Sus au Coronavirus ! L’heure est au déconfinement…

L’HEURE DU DÉCONFINEMENT EST VENUE !

À bas le corona et morts aux crons !

Peuples du monde, encore un effort !

Le monde change de base ;

Raoul Vaneigem – 10 avril 2020 – URL de l’article Source : https://www.lavoiedujaguar.net/Peuples-du-monde-encore-un-effort

Conclusion du texte ;

Notre richesse, c’est notre volonté de vivre

Refuser de payer taxes et impôts a cessé d’appartenir au répertoire des incitations subversives. Comment seraient-elles en mesure de s’en acquitter, ces millions de personnes qui vont manquer de moyens de subsistance alors que l’argent, chiffré en milliards, continue d’être engloutis dans l’abîme des malversations financières et de la dette creusée par elles ? Ne l’oublions pas, c’est de la priorité accordée au profit que naissent et les pandémies et l’incapacité de les traiter. Allons-nous en rester à l’enseigne de la vache folle sans en tirer de leçon ? Allons-nous admettre enfin que le marché et ses gestionnaires sont le virus à éradiquer ?

Le temps n’est plus à l’indignation, aux lamentations, aux constats du désarroi intellectuel. J’insiste sur l’importance des décisions que les assemblées locales et fédérées prendront « par le peuple et pour le peuple » en matière d’alimentation, de logement, de transport, de santé, d’enseignement, de coopérative monétaire, d’amélioration de l’environnement humain, animal, végétal.

Allons de l’avant, même en tâtonnant. Mieux vaut errer en expérimentant que régresser et réitérer les erreurs du passé. L’autogestion est en germe dans l’insurrection de la vie quotidienne. Souvenons-nous que ce qui a détruit et interrompu l’expérience des collectivités libertaires de la révolution espagnole, c’est l’imposture communiste.

Je ne demande à personne de m’approuver, et moins encore de me suivre. Je vais mon chemin. Libre à chacune et à chacun d’en faire autant. Le désir de vie est sans limite. Notre vraie patrie est partout où la liberté de vivre est menacée. Notre terre est une patrie sans frontière.

En analyse par Résistance 71 le 15/04/20 dans : Le moment coronavirus ou comment lâcher prise de notre peur et avancer vers la société des sociétés (avec Raoul Vaneigem)

Résultat de recherche d'images pour

Extraits du livre : APPEL À LA VIE CONTRE LA TYRANNIE ÉTATIQUE & MARCHANDE de Raoul Vaneigem, Publié aux Éditions Libertalia en 2019

Cliquer pour accéder à raoul-vaneigem-extraits-de-lappel-c3a0-la-vie-contre-la-tyrannie-etatique-et-marchande-2019.pdf

Version PDF N° 154 de 20 pages, dans ► Extraits du livre : Appel à la vie contre la tyrannie étatique et marchande de Raoul Vaneigem, publié en 2019 (PDF)

Nouvelle preuve que tous les chiffres sont faux ! ICI

France : 1 438 morts du coronavirus “signalés” en 24h ?

1 438 morts en 24 heures ! Alors que le nombre de personnes hospitalisées « présente pour la première fois une baisse » et que mes contacts dans le secteur médical me signalent que la “pandémie”, ça fait un moment que c’est fini, comme en Italie… Que se passe-t-il donc ? Quelque chose de très simple : on a réévalué (?) le nombre de morts du long week-end… Manipulation des statistiques, quand tu nous tiens ? ODhttps://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/04/15/france-1-438-morts-du-coronavirus-signales-en-24h/

« L’épidémie de coronavirus a fait 17.167 morts en France depuis le début de la pandémie, a annoncé ce soir le directeur général de la Santé.

1 438 morts du coronavirus signalés en 24h

1 438 morts du coronavirus signalés en 24h par rapport au bilan d’hier. 17 167 victimes du COVID19 ont été recensées, dont 10 163 à l’hôpital. Jérôme Salomon a précisé que tous les décès n’ont pas eu lieu en 24 heures mais sont « un rattrapage de saisie des données dû à des mises à jour des chiffres de ce long week-end de trois jours ».

N.B. Où sont passées les grippes saisonnières ? OD

17 167 décès « signalés » CoV19 ÷ 67 000 000 (population française ) = 0.026%

Sus au coronavirus ! STOPPONS LA PSYCHOSE À LA CORONAVIROSE !

Consulter mon dossier Coronavirose/CoV19 – En plus de ce dossier,  consultez celui sur l’Horreur Vaccinale, constitué depuis décembre 2015 sur comment et pourquoi refuser l’Obligation Vaccinale parce que l’objectif final de cette expérience d’ingénierie sociale planétaire c’est ;  Puçage, eugénisme et Dictature Technotronique POUR TOUS…

À relier avec ce billet ► MACRONAVIROSESHOW du 13 avril 2020 à 20:02…

Corona : La folie en Californie !

À la recherche de la vérité sur ce qu’on nous dit sur le coronavirus

Tony Cartalucci15 avril 2020 – URL de l’article source en français ► https://www.mondialisation.ca/a-la-recherche-de-la-verite-dans-ce-quon-nous-dit-sur-la-covid-19/5644235 

Hystérie coronavirus ou à la recherche de la vérité sur le CoV19

Après les nouvelles concernant la maladie du coronavirus 2019 (COVID-19), nous serions amenés à croire que l’humanité est confrontée à une crise sans précédent – et à en juger par les dégâts socio-économiques causés – il n’est pas si difficile de croire qu’une sorte de crise sans précédent est effectivement en train de se produire.

Pourtant, le sentiment d’urgence imposé au grand public – qui a provoqué des verrouillages dans le monde entier et la mise en place de mesures sans précédent, toutes centrées sur la lutte contre un agent pathogène dit dangereux et sur la nécessité d’éviter de surcharger les infrastructures de santé mondiales – est entièrement artificiel.

Si la COVID-19 était vraiment une pandémie digne d’une telle hystérie – une pandémie dont l’Occident a prétendu au fil des ans qu’elle était pratiquement inévitable – pourquoi l’ordre international actuel dominé par l’Occident a-t-il échoué à ce point dans sa lutte contre la COVID-19 ?

Des milliards pour une guerre sans fin, rien pour les préparatifs de la pandémie ?

Des milliards de dollars ont été littéralement déversés dans la seule guerre menée par les États-Unis en Afghanistan – sans parler des billions de dollars supplémentaires dépensés pour occuper l’Irak, faire la guerre en Libye et en Syrie, aider l’Arabie Saoudite à détruire le Yémen et la myriade d’interventions de « puissance douce » qui se déroulent dans le reste du monde.

Ce sont des milliards de dollars qui auraient pu remplir les hôpitaux avec des ventilateurs haut de gamme et les entrepôts avec des ventilateurs portables beaucoup moins chers qui auraient pu être déployés quand et où cela était nécessaire.

Et ce n’est pas comme si le besoin de respirateurs artificiels s’était soudainement fait sentir au milieu de l’épidémie de la Covid-19. Un article du MIT rédigé en 2010 et intitulé « Design and Prototyping of a Low-cost Portable Mechanical Ventilator » (Conception et réalisation de prototypes d’un ventilateur mécanique portable à bas prix) , il y a une décennie, écrivait :

Bien qu’il y ait suffisamment de ventilateurs pour une utilisation régulière, il y a un manque de préparation pour les cas où les victimes sont très nombreuses comme les pandémies de grippe, les catastrophes naturelles et les rejets massifs de produits chimiques toxiques. Les coûts de stockage et de déploiement des ventilateurs mécaniques de pointe pour les cas de nombreuses victimes dans les pays développés sont restreints. Selon le plan de préparation national publié par le président Bush en novembre 2005, les États-Unis auraient besoin de 742 500 ventilateurs, dans le pire des cas, dans une situation de pandémie. Par rapport aux 100 000 actuellement utilisés, il est clair que le système fait défaut.

Et en toute une décennie, rien n’a été fait pour remédier à cette pénurie, ce qui a conduit à l’hystérie dans tout l’Occident au milieu de l’épidémie de la Covid-19, où les gouvernements prétendent faire pression sur les entreprises privées pour qu’elles fabriquent des ventilateurs sur des chaînes de production habituellement utilisées pour la fabrication d’automobiles et d’appareils électroménagers.

Si le problème était bien connu il y a une décennie, les personnes au pouvoir – en particulier aux États-Unis, du président George Bush au président Barack Obama et à l’actuel président Donald Trump – n’ont rien fait pour remédier à la situation en choisissant de dépenser l’argent des impôts étasuniens dans des guerres et des sauvetages de banques. Les citoyens devraient-il ainsi faire confiance au leadership étasunien ou occidental pendant cette présumée crise ?

L’hystérie que ces intérêts suscitent chez la population doit-elle être maintenue ?

Si la COVID-19 représente une telle menace pour le monde – paralysant la vie quotidienne comme ne l’ont jamais fait deux décennies de « guerre contre la terreur » menée par les États-Unis – pourquoi n’a-t-on pas fait davantage pour s’y préparer ? D’autant plus que les pénuries étaient bien connues, même par les étudiants du MIT travaillant sur des projets de classe ?

En savoir plus : Sanctions américaines contre l’Iran : Double illégitimité à l’époque de la Covid-19

Si tout ce qu’on nous dit sur la Covid-19 était vrai…

Les fermetures et les ruées pour construire des ventilateurs ne constituent qu’une dimension de cette crise actuelle.

Une autre est la ruée vers la fabrication de vaccins.

Déjà – l’idée de se faire vacciner – y compris contre la grippe – est imposée à l’ensemble de la population présentée comme absolument essentielle pour la santé publique. Pourtant, si cela était aussi crucial que le public soit amené à le croire, pourquoi les vaccins sont-ils confiés à certaines des entreprises les plus corrompues et les plus indignes de confiance de la planète ?

Même le ministère étasunien de la Justice a condamné à plusieurs reprises de grandes entreprises pharmaceutiques pour toutes sortes de raisons, de la falsification de rapports de sécurité et d’efficacité à la corruption de médecins, de régulateurs et de politiciens. Pourtant, le même gouvernement étasunien qui enquête et condamne ces entreprises à plusieurs reprises leur accorde également l’autorisation, par l’intermédiaire de la FDA, de fabriquer des produits dont on nous dit qu’ils sont absolument essentiels pour la santé publique – y compris des vaccins.

Si les vaccins étaient vraiment aussi importants qu’on nous le dit, leur recherche, leur développement, leur production et leur distribution devraient être absolument transparents, ouverts et nationalisés.

Les entreprises corrompues – qui ne sont pas soupçonnées, mais qui ont été condamnées à plusieurs reprises pour avoir fait passer leurs profits avant la santé publique – devraient être fermées, leurs actifs saisis et nationalisés, et leur travail placé dans le domaine public pour une surveillance et une transparence maximales.

Mais cela n’est possible que si tout ce que l’on nous dit sur les vaccins en général ou sur le prochain vaccin contre la Covid-19 est vrai. Apparemment, ce n’est pas vrai – d’où l’absence d’urgence réelle correspondant au simple sentiment d’urgence que le gouvernement et les entreprises qui influencent leur politique tentent d’imposer au grand public.

Ce sentiment d’urgence n’est pas imposé au public pour les meilleurs intérêts de la nation, mais pour les intérêts privés qui font avancer la politique étasunienne et leurs propres intérêts. L’hystérie et l’urgence qu’elle engendre font que le public est malléable et prêt à accepter pratiquement n’importe quoi comme « réponse » aux dangers qu’on lui a dit de craindre.

La recherche, le développement et la distribution de vaccins feront gagner des milliards de dollars aux entreprises pharmaceutiques, qu’elles fonctionnent ou non. Prenons par exemple la façon dont les sociétés pharmaceutiques ont gagné des milliards de dollars lors de l’épidémie de grippe porcine de 2009, lorsque les « experts » de l’Organisation mondiale de la santé à la solde des grandes entreprises pharmaceutiques  ont déclaré qu’il s’agissait d’une « pandémie », ce qui a incité les gouvernements occidentaux à stocker les médicaments des grandes entreprises pharmaceutiques qui se sont révélés par la suite absolument inutiles pour combattre le virus.

Les jeux politiques de l’hégémonie pendant une « pandémie » ?

Et si tout ce que l’on nous dit sur l’urgence de la COVID-19 était vrai, les États-Unis, en ces « temps difficiles », reconnaîtraient qu’il est également dans leur intérêt de lutter contre la COVID-19 à l’échelle mondiale – en aidant à combattre la maladie, quelles que soient les frontières à l’intérieur desquelles elle se présente. Pourtant, des sanctions économiques paralysantes restent en place contre des nations comme l’Iran, qui ont été particulièrement touchées par le virus.

Des pays comme la Russie restent également sous sanctions étasuniennes et, ironiquement, ont envoyé de l’aide aux États-Unis, aide provenant d’entreprises sous sanctions américaines.

NBC rapporte dans son article, « Une entreprise sous sanctions a fait expédier des ventilateurs russes aux États-Unis, comme le montrent les photos » que :

Une filiale d’une entreprise russe sanctionnée par les États-Unis a fabriqué des ventilateurs qui ont été transportés de Moscou à New York cette semaine pour aider à lutter contre la pandémie de coronavirus, selon les photos de la livraison.

Il est évident que si la COVID-19 était une menace aussi mortelle, les États-Unis mettraient temporairement de côté leur politique étrangère hégémonique – et s’emploieraient plus activement à combattre l’épidémie – ne serait-ce que pour se sauver. Ce n’est pas le cas – parce que l’agent pathogène de la COVID-19 n’est pas à la hauteur de l’hystérie de ce virus.

Le peu qu’on nous dit sur la COVID-19 est vrai – le peu de vérité qui existe au milieu de ce que l’on dit au public est éclipsé par l’hystérie injustifiée qui se propage délibérément au sujet du virus. Cette hystérie ne conduit pas à des mesures visant à stopper l’épidémie, mais à des plans d’action publics à but lucratif qui rempliront les coffres des sociétés pharmaceutiques et à une législation qui renforcera l’emprise des gouvernements sur leurs populations concernées.

Les grandes entreprises survivront et profiteront non seulement des fausses solutions proposées pour « combattre » la COVID-19, mais aussi des actifs vendus par des petites et moyennes entreprises en faillite et des propriétaires immobiliers qui vendent des actifs à prix d’aubaine après les fermetures et la crise économique.

« Post-COVID-19″ – les mêmes intérêts corrompus et incompétents qui ont laissé le monde soit non préparé à une véritable pandémie – soit créer la panique chez la population à cause d’un virus délibérément sur-hypothéqué – sont maintenant prêts à en profiter et à prospérer dans son sillage.

Si tout ce qu’on nous a dit sur la COVID-19 était vrai, les personnes qui nous en ont parlé, qui nous ont fait paniquer et qui nous ont demandé d’agir face à ce virus – mais qui nous ont laissés totalement démunis – devraient être les dernières victimes du virus – déracinées socialement, économiquement et politiquement de la société et remplacées par des dirigeants, des systèmes économiques et des infrastructures de soins de santé capables de faire face non seulement aux pandémies virales, mais aussi aux pandémies socio-économiques et psychologiques.

Le monde change de base ; AIDONS LE !

Le choc du coronavirus n’a fait qu’exécuter le jugement que prononçait contre elle-même une économie totalitaire fondée sur l’exploitation de l’homme et de la nature.

Le vieux monde défaille et s’effondre. Le nouveau, consterné par l’amoncellement des ruines, n’ose les déblayer ; plus apeuré que résolu, il peine à retrouver l’audace de l’enfant qui apprend à marcher. Comme si avoir longtemps crié au désastre laissait le peuple sans voix.

Pourtant, celles et ceux qui ont échappé aux mortels tentacules de la marchandise sont debout parmi les décombres. Ils s’éveillent à la réalité d’une existence qui ne sera plus la même. Ils désirent s’affranchir du cauchemar que leur a asséné la dénaturation de la terre et de ses habitants.

N’est-ce pas la preuve que la vie est indestructible ? N’est-ce pas sur cette évidence que se brisent dans le même ressac les mensonges d’en haut et les dénonciations d’en bas ?

La lutte pour le vivant n’a que faire de justifications. Revendiquer la souveraineté de la vie est en mesure d’anéantir l’empire de la marchandise, dont les institutions sont mondialement ébranlées.

Jusqu’à ce jour, nous ne nous sommes battus que pour survivre. Nous sommes restés confinés dans une jungle sociale où régnait la loi du plus fort et du plus rusé. Allons-nous quitter l’emprisonnement auquel nous contraint l’épidémie de coronavirus pour réintégrer la danse macabre de la proie et du prédateur ? N’est-il pas manifeste pour toutes et tous que l’insurrection de la vie quotidienne, dont les gilets jaunes ont été en France le signe annonciateur, n’est rien d’autre que le dépassement de cette survie qu’une société de prédation n’a cessé de nous imposer quotidiennement et militairement ?

Raoul Vaneigem, 10 avril 2020 ; Peuples du Monde ; Encore un effort !

https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2020/04/11/vaneigem.jpg

Je ne rajoute rien, l’heure est venue de nous abstraire de la marmite qui commence à bouillir à gros bouillons et avant que les carottes soient cuites et nous avec…

Je vous laisse farfouiller dans ma BIBLIOTHÈQUE PDF (+de 178) pour aiguiser, affûter, affiner notre réflexion, nous permettre dans un ultime effort de vaincre cette foutue inertie de départ, d’impulser la poussée primordiale qui nous mettra HORS de la marmite afin d’enclencher, ensemble, le changement de paradigme pour la société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et autogérées

JBL1960

94 réflexions sur « Sus au Coronavirus ! L’heure est au déconfinement… »

  1. Le traçage change de braquet aussi…

    Je viens d’aller faire des courses, le téléphone en mode avion pour éviter qu’il se décharge à tout berzingue…. Jusqu’à présent, même si je sais qu’on peut savoir où je suis car non eteint et batterie non enlevée (soudée donc je ferais des dégâts)…

    Les services météo m’ont repérée et en enlevant le mode avion, j’ai les prévisions du site où je me trouvais pour les courses, alors que jusqu’à présent je ne voyais jamais ça…

    La star-up nation dépense un pognon de dingue pour nous tracer dans les moindre détails…

    Essayez la dictature qu’avait dit ‘e cyborg…

    J'aime

  2. Nous devrons bien assumer un impôt coronavirus
    Aujourd’hui, notre capacité à produire est annihilée par le confinement. Plus tôt celui-ci cessera, mieux cela vaudra écrit Jean-Marc Daniel. Une des priorités des dirigeants de l’Union européenne devrait être d’élaborer un plan de sortie coordonnée. La France devra de son côté assumer le recours à la fiscalité pour financer la sortie de crise.
    https://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/nous-devrons-bien-assumer-un-impot-coronavirus-1195034

    Réservé aux zabonnées mais de toutes façons = C’EST NON !

    J'aime

    1. Mais on sait, depuis le magistère de Marcel Lefebvre, l’évêque schismatique excommunié en 1988 par Jean-Paul II, qu’à Saint-Nicolas-du-Chardonnet la loi de Dieu est supérieure à celle de la République. La mansuétude de la préfecture de police (PP) à l’égard des contrevenants est incompréhensible : seul l’organisateur de la messe a été verbalisé. Ce dernier a d’ailleurs précisé aux forces de l’ordre qu’il contesterait son amende de 135 euros.
      =*=
      On m’a racontée, ce matin, qu’un monsieur qui doit marcher, chaque jour, pour son cœur, habitué à le faire seul, en pleine campagne, s’est interrogé pour savoir s’il devait se munir d’une attestation. Sa femme lui disant que ce n’était pas la peine, a eu tort. Le monsieur a rencontré (en plein bois, c’est pas possible que ce ne soit pas une dénonciation) des cognes, comme il n’avait pas son attestation (sa bergère l’a entendu) il a pris une prune.
      Les cognes lui ont dit que si kékun séropo avait touché un bois et qu’il le touchait après ça, c’était fini il était infecté (les crons). Le gars leur rétorque que dans ce cas, qu’il ait une attestation ou pas c’était pareil ?

      Rien voulu savoir…

      Sinon, y’a longtemps qu’on sait que la séparation de l’Église et de l’État y s’assoit dessus l’un comme l’autre ! Toutes les preuves sont là ;

      Cliquer pour accéder à effondrer-les-empires-coloniaux-par-apostasie-collective-de-jo-busta-lally-mars-2019.pdf

      J'aime

  3. COVID-19: la fondation Gates appelle à un effort mondial pour fabriquer un vaccin

    La fondation dirigée par Bill et Melinda Gates a appelé mercredi à une collaboration internationale pour fabriquer un vaccin contre la COVID-19 et le diffuser dans le monde entier, annonçant une contribution de 150 millions de dollars US pour aider les pays pauvres à combattre la pandémie.

    « Quand vous luttez contre un nouveau pathogène comme la COVID-19 et que vous identifiez un vaccin qui marche, il va falloir des milliards de doses », a expliqué Mark Suzman, le directeur général de la fondation, à des journalistes.

    « Il y a sept milliards de gens sur la planète et nous devrons vacciner pratiquement tout le monde, mais nous n’avons pas les capacités de production », a-t-il ajouté.

    Alors que plus d’une centaine d’essais de vaccins sont en cours, « nous avons besoin de groupes internationaux pour suivre ces efforts, trouver ceux qui ont le plus de chances de succès et commencer très tôt à planifier leur production », a-t-il affirmé.

    Les gouvernements devraient selon lui « unifier leurs efforts et leur argent » pour que les vaccins soient accessibles au plus grand nombre, une campagne mondiale qui devrait coûter « plusieurs milliards de dollars ».

    La Commission européenne va organiser une conférence internationale le 4 mai afin de lever des fonds pour la recherche d’un vaccin et de traitements contre le nouveau coronavirus.

    Mark Suzman s’est dit « raisonnablement optimiste » de voir un ou deux vaccins efficaces mis au point d’ici 12 à 18 mois, « avec la possibilité qu’on soit plus proche des 12 mois ».

    La fondation a annoncé une contribution de 150 millions US pour financer la mise au point de diagnostics, de traitements et de vaccins, ainsi que le renforcement des systèmes de santé « en Afrique sub-saharienne, en Asie du Sud, en Haïti, au Yémen » où l’épidémie pourrait faire des ravages, selon M. Suzman.

    Ce don s’ajoute aux 100 millions US déjà débloqués début février pour endiguer l’épidémie de pneumonie virale.

    La fondation humanitaire de Bill et Melinda Gates est le deuxième contributeur en valeur absolue derrière les États-Unis, et le premier bailleur privé, de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), actuellement en pleine tourmente.

    Le président américain Donald Trump a annoncé mardi suspendre la contribution de son pays à l’Organisation onusienne, qu’il accuse de « mauvaise gestion » et de « dissimulation » dans la pandémie partie de Chine fin 2019.

    Cette décision est « dangereuse », a affirmé le cofondateur de Microsoft mercredi sur Twitter.

    « L’OMS est un partenaire solide et fiable », a renchéri Mark Suzman.
    Un vaccin pourrait permettre une « normalité »

    Contre la COVID-19, « un vaccin sûr et efficace pourrait être le seul outil permettant un retour du monde à un sentiment de “normalité” », a estimé mercredi le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, en l’espérant avant la fin de l’année.

    Un tel vaccin « sauverait des millions de vie et des milliards innombrables de dollars », a-t-il ajouté lors d’une visioconférence avec la cinquantaine de pays africains membres de l’Organisation. Il a plaidé pour une accélération de son développement et son accessibilité à tous. Il doit être « universel » et « permettre de contrôler la pandémie ».

    « Nous avons besoin d’un effort ambitieux pour garantir […] une approche harmonisée, intégrée et optimisée afin de maximiser la vitesse et l’échelle nécessaires pour le déploiement universel d’un tel vaccin d’ici la fin de 2020 », a-t-il insisté.

    Antonio Guterres a précisé que son appel le 25 mars à deux milliards de dollars de dons pour un vaste plan humanitaire de l’ONU en réponse à la pandémie avait permis de récolter jusqu’à présent « environ 20 % » de cette somme.

    https://www.lapresse.ca/actualites/sciences/202004/15/01-5269518-covid-19-la-fondation-gates-appelle-a-un-effort-mondial-pour-fabriquer-un-vaccin.php
    =*=

    NON !
    JBL

    J'aime

  4. Vidéo qui confirme que les Pharmaciens n’ont pas le droit de vendre de masques à la population, alors qu’ils en ont, ils ont des filières pour s’approvisionner et n’ont pas le droit de se fournir par eux-mêmes !

    Il y a 22 000 pharmacies en France !

    Il n’y a aucune rupture de masques et au prix normal !

    J'aime

  5. Toujours issue de la Revue de Presse de Pierre Jovanovic ;

    Bon, de toutes façons, on vote pas !

    On n’est même pas inscrits sur tes listes M. DuKron, c’est pas la peine que tu te décarcasses, hein ?

    J'aime

  6. HAUSSE DES SUICIDES EN ANGLETERRE A CAUSE DE LA… HAUSSE DU CHOMAGE – du 15 au 18 avril 2020 : Les licenciements massifs de ces deux dernières années en Angleterre ont, comme en Grèce, naturellement accouché d’une vague de suicides jamais enregistrée par le bureau des statistiques anglais ► https://www.jovanovic.com/blog.htm

    Bah oui mais 95% de réduction de la population aussi !

    J'aime

    1. Voir notamment les 2 dernières minutes où il donne les chiffres de l’Italie.

      Sur l’ensemble des morts, 6 dont on ne connaissait pas l’état de santé, et 8 sans pathologie connue…

      Si cela est vrai, et c’est plus que probable vu les chiffres français confrontés aux stats des morts mensuelles de l’insee… Révèlent la fausseté…

      J'aime

    1. Bernard Arnault taille dans son salaire

      Le PDG Bernard Arnault et quatre autres dirigeants de LVMH vont renoncer à une partie de leur salaire en raison de la crise liée à l’épidémie de coronavirus, qui aura «un impact sur les ventes et résultats annuels», a prévenu jeudi le numéro un mondial du luxe.

      LVMH a annoncé une baisse de 15% sur un an de ses ventes au premier trimestre, à 10,6 milliards d’euros. En données organiques, ce repli s’établit à 17%.
      =*=
      Veut pas qu’on chiale aussi dès fois ?

      J'aime

    1. Nanméo y rêvent les gonzes !…

      J’ai vu passer que la Pénicaud (l’imbibée) avait annoncé une baisse de 70% des offres d’emploi au mois de mars !

      Bah oui, mais en même temps y’a confinement…

      J'aime

      1. L’insee a indiqué qu’il y a eu une diminution drastique des créations d’entreprises…

        Et, vraisemblablement à partir de la semaine prochaine devrait commencer les liquidations (simples si faites avant poursuites) ou liquidations judiciaires…

        D’ailleurs, les huissiers trépignent car pour l’instant ils n’ont pas le droit de faire le tour des popotes, et ils auraient perdu 90% du chiffre d’affaire, ces vautours !

        J'aime

  7. Doit-on comprendre que le deconfinement commencera au plus tôt fin mai ?

    https://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand-63000/actualites/la-region-auvergne-rhone-alpes-va-fournir-un-masque-reutilisable-a-chaque-habitant-d-ici-fin-mai_13779338/

    Fin avril, la quarantaine (40 jours) sera terminée…

    Le gouvernement, son chef, et leurs Marionnettistes attitrés doivent dégager…

    Actuellement, nous sommes des esclaves encages à domicile…

    Y’a basta !

    Le reste de l’Europe deconfine actuellement, voire n’a jamais confiné pour certains pays.

    J'aime

  8. Le député Mathieu Orphelin propose de créer une taxe sur la GD Grande Distribution pour aider les petits commerces…

    Youpi… La GD va augmenter encore ses prix pour financer cela…

    Grand merci aux poly tiques pour cette trouvaille exceptionnelle…

    5ème saisie de ce post…

    J'aime

    1. Ah, y’a un problème alors car c’est la 1ère fois qu’il apparait !

      Mathieu Orphelin c’est le gonze exLaREM qui est à l’origine de plusieurs dépôts de lois très répressives.

      J'aime

      1. C’est au moment de l’affichage des pubs, je ne peux les enlever sur smartphone…

        Et, la re saisir sur sillyphone, c’est pénible…

        Lent + des corrections automatiques intempestives…

        J'aime

  9. Y’a un abruti sur RMC à 8:40 ce matin, qui propose en ce moment de prolonger le confinement dans les régions les moins touchées… Parce que le virus va venir…

    Il est prof de médecine… Désolée, j’ai pas retenu son nom.

    J'aime

      1. Ce mec continue de dire que le Covid-19 est un problème pulmonaire… Alors que c’est un problème d’oxygène qui n’est plus assimilée correctement par l’hémoglobine…

        Un parfait vendu !

        J'aime

    1. À partir de la 25 mn il parle d’Apotex, de la chloroquine, et des 31 interdites par la FDA…

      J’avais évoqué Apotex il y a quelques jours !

      J'aime

    2. Cela fait des années que Mohawk Nations News dénonce… Sur le site de MNN il y a des caricatures (faut remonter loin, et eux aussi subissent la censure, vous pensez bien) très très explicites de Trudeau !

      Rappelez-vous que les Natifs, sont les premiers, avec l’aide de Kevin Annett, qui en cela à fait un travail remarquable, même s’il est parfaitement critiquable par ailleurs, à avoir dénoncé la collusion entre les Églises et l’État et la GRC du Canada dans les Pensionnats et Hôpitaux pour Indiens (de 1840 à 1996) dans le Contre-rapport à la Commission Vérité & Réconciliation = MEURTRE PAR DÉCRET, que nous sommes les seuls, avec Résistance 71 à avoir traduit et relayé au format PDF ;

      https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/06/08/contre-rapport-a-la-commission-verite-reconciliation-meurtre-par-decret-en-francais-derniere-version-pdf-mise-a-jour/

      J'aime

    1. De toute façon zont pas les moyens de dépister tout le monde, comme de fournir des masques non plus !

      Actuellement la « fausse polémique » sur les prétendues dissimulations chinoises, outre que la meilleure défense c’est l’attaque, est aussi une manière de détourner la vérité toute nue.

      À savoir que comme on a bien compris que tous les chiffres sont faux = 5000 décès dus au CoV19 en Chine rapportés à la population totale d’environ 1.5 milliards de personnes, même si les chiffres sont sous-évalués, le ratio c’est peanuts !

      Comme en France, même si tu inclus la réévalution faite par Salomon c’est infinitésimal comme ratio. En tous les cas, rien, RIEN qui justifie cette PANDÉMIC planétaire et cette psychose à la coronavirose en France !

      Devant aller faire des courses ce matin, et comme l’a révélé Jovanovic dans sa RdPI, Leclerc a décidé de faire une opération chèque différé. Les achats par chèque du 17/18/19 avril seront encaissés le 4 juin. Je fais très peu de CB mais là j’ai payé par carte.

      Y’avait tellement de monde, que les gonzes de la sécurité filtraient les entrées et les sorties…

      J'aime

      1. Sans oublier tous ceux qui ne se font plus suivre pour des pathologies lourdes…

        Certains auront des complications, voire la mort…

        D’autres découvriront que le traitement suivi ne servait qu’à enrichir Big Pharma !

        —–

        La semaine qui vient sera le début du cataclysme des TPE / PME…

        Faut faire de la place, pour que les gris riches deviennent encore plus riches !

        J'aime

      2. Oui, absolument d’accord, tout est à l’arrêt, TOUT, les cancéreux ne sont plus suivis. Mais aussi tout les RDV ont été annulés dans les hôpitaux pour cause de CoV19 = Je connais une famille dont l’enfant à un écoulement de sang dans le rachis cervical = RDV annulé !

        Comme il est dit dans la vidéo que tu as mise Trudeau vs Cosette-Trudel, zont du sang sur les mains, tous, ce sont des criminels.

        Et vous voudriez continuer à leur faire confiance ?

        NAN = Le monde d’après CoV19, c’est sans eux !
        JBL

        J'aime

  10. Orange met au point une application de traçage numérique pour lutter contre le coronavirus ► Source : L’Antipresse n° 132 (Drône n°22), le 10-06-2018, http://log.antipresse.net/post/usa-la-deferlante-5g-une-menace-traitee-a-la-legere? » mc_cid=99a44bf359&mc_eid=dbe1fd88bhttp://stop-compteurs.blogg.org/

    VIA Alter Info ► https://www.alterinfo.net/notes/Orange-met-au-point-une-application-de-tracage-numerique-pour-lutter-contre-le-coronavirus_b44950068.html

    J'aime

    1. Facebook alerte désormais les utilisateurs lorsqu’ils consultent de fausses informations

      Le réseau social a mis en place un système avertissant ses utilisateurs ayant consulté de fausses informations concernant le Covid-19.

      La lutte contre la désinformation est devenue le nouveau cheval de bataille de Facebook. Le réseau social, qui a déjà mis en place une section d’informations dédiée au Covid-19, affichée en haut du fil d’actualité chez tous les utilisateurs, passe aujourd’hui la seconde.

      La plate-forme fait un nouveau pas en avant pour aider les utilisateurs à faire la différence entre les informations vérifiées et les fake news avérées à propos de la maladie. Facebook affiche désormais une alerte aux utilisateurs ayant consulté de fausses informations sur le virus ayant circulé sur le réseau social avant d’être retiré.
      Les utilisateurs incités à vérifier les informations

      Les utilisateurs qui ont réagi, commenté ou liké une publication dont le contenu est composé de fausses informations sur le coronavirus seront invités à consulter une page de l’Organisation mondiale de la santé sur laquelle sont regroupées les rumeurs et autres fausses informations. En invitant les utilisateurs à consulter une source faisant autorité, Facebook entend éveiller les consciences et inciter ses utilisateurs à vérifier les informations qu’ils partagent.

      Pour compléter son arsenal et aider les gens à trouver des informations précises sur le covid-19, Facebook a également ajouté une nouvelle section au sein de son centre d’information sur le virus.

      Disponible pour l’instant uniquement aux USA, elle regroupe des articles ayant été vérifiés par des « fact-checkers » indépendants pour permettre de discréditer les fausses informations circulant sur le coronavirus.

      https://www.01net.com/actualites/facebook-alerte-desormais-les-utilisateurs-lorsqu-ils-consultent-de-fausses-informations-1894671.html#xtor=AL-123461

      J'aime

      1. Zuckerberg (Jacob Greenberg à l’état civil) petit fils Rockfeller est là pour nous détruire…

        Ça tronche en dit long sur l’âme noire qui l’habite.

        J'aime

    1. Au niveau européen, l’UE elle aussi souhaite que les personnes âgées et les personnes souffrant de maladies chroniques soient protégées «plus longtemps». La présidente de la Commission Ursula von del Leyen avait même jugé qu’il fallait «limiter autant que possible les contacts des seniors» jusqu’à l’élaboration d’un vaccin, qu’elle espère «vers la fin de l’année».
      =*=
      Autre point d’analyse de ma publication de ce soir, j’y inclus cet article qui est très très parlant ! Merci !

      J'aime

      1. Vouiii…. Le ciel est différent, HAARP ou NON..

        Les avions de chasse font des drôles de parcours selon les nuages…

        Et, la nuit, pas toujours sur le même créneau horaire, des engins volent… Je ne sais pas ce que c’est.

        J'aime

  11. Chômage partiel avant chômage total, sur dans les TPE / PME

    https://www.latribune.fr/economie/france/covid-19-les-inscriptions-a-pole-emploi-bondissent-le-chomage-partiel-explose-845341.html

    Et, particulièrement pour les CHR (café, hôtel, restaurant)… Le tourisme n’a plus la côte…

    Par contre, MC Do tourne en quasi continue… C’est bon pour la fabrique d’obeses, de diabétiques, de cholestérol… Et autres joyeuses bricoles.

    J'aime

      1. Partout peut-être pas, mais à différents endroits… Des auditeurs de RMC en ont parler…

        Pour ma part, je ne peux voir de McDo, trop loin en période de confinement…

        J'aime

      2. Oui, ça ne peut être qu’en accès extérieur, en drive ou à pinces…

        Certains restaurants ce sont aussi mis à la vente à emporter pour tenter de limiter la casse.

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s