TEMPS DE REFUSER LA DICTATURE DU PASS SANITAIRE EN MARCHE !

Suite logique de ► STOPPONS LE COVIDisme En Marche ! Bas les masques – NON À L’INOCULATION !

Et pour refuser le PASS SANITAIRE !

ALERTE INFO ► BULLETIN HEBDO DU RÉSEAU SENTINELLES SEMAINE 17 de l’année 2021 (26/04 au 02/05) ► https://www.sentiweb.fr/5290.pdf

TAUX D’INCIDENCE NATIONAUX sur les 3 dernières semaines pour 100 000 habitants

44 pour 100 000 = Vont vous dire que le code a encore changé !

PRENEZ la BONNE DÉCISION et ne COMMETTEZ PAS L’IRRÉPARABLE car une FOIS VACCINÉ, vous ne POURREZ PLUS RETIRER la SOUPE, et ALORS… BONJOUR les DÉGÂTS !!!

Tous les « vaccins » anticovid tuent = Normal, ils sont toujours en phase d’essai !

Vaccin Pfizer, la Rolls-Royce des poisons ?

Par Philippe Huysmans – 4 mai 2021 pour Mondialisation.ca https://www.mondialisation.ca/vaccin-pfizer-la-rolls-royce-des-poisons/5656109

nbdecesvaxxins

Thérapies géniques ARNm et eugénisme… Le soi-disant « vaccin » de Pfizer, Rolls Royce des poisons ?…

Question posée en analyse par Résistance71 le 6 mai 2021

Et il y a eu du monde pour se poser la même question du reste : OD, LME, RI, Le Vilain Petit Canard, j’en passe et des meilleures !

RÉPONSES DANS MON DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS

Cliquer sur l’image pour voir la vidéo

Car si on les laisse faire sans moufter, non seulement ils vont s’occuper de ceux qui refusent de se faire inoculer, mais en prime, Macron et sa bande vont imposer le PASS SANITAIRE jusque dans NOS chiottes !

Le Conseil scientifique du zombie Delfraissy se dit favorable à un pass sanitaire « temporaire et exceptionnel » : Créé de toutes pièces et en urgence par le « Kouchner boy » Jérôme Salomon, le Conseil scientifique Covid-19 n’a jamais eu que deux objectifs : empêcher l’IHU de Marseille du professeur Raoult de gérer la « pandémie » puis favoriser le pourrissement de la situation pour vendre la « sortie de crise » à la sauce oligarchique (vaccination de masse et pass sanitaire). Confirmation est faite sans surprise avec cette nouvelle déclaration officielle : « Le Conseil scientifique estime que le pass sanitaire, utilisé de manière temporaire et exceptionnelle, peut permettre à la population une forme de retour à la vie normale » Source E&R VIA ODhttps://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/05/06/le-conseil-scientifique-du-zombie-delfraissy-se-dit-favorable-a-un-pass-sanitaire-temporaire-et-exceptionnel/

ANTITERRORISME COVIDélire

RÈGLE N° 2

AuxFutursMortsParVaccination

Donc, pour en finir avec les confinements sans fin et le port obligatoire du masque, les couvres-feux totalitaires, la vaccination obligatoire et  le PASS SANITAIRE : Disons NON en masse, ensemble, et tout s’arrête !

Énième preuve que BIG-PHARMA a été créé (par Rockefeller) pour annihiler les remèdes naturels et instituer la médecine dite moderne ;

Cliquer pour accéder à pasteur-vs-becc81champ-5-mai-2021-par-rien.pdf

À retrouver dans CHRONIQUES du Presque Dr. T’Ché-RIEN et dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

AUCOVIDiots du Joker

Si nous ne nous levons-pas ? ILS ne s’arrêteront pas !

À vous de voir, c’est entre vos mains, soit accepter la piquouze et rejoindre les cyborgs et tout s’arrête pour vous !

Soit nous REFUSONS TOUS ENSEMBLE toute cette ineptie meurtrière pour être et incarner la RÉSISTANCE

En vous attendant, nous, on sème

JBL1960

N.B. : l’illustration du billet est la photo d’une véritable affichette posée dans une vitrine d’un Tabac-Presse de France, ou plutôt de Navarre, dès mars 2020 ! Preuve que beaucoup sont mûrs pour accepter le PASS SANITAIRE, mais pour autant RIEN n’est perdu, si nous savons nous mutualiser pour inverser cette réalité totalement luciférienne !…

 

 

 

 

 

121 réflexions sur « TEMPS DE REFUSER LA DICTATURE DU PASS SANITAIRE EN MARCHE ! »

  1. Merci à OD et Ciel Voilé et Étouffoir ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2021/05/06/pfizer-si-le-coeur-vous-en-dit/

    (VOSTFR) Dans un document officiel de Pfizer ? (C’est pas une question…)

    https://odysee.com/@MissRedPill:e/extraordinaire-lecture-doc-pfizer_odysee:9

    Pfizer écrit noir sur blanc qu’il n’y a AUCUNE certitude que son vaccin anticovid fonctionne. Il dit juste qu’il est RAISONNABLE de le croire…

    Sur l’efficacité = On ne sait pas.
    Sur la létalité = On sait encore moins, mais faut d’abord inoculer le plus grand nombre, et on comptera les morts après !

    NON au génocide de masse !

    J'aime

  2. https://reseauinternational.net/les-collabos-co-labos-du-pass-sanitaire-se-demasquent/

    Par les Drs. Nicole & Gérard Delépine – 5 / 6 mai 2021

    Le chantage « vacciné ou discriminé » de nos gouvernants suscite la collaboration active de certains soumis, politiques, artistes, professions en péril, médecins, pharmaciens, biologistes, etc. et des médias aux ordres des milliardaires.

    Au lieu de réclamer avec l’ensemble de la population le retour de nos libertés fondamentales bafouées inutilement, et l’autorisation des traitements précoces efficaces, ils préfèrent cautionner des mesures antidémocratiques d’apartheid et jouer les capos.

    Ainsi certains prestataires de services du secteur des mariages auraient proposé au Ministère la mise en place d’un pass sanitaire1 pour pouvoir se marier, comme le directeur du festival d’Avignon2 pour pouvoir assister au festival. Jean Vilar doit se retourner dans sa tombe ! Le maire de la Baule aurait aussi vendu son âme du diable pour des broutilles.

    Certains politiques se démasquent, rendant très inquiets pour les prochaines élections.

    De Marine Le Pen à Jean-Luc Mélenchon en passant par Jean-Christophe Lagarde et François Bayrou, nous avons entendu des appels à l’élargissement de la vaccination voire à son obligation, sans cri d’orfraie contre cette étoile jaune-verte du Covid qui viendrait discriminer honteusement des catégories de population : les vaccinés, les non-vaccinés, les allergiques, les anciens malades covid chroniques, etc. et tous ceux dont les statuts particuliers ne leur permettraient pas d’entrer dans les cases prévues par nos administratifs.

    70 ans après la Seconde Guerre mondiale et les horreurs de la Shoah, et des juifs discriminés par le port de l’épouvantable étoile jaune, comment la mémoire collective peut-elle manquer à ce point ?

    Cette discrimination envisagée ne choque pas la plupart des journalistes, y compris les femmes, les gens de couleur, etc. qui passent leurs vies à trouver des anomalies racialistes dans l’Histoire et dans notre culture.

    Un exemple grotesque du jour : le baiser du Prince à la Belle au Bois dormant est-il raciste ?

    Nous en sommes à ce degré de folie, mais séparer les gens sur la foi d’un vaccin qui ne protège pas, d’un test PCR qui est un vaste enfumage, d’un statut sanguin d’anticorps sans valeur médicale ne les gênerait pas ! Comme d’ailleurs les végans ou autres écologistes militants contre les OGM dans l’alimentation, qui ne sont pas pour autant conduits à refuser une drogue injectable dans son propre organisme de type OGM.

    Et pourtant, rappelons-le une nouvelle fois, il n’y a pas de Pandémie comme l’affirme le rédacteur en chef du Lancet : « Covid-19 is not a pandemic »3. La mortalité directe du Covid a touché essentiellement les plus de 80 ans et les conséquences se verront surtout sur tous les drames, non du virus, mais des mesures liberticides majeures prises par les pays soumis à l’ordre mondial dirigé au moins apparemment par l’OMS.

    L’effet premier de la pseudo « pandémie » Covid est-il la perte de tout bon sens ?
    Quels sont les vrais motifs d’un passeport sanitaire ?

    Notons qu’en ce début mai 2021, il est déjà refusé par les USA, la Russie, et l’Inde et singulièrement l’OMS. Mais l’UE, et la France à ses pieds sont plus extrémistes que tous les autres. Pourtant imagine-t-on la France se couper de sa riche clientèle américaine libre de circuler chez elle, ou bien imposer son passeport sanitaire aux Européens et pas à tous les autres voyageurs ? On voit bien que tout cela est grotesque et a surtout dans l’immédiat le but de convaincre à la vaccination un maximum de Français et d’éviter d’avoir trop de doses inutilisées comme pour le vaccin H1N1.

    NÉANMOINS LA TENTATION TOTALITAIRE EST PRÉSENTE
    C’est la démocratie qu’ils veulent assassiner

    Rappelons ici que le droit au mariage constitue l’un des droits humains fondamentaux, et que toutes les restrictions de liberté qu’on nous impose n’ont aucune utilité sanitaire démontrée. Elles ont totalement échoué et nous ont placés, en un an, parmi les six grands pays européens à la mortalité Covid-19 la plus forte.

    De même, la liberté de se réunir et de disposer de son corps représente un des droits humains essentiels.

    Comme celui de refuser de prétendus vaccins (de fait produits de thérapie génique différents des vaccins classiques) totalement expérimentaux. Leurs résultats actuels en populations sont très inquiétants, car suivis de très fortes hausses post vaccinales des contaminations et des morts attribués au Covid-19, pendant 4 à 6 semaines ainsi que l’illustre la comparaison des courbes OMS des épidémies en Grande-Bretagne que les médias érigent en succès.

    Les Pays-Bas sont discrets, mais tellement plus efficaces, en ne vaccinant qu’avec discernement :

    [NdJBL : Précisons tout de même que BioNTech est suédois, et que la population est totalement « soumise » à la Dictature technotronique et accepte sans broncher le PASS SANITAIRE !]

    On peut comprendre les difficultés extrêmes de nombreuses professions menacées de mort par les médias qui taisent les traitements précoces efficaces qui ont démontré tout leur intérêt dans les pays qui les ont utilisés.

    Mais cela devrait les inciter à devenir des résistants, à combattre fermement la tyrannie au lieu de tenter des petits arrangements avec les tyrans. Les libertés ne se négocient pas, elles s’obtiennent et se défendent par la lutte ! La collaboration avec l’oppresseur affaiblit la résistance et doit être sanctionnée. Boycottons tous ceux qui prônent de pareilles mesures !
    Se marier est un droit reconnu et protégé par des textes fondamentaux

    Que ce soit l’article 16 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1948, l’article 23 du Pacte international des Droits civils et politique, l’article 8 et 12 de la Convention européenne des Droits de l’Homme.

    La décision n°2003-484 du 20 novembre 2003 du Conseil constitutionnel a rappelé que la liberté matrimoniale est un principe à valeur constitutionnelle protégé par les articles 2 et 4 de la Déclaration des Droits de l’Homme de 1789.

    Le mariage comme les festivals doivent rester des fêtes. Limiter le nombre de personnes, leur faculté de choisir leurs tenues (en fermant des magasins jugés non essentiels), leurs modalités festives constitue des atteintes disproportionnées à ce droit.
    Ces fêtes ne sont pas dangereuses

    Après la fête de la musique, les fêtes sauvages techno ou pas, le carnaval de Marseille ou la réunion récente des Buttes Chaumont, les covidterroristes ont prétendu que leurs participants mettaient en danger autrui, les policiers ont parfois dérapé4, et les procureurs ont poursuivi en justice leurs organisateurs.

    Pourtant aucun de ces rassemblements n’a été suivi par le moindre cluster. Dans un monde où la raison dominerait, la charge de la preuve devrait incomber aux avocats du confinement et des mesures sanitaires, car ce sont eux qui ont abandonné 100 ans de sagesse médicale en santé publique et l’ont remplacé par des obligations jupitériennes non testées piétinant la liberté, le libre choix du médecin pour le traitement de son patient, et des droits de l’homme.
    Des mesures sanitaires liberticides aux résultats catastrophiques

    La chloroquine a été interdite de prescription au prétexte qu’il n’existait pas de preuve scientifique de son efficacité. Mais les mesures de restrictions de libertés ont été imposées alors qu’aucune preuve n’existe qu’elles puissent être utiles.

    Et depuis un an, la totalité des études analysant les faits avérés montrent qu’elles ne modifient guère l’évolution de l’épidémie et qu’elles infligent des dommages considérables5 non seulement sanitaires (victimes collatérales par défaut de soins, troubles psychiques, suicides), mais aussi crise économique, explosion de la dette, massacre de l’enseignement, et de l’avenir des jeunes, chômage.

    Les avocats français de ces mesures (J. P. Delfraissy et le conseil scientifique) se sont basés sur leur foi dans la prophétie de Ferguson (simple simulation mathématique totalement erronée).

    Analysant les faits avérés, ils ont récemment reconnu la nocivité du confinement : « l’impact de l’enfermement général sur des économies entières a été dévastateur, le pire à venir étant le taux de chômage et la dette nationale. Les conséquences sociales et sanitaires (y compris la santé mentale) sont également colossales, en particulier pour les jeunes générations, bien qu’elles soient à faible risque en termes de morbidité et de mortalité par infection par le SRAS-CoV-2 », et la nécessité d’un changement de stratégie sanitaire6 : « il est temps d’abandonner les approches fondées sur la peur et fondées sur un confinement généralisé apparemment aléatoire et stop-start comme principale réponse à la pandémie ».

    Les pays européens tels que la Biélorussie, les Pays-Bas, la Finlande et la Suède qui n’ont pas imposé ces mesures liberticides ont une mortalité Covid bien plus faible que la nôtre.

    Les États américains qui ont supprimé la totalité de ces mesures abracadabrantesques, comme le Texas et le Mississippi, bénéficient de la poursuite de la décrue majeure de l’épidémie avant même que la vaccination ait pu agir, puisqu’au 23 avril 2021 moins d’un tiers de la population était vaccinée alors que ses promoteurs estiment que la couverture vaccinale doit atteindre 70-80% pour qu’elle soit efficace.

    Le pass vaccinal témoigne d’une angoisse qui ignore la logique. Si l’on croit à l’efficacité et à l’innocuité du vaccin et si on a peur de la maladie, il est normal de se faire vacciner ; mais si on croit que le vaccin protège le vacciné, il est totalement illogique de craindre le contact des non-vaccinés et incompréhensible de vouloir leur imposer un médicament expérimental, d’autant que le ministre lui-même reconnaît que la vaccination n’empêche pas les transmissions virales et que le Conseil d’État s’est rangé à son avis « les personnes vaccinées peuvent être porteuses du virus et contribuer à sa diffusion dans des proportions qui ne sont aujourd’hui pas connues ».7,8
    Conséquences du pass vaccinal en France

    Le pass vaccinal n’est pas recommandé par l’OMS ni par la Maison-Blanche, et interdit dans de nombreux États américains, car jugé contraire à la constitution. Ni la Chine, ni l’Inde, ni la Russie ne le prônent.

    Imposer dans les restaurants, les hôtels, les festivals et autres lieux de culture et de spectacles français un tel pass vaccinal aboutirait à dissuader les clientèles étrangères de venir visiter la France, de fréquenter nos établissements et les inciteraient à se diriger vers des pays plus libres.

    Ce n’est pas d’un pass repoussoir de clientèle que ces professionnels ont besoin.

    Ce dont la France a besoin ce n’est pas d’un pass inapplicable que seuls quelques pays européens veulent imposer, mais du retour aux libertés de se déplacer et de travailler pour tous et de la liberté de prescrire pour les médecins.

    L’exemple de tous les pays qui ont récemment tenté la suppression des mesures prétendument sanitaires montre que ce n’est pas dangereux.

    Comme le disait Victor Hugo « la seule chose dont j’ai peur, ce sont des gens qui ont peur ».

    Boycottons les collabos. Privilégions les commerçants résistants que vous trouverez en consultant ANIMAP, le site des commerçants qui ne demandent aucune preuve de test ou de vaccin sur les sites :

    animap.it – Italie
    animap.fr – France
    animap.info – Allemagne
    animap.ch – Suisse
    animap.at – Autriche

    Et des appels à se liguer pour refuser le passeport sanitaire émanent de partout. Citons l’appel de Mike Yeadon relayé par le blog de jeannesmits (réf 8)

    Le passeport vaccinal, un instrument de tyrannie durable, inédit, et absolu, selon Mike Yeadon, ancien vice-président de Pfizer9 30 avril 21.

    Le Dr Mike Yeadon, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer, a évoqué il y a quelques jours les plans visant à étendre la mise en œuvre du passeport vert dans un appel public à la vigilance adressé à America ’s Front line Doctors, association de médecins qui soutient les traitements efficaces contre le Covid-19 et s’oppose à la vaccination au moyen d’un agent biologique expérimental :

    « Nous y sommes en Israël maintenant, et le Royaume-Uni sera pareil dans quelques semaines ».

    Emmanuel Macron a annoncé que le passeport sanitaire devrait être mis en place début juin en France pour autoriser l’accès aux grandes manifestations publiques. Ce ne serait pas un passeport vaccinal, mais de « statut COVID », puisqu’il faudrait apporter la preuve soit de la vaccination, soit d’un test covid négatif de moins de 48 heures, soit d’une infection ayant muni le porteur d’anticorps.

    Ce que dit Mike Yeadon, les outils sont là : ce sont eux qui sont mis en place.

    « Certains diront que cela relève du fantasme. Je les aide à l’espérer, comme le disait ma chère Maman. Mais sachez que d’ores et déjà en Alaska, un village interdit à ses habitants de faire leurs courses en personne si elles n’ont pas été vaccinées. Et là, pour le coup, il ne s’agit pas d’une mesure ponctuelle pour « stopper la pandémie » : il n’y a aucune raison de revenir en arrière ».

    MESSAGE DE Mike Yeadon aux médecins américains de Front Line Doctors

    « À vous qui pensez que les passeports vaccinaux sont bons, ou du moins corrects, je m’adresse à vous.
    Si vous êtes une personne vulnérable et que vous avez été vacciné, vous êtes protégé. Vous n’avez pas besoin de connaître le statut immunitaire d’autrui. Remarquez que même s’ils ont été vaccinés, cela ne garantit pas qu’ils ne puissent pas être porteurs d’une seule particule virale et vous la transmettre. Il n’est donc pas utile pour vous ou pour votre sécurité de savoir que tout le monde a été vacciné.
    Si vous avez refusé de vous faire vacciner, par exemple, parce que vous n’êtes pas exposé à ce virus, sachant que les jeunes sont PLUS exposés à la grippe qu’au Covid-19, vous n’avez pas non plus besoin de connaître le statut immunitaire des autres.
    La vaccination protège ceux qui en ont besoin. Les passeports vaccinaux ne protègent personne.
    Mais le passeport vaccinal est utile à nos maîtres. Il s’agira de la première base de données au format commun, utilisable de Boston à Bogota, contenant votre identifiant numérique unique et un indicateur d’état de santé modifiable (initialement relatif au statut vaccinal).
    Celui qui contrôle cette base de données et tout algorithme régissant ce qu’elle autorise ou refuse, possède un contrôle absolument totalitaire sur tous les aspects de votre vie.
    Imaginez un avenir dans lequel un passeport vaccinal valide serait nécessaire pour entrer dans un terrain de sport ou un musée. Passeport vaccinal invalide : pas d’entrée.
    Imaginez maintenant que les règles soient durcies (et elles le seront). Désormais, vous ne pourrez plus entrer dans les grands centres commerciaux ou dans des hôtels sans un passe valide.
    Ira-t-on plus loin ? Bien sûr, pourquoi pas. L’algorithme sera modifié et vous ne pourrez plus entrer dans les grands supermarchés ou prendre les transports publics.
    Une étape tyrannique pourrait consister en une modification de Visa/MasterCard qui exigerait un passeport vaccinal valide AVANT qu’un terminal ne s’ouvre pour une transaction d’achat.
    Dès lors, vous ne pourriez même pas acheter une bouteille d’eau. Ou du carburant. Ou quoi que ce soit d’autre.
    Ping ! Votre passeport vaccinal vous ordonne de vous présenter pour votre rappel de vaccin. Si vous ne le faites pas, votre passe expire. Pensez-vous avoir le choix ?
    Ping ! On vous rappelle que vous devez aussi amener votre petit-fils, car sa mère ne l’a pas fait. Si vous ne le faites pas, votre passe devient invalide, tout comme celui de la mère du bébé. Pensez-vous toujours que vous aurez le choix ?
    Le fait que je puisse facilement trouver des exemples doit au moins vous indiquer que le potentiel de contrôle totalitaire de toute la population se trouve tapi comme un ver au centre de cet avenir orwellien.
    Ce n’est pas de la spéculation. On nous dit que ce système est sur le point d’arriver. Vous serez contraint de vous faire vacciner ou vous serez rapidement marginalisé.
    Une fois que vous serez vaccinés, les libertés limitées qu’ils vous accordent peuvent être retirées à tout moment.
    Ne vous faites pas d’illusions en imaginant que « personne ne pourrait être aussi méchant ». Je vous renvoie à de nombreux exemples au cours du siècle dernier. Il y a beaucoup de gens mauvais et la seule différence ici est l’ÉCHELLE et la nature irréversible du mal.
    Maintenant que vous avez vu ce qu’il est si facile de faire pour prendre le contrôle total d’une société entière, vous DEVEZ vous opposer et trouver des moyens d’empêcher un système de passeport vaccinal de voir le jour. Par tous les us et moyens nécessaires. Enfin, à ceux qui disent que tout cela relève seulement d’une série d’erreurs malencontreuses et de l’incompétence, je vous invite à regarder ce documentaire. Bien avant d’arriver à la fin, vous réaliserez, comme je l’ai fait avec une horreur croissante, qu’il ne s’agit absolument pas d’incompétence. C’est un exercice répété et des exercices de ce type sont utilisés pour des jeux de guerre depuis des années, voire des décennies. Cela vous fera peut-être changer d’avis sur les origines de ce désordre et de ces crimes. Mais s’il vous plaît, une chose : ne dites pas qu’on ne vous a pas prévenus ».10

    Vous êtes prévenus ! PRÉVENEZ VOS VOISINS ET AMIS.

    RÉSISTEZ !

    Source ► https://nouveau-monde.ca/les-collabos-co-labos-du-pass-sanitaire-se-demasquent/

    J'aime

  3. Les partisans d’une fuite en laboratoire ont une explication plus simple. Le SRAS2 était adapté aux cellules humaines dès le départ, car il a été cultivé sur des souris humanisées ou dans des cultures de laboratoire de cellules humaines, comme décrit dans la proposition de subvention de Daszak. Son génome présente une faible diversité, car la caractéristique des cultures de laboratoire est l’uniformité.

    « Depuis 1992, la communauté virologique sait que le seul moyen sûr de rendre un virus plus mortel est de lui donner un site de clivage de la furine à la jonction S1/S2 en laboratoire », écrit Steven Quay, un entrepreneur en biotechnologie qui s’intéresse aux origines du SRAS2. « Au moins 11 expériences de gain de fonction, consistant à ajouter un site de furine pour rendre un virus plus infectieux, sont publiées dans la littérature ouverte, notamment [par] le Dr Zhengli Shi, responsable de la recherche sur les coronavirus à l’Institut de virologie de Wuhan. »

    La raison fonctionnelle pour laquelle le SRAS2 possède un site de clivage de la furine, alors que ses virus cousins n’en ont pas, peut être observée en alignant (dans un ordinateur) la chaîne de près de 30 000 nucléotides de son génome avec celle de ses coronavirus cousins, dont le plus proche connu à ce jour est le RaTG13. Par rapport au RaTG13, le SRAS2 présente un insert de 12 nucléotides juste à la jonction S1/S2. L’insert est la séquence T-CCT-CGG-CGG-GC. Le CCT code pour la proline, les deux CGG pour deux arginines, et le GC est le début d’un codon GCA qui code pour l’alanine.

    Cet insert présente plusieurs caractéristiques curieuses, mais la plus étrange est celle des deux codons CGG côte à côte. Seuls 5 % des codons arginine du SRAS2 sont CGG, et le double codon CGG-CGG n’a été trouvé dans aucun autre bêta-coronavirus. Comment le SRAS2 a-t-il donc acquis une paire de codons arginine qui sont favorisés par les cellules humaines mais pas par les coronavirus ?

    Pourtant, Robertson est peut-être sur quelque chose. Les coronavirus des chauves-souris des grottes du Yunnan peuvent infecter directement les gens. En avril 2012, six mineurs nettoyant le guano de chauve-souris de la mine de Mojiang ont contracté une pneumonie sévère avec des symptômes semblables à ceux du COVID-19 et trois sont finalement morts. Un virus isolé de la mine de Mojiang, appelé RaTG13, est toujours le plus proche parent connu du SRAS2. Beaucoup de mystère entoure l’origine, la déclaration et l’affinité étrangement faible de RaTG13 pour les cellules de chauve-souris, ainsi que la nature de 8 virus similaires que Shi rapporte avoir collectés au même moment mais qui n’ont pas encore été publiés malgré leur grande pertinence pour l’ascendance du SRAS2. Mais tout cela est une histoire pour une autre fois. Ce qu’il faut retenir, c’est que les virus de chauve-souris peuvent infecter directement l’homme, mais seulement dans des conditions particulières.

    La thèse du direct des chauves-souris est une chimère entre les scénarios de l’émergence naturelle et de l’évasion en laboratoire. C’est une possibilité que l’on ne peut écarter. Mais elle est contrecarrée par les faits suivants : 1) le SARS2 et le RaTG13 semblent avoir une faible affinité pour les cellules de chauve-souris, de sorte que l’on ne peut pas être totalement sûr que l’un ou l’autre ait jamais vu l’intérieur d’une chauve-souris ; et 2) la théorie n’est pas meilleure que le scénario de l’émergence naturelle pour expliquer comment le SARS2 a obtenu son site de clivage de la furine, ou pourquoi le site de clivage de la furine est déterminé par les codons d’arginine préférés par l’homme au lieu des codons préférés par la chauve-souris.

    Il est établi que les chercheurs de l’Institut de virologie de Wuhan ont réalisé des expériences de gain de fonction visant à faire en sorte que les coronavirus infectent des cellules humaines et des souris humanisées. C’est exactement le type d’expérience à partir duquel un virus semblable au SRAS2 aurait pu émerger. Les chercheurs n’étaient pas vaccinés contre les virus étudiés et ils travaillaient dans les conditions de sécurité minimales d’un laboratoire BSL2. L’échappement d’un virus ne serait donc pas du tout surprenant. Dans toute la Chine, la pandémie a éclaté aux portes de l’institut de Wuhan. Le virus était déjà bien adapté aux humains, comme prévu pour un virus cultivé sur des souris humanisées. Il possédait une amélioration inhabituelle, un site de clivage de la furine, qu’aucun autre bêta-coronavirus connu lié au SRAS ne possède, et ce site comprenait un double codon arginine également inconnu chez les bêta-coronavirus. Quelle autre preuve pourrait-on souhaiter, à part les dossiers de laboratoire actuellement introuvables qui documentent la création du SARS2 ?

    https://thebulletin.org/2021/05/the-origin-of-covid-did-people-or-nature-open-pandoras-box-at-wuhan/

    J'aime

  4. Exceptionalistan – Au stade, 1 enclos pour les vaccinés, 1 enclos pour les non vaccinés !

    « Pour l’instant, les fans sont assis dans des sections, mais les futurs billets porteront la mention « vacciné » ou « non vacciné ». Ainsi, si les détenteurs de billets de saison ne font pas vacciner tous les membres de leur groupe, ils pourront être déplacés dans une autre section », a indiqué M. Overmyer.

    https://newyork.cbslocal.com/2021/05/05/yankees-mets-full-capacity-for-vaccinated-fans/

    J'aime

  5. Covid-19 : un projet de « passeport sanitaire » alors que cette maladie n’est pas inscrite sur la liste des « maladies à déclaration obligatoire » (celles-ci, elles, ne nécessitent aucun « passeport »)

    Pourquoi ce « passeport sanitaire » pour seulement cette maladie dénommée Covid-19 ; et alors même que cette Covid-19 n’est même pas inscrite sur la liste des « maladies à déclaration obligatoire » ?

    Ledit projet de « passeport sanitaire » ne concerne donc que cette Covid-19 ; et alors même qu’il n’a pas été jugé utile d’inscrire cette Covid-19 dans la liste des maladies dont le signalement et/ou la notification sont obligatoires selon l’article L.3113-1 du Code de la santé publique.

    Mais, ce n’est qu’une incohérence supplémentaire ; qui aurait été banale si elle ne portait pas atteinte, de façon disproportionnée, à des droits et libertés fondamentaux, notamment.

    En effet, ce nouveau hiatus vient confirmer davantage, et notamment, le caractère disproportionné de ce projet de « passeport sanitaire ».

    https://ctiapchcholet.blogspot.com/2021/05/la-covid-19-un-projet-de-passeport.html

    J'aime

  6. Voici ce que l’on apprenait hier :

    “Premier centre de vaccination (vaccinodrome du Parc des Princes à Paris) exclusivement géré par des militaires !

    Le Général de Division Jean-Marie Gontier a d’ailleurs utilisé le terme “Opération” pour décrire la gestion du centre lors de la présentation à Macron.”

    La preuve en images :

    Conclusion : à présent, notre armée participe activement à l’empoisonnement des Français. C’est factuel et pas très glorieux.

    Macron redouble d’efforts pour inocculer le poison le plus rapidement possible et l’armée va l’y aider. Comme débandade, on a vu mieux.

    https://www.huffingtonpost.fr/entry/plus-de-600000-doses-de-vaccins-contre-le-covid-19-injectees-en-24h-en-france-une-premiere_fr_60942fcce4b05af50dcd9ca0

    J'aime

  7. https://www.cielvoile.fr/2021/05/une-nouvelle-etude-met-en-lumiere-le-culte-apocalyptique-des-vaccins.html

    Une nouvelle étude explosive réalisée par des chercheurs du prestigieux Salk Institute jette le doute sur la série actuelle de vaccins à base de gènes, qui pourraient présenter un risque grave pour la santé publique. L’article, intitulé « The novel coronavirus’ spike protein plays additional key role in illness », montre que la « protéine ‘spike’ distinctive » du SRAS-CoV-2… « endommage les cellules, confirmant que le COVID-19 est une maladie essentiellement vasculaire ». Bien que l’article se concentre strictement sur les problèmes liés au COVID-19, il soulève inévitablement des questions sur les nouveaux vaccins qui contiennent des milliards de protéines spike qui pourraient augmenter considérablement les risques de maladie grave ou de décès. Voici un extrait de l’article daté du 30 avril 2021 :

    « Dans la nouvelle étude, les chercheurs ont créé un « pseudovirus » qui était entouré de la couronne classique de protéines de pointe du SRAS-CoV-2, mais qui ne contenait aucun virus réel. L’exposition à ce pseudovirus a entraîné des lésions des poumons et des artères chez l’animal, ce qui prouve que la protéine de pointe seule suffit à provoquer la maladie. Les échantillons de tissus ont révélé une inflammation des cellules endothéliales qui tapissent les parois des artères pulmonaires. (Note : « Les cellules endothéliales vasculaires tapissent l’ensemble du système circulatoire, du cœur aux plus petits capillaires »).

    L’équipe a ensuite reproduit ce processus en laboratoire, en exposant des cellules endothéliales saines (qui tapissent les artères) à la protéine spike. Ils ont montré que la protéine spike endommageait les cellules en se liant à l’ACE2. Cette liaison a perturbé la signalisation moléculaire de l’ACE2 aux mitochondries (organites qui produisent de l’énergie pour les cellules), ce qui a endommagé et fragmenté les mitochondries.

    Des études antérieures ont montré un effet similaire lorsque les cellules étaient exposées au virus SRAS-CoV-2, mais il s’agit de la première étude à montrer que les dommages se produisent lorsque les cellules sont exposées à la protéine spike seule. » (« The novel coronavirus’ spike protein plays additional key role in illness », Salk.edu)

    Ce nouveau document de recherche est l’équivalent d’une bombe à hydrogène. Il change tout en confirmant ce que les détracteurs des vaccins ont théorisé pendant des mois sans pouvoir le prouver.

    Il existe maintenant des preuves solides que :

    1. Le Covid-19 est principalement une maladie du système vasculaire (Le système vasculaire, également appelé système circulatoire, est constitué des vaisseaux qui transportent le sang et la lymphe dans le corps) et non du système respiratoire.

    2.Le principal coupable est la protéine spike. (Protéine spike-« une glycoprotéine qui fait saillie de l’enveloppe de certains virus » Merriam-Webster « Comme une clé dans une serrure, ces protéines spike fusionnent avec des récepteurs à la surface des cellules, permettant au code génétique du virus d’envahir la cellule hôte, de prendre le contrôle de ses mécanismes et de se répliquer. » Bruce Lieberman)

    En d’autres termes, si le Covid-19 est avant tout une maladie vasculaire et si le principal instrument des dommages physiques est la protéine spike, alors pourquoi injectons-nous aux gens des milliards de protéines spike ?

    Pour lire l’intégralité de l’article ► https://www.cielvoile.fr/2021/05/une-nouvelle-etude-met-en-lumiere-le-culte-apocalyptique-des-vaccins.html

    J'aime

    1. Vidéo source en anglais ► Situation Update, May 7th, 2021 – Salk Institute reveals the spike protein IS the weapon… and it’s in all the vaccines

      https://www.brighteon.com/186eb1f4-4078-4f47-a544-b6c2cc428abc

      En France, le seul discours est = VACCINEZ VOUS TOUSTES !

      Ceux qui appellent à se faire vacciner sont toustes des GÉNOCIDEURS = TOUSTES !

      Si nous ne nous levons pas, ILS n’arrêteront pas, jamais, jusqu’à ce que nous soyons toustes vacciné-e-s et donc jusqu’à ce que nous soyons toustes promis à une mort rapide qui, en même temps, mettra fin à l’humanité telle que nous l’avons toujours connue ces 200 000 dernières années !

      Alors c’est à vous de vous, temps de se lever ?

      Ou de continuer à roupiller ?

      JBL

      J'aime

  8. Des news hilarantes de notre blonde à retardement…
    https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/coronavirus-en-france-le-virus-n-a-pas-mute-assure-la-pr-karine-lacombe-sur-rtl-7800787644
    Ben voyons ! C’est archi connu que les virus ça ne mute pas Hein !
    Et elle s’offusque de se faire traiter de dinde ! Ne mute pas Karkaine, ne change surtout rien…on se marre bien.
    Non mais sandek essaye avec le Jean C*l Melon-chiant et le Casse-tête en même temps ça nous fera des vacances

    J'aime

    1. Dans un entretien à Sputnik, le service de presse du SDIS de Saint-Berthevin dans la Mayenne n’a pas exclu que le public privilégie un autre vaccin.

      Ouvert à la mi-avril au Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de Saint-Berthevin, dans la Mayenne, un centre de vaccination contre le Covid-19 a dû fermer les créneaux de vaccination avec l’AstraZeneca réservés aux publics prioritaires de plus de 55 ans. Contacté par Sputnik, le service de presse du SDIS a expliqué cette mesure par une faible affluence.
      =*=
      Jusqu’au bout !

      J'aime

  9. Code de déontologie médicale…Questions.


    L’Article R.4127-14 : “ Les médecins ne doivent pas divulguer dans les milieux médicaux un procédé nouveau de diagnostic ou de traitement insuffisamment éprouvé sans accompagner leur communication des réserves qui s’imposent. Ils ne doivent pas faire une telle divulgation dans le public non médical.”

    Donc si cet article est bien compris, toute communication sur les vaccins à ARNm doit donc être accompagnée des réserves qui s’imposent.

    “ Ils ne doivent pas faire une telle divulgation dans le public non médical.” En conséquence que ne doit-on pas divulguer dans ce cas précis ?

    L’Article R.4127-39 : “Les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé.”

    L’Article R.4127-40 : “Le médecin doit s’interdire, dans les investigations et interventions qu’il pratique comme dans les thérapeutiques qu’il prescrit, de faire courir au patient un risque injustifié”.

    Les vaccins à ARNm disposent d’une AMM conditionnelle et sont donc insuffisamment éprouvés. Peut-on en conséquence les présenter comme un remède sûr et salutaire qui sauvera des vies ?

    L’Article R.4127-35 : “Le médecin doit à la personne qu’il examine, qu’il soigne ou qu’il conseille une information loyale, claire et appropriée sur son état, les investigations et les soins qu’il lui propose.”


    Ce qui signifie que toute personne qui souhaite recevoir ce type de vaccin à ARNm devrait être informée :

    – 1) Que ce type de vaccin ne dispose que d’une AMM conditionnelle.

    – 2) Que la balance bénéfices risques ne sera réellement connue qu’en 2023 ou en 2024 selon les vaccins.

    – 3) Que l’injection du vaccin à ARNm peut être suivie d’effets secondaires graves.

    La notice papier indiquant les effets indésirables n’existant pas concernant ces vaccins à ARNm, doit-on fournir aux personnes qui souhaitent se faire vacciner les liens pour en prendre connaissance : la base de données de l’ANSM, la base de données de l’agence européenne du médicament, et la base de données de l’OMS ?

    Suite aux propos du ministre des solidarités et de la santé et à la découverte d’effets secondaires graves précoces, de nombreuses personnes s’interrogent sur la balance bénéfices / risques des vaccins à ARNm.
    Puisque le fait d’être vacciné n’apporte pas de garanties, ils s’interrogent sur la possibilité de pouvoir disposer des traitements pour les formes précoces de la maladie et mentionnent des traitements utilisés dans un certain nombre de pays à l’étranger comme l’ivermectine, l’azithromycine, ou l’hydroxychloroquine.

    En France, ces traitements sont, comme les vaccins à ARNm, insuffisamment éprouvés au niveau de leur efficacité. Par contre, ces traitements ont fait la preuve de leur sécurité d’utilisation puisqu’ils disposent depuis longtemps d’une véritable AMM.

    Comment faut-il expliquer aux patients :

    – Que les médecins peuvent déroger au code de déontologie médicale pour des vaccins à ARNm qui présentent une efficacité incertaine et la possibilité d’effets secondaires potentiellement graves alors qu’on ne dispose que d’un recul de quelques semaines sur leur utilisation,

    – mais qu’ils ne peuvent pas déroger au code de déontologie pour ces anciennes molécules utilisées dans nombre de pays, qui présentent une efficacité également incertaine mais très peu d’effets secondaires après une utilisation de plusieurs années ?

    J'aime

      1. Bah, les mouzombies de course trouveront une excuse !

        C’est parce que le vaccin a été développé très rapidement pour sauver des vies…

        Note – Létalité < 0.03 %

        Ce papier est là pour caler les flacons dans la boîte !

        J'aime

    1. Un commentaire

      Tout va bien !! Augmentation des décès de 4000 % aux USA au dernier trimestre….. [Dr Janci Chunn Lindsay] évasions immunitaires, dévastation du système vasculaire … similaires conclusions que Salk institute et que D. Cahill…. Il existe des preuves solides de l’évasion immunitaire et que l’inoculation sous la pression d’une pandémie avec ces vaccins entraîne la création de mutants plus mortels qui infectent à nouveau une population plus jeune et causent plus de décès liés à la Covid dans la population que ce qui se serait produit sans intervention. En d’autres termes, il existe des preuves que les vaccins aggravent la pandémie. Nous disposons désormais de suffisamment de preuves pour établir une corrélation claire entre l’augmentation des décès de Covid et les campagnes de vaccination. Ce n’est pas une coïncidence. C’est un effet malheureux et involontaire des vaccins. Nous ne pouvons tout simplement pas fermer les yeux et prétendre que cela ne se produit pas. Nous devons cesser immédiatement toute administration de vaccins Covid, avant de créer une véritable pandémie que nous ne pourrions pas maîtriser.

      J'aime

    1. Alors que l’épidémie indienne semble se propager hors de ses frontières, le principal leader de l’opposition indienne, Rahul Gandhi, a averti vendredi que si la deuxième vague de COVID en Inde n’était pas maîtrisée, elle se propagerait bientôt pour infecter le reste du monde.

      Dans une lettre, Gandhi a demandé à Modi de se préparer à un nouveau confinement national, d’accélérer un programme de vaccination à l’échelle du pays et de suivre scientifiquement le virus et ses mutations, rapporte Reuters.

      Dans “un monde globalisé et interconnecté”, l’Inde a la responsabilité d’arrêter la propagation “explosive” du virus à l’intérieur de ses propres frontières, a déclaré Gandhi.

      “L’Inde abrite un être humain sur six sur la planète. La pandémie a démontré que notre taille, notre diversité génétique et notre complexité font de l’Inde un terrain fertile pour la mutation rapide du virus, qui se transforme en une forme plus contagieuse et plus dangereuse”, a écrit Gandhi.

      “Permettre la propagation incontrôlable du virus dans notre pays sera dévastateur non seulement pour notre peuple mais aussi pour le reste du monde.”
      =*=

      J'aime

  10. https://cv19.fr/2021/05/08/revenez-lorsque-vous-ferez-une-hemorragie/

    Je voudrai partager ici le témoignage de l’épreuve que je compte parmi les plus dures de mon existence toute entière.

    C’est l’histoire d’une jeune maman comme tant d’autre, d’une merveilleuse petite fille de deux ans, une maman sportive, passionnée de voyage dans la vie d’avant qui apprend qu’elle est enceinte d’un deuxième enfant, qui entend battre le cœur de son enfant pour la première fois en janvier 2021 et qui se réjouit jour après jour malgré la peur d’engendrer une vie dans ce monde à la dérive où la liberté n’existe plus.

    Un matin un peu de sang commence à couler, puis chaque jour un peu plus avant que cette maman se rende à l’hôpital pour n’entendre qu’un long bruit sourd à la place du cœur de ce bébé qu’elle commençait à aimer. N’importe quel être humain peut comprendre la douleur de ce moment à trois mois de grossesse. La clinique l’informe qu’il faut planifier un curetage afin d’éviter le risque d’hémorragie, le curetage est planifié le lendemain, en urgence, mais au moment de récupérer le dossier administratif, le cauchemar a pris une tournure d’enfer.

    La secrétaire est catégorique, il faut un test pcr pour pouvoir passer au bloc. J’informe de mon refus en invoquant le code de la santé pourtant clair “aucun acte médical ne peut être pratiqué sans un consentement libre et éclairé”, celle-ci désabusée, me renvoit vers l’anesthésiste, apparemment le seul décisionnaire de savoir si oui ou non je pourrai être opérée. Mon entrevue avec lui fut digne d’un film de science-fiction, il m’a conseillé de revenir lorsque je ferai une hémorragie car là je serai en urgence vitale et donc qu’ils seraient obligés de m’opérer.

    Je lui ai demandé si je faisais ce test et qu’il était positif, vous devriez tout de même m’opérer non ? Il a répondu oui. J’ai demandé à quoi servait le test, il m’a mise dehors en me traitant de complotiste. Mon entrevue qui a suivi avec la directrice de la clinique n’a pas été meilleure, elle m’a conseillé de porter plainte car il était impensable que je ne veuille pas prendre soin des gens qui allaient me soigner.

    J’ai été à la gendarmerie pour déposer plainte, le gendarme a refusé de prendre ma plainte car “il avait des directives quand il s’agissait du covid, il ne prenait pas la plainte”.
    Le lendemain j’ai écrit en LRAR à l’assurance maladie, l’ARS et la clinique afin de dénoncer ce refus de soin/chantage au soin par écrit.

    J’ai eu immédiatement gain de cause car la loi est encore à ce jour supérieure à l’idéologie.
    J’ai rappelé la gendarmerie avec le code pénal sous les yeux, le gendarme a bégayé et m’a demandé de repasser pour prendre cette fois ma plainte.

    Mon opération a pu être programmée.

    On m’a laissé 5 semaines avec un bébé mort dans le ventre, c’était le 17 février. Aujourd’hui je pense souvent à cette petite âme mais le trauma d’avoir été un cercueil pendant 5 semaines ne partira jamais.

    Aucune étude à ce jour ne prouve qu’un pcr positif fait de vous une personne contagieuse, un pcr négatif ne prouve pas non plus que vous ne venez pas d’être contaminé. Depuis quand faut-il justifier de sa santé avant d’avoir droit à une opération ?
    Réveillez-vous, je vous en prie.

    Samia Berrada ► https://reinfocovid.fr/temoignage/revenez-lorsque-vous-ferez-une-hemorragie/

    VIA ► https://cv19.fr/2021/05/08/revenez-lorsque-vous-ferez-une-hemorragie/

    J'aime

    1. Cette histoire me semble un Fake…

      Lorsqu’il y a fausse couche, le corps évacue le foetus mort naturellement..

      J'aime

      1. Non, pas toujours, par ailleurs, je l’avais vu sur REINFOCOVID mais n’ayant pas pu charger la page, je ne l’avais pas lu.

        REINFOCOVID n’a pas pour habitude de publier des fakes. On peut ne pas être d’accord avec eux, et pour ma part, j’ai souvent dit que LF était un réformiste. Mais je pense qu’il sera toujours plus aisé de le faire basculer de notre côté, qu’un de ces Crons du gouvernement.

        Mais je peux me tromper… Je ne prétends pas détenir la Vérité, d’autant que je pense sincèrement qu’il n’y a pas de vérité absolue, mais plein de petites vérités qui mises bout à bout constitueront une force qui constituera une vérité.

        J'aime

  11. “Nous arriverons à une véritable humanité dans son sens externe seulement lorsque la réciprocité comme communauté identique sera venue pour l’humanité concentrée dans l’individu et l’humanité grandissante entre les individus. La plante existe dans la graine, tout comme la graine n’est que la quintessence de la chaîne infinie des plantes ancestrales. L’humanité obtient sa véritable existence de la partie humaine de l’individu, tout comme cette partie humaine n’est que l’héritière des générations infinies du passé et de toutes leurs relations mutuelles. Ce qui advint est ce qui devient, le microcosme est le macrocosme. L’individu est le peuple, l’esprit est la communauté, l’idée est le lien de l’unité.” ► Gustav Landauer ► Appel au socialisme, pour la société des sociétés ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2016/12/appelausocialismeglandauer1911.pdf

    J'aime

  12. Ouais on est chez les fous

    tous les vaccins du pass sanitaire font produire par les cellules du corps la protéine Spike
    Pfizer citation: « The cell’s molecules read its sequence and build spike proteins.  »

    Moderna citation: « The mRNA vaccines work by delivering genetic information that allows the body’s own cells to produce a viral protein—the spike protein  »
    https://www.msn.com/en-us/news/technology/stanford-scientists-post-entire-mrna-sequence-for-moderna-vaccine-on-github/ar-BB1f5Yan

    Astrazeneca citation:  » cells infected with the ChAdOx1 vaccine produce spike proteins  »
    https://www.news-medical.net/news/20210409/Oxford-AstraZeneca-COVID-vaccine-induces-cell-spikes-similar-to-SARS-CoV-2s.aspx

    Johnson Johnson du labo Janssen citation: « The Johnson & Johnson vaccine is based on the virus’s genetic instructions for building the spike protein »
    https://cvvr.hms.harvard.edu/how-the-johnson-johnson-vaccine-works/

    Sputnik V citation: « Sputnik V is based on the virus’s genetic instructions for building the spike protein. »

    projet de vaccin ADN de Pasteur citation: »The principle is to inject a DNA fragment into human cells. These cells recognize the DNA fragment and transcribe it into an RNA fragment capable of inducing production of the SARS-CoV-2 spike protein. »
    https://www.pasteur.fr/en/all-sars-cov-2-covid-19-institut-pasteur/research-projects/covid-19-dna-vaccine

    or selon une étude scientifique apparu dans un magazine scientifique ahajournals, la protéine Spike seule sans le covid peut déjà endommager le système circulatoire, provoquer des caillots sanguins et autres…
    « our data reveals that S protein alone can damage endothelium, manifested by impaired mitochondrial function and eNOS activity but increased glycolysis. It appears that S protein in ECs increases redox stress which may lead to AMPK deactivation, MDM2 upregulation, and ultimately ACE2 destabilization » a dysregulated renin-angiotensin system due to ACE2 reduction may exacerbate endothelial dysfunction, leading to endotheliitis.
    traduction: « Nos données révèlent que la protéine S seule peut endommager l’endothélium, ce qui se manifeste par une altération de la fonction mitochondriale et de l’activité eNOS mais une augmentation de la glycolyse. Il semble que la protéine S dans les CE augmente le stress redox, ce qui peut conduire à la désactivation de l’AMPK, à la régulation à la hausse de MDM2 et, finalement, à la déstabilisation de l’ACE2 ». Un système rénine-angiotensine déréglé en raison de la réduction de l’ACE2 peut exacerber le dysfonctionnement endothélial, conduisant à l’endothéliite.
    https://www.ahajournals.org/doi/10.1161/CIRCRESAHA.121.318902 (enregistrer la recherche avant censure)
    https://www.salk.edu/news-release/the-novel-coronavirus-spike-protein-plays-additional-key-role-in-illness/
    traduction française ici
    https://www.cielvoile.fr/2021/05/une-nouvelle-etude-met-en-lumiere-le-culte-apocalyptique-des-vaccins.html

    Could Spike Protein in Moderna, Pfizer vaccines cause blood clots, brain inflammation and heart attacks? Dr. J. Patrick Whelan, a pediatric rheumatologist, warned the FDA in December
    https://www.lifesitenews.com/opinion/could-spike-in-vaccines-cause-blood-clots-brain-inflammation-and-heart-attacks

    Si ce n’est pas du foutage de gueule…

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s