.
  22. L’ONU aide à notre extermination continue par leurs membres corporatifs. Vous payez des agents traîtres, pour parler pour nous, alors qu’ils ne nous représentent pas. Ils portent des coiffes et des plumes, posent pour des photos et répètent ce qu’on leur dit de dire.
  23. Nous ne pouvons pas nous tenir devant l’ennemi et obtenir justice. Nous condamnons par la présente l’ONU pour avoir aidé les États corporatifs du monde entier à poursuivre leurs programmes de génocide et leur intimons de quitter l’île de la Grande Tortue. L’ONU est pleinement consciente des injustices depuis 1492. L’ONU n’a pas l’intention de faire quoi que ce soit de significatif pour nous. L’une des plus grandes populations du monde n’a pas de siège ni de voix appropriée à l’ONU. Après 14 ans d’UNDRIP aucune action !
  24. Seule kaianerekowa, La Grande Loi de la Paix peut rendre justice. 
  25. Nous, le peuple naturel souverain du pays, les Natifs, faisons pour toujours cet avis aux NATIONS UNIES, AU CANADA et aux ÉTATS-UNIS, guidés par la vérité révélée dans la Grande Loi de la Paix.
  26. Nous avons été créés comme UN avec toute la Vie naturelle. L’ONU ne nous soutient pas dans notre souveraineté naturelle. 
  27. La machine génocidaire créée par l’homme est contre-naturelle. L’autodétermination pour toute vie vient de la Nature/Création. Seule notre culture peut nous protéger des Gouvernements Entrepreneuriaux/Multinationales. Le CANADA et les ÉTATS-UNIS se dissoudront pour violation de kaianerekowa.
  28. La création a instillé dans notre mémoire notre existence particulière en tant que gardiens de la Terre. Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix, est la souveraineté inhérente à tewatatewennio sur la façon dont nous devons nous comporter et exister. Le monde naturel crée le chemin par lequel nous devons vivre. Nos chants, nos cérémonies, nos histoires et notre création nous lient à la vie naturelle et aux forces de notre Terre-mère.
  29. Les occupants étrangers (illégaux) doivent partir pour que nous puissions guérir notre patrie/Nation.
  30. La « justice » prétend être la pierre angulaire du fondement de la Charte des Nations Unies pour la protection des Droits de l’Homme pour tous dans le monde. Nous, souverains onkwehonweh/habitants  de l’île de la Grande Tortue, souffrons d’une « injustice » dans les systèmes judiciaires canadien et américain. Nous demandons aux Nations Unies de dégager parce qu’elles n’ont jamais rien fait à ce sujet. L’ONU est classée comme une organisation criminelle sous la Grande Loi de la Paix. La création fournit notre énergie et la grande paix fournit notre direction.
  31. Dans la procédure de contrôle du fond de la Cour Mondiale. Nous, les Natifs, sommes la substance et avons la main gagnante, la Nature, qui bat toujours la maison de la procédure. La seule façon de désactiver notre main gagnante est de nous empêcher de la jouer dans votre système de contrôle artificiel.

Conformément à Kaianerekowa, la Grande Loi de la Paix et au wampum 2 rangées, cette demande est approuvée par le signe de chaque souverain kanienkehaka et sera signifiée comme suit : 

Les Nations Unies, 760 United Nations Plaza, New York 10017 Indigenous_un@un.org.

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, Chambre des communes, Ottawa Casnada K1A 0H4 justin.trudeau@parl.gc.ca

Président Joe Biden, États-Unis, 1600 Pennsylvania Ave. NW, Washington DC 20006

AU NOM DES ENFANTS DU PASSÉ, DU PRÉSENT ET DU FUTUR, NOS ANCÊTRES ET DESCENDANTS DE TOUS LES AUTOCHTONES DANS LE MONDE ENTIER, NOUS EXIGEONS UNE ACTION IMMÉDIATE. karakwine, rot’nahton; kahentinetha, roti’skare:wake; kawenaa, roti’skare : réveillez-vous. 

Iokwanatsoteh nous sommes imbriqués dans la terre – Mohawk Nation News du 14/02/2020

Je me réveille, moi, la descendante des premiers colons espagnols qui ne suis pas responsable des exactions commises par mes ancêtres mais qui le deviendrais si le sachant je ne faisais RIEN pour que cela change !

Je me lève et je me tiens debout, aux côtés des Natifs et peuples originels de tous les continents de la Terre. C’est parce que JE me révolte contre le système étatico-capitaliste que NOUS sommes en capacité, ICI, IMMÉDIATEMENT et d’OÙ-NOUS-SOMMES de changer de paradigme et d’instaurer la société des sociétés.

Juste en disant NON à l’instinct de mort de l’État et du capitalisme qui se réalise actuellement par la vaccination de masse ANTICOVID et en disant OUI à la Vie, OUI à une société organique.

Sans haine, ni armes, ni violence…

JBL1960

150 réflexions sur « DEBOUT AUX CÔTÉS DES NATIFS CONFINÉS DEPUIS 529 ANS, ENSEMBLE BRISONS NOS CHAINES ! »

  1. J'aime

  2. Trés intéressant surtout l’article du Figaro de 2016

    https://www.egaliteetreconciliation.fr/Le-magnetisme-des-vaccins-a-ARNm-permettra-le-controle-futur-des-populations-64535.html

    C’est absolument génial ! Ils vont pouvoir, à distance, nous faire nous suicider en masse, par exemple, de façon totalement inexplicable, ou nous faire nous jeter sur eux pour leur tailler une pipe ou autre activité récréative totalement consentie ( par ceux qui en bénéficient, évidemment…..)

    J'aime

  3. Le pass sanitaire est le but affiché de la Commission européenne depuis 2018 comme aboutissement d’une campagne de vaccination. Tout a débuté en 2018 : “Feuille de route pour la mise en œuvre des actions de la Commission européenne basées sur la communication de la commission et la recommandation du conseil sur le renforcement de la coopération contre les maladies évitables par la vaccination” :

    Cliquer pour accéder à 2019-2022_roadmap_en.pdf

    J'aime

  4. Info à vérifier

    Il semblerait que la protéine spike elle-même soit magnétique. Il y a de nombreux témoignages de non-vax qui deviennent magnétique au niveau de la poitrine et de la tête. Enormément d’info sur le web anglophone. Que tout le monde qui se sent concerné se procure des aimants en néodyme et fasse des tests. J’ai commandé les miens. Il y a aussi plein de vidéos qui montre des morceaux de viande magnétisés…

    J'aime

  5. Les inoculés éjectent de la spike par leur respiration et par la peau.
    Ici, le Dr Lee Merrit (elle n’est pas la seule) témoigne de nombreux et inquiétants symptômes que développent des non vaccinés qui ont des contacts avec les inoculés. Il s’agit principalement de symptômes grippaux, de saignements vaginaux chez les femmes, y compris ménopausées, et de douleurs aux testicules chez les hommes.

    http://www.bitchute.com/video/Qqslv...

    Et voici le seul lien en français que je peux vous donner / A la découverte des vaccins auto-disséminés :

    lilianeheldkhawam.com/2021/05/06/a-la-decouverte-des-vaccins-autodissemines/

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s