Ce 17/11/20 – An II des Gilets Jaunes = ENSEMBLE FAISONS FOIRER LEUR PLANdémie-PLANétaire (Versions PDF)

AU DÉBORDAGE !

slogbd6 Sortons du cadre par débordement, à l’abordage du vieux Monde pour cocréer et codiriger celui que nous voulons vraiment POUR et PAR NOUS !

▼▼▼

Tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toute !

Pour y parvenir, ENSEMBLE dans cet ICI et ce MAINTENANT parce que c’est le moment et surtout que c’est notre affaire à TOUSTES !

R71 ; Quelle connexion entre la mort du capitalisme et le N.O.M. En Marche ? 16 Novembre 2020 Version PDF N° 216 de 14 pages

Cliquer pour accéder à r71-quelle-connexion-entre-la-mort-du-capitalisme-et-le-nom-en-marche-nov20.pdf

À retrouver dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF

R71 : D’un côté nous avons une oligarchie parasite et eugéniste capitaliste transnationale voulant imposer à marche forcée son projet de substitution qu’elle appelle depuis bien longtemps déjà le “Nouvel Ordre Mondial” ou “Gouvernance Mondiale” ou “Gouvernement Mondial” et de l’autre la quasi-totalité de l’Humanité “prolétaire” voulant sortir du cycle infernal de la domination et de l’oppression, même si un bon nombre ne sait pas quel chemin emprunter pour ce faire.

La bonne nouvelle est que tout ceci est un projet, en cours de réalisation certes, mais c’est un projet mené par des humains (déjantés) contre d’autres humains (bien moins déjantés), d’une minorité possédant un certain contrôle des rouages de la gouvernance, contre la vaste majorité ne possédant que sa volonté et sa force colossale de capacité à la coopération mue par la puissance de l’amour de la vie et de la nature. Ceci n’est qu’un projet humain, tout projet peut se réaliser ou échouer, peut être mis en place ou mis en échec, réussir ou foirer. Notre pouvoir individuel et collectif est celui de dire NON ! En masse et de le mettre en échec une bonne fois pour toute ; nous en avons la pleine capacité, il ne nous manque que la vision de notre futur, celui que nous choisirons et non pas celui qui se veut imposé. Brisons l’inertie de notre soumission pour mettre en branle le mouvement de notre amour de vie et de nature en rendant la division impossible par la redilution du pouvoir dans le corps social de notre société des sociétés ayant lâché prise de tous les antagonismes factices qui nous sont imposés.

Pour (re)découvrir notre véritable pouvoir, celui de dire NON et ainsi transformer notre réalité totalement luciférienne, je vous propose quelques lectures complémentaires au format PDF ;

Pour déjouer le PLAN qu’ils ont fait muter en PLANdémiePLANétaire mon DOSSIER SPÉCIAL CORONAVIRUS et la version PDF ► Expérience d’Ingénierie Sociale Planétaire en cours au Coronavirus, CoV19 de JBL1960, MàJ Mai 2020 (159pages) ;

Et parce que nous avons toujours su QUOI FAIRE pour mettre en échec le N.O.M. R71, Que faire ? La marche vers la tyrannie globale : Comment s’en sortir ? Juin 2010 (18pages) ;

17/11/2018 – 17/11/2020 : AN II des GILETS JAUNES pour : «parvenir à titre d’abord individuel, puis collectif, à une forme de lâcher-prise du mode de gouvernance illusoire et mortifère en place afin de nous mettre sur la voie de la réalisation de notre humanité enfin achevée au sein d’une société des sociétés embrassant la complémentarité de notre diversité hors État, hors marchandise, hors argent et hors salariat, ce qui nous fit dire depuis bien des années qu’il n’y a pas de solution au sein du système et qu’il ne saurait y en avoir»https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/novembre-2020-et-lan-ii-des-gilets-jaunes.pdf (1page) ;

Remède du presque Dr. T’Ché-RIEN ET Hop ! Ré-(s)cession des b(l)ouseux ! ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/11/hop-.pdf (2pages) ;

“La société des sociétés est l’avènement de notre humanité enfin réalisée ayant franchi les ponts du surhumain. Vie et lumière en sont les caractéristiques” ►L’intégrale des textes majeurs de Friedrich Nietzsche au format PDF (13 PDFs de Nietzsche + 2 PDFs pour franchir aisément les ponts du surhumain : Albert Camus & Georges Arthur Goldschmidt) ;

Pour «sortir du cycle infernal de la domination et de l’oppression» ► Paulo Freire – La Pédagogie des opprimés, 1970 (111pages) ;

“Le bonheur naît du malheur, le malheur est caché au sein du bonheur. Qui peut en prévoir la fin ?” Lao Tseu – Tao Te King : Le livre de la Voie et de la Vertu – LVIII (page 75 sur 101pages) ;

 

“Dans cette transmutation du système oppresseur capitaliste, celui-ci laisse la place à une gigantesque dictature technotronique planétaire dans laquelle argent, profit, marchandise ne sont plus des finalités mais des tares laissées aux péons dans leur vie quotidienne dans la matrice sous contrôle permanent de l’IA à grand renfort de nanotechnologie dans un monde qui n’a plus besoin que d’un petit nombre de personnes assujetties pour faire tourner la machine (suite à une réduction massive de la population mondiale dans un délire eugéniste des oligarques qui a déjà commencé), tandis que ses “élites” jouissent de tout dans des “zones vertes” aménagées dans les endroits géographiques les plus favorables. L’objectif n’est plus le profit permettant la corruption de toujours plus de pouvoir, mais la mise en place d’un pouvoir coercitif technotronique qui n’a plus besoin pour lui-même de l’échange marchand pour exister et s’exercer. ”  ► https://jbl1960blog.wordpress.com/category/stop-compteurs-communicants-5g-smart-city/

Sinon ? Ben au ;

COnVIDe tu croiras,

Peur tu auras,

Masque tu mettras,

Vaccin tu accepteras et,

Liberté dans ton cul tu auras !…

Ou pas… C’est vous qui voyez !

JBL1960

 

240 réflexions sur « Ce 17/11/20 – An II des Gilets Jaunes = ENSEMBLE FAISONS FOIRER LEUR PLANdémie-PLANétaire (Versions PDF) »

  1. Pourquoi les votes des élections américaines de 2020 ont été comptés par la société espagnole en faillite Scytl ?

    Quelques jours après qu’il ait été révélé comment les élections américaines de 2020 ont été truquées par l’agent de la Couronne canadienne Dominion Voting Systems par un soi-disant « pépin », GreatGameIndia a découvert l’implication d’une autre société étrangère douteuse dans l’ingérence des élections américaines. Les votes exprimés par les Américains ont été comptés par une société espagnole en faillite, Scytl, en Espagne. Tout comme Dominion Voting Systems, Scytl a une longue histoire de fraude électorale dans différents pays, y compris l’injection de portes dérobées dans son logiciel électoral. Cette question a amené les experts à se demander pourquoi la tâche délicate du comptage des votes a été sous-traitée à une société étrangère ? Comment une entreprise espagnole en faillite pouvait-elle compter les votes américains en Espagne ? En raison de cette fraude généralisée, le président de la Commission électorale fédérale américaine, Trey Trainor, estime que les élections présidentielles américaines de 2020 sont illégitimes.

    L’implication de Scytl dans les élections américaines de 2020
    De nombreux États américains ont chargé une société étrangère basée en Espagne de fournir divers services électoraux – y compris le vote en ligne – lors de l’élection présidentielle de 2020. Scytl, une société espagnole dont le siège est à Barcelone et qui offre une série de services électoraux, a été utilisée par différents États et villes de plusieurs manières depuis 2008.

    Forbes a fait un rapport en 2017 :

    Fondée en 2001 en Espagne, SCYTL a organisé 12 implémentations à l’échelle de l’Etat, et ses technologies ont été utilisées dans 980 autres juridictions américaines dans 28 Etats, lors des élections générales de 2016. Spécialisée dans les solutions de vote et d’élections en ligne, la société propose notamment des services d’inscription des électeurs en ligne, de gestion des travailleurs électoraux et de livraison de bulletins de vote électroniques.

    Ses services de vote en ligne utilisent un cryptage de bout en bout, des cordons de retour de vote et un service d’audit des tableaux d’affichage. Scytl compte parmi ses clients le ministère français des affaires étrangères, le Parti vert européen, le Parlement de l’Union européenne et le canton suisse de Fribourg. En janvier 2012, la société a acheté SOE Software. Scytl détient également plus de 40 brevets et demandes de brevets. En 2008, l’entreprise est devenue la première société de vote en ligne à recevoir la certification du Département d’Etat de Floride.

    Le site web de Scytel donne un aperçu des services électoraux qu’elle fournit à ses clients gouvernementaux aux États-Unis :

    Scytl a mené à bien des projets de modernisation électorale aux Etats-Unis depuis 2008, et plus récemment pour les élections de mi-mandat de 2018, lorsque plus de 70 millions d’électeurs de plus de 900 comtés américains ont utilisé avec succès la technologie de Scytl. De plus, lors des élections présidentielles américaines de 2016, la technologie de Scytl a permis à plus de 53 millions d’électeurs inscrits et à des milliers de personnel électoral de 28 Etats de bénéficier de processus électoraux plus efficaces, plus évolutifs et plus accessibles, consolidant ainsi la position de Scytl comme le principal fournisseur de modernisation électorale aux Etats-Unis.

    Scytl a été déclarée en faillite en juin 2020
    Ce qui est intéressant, c’est que la société espagnole Scytl a été déclarée en faillite en juin de cette année. La société a déposé son bilan dans le cadre d’une analyse plus large des vulnérabilités de sécurité liées au vote numérique.

    Le 11 mai 2020, face à des dettes de plus de 75 millions d’euros, Scytl a entamé une procédure de faillite en vue de vendre ses activités au fonds d’investissement américain Sandton Capital. Le 2 juin 2020, un tribunal espagnol a déclaré Scytl en faillite et a entamé le processus de vente aux enchères de ses actifs.

    Scytl est financé par le gouvernement espagnol
    Scytl a été le centre de la controverse dans le passé pour une mauvaise utilisation des fonds de l’Union européenne et un accident avec une élection. Scytl a reçu du gouvernement espagnol de grandes quantités de fonds de recherche qui, selon les rapports de la Republik, ont été utilisés de manière contraire à ce qui avait été stipulé.

    Au lieu de les dépenser pour des travaux de coopération avec des universités, Scytl les a utilisés pour approvisionner son équipe de produits et développer de nouveaux prototypes pour ses clients. Une injection de plus de 1,5 million d’euros du ministère espagnol de l’industrie a été, selon un document interne vu par la Republik, utilisée entre autres pour une « démonstration de produit » pour Neuchâtel. Et 900 000 euros de fonds européens ont été dépensés pour le développement de modules logiciels destinés aux autorités électorales équatoriennes.

    Cas de fraude au vote Scytl
    Les produits de Scytl couvrent l’ensemble du processus électoral, y compris la planification des élections, l’enregistrement des électeurs en ligne, la gestion des travailleurs électoraux, la livraison des bulletins de vote électroniques, le vote en ligne, la consolidation des résultats et le reporting de la nuit des élections. En 2014, Scytl a déclaré avoir des clients dans plus de 35 pays. Cependant, Scytl est impliquée dans des controverses partout où ses produits ou services ont été utilisés avec des allégations aussi graves que la fraude électorale.

    Australie
    En 2018, les autorités de Nouvelle-Galles du Sud ont choisi Scytl pour fournir le logiciel du système de vote en ligne » iVote » de l’Etat jusqu’en 2022 pour 1,9 million de dollars. Le système iVote est une solution de vote par Internet et par téléphone qui permet aux personnes handicapées et aux électeurs ayant des problèmes d’accessibilité de voter à distance. Lors de l’élection de 2015, les chercheurs ont découvert des vulnérabilités dans le système iVote qui pourraient être utilisées pour manipuler les votes, violer la confidentialité des bulletins de vote et subvertir le mécanisme de vérification.

    Équateur
    Scytl a fait fonctionner des machines de vote dans plusieurs régions de l’Equateur en 2014. Elles étaient censées produire des résultats dans les 72 heures, mais elles ont rencontré divers problèmes et ont pris plus d’un mois.

    Selon un rapport de l’Union des Nations sud-américaines (UNASUR), « le système n’a pas été en mesure de traiter la quantité d’informations scannées ». Bien que les blogueurs technologiques aient par la suite affirmé que le système n’avait pas été suffisamment testé à l’avance, Scytl, à son tour, a blâmé la mauvaise infrastructure de l’Equateur.

    Norvège
    Scytl a déployé le vote électronique en Norvège en 2011 en partenariat avec le gouvernement. Une faille dans leur cryptographie a été découverte en 2013, et 0,75% de tous les électeurs ont réussi à voter deux fois en 2013, une fois en ligne et une fois dans un bureau de vote. En 2014, la Norvège a abandonné le projet de vote par Internet de Scytl, en raison de failles de sécurité, d’un manque d’augmentation de la participation et de coûts élevés.

    Suisse
    Dans le cadre d’une joint-venture avec la Poste Suisse, Scytl fournit son système de vote électronique sVote à plusieurs cantons qui permettent aux citoyens suisses vivant à l’étranger de participer aux élections et référendums cantonaux et fédéraux par voie électronique.

    Scytl a déclaré que son système sVote utilisé en Suisse est » universellement vérifiable « , mais son système a été critiqué comme étant trop complexe, difficile à auditer et pas assez transparent. Après que les autorités suisses aient lancé une révision du code public, un groupe de chercheurs de l’Université de Melbourne, de l’Université catholique de Louvain et de l’Open Privacy Research Society ont signalé en mars 2019 qu’ils avaient découvert une lacune dans le code qui permettrait à l’opérateur du système de modifier les votes sans être détecté. Ils ont découvert que le backdoors est un logiciel de Scytl.

    En raison de ces déficiences, les autorités suisses ont interdit l’utilisation du système de vote électronique de Scytl lors des référendums suisses du 19 mai 2019, et il n’a plus été utilisé depuis. La Poste suisse a acheté les droits du logiciel à Scytl en 2020, la société étant menacée de faillite.

    Les élections américaines de 2020 ont-elles été truquées ?
    Un « pépin » informatique dans les machines à voter qui font basculer les votes lors des élections américaines de 2020 a provoqué une grande controverse. L’origine et la propriété des machines de vote utilisées lors des élections sont devenues une question urgente en raison des craintes réelles que des pirates informatiques, qu’ils soient étrangers ou nationaux, puissent altérer les mécanismes du système de vote.

    Cependant, GreatGameIndia a découvert que ce sont les vendeurs et non les pirates informatiques qui sont peut-être derrière le truquage. L’un des vendeurs, Dominion Voting Systems, une société d’agent de la Couronne canadienne basée à Denver, a une longue histoire d’allégations de fraude électorale et d’interférence dans les élections de diverses nations, y compris le vol de données de recensement en Inde et l’interférence dans les élections américaines de 2020.

    Cette question a amené les experts à se demander pourquoi la délicate tâche de comptage des votes a été sous-traitée à une société étrangère. Comment une entreprise espagnole en faillite pouvait-elle compter les votes américains en Espagne ? En raison de cette fraude généralisée, le président de la Commission électorale fédérale américaine, Trey Trainor, estime que les élections présidentielles américaines de 2020 sont illégitimes.

    L’armée américaine rafle les serveurs Scytl en Allemagne
    Selon des sources de renseignements, l’armée américaine a fait un raid sur les serveurs de la société de machines de vote Scytl en Allemagne pour prouver la manipulation des élections américaines de 2020 après qu’elle ait été exposée dans le scandale du changement de vote par GreatGameIndia.

    Envoyez-nous vos conseils et vos soumissions en remplissant ce formulaire ou en nous écrivant directement à l’adresse électronique fournie. Rejoignez-nous sur WhatsApp pour plus d’informations et de mises à jour.

    GreatGameIndia est une revue sur la géopolitique et les relations internationales. Découvrez les menaces géopolitiques auxquelles l’Inde est confrontée dans notre livre exclusif intitulé India in Cognitive Dissonance. Les numéros précédents de la revue sont accessibles dans la section Archives.

    J'aime

      1. Ecoute, ce matin j’ai eu une agréable surprise avec un voisin qui la semaine dernière était encore dubitatif…pis que ce que je décrivais c’était pas pour tout de suite (le gars est proche de 70 balais, a des enfants et petits enfants)…

        Ce matin, il avait compris que ce que l’on nous prépare est PIRE QUE L’URSS !

        Il aura fallu plus d’un an pour le réveiller…

        D’autres, des actifs du monde agricole se réveillent aussi, via d’autres infos plus ésotériques mais avec les mêmes conclusions que moi !

        J'aime

      2. Oui, je le constate aussi, pas ici-même car comme tu le sais, je suis très isolée, mais on me rapporte en mp peu ou proue la même.

        Je soulignais juste qu’il ne faut surtout pas attendre et rien relâcher !

        J'aime

      3. Le solstice est comme tu le sais un grand évènement astronomique (je ne parle pas de l’anniversaire du cyborg), et cette année il aura lieu à 11h02 !

        J'aime

  2. Z’ont un pognon de dingue à dépenser avec les vols réguliers des nouveaux avions de chasse, à basse altitude afin de bien casser les oreilles des gueux, et ce tous les jours dans ma zone hyper-rurale, et plusieurs heures par jour !

    J'aime

    1. Ici, c’était le mois dernier, mais en ce moment, très très calme…

      Beaucoup, comme tu le sais surement, on remarqué une effervescence notable des bases militaires même (surtout) dans les grandes métropoles.

      Pour faire peur aux gueux et aux gueuses surement. Et il semblerait que ça produise l’effet inverse !

      Donc que l’inversion de notre réalité, par tout un chacun, énergétiquement, fonctionne !

      J'aime

  3. Lettre de Jean Kircher, chef d’une entreprise qui souffre avec ses 150 salariés – Pour IREF

    Très en colère :

    Ne sommes-nous pas fatigués d’attendre bêtement que notre président prenne à nouveau la parole la semaine prochaine ? Sommes-nous si immatures pour attendre la parole du seigneur ? Sommes-nous si dociles pour, jour après jour, entendre et lire ce que la nomenklatura technocratique parisienne nous dispense comme message anxiogène ?

    Nous avons élu un jeune coq (comme dirait Obama !) entouré d’une basse-cour de quadras qui en matière d’expérience de vie politique sont encore très verts. Le seul ministre ayant suffisamment d’âge et de vécu est Le Drian …que personne n’entend. Le pire étant qu’aucun de ces ministres n’a de culture économique. En prime, ils sont complètement coupés et des citoyens et des consommateurs et des entreprises !

    Tout ce petit peuple d’agités très contents d’être à la place où ils sont se pavanent devant les médias et distribuent les directives aux préfets dont le summum a été atteint par celui de Strasbourg qui a interdit aux manifestants réclamant la liberté d’aller à la messe, de ne pas prier, même en silence ! Nous touchons le fond…

    Ils ont tous une sainte frousse d’être trainés devant les tribunaux pour cause de mauvaises décisions.

    Attendons que l’un des nombreux commerçants ou petits entrepreneurs porte plainte contre ces décisions imbéciles qui ont entrainé leur faillite ? Car oui, sauver le monde hospitalier pour couler le restant de nos forces vives ne peut qu’aboutir au chaos démocratique. La guerre civile menace car ce n’est que lorsque le peuple crève de faim qu’il prend les armes…. Et avec nos 10 millions de « pauvres » nous n’en sommes plus très loin.

    Le journal allemand « Die Zeit » a informé ses 500 000 lecteurs que la France était devenue une monarchie républicaine. Cela en dit long sur cet état dictatorial qu’est maintenant la France dont le président décide de tout, tout seul avec sa garde rapprochée et au mépris de toutes les règles républicaines.

    Une des explications de cette situation est que le gotha politique est occupé par des théoriciens coupés du monde réel. En Allemagne, nombreux sont les chefs d’entreprise occupant des fonctions politiques (conseillers régionaux, députés, ministres…) et sachant influencer les modes de décision. En France, ce profil politique n’existe pas : seuls les formatés ENA et autres cultureux sont au pouvoir.

    Le plus incroyable est que la droite se tait et que seuls les extrêmes, de gauche et de droite, occupent les tribunes. Ce spectacle pitoyable montre bien combien nous sommes devenus des citoyens soumis et sans ambition.

    Pendant ce temps, le coq installé sur son tas de fumier…continue de chanter…

    J'aime

  4. Les miracles de Bercy

    « L’État français se finance désormais autant par l’endettement que par l’impôt » – Victor Fouquet pour IREF

    Cette phrase est tirée du tome 1 du rapport général de la commission des finances du Sénat sur l’analyse des principaux équilibres (ou plutôt déséquilibres…) du projet de loi de finances pour 2021. Elle résume à elle seule l’étendue de la menace que fait peser sur nos têtes d’épargnants et de contribuables la dégradation fulgurante de nos finances publiques. Sur la seule année 2020, la dette de l’État devrait ainsi croître de 11,4 % après avoir dépassé au mois d’août, pour la première fois de son histoire, le seuil des 2 000 milliards d’euros. À titre de comparaison, l’encours de la dette de l’État était à peine supérieur à 1 000 milliards d’euros à la fin de l’année 2008, à la veille de la crise des subprimes.

    Pour l’heure, la hausse immodérée de la dette ne se fait pas ressentir sur la charge qu’elle entraîne pour le budget de l’État. Sous l’effet du maintien de taux bas permis par la politique de création monétaire (quantitative easing) de la Banque centrale européenne (BCE), la charge des intérêts de la dette a même poursuivi en 2020 son mouvement de reflux : 35,8 milliards d’euros, contre 38,1 milliards en loi de finances initiale pour 2020, et 40,3 milliards d’euros en 2019. Reste que l’intervention de la BCE, insoutenable sur le temps long, ne saurait être une solution sans coût. Le quantitative easing n’aura à terme que des effets néfastes très concrets, dont nous ne semblons pas encore prendre la pleine mesure.

    La politique monétaire très accommodante de la BCE s’achèvera tôt ou tard par une crise financière de l’État s’il y est mis fin trop brutalement. Un relèvement de 1 % des taux représenterait, par exemple, un surcroît pour le budget de l’État de 2,5 milliards d’euros la première année et de 15 milliards d’euros la cinquième année. À l’inverse, si le quantitative easing venait à être prolongé trop longtemps, un regain significatif de l’inflation signerait la ruine des épargnants (option d’autant plus séduisante pour l’État qu’elle lui permettrait de financer sa dette). Une question demeure donc : combien de temps l’illusionnisme monétaire pourra-t-il encore couvrir nos turpitudes budgétaires ?

    L’augmentation du stock de dette a d’ores et déjà des conséquences sur le refinancement des obligations assimilables du Trésor (OAT) parvenant à terme, qui tous les ans vient s’ajouter au besoin de financement du déficit de l’année en cours. Chaque année, l’Agence France Trésor doit en effet émettre un montant de dette toujours plus élevé. L’emprunt de l’État s’élèvera en 2021, comme en 2020, à 260 milliards d’euros, montant désormais équivalent à celui des recettes fiscales nettes de l’État. Toujours à titre de comparaison, avant la crise de 2009-2010, le montant des émissions d’OAT était deux fois inférieur au montant des recettes fiscales. Nécessaire afin de parer à la survenance d’une nouvelle crise dans les années à venir, la diminution du stock de dette apparaît aussi et surtout comme un devoir à l’égard des jeunes générations déjà sacrifiées par les politiques de confinement puis de reconfinement.

    Les générations futures paieront pour des dépenses qu’elles n’auront pas choisies, et acquitteront par conséquent des impôts auxquels elles n’auront pas consenti. Le financement de la dépense publique par l’endettement ou l’inflation est ainsi à l’origine d’une vaste tromperie (que l’on appelle « illusion fiscale »). Ce cercle vicieux rend d’autant plus insupportable l’augmentation à hauteur de 10,3 milliards d’euros des dépenses de l’État dans le budget 2021, à champ pourtant constant par rapport au budget 2020 – c’est-à-dire en dehors du plan de relance !

    J'aime

  5. Royaume-Uni – les données officielles exagèrent le risque de Covid-19

    Les données officielles « exagèrent » le risque de Covid et le discours sur une seconde vague est « trompeur », déclarent 500 universitaires dans une lettre ouverte à Boris Johnson, qui s’attaque au confinement

    Les médecins et les scientifiques ont déclaré que la réponse nationale au Covid est « disproportionnée ».
    Une lettre organisée par UsForThem (Nous Pour Eux) a critiqué les tests qui produisent des « faux positifs ».
    Les médecins ont déclaré que la réponse du gouvernement « fait plus de mal que de bien ».

    Les données officielles « exagèrent » le risque de Covid-19 et le discours sur une seconde vague est « trompeur », ont déclaré près de 500 universitaires à Boris Johnson dans une lettre ouverte attaquant le verrouillage.

    Les médecins et les scientifiques ont déclaré que la réponse du gouvernement à la pandémie de coronavirus est devenue « disproportionnée » et que les tests de masse ont faussé le risque du virus.

    Ils ont déclaré que les tests sont susceptibles de produire un nombre élevé de résultats « faux positifs » et que le gouvernement doit faire plus pour placer les taux d’infection et de mortalité dans le contexte des taux saisonniers normaux.

    La lettre critiquait le traitement du coronavirus par le gouvernement causant « plus de mal que de bien ».
    Les données officielles « exagèrent » le risque de Covid-19 et le discours sur une seconde vague est « trompeur », ont déclaré près de 500 universitaires à Boris Johnson (en photo vendredi) dans une lettre ouverte attaquant le verrouillage

    Elle intervient après que le Royaume-Uni a confirmé hier la présence de 24 957 tests Covid positifs, soit une augmentation de 13,9 % seulement par rapport au total de la semaine dernière.

    Selon les scientifiques, la deuxième vague de coronavirus au Royaume-Uni a déjà atteint son apogée.

    Le professeur Tim Spector, qui dirige l’application « Covid Symptom Study » visant à suivre la propagation de Covid-19 au Royaume-Uni, a confirmé qu’il y avait des « signes positifs » que le pays avait « dépassé le pic de la deuxième vague ».

    La lettre ouverte au Premier ministre a été signée par 469 médecins et est intitulée First Do No Harm (Premièrement, ne pas nuire) – le principe médical selon lequel un remède ne doit jamais être pire que la maladie elle-même.
    Le Royaume-Uni a confirmé hier 24 957 tests Covid positifs supplémentaires, soit une augmentation de 13,9 % seulement par rapport au total de la semaine dernière, alors que des scientifiques de haut niveau suggèrent que la deuxième vague de coronavirus au Royaume-Uni a déjà atteint un sommet
    Selon les chiffres officiels publiés aujourd’hui, 413 personnes supplémentaires sont mortes après avoir été testées positives pour le virus, ce qui porte le nombre total de décès au Royaume-Uni pendant la pandémie à 48 888

    Il est signé par le Dr Charlotte R Bell, immunologiste, le Dr Rosamond Jones, pédiatre, chirurgien consultant et Keith Willison, professeur de biologie chimique à l’Imperial College.

    La lettre se lit comme suit : La gestion de la crise est devenue disproportionnée et cause désormais plus de mal que de bien. Nous demandons instamment aux décideurs politiques de ne pas oublier que cette pandémie, comme toutes les autres, finira par passer, mais que les dommages sociaux et psychologiques qu’elle provoque risquent de devenir permanents.

    Après la réaction initiale justifiée à la crise du Covid-19, les données disponibles montrent maintenant une image différente.

    Le problème des taux de faux positifs fonctionnels n’a toujours pas été abordé, en particulier dans le contexte d’une faible prévalence de la maladie, où les faux positifs sont susceptibles de dépasser largement les vrais positifs et, de plus, d’avoir une faible corrélation avec la personne infectée.

    Parallèlement à cela, nous avons le problème qu’il est normal de voir une augmentation des maladies et des décès pendant les mois d’hiver.

    Il est à noter que le taux de mortalité au Royaume-Uni se situe actuellement autour de la moyenne pour cette période de l’année. L’utilisation du terme « deuxième vague » est donc trompeuse.

    Nous disposons des connaissances nécessaires pour mettre en œuvre une politique qui protège les personnes âgées et vulnérables sans accroître tous les autres préjudices sanitaires et économiques et qui ne porte pas atteinte à notre mode de vie dans son ensemble et en particulier à celui des enfants du pays ».

    La lettre ouverte a été organisée par la campagne des parents « UsForThem and Recovery » (Nous pour eux et rétablissement), un nouveau groupe qui s’oppose à de fortes restrictions sur les coronavirus.

    Elle intervient alors que le pays a été averti qu’il fallait « prendre des mesures draconiennes » pour réduire la transmission de Covid-19, malgré la présentation « épouvantable » des données par le gouvernement pour justifier le dernier verrouillage.

    Le nombre de cas recensés aujourd’hui a augmenté de seulement 3 045 par rapport aux 21 915 cas recensés samedi dernier.

    Selon les chiffres officiels publiés aujourd’hui, 413 personnes supplémentaires sont décédées après avoir été testées positives pour le virus, ce qui porte le nombre total de décès au Royaume-Uni pendant la pandémie à 48 888.
    Le professeur Sir David Spiegelhalter a déclaré à la BBC qu’il ne serait pas viable pour le service de santé de faire face aux niveaux de cas de coronavirus sans mesures plus sévères

    Le professeur Sir David Spiegelhalter a déclaré qu’il ne serait pas viable pour le service de santé de faire face aux niveaux de cas de coronavirus et d’hospitalisations sans des mesures plus sévères que celles imposées dans le cadre du système à trois niveaux.

    Le statisticien et président du Centre Winton pour la communication des risques et des preuves à l’Université de Cambridge a déclaré à l’émission Today de la BBC Radio 4 : « Si cela doit diminuer, ce sera très lentement, à moins que des mesures draconiennes ne soient prises, ce qui a été fait ».

    Dans l’intervalle, des centaines de personnes ont été testées dans le cadre d’un programme pilote de dépistage massif du coronavirus à Liverpool, avec des files d’attente devant les nouveaux centres de test.

    Les forces armées ont été amenées dans la ville pour aider à mettre en œuvre ce programme, qui utilise des tests de flux latéral pour fournir des résultats en moins d’une heure aux personnes qui ne présentent pas de symptômes du virus.

    M. Johnson a déclaré que le pilote de test rapide pourrait être une « véritable solution pour sortir de la crise ».
    Le taux de R du coronavirus a baissé dans cinq régions d’Angleterre cette semaine – sauf à Londres et dans le sud-est, où il n’a pas changé – et est resté stable entre 1,1 et 1,3 en Angleterre et dans l’ensemble du Royaume-Uni. La semaine dernière, il est passé de 1,2 à 1,4 la semaine précédente

    Mais les experts de la santé ont déclaré que les plans de dépistage de la population de Liverpool n’étaient pas adaptés à leur objectif.

    Sir David a déclaré : « Le fait est que nous recevons environ 20 à 25 000 tests positifs par jour, ce qui se traduit par environ 1 500 hospitalisations par jour, environ 250 à 300 décès par jour et ceux-ci sont globalement stables mais en légère augmentation – les décès dans les hôpitaux et les hospitalisations augmentent lentement – et nous arrivons à l’hiver.

    Ces niveaux, même s’ils restent très stables et en dessous du premier pic du virus, à moins qu’ils ne commencent à baisser, nous sommes coincés avec ces niveaux pendant des mois et il me semble, ainsi qu’à d’autres, que cela ne sera pas durable en termes de ce que le service de santé peut gérer.

    Un groupe d’universitaires a déclaré que le potentiel de « détournement préjudiciable des ressources et des fonds publics est vaste », et a averti que le projet d’un demi-milliard de livres pourrait être un « échec coûteux ».

    De nouvelles données montrent que le taux d’infection en Angleterre et au Pays de Galles semble ralentir.
    Les diapositives contiennent maintenant une note qui dit : « Les tracés des diapositives quatre et cinq ont été modifiés après qu’une erreur a été trouvée ».
    Les chiffres révisés suggèrent maintenant que le deuxième pic est susceptible d’être égal au premier, le pire scénario étant de 1 010 décès par jour d’ici décembre

    Selon l’Office for National Statistics (ONS), environ 618 700 personnes en Angleterre – une sur 90 – ont eu le Covid-19 entre le 25 et le 31 octobre, contre 568 100 la semaine précédente.

    Le gouvernement et ses conseillers scientifiques ont été critiqués jeudi pour avoir utilisé des données douteuses afin de justifier un second confinement dévastateur, les députés conservateurs ayant averti que les prévisions apocalyptiques de SAGE avaient des échos du dossier controversé qui a envoyé la Grande-Bretagne en guerre contre l’Irak.

    Il est ressorti d’une conférence de presse des professeurs Doom et Gloom un graphique qui prétendait que l’Angleterre pouvait voir jusqu’à 1 500 morts par jour en décembre, mais qui avait été secrètement atténué « après qu’une erreur ait été trouvée » avec les données.

    Cette prévision a suscité une inquiétude généralisée car, si elle se réalisait, elle éclipserait les 1 000 décès quotidiens enregistrés au plus fort de la première vague en avril.

    Les prévisions de SAGE concernant les admissions à l’hôpital ont également été révisées sans bruit, passant de 9 000 à 6 190 d’ici début décembre.

    Le gouvernement a été sévèrement réprimandé cette semaine par l’autorité statistique britannique pour son utilisation des données.
    Official data is ‘exaggerating’ the risk of Covid, 500 academics say
    Boris Johnson visited a testing centre at De Montfort University in Leicester on Friday, days after imposing a second national lockdown in England. The Prime Minister carried out a coronavirus test while he was at the centre.

    J'aime

  6. Macron pourrait devenir pire que Staline…

    Ce nouveau monde est un paradis de socialiste! 1/ L’activité économique est interdite sauf autorisation spéciale. 2/ Pour compenser l’absence de revenus, l’état distribue selon son bon vouloir des centaines de milliards issus de la planche à billets. 3/Tout est interdit sauf ce qui est expressément autorisé par le gouvernement via une attestation dérogatoire.
    4/ Une armée de bureaucrates édicte à longueur de journées des montagnes de réglementations toutes plus absurdes les unes que les autres, auxquelles la population doit docilement se soumettre. Lénine en avait rêvé, Macron l’a fait!

    J'aime

  7. voilà pourquoi les dictatures ont fait leur loi surveillance globale fin octobre

    Le 20 octobre, les députés de la majorité LREM ont déposé une proposition de loi de « sécurité globale ». Elle sera débattue par l’Assemblée nationale le 4 novembre, dans une urgence inouïe que rien ne justifie. Son article 21 veut déréguler l’utilisation des caméras mobiles portées par les forces de l’ordre. Son article 22 veut légaliser la surveillance par drone. Son article 24 veut interdire au public de diffuser l’image de policiers. http://stoplinky28.blogg.org/la-surveillance-globale-en-marche-a204077918

    Lors de la manif contre la loi sur la surveillance globale qui permet aux flics de tabasser sans se faire filmer (quiconque filmera un flic en train de faire une bavure sera puni à la place), les flics commettent déjà des abus et tabassent ceux qui filment les abus :

    Un #journaliste jeté au sol par les #FDO lors de la dispersion de la manifestation au #Trocadero

    voici son témoignage :

    « Alors que je faisais mon boulot pour

    @LeMediaTV

    à la manif #StopLoiSecuriteGlobale, un policier m’a fait un croche pied qui m’a envoyé à terre. Résultat : matos cassé, plsrs centaines d’euros de réparations. Je vous envoies la facture à quelle adresse,

    @prefpolice

    ? «

    J'aime

    1. En cliquant sur le lien, la page n’existe pas.

      C’est exactement ce que nous sommes quelques uns à avoir argumenté en ces termes, comme je l’ai compilée dans les PDF sur le port de la muselière !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s