DE L’ILLÉGALITÉ DE L’INJECTION ANTICOVID et AUTRES !

À RELIER À ► FINALEMENT À L’OUEST, DU NOUVEAU ?

À MON DOSSIER PDF POUR DIRE NON À L’INJECTION TRANSGÉNIQUE (OGM) EXPÉRIMENTALE À DIFFUSER SANS PITIÉ ! INÉDIT À DIFFUSER SANS PITIÉ ► DOSSIER PDF N° 120621 de 28 pages ► Pourquoi & Comment dire NON en masse à l’Injection Transgénique (OGM) Expérimentale contre le COVID-19 ►  https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/06/dossier-pour-dire-non-a-linjection-transgenique-experimentale-jbl1960-juin-2021.pdf

Et à la dernière chronique du Presque Dr. T’Ché-RIEN : À PELLES D’AIR – PDF N° 302 de 10 pages – Complétée et Enrichie par mézigue ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/06/a-pelles-dair-de-rien-le-14-juin-2021-pagination-jbl.pdf – Qui me fourni l’image ci-dessous.

APRES L'IGE Je suis au sous sol

POUR SE LEVER/S’ÉLEVER et faire la nique à l’injonction parano à l’injection génique-nique-nique expérimentale et les propositions génocidaires des uns et des autres ; Car si nous ne nous levons pas, ILS ne s’arrêteront PAS !

Il serait illégal de rendre obligatoire une substance expérimentale génique (appelée “vaccin” anti-COVID) – Dr Nicole Delépine – 30 mai 2021 – Source ► https://nouveau-monde.ca/il-serait-illegal-de-rendre-obligatoire-une-substance-experimentale-genique-appelee-vaccin-anticovid/ – Déjà intégré en lien le 4 juin 2021 dans ► Poème pour Vivre debout : Phœnix de Zénon – Version PDF de Jo, à diffuser sans pitié ! Phœnix en version PDF au format livre de 7 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/06/poeme-de-zenon-phoenix-20-mai-2021-pdf-de-jo-juin-21.pdf

VIA R71 le 17/06/21, dans : Crime contre l’humanité : de l’illégalité de rendre une substance expérimentale génique obligatoire (Dr Delépine)

RAPPEL DES TITRES DE L’ARTICLE & EXTRAITS CHOISIS par JBL1960

Rappel des conventions signées par la France

Une aberration médicale, morale, éthique, légale

La « vaccination » forcée par des substances géniques

La liberté individuelle protégée par les lois et conventions internationales[3]

Le propre du fascisme : faire passer un prétendu intérêt collectif avant l’intérêt individuel

Rappelons ici la tragique doctrine nazie

« La pensée individualiste repose sur le postulat que l’homme est un individu. Ce postulat est faux. L’homme n’apparaît dans le monde que comme membre d’une communauté. Dans tous ses actes, l’homme est un être collectif et ne peut être pensé que comme tel. Les seules données réelles du monde sont les races, les peuples, les nations et non les individus. Le national-socialisme considère le Volk comme la seule réalité organique. »[6]

« La doctrine nazie inverse toutes les valeurs. Non seulement l’individu est désormais privé d’existence et donc de droits, comme le note Capitant, mais encore, il perd toute autonomie dans la mesure où cette exaltation de la communauté débouche sur l’obéissance  prétendument volontaire à un Chef. Le règne du nazisme, c’est celui de l’hétéronomie et de la servitude volontaire ».

Le code de Nuremberg

NdJBL : Le  Code  de  Nuremberg  interdit toute expérimentation médicale sur  les  humains ► https://www.inserm.fr/sites/default/files/2017-11/Inserm_CodeNuremberg_TradAmiel.pdf  ; 

L’avenir de l’Humanité après injection large de substances géniques est inconnu

Il est temps de rappeler l’état du Droit qui doit nous permettre rapidement de faire sombrer ce projet catastrophique aux risques majeurs en fonction des données théoriques et malheureusement des essais déjà en cours.[8]

La référence des provaccins et de Mr Tout le Monde qui assène : tu as bien reçu le DTpolio sans tant d’histoires, nécessite deux remarques majeures :

« les vaccins anticovid ne sont pas des vaccins au sens de la définition du dictionnaire ».[9]

« ces substances sont expérimentales, car aucun de leur essai phase 3 n’est terminé »

process vaccin contre le covid

CADRE JURIDIQUE DIFFÉRENT DE CELUI DES VRAIS VACCINS[10]

Les mal nommés vaccins contre le Covid ne sont pas des vaccins au sens pastorien du terme : ils ne contiennent pas d’antigènes. Ce sont des produits génétiques ARN messagers (Pfizer Bion Tech et Moderna) et ADN recombiné (Astra Zeneca et Johnson) … Le fait que ces pseudovaccins sont des produits génétiques les change de cadre juridique par rapport à un vaccin classique.

LES SUBSTANCES GÉNIQUES INJECTÉES COMME VACCINS SONT EN ESSAI THÉRAPEUTIQUE

Sous AMM conditionnelle. Elles n’ont qu’une homologation provisoire tant à la FDA qu’à l’EMA sous forme de mise sur le marché conditionnelle valable seulement en cas d’urgence pandémique (actuellement en fin de course).[11]

D’après les études de plus en plus nombreuses, les produits à base d’ARN messager semblent pouvoir modifier l’ADN du patient et/ ou l’épigénétique.

En conséquence : comment peut-on rendre obligatoire l’injection d’un produit génétique expérimental susceptible de modifier le génome d’un patient violant ainsi les dispositions de la convention d’Oviedo que la France a ratifié ?

CONSENTEMENT ÉCLAIRÉ ET CONVENTION D’OVIEDO JURIDIQUEMENT OPPOSABLE[12]

« Art. L. 1111-4. – Toute personne prend, avec le professionnel de santé et compte tenu des informations et des préconisations qu’il lui fournit, les décisions concernant sa santé. »
« Le médecin doit respecter la volonté de la personne après l’avoir informée des conséquences de ses choix. Si la volonté de la personne de refuser ou d’interrompre un traitement met sa vie en danger, le médecin doit tout mettre en œuvre pour la convaincre d’accepter les soins indispensables. »

« Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment. »

EN FRANCE, LA LOI KOUCHNER S’OPPOSE À LA VACCINATION OBLIGATOIRE QUI IMPOSE LIBRE CHOIX ET CONSENTEMENT VÉRITABLEMENT ÉCLAIRÉ

Ainsi comment peut-on rendre obligatoire l’injection d’un produit génétique expérimental en respectant les dispositions de la loi Kouchner, donc en donnant au patient des informations précises sur l’efficacité et l’assurance de l’innocuité alors que les fabricants eux-mêmes ne s’engagent pas sur ces points-là dans les contrats ?

LE CODE DE LA CONSOMMATION S’OPPOSE À L’OBLIGATION DE LA SUBSTANCE GÉNÉTIQUE EN ESSAI

Les substances en essai thérapeutique ne peuvent pas être rendues obligatoires : violation du code de la consommation, il n’existe aucune garantie sur l’aspect sécuritaire des produits fondement, en autres : Article l121-6 Abrogé par Ordonnance n°2016-301 du 14 mars 2016 – art. 34 (V)Modifié par LOI n°2014-344 du 17 mars 2014 – art. 130

LE SERMENT D’HIPPOCRATE ET LE SERMENT DE GENÈVE[18]

Le Serment ne doit pas être lu seul, mais parallèlement aux politiques plus spécifiques de l’AMM, notamment le Code International d’Éthique Médicale, faisant suite à la Déclaration de Genève dès 1948.[5]

DEVOIRS GÉNÉRAUX DES MÉDECINS

  • LE MÉDECIN DEVRA toujours exercer son jugement professionnel de manière indépendante et respecter les plus hautes normes en matière de conduite professionnelle.
  • LE MÉDECIN DEVRA respecter le droit d’un patient jouissant de ses capacités d’accepter ou de refuser un traitement.
  • LE MÉDECIN NE DEVRA PAS se laisser influencer dans son jugement par un profit personnel ou une discrimination injuste. (…)

En conclusion

RAPPELONS À NOS ÉLUS QUE LA CONVENTION D’OVIEDO EST JURIDIQUEMENT CONTRAIGNANTE pour les états. Sommes-nous prêts à violenter toutes nos lois, notre éthique, mais aussi les traités internationaux ?

La Convention pour la protection des Droits de l’Homme et de la dignité de l’être humain à l’égard des applications de la biologie et de la médecine : Convention sur les Droits de l’Homme et la biomédecine (Convention d’Oviedo). Elle a été signée le 4 avril 1997 à Oviedo, en Espagne.[1] Elle est entrée en vigueur le 1er décembre 1999.

NdJBL : La Convention d’Oviedo : Décret n° 2012-855 du 5 juillet 2012 portant publication de la convention pour la protection des droits de l’homme et de la dignité de l’être humain à l’égard des applications de la biologie et de la médecine : convention sur les droits de l’homme et la biomédecine, signée à Oviedo le 4 avril 1997 ► https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000026151968

Il s’agit, dans le domaine biomédical, du seul instrument juridique contraignant international pour la protection des droits de l’Homme. La Convention d’Oviedo reprend les principes de la Déclaration des Droits de l’Homme. Elle établit les principes fondamentaux relatifs à la pratique de la médecine quotidienne, à la recherche biomédicale, à la génétique et à la transplantation d’organes et de tissus, au consentement éclairé, au droit au respect de la vie privée et au droit à l’information.

Dre Nicole Delépine

Lire l’intégralité de l’article et ses notes sur Nouveau Monde-ca ou Résistance71

ANONROUGE

À l’objectif du Gouvernement-qui-ment = La Vaxxination des 12 à 100 ans !

Déclaration d’Alain Fischer dans un entretien accordé au Journal du Dimanche : « l’ouverture mardi aux ados se justifie » car « c’est un impératif arithmétique : pour parvenir à l’immunité de groupe, il faut vacciner 90% des 12 à 100 ans ; si bien qu’elle restera hors d’atteinte même en vaccinant la quasi-totalité des adultes » VIA OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/06/14/covidelire-ethiquement-inacceptable-la-vaccination-des-ados-est-un-imperatif-arithmetique-alain-fischer/

DERNIERS RAPPELS pour REFUSER le PASS SANITAIRE de la PLANdémie VACCINALE…

VIA le PASS SANITAIRE de créer des sous-citoyens de seconde zone qui n’auront plus accès à RIEN !

Comme de rendre visite à un proche résident en EHPAD : IN VIVO (transmis par mail) ;

Je suis choquée et attristée. Je croyais que le PASS SANITAIRE serait réservé à l’entrée sur les foires et les salons, et non. Malheureusement, c’est exigé aussi pour visiter un proche dans un EHPAD

Ce qui a pour conséquence de priver les antivax de leur famille, je ne peux plus aller voir ma mère (95 ans) à l’EHAPD, déjà c’est limité à 1/2 h par semaine une fois par semaine et ma mère dit parfois aux soignants qu’elle se sent seule…

CE QUI EST TOTALEMENT ILLÉGAL (Source RÉINFOCOVID) ;

La situation dans les EHPAD est très difficile,  pour les résidents  comme pour leur famille. Tout comme vous, cela nous choque et nous attriste. Le sentiment d’impuissance des familles, ajouté à l’incertitude d’un retour à la normale, sont des causes de peines et parfois de désespoir. Pour cela, je vous propose d’agir afin de combattre ce sentiment d’impuissance si  douloureux.

D’abord les personnes en EHPAD ont des droits ► https://www.dalloz-actualite.fr/sites/dalloz-actualite.fr/files/resources/2021/05/ddd_rapport_droits_fondamentaux_ehpad.pdf

Et il y a le Protocole du 19 mai ► https://solidarites-sante.gouv.fr/actualites/presse/communiques-de-presse/article/protocole-du-19-mai-une-nouvelle-etape-vers-un-retour-a-la-vie-normale-dans-les

Brigitte BOURGUIGNON, ministre déléguée chargée de  l’Autonomie, estime important d’organiser le retour progressif à une vie sociale normale, compte tenu de la couverture vaccinale des résidents d’EHPAD et d’USLD. Elle a ainsi acté le 12 mai un nouveau protocole à destination des directeurs d’établissements accueillants des personnes âgées et qui constitue une nouvelle étape dans l’assouplissement des mesures de protection. MAIS la liberté d’exécution revient à chaque directeur d’EHPAD, depuis le début les protocoles ne sont que des  recommandations.

2 collectifs peuvent vous apporter leur aide :

  • TENIR LA MAIN
    https://www.tenirtamain.fr/ Des collectifs de familles dénoncent les « Ehpad-prisons » : Laurent Frémont, dénonce sur Sud Radio le 17 mai 2021, le “glissement vers la mort” et les comportements abusifs, Après la mort de son père dans un service de réanimation et sans pouvoir le voir, Laurent Frémont a créé le collectif « Tenir ta main » pour aider les familles en deuil.
  • EHPAD FAMILLES 42 ► https://twitter.com/ehpad42?lang=fr
    Collectif qui demande le maintien du lien avec les résidents en Ehpad.
    Écrivez-leur : ehpad.collectif.familles42@gmail.com

Voici aussi quelques pistes pour AGIR et faire valoir vos DROITS :

  1. Sur le site de Réinfocovid il y a une rubrique « Partager son vécu »,
    regardez s’il y a des personnes dans votre situation et si elles ont pu
    trouver une solution.
  2. Pensez à vous rapprocher de notre antenne locale. Voici le lien vers la liste des antennes locales : https://reinfocovid.fr/carte/
    C’est sûrement la façon la plus facile et la plus rapide de trouver des personnes dans votre situation, de voir ensemble ce que vous pouvez
    faire, de partager vos expériences et, pourquoi pas, de réfléchir à une
    action commune.
  3. Avec toutes ces informations, lisez le règlement de fonctionnement
    interne de l’EHPAD, n’oubliez pas que les recommandations ne sont que des recommandations, et tentez la voie du dialogue avec les responsables (assouplissement des mesures, humanisation des protocoles). Si vous le faites à plusieurs, vous aurez plus de poids.
  4. Pour toutes situations curieuses que vous pourriez détecter dans
    votre EHPAD, n’hésitez pas à nous envoyer votre témoignage et à vous
    tourner vers les collectifs juridiques amis qui seront plus à mêmes de
    vous orienter.

Et le plus important pour vous, c’est sans doute de garder le moral car vous êtes un soutien important pour votre famille. Pensez aussi à votre santé. Soignez votre système immunitaire : https://odysee.com/@Reinfocovid:2/pascal-sacr-soignez-votre-syst-me:8 ETOILEDECOVID

CAR NON LA SEULE SOLUTION N’EST PAS (N’A JAMAIS ÉTÉ) LA VACCINATION par Injection Transgénique (OGM) Expérimentale !

Étude fournie par le Presque Dr. T’Ché-RIEN : L’hydroxychloroquine est protectrice pour le cœur, et non nuisible : une revue systématique ► https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/32839670/

Résumé {traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite}

Il a été démontré que l’hydroxychloroquine (HCQ) est au moins quelque peu efficace dans le traitement des patients atteints de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

Récemment, la US Food and Drug Administration et les Centers for Disease Control and Prevention ont émis des avertissements concernant une toxicité cardiaque fatale due à une arythmie de type torsades de pointes (TDP) lors de la prise d’HCQ, et ce malgré le fait que l’HCQ soit depuis longtemps utilisée en toute sécurité pour traiter le lupus et la polyarthrite rhumatoïde. Cela a entraîné un accès restreint à l’HCQ pour le traitement du COVID-19.

Nous avons émis l’hypothèse que l’HCQ et l’azithromycine n’ont pas été rapportés comme causant une mortalité arythmique cardiaque aiguë significative. Nous avons effectué une recherche documentaire sur les effets de l’HCQ et de l’azithromycine sur le cœur. Nous n’avons trouvé aucun TDP ou décès lié à la réception d’HCQ et d’azithromycine dans la littérature évaluée par les pairs.

Au contraire, il a été constaté que l’HCQ et l’azithromycine réduisaient tous deux de manière substantielle la mortalité cardiaque et diminuaient également la thrombose, l’arythmie et le cholestérol chez les patients traités dans des études récentes évaluées par des pairs et des présentations de réunions. Dr Raoult sur les vaccins

HCQ et l’azithromycine ne provoquent pas la mortalité cardiaque du TDP ; au contraire, HCQ diminue les événements cardiaques. HCQ ne devrait pas être restreint chez les patients COVID-19 par crainte de la mortalité cardiaque.

Ivermectine, Inde et démystification par le Dr. Gérard Maudrux le 17 juin 2021 ► https://blog-gerard.maudrux.fr/2021/06/17/ivermectine-inde-et-demystification/

Courbe : Cas/jour/million d’habitants, avec point de départ identique à 195 cas par jour. Position défavorable à l’Inde car épidémie en pleine croissance, France pseudo stable. Inde confinement + ivermectine, vaccins 3%, France confinement + vaccins 17% (vaccins 2 doses, 1 juin) NdJBL : soit 11.560.000 totalement vaccinés !

Par contre OUIil n’y a pas de solutions au sein de ce système et si vous les laisser faire sans réagir et comme le préconise 3 sénateurs dans leur rapport intitulé : Crises sanitaires et outils numériques : répondre avec efficacité pour retrouver nos libertés – Rapport d’information de Mmes Véronique GUILLOTIN, Christine LAVARDE et M. René-Paul SAVARY, fait au nom de la délégation sénatoriale à la prospective n° 673 (2020-2021) – 3 juin 2021 https://www.senat.fr/rap/r20-673/r20-673-syn.pdf

APPEL À REFUSER : la muselière, les couvres-feux totalitaires, l’inoculation mortifère et le PASS-SANITAIRE !

ALORS C’EST FIN DE PARTIE POUR L’HUMANITÉ !

Vous ne pourrez plus prétendre que vous ne saviez pas et que vous n’avez pas été prévenu, car depuis près de 18 mois sur ce sujet, on vous alerteDOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

gjc597 cafeine on Twitter: "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté  pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre  les deux B.Franklin"

JBL1960