DÉCONFINONS-NOUS ! TOUT DE SUITE ! TRÈS TRÈS VITE !

ET REFUSONS TOUT NET la VACCINATION OBLIGATOIRE !

OUVRONS-LA AU CONTRAIRE POUR DIRE NON !

À Macron et son Monde et parce que nous le voyons bien qu’il n’y a pas de solutions au sein de ce système ! Il n’y en a jamais eu et il n’y en aura jamais !

Négocier avec ce pouvoir en place, comme avec tout pouvoir c’est collaborer, c’est “croire” en la réforme, or ce système est irréformable, la preuve par Macron, hier soir, à la télévision !

Sans haine, sans violence car c’est leur truc depuis toujours, et surtout parce qu’il semble évident qu’ils n’attendent que cela pour nous réprimer dans le sang. Non ! Mais par la force de nos convictions LIBÉRONS-NOUS IMMÉDIATEMENT n’attendant plus ► DÉCONFINONS-NOUS et surtout REFUSONS LA PIQUOUZE à ARNm du Dr. Bill LaPiquouze Gates pour que Big-Pharma engrange un max de flouze !

Preuves ci-dessous que depuis le début, l’objectif de la PLANdémie PLANétaire au nouveau CORONAVIRUS est le contrôle des populations par de nouveaux VACCINS !

À relier avec mon dernier billet ► AUX RECONFINÉ-E-S DE FRANCE ET DE NAVARRE !

Parce qu’ils sont peu (0.001%) et que nous sommes nombreux (99.999%) et que 10 à 15% est TOUT CE DONT NOUS AVONS BESOIN !

DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS (PDF) de l’Expérience d’Ingénierie Sociale PLANétaire au Coronavirus en cours !

Dernière Chronique du presque Dr. T’Ché-Rien pour mettre la Kabale en cavale (PDF 5 pages par JBL1960) ► Chronique du presque Dr T’CHÉ RIEN pour mettre la kabale en cavale, 25 novembre 2020 par JBL1960 et désamorcer la blonde à retardement une bonne fois pour toutes avant qu’elle ne nous pète à la goule !

AN II des Gilets Jaunes ► TRACT-PDF ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/novembre-2020-et-lan-ii-des-gilets-jaunes.pdf

Reprenons le pouvoir par les Assemblées Populaires et dans le même temps :

  • Boycottons les institutions
  • Boycottons la dictature sanitaire qui est tout sauf sanitaire
  • Boycottons la vaccination COVID obligatoire à venir
  • Boycottons la 5G, technologie de la dictature technotronique et de sa grille de contrôle
  • Boycottons l’élection et l’impôt absorbant l’intérêt de la dette odieuse
  • Boycottons les entreprises du CAC40 et des transnationales criminelles, banques inclues
  • Achetons et promouvons les produits locaux
  • Réaménageons nos campagnes et nos communautés agricoles
  • Rassemblons-nous en comités populaires de voisinage, de travail et décidons de tout pour et par nous-mêmes…
  • Restons incontrôlables et imprévisibles !

METTONS UN COUP D’ARRÊT À LA TERREUR VACCINALE : Ce qui n’est pas dit sur le vaccin COVID de Pfizer par William F. Engdhal traduction Résistance71Vaccin SRAS-CoV-2 ce qu’on ne vous dit pas… De la politique eugéniste à la terreur vaccinale ?

ATTENTION DANGER Note d’expertise pour le grand public sur les vaccins ayant recours aux technologies OGM (version PDF) – Dr Christian Velot – Généticien moléculaire à l’université de Paris-Saclay et Président du conseil scientifique du Comité de Recherche et d’Information Indépendantes sur le génie Génétique (CRIIGEN) ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/2020-09_note-dexpertise-vaccins-gm_c.velot-02_traite-02.pdf

SUR RÉSISTANCE71  : note très importante parue sous format PDF en septembre dernier du Dr Velot, généticien moléculaire à Paris-Saclay concernant les dangers plus que potentiels des vaccins utilisant la technologie des Organismes Génétiquement Modifiés (OGM) tels que les quelques vaccins en cours de développement pour cette « pandémie » du SRAS-CoV-2 générant la  COVID19.  Ce document, comme l’indique le titre, a été rédigé à l’attention du grand public et n’est donc pas difficile ni à lire ni à comprendre.
Nous invitons à le lire et à le faire circuler sans aucune modération. Ceci préfigure un autre article / traduction que nous publierons très bientôt sur ce sujet même de la dangerosité des vaccins OGM (ARNm) et les énormes conflits d’intérêt qui font passer par dessus-bord tout principe de précaution. Les vaccins Pfizer / BioNTech et Moderna sont des vaccins expérimentaux utilisant cette technologie (ARNm ou ARN messager), qui sont en phase d’être mis à la disposition des gouvernements pour une vaccination de masse mondiale, après un court-circuitant des procédures d’usage et une expérimentation humaine hyper courte et des plus douteuses, avec des effets secondaires et de mutation génétique potentiels absolument inconnus et d’après les recherches mêmes… imprévisibles. Comme le disent depuis longtemps tous les experts généticiens n’ayant pas de conflit d’intérêt en la matière : le danger est réel et doit être pris en compte.

NON À L’OBLIGATION VACCINALE : Vaccination contre le COVID : le pouvoir tenté de violer la libre disposition de son propre corps (Source OD – du 23/11/20) – Rappelons pourtant que le droit de refuser de se soigner est reconnu et protégé par la Cour de CassationCass. crim., 27 septembre 2016, n° 15-83.309 ;

REVOIR/RELIRE la généticienne Alexandra Henrion Caude, que je relaie, en analyse depuis mai 2020 ici-même ;

STOPPONS tous les DÉLIRES TECHNOTRONIQUESSTOPPONS LES DÉLIRES TECHNOTRONIQUES – Septembre 2020 – par Jo Busta Lally – Version PDF N° 204 de 48 pages ;

REFUSONS LINKY TOUT SIMPLEMENT ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/article-lci-du-2-aout-2019-sur-les-incendies-causes-par-linky-censure-et-recree-par-jbl1960-en-novembre-2020.pdf + l’Arrêt 17 novembre 2020 de la Cour d’Appel de Bordeaux N° RG 19/02419 – N° Portalis DBVJ-V-B7D-K75N et  FAVORABLE aux opposants au LINKY ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/linky-ca-bordeaux.pdf PREUVE qu’il ne faut rien lâcher, jamais !

BRISONS, ENSEMBLE, LES CHAINES DE LA DISSONANCE COGNITIVE pour faire foirer leur PROJEEEEEEET de PLANdémie PLANétaire ► R71 ; Quelle connexion entre la mort du capitalisme et le N.O.M. En Marche ? 16 Novembre 2020 – Version PDF N° 216 de 14 pages ► DÉMASQUONS LA MASCARADE ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/10/tract-pdf-stop-au-muselage-sanitaire-et-aux-lois-martiales-medicales.pdf

RESETCOVID

STOPPONS NET LEUR PROJEEEEEEEET DE GRAND RESET EN COURS ► Reset – Ou le coup de grâce de la Couronne à l’Humanité ? Zénon, mars 2020 à la Page 7 :  […] il s’agit aussi d’une offensive morale, visant à nous faire accepter comme la nouvelle norme sociale de laisser mourir les plus faibles. D’une sur-sollicitation émotionnelle, alimentée par des citoyens eux-mêmes, peu conscients du mécanisme de prédation à l’œuvre, et appelant à toujours plus de contrôle public au lieu d’agir selon leur propre sens de la responsabilité personnelle.

ENCLENCHONS UN NOUVEAU PARADIGME, en lien avec tous les peuples de la Terre ► BIBLIOTHÈQUE PDF ► ICI & MAINTENANT !

ce que tu as appris desapprendre tu doisSinon, c’est fin de partie pour l’Humanité !

Est-ce vraiment ce que vous voulez ?

Pas moi, et jusqu’à mon dernier souffle je résisterai, debout et le plus possible non masquée !

JBL1960

♫ DÉCONFINONS-NOUS ♫

Juliette Croco – Déconfinez-moihttps://www.francenetinfos.com/wp-content/uploads/2020/04/93522224_2339872879650579_3067606006629400576_n.jpgIllustration du billet de Juliette Croco – Déconfinez-moi !

♫Déconfinons-nous ♪ Tout de suite ♪ très très vite ♫

 

 

116 réflexions sur « DÉCONFINONS-NOUS ! TOUT DE SUITE ! TRÈS TRÈS VITE ! »

    1. En complément, un commentaire

      C’est le soviet suprême

      Qui est de retour. Il n’y a qu’en Union soviétique et en RDA que nous avons vécu des tas d’autorisations administratives pour les déplacements. Et des consignes à suivre à la lettre… Donc la France, l’Absurdistan si vous préférez, est un pays à ranger dans le même paquet. On sait comment l’union soviétique et la RDA ont fini…

      J'aime

  1. L’immunité naturelle au coronavirus pourrait durer des années ► https://autonomes.blogspot.com/2020/11/limmunite-naturelle-au-coronavirus.html

    L’immunité au coronavirus peut durer des années, voire des décennies, selon une nouvelle étude . Huit mois après l’infection, la plupart des personnes qui se sont rétablies ont encore suffisamment de cellules immunitaires pour se défendre contre le virus et prévenir la maladie , selon les nouvelles données. Un taux de déclin lent et à court terme suggère heureusement que ces cellules peuvent persister dans le corps pendant une longue période. Cette étude est l’étude la plus complète et la plus approfondie à ce jour sur la mémoire immunitaire des coronavirus.

    Cela met fin au fantasme des laboratoires de fabrication, de réaliser des vaccins obligatoires à vie.

    J'aime

  2. L’ouverture des stations de ski pour les vacances de fin d’année est « impossible », a jugé Emmanuel Macron.

    Quelques heures plus tôt l’Association des maires des stations de montagne assurait sur son compte Twitter que ces dernières « préparent l’accueil des vacanciers dans le respect des gestes barrière », et les stations françaises annonçaient leurs ouvertures pour début décembre.

    L’ANMSM avait en réalité des raisons d’espérer après une rencontre, lundi, à Matignon au cours de laquelle il avait été annoncé qu’une décision serait prise « dans les dix prochains jours ». Le couperet est pourtant tombé dès le lendemain, avec l’effet d’une douche froide.

    Alexandre Maulin, le président de Domaines skiables de France, n’a pas mâché ses mots dans les colonnes du Dauphiné Libéré :

    « On s’est foutu de nous, on s’est fait avoir »

    http://www.francesoir.fr/societe-economie/pas-de-vacances-au-ski-pour-les-fetes-la-sideration-dans-les-stations

    DÉCONFINEZ-VOUS ♫ DÉCONFINEZ-VOUS ♪

    TOUT DE SUITE ♫ TRÈS TRÈS VITE ♪

    Épicétou !

    J'aime

      1. « Les restaurateurs n’ont plus rien à perdre. (…) Il faut résister à la bêtise, au non pragmatisme de l’Etat (…) Nous appelons à la désobéissance »

        J'aime

  3. Réponse de Résistance 71 à mon commentaire sous leur article du jour ► https://resistance71.wordpress.com/2020/11/25/quallez-vous-faire-contre/#comment-142001

    Oui… Dans « 2001 Odyssée de l’Espace », Dave ne peut avoir accès à la révélation finale qu’APRES avoir déconnecté HAL, l’IA qui représente nos chaînes que nous devons briser.

    Kubrick n’était pas seulement un artiste visionnaire, c’était un messager. Ce n’est pas non plus un hasard si les deux interventions actives du monolithe au début et à la fin du film se font sur la musique « Ainsi parlait Zarathoustra ». Le dernier plan est le résultat de la chaîne d’évènements précédents et rien n’aurait été possible sans la prise de décision audacieuse de Dave, dernier survivant d’une apocalypse technotronique spatiale… 😉

    Que l’on peut corréler avec la « trouvaille » faite en Utah d’un monolithe ► https://www.leparisien.fr/international/etats-unis-un-mysterieux-monolithe-de-metal-dans-le-desert-alimente-les-fantasmes-24-11-2020-8410309.php

    Et comme je le précisait à Roseau, hier, j’utilise très souvent l’image du film du monolithe noir de 2001 l’Odyssée de l’espace, de Kubrick qui est en fait, la vision que l’on peut avoir lorsqu’on est au pied de ce monolithe et qu’on lève la tête vers l’infini…

    Alors que personne ne sait véritablement, car il n’y a aucune image du film le montrant, ce que voit tous ceux qui se sont tenus ainsi… Des singes aux hommes…

    On comprend juste qu’à chaque fois, singes ou hommes ou entités, ils ont fait un saut quantique !

    J'aime

  4. Il est URGENTISSIME de se débarrasser des poly TIQUES, de leurs sbires et de la Kabbale…

    Il est hors de question de se faire enfermé de force, au mieux dans un logement plombé, comme à Taiwan notamment, ou dans un camp de concentration sauce 2021, pour servir de cobaye (expériences Nazies) ou être transformé en esclave travaillant pour les multinationales 17 h par 7/7 comme dans les anciens camps de concentration, pour IBM, IG Farben devenue Bayer Monsanto, Ford…

    https://www.midilibre.fr/2020/11/25/coronavirus-vers-un-isolement-contraignant-pour-freiner-le-virus-et-eviter-un-troisieme-confinement-9220388.php

    J'aime

    1. Oui, on va commencer, aussi, à tondre de près les Merdias et Radios véritables chambres d’échos de ce gouvernement-qui-ment !

      Boycottons-les tiens, car il y a mille moyens, hors la violence, pour mettre quelqu’un à terre !

      Voyez Macron, qui allume la mèche et se barre en courant !

      Monsalo qui te dit d’arrêter d’écouter les merdias anxiogène !

      Quand Rémi-sans-famille-Salomon nous dit comment achever papi-et-mamie pour la Noël !

      Allez = Déconfinons-nous !

      J'aime

  5. Quand un peuple ne défend plus ses libertés et ses droits, il devient mûr pour l’esclavage.

    Jean-Jacques ROUSSEAU

    J'aime

  6. Danemark

    Au Danemark, pays peu touché par l’épidémie, à la population disciplinée qui manifeste très peu, 9 jours de manifestations de rue ont contraint le gouvernement à repousser et à remettre à plus tard l’étude son projet de loi visant à octroyer à l’exécutif une large gamme de pouvoirs, y compris la capacité d’isoler, de traiter de force et de vacciner de force des groupes de population si cela vise à enrayer une maladie contagieuse. Rappelons qu’au Danemark la vaccination n’est pas obligatoire pour être admis en collectivité (crèche, garderie, école maternelle et élémentaire, colonies de vacances) !

    J'aime

  7. En 2010 soit 10 mois et 3 semaines – répartition des décès pour le MONDE ENTIER

    Pour relativiser encore et toujours les bilans humains de cette pandémie 2020, il convient de rappeler qu’il y a déjà eu, depuis le début de l’année 2020, en dix mois et trois semaines, 125 millions de naissances, 38 millions d’avortements et 52,5 millions de décès dans le monde dont :

    – 14,5 millions de décès liés aux pathologies cardio-vasculaires
    – 10,5 millions de décès liés à la malnutrition
    – 7,4 millions de décès liés au cancer
    – 4,5 millions de décès liés au tabagisme
    – 2,56 millions d’infections respiratoires basses
    – 2,25 million de décès liés à l’alcool,
    – 1,5 million de décès du Sida
    – 1,55 million de décès du diabète
    – 1,43 million de décès de la tuberculose
    – 1,38 million décès «avec» le Covid-19
    – 1,31 million de décès par malaria et grippe saisonnière
    – 1,2 million de décès d’accident de la circulation
    – 960 000 suicides

    J'aime

    1. il manque une stat sur la 1ère cause de mortalité au monde
      le manque d’eau !
      50000 enfants de moins de 5 ans chaque jour !
      14500 enfants de moins de 5 ans meurent de faim chaque jour!
      880 milliards de $ chaque année dans la pub
      2200 milliards $ dans l’armement chaque année
      200 milliards $ chiffre d’affaires estimé de la drogue aux USA
      12 milliards $ chiffre d’affaires annuel du parfum dans le monde
      Besoin estimé pour éradiquer la pauvreté chaque année 6 milliards $
      voilà pour les « amis dirigeants » pour l’avis diraient les produits laids-tiers!
      3 naissances par seconde ! pour 1 décès …
      il n’y a à ma connaissance aucune cellules cancéreuses capables de se reproduire aussi rapidement.

      J'aime

      1. Cela m’a remis en mémoire ce récit fictionnel d’Élisabeth : Le Jour de Judas du 13 août 2020 pour Survivre au Chaos ► http://survivreauchaos.blogspot.com/2020/08/le-jour-de-judas.html

        Que j’ai déjà intégré dans mon blog en lien référentiel d’analyse.

        Elise saisit sa tablette et consulta son agenda électronique, c’était vraiment une très grosse journée et comme tous les mercredis, elle ne s’appartiendrait pas… 10h00 Laurette allait faire du poney au centre équestre, 14h00 il fallait emmener Jules chez le coiffeur pour la rentrée et aller chez Kiabi pour prendre du stock, 18h00 RdV en express chez le médecin pour faire renouveler sa Ventoline. Elle gratta machinalement son nez et vérifia dans la foulée si les masques étaient tous à leur place dans son sac à main : ouf, tout était OK ! C’était sans compter avec le repas de ce soir et les copains du club de tir : 8 personnes à table, tous des allumés du 12 qui complotaient contre les dernières mesures gouvernementales et criaient à l’agonie sociétale. Elise souffla – tout à fait exaspérée – c’est certain, ils allaient liquider un pack de bière et 3 énormes pizzas XXL en refaisant le monde et comparant les performances de leurs 9 mm respectifs.

        Pourtant la société les avait protégés, tous protégés ! La plupart avaient perdu leur travail en 2020 à cause de la crise du Coronavirus, au plus tard début 2021 et le gouvernement avait fait voter en urgence un salaire universel et un tas de prestations sociales qui garantissaient aux enfants et à toute la famille une vie digne, voire confortable. En échange de quoi on leur demandait d’être des citoyens au sens civique exemplaire et de suivre les préconisations sanitaires sans la moindre exception.

        Dans le fond, c’était plutôt bien ! Pensa-t-elle en souriant. Plus d’horaires débiles au bureau, le temps d’élever les gosses et la garantie de pouvoir suivre elle-même leur scolarité désormais à mi-temps pour limiter le remplissage des classes.

        Cela faisait maintenant 9 mois qu’était passé le décret mondial pour la protection de la terre et des hommes. A cette occasion, même Israël et la Palestine avaient fini par se mettre d’accord et tous avaient enterré la hache de guerre, « Shalom » chantait-on aux fenêtres illuminées pour le 31 Décembre. « Shalom » répéta le Président en fixant les dernières statistiques démographiques.

        – Où en sommes-nous ?
        Le directeur du Renseignement Extérieur mordilla nerveusement son bic
        – 7,9 milliards. Aucune évolution.
        – Le vaccin n’a pas tenu l’ombre d’une promesse ?
        – Non Monsieur le Président, ils vont tous bien, se reproduisent comme des lapins et quoi que nous fassions, ils vivent ! Ils vivent vieux, ils vivent bien et ne risquent pas de mourir d’usure vu qu’ils ne foutent rien
        – A combien se monte la population active réelle chez nous ?
        – 12% d’actifs en équivalent temps plein réduit, soit à 29 heures par semaine et 7 semaines de congés, exceptés chez les agro-industriels qui commencent à avoir de vrais problèmes sociaux avec leurs travailleurs
        – Y’a pas moyen de les faire taire ceux-là ?
        – Non, ils viennent juste de comprendre que nous avons besoin d’eux
        – Préparez l’opération « Terre Saine » et demandez à nos voisins où ils en sont
        – Ça c’est fait : tous envisagent « Terre Saine »

        De son côté – loin de Paris – Jean graissa généreusement son glock 17 avant de le ranger et de faire la tournée des stocks, comme toutes les semaines. Survivaliste de la première heure, il croyait dur comme fer que la société était cuite. Elise le suivait mollement, le laissant « s’amuser » comme elle disait et « délirer » avec ses potes, subissant sans trop râler les achats répétés de matériel « au cas où », depuis la radio à manivelle jusqu’au filtre à eau en passant par les sacs à dos qui n’avaient finalement pas beaucoup servi. Quant aux enfants, Laurette 12 ans et Jules 14 ans, ça les faisait bien rire… Jean remonta au Salon et prépara l’apéro pendant qu’Elise expliquait au téléphone à sa meilleure amie qu’ils allaient partir 8 jours aux Baléares l’été prochain. Au fond, rien n’avait changé. L’état payait, les Français vivaient comme avant, un masque sur le museau et la gestion par intelligence artificielle du plateau santé.

        Parlons-en du plateau santé ! Jean ne décolérait pas de voir toute la famille adhérer comme un seul homme à pas moins de 20 mesures totalement liberticides, sensées garantir leur sécurité sanitaire et le parfait suivi de leurs dossiers médicaux, désormais pris en charge à 100 %, dents et yeux compris. Le tout gratuit, Jean n’y croyait pas, il pensait, comme son père avant lui, que lorsque c’est gratuit, c’est que c’est toi le produit. Reconnaissance faciale et émotionnelle, prise de température, traçage complété par des applications non obligatoires mais qui donnaient accès à tous les loisirs – restau, parcs d’attraction, salles de sports, associations, club de tir, etc. – Plus rien à payer à condition de signer l’adhésion au plan santé et d’en respecter les petites lignes. « C’est mieux pour les enfants » avait conclu Elise. Entre marginalité et soumission, 99.56 % de la population Française avait adhéré.

        Puis la vie avait repris son cours, entre coronavirus, peste pulmonaire aux States et bubonique en Russie. Tous avaient oublié. Oublié que quelque part, dans un centre de traitement ultra sécurisé, en Australie, une machine sans âme et sans à priori, gérait la vie de plus de 7 milliards d’humains polluant, mangeant et déféquant à chaque instant.

        Désormais, le « 20h00 » était devenu incontournable, journal national égrenant sobrement comme un oiseau, le condensé de l’Agence Française de Presse, lui-même validé directement par les services de communication de l’Elysée, où un jeune énarque aussi frais que la poudre qu’il sniffait, tentait de penser à la place des citoyens qu’il méprisait. C’est en se remémorant le parcours chaotique de l’année 2020 que Jean, Elise et leurs amis prirent place dans les fauteuils, verre à la main, pour écouter ce nouveau monument de propagande à la grâce de Jupiter ! Jean pensa par devers lui qu’on les prenait vraiment pour des cons, mais même avec ses amis et sa famille, il avait appris à se taire, qu’en penserait Elise ? Qu’en penserait-on au club ?

        – Passe-moi la bouteille ! Lança Elise à son homme en laissant ses yeux rivés sur l’écran.

        Face à eux, le visage souriant du jeune Président s’afficha sur fond d’Elysée, fenêtre, jardin, drapeau et regard qui semblait adressé à chacun en privé, comme si « chacun » était finalement important. Le Président ajusta d’un geste à peine nerveux sa cravate et ouvrit ses deux mains face à la caméra avant de les refermer comme sur une proie qu’il pétrissait en se raclant la gorge : il allait parler, mais ce n’était pas prévu ! Presque 70 millions de Français sur une cinquantaine de chaînes privées ou publiques l’écoutaient comme le Chrétien écoute le sermon du père ou le Musulman entend l’appel à la prière. « Chacun » savait reconnaître, dans ce rituel désormais bien rodé, que l’instant était grave.

        « Chers citoyens du monde – cette expression ayant remplacé depuis plusieurs mois celle, bien connue de Français, Françaises – Nous avons su, face à ce redoutable adversaire qu’est le coronavirus, faire preuve de courage, de loyauté envers les nôtres, de force d’acceptation et d’adaptation au nouveau Monde ! C’est avec humilité que le berger que je veux être, vous remercie et vous demande de l’accompagner pour de nouveaux challenges et surtout pour la reconstruction d’une société neuve que nous offrirons à nos enfants ! Vous n’êtes pas sans savoir que toute l’industrie alimentaire qui vous nourrit, manque de bras et de forces vives. Par ailleurs, nous avons le devoir, que dis-je : l’obligation absolue ! De nettoyer notre terre et de la faire respirer. Aussi, ai-je la fierté, l’immense joie de vous annoncer la création de nos nouvelles bases agricoles souterraines. Nos chercheurs ont créé 450 000 hectares dans tous les pays du monde. A l’abri de la pollution, à l’abri du changement climatique, à l’abri des insectes ravageurs ! Pendant que 450 000 hectares de terre fatiguée par nos cultures intensives se reposeront et feront l’objet de tous les soins pour devenir de futurs lieux de repos ou de protection des espèces rares, faune et flore comprises. Je sais qu’à cet instant même vous êtes surpris ! Comment cela a-t-il pu être fait sans que nous le sachions, qui a payé ? Mais de fabuleux mécènes ont offert toute leur fortune pour bénir ce projet que nous avons appelé « terre saine », et si tout a été fait dans l’ombre, ce n’est pas pour vous priver d’une information capitale, mais pour préparer ce qui est pour nous un véritable cadeau de nouvel an ! »

        Le Président souffla, repris sa respiration pendant que l’on voyait, dans le reflet de sa fenêtre, l’agitation des caméramans. Il jouait l’euphorie, les épaules droites et le regard joyeux, mais ses bras et ses mains cherchaient à passer sous le bureau, en esquissant un drôle de pas de danse entre ouverture et fuite. Il nous raconte quoi – pensa Jean ? Le Président reprit avec emphase :

        « 25.000 citoyens du monde (pour la France), tout à fait exemplaires, auront la chance d’intégrer ce projet afin de le soutenir et le faire grandir. Vous êtes des millions, mais notre base de données travaillera, grâce à des algorithmes, pour déterminer qui est le plus apte, en meilleure santé, ou avec les bonnes compétences, pour faire partie des hommes qui laisseront leur nom dans l’Histoire. Je sais que déjà les mains se lèvent et se portent volontaires, je sais que déjà vous vous demandez qui ? Alors nous avons choisi de ne pas vous frustrer plus après ces mois d’exigence. A l’heure où je vous parle, les 25.000 noms sont sortis des urnes de l’espoir ! Ils ont plus de 50 ans – pour leur expérience et leur sagesse – ils sont libres de toute obligation professionnelle – En couple, leurs enfants verront leurs études payées jusqu’au niveau Master 2, pendant qu’ils servent le pays. Leur épouse les accompagnera à 2 semaines d’intervalle afin que le nid soit prêt : appartement de 3 pièces entièrement meublé et doté de tout le confort de la domotique moderne, accès à tous les loisirs, y compris piscine chauffée et pistes de ski, salles de cinéma et gouvernante pour les célibataires. Nous allons maintenant vous passer une vidéo de nos nouveaux centres de l’espoir. »

        Le Président disparut et une charmante journaliste à l’entrée de ce qui ressemblait à un bunker prit la suite, micro en main, largement entourée par une équipe de militaires qui avaient plutôt l’air de préparer Bagdad. Voiturette, ascenseur et visite guidée dans ce qui ressemblait à un paradis terrestre. Tout était luxueux, le détail soigné, couvert par un ciel artificiel, mais toujours bleu. Les appartements donnaient, via des fenêtres fantômes, sur des paysages magnifiques qui faisaient s’alterner régulièrement le jour et la nuit dans un monde où cela n’existait absolument pas. Verres sortis, table fine, bouteille de bourbon posée là… les tables sentaient bon la convivialité d’autrefois. C’était juste l’endroit le plus merveilleux du monde et le club Med pouvait passer pour un clapier à côté du luxe affiché ostensiblement par l’appartement témoin.

        Puis il reprit la parole

        « Je vous sais impatient, heureux, tout comme moi. Nos rêves les plus fous vont prendre forme, la vie recommence et je peux dire aujourd’hui que si le Coronavirus nous a permis de prendre conscience de notre Terre et de créer le nouveau Monde, il faut alors presque remercier le Pangolin de circonstance. J’ai également l’immense honneur de vous annoncer que notre nouveau vaccin efficace à 100 % est opérationnel, il s’agit donc de la fin de la distanciation sociale pour tous les vaccinés ! »

        Aussitôt il se leva et embrassa ses proches collaborateurs, dans une véritable débauche de câlins politiques tandis que les caméramans, en pleurs, prenaient la main du premier costumé disponible, pour la lui serrer compulsivement.

        « Vous recevrez, dès demain, via la préfecture, puis vos mairies, votre affectation si vous êtes choisi pour vivre et faire vivre l’opération « Terre Saine ». Sur place, une liaison sans fil par ondes 6G vous permettra de communiquer avec vos proches autant que vous le souhaitez. Vos congés mensuels vous permettront de rendre visite à vos enfants que vous rejoindrez en fin de contrat au terme duquel vous bénéficierez d’un habitat neuf dans l’une des zones rénovées »

        « Vive la Terre, Vive les Français »

        Le sourire larmoyant, le Président se leva et continua de serrer quelques mains avant de disparaître de l’écran pour laisser la place à un présentateur ravi sur fond de Tour Eiffel qui clignotait comme un sapin de Noël en affichant fièrement « Terre Saine ».

        Le Président repartit, suivi par son staff avant de grimper avec légèreté dans une voiture banalisée. A sa suite le patron des renseignements et, plus sobre encore, le premier ministre qui grattait sa barbichette et faisait des moulinets avec son doigt dans son nez… Malpropre, mais nerveux !

        – Combien pour la première étape ?
        – 3 millions soigneusement répartis sur toute la planète, chacun doit avoir le sentiment qu’il a été choisi.
        – Et ensuite ?
        – 1,5 milliards d’individus sur les 6 prochains mois, le double sur les 2 prochaines années
        – Avec des algorithmes identiques ?
        – Non Monsieur ! D’abord les 50/60, puis l’ouverture aux plus de 60, puis les pathologies. Sont exclus les jeunes en parfaite santé, mais nous intégrons les handicapés en commençant par leurs parents et en proposant qu’ils les rejoignent.
        – C’est parfait. Nous n’avons de toute façon pas le choix. Nos réserves alimentaires sont à quel niveau ?
        – L’Afrique ne sera plus complémentée à partir de Juin prochain et les migrations climatiques sont prévues à partir de la future rentrée de Septembre.
        – Combien ?
        – Rien que pour la France, 27 millions de migrants. Dont 87 % de musulmans, 7 % d’intégristes toutes religions confondues, 13 % de jeunes réduits à la délinquance et 23 % de malades contagieux dont 3 % porteurs de BMR
        – BMR ?
        – Bactéries Multi Résistantes…
        – Et pour eux, comment avance le plan ?
        – Intégration directe dans le projet Terre Saine.
        – Nous sommes en mesure de traiter un tel volume ?
        – Oui Monsieur – Dès l’arrivée ils seront triés : aptes à travailler, malades ou inaptes, mais avec des organes sains. Seuls 8 % seront employés.
        – Cela se fera-t-il sans souffrance ?
        – J’ai demandé aux services Russes, qui ont pondu le programme dit d’insertion, de m’envoyer le protocole. Ils ont été vraiment excellents. A l’arrivée, après le tri sur dossier médical, les familles ne seront pas séparées, mais tous les sujets recevront un traitement neuroleptique capable de rendre heureux un condamné à la chaise électrique. C’est à ce moment que l’on prélèvera, pour chaque filière, les travailleurs, ou le reste. Dans un second temps, ils recevront une injection létale à effet retard, le temps de les acheminer vers une salle de repos où ils se coucheront eux-mêmes dans un cercueil baptisé régénérateur. Il suffira de les incinérer.
        – On leur fait le coup du régénérateur façon science-fiction ?
        – Oui, les stresser ne présente aucun intérêt. D’ailleurs, l’opération bien rythmée permet de traiter, sur les 200 bases, environ 200 000 adultes ou jeunes handicapés par jour.
        – Et comment les a-t-on choisi ?
        – Le plan Arc en Ciel, les Australiens ont été très coopératifs et ont fourni toutes les données collectées depuis 12 ans.
        – Espérons qu’on n’exécute pas les scientifiques dont nous allons avoir besoin…
        – Nous avons intégré un petit questionnaire papier, pour de vrai, afin de récupérer in extremis un sujet arrivé là par erreur
        – Ah bien… A-t-on évalué le temps de réaction de la population ?
        – 3 semaines. Ce qui provoquera la seconde vague de sélection et ainsi de suite.
        – le monde n’a de toute façon plus le temps de patienter
        Le Président se renferma avec une moue songeuse. Lui et les 53 dirigeants du Monde de demain allaient se livrer à un monstrueux génocide pour sauver la Terre. Qu’en penseraient ses petits-enfants ?

        Face à son téléviseur, Jean tremblait. Autour de lui, dans le salon, le ton montait joyeusement, Elise rêvait, les copains parlaient de monter un super club de tir avec cibles mobiles en 3D. Il débarrassa la table de l’apéro et ferma la télé, non sans demander la permission à Elise. Puis la conversation fila bon train tard dans la nuit, pendant que les enfants, attirés par ce brouhaha, n’en rataient pas une miette en planque dans le couloir.

        Ils se couchèrent, comme plusieurs milliards d’êtres humains, pleins d’espoir ou de craintes, d’en être ou pas, à moins que ça ne soit l’inverse. Tout au rêve de vivre pour soi le monde de demain et de faire partie de ces privilégiés qui seraient reconnus et bénis des générations futures.

        Elise se réveilla la première, tirée du lit par le bruit des enfants qui se battaient. Depuis la semi disparition de l’école, non seulement ils ne faisaient plus grand-chose, mais ils se battaient pour un rien. Le train-train reprenait : douche, café, tartines, puis Yoga pour elle et jardin pour Jean.

        Jean secoua le tube de dentifrice et regarda Elise dans le miroir, par-dessus son épaule. Cela faisait bien longtemps qu’il n’avait pas envisagé de la perdre. A cet instant précis, il réalisa qu’ils n’avaient plus vraiment les mêmes objectifs : elle, sa vie dite « normale », à chaque jour ; lui, son éternel plan de survie en bandoulière. Il se rinça la bouche et la rejoint au café pour leurs quelques dix minutes d’intimité avant que les enfants ne débarquent.
        – Ne me dis pas que tu y crois ?
        – Et toi ne me dis pas, encore une fois, que c’est je ne sais quelle conspiration !
        – Non mais tu penses vraiment qu’ils vont sauver le monde ?
        – Et pourquoi pas ?
        – Parce que depuis le temps qu’on a les technologies nécessaires, ils n’ont encore jamais créé je ne sais quel foutu projet visant à épargner la planète et tous ses habitants
        – Tu es vraiment un conspirationniste !
        – Non, je suis juste logique. Et puis les plus de 50 ans, c’est quoi cette blague ?
        – Ce sont les plus expérimentés
        – Ah oui, ou ceux qui n’auront plus jamais de travail
        – Tu me fatigues !
        Elise claqua son bol contre le bois de la table et se leva avec nervosité. Puis elle fila répondre à son téléphone.
        – C’est toi, c’est toi Chéri ! La Mairie vient d’appeler, tu as été choisi !
        – Non, ce n’est pas vrai, c’est une plaisanterie du Maire, tu sais comme il est blagueur
        – Il n’avait pas du tout l’air de plaisanter, tu as 2 heures pour préparer tes affaires avec ta carte d’identité numérique. Un véhicule militaire passera te prendre.
        Elise baissa le ton et se mit à pleurer. Jamais Elise n’avait envisagé de quitter ses parents qui habitaient de l’autre côté du village. Jean la prit dans ses bras et la serra tendrement.
        – Et si on refusait hein ? Jean avait pris une toute petite voix. Il se voulait rassurant.
        – Ils disent que ce n’est pas possible, c’est 6 mois de prison ferme et 45.000 euros d’amende pour désertion
        – Tu as déjà regardé ?
        – Non, c’est le Maire qui vient de me le dire, lui aussi il a un peu peur
        – Ecoute, je te propose de partir, là tout de suite, on prend les gosses et on s’en va, je fais les sacs, la bouffe est prête, on se tire
        Elise éclata en sanglots. C’était vraiment une catastrophe, elle ne pourrait plus jamais vivre normalement et voir sa mère, prendre le café chez sa tante à qui elle raconte tout depuis tout le temps.
        – Tu sais, pour le vaccin aussi tu avais dit que c’était grave, et il ne s’est rien passé ! Elise sécha ses larmes, pleine d’un énorme espoir.
        – Oui, c’est vrai. Mais là, tu ne vas plus voir tes enfants. C’est vraiment ce que tu veux ?
        – Non non, ce n’est juste pas possible, je te suis. Et sa voix s’était raffermie.
        – Aller, je prépare les sacs et on se tire
        – Mais on va où ?
        – J’ai tout prévu, tu n’as qu’à me faire confiance, nous partons en petite montagne, à pied et sans nos papiers, il faudra laisser nos portables, pour ne pas être tracés
        – C’est de la folie, je vis un cauchemar
        – Non ma chérie, c’est la sinistre réalité. Tu vois bien qu’ils payent les gens à rien foutre depuis plus de 1 an, tu crois vraiment qu’ils allaient continuer comme ça ?
        – Non, tu as sans doute raison, mais je ne réalise pas. Et que vont dire les enfants sans leurs portables, sans netflix ?
        – Ils s’y feront.
        – Ca va être l’horreur, ils vont se battre encore plus et perdront toute chance social et professionnelle
        – Parce que tu crois vraiment qu’ils ont une chance dans ce monde où il n’y a plus de travail ni d’école
        – Je sais. Je veux juste vivre comme avant.
        – Ah ! Tu aimais ça, ta conne de chef qui te harcelait et tes horaires à la con ?
        – Non plus.
        – Tu passais toute l’année sous Prozac
        – Oui, inutile de me rabaisser
        – Je ne te rabaisse pas, ce rythme : métro/boulot/dodo, c’était juste insupportable. Je file, nous n’avons que très peu de temps, on filera d’abord en voiture, puis nous la laisserons à Saint-Jean d’Esturgette avant de prendre la verte pour rejoindre le chalet, fais les bagages des petits
        – Je prends quoi ?
        – Bah comme si on partait en vacances : ils savent pour moi ?
        – Non
        – Dis leur qu’on part en vacances et tu leurs prendras les portables sans leur dire. Sinon ça va être la guerre.

        Elise et Jean avaient cessé de craindre, cessé de perdre leur salive. Chacun était parti dans ses quartiers pour préparer ce qui avait toujours été convenu tacitement : préserver la famille en toutes circonstances.

        Jean gava les sacs. 7 kilos pour les enfants, 12 pour Elise, 17 pour lui. Le glock et ses munitions, le FAP déjà dans le coffre de la voiture, la radio, la pharmacie, les rations pour 15 jours en déshydraté. On verrait le reste sur place où il y avait les vieux stocks … déjà prévus, avec les couvertures, le puit, le poêle à bois.

        Dehors, dans le village, l’ambiance était animée. Le Maire avait préparé un petit discours de départ pour Jean, les gens se réunissaient. Chacun d’envisager les choses sous son angle bien à lui, parfois envieux, parfois soulagé. Souvent soulagé en fait.

        De son côté, le Président de la République songea que vraiment, le service de comm avait raison, les nouvelles surprenantes passent toujours mieux. Il aurait du s’en souvenir, lui qui avait confiné 67 millions de Français en 48 heures. En Russie il avait été convenu de garder les petites industries et même les petits agriculteurs, qui avaient disparu en Europe. Aux USA, le Président avait exigé que l’on refasse tout l’extérieur des camps de la FEMA, disparus les barbelés et les cercueils, place à de superbes murs en brique surmontés de pots fleuris bordurés par un courant alternatif à 220 Volts dans un câble peu visible : les chacals ne passeraient pas, les hommes seraient en sécurité.

        Elise et Jean Chargèrent la voiture et Jean fila chercher les enfants. A la porte d’entrée, un homme en treillis. Jules virevolta vers son père et lui sauta au coup. « Je ne vais pas te voir avant un moment » dit-il. Le militaire tendit la main. « Je suppose que vous êtes Jean ».

        Jean pensa qu’il lui avait manqué 30 minutes. Pourquoi n’avait-il pas stocké du temps ?
        – Ma femme et moi sommes en train de divorcer
        – Donc vous partez seul pour la grande aventure ?
        – Tout à fait ! Répondit Jean avec un large sourire – Je vais chercher mes papiers et j’arrive
        – J’ai cru comprendre que votre femme partait en voyage ?
        – Oui, elle va vivre chez sa tante, c’est mieux ainsi et c’est ce qui était convenu.

        L’homme en treillis se décontracta et ré-afficha un vrai sourire. Elise se crispa et retint ses larmes. Combien de stations pour cette route-là ?

        31 Décembre 2022

        – Tu as du avoir la frayeur de ta vie Oncle Jean ?
        – Jean remua la braise et relança le vieux poêle
        – Oui, j’ai eu très peur, peur de la mort, la vraie, dans la solitude …..
        – Qu’est-ce qui t’a poussé à t’en sortir ?
        – L’amour, l’amour de mes enfants, l’amour de ma femme
        – Tu ne m’as jamais raconté comment tu avais fait ?
        – Oh ce fut presque simple. Les militaires n’étaient pas préparé à ce que qui que ce soit tente d’échapper au projet. Je suis donc resté joyeux, même avec le cœur lourd, mais je n’ai pas oublié ce que m’avait dit mon arrière-grand-père : « un prisonnier ne doit jamais renoncer à s’évader ». Je savais qu’une fois au camp – sous terre, dans la base – il serait impossible d’en sortir. J’ai donc profité des pauses repas/hygiène sur le chemin, nous formions des mini camps très encadrés avec périmètre de sécurité, mais personne ne songeait que qui que ce soit allait se tirer. Un soir, je suis parti me coucher avec mon colocataire de tente et j’ai attendu qu’il dorme. Puis je suis sorti discuter avec les soldats qui étaient en faction. L’ambiance était plutôt cool ; officiellement c’était un très beau projet. J’avais repéré que les clefs des véhicules étaient accrochées dans la tente d’intendance, je savais qu’ils buvaient un café chaque soir vers 23h00 – tu sais, c’est très important l’observation – Un bref instant, quelques secondes, peut-être 3. J’ai pris les clefs et je leur ai dit que j’allais me coucher. Il y avait fort peu de mesures de sécurité : toujours cette fichue manie de nous prendre pour des imbéciles qui allaient partir pour l’abattoir en chantant. Je suis passé sous ma tente, j’ai rampé jusqu’à la voiture et là je n’ai même pas cherché à faire discret, j’ai foncé, foncé et défoncé la barrière d’accès mobile, roulé peut-être 500 mètres et sauté de la voiture en bloquant l’accélérateur pour me donner quelques minutes. Puis je suis retourné à côté du camp : car c’était le dernier endroit où ils allaient me chercher. Et j’ai attendu. Des heures. Les heures les plus longues de ma vie. J’ai entendu les aboiements des gradés et même le commandant qui commentait les ordres de Paris : « on le retrouvera, ce n’est pas si grave, nous avons ordre de ne pas faire d’étincelle ». Puis je suis parti à pieds.
        – Et Tante Elise ?
        – Tante Elise savait qu’elle devait rejoindre le chalet !
        – Tu as marché combien de temps ?
        – J’ai marché 13 jours à raison de 35 kilomètres par jour environ. Heureusement, comme nous passions prendre les uns et les autres, nous allions très lentement. En 3 jours j’aurais pu être très loin.
        – Tu as eu de la chance !
        – Il faut toujours une part de chance.

        Jules entra avec du bois plein les mains. Depuis une douzaine de mois, il n’avait plus jamais embrassé son père. Mais il avait pris la vie à bras le corps.

        =*=
        Fictionnel, vraiment ?

        J'aime

  8. Si l’on arrête TOUSTES de travailler et de consommer en même temps, nous n’aurons même pas besoin de l’ouvrir…

    En même pas 15 jours tout s’arrête et si nous reprenons PAR et POUR NOUS-MÊMES les commandes du bateau ivre, dans le principe du on travaille, on fabrique, on vend et on se paie = Nous démontrerons que nous n’avons pas besoin de patrons !

    L’inverse est beaucoup, beaucoup moins sûr !
    JBL

    J'aime

  9. « Et c’est à travers ce prisme qu’il faut considérer la gestion en apparence totalement incompétente, mais en fait délibérément criminelle, de la pandémie de COVID-19, qui est appelé par le Capital financier occidental, à justifier le vaste déclassement économique qui a débuté… C’est indéniablement Joseph Goebbels qui a le mieux résumé et systématisé ces méthodes désormais éprouvées : … « Plus un mensonge est gros… plus il a de chances d’être cru ! Mentez, mentez, mentez, encore et toujours, il en restera bien quelque chose ! »

    J'aime

      1. Le « Monsieur Vaccin » de Macron est un ancien lobbyiste de BIG PHARMA : « Je ne rendrai pas la vaccination obligatoire »… a promis Macron hier soir. Bah oui Pinocchio, mais tu vas tellement pourrir la vie des non-vaccinés que tu comptes bien les contraindre tous à se faire piquer… OD ► https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/11/25/le-monsieur-vaccin-de-macron-est-un-ancien-lobbyiste-de-big-pharma/

        Toi d’abord !
        Barbier en premier !
        Castex et son orchestre en deuz, Véran et sa bande en troiz !

        NOUS ? JAMAIS !

        J'aime

  10. Magnifique réussite du Plandemie de Davos

    Le coût (élevé) du confinement : Un rapport préliminaire
    Via l’Institut américain de recherche économique,

    Dans le débat sur la politique en matière de coronavirus, on s’est beaucoup trop peu intéressé aux coûts des mesures de confinement. Il est très fréquent que les partisans de ces interventions écrivent des articles et de grandes études sans même en mentionner les inconvénients.

    Voici un bref aperçu du coût des mesures de rigueur aux États-Unis et dans le monde entier, y compris les ordres de rester à la maison, les fermetures d’entreprises et d’écoles, les restrictions sur les rassemblements, la fermeture des arts et des sports, les restrictions sur les services médicaux et les interventions dans la liberté de mouvement.

    Santé mentale
    Fin juin 2020, 40 % des adultes américains déclaraient être aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie. CDC (juin 2020) États-Unis
    Parmi les adultes interrogés, 10,7 % ont eu des pensées suicidaires, contre 4,3 % en 2018. CDC (août 2020) États-Unis
    Les symptômes d’anxiété signalés étaient trois fois plus élevés qu’au T2 2019 et les symptômes de dépression signalés étaient quatre fois plus élevés qu’au T2 2019. CDC (août 2020) US
    Parmi les personnes âgées de 18 à 24 ans, 25,5 % ont envisagé le suicide. CDC (août 2020) US
    Rien qu’à New York, les recherches sur Google ont augmenté pour des phrases et des mots : anxiété, crise de panique et insomnie. JAMA (octobre 2020) New York
    Entre avril et octobre, la part des visites d’urgence liées à la santé mentale des enfants (5-11 ans) a augmenté de 24 % et de 31 % pour les 12-17 ans par rapport à 2019. CDC (novembre 2020) US
    Fin juin, 13 % des personnes interrogées ont déclaré avoir commencé ou augmenté leur consommation de substances pour faire face à la pandémie. CDC (août 2020) États-Unis
    Plus de 40 États ont signalé une augmentation de la mortalité liée aux opioïdes. AMA (octobre 2020) US
    De janvier 2020 à mars 2020, 19 416 personnes sont mortes d’overdose, soit 3 000 de plus qu’en 2019 au cours du même trimestre. CDC (2020) US
    L’économie
    Rien qu’en mars, les banques alimentaires ont distribué 20 % de nourriture de plus qu’au cours d’un mois moyen. Nourrir l’Amérique (juillet 2020) US
    Cette année, entre 71 et 100 millions de personnes vont tomber dans l’extrême pauvreté. La Banque mondiale (juin 2020) dans le monde
    Environ 86 millions d’enfants pourraient tomber dans la pauvreté. UNICEF et Save the Children (mai 2020) dans le monde
    Le taux d’insécurité alimentaire des ménages avec enfants a plus que doublé entre 2018 et la mi-2020 (de 14 % à 32 %). Brookings (septembre 2020) États-Unis
    Le nombre de personnes sous-alimentées pourrait passer de 690 à 822 millions de personnes. OMS (octobre 2020) Dans le monde
    Le PIB du deuxième trimestre 2020 a diminué à un taux annuel de 32,9 %, et celui du premier trimestre 2020 à un taux annuel de 5 %. BEA (juillet 2020) États-Unis
    Chômage
    Le taux de chômage est passé à 14,7 % en avril 2020. Il s’agit du taux d’augmentation le plus élevé (10,3 %) et de la plus forte augmentation d’un mois à l’autre dans l’histoire des données disponibles (depuis 1948). BLS (mai 2020) US
    En mars, 39 % des personnes vivant avec un revenu de ménage de 40 000 dollars et moins ont déclaré avoir perdu leur emploi. Réserve fédérale (avril 2020) US
    Entre février et avril, le taux de chômage a augmenté de 12 % pour les femmes et de 10 % pour les hommes. Bureau des statistiques du travail des États-Unis
    Les mères d’enfants de 12 ans et moins ont perdu 2,2 millions d’emplois entre février et août (baisse de 12 %), tandis que les pères de jeunes enfants ont perdu 870 000 emplois (baisse de 4 %). Stateline (août 2020) US
    Une femme sur quatre interrogées a déclaré que sa perte d’emploi était due à un manque de garde d’enfants, soit deux fois plus que les hommes interrogés. Washington Post (juillet 2020) États-Unis
    Éducation
    Environ 24 millions d’enfants pourraient abandonner l’école l’année prochaine en raison de l’impact économique du verrouillage. ONU (octobre 2020) Dans le monde
    On constate une diminution de l’espérance de vie de 5,53 millions d’années de vie pour les enfants américains en raison de la fermeture des écoles primaires américaines. JAMA (novembre 2020) États-Unis
    30 806 stages ont été perdus (soit une diminution de 52 %) entre le 9 mars et le 13 avril. Glassdoor (avril 2020) US
    Entre le 9 mars et le 13 avril, les stages dans le secteur des voyages et du tourisme ont chuté de 92 %, les technologies de l’information de 76 %, l’architecture et l’ingénierie de 65 % et les télécommunications de 65 %. Les stages en comptabilité et en droit sont ceux qui ont le moins diminué, avec une baisse de 22 %. Glassdoor (avril 2020) US
    Soins de santé
    Au bout de dix semaines de confinement, 2,1 millions de personnes au Royaume-Uni attendaient un dépistage du cancer du sein, du col de l’utérus ou de l’intestin. Cancer Research UK (juin 2020) Royaume-Uni
    Le diagnostic de 6 cancers (sein, colorectal, pulmonaire, pancréatique, gastrique et oesophagien) a diminué de 46,4 % par rapport à 2018. JAMA Research Letter (août 2020) US
    Le nombre de diagnostics de cancer du pancréas a chuté de 24,7 % par rapport à 2018. JAMA Research Letter (août 2020) US
    Le nombre de diagnostics de cancer du sein a diminué de 51,8 % par rapport à 2018. JAMA Research Letter (août 2020) US
    « Le registre du cancer des Pays-Bas a constaté une baisse de 40 % de l’incidence hebdomadaire du cancer ». JAMA Research Letter (août 2020) Pays-Bas
    Avant l’épidémie, l’Université de médecine de Caroline du Sud a réduit de 20 par jour (ou 550 par mois) le nombre d’appels liés à des accidents vasculaires cérébraux à environ neuf à la mi-avril. Washington Post (avril 2020) États-Unis
    Au Royaume-Uni, le nombre de cancers (présumés) référés a diminué de 75 % depuis la mise en œuvre des restrictions relatives au Covid-19. JAMA Research Letter (août 2020) Royaume-Uni
    Diminution de 38 % des traitements STEMI dans 9 grands hôpitaux des États-Unis. JACC (juin 2020) États-Unis
    En Italie, les procédures de diagnostic cardiologique ont diminué de 56 %, l’ICP de 48 %, les interventions structurelles de 81 % et l’ICP dans le cas du STEMI de 40 %. REC Interv. Cardiol. (2020) Italie
    Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès aux États-Unis ; la mortalité due aux maladies cardiovasculaires et aux accidents vasculaires cérébraux prématurés coûte 137,5 milliards de dollars en perte de productivité future. AHA (2020) ÉTATS-UNIS
    Les admissions pour une chimiothérapie ont diminué de 45 à 66 %, tandis que les demandes urgentes de diagnostic précoce du cancer ont diminué de 70 à 89 %. Lai et al. (2020) Royaume-Uni
    En avril, le nombre de visites hebdomadaires aux services d’urgence a diminué de 42 % par rapport à la moyenne de l’année précédente (2,1 millions contre 1,2 million). CDC (octobre 2020) US
    En 2018, les patients qui se rendent aux urgences pour une surdose d’opiacés ont 100 fois plus de chances de mourir par surdose dans l’année qui suit leur sortie de l’hôpital. Ils ont 18 fois plus de chances de mourir par suicide que la population générale. NIMH (mai 2020) US
    Les pertes financières des hôpitaux s’élèveront à 323,1 milliards de dollars pour l’ensemble de l’année. AHA (juillet 2020) US
    Criminalité
    Au cours des six premiers mois de 2020, les infractions de meurtre et d’homicide involontaire ont augmenté de 14,8 %, et les infractions de voies de fait graves ont augmenté de 4,6 %. FBI (septembre 2020) US
    Les délits contre la propriété ont diminué de 7,8 %, à l’exception des vols de véhicules à moteur, qui ont augmenté de 6,2 %. FBI (septembre 2020) US
    Les incendies criminels ont augmenté de 19,2 % au cours des six premiers mois de 2020 par rapport à la même période l’année précédente, et de 52,1 % dans les villes de 1 000 000 d’habitants ou plus. FBI (septembre 2020) US
    Entre juin et août 2020, les homicides ont augmenté de 53 % et les agressions aggravées de 14 % par rapport à la même période en 2019. NCCJ (septembre 2020) US
    Une organisation caritative britannique de lutte contre les violences domestiques (Refuge) a signalé une augmentation de 25 % des appels à la ligne d’assistance depuis le début des confinements. Refuge (avril 2020) Royaume-Uni
    Alimentation et hospitalité
    Les restaurants ont dépensé 7 400 dollars supplémentaires en EPI et en protocoles de sécurité renforcés (formation, nettoyage, plexiglas, etc.), ce que 66 % des entreprises mettront 6 mois à récupérer. QSR (septembre 2020) US
    Le secteur de la restauration devrait perdre 240 milliards de dollars de revenus et 8 millions d’employés en 2020. QSR (septembre 2020) US
    En mai, près de 75 % des restaurants indépendants ont fait état de nouvelles dettes supérieures à 50 000 dollars ; 12 % ont fait état de dettes supplémentaires de 500 000 dollars et plus. FSR (août 2020) US
    Un restaurant sur trois devrait fermer. FSR (août 2020) US
    86% des restaurants ont réduit leur personnel en raison du Covid-19 ; 40% des restaurants prévoient de faire faillite d’ici mars 2021. QSR (septembre 2020) US

    Mais à part cela… les confinements ont été très réussis ?

    J'aime

    1. Imparable !
      Raison pour laquelle l’autre Cron se frottent les mains et nous invitent à laver les nôtres !
      Il n’y a pas de petits profits pour l’oligarchie-qui-chie…

      J'aime

    1. Le SEUL ACTE VALABLE avec les traîtres :

      au poteau d’exécution, NON ! Mais du goudron et des plumes !
      – saisie de TOUS LEURS BIENS ; OUI ! Ça leur fera la teub !

      Modéré par Jojo la petite modo !

      J'aime

    1. Dans les autres manuscrits gratuits, il y a un auteur que j’ai refusée de mettre au format PDF, non pas pour des raisons politiques, mais pour des raisons personnelles, car cet auteur est un pédophile assumé qui dans son manifeste n’a rien laissé transparaitre, ce qui lui a été totalement impossible dans ses poèmes et autres écrits.

      Et celui pour moi, est totalement rédhibitoire !

      Je n’en dirais pas plus publiquement.
      Jo

      J'aime

  11. Un médecin généraliste sur trois ne veut pas se faire vacciner

    Une enquête du Journal du Médecin menée auprès de 830 médecins généralistes montre que 37 % d’entre eux, soit plus d’un tiers, ont encore de nombreuses interrogations sur la vaccination contre la Covid-19 et ne souhaitent d’ailleurs pas se faire vacciner eux-mêmes, rapporte VTM Nieuws. Cette enquête a néanmoins été menée en octobre, avant que les grands laboratoires n’annoncent des taux d’efficacité frôlant la perfection ► https://www.7sur7.be/sante/un-medecin-generaliste-sur-trois-ne-veut-pas-se-faire-vacciner~a6ec205c/

    Faut-il rendre le vaccin obligatoire? Ce député cdH ne l’exclut pas

    Georges Dallemagne plaide dans les colonnes de la DH pour une stratégie en deux temps en ce qui concerne l’administration du vaccin contre le coronavirus.

    Selon les ministres de la Santé du pays, il faut vacciner 70% de la population pour en finir avec l’épidémie, un point sur lequel s’accorde M. Dallemagne. Le fait de ne l’administrer que sur base volontaire ne serait en revanche pas suffisant, selon lui. Dans un premier temps, “il faut d’abord responsabiliser les gens”, explique le centriste, qui ajoute que l’obligation du vaccin est une option en cas d’échec de cette phase pédagogique ► https://www.7sur7.be/sante/faut-il-rendre-le-vaccin-obligatoire-ce-depute-cdh-ne-l-exclut-pas~a5694141/

    NON ça veut pas dire OUI !

    J'aime

  12. C’est à mettre en exergue des statistiques officielles sur les comorbidités du gouvernement italien du 24/03/2020 ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/03/italy_report-covid-2019_24_marzo_eng.pdf

    YT a nettoyé mon blog des vidéos d’AHC, des Drs. Fourtillan, Tal-Schaller, du Dr. Fouché, Perronne, j’en passe et des meilleures !

    Ah bah ? Pourtant je ne suis RIEN…

    Cliquer pour accéder à italy_report-covid-2019_24_marzo_eng.pdf

    J'aime

    1. C’est en laissant Amaru Ka tranquille qu’on comprend mieux Gaïa dans son ensemble, doucement mais surement.. perso du mal à gueuler quand museler ! Et ça vénère..

      J'aime

    1. Quels vaccins seront disponibles?

      À ce jour, l’Agence européenne du médicament examine trois candidats vaccins qui ont déjà annoncé des résultats: celui de Pfizer/BioNTech, de Moderna et d’AstraZeneca/Oxford. D’autres devraient suivre dans les prochaines semaines, indique l’AFP. Un représentant de la Commission européenne a notamment révélé que des négociations sont en cours avec la Russie pour son vaccin Spoutnik V.
      Sentiment de méfiance

      La France est toutefois marquée par une forte méfiance à l’égard des vaccins. En effet, les récents sondages montrent que près de 50% de la population refuserait de se le faire inoculer. La vaccination ne sera d’ailleurs pas obligatoire, a précisé le chef de l’État lors de son allocution. «Il y aura des gens à convaincre», a de son côté confié Jean Castex.
      =*=
      Il en loupe pas une le CasseNoisettes !
      Pas une…

      L’autre Cron non plus remarquez bien !

      J'aime

    1. Confiance érodée

      «Le communiqué de presse a soulevé plus de questions qu’il n’a apporté de réponses», a commenté auprès du New York Times John Moore, professeur de microbiologie et d’immunologie au Weill Cornell Medical College. «Je pense qu’ils ont vraiment porté atteinte à la confiance dans l’ensemble de leur programme de développement», estime quant à lui George Proges, analyste à la banque d’investissement SVB Leerink.

      Le directeur d’AstraZeneca, Menelas Pangalos, s’il reconnaît que l’étude ne prévoyait pas que des participants reçoivent une demi-dose, qualifie cette erreur de «hasard», qui aurait finalement permis aux chercheurs de trouver un dosage plus prometteur. «Cela ne mettait personne en danger», a-t-il assuré lundi 23 novembre à Reuters.

      Son entretien n’a vraisemblablement pas suffi à rassurer les investisseurs, puisque les actions du groupe pharmaceutique ont chuté le jour même. Selon le New York Times, des critiques ont été émises lorsque des hauts dirigeants de la société ont tenu des conférences avec des analystes du secteur durant lesquelles ils ont divulgué des informations qui ne figuraient pas dans les résultats communiqués au public
      =*=
      Un hasard !…

      Nanméo ?
      Il n’y a pas de (BIO)HAZARD, jamais !

      J'aime

  13. Gestion de la crise France vs. Suède : 4 fois moins de décès en Suède sans confinement ► http://www.francesoir.fr/politique-monde/gestion-de-la-crise-france-vs-suede-4-fois-moins-de-deces-en-suede

    Et sans port du masque OBLIGATOIRE !

    Déconfinons-nous sans attendre et démasquons la mascarade !
    STOP ÇA SUFFIT = Nous voyons bien que tout ce cirque ne sert strictement à RIEN sinon à nous museler et à nous empêcher de vivre et de respirer !

    J'aime

      1. Voilà pourquoi, très souvent, surtout ces derniers temps, je prétends qu’il n’est plus temps d’alerter, car tout a déjà été dit !

        Le temps est venu d’agir de manière réfléchie, ICI et MAINTENANT, c’est le MOMENT !

        Plus le temps d’attendre que la masse s’éveille, que ceux qui ont les yeux et les oreilles grands ouverts brisent l’inertie de l’insoumission, de la dissonance cognitive impulsent la poussée primordiale et enclenchent un nouveau paradigme…

        Demain se plante aujourd’hui !

        Plantons-nous !
        JBL

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s