En Irak, victoire posthume de Souleimani – Source French PressTV

Comme je l’ai rajouté hier soir, sous mon billet d’hier ► L’anti-guerre Donnie « Mains d’Enfant » Trump, déclare la guerre à l’Iran…

Le Parlement irakien demande la fin de la «présence des troupes étrangères» dans le pays – Source RT France ► https://francais.rt.com/international/69766-parlement-irakien-demande-fin-presence-troupes-etrangeres

Par son sang, Soleimani a signé l’expulsion des troupes américaines d’Irak… et de toute la région

Press TV | 6 janvier 2020 | URL de l’article original en français ► https://french.presstv.com/Detail/2020/01/06/615470/Victoire-posthume-de-Soleimani

Il a fallu 48 petites heures pour que le commandant en chef de l’axe de la Résistance, général de corps d’armée Qassem Soleimani, marque à titre posthume l’une des plus belles et de loin plus mémorables victoires de toute sa longue et lumineuse carrière : qui aurait crû qu’un Irak donné pour « à jamais divisé » , et  » définitivement perdu » mobilise en moins de 48 heures après l’assassinant du grand Soleimani son Parlement, pour voter à une majorité de voix l’expulsion pure et simple des troupes US d’Irak , ainsi que le retour de la souveraineté pleine et entière de l’Irak, non seulement sur sa terre, ses richesses infinies,  mais encore sur son ciel, d’où les assassins yankees se sont permis de commettre le vendredi 3 janvier, l’un des pires crimes de guerre qui soit. Dimanche soir, l’Irak a pour la première fois après son invasion en 2003 a porté aussi plainte contre les États-Unis auprès du Conseil de sécurité, signe que ses forces armées sont désormais en guerre contre Washington.

À partir du 5 janvier, les troupes US en Irak sont traitées à titre d’occupant et leur sang est donc licite. Elles n’auront donc qu’un double choix : se retirer ou rester et mourir. Et dire que les États-Unis d’Amérique ont dépensé 8 000 milliards de dollars en Irak et en Asie de l’Ouest pour s’y implanter définitivement et qu’à la veille du vote historique du Parlement irakien, ils avaient usé de tous les ressorts possibles et imaginables pour l’empêcher.

La dernière bataille du Grand général Soleimani aura été de loin la plus grande : l’Amérique sera expulsée ou elle ne sera plus. Dans son discours du dimanche soir dédié à la mémoire du  » commandant en chef de l’axe de la Résistance »,  le secrétaire général du Hezbollah a eu le mot juste : En assassinat Soleimani, les États-Unis ont tenté de changer l’implacable destin qui les menace, à savoir la disparition. Or le sang de Soleimani ne pourra être vengé que par l’expulsion jusqu’au dernier GI’s de toute la région « .

Ce lundi Téhéran comme l’Iran entier pleure son déjà légendaire commandant mais il se console à l’idée que son deuil est partagé en Irak, en Syrie, au Liban, au Yémen, au Pakistan, en Inde, … jusqu’aux États-Unis, et derrière les murs de la Maison Blanche …. C’est la victoire à titre posthume de Soleimani…

À lire également, en analyse sur Résistance 71, dans ► Assassinat du Gen Soleimani en Irak par Trump, marionnette de l’empire réalise l’exploit d’unir toutes les factions gouvernementales irakiennes pour l’expulsion des Yankees ! (Press TV)

Suite à cette décision du Parlement Irakien, Trump twitte d’un pouce vengeur : Donald Trump menace l’Iran de représailles et l’Irak de sanctions – Le président des États-Unis Donald Trump a menacé dimanche l’Iran de représailles majeures et l’Irak de sanctions après un vote du Parlement réclamant l’expulsion des troupes américaines de ce pays. Depuis l’avion présidentiel Air Force One qui le ramenait à Washington après deux semaines de vacances en Floride, le locataire de la Maison-Blanche n’a rien fait pour apaiser les inquiétudes après la mort dans un raid américain, vendredi, à Bagdad, du puissant général iranien Qassem Soleimani. L’intégralité de l’article source ► https://www.europe1.fr/international/donald-trump-menace-liran-de-represailles-et-lirak-de-sanctions-3941214

N.B. : Quelque 5.200 soldats américains sont actuellement stationnés en Irak. Si la vote a été salué par l’Iran, Donald Trump a très vivement réagi, évoquant la possibilité d’imposer des sanctions « très fortes » à l’encontre de Bagdad. « S’ils nous demandent effectivement de partir, si nous ne le faisons pas sur une base très amicale, nous leur imposerons des sanctions comme ils n’en ont jamais vu auparavant« , a-t-il lancé. « Nous avons une base aérienne extraordinairement chère là-bas. Elle a coûté des milliards de dollars à construire. Nous ne partirons pas s’ils ne nous remboursent pas ! », a-t-il martelé.

Résultat de recherche d'images pour

Et le prix de nos vies ?

Des 500 000 enfants irakiens massacrés que Madeleine Allbright a justifié :  Tuer 500 000 enfants irakiens est un prix qui en valait la peine (Vidéo ICI).

Comme il n’est pas question, pour ma part, de rentrer dans ce cercle indéfiniment mortifère, je rappelle que si la majorité n’est pas à convaincre, une minorité (10 à 15%) de la population mondiale suffira à faire basculer l’affaire ► 10 à 15% de la population mondiale convaincue, opiniâtre et motivée suffit… Pour obtenir la masse critique, point de basculement vers le pouvoir de dire NON ! Et avec une conscience politique ad hoc on fédère une population en capacité d’exercer la désobéissance civile et c’est fin de partie pour l’oligarchie ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/01/30/maj-du-05-01-20-10-a-15-de-la-population-mondiale-convaincue-opiniatre-et-motivee-suffit/

Car, comme nous en avons confirmation, à l’instant ; Le Génaral Soleimani était en mission diplomatique pour recevoir en Irak une lettre de… Trump et Pompeo pratiquant de la « diplomatie de l’embuscade » (Veterans Today)

Info confirmée : Soleimani assassiné en Irak alors qu’il était en mission diplomatique pour recevoir une lettre en provenance de Trump et Pompeo…

VT editors | 5 janvier 2020 | URL de l’article source en anglais ► https://www.veteranstoday.com/2020/01/05/breaking-confirmed-solemeini-killed-on-diplomatic-mission-to-iraq-to-receive-trump-pompeo-missive/

Traduit de l’anglais par R71

Préambule de R71 : Les rédacteurs en chef de Veterans Today confirment cette information en provenance de leurs sources locales en Irak et en Syrie. Cela expliquerait la question qu’on se pose depuis le départ : pourquoi et comment cette facilité à éliminer Soleimani, homme du grand secret à la protection et sécurité irréprochable depuis tant d’années ?
Réponse : il était en mission diplomatique commandée pour son pays et à la demande, si on en croit l’info ci-dessous, de Trump et de Pompeo ni plus ni moins… L’Irak a confirmé que Soleimani était en visite officielle et qu’il devait rencontrer le premier ministre. À ce titre, il ne se méfiait pas et a semble t’il baissé la garde. Il y aurait donc bien eu trahison… mais une trahison yankee, qui peut encore être surpris et surtout qui peut encore croire et faire confiance à toute cette clique de menteurs, d’escrocs et de criminels patentés,  membres  de toute  administration  yankee  que  ce  soit ?…

Pas d’interception magique de renseignement ne fut nécessaire, nous l’apprenons maintenant depuis l’Irak, pour arranger l’assassinat du général Qassem Soleimani. Nous apprenons en ce moment que l’embuscade a été arrangée au travers des canaux diplomatiques, attirant Soleimani en Irak afin qu’il reçoive [pour l’Iran] une offre de réduction des sanctions de la part du président Trump.

Le général Soleimani a atterri en Irak pour y rencontrer son premier ministre Adel Mahdi, qui devait lui remettre un message pour l’Iran en provenance du président Trump. Au lieu de cela, il y fut assassiné ; la note diplomatique du ministre des affaires étrangères américain Mike Pompeo à l’envoyé iranien Soleimani fut, en fait, une invitation dans une embuscade fatale.

Soleimani s’est envolé depuis Damas et fut tué alors qu’il quittait la zone diplomatique de l’aéroport international de Bagdad. L’Irak agissait comme intermédiaire entre Téhéran et Washington, le général Soleimani agissant comme représentant diplomatique de l’Iran.

Le gouvernement irakien avait demandé au général Soleimani d’organiser et d’entrainer les forces qui ont vaincu l’EIIL / Daesh en Irak (NdT : créé par la CIA et les forces spéciales de l’armée yankee en utilisant l’organisation qu’ils avaient déjà créée au préalable : Al Qaïda en Irak et au Levant / AQIL dont l’EIIL/Daesh est l’héritier direct), un processus qui fut continué en Irak tout comme en Syrie en partenariat avec la Russie et la Turquie en tant que parties prenantes de la coalition d’Astana.

(NdT : pourtant, la Turquie n’a jamais agi contre Daesh, abritant des camps d’entrainement et de repos sur son sol ; et favorisant le passage des mercenaires “djihadistes” de la CIA, du MI6 et de Mossad depuis ses frontières, même si depuis la tentative de renversement d’Erdogan par les Yanks dans le cadre de l’élimination des gouvernements des frères musulmans dans la région, Erdogan et la Turquie jouent double voire triple jeu…)

Lectures complémentaires pour accéder, en France, à une véritable information non falsifiée, non tronquée ;

Pour comprendre et vous faire votre propre opinion : Hezbollah, son histoire de l’intérieur par Naïm Qassem

Un soldat contre la guerre ; Mike Prysner (ex-vétéran de guerre US) en vidéo VOSTFR – MàJ du 1er janvier 2020 ;

(MàJ du 01/12/19) Moi, Vincent E. vétéran de guerre, j’ai aidé à créer l’EIIL/DAESH… ;

Tout sur Donnie « Mains d’Enfant » Trump & Trump tout court, qui ne court qu’après sa réélection, rien d’autre !

Pour exploser les mythos dans tous les cas ;

Au sujet d’un 11 septembre nucléaire – Addendum de mai 2018, version PDF N° 39 de 34 pages (Source Veterans Today – Gordun Duff, Jeff Smith de l’AIEA)

Traduction de la Bible et Escroquerie historique, du Dr. Ashraf Ezzat version PDF N° 3 de 68 pages, dans sa dernière version mise à jour, exclusivité de ce blog ;

La Bible ‘Déterrée’ d’Israel Finkelstein & Neil Asher Silberman  traduit de l’anglais par Résistance 71 par de larges extraits, version PDF (réalisée par mézigue, comme d’hab) N° 89 de 25 pages ;

Toutes les autres versions PDFs (150) ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Notez bien, sur cette affaire, le silence abyssal de la France, de Macron & tout son orchestre et des merdias aux ordres…

JBL1960

25 réflexions sur « En Irak, victoire posthume de Souleimani – Source French PressTV »

  1. Pendant ce temps-là, Moïse inflige l’une les 7 plaies d’Égypte à Gaza…

    Israël accusé d’avoir provoqué l’inondation de terres agricoles à Gaza
    Dans l’enclave palestinienne, Israël est accusé d’avoir submergé des terres agricoles de Gaza en ouvrant les vannes de barrages, après la tempête qui a frappé l’État hébreu, et causé la mort de deux personnes à Tel Aviv lors d’une inondation.

    Le ministère gazaoui de l’Agriculture a déclaré qu’Israël avait inondé les régions situées dans l’est de l’agglomération de Gaza. Selon l’institution, l’État hébreu a ouvert les vannes de barrages qui retenaient l’eau pluviale dans la zone d’Al-Choudjaya, dans l’est de la ville.
    Des terres agricoles inondées

    Un fort torrent a submergé des dizaines d’hectares de terres agricoles, occasionnant d’énormes pertes aux paysans, a fait savoir le ministère.

    De fortes pluies et des vents violents se sont abattus le 4 janvier sur Israël, inondant les rues de plusieurs villes, en particulier, dans les zones côtières de Tel Aviv.
    Mort de deux personnes à Tel Aviv

    Deux personnes sont mortes, piégées dans un ascenseur arrêté au sous-sol à Tel Aviv.

    Le maire de Tel Aviv, Ron Huldai, a promis de réfléchir à sa démission s’il s’avère responsable de cet accident.

    «Si l’on trouve des preuves de ma faute, je penserais à démissionner», a-t-il affirmé, cité par la chaîne de télévision Arutz 13.

    Le Premier ministre israélien s’est dit «choqué» par la mort tragique de ces deux habitants de Tel Aviv et a déclaré avoir discuté avec des ministres et des représentants de la police et des pompiers pour savoir comment éviter ce genre d’accidents à l’avenir.

    https://fr.sputniknews.com/international/202001051042709792-israel-accuse-davoir-provoque-linondation-de-terres-agricoles-a-gaza/

    Si l’on trouve des preuves de ma faute, je penserais à démissionner = à Pâques ou à la Trinité ?

    « L’herbe doit être arrachée – Une bonne fois pour toutes » de Martin Sherman

    Martin Sherman est le directeur et fondateur de l’Institut israélien d’études stratégiques (IISS) qui a pour ambition de poser « les fondements d’un nouveau paradigme sioniste énergétique. »

    Sans déconner…

    Pour Martin Sherman, la stratégie actuelle qui consiste à « tondre l’herbe » périodiquement (« une nouvelle série de combats à chaque fois que la violence palestinienne atteint un niveau qu’Israël considère inacceptable ») doit être remplacée par une solution définitive : « L’herbe doit être arrachée – une bonne fois pour toutes. »

    Le problème principal d’Israël, c’est les palestiniens, qui habitent là depuis des millénaires.

    Tout comme le problème principal des Zuniens, fut les Natifs de l’Île de la Grande tortue (L’Amérique du Nord) qui étaient là depuis des millénaires.

    Dans ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/22/la-mauvaise-herbe-de-gaza/

    J'aime

  2. Le Parlement iranien a adopté mardi 7 janvier en urgence une loi classant toutes les forces armées américaines comme «terroristes» après l’assassinat en Irak du général Qassem Soleimani par une frappe américaine.

    Les députés iraniens ont amendé une loi récente qui déclarait «terroristes» les forces américaines déployées de la Corne de l’Afrique à l’Asie centrale en passant par le Moyen-Orient. Le nouveau texte étend cette dénomination au Pentagone, à toutes les forces américaines et à toute personne impliquée dans la mort de Soleimani.

    Le nouveau texte étend cette dénomination au Pentagone, à l’ensemble des forces américaines, aux responsables de l’assassinat de Soleimani, et à toute personne physique ou morale impliquée dans sa mort.

    La portée de cet amendement, voté alors que Soleimani doit être enterré dans sa ville natale de Kerman (sud-est de l’Iran) apparaît d’abord symbolique.
    «Mesure de réciprocité»

    Le texte de loi amendé mardi avait été adopté initialement en avril 2019. Il déclare notamment que l’Iran «considère le régime des États-Unis comme un État parrain du terrorisme».

    Il avait été présenté à l’époque comme une «mesure de réciprocité» après que Washington eut décidé de classer les Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique de la République islamique, sur la liste américaine des «organisations terroristes étrangères».

    https://fr.sputniknews.com/international/202001071042714127-liran-classe-terroristes-toutes-les-forces-americaines-apres-lassassinat-de-soleimani/

    J'aime

  3. La juste riposte à l’assassinat de Soleimani par Trump en Irak… Analyse et sagesse (discours Hassan Nasrallah)

    H. Nasrallah ou l’anti-thèse du bellicisme occidental

    S. Nasrallah : la riposte juste à l’assassinat de Soleimani et Muhandes est l’expulsion des forces US de toute la région … La libération d’alQods sera alors plus facile

    Al Manar | 5 janvier 2020 | URL de l’article : https://french.almanar.com.lb/1606695

    « La nuit du vendredi 2/1/2020 est une date fatidique, une date qui marque le début d’une nouvelle période historique, non pas pour l’Irak ou pour l’Iran seulement mais pour toute la région « , c’est en ces termes que le secrétaire générale du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah a marqué le ton de son discours prononcé , à l’occasion d’une cérémonie de deuil, organisée dans la banlieue-sud de Beyrouth, rendant un dernier hommage aux martyrs qui sont tombés dans la nuit du jeudi à vendredi dernier, à leur tête le commandant en chef de la brigade al Qods-branche extérieure des Gardiens de la Révolution islamique, le général Qassem Soleimani et du numéro 2 des Hachd al Chaabi, Abou Mahdi alMuhandes.

    Rappelant les faits de l’assassinat de ces deux grands chefs, S. Nasrallah a expliqué pourquoi l’administration de Trump a décidé une telle action, et sous cette forme aussi intentionnelle et officielle.

    Son éminence a défini les responsabilités de l’axe de la résistance, en particulier des factions de la résistance, soulignant que concernant l’Iran, « cette dernière n’a pas demandé et ne demandera à personne parmi ses amis, ses alliés, de répondre à cet assassinat. Et si jamais il y a riposte, cela n’engage que la partie qui a riposté, libre à chacun d’évaluer s’il veut ou pas riposter. »

    Il a, toutefois, précisé que : toute punition juste à l’assassinat de Soleimani et de Muhandes, ne peut se traduire par l’assassinat d’un responsable militaire ou d’un secrétaire d’État US, car nul n’est comparable à ces deux chefs. Le soulier de Soleimani vaut plus que la tête de Trump ou de toutes les têtes de son administration.

    Et de poursuivre : la seule punition juste à cet assassinat est l’expulsion de toutes les forces US de la région, avec leurs navires, leurs destroyers, leurs bases, leurs armes sachant que nous n’avons rien contre le peuple américain, il n’a pas à nous craindre, sauf ceux qui collaborent directement avec cette administration.

    Et d’ajouter : quand les forces US seront expulsées de la région nous n’aurons pas besoin d’une guerre avec les israéliens, ils plieront bagages d’eux-mêmes. la bataille d’al-Quds sera facile.

    Source French Al-Manar VIA R71 ► https://resistance71.wordpress.com/2020/01/07/la-juste-riposte-a-lassassinat-de-soleimani-par-trump-en-irak-analyse-et-sagesse-discours-hassan-nasrallah/

    J'aime

  4. Le président français a soutenu l’assassinat du général martyr Soleimani et a engagé la France dans la guerre

    A peine quelques heures après l’attentat terroriste US qui a coûté la vie le 3 janvier à Bagdad au commandant en chef de l’axe anti-colonialiste et anti-impérialiste de la Résistance, Mike Pompeo est apparu à l’antenne de Fox News pour reprocher à la France, à la Grande-Bretagne et à l’Allemagne de « ne pas avoir été utiles », ou en d’autres termes de ne pas avoir apporté leur soutien plein et entier à l’un des actes les plus pernicieux et les abjects jamais commis par l’administration US depuis qu’elle existe, à savoir une opération terroriste revendiquée haut et fort contre un responsable étatique sur le territoire d’un autre État, opération dont un lointain et vague remake fin 19ème siècle à Sarajevo a déclenché la Première Guerre mondiale.
    USA : les cercueils bientôt en route

    Deux jours plus tard, le président français, Emmanuel Macron s’est précipité sur le téléphone, tel un acolyte aux ordres, et ce, au mépris total des intérêts de la France et des Français, pour appeler Trump et lui faire part de « l’entière solidarité » de la France « avec les alliés » dans la guerre totale que les Américains ont déclenchée contre l’Iran. Le président des Français n’a pas eu honte de se réjouir en termes à peine voilés du lâche assassinat du héros de la guerre anti-terroriste , Soleimani, sans les efforts de qui, l’Europe en général et la France en particulier aurait connu des centaines voire des milliers « Charlie Hebdo », de « Bataclan », de « Nice »… Mais Macron n’en est pas resté là : dans la foulée, il a cru bon  » exprimer sa préoccupation concernant les activités déstabilisatrices de la Force Qods sous l’autorité du général Qassem Soleimani » comme pour justifier son assassinat et « rappelé la nécessité que l’Iran y mette maintenant un terme ». Bref, Macron a déclaré la guerre à l’Iran au nom de la France.

    Mais les Français dans tout cela? Ont-ils été consultés au préalable? Sont-ils prêts à faire don du sang de leurs fils pour que l’occupation sanglante et éhontée des USA en Asie de l’Ouest se poursuive? Et pour quelle contrepartie? En Syrie où la France sert d’acolyte aux USA, elle n’a même pas eu les miettes. Idem en Irak, au Yémen et ailleurs. N’est-ce pas que l’Amérique avec qui Macron « se dit solidaire » dans le meurtre de Soleimani s’est retiré de l’accord de Vienne dans le stricte objectif de porter atteinte aux intérêts de Total, de Peugeot et Cie…

    En décembre quand la ministre française des Armée a eu l’imprudence d’annoncer la création d’une coalition de guerre maritime européenne dans le golfe Persique, elle a engagé systématiquement la France dans une potentielle face-a- face maritime contre l’Iran. Mais les choses sont bien différentes désormais. On n’est plus au niveau des actes fantaisistes, des lèches-bottes propre à plaire à Washington. Si la France comme elle l’a déjà affirmé en réaction aux frappes israéliennes du 23 décembre contre des cibles de la Résistance au sud de Damas, « s’estime entièrement engagée » par la sécurité d’Israël et désormais des États-Unis, les forces militaires et les intérêts français dans la région et au monde sont en jeu. Ils pourraient constituer une cible pour l’Iran.

    Mais les délires de l’équipe au pouvoir à l’Élysée qui a hâte d’entraîner le pays dans une troisième guerre mondiale quitter à fuir ses responsabilités intérieures n’en sont pas restés là. Quelques heures après que le Parlement irakien eut voté l’expulsion des « troupes étrangères » d’Irak, le chef de la diplomatie française a proféré que la prétendue coalition internationale anti-Daech devrait rester en Irak et en Syrie. Jean-Yves Le Drian, a déclaré dimanche qu’il s’était entretenu par téléphone avec le Premier ministre irakien et a souligné l’importance de permettre à la prétendue coalition internationale anti-Daech de lutter contre ce groupe terroriste en Irak et en Syrie.

    Ceci veut dire que la France a choisi là aussi la voie de la confrontation non pas pour préserver les intérêts de la nation française pour servir les intérêts de l’Empire désormais en déclin. Ce matin, la presse internationale a fait état de nouvelles anti-iraniennes venues du trio France-Grande-Bretagne-Allemagne. Il dit vouloir faire revenir les sanctions onusiennes contre l’Iran! Une réaction somme toute totalement déplacée puisque l’accord de Vienne est mort et l’espoir de la renaissance d’une Europe souveraine avec! Reste que le peuple français, pris en otage par les affidées de Tel-Aviv et de Washington risque d’avoir à compter lui aussi, à l’instar du peuple américain d’ici quelques temps les cercueils de ses soldats … enfin s’il décide de suivre la voie tracée par Jupiter… Un premier élément de la riposte a été donné ces derniers jours …Ces 80 millions d’Iraniens qui ont inhumé Soleimani aux cris « Vengeance! »..C’est à eux que la France vient de déclarer la guerre….

    http://french.presstv.com/Detail/2020/01/07/615471/IrakSyrie–la-vellit–la-Franaise

    J'aime

  5. Des policiers israéliens déguisés en Palestiniens se font attaquer par des colons juifs (chercher l’erreur…)

    Selon une ONG de droite, l’organisation Honenu, les deux policiers ont été approchés par les adolescents qui leur ont demandé pourquoi ils étaient là, et après n’avoir reçu aucune réponse claire, l’un des colons a frappé un officier, tandis que l’autre a été aspergé de gaz au poivre. Les deux suspects ont été arrêtés et interrogés.

    Haaretz a rapporté que la police n’avait pas publié de déclaration sur l’opération, confirmant seulement qu’un policier avait été légèrement blessé.

    Bien que dans certaines parties de la Cisjordanie, il soit courant d’employer des Arabes comme ouvriers, les colons de Bat Ayin adhèrent au principe discriminatoire et raciste du « travail hébreu » selon lequel la communauté n’emploie pas du tout d’Arabes.

    Un avocat agissant au nom d’un des accusés a décrit la police israélienne comme ayant réalisé une provocation en se déguisant en Palestiniens, « comme tout le monde le sait, c’est une période stressante ».

    Russia Today a rapporté que le mois dernier, un responsable de la sécurité anonyme a mis en évidence une forte augmentation de la violence des colons contre les Palestiniens près de Bat Ayin au cours des semaines précédentes et que les auteurs venaient de Yitzhar, un autre point récent de violences à motivation ethnique, en raison d’une intervention militaire contre les attaques anti-palestiniennes dans cette région.

    B’Tselem, le Centre israélien d’information sur les droits de l’homme dans les territoires occupés, a décrit la violence des colons comme étant soutenue par l’État, les autorités se dégageant de la responsabilité de protéger les Palestiniens vivant en Cisjordanie occupée au milieu de la violence contre eux-mêmes et leurs biens.

    Source : Middle East Monitor, le 3 janvier 2020.
    Traduction : lecridespeuples.fr
    Source : Le cri des peuples
    https://lecridespeuples.fr/
    https://www.palestine-solidarite.org/analyses.sayed_hasan.060120a.htm

    J'aime

  6. Le Gen. Soleimani était la personnalité militaire anti-terroriste la plus accomplie au monde (analyste)

    Kevin Barrett | 4 janvier 2020 | URL de l’article original ►
    https://www.veteranstoday.com/2020/01/04/press-tv-kevin-barrett-and-j-michael-springmann-comment-on-the-murder-of-gen-qassem-soleimani/

    Traduit de l’anglais par Résistance 71 ► https://resistance71.wordpress.com/2020/01/08/qui-etait-le-general-soleimani-et-lechec-de-lempire-au-moyen-orient-kevin-barrett/

    J'aime

  7. Le président du parlement irakien «condamne une violation iranienne de la souveraineté irakienne»

    Le président du parlement irakien «condamne une violation iranienne de la souveraineté irakienne».

    En réaction aux tirs de missiles iraniens contre des bases américaines en Irak, qui ont eu lieu dans la nuit du 7 au 8 janvier, le président du parlement irakien a condamné «une violation iranienne de la souveraineté irakienne».

    «Nous condamnons la violation iranienne de la souveraineté irakienne aujourd’hui à l’aube, nous confirmons notre refus absolu que les parties en conflit utilise l’arène irakienne pour régler leurs comptes», indique dans un communiqué Mohammed al-Halboussi, ancien gouverneur de la province sunnite d’Anbar, où la base d’Aïn al-Assad a été frappée dans la nuit par 17 missiles iraniens, selon l’armée irakienne, indique l’AFP.

    Deux bases abritant des militaires américains situées en Irak ont été visées par plus de 12 missiles lancés depuis l’Iran, selon le Pentagone, tandis que l’armée irakienne a fait état de 22 missiles tombés sur les deux bases. Les attaques ont été menées suite au meurtre du général Qassem Soleimani, commandant de la Force Al-Qods, unité d’élite des Gardiens de la révolution, survenu près de l’aéroport de Bagdad, lors d’une frappe aérienne réalisée sur ordre du Président Trump.

    https://fr.sputniknews.com/international/202001081042719192-le-president-du-parlement-irakien-condamne-une-violation-iranienne-de-la-souverainete-irakienne/

    J'aime

  8. Preuve que Donnie « Mains d’Enfant » Trump a éliminé Soleimani pour sauver ses flasques fesses ► https://numidia-liberum.blogspot.com/2020/01/trump-jai-liquide-soleimani-pour-sauver.html

    Et comme d’hab le responsable zunien de cet assassinat est opportunément éliminé lui-même ► https://reseauinternational.net/le-chef-de-la-cia-au-moyen-orient-assassin-de-soleimani-et-traqueur-de-ben-laden-mort-a-bord-dun-jet-en-afghanistan/

    Trop ballot…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s