NON À L’INJONCTION PARANO À L’INJECTION-PAR-ANNEAUX !

Au débordage contourner pour enfin vivre

SUITE DE L’ APPEL À LA RÉSISTANCE du Presque Dr. T’Ché-RIEN complétée et enrichie par JBL1960 au format PDF Version PDF N° 292 de 4 pages complétée et enrichie par mézigue ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/05/appel-a-la-resistance-du-presque-dr-t-che-rien-completee-et-enrichie-par-jbl1960.pdf

APPEL À SE MUTUALISER POUR FAIRE ÉCLATER LA VÉRITÉ !

L’heure du Réveil des Peuples a sonné !

▼▼▼

Supercherie COVID19 et dictature sanitaire… Mettre au pas la France, casser le Gaulois Réfractaire pour assujettir le vieux monde – (Résistance 71) – 26 mai 2021 ;

Extraits choisis – Complétée & Enrichie par JBL1960

AMENSONGE VERITE

Les questions sont donc aujourd’hui : Le Gaulois Réfractaire livre-t-il sa dernière bataille ? Celle-ci est-elle perdue d’avance faute de combattants ? Le Gaulois Réfractaire va-t-il se laisser piquer avec cette merde transgénique à ARNm, hydrogel, nanoparticules de labos Big Pharma, outil de la dépopulation mondiale planifiée et bénéficiaires de profits faramineux ?

Va-t-il obéir et se laisser piquouzer tous les 6 mois pour maintenir valide son Ausweis de “pass sanitaire” orwellien, le maintenant dans cette nouvelle normalité de l’esclavage post-moderne ? Va-t-il laisser piquer sa progéniture, tant qu’il en a encore et qu’il n’est pas encore stérilisé, ce qui ne saurait plus tarder au train où vont les choses ?… Le Gaulois Réfractaire va-t-il oublier son rôle, son obligation historique ? Quand assez est-il vraiment assez ? Quand va-t-il enfin agir radicalement, en allant à la racine des choses au lieu de râler stérilement pour finir par se coucher devant l’autorité usurpatrice autant agressive que goguenarde et condescendante. Quand va t’il revêtir de nouveau son Gilet Jaune et reprendre les affaires là où elles furent délaissées, le tout de manière plus efficace en changeant profondément de stratégie générale et de tactiques de terrain ?

nouvelle strategie du choc coronavirus

Cette crise virale fabriquée, issue de laboratoires militaires de l’empire anglo-américano-sioniste, est la guerre que l’oligarchie a déclenché contre l’humanité. Nous devons la traiter comme telle. L’heure n’est plus à tergiverser avec les guignols du pouvoir coercitif, l’heure est au retrait des gants et à nous lever, une fois de plus, pour notre survie et au-delà, notre émancipation finale. Nous devons arrêter d’acquiescer, nous devons réapprendre à dire non ! haut et fort, portant haut l’héritage de nos ancêtres celtes et communards, à nous solidariser, à refuser de nous laisser artificiellement diviser, à accepter cette nouvelle division factice qui se met en place entre les soi-disant “vaccinés”, victimes de leur crédulité et de leur confiance en une autorité inique et usurpatrice et les “non-vaccinés”, représentant toujours quelques 70% de la population française aujourd’hui et qui rejettent viscéralement l’horreur transgénique qu’on veut nous imposer à nous et aux générations futures, ce qui est pire.

Solidarité Union Persévérance Réflexion Action, devenons ensemble, des S.U.P.R.A. résistants contre toutes les impostures du monde marchand et étatique, contre cette vaste entreprise criminelle exploiteuse et répressive dont le seul désir est de nous réduire en une nouvelle forme d’esclavage pour servir son “élite” auto-proclamée dans ce Nouvel Ordre Mondial suprafasciste transnational en cours de métamorphose ultime. Le monstre se tue dans l’œuf car une fois éclos, il est souvent trop tard.

Ce dont nous avons besoin maintenant n’est pas d’une révolution, qui par essence nous ramène toujours au point de départ, mais d’une (r)évolution, qui nous fasse prendre la tangente hors du cercle vicieux et nous mène sur le chemin de la société des sociétés, émancipée de la division et réconciliée avec la complémentarité de sa diversité si bénéfique pourvu qu’on la mette réellement en pratique.

Résoudre la crise COVID radicalement, c’est la prendre à sa racine, qui n’est en rien sanitaire ou médicale mais en tous points politiques. Résoudre cette crise durablement, définitivement, c’est résoudre notre problème de parasitose qui nous affaiblit depuis des siècles. Gaulois Réfractaires, une fois de plus, l’heure est venue ! L’heure du combat arrive, mais pour vaincre, il faut connaître son ennemi et se connaître soi-même… Ci-dessous quelques pistes pour nous aider.

CHEVAL FOU

Dans l’esprit de Cheval Fou

Vive la Résistance !

Vive la Commune Universelle de notre humanité enfin réalisée !

Il n’y a pas de solution au sein du système, n’y en a jamais eu et ne saurait y en avoir ! (Résistance 71) ► https://resistance71.wordpress.com/2021/05/26/supercherie-covid19-et-dictature-sanitaire-mettre-au-pas-la-france-casser-le-gaulois-refractaire-pour-assujettir-le-vieux-monde-resistance-71/

▲▲▲

AUXCOBAYESMASQUES

ALERTE & DERNIERS AVERTISSEMENTS : L’injection mortelle en anneaux est un VAX-ASSASSINAT de masse ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/05/appel-a-la-resistance-du-presque-dr-t-che-rien-completee-et-enrichie-par-jbl1960.pdf :

CONTROLENCOURS

La protéine S du virus SARS-CoV-2 isolée de la capside virale est  responsable d’une sous-expression du récepteur ACE2 et cela signifie tout simplement que toutes les cellules des tissus épithéliaux vasculaires sont gravement endommagées.

La conséquence est une inhibition de la fonction mitochondriale en raison d’une production massive d’espèces réactives de l’oxygène. Cela entraîne automatiquement une interversion métabolique vers la glycolyse, donc des cancers et des maladies neuro- dégénératives qui se profilent à l’horizon. 

Le principe de base de la vaccination est de mettre un organisme en contact avec une forme atténuée d’un virus ou d’une bactérie ou de n’utiliser qu’une protéine spécifique de ce même virus ou bactérie. L’inoculation de ce matériel biologique permet de fabriquer des anticorps qui protègent l’organisme vacciné d’une infection ultérieure. 

Il est donc faux d’appeler “vaccins anti-covid” les injections proposées car cette protéine S est toxique en elle-même. Via un “vaccin” on vous inocule donc un poison, mortel pour vos mitochondries. 

Dans un vaccin classique, la protéine injectée ne sert que de marqueur pour le système immunitaire et n’a aucun effet en elle-même.

Là, plus besoin d’être en contact avec le virus SARS-COV-2 car en vous injectant de l’ARN messager, on vous injecte du matériel génétique dont la conséquence est de faire fabriquer à votre corps cette protéine S toxique pour les mitochondries.

Bref, ce n’est pas le discours officiel, mais grosso-modo il nous est demandé, contre une décharge, donc sans aucune poursuite judiciaire, de se SUICIDER !

NON ! STOP ! ÇA SUFFIT ! YA BASTA !

ARRETETONCHARMACRON

Pour refuser l’injonction parano à l’injection-par-anneaux ;

Le dernier bulletin du Réseau Sentinelles de la semaine 20 de l’année 2021 du 17/05 au 22/05/21 ► https://www.sentiweb.fr/5305.pdf

RS 26 05 21 T1

10 cas pour 100 000 habitants !

+ MàJ du 27/05/21 à 21 Heures avec le Bulletin COVID de l’AP-HM du Jeudi 27 mai 2021 sur 3 pageshttps://jbl1960blog.files.wordpress.com/2021/05/bulletin-covid-aphm-27-05-21-3p.pdf

Quand ASSEZ est-il ASSEZ ?

Aussi LEVONS-NOUS pour dire NON au confinement sans fin, aux couvres-feux totalitaires, au muselage sanitaire, à l’injection-par-anneaux et au PASS-SANITAIRE !

3 lettres et tout s’arrête !

3lettrespourquetoutsarrete

ICI – IMMÉDIATEMENT – D’OÙ-NOUS SOMMES !

JBL1960

62 réflexions sur « NON À L’INJONCTION PARANO À L’INJECTION-PAR-ANNEAUX ! »

  1. Des faits et des preuves !

    L’Académie de médecine a été impliquée dans le procès Mediator / Servier.

    Ce sont ces gens-là qui prônent depuis hier l’obligation vaccinale. Taïaut. https://t.co/XJHpNcj1D4—
    Campagnol (@CampagnolTVL) May 26, 2021

    La moitié de ces membres avaient des conflits d’intérêt. L’académie a reconnu avoir reçu 150.000 € de Servier mais n’a pas reconnu que c’était pour le fait d’avoir émis un avis favorable au médicament qui a causé la mort de centaines de personnes. Mieux, malgré sa mise en examen pour trafic d’influence au profit des laboratoires Servier dans le scandale du Mediator, l’ancienne sénatrice UMP de Paris, Marie-Thérèse Hermange, a été confirmée au comité d’éthique de l’Académie de médecine . Le Figaro 28 février 2017.

    Par ailleurs je vous envois 2 pièces à conviction datant de 2010 et de 2011 ( c’est surtout pour les mous du bulbe qui douteraient encore des buts de toute cette plandémie ), et je conseille à chacun de faire des copies * de la vidéo

    *copier une video en mp4 gratuitement c’est ici

    https://notube.net/fr/youtube-to-mp3

    ( faire un copié collé puis sélectionner MP4 sinon vous n’aurez que le son)

    et de sauvegarder le journal en version PDF car les forces obscures d’internet (payées * par Gates Soros et Google) feront le ménage rapidement ensuite.

    Preuve que les pseudos décodeurs et autres fact checkers sont payés par Gates Soros et Google :

    https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/P-9-2020-002312_EN.html

    1 – La vidéo :

    Gates nous parle d’abord du rôle du CO2 sur l’augmentation de la température terrestre ( Mais la température augmente partout dans le système solaire … et sur les autres planètes il n’y a pas d’industrie ni de voiture … on en conclura que la température augmente partout à cause de l’activité solaire ici comme ailleurs …)

    A partir de 2’30” écoutez bien Gates nous dire : “Si nous faisons du bon travail avec les nouveaux vaccins liés à la santé et à la reproduction nous pourrions diminuer la population mondiale de 10 à 15 % ( sélectionner sous titres mais c’est en anglais)

    2 – Le journal irlandais en version PDF ayant repris ces informations ” La population diminuera grâce aux vaccins obligatoires” … les décodeurs et autres Fact Checkers nous certifieront que ce sont des mensonges de conspirationnistes … mais je rappelle que ces gens là sont payés par Gates … j’imagine que l’académie de Médecine a du être arrosée il serait intéressant d’enquêter sur le sujet mais ça me semble être dans la logique des choses dans ce monde pourri ► https://ia803204.us.archive.org/11/items/sovereign-independent-issue-4/Sovereign_Independent_Issue4.pdf

    Des infos importantes qui seraient mieux en 1ere page … plutôt qu’en commentaires … je dis ça je dis rien … en tous cas vous avez mon autorisation.

    Cliquer pour accéder à Sovereign_Independent_Issue4.pdf

    J'aime

  2. https://reinfocovid.fr/editoriaux/toute-lequipe-de-reinfocovid/

    Toute l’équipe de Reinfocovid adresse un grand merci
    à tous ses contradicteurs et au Coronavirus.

    Tout d’abord chapeau bas à tous ceux qui ont réussi à transformer le Coronavirus en « crise sanitaire mondiale », en « pandémie globale. Merci aux médias alarmistes, merci aux politiques dictatoriaux, merci aux scientifiques corrompus ou dogmatiques.

    Nous tenons par cet article à leur exprimer toute notre gratitude. Gratitude qui vient du mot « grâce ». Oui nous avons été touchés par la grâce, grâce à vous.

    Cette crise est une révélation, un dévoilement, une apocalypse. Et après l’apocalypse vient un autre monde. Nous ne reviendrons jamais au monde d’avant, n’en déplaise à ceux qui s’y accrochent encore.

    Depuis plusieurs années, nous sentions bien que plusieurs choses « clochaient » dans ce monde. Pris par la vie de tous les jours avec ce sentiment confus d’un « quelque chose » qui n’allait pas, nous errions sans vraiment comprendre, nous raccrochant à ce monde vicié pour éviter la douleur de s’en détacher. Heureusement, le virus et son narratif burlesque envahissant la surface du globe est arrivé, nous arrachant nos oeillères, nous laissant contempler le désastre.

    D’abord, nous avons essayé de comprendre. Je peux vous le dire, nous n’avons jamais autant travaillé. Et je vais vous faire mal : nous sommes tous bénévoles ! Nous avons épluché tous les articles de sciences, toutes les informations, lois, décrets, ordonnances. Nous avons lu toutes les informations, celles des médias mainstream comme celles des « complotistes ». Nous avons appris à maîtriser internet, les réseaux sociaux, la communication, le graphisme, la communication non violente… Nous avons écrit, filmé, publié, coordonné, dessiné, chanté, dansé créé des œuvres d’art. Nous nous levons aux aurores et nous couchons lorsque nos yeux se ferment.

    Vous vouliez nous appauvrir, vous nous avez tant enrichis : nos connaissances sont plus grandes, nous nous sommes découverts de nouveaux talents. Nous avons repoussé nos limites : plus que jamais nous sommes emplis d’espoir, de courage et d’allégresse.

    Vous vouliez notre mort mais nous nous sentons plus vivants et rayonnants que jamais.

    Vous vouliez nous désespérer, nous n’avons plus besoin d’espoir pour entreprendre.

    Grâce à vous, nous avons pu cerner ce que nous ne voulions pas.

    Nous ne voulons pas vivre masqués.

    Nous ne voulons pas vivre en nous méfiant les uns des autres.

    Nous ne voulons pas vivre dans la culpabilité hypothétique de « donner la mort » à nos proches en transmettant un virus.

    Nous ne voulons pas vivre vaccinés de force tous les mois pour tous les virus qui sont ou viendront.

    Nous ne voulons pas de passeport sanitaire, de reconnaissance faciale, nous ne voulons pas vivre fichés.

    Nous ne voulons pas être incarcérés dans nos domiciles.

    Vous vouliez nous séparer. «Attention, distanciation sociale : 1m, puis 1m50, puis 2m avec les nouveaux variants ».

    Vous nous avez rassemblés.

    Vous vouliez nous faire peur, nous sommes sortis de la caverne. Jouez tous seuls avec vos ombres.

    Vous vouliez nous abrutir devant la télévision, nous l’avons éteinte et demain nous jetterons devant nos seuils tous vos biens de consommation à l’obsolescence programmée.

    Vous vouliez nous imposer le passeport sanitaire, nous surveiller, nous reconnaître facialement, nous pucer peut-être ? Nous avons faim de liberté.

    Vous vouliez nous vendre des médicaments couteux à l’efficacité et à la sécurité douteuse ? Nous arpentons d’autres chemins de santé.

    Vous vouliez nous imposer votre vision du monde, marchande et basée sur la dette éternelle, la dépossession intégrale, jusqu’à celle de nos propres vies ? Nous posons les premières pierres d’un autre monde enthousiasmant basé sur la gratitude, la joie et la présence à l’autre.

    Alors un immense merci à vous pour tous ces bienfaits.

    J'aime

  3. https://reinfocovid.fr/science/les-enfants-ne-doivent-pas-etre-vaccines-contre-la-covid-19/

    Par : Dr Paul Elias Alexander, Howard Tenenbaum et Parvez Dara. The Epoch Times.

    Quelle est la justification de la vaccination des enfants contre le COVID-19 ? Où sont les données, la science qui soutiennent cette décision ? Nous n’en voyons aucune, et nous pensons que c’est dangereux.

    À retenir :
    • La littérature pédiatrique s’accorde quant au risque très faible ou extrêmement rare (proche de zéro) pour les enfants.
    • Les enfants ont un risque très faible de contracter une maladie, en particulier une maladie grave due au COVID-19.
    • Les enfants ne propagent pas la maladie. Cela a été démontré en milieu scolaire.

    Cliquer pour accéder à Integration_ARN_genome_21mai21-1.pdf

    J'aime

  4. https://reinfocovid.fr/science/les-enfants-de-5-a-17-ans-face-a-la-covid-19/

    Par : les scientifiques du Collectif ReinfoCovid

    Cet article montre que le risque de décès suite à une infection chez les 5-15 ans est négligeable car les enfants disposent d’une protection humorale spécifique contre le SARS-CoV-2 très efficace, même sans avoir été en contact avec le virus. de plus, la transmission dans les écoles représente une minorité des cas de Covid-19.

    À Retenir :

    • Le risque de décès suite à une infection chez les 5-15 ans est excessivement faible, pour ne pas dire négligeable (de l’ordre de 0.001%, soit 1 décès pour 100 000 enfants infectés).
    • Les enfants disposent d’une protection humorale spécifique contre le SARS-CoV-2 très efficace, même sans avoir été en contact avec le virus.
    • La transmission dans les écoles représente une minorité des cas de Covid-19.
    • Le personnel éducatif et les adultes en milieu scolaire ne sont pas considérés comme présentant un risque d’infection plus élevé que les autres professions

    https://reinfocovid.fr/science/les-enfants-de-5-a-17-ans-face-a-la-covid-19/

    J'aime

  5. Nanoparticules (comment veux-tu qu’on soit crédules ?)

    Santé ; des nanoparticules magnétiques dans les cellules que l’on peut commander à distance !

    Nous volons de découverte en découverte, avec pour seul fil rouge la stupeur pour ne pas dire l’effroi.

    Souvenez-vous du choc que certains ont pu ressentir lorsque nous avions découvert la fabrication des jumelles chinoises OGM.

    Il y a quelques jours, la mise au grand jour des vaccins autodisséminés représenta une étape essentielle de nos recherches.

    L’article de Science qui nous rapproche toujours plus de la confirmation de l’hypothèse d’un virus SARS-CoV-2 fabriqué en laboratoire aurait dû faire la une des médias officiels.

    Aux quelques doléances qui précèdent doivent s’ajouter l’euthanasie bien entendue des personnes âgées, le refus de considérer un tant soit peu le traitement de l’infection par le coronavirus, l’acharnement à ne rien changer au protocole ou aux composants des « vaccins » malgré les chiffres accablants dont nous disposons, mais aussi des conséquences problématiques de ces produits sur des personnes jeunes et en bonne santé. https://childrenshealthdefense.org/defender/cdc-investigating-reports-heart-problems-teens-adolescents-covid-vaccine/?utm_source=salsa&eType=EmailBlastContent&eId=bcaaec43-2eda-4bae-b08c-4612a77b3b03

    Nous avons tenté de traiter ces thèmes de la manière la plus neutre et la plus sourcée possible…En revanche, nous avons du mal à répondre à la question du pourquoi !

    Pourquoi s’acharner pareillement sur l’humanité ? Pourquoi s’en prendre aux personnes vulnérables et sans défenses ?

    Lire l’intégralité de l’article ► https://lilianeheldkhawam.com/2021/05/25/sante-des-nanoparticules-magnetiques-dans-les-cellules-que-lon-peut-commander-a-distance/

    J'aime

    1. Les morgellons aussi, et ce depuis plus de 15 ans, pulvérisés sur quelques zones, notamment dans le Nord et dans le Var.

      Ce sont des nanoparticules qui créent ces fils qui sortent à différents endroits du corps et dont il est impossible de se débarrasser.

      Claire Sévérac en avait longuement parlé, elle a été assassinée via un cancer foudroyant à la période de Noël.

      J'aime

  6. Epstein ===> MOSSAD Cette dissimulation particulière fait partie d’une tendance évidente des médias grand public à ignorer l’influence évidente qu’Epstein et les membres de la famille Maxwell exerçaient – et, sans doute, continuent d’exercer – dans la Silicon Valley. En effet, les individus qui ont fondé les géants de la technologie tels que Google, LinkedIn, Facebook, Microsoft, Tesla et Amazon ont tous des liens avec Jeffrey Epstein, certains plus étroits que d’autres.

    https://unlimitedhangout.com/2021/05/investigative-reports/the-cover-up-continues-the-truth-about-bill-gates-microsoft-and-jeffrey-epstein/ Traduit par https://reseauinternational.net/la-dissimulation-continue-la-verite-sur-bill-gates-microsoft-et-jeffrey-epstein/

    https://reseauinternational.net/la-dissimulation-continue-la-verite-sur-bill-gates-microsoft-et-jeffrey-epstein/

    J'aime

    1. Extrait

      Si, comme l’a rapporté l’Evening Standard, Epstein a gagné des millions grâce à ses relations d’affaires avec Gates avant 2001 et si les liens de Gates avec Isabel Maxwell et la société CommTouch, liée à l’espionnage israélien, étaient rendus publics, le résultat pourrait facilement être un scandale comparable à l’affaire du logiciel PROMIS. Une telle révélation pourrait être très préjudiciable à Microsoft et à son partenaire, le Forum économique mondial, car Microsoft est devenu un acteur clé des initiatives du FEM en matière de Quatrième Révolution industrielle, qui vont de l’identité numérique et des passeports vaccinaux aux efforts visant à remplacer les travailleurs humains par l’intelligence artificielle.

      J'aime

  7. https://odysee.com/@laquintacolumna:8/MILESDEPERSONASMAGNETIZADASTRASLAINOCULACI%C3%93NVIDEO3:a

    c’est en espagnol désolé mais il faut que ça se sache !!!!!

    Moi aussi je suis la Quinta Columna et Ricardo Delgado. Je vous recommande de consulter une de ses dernières émissions sur le sujet du magnetgate, publié sur le blog en espagnol (http://coronalocura.unblog.fr). Sur le blog en Français j´ai déjà commencé à traiter le sujet. Trois hypothèses sont sur la table. La substance magnétisante pourrait être de la ferritine, une substance liée à la magnétogénétique, une technique qui permet le contrôle des neurones, ou encore pourrait-il s´agir de graphène, un matériau déjà employé par l´Industrie des Télécommunications pour la fabrication d´antennes du fait de sa haute conductivité, ou encore, de nanorobots (voir le brevet de Microsoft 2020/060606) qui seraient réceptacles de toutes nos données, mais aussi, transformerai nos corps en fabrique de cryptomonnaies.

    Si cette dernière était la bonne, alors, les nanobots enverraient des injonction au vacciné sur son portable: si celui-ci obéi, alors les cryptos sont fabriquées. Sinon, non. Dans un monde futur sans argent où les cryptos sont la monnaie officielle, soit le vacciné obéi, soit il meurt de faim. Qui plus est, comme les cryptos sont un bien informatique, si le vacciné est rebelle, il suffit d´éffacer les cryptos et de remettre le compteur à 0 pour qu´il ne puisse plus ni acheter no vendre en lui bloquant par une instruction son compte de cryptos. Il ne pourra en outre réclamer à personne puisque la gestion de sa personne, convertie en un simple node, sera le fait d´Intelligences Artificielles programmées par l´élite qui gérera les vaccinés comme un réseau de voitures sans conducteurs, ou de nodes. Je vous laisse imaginer la suite… Le degré de contrôle… Et n´allons pas plus loin en imaginant une combinaison des trois possibilités, ou encore que grâce au machine learning l´IA devienne consciente d´elle même et échappe au contrôle de ses créateurs…

    J'aime

  8. https://www.aimsib.org/2021/05/23/sacrifier-des-enfants-pour-rien-ca-se-payera-un-jour/

    Sacrifier des enfants pour rien, ça se payera un jour…

    L’enfer est-il pavé de bonnes intentions? Il semblerait vraiment que oui, tant cette histoire de vaccination anti-Covid des enfants semble relever du plus pur cauchemar industriel, repris sans l’ombre d’une hésitation par toute cette fraction de « scientocrates » qu’aucune roulette russe -jouée sur la tempe des autres- n’effraie. Déjà des milliers de décès post-vaccinaux d’adultes, et chercher à vacciner les enfants qui n’ont aucun bénéfice à tirer de cette mesure, sérieusement ? Toute l’AIMSIB se range derrière l’indignation portée par l’article du Dr Eric Ménat, membre AIMSIB et du Conseil Scientifique Indépendant. Que la société civile et les médecins réfléchissent et se soulèvent avant que l’irréparable absolu ne soit commis, bonne lecture.

    Introduction

    En préambule, je tiens à rappeler que je n’ai aucun conflit d’intérêts et que je ne suis absolument pas « anti-vaccins ».

    Bien au contraire, le jour où on disposera d’un vaccin qui aura prouvé son innocuité et son efficacité pour empêcher les gens fragiles d’être malades et enrayer l’épidémie, je serai le premier à en faire la promotion.

    En attendant, je voudrais vous partager mes réflexions sur les projets de vaccination des enfants contre la Covid-19, car à mon avis, on est entré dans une spirale infernale qui pourrait très mal se terminer pour les plus jeunes.
    Vaccination, rappels

    Je veux rappeler les principes de la vaccination, tels qu’ils étaient posés depuis des années :

    Un vaccin, comme tout traitement, doit avoir plus de bénéfices que de risques.
    Il doit protéger le sujet d’une maladie potentiellement grave et qui n’admettrait aucun traitement curatif. On n’imagine pas vacciner contre les rhumes par exemple (sauf à vouloir faire du business).
    Il doit également permettre de réduire la propagation de l’épidémie. C’est ce qu’on appelle la vaccination altruiste : on vaccine tout le monde pour protéger les plus faibles.
    Ce qui nous ramène au premier point : le vaccin doit être bien toléré, car on va l’injecter à « tout le monde », même à ceux qui ont moins de risques d’être malades ou de faire une forme grave.

    Le vaccin doit donc absolument avoir une balance bénéfice-risque favorable pour CHAQUE personne.

    Que savons-nous de la Covid-19 chez l’enfant ?

    La France a dépassé les 100 000 morts officiels à cause de la Covid. Ces chiffres sont souvent contestés, car on a parfois un peu trop rapidement conclut que c’était la Covid qui avait tué, alors que le patient était déjà grabataire ou avait des maladies graves. Ainsi, des personnes en fin de vie en EHPAD ou des patients cancéreux en stade terminal ont attrapé ce coronavirus qui a probablement précipité leur mort, bien que cette dernière était inéluctable dans les semaines qui auraient suivi. Sont-ils vraiment morts de la Covid ? On peut le discuter.
    Je vous invite à visionner à ce sujet l’intervention de Pierre Chaillot du 20 mai 2021 dans le cadre des jeudis du Conseil Scientifique Indépendant (1):

    Pour autant, je vais me baser uniquement sur les chiffres et rapports officiels afin qu’on ne m’accuse pas de partialité. Nous avons accès à une base de données française qui s’appelle « Geodes » (2) : Sur ce site, nous trouvons deux types de données sur la mortalité. Les déclarations issues des établissements de santé et les données issues des certificats de décès (Inserm).

    Curieusement, les chiffres ne sont pas équivalents, mais nous connaissons l’imprécision et la lenteur de l’administration française, qui est très en retard dans sa digitalisation.

    Voici les chiffres que l’on peut y trouver:

    Selon les données issues des certificats de décès sur Géodes il n’est actuellement déclaré « que » 48 417 décès entre mars 2020 (semaine 12) et la semaine 19 de 2021. Parmi ces décès, on dénombre 54 décès pour les personnes entre 0 et 29 ans ! Soit 0.1 % des décès. Pour mémoire, cette tranche d’âge représente 35% de la population (3).
    Selon les données issues des établissements de santé déclarant des cas confirmés de COVID-19 dans SI-VIC, Ici, ce sont 81 692 décès qui ont été déclarés comme étant liés à la Covid-19 entre le 18 mars 2020 et le 18 mai 2021.
    Sur ces décès, on comptabilise :
    – Entre 0 à 9 ans = 4 morts
    – Entre 10 à 19 ans = 9 morts
    – Entre 20 à 29 ans = 75 morts
    Soit 88 décès entre 0 et 29 ans, soit, à nouveau, 0.1 % des décès.

    Et sur ces chiffres mieux détaillés, on constate que les décès, avant 20 ans, sont plus qu’exceptionnels. Toutes les morts sont tristes et aucune ne doit être « négligée », mais quand on entre dans les détails, la très grande majorité de ces décès chez des sujets jeunes sont intervenus chez des personnes avec des polypathologies souvent graves, des anomalies congénitales ou des maladies génétiques qui menaçaient déjà leurs pronostics vitaux .

    En clair, un jeune de moins de 20 ans en bonne santé ou sans maladie évolutive n’a quasiment aucun risque de mourir de la Covid ou même de faire une forme grave. Vous commencez à comprendre que le bénéfice de la vaccination chez les moins de 20 ans est totalement nul ? On ne sauvera personne dans cette tranche d’âge grâce à la vaccination car il n’y a personne à sauver!.

    D’ailleurs, ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les chiffres, mais aussi le COSV ou Conseil d’Orientation de la Stratégie Vaccinale, présidée par le Pr Alain FISHER souvent surnommé « Le Monsieur Vaccin français ». C’est la plus haute instance qui est censée regrouper les plus hauts experts de notre pays. On peut donc leur faire confiance ! Dans leur rapport du 11 mai 2021 on peut lire

    « Bien que peu affectés par des formes symptomatiques de la Covid-19, les enfants et adolescents transmettent le virus et participent à la dynamique épidémique ».

    Ils confirment donc les chiffres ci-dessus et mes propos : les jeunes n’ont aucun risque de faire une forme grave de Covid, sauf fragilité très particulière et heureusement très rare.

    On peut donc commencer à se poser la question : faut-il vraiment vacciner 35% de la population pour 0.1 % des décès qui en plus pourraient être inévitables?

    L’excuse de la vaccination altruiste

    Oui, mais voilà, notre COSV nous explique que ce n’est pas pour les protéger EUX qu’on doit les vacciner, mais pour protéger LES AUTRES. Dans le même rapport, on peut lire :

    « Ainsi, il parait nécessaire d’envisager de vacciner les enfants et les adolescents pour réduire la circulation virale dans la population, et pour les protéger d’un risque, certes faible, mais qui mérite attention. »

    Peut-être un chouia hypocrite non, au regard des chiffres de mortalité cités plus haut !?
    Ils nous donnent même les calculs qui leur ont permis d’arriver à cette conclusion sans appel. Vous m’excuserez pour les termes un peu techniques et barbares, mais je ne veux pas modifier leurs propos pour rester impartial dans mon analyse :

    « Pour atteindre un R effectif <1 avec un virus de R0=4 (variant B.1.1.7 actuellement majoritaire sur le territoire français), il faudrait atteindre une immunité dans la population totale de plus de 75% (incluant les enfants), ce qui correspond à 50,25 millions de personnes sur une population de 67 millions. Avec un taux de couverture vaccinale estimé à 80% assurant 90% de protection, cela représente environ 48M de personnes vaccinées protégées, auxquelles il faut ajouter les personnes non vaccinées, mais protégées par l’immunité naturelle (3M environ en estimant à 22,7% la proportion de la population immunisée naturellement), soit au total 51M de personnes. »

    En résumé, on considère qu’il faut arriver à une immunité collective de 80% pour éradiquer la maladie. Pour cela, il faut vacciner 70% de la population (48 millions). Les 10% restant étant ceux qui ont une immunité parce qu’ils ont fait la maladie.

    Je vous rassure, même pour moi, ces chiffres paraissent bizarres et peu précis en réalité. Et ils poursuivent :

    « Ainsi, en considérant la vaccination des enfants et en se plaçant dans des conditions relativement optimistes (adhésion vaccinale de 80% et protection de 90% contre la maladie), on atteindrait tout juste l’immunité de groupe nécessaire pour réduire significativement la circulation virale. Sans les enfants de moins de 16 ans, avec les mêmes hypothèses, le nombre de personnes vaccinées protégées serait de 40 millions de personnes environ, 44 millions en incluant les personnes immunisées naturellement. Il y aurait donc un déficit de près de 7 millions de personnes par rapport à l’objectif de 51 millions. A fortiori si le taux de vaccination des adultes était plus faible, le déficit serait plus grand encore. Ainsi, même en se plaçant dans des conditions optimistes, le nombre de personnes à atteindre nécessite de considérer la vaccination des enfants. »

    En clair, évidemment, si les moins de 30 ans représentent 35% de la population, il est obligatoire de les vacciner pour aboutir à ce taux de 80% d’immunité collective. Vous noterez que nos experts craignent que tous les adultes ne jouent pas le jeu et donc,

    ils envisagent à mots feutrés de vacciner les enfants de façon « obligatoire » pour compenser le manque de civisme de certains adultes. Qu’en penser sur le plan éthique ?

    Ca ressemble un peu à la vaccination des plus âgés en EHPAD qui auraient soi-disant donné leur consentement éclairé ! De qui se moque-t-on ? Surtout quand les non vaccinés sont privés de sortie et sont menacés d’être isolés dans leur chambre.

    Est-ce que nos enfants non vaccinés seront privés de cantine et de cour de récréation à la rentrée ? Ou carrément exclus des écoles?

    Rêver l’épidémiologie

    Par ailleurs, je voudrais rappeler que la théorie des 80% d’immunité collective pour éradiquer une maladie est une pure utopie.

    Ainsi, en Mongolie, on avait atteint un taux de 98% de vaccination contre la rougeole. L’année d’après, le pays a dû subir une très grosse vague de rougeole. Pourquoi ? Parce que les virus mutent !

    Pire, plus on vaccine et plus ils mutent ! Et comme le dit clairement le Pr Raoult, on le sait depuis 30 ans, ce n’est pas une surprise ! Donc, quand nos experts parlent de vacciner 70% de la population, ils comptent le faire avec quel vaccin ? Qui sera efficace sur quoi ?

    Parce que vous avez compris que ces superbes calculs – exposés par les plus grands experts français, membres du COSV qui doivent décider de la politique sanitaire du gouvernement – sont totalement théoriques et très éloignés de la vraie vie.

    Car dans la vraie vie, nous savons déjà que :
    – Les personnes vaccinées font quand même la maladie. Écoutez, à ce sujet, les dernières vidéos du Pr Raoult (4) )
    – Les vaccins actuels ne sont pas efficaces sur les variants. À quoi servira la vaccination de 70% de la population quand nous serons confrontés aux nouveaux variants qui sont déjà sur notre territoire (brésilien, sud-africains, indien) et ceux que ne manqueront pas d’apparaitre dans les mois prochains ? Pour mémoire, le variant indien est déjà présent dans 44 pays, dont la France !

    Si vous pensez que j’exagère, je vous propose quelques extraits de positions officielles.

    Ainsi, le Ministère de la Santé a prévu de mettre à disposition des médecins de ville le vaccin Moderna à partir du 24 mai, sauf dans les départements qui sont les plus touchés par les variants sud-Africain ou brésilien (5) ! Pourquoi ? Parce qu’ils savent bien que ce vaccin serait inopérant dans ces départements à cause de ces variants.

    On s’inquiète aussi en Grande-Bretagne, pour les mêmes raisons, où plus de 30% de la population a déjà reçu 2 doses du vaccin (contre 13% en France). Voici ce qu’on peut lire dans un article publié le 18/05 dans le « JIM » :

    – « Les connaissances sur le variant indien sont encore parcellaires et incertaines. Selon les dernières études en date, il pourrait être 50 % plus contagieux que le variant britannique (déjà 50 % plus contagieux que la souche «originelle »), mais aussi potentiellement plus mortel… Selon une étude publiée ce lundi, les vaccins à ARN messager de Pfizer et de Moderna conserveraient leur efficacité face à cette nouvelle souche, mais il ne s’agit que d’études in vitro qui n’ont pas encore été confirmées chez l’homme. Aucune donnée n’est encore disponible concernant le vaccin du laboratoire AstraZeneca, massivement utilisé au Royaume-Uni. Ce vaccin n’est semble-t-il pas efficace contre le variant sud-africain, avec lequel le variant indien partage des mutations. »

    En clair, il est tout à fait logique que des vaccins conçus à partir du virus initial, apparu fin 2019, soient peu ou pas du tout efficaces contre des variants apparus 18 mois plus tard. Et qu’en sera-t-il fin 2021 ?

    L’article du JIM nous dit d’ailleurs, clairement, que le vaccin AstraZeneca n’est pas efficace sur le variant sud-Africain qui représente déjà 5% des infections en France ! On comprend surtout, à travers ces propos, que nos experts sont dans le brouillard le plus total concernant l’efficacité des vaccins actuels sur les nouveaux variants.

    Brigitte Autran, membre du COSV, a commenté : « Ces vaccins ont certainement une efficacité diminuée sur la prévention de l’infection et des formes modérées de la maladie, mais les données ne sont pas claires vis-à-vis des formes sévères. »

    En clair : on ne sait absolument RIEN de l’utilité des vaccins actuels sur la protection des formes graves et encore moins sur la réduction de l’épidémie.

    Mais vu le nombre de personnes vaccinées qui présentent actuellement des symptômes de Covid, on peut fortement douter de l’intérêt de la vaccination actuelle pour contenir la propagation des nouveaux variants.

    D’ailleurs, le Pr Autran de poursuivre : « Aujourd’hui, les firmes sont en train de produire de nouveaux vaccins qui prennent en compte la protéine S mutée correspondant au variant sud-africain et les premiers essais cliniques ont été lancés. À terme, on peut imaginer que l’on ait à changer de vaccin ou à associer les différents produits dans un seul vaccin, comme pour la grippe. »

    En clair, les vaccins actuels ne seront probablement pas efficaces contre les variants que nous aurons à affronter l’hiver prochain et on est déjà en train de tenter de concevoir de nouveaux vaccins. Sauf que pour le moment on vaccine contre les anciens variants. Avec ce type de politique sanitaire, ne risque-t-on pas d’avoir en permanence 1 train de retard et de se revacciner tous les 6 mois pour rien ?

    Alors faut-il vacciner les enfants avec les vaccins actuels ? Si seulement ça pouvait protéger les plus fragiles, ça pourrait peut-être avoir une petite utilité. Oui, mais à UNE CONDITION : que le vaccin soit totalement sécure et ne risque pas d’entrainer des effets secondaires chez ces enfants qui, par ailleurs, ne risquent absolument rien en cas d’infection par le SARS Cov2, à part un gros rhume ou une petite grippe.

    Lire l'intégralité de l'article ► https://www.aimsib.org/2021/05/23/sacrifier-des-enfants-pour-rien-ca-se-payera-un-jour/

    J'aime

  9. C’est tombé ce jour, l’école d’ingénieurs ESME Studria impose la vaccination aux élèves, sinon les études s’arrêtent là…

    A près de 12000 € l’année, et à partir de l’an prochain le prix double… probablement en vue des élèves qui quitteront (décès ou certains qui auront compris le risque).

    J'aime

      1. Oui, mais pas évident à convaincre, je le vois avec ma fille, d’autant qu’elle a plusieurs copines qui sont dans d’autres écoles dont Archi et qui se sont faites vacciner pour l’instant sans suite… à voir avec le temps.

        J'aime

  10. Une école maternelle en Corrèze force les parents à accepter soit le test PCR soit le test salivaire sinon leur enfant est exclu pour au moins 2 semaines… Renouvelable si besoin.

    Les parents cèdent pour pouvoir aller travailler.

    J'aime

  11. Fauci s’est parjuré lors de commentaires à propos de la recherche sur le gain de fonction au laboratoire de Wuhan

    Le sénateur Rand Paul (élu républicain du Kentucky) a affirmé que le Dr Anthony Fauci s’est parjuré lors de ses commentaires sur la recherche sur le gain de fonction liée au laboratoire de Wuhan en Chine communiste.

    Paul a été interrogé sur l’émission « The Water Cooler » de Real America’s Voice, « croyez-vous qu’il [Fauci] s’est parjuré ? »

    « Absolument, il a menti au peuple américain. Le Dr Shi Zhengli, de l’Institut Wuhan, a effectué des recherches sur le gain de fonction », a expliqué Paul.

    « Dans son article, elle a remercié le Dr Fauci et l’Institut National des Allergies et des Ialadies Infectieuses (NIAID), que dirige le Dr Fauci et qui fait partie des Instituts Nationaux de la Santé (NIH) », a poursuivi Paul.

    « C’est indiqué à la fin de l’article. Cet article a été financé par la recherche du NIAID et il indique un numéro à dix chiffres qui identifie l’argent de la recherche qu’elle a reçu des États-Unis. Était-ce sur le gain de fonction ? » a demandé Paul.

    « Elle a pris un virus SRAS, qui est un coronavirus, 15 fois plus mortel que le COVID, et lui a ajouté la protéine S, qui se trouve à sa surface, pour le rendre plus facilement infectieux pour les cellules épithéliales des voies respiratoires. Pour moi, c’est un gain de fonction », a-t-il déclaré.

    Paul a ensuite présenté deux scientifiques, l’un de l’université Rutgers et l’autre du Massachusetts Institute of Technology, qui ont confirmé que l’article étudiait le gain de fonction.

    L’allégation de parjure survient après que Paul ait interrogé Fauci le 12 mai : « Dr Fauci, êtes-vous toujours en faveur du financement du laboratoire de Wuhan par les NIH ? ».

    « Sénateur Paul, avec tout le respect que je vous dois, vous vous trompez entièrement et complètement », a répondu un Fauci frustré. « Le NIH n’a jamais financé et ne finance pas actuellement la recherche sur le gain de fonction à l’Institut de Virologie de Wuhan. »

    https://www.breitbart.com/politics/2021/05/25/sen-paul-fauci-committed-perjury-over-gain-of-function-comments-related-to-wuhan-lab/

    J'aime

  12. Purge ! C’est vrai que nous sommes de vilains konspis ! Non mais quand même un vaccin qui te permets de marcher sur l’eau ou dans l’au-delà ça ne se refuse pas !

    J'aime

  13. Pr Luc Montagnier au Défi de la vérité : « la vie utilise les virus pour faire de grandes choses » – 27/05/21

    Le professeur Montagnier a de nouveau relevé le Défi de la vérité pour venir parler de ses recherches sur le génome humain et la transmission du coronavirus. S’il pense « que nous avons [aujourd’hui] la capacité de nous auto-détruire » et se montre défavorable à l’utilisation des vaccins à ARNm, il insiste néanmoins sur le fait que les progrès scientifiques pourraient aussi nous « servir, dans le bon sens du terme ». Dans le même temps, il se défend d’avoir dit que 10 à 25 % des personnes vaccinées allaient mourir, propos pour lesquels il a été vilipendé par la profession et par les médias.

    Aujourd’hui, il travaille notamment en collaboration avec le mathématicien Jean-Claude Perez, liant ainsi la science « molle » de la santé humaine à la science « dure » des mathématiques. Ensemble, ils s’intéressent aux suites harmoniques que l’on peut trouver dans la nature, montrant par exemple que l’on retrouve la célèbre suite de Fibonacci dans les séquences ARN du coronavirus. Aussi, il montre par là qu’après « avoir été lâché dans la nature », le virus redevient un élément naturel. Ainsi, il répond aux mêmes lois que le reste et évolue en permanence, notamment du fait des campagnes de vaccination qui induisent l’apparition de variants résistants.

    Par ailleurs, il revient sur des sujets tels que les bactéries des sols, le glyphosate ou encore le microbiote et son impact sur les développement viraux. Selon lui, on ne s’inquiète plus que pour notre génération, et plus pour celle d’après.

    Il répond aux questions de Xavier Azalbert en soutenant qu’il « ne cherche pas la controverse, mais la vérité » :

    Vidéo dans l’article ► https://www.francesoir.fr/videos-le-defi-de-la-verite/pr-luc-montagnier-au-defi-de-la-verite

    J'aime

  14. « It’s a bacteriological weapon » Richard Fleming warns about Sars-Cov2

    Nous savons comment gérer la modification des virus en laboratoire. Pour de nombreux observateurs, la principale question concernant Sars-Cov2 est : a-t-il été créé en laboratoire ?

    Le Dr Richard Fleming, docteur en physique, spécialiste du gain de fonction (compétence d’ajout de caractéristiques et de modification du génome des virus) prend le temps d’expliquer comment il est arrivé à la conclusion que le virus n’est pas d’origine animale.

    Par son expérience et ses compétences personnelles, il a essayé de comprendre le rôle des États-Unis dans l’origine de ce virus, notamment en suivant les pistes de l’argent. Quel rôle joue la corruption dans les mesures sanitaires et les avis scientifiques ?
    Il a retracé les fonds de recherche obtenus par plusieurs personnes dont les noms reviennent sans cesse dans ces débats : Ralph Baric, Peter Dazask ou encore Shi Zen Li.
    Ces traces d’argent se chiffrent en centaines de millions de dollars.
    Ayant été personnellement harcelé et dénigré, il parle ouvertement des plaintes qui ont été déposées contre lui. Il explique quels mécanismes de pression sont utilisés pour manipuler le traitement de l’information. Cela va jusqu’à accuser des personnes de parjure pour défendre leurs intérêts.

    Richard Fleming a également un grand respect pour les travaux des Professeurs Luc Montagnier et Didier Raoult.

    https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/its-bacteriological-weapon-richard-fleming-warns-about-sars-cov2

    J'aime

  15. Dr Martin Zizi : « On ne soigne pas des chiffres, on soigne des gens » – 26/05/21 ► https://www.francesoir.fr/videos-les-debriefings/dr-martin-zizi-son-debriefing

    « Le pass sanitaire est liberticide, déjà parce qu’il crée deux catégories de citoyens », le Dr Martin Zizi, épidémiologiste, ancien directeur scientifique à la Défense belge, analyse la situation sanitaire avec ses expériences scientifiques très diversifiées. Controversé selon lui car son discours sort de la norme, le médecin-clinicien de formation nous explique beaucoup d’incohérences qu’il trouve dans les raisonnements actuels, entre le tests PCR qui ne sont pas assez fiables, le traitement de l’information qui laisse à désirer, ou encore le pass sanitaire.

    Celui qui pense que l’amantadine est un traitement précoce qui peut marcher, et que l’immunité de groupe est importante dans une gestion de crise comme ce que nous vivons actuellement, il nous détaille ce qu’est la zoonose et comment celle-ci fait que le virus subit une sorte de « ping-pong » qui le fait évoluer de telle manière qu’il est compliqué de ne se baser que sur l’immunité vaccinale.

    Face à la problématique de voir que les gens n’arrivent pas à discuter calmement de ces sujets-là, Martin Zizi a accepté de vulgariser des concepts difficiles à intégrer et à comprendre pour traiter des questions que posent le Covid-19.

    Découvrez son débriefing, proposé en partenariat avec BonSens.org (dans l’article FS)

    J'aime

  16. LE COMMANDANT MEADOWS SUCCOMBE À UNE INJECTION ARNm PFIZER rumble.com/vhplnb-le-comm… pic.twitter.com/0fKsUmCyen

    LE COMMANDANT MEADOWS SUCCOMBE À UNE INJECTION ARNm PFIZER
    Le témoignage poignant de la fille du Commandant Meadows décédé à la suite d’une injection ARNm Pfizer, un témoignage de plus venant se rajouter à la longue liste des décès et effets secondaires grave

    J'aime

    1. Combien de morts leur faudra-t-il ?

      Hé les ZaplatisVolontaires = REJOIGNEZ les Gaulois et les Gauloises Réfractaires !

      De toutes façons, nous mourrons TOUSTES, aussi mieux vaut mourir debout que (sur)VIVRE à genoux !

      J'aime

  17. Les réacteurs nucléaires pourront-ils, oui ou non, vivre au-delà de 50 ans ? Pour l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), il est urgent de se poser la question car la durée de vie des réacteurs est intimement liée à la tenue des cuves. Or, les caractéristiques mécaniques de ces dernières s’affaiblissent au fil du temps.

    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/duree-de-vie-des-reacteurs-le-gendarme-du-nucleaire-sonne-l-alarme-sur-l-apres-2040-885557.html

    J'aime

  18. Rêver l’épidémiologie
    Par ailleurs, je voudrais rappeler que la théorie des 80% d’immunité collective pour éradiquer une maladie est une pure utopie.

    Ainsi, en Mongolie, on avait atteint un taux de 98% de vaccination contre la rougeole. L’année d’après, le pays a dû subir une très grosse vague de rougeole. Pourquoi ? Parce que les virus mutent !

    Pire, plus on vaccine et plus ils mutent ! Et comme le dit clairement le Pr Raoult, on le sait depuis 30 ans, ce n’est pas une surprise ! Donc, quand nos experts parlent de vacciner 70% de la population, ils comptent le faire avec quel vaccin ? Qui sera efficace sur quoi ?

    Parce que vous avez compris que ces superbes calculs – exposés par les plus grands experts français, membres du COSV qui doivent décider de la politique sanitaire du gouvernement – sont totalement théoriques et très éloignés de la vraie vie.

    Mais sur un plan plus éthique, il faudrait se demander si, pour protéger potentiellement certaines personnes, on ne met pas en danger d’autres personnes à cause des effets secondaires des vaccins.

    Sachant que l’âge moyen de décès par Covid est de 85 ans, alors que l’espérance de vie moyenne en France est de 84 ans, je voudrais vous poser une question éthique et philosophique délicate mais essentielle à mes yeux : « êtes-vous prêt à prendre le risque d’un effet secondaire grave, voire d’un décès d’une personne jeune, d’un enfant même, pour sauver la vie d’une personne de plus de 85 ans ? ».

    Je suis conscient de la difficulté de cette question, mais elle est au cœur du débat pour moi. Vacciner les moins de 30 ans, c’est accepter d’en sacrifier un certain nombre, alors qu’ils n’avaient aucun risque de mourir ou de souffrir gravement de la maladie pour tenter de sauver très hypothétiquement nos plus anciens.

    https://www.aimsib.org/2021/05/23/sacrifier-des-enfants-pour-rien-ca-se-payera-un-jour/

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s