Anarchisme & Organisation de Rudolph Rocker, 1919 (Version PDF)

Réflexion sur la nécessaire et inévitable (R)Évolution ;

Résultat de recherche d'images pour

Rudolph Rocker : Anarchisme & Organisation, 1919

Dans une nouvelle version PDF N° 152 de 31 pages

Sur proposition de Résistance 71, dans ► Réflexion sur la (r)évolution… « Anarchisme et Organisation » avec Rudolph Rocker (version PDF), j’ai accepté avec plaisir de réaliser ce nouveau PDF d’un Rudolph Rocker toujours très accessible et clair, même si, je suis d’accord avec R71 que certaines choses ont un peu vieilli.

Si l’on ne fait pas du neuf avec du vieux, en fait, très souvent, il suffit de « dépoussiérer » un texte ancien, l’étudier, l’intégrer, dans tous les cas le « conscientiser » pour adapter ce qui peut l’être à nos sociétés d’aujourd’hui, et avec un processus mental différent, car comme le préconisait Einstein : Vous ne pouvez pas résoudre un problème en gardant le même processus mental.

Alors, les échecs d’hier, à l’aune de ce que nous avons appris et avec une vision politique différente, deviendront nos expériences réussies de demain…

UNION + RÉFLEXION + ORGANISATION = ACTIONS COLLECTIVES HORS INSTITUTIONS

Ignorons le Système ► Ignorons l’État et ses institutions ► Créons les bases solidaires de la Société des sociétés organique ► Réfléchissons et agissons en une praxis commune ► Adaptons le sublime de l’ANCIEN au NEUF, càd à la réalité du monde d’aujourd’hui ► Changeons de paradigme

En lisant Rudolph Rocker, l’on comprend que nous avons absolument le pouvoir et le droit de dire NON et donc celui de refuser / de ne plus vouloir être gouverné-e-s : NI PAR MACRON, NI PAR PERSONNE aujourd’hui, ICI & MAINTENANT !

« Pour les travailleurs, la grève générale est la conséquence logique du système industriel moderne, dont ils sont les victimes et elle leur offre en même temps l’arme la plus forte dans la lutte pour leur libération sociale, pourvu qu’ils reconnaissent leur propre force et apprennent à utiliser cette arme à bon escient. »

Rudolph Rocker

Pour passer de la théorie à la pratique anarchiste ► De la théorie à la pratique anarchiste avec Rudolph Rocker, en version PDF N° 61 de 33 pages ;

Mes conseils de lectures, pour prolonger la réflexion sur la nécessaire et inévitable (R)Évolution qui s’en vient et dont nul ne pourra être le Chef, car c’est notre affaire à tous ;

Appel au socialisme, pour la société des sociétés (1911), Gustav Landauer, 2nde Édition de 1919 ;

Erich Mühsam, la liberté de chacun par la liberté de tous, par Émile Carme ;

L’entraide, un facteur de l’évolution, Pierre Kropotkine, 1906 version PDF N° 52 de 179 pages ;

Résistance politique avec Ricardo Flores Magon (1874 – 1922) ; Journaliste, anarchiste et révolutionnaire mexicain, dans une nouvelle version PDF N° 77 de 40 pages ;

Testament moral et politique de Bartolomeo Vanzetti (1927) version PDF N° 85 de 30 pages ;

Et pour comprendre et transformer sa réalité, exclusivité de nos blogs, à diffuser et partager sans aucune modération ;

Paulo Freire ;

  1. L’Éducation comme pratique de la liberté, 1965 – Version PDF N° 93 de 22 pages
  2. Extension ou Communication, 1969 – Version PDF N° 94 de 13 pages
  3. La Pédagogie des opprimés, 1970 – Version PDF N° 83 de 111 pages

Anthropologie politique avec Pierre Clastres (6 PDFs)

PAGE ANTHROPOLOGIE POLITIQUE : Origine & Critique de l’État avec ; Toutes les mises à jour…

PAGE SPÉCIALE PDFs (152) à lire, télécharger, imprimer, diffuser et partager, librement et gratuitement.

JBL1960

8 réflexions sur « Anarchisme & Organisation de Rudolph Rocker, 1919 (Version PDF) »

  1. Il y a une autre voie possible, sinon vous aurez ça :

    Soit la réforme des retraites par points (#datagueule) qui est déjà validée sur le site info retraite !

    Vous le vouliez pas ?
    Ben vous l’aurez quand même…
    Même quand c’est pas voté, c’est veauté quand même…

    Votez plus !
    Épicétou

    J'aime

  2. Pour une Société des sociétés : celle des associations libres, volontaires et autogérées n’œuvrant que pour le bien commun au sein de communes autonomes qui se fédèrent.

    Il nous faut créer une société parallèle, celle des associations libres fédérées, boycotter le système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les associations libres… À un moment donné, la désobéissance civile, donc la confrontation avec l’État sera inévitable, mais si les gens, nous, la minorité, faisons tourner la société déjà localement en ignorant l’État et le système politico-économique qui nous sont imposés, l’obsolescence de ces entités ne fera que croitre et elles tomberont quasiment d’elles-mêmes ou avec un petit coup d’épaule « non-violent ».

    C’est avant tout une question d’état d’esprit individuel d’abord, puis collectif ensuite, se confédérant par la solidarité car il faut cesser de nous laisser dicter nos « différences » par l’oligarchie qui perd totalement les pédales et surtout il faut cesser de la laisser organiser notre division.

    La première des priorité est de comprendre que collectivement, il y a bien plus de choses qui nous rassemblent que de choses qui nous divisent. La division est induite, fabriquée et donc certainement pas inéluctable, et comme nous avons pu le lire car il y a de grandes leçons à tirer du passé et des enseignements à tirer de nos sociétés ancestrales européennes et d’ailleurs.

    Pour qu’une grève soit vraiment efficace, elle doit être :

    1 – Générale
    2 – Illimitée
    3 – Expropriatrice
    4 – Autogestionnaire

    Et s’il manque un de ces 4 éléments, ce n’est que pisser dans un violon, l’histoire l’a prouvée encore et encore…

    Il est question de supprimer la propriété privée et le « pouvoir » ; Bien entendu il est impossible de « supprimer le pouvoir » dans son sens strict, puisqu’il est inhérent à toute société.

    Par contre comme l’avait défini, par exemple, Pierre Clastres il y a deux formes de pouvoir : le non-coercitif et le coercitif. Et il faut supprimer le pouvoir COERCITIF et embrasser le pouvoir non-coercitif. Ceci ne peut se faire qu’en le réintégrant dans le corps social, ce qui implique de facto un retour à la société égalitaire, pour le maintenir en solution dans la société, il faudra comprendre et embraser notre complémentarité à l’échelle planétaire en tant que parties du tout, fonctionnant en harmonie et non plus de manière antagoniste. Et cela part de l’individu qui s’associe librement et des associations rayonnant en sphères d’influence positives à travers l’espace géopolitique.

    Expropriatrice : selon le principe d’Élisée Reclus exposé dans le texte : À mon frère le paysan ► https://jbl1960blog.wordpress.com/?s=%C3%A0+mon+fr%C3%A8re+le+paysan

    Propriété privée s’entend dans son sens lucratif et d’exploiteur et à ne pas confondre avec la possession.

    Si nombreux nous prenons la tangente, nous ne nous fracasserons pas le nez contre le mur…

    À nous de voir !
    JBL

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s