Une autre paire de manches ! Mohawk Nation News – 16 février 2020

Suite de ce billet ► Iokwanatsoteh nous sommes imbriqués dans la terre – Mohawk Nation News du 14/02/2020

Retrouvez tous les articles sur les Natifs, Nations Premières de tous les continents, dans cette catégorie de mon blog ► PEUPLES PREMIERS

▼▼▼

The Real Revolution / La véritable révolution par Thahoketoteh, poète, penseur et activiste Mohawk – Thahoketoteh sur ce blog.

Ma chanson s’inspire d’un documentaire à venir sur la méga-carrière de Melancthon. La véritable révolution est l’évolution de l’esprit. (Projet finalement et heureusement abandonné, ICI)

▲▲▲

Mohawk Nation News le 16 février 2020 – URL de l’article source en anglais ► https://mohawknationnews.com/blog/2020/02/16/different-kettle-of-fish/ / Diverses façons de faire bouillir et cuisiner le poisson…

Une autre paire de manches

Mohawk Nation News | 16 février 2020 | Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2020/02/18/canada-resistance-au-colonialisme-blocage-des-voies-ferrees-en-solidarite-du-peuple-wetsuwetsen-affrontant-les-petroliers-mohawk-nation-news/

Le ministre des affaires indigènes de l’entreprise coloniale du gouvernement du Canada Inc. 1982, a rencontré les kanionkehaka’onwe of kentekeh. Ils se tiennent sur la voie ferrée qui traverse leur communauté en solidarité avec la terre souveraine Wat’suwet’en qui a été envahie par la Gendarmerie Royale du Canada (GRC / RCMP) à la botte de l’entreprise Coastal Gas Links qui est en train de construire illégalement un oléoduc privé de 670 km de long à travers leur territoire non cédé, non abandonné.

Repli du Ministre…

(NdT : ce territoire natif se trouve au nord de la province coloniale de Colombie Britannique dans l’Ouest du “Canada”)

Voici les principaux bénéficiaires du vol de terre et de ressources de Wet’suwet’en :

Les visages de « Big Oil »…

Corrigeons la propagande des merdias sur certains termes clefs :

“réconciliation” : nos relations ont été amicales. Un flingue a toujours été pointé sur nous, Onkwehonweh a toujours été le gardien et le curateur de la terre et toujours été paisible.

Les Canadiens sont Cana’jon, qui veut dire “squatters” en langue iroquoise.

Les manifestants sont des “défenseurs de la terre” (et non pas des terroristes ou des “individus radicalisés”…)

Les “injonctions” n’ont aucune valeur.

Tehiohateh, le wampum deux rangées, est la seule relation qui fut accordée aux envahisseurs, pour avoir le droit d’être sur l’Île de la Grande Tortue. Cet accord a été rompu (de longue date). Ils doivent partir.

Les “manifestants” sont des gardiens et des curateurs de la terre-mère.

Les envahisseurs à la langue fourchue disent qu’ils veulent maintenant être plus délicats et plus sensibles !

D’après Kaianerakowa, la Grande Loi de la Paix, la guerre ne prend pas fin tant que la Grande Paix n’a pas gagné.

Trudeau dit : “Nous ne sommes pas le genre de pays où les politiciens disent aux gens ce qu’ils doivent faire…” Ce qui veut dire que les Cana’jon (canadiens “squatters”) vont nous envoyer des mercenaires. Ils nous menacent toujours de leurs armes.

“Parasite ”: un organisme qui vit dans ou sur un organisme d’une autre espèce (son hôte) et qui en bénéficie en pompant les nutriments aux dépends de son hôte. L’entreprise coloniale du Canada est un état exploiteur, extracteur. Le wampum deux rangées et Kaianerekowa prévoient que lorsqu’ils sont brisés, les fauteurs de trouble doivent être expulsés afin que la paix puisse continuer à régner pour les 7 prochaines générations.

Nous avons entretenu la paix sur l’Île de la Grande Tortue, l’Amérique du nord et du sud pendant des milliers d’années avant que les immigrants du Vatican (chrétiens) ne ramènent la guerre avec eux.

La loi / bill C51 est créée et mise en place par des terroristes qui siègent au “parlement” du Canada colonial.

Le ministère / bureau des affaires indiennes est un département militaire qui a pour fonction de maintenir les “Indiens” en détention perpétuelle, à tout jamais. Leur “règle de la loi” est illégale parce que leur code criminel est fondé sur l’Indian Act et ne passera jamais les standards de la loi internationale.

Teiohateh, le bon message de Dekanavida, est la source archivée du premier accord entre des Européens et Onkwehonweh sur Onowaregeh (Île de la Grande Tortue de l’Amérique du nord et du sud). Sur cette planète, tout être vivant à la même mère. Elle est la terre. Nous avons tous le même père, la source d’énergie de toute existence naturelle. Nous sommes tous frères et sœurs et devront (sur)vivre et coexister en tant que tels.

Île de la Grande Tortue : Intérêt Indien contre l’assertion de la Couronne – Mohawk Nation News

Lectures complémentaires en version PDF  ;

Contre-rapport à la Commission Vérité & Réconciliation : Meurtre Par Décret – le crime de génocide dans les Pensionnats (et Hôpitaux) pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada (dans sa dernière version, mise à jour, le 8 juin 2019) ;

La City de Londres ; Au cœur de l’empire – compilation R71 ;

Nous sommes TOUS des colonisés par R71 ;

Effondrer les empires coloniaux, par apostasie collective, et en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte, par JBL1960 ;

Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter ;

N° 46 avec Peter d’Errico, PDF de 29 pages ► Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter avec Peter d’Errico

N° 47 avec Steven Newcomb, PDF de 106 pages ►  Comprendre le système légal de l’oppression coloniale pour mieux le démonter avec Steven Newcomb

Le Collectif R71 est le seul, à ma connaissance, à avoir traduit par de larges extraits le livre de Steven Newcomb « Pagans in the Promised Land, Decoding the Doctrine of Christian Discovery » Édition Fulcrum, 2008 ► Introduction au livre Païens en Terre Promise, décoder la Doctrine Chrétienne de la Découverte, version PDF N° 4 de 45 pages

Introduction à la philosophie et la pensée amérindiennes de Russell Means ;

La Grande Loi du Changement par le Pr. Taiaiake ALFRED ;

Kaianerekowa ou La Grande Loi de la Paix de la Confédération Iroquoise datant du XIIe siècle et plus ancienne « constitution » ou charte confédérale active au monde pour l’usage de toutes et tous. Dont personne ne prône son application Per se à nos sociétés qui sont culturellement et structurellement différentes de la société iroquoise. Nous proposons de l’étudier et d’adapter ce qui est adaptable notamment dans le domaine de l’horizontalité de la prise de décision politique et du schéma de la chefferie sans pouvoir. Car une charte de ce style a non seulement un impact sur le processus politique d’une société, mais aussi sur le processus économique et donc écologiqueQu’est-ce que l’écologie sociale de Murray Bookchin, 1982

Il est également à noter le processus politique par des femmes et des conseils des femmes, dans une société matrilinéaire et égalitaire.

Toutes les autres versions PDFs (155) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Sous les cèdres d’Ahousaht

Les révoltés de la Première Nation Ahousaht (Colombie Britannique) le 29 juin 2016

URL de l’article ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/06/29/sous-les-cedres-dahousaht/

« J’ai sécurisé la terre et arrêté les païens »

~ Missionnaire et spéculateur foncier John Ross  Ahousaht,

Colombie Britannique, le 1er octobre 1903 ~

Car en 2015, la Première Nation Ahousaht a mit fin à l’exploitation forestière sur ses terres et comme quoi c’est possible !

Radio-Canada

La Première Nation Ahousaht a annoncé un moratoire pour l’exploitation forestière sur ses terres ancestrales situées sur la côte ouest de l’île de Vancouver. Les compagnies qui sont en service depuis une vingtaine d’années dans la région devront suspendre leurs activités.

Depuis les manifestations écologistes des années 1990, surnommées la guerre des bois, certaines compagnies dans lesquelles des Premières Nations de l’île de Vancouver avaient des actions avaient continué l’exploitation forestière.

Cependant, la communauté, qui s’est récemment illustrée en sauvant une bonne partie des rescapés du naufrage de Tofino estime que l’exploitation forestière est une industrie qui va à l’encontre de leurs valeurs traditionnelles et des efforts de protection de l’environnement. D’autant plus que les régions exploitées sont difficiles d’accès et nécessitent beaucoup d’efforts pour transporter la ressource.

La Première Nation Ahousaht est très attachée au respect de ses terres. En septembre dernier, des membres de cette même nation sont également partis en guerre pour défendre le saumon sauvage du Pacifique en bloquant un nouveau site de pisciculture sur leur territoire dans le détroit de Clayoquot Sound, en pleine réserve internationale de la biosphère de l’UNESCO.

C’est à cet endroit, il y a 20 ans, que des militants écologistes n’avaient pas hésité à s’enchaîner aux arbres, protestant contre les coupes à blanc. Les images de la révolte avaient fait le tour du monde. Source de l’info ► https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/748187/exploitation-forestiere-bois-environnement-premiere-nation-ahousaht-ile-vancouver

D’OÙ NOUS SOMMES, ICI & MAINTENANT :

 

On se lève et on dit NON à la dictature technotronique EnMarche !

Nous sommes toutes & tous imbriqué-e-s à la Terre… Mère…

JBL1960

25 réflexions sur « Une autre paire de manches ! Mohawk Nation News – 16 février 2020 »

  1. https://francais.rt.com/international/71346-canada-amerindiens-mettent-pression-sur-trudeau-bloquant-traffic-ferroviaire

    Canada : des Amérindiens mettent la pression sur Trudeau en bloquant le trafic ferroviaire

    Dans l’est du Canada, des Amérindiens bloquent depuis plusieurs jours les voies ferrées afin de contrer un projet de gazoduc traversant leurs terres. Dans ce contexte, Justin Trudeau a annulé une visite officielle dans les Caraïbes.

    Le Premier ministre canadien Justin Trudeau ne participera pas à la conférence de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) les 17 et 18 février en raison d’une importante crise bloquant le trafic ferroviaire dans l’est du pays depuis plusieurs jours. Des autochtones sont en effet mobilisés afin d’empêcher la construction d’un gazoduc. Une réunion d’urgence a été convoquée par Justin Trudeau le 17 février pour régler le litige, selon l’AFP.

    Les protestataires, principalement les «Premières nations» (terme regroupant les peuples autochtones du Canada) et plus spécifiquement des Amérindiens, bloquent les voies en solidarité avec les chefs de la nation Wet’suwet’en en Colombie Britannique (dans l’ouest du Canada), hostiles au projet de gazoduc censé traverser leur terre. Plusieurs voix se sont élevées, dont celle du chef de l’opposition conservatrice Andrew Scheer, pour réclamer une intervention des forces de l’ordre afin de mettre fin aux barrages, une option pour le moment rejetée par le gouvernement.

    Le 13 février, Andrew Scheer dénonçait dans une vidéo publiée sur son compte Twitter des barrages «illégaux» et accusait le Premier ministre canadien de ne pas oser agir.

    Dans la foulée de sa tournée en Afrique et en Europe qui s’est achevée le 14 février, Justin Trudeau devait se rendre à la Barbade, un Etat insulaire situé dans les Caraïbes, dans le cadre des efforts du Canada visant à obtenir un siège au Conseil de sécurité de l’ONU. «Le Premier ministre ne participera plus à la Conférence des chefs de gouvernement de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) cette semaine», a déclaré son bureau dans un communiqué. Le Canada sera représenté par son ministre des Affaires étrangères, François-Philippe Champagne.

    Justin Trudeau a annoncé sur son compte Twitter une réunion avec certains de ses ministres, notamment les ministres des Finances, de la Sécurité publique, des Transports et des Services aux autochtones pour remédier à la crise et trouver ensemble une solution pacifique.

    Le chemin de fer est l’épine dorsale de l’économie canadienne. Il permet d’acheminer chaque année plus de 300 milliards de dollars canadiens de biens, soit 209 milliards d’euros d’un bout à l’autre de cet immense pays. Le 15 février, le ministre fédéral des Services aux autochtones, Marc Miller, s’est rendu sur un des barrages dans la province de l’Ontario où il a discuté toute la journée avec des manifestants et des responsables de la Première nation Mohawk. Ces discussions ont débouché sur un «modeste progrès», selon ses propres termes, mais pas sur la levée des barrages.

    La crise actuelle constitue un test important pour la politique de réconciliation avec les autochtones dont le Premier ministre canadien a fait une des priorités de son mandat.

    J'aime

    1. Doute de rien les Ricains, hein ?

      En Afrique, Pompeo met en garde contre les «promesses creuses» de la Chine ► https://www.lapresse.ca/international/afrique/202002/19/01-5261526-en-afrique-pompeo-met-en-garde-contre-les-promesses-creuses-de-la-chine.php

      Mike Pompeo a salué les succès de l’économie de marché, dénonçant les « échecs des expériences socialistes des années passées », au Zimbabwe et en Tanzanie.

      Il a aussi critiqué un projet controversé de réforme de la Constitution en Afrique du Sud, qui autoriserait l’expropriation sans indemnisation de terres détenues par la minorité blanche au profit de la majorité noire, qualifié de « désastreux pour l’économie et plus grave encore pour le peuple sud-africain ».
      =*=
      C’est vrai quoi ! Si entre colons (de papier) on peut plus se serrer les coudes !
      https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/03/16/entre-colons-de-papier-faut-bien-se-serrer-les-coudes/

      J'aime

      1. Sont chez eux partout, même en Afrique !

        Les États-Unis vont transformer une météorite en arme :
        Des pistolets seront fabriqués à partir d’un fragment de la météorite Gibeon tombée sur Terre il y a 500 mille ans.
        Un producteur américain d’armes a annoncé la création de pistolets à partir de la fameuse météorite Gibeon ayant le même âge que la Terre. Un fragment pesant 35 kg servira de matériau pour cette arme insolite. D’après les experts, l’âge du corps céleste peut s’élever jusqu’à 4,5 milliards d’années.
        La météorite constituée d’un alliage fer-nickel a été trouvée en 1836 en Namibie où la population locale l’utilisait pour fabriquer des outils.

        « Nous avions des doutes sur le fait que ce soit possible, mais l’étape décisive franchie, nous sommes maintenant certains d’obtenir prochainement deux pistolets parfaitement opérants », écrit le site CNNMoney.com citant le président de la société Cabot Guns Rob Bianchin. D’après lui, la fabrication de chaque pièce est une sorte d’expérience scientifique. Selon les projets, le coffret sera nommé « Grand Boum » et vendu aux enchères l’année prochaine. D’après les estimations, le prix estimé de chaque pistolet s’élèvera à un million de dollars.
        Le président de Cabot Guns a ajouté qu’il s’agissait des pistolets semi-automatiques du modèle 1911 et du calibre 45. Les pistolets ayant des caractéristiques pareilles ont été inventés au début du XX siècle. Ils étaient utilisés par l’armée américaine au cours des deux guerres mondiales, puis en Corée et au Vietnam.
        =*=
        Mais, à part ça, les Zunies ne pensent pas qu’à la guerre.
        Non, mais non !
        Donc, en Namibie, la population locale utilisait ce matériau pour fabriquer des outils.
        Les Zuniens sont venus ; se sont foutu de la gueule de la population locale, si j’ai bien tout compris et finalement, se sont dit ; « Ok guys, come on »
        Et si on fabriquait avec ce super matériau des guns, des super guns ! On va les mettre dans un coffret qu’on appellera « Grand Boum » C’est cool, non ?
        Yepeeeeeeeee !

        Cherchez pas, tout est là ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/25/cherchez-lerreur/

        J'aime

  2. Tenez, à propos de métal et d’Afrique du Sud ► https://fr.sputniknews.com/international/202002181043088294-ce-metal-sept-fois-plus-cher-que-lor-est-menace-par-les-voitures-electriques/

    Le journal prévient cependant que le développement de la voiture électrique pourrait réduire radicalement son rôle. Celle-ci ne nécessite en effet pas de pot d’échappement et, donc, de filtre ainsi que de pot catalytique.
    =*=
    Bien sûr… Le développement de la voiture électrique… Ahum !

    J'aime

  3. Scout un jour…
    Scout toujours !

    https://exoportail.com/les-scouts-americains-annoncent-deposer-le-bilan-plombes-par-des-scandales-dabus-sexuels/

    5000 «dossiers de la perversion» recensés :

    Il était alors question de quelque 5000 «dossiers de la perversion», correspondant à autant d’agresseurs sexuels présumés parmi les chefs scouts. Ces informations avaient jusqu’alors été tenues secrètes par la direction des BSA, qui n’avaient souvent pas fait de signalement aux autorités. L’organisation se bornait régulièrement à écarter les coupables supposés.

    Fin janvier 2019, lors d’un procès dans le Minnesota, une experte engagée par les BSA pour compiler ces «dossiers de la perversion», a indiqué qu’elle avait identifié 7819 agresseurs présumés et 12.254 victimes entre 1944 et 2016, soit plus que les estimations antérieures.

    J'aime

    1. https://rsf.org/fr/actualites/canada-arrestation-par-la-police-dune-journaliste-americaine-couvrant-les-manifestations-autochtones

      Après l’arrestation, le 24 février, de la réalisatrice de films documentaires Melissa Cox, Reporters sans frontières (RSF) appelle la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à respecter les droits des journalistes couvrant les manifestations autochtones et à leur garantir la possibilité d’exercer leur métier sans subir d’action punitive. La GRC se doit de ne pas porter d’accusation contre cette journaliste.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s