L’autre réforme qui fâche et qui tache…

Y va y en avoir plein les murs…

Vous vous souvenez que le gouvernement-qui-ment a voté dès son accession aux manettes, la baisse des APL (5€) et que Macron, avait que affirmé que « c’était une connerie sans N.O.M.« , tenez, le flash back est offert ► On n’est pas sorti de la cuisine à Jupiter !

La « connerie » qui a bon dos. Le Canard enchaîné du 2 août 2017 rapportait une citation attribuée à Emmanuel Macron devant les dirigeants de la majorité réunis le 26 juillet. En pleine polémique sur le coup de rabot de 5 euros mensuels pour les aides au logement, le chef de l’État aurait ainsi lancé :

« C’était une connerie sans nom. Pas la peine de se retrouver dans des débats complètement dingues qui n’ont fait l’objet d’aucun engagement » durant la campagne.

Emmanuel Macron serait-il en train de se transformer en frondeur de sa propre présidence ? On peine à le croire. Si le président de la République avait réellement voulu mettre fin à cette  » connerie «  , au cœur des débats durant une bonne semaine, qui l’en a empêché ? Et si lui-même n’avait pas voulu mettre les mains dans le cambouis, respectant ainsi sa position « jupitérienne », il lui restait encore Édouard Philippe, habitué à exécuter les ordres du chef de l’État.

Des mauvaises langues avaient prétendues qu’il aurait rajouté =  Vont pas chialer pour 5 €, si ?  Sauf que cette mesure a impactée immédiatement, 1 million et demi de personnes du cron !

Back to the future : Baisse et suppression des APL en 2019-2020 : qui est concerné ? Les APL, qui vont connaître de nouvelles règles de calcul à compter du 1er janvier 2020, ont été revalorisées de seulement 0,3% le 1er octobre 2019. Baisse de 5 euros par mois prononcée en 2017, gel de la revalorisation en 2018… : l’aide a subi de de nombreux coups de rabot ces dernières années. Retour sur les différents reculs des APL. Source ► Toutsurmesfinances.com du 30/06/2016

Baisse de 5 euros des APL : mais au fait ça concerne combien de personnes exactement ? Source LCI du 24/07/2017 : Uniquement les 800.000 étudiants qui la perçoivent ?*

Alors que le mouvement HLM, les organisations de défense des locataires comme la CNL, la CLCV, les organisations étudiantes et les syndicats sont vent debout contre la baisse de l’APL  et plus généralement des aides au logement (ALS et ALF) Pétition Vive l’APLLe gouvernement vient de prendre un décret-téléchargeable modifiant leur calcul et leur seuil de versement à compter du 1er octobre. Source ► L’Humanité du 29/09/2017 ;

Et en même temps : Le secrétaire d’État à la Cohésion des territoires affirme que la réforme des APL ne fera pas de perdant. Pas tout à fait exact. La mesure avait déclenché un véritable tollé au cœeur de l’été dernier. Interrogé ce dimanche sur France 3, Julien Denormandie, secrétaire d’État à la Cohésion des territoires, a reconnu que la baisse de 5 euros des APL avait été une “mauvaise décision.” Lors du même entretien, ce dernier s’est aussitôt empressé de dédouaner l’exécutif : “Nous avons corrigé la chose, nous avons lancé une réforme de fond sur le logement social qui fait que, demain, il n’y aura plus aucun perdant aux APL”, a-t-il précisé. Et d’ajouter : « Désormais, toutes les personnes qui sont aux APL ne seront en rien impactées par toute la réforme du logement social. » Des propos rassurants… mais pas vraiment exacts. Désintox. Si le secrétaire d’État reconnaît que le gouvernement a pris une “mauvaise décision”, celle-ci n’a pas été corrigée contrairement à qu’il laisse entendre. De fait, la baisse des APL de 5 euros par mois a bien été reconduite en 2018 pour tous les allocataires du privé. Cette réforme figure en effet dans la loi de finances votée en fin d’année dernièreSource Capital.fr du 07/05/2018. Et donc ;

Pourquoi les APL vont encore baisser de 5 euros : Après un premier coup de rabot de cinq euros qui avait fait polémique en 2017, le budget 2018 prévoit, « exceptionnellement », de ne pas revaloriser cette aide, soit un manque à gagner de 4,68 euros en moyenne. « Toutes les décisions (…) ont été votées en toute transparence », a-t-il insisté, soulignant au passage qu' »il ne s’agit pas d’une baisse (…) mais tout simplement d’une non-augmentation. » Source ► L’Express du 19/06/2018 ;

Les APL vont-elles à nouveau baisser ? Six questions pour comprendre la réforme : Le gouvernement a repoussé à 2020 une modification du calcul des aides au logement, qui pourrait pénaliser plus d’un million de personnes. Source Le Monde.fr du 08/07/2019 Extrait : Au total, selon les estimations de la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF) citées par Le Canard enchaîné, 1,2 million de personnes seraient perdantes après la réforme et 600 000 ne toucheraient plus rien.

Et donc, janvier 2020, c’est dans 8 petits jours…

Réforme délicate en vue pour les APL : La réactualisation trimestrielle des aides au logement va faire plus de perdants que de gagnants.

La mesure, technique et explosive, a été repoussée plusieurs fois. À partir de janvier, les aides au logement sont réactualisées tous les trimestres en fonction des revenus des douze mois écoulés : l’allocation versée début 2020 est ainsi calculée sur la base des revenus de décembre 2018 à novembre 2019. Auparavant, elles n’étaient réactualisées qu’une fois l’an, selon les revenus de l’année N-2. Grâce au prélèvement à la source, les caisses peuvent connaître les revenus quasiment en temps réel et ajuster plus rapidement les prestations versées. Une réforme de bon sens, qui va générer de gros changements parmi les 6,5 millions de bénéficiaires.

Certains, dont la situation économique s’est dégradée l’an passé, vont voir leur aide progresser, comme les travailleurs passant à temps partiel. Mais d’autres, ayant vu leurs revenus grimper, vont y perdre. Ils seront plus nombreux puisque la situation de l’emploi et le niveau de vie des ménages se sont améliorés. D’ailleurs, Bercy espère 1,2 milliard d’euros d’économies pour 2020. Sources ► https://www.challenges.fr/economie/reforme-delicate-en-vue-pour-les-apl_690635

*C’était l’une des raisons qui ont conduites un étudiant à s’immoler devant le CROUS de Lyon ► J’accuse Macron, Hollande, Sarkozy et l’UE de m’avoir tué… Pour l’heure, il semble que son état soit stable, placé en coma artificiel…

Bon, ça vous rappelle rien tout ça ?

Réforme plus juste, plus simple… On ne reculera pas, il faut le faire…

Promesse de campagne !!! Oui, la réforme de la retraite « universelle » par points(datagueule) !

Voilà pourquoi faut pas laisser faire Macron et tout son orchestre et rien lâcher !

Un braquage à 72 milliards d’€ ► Que les gros salaires lèvent le doigt !

Quand Macron & son orchestre parachève l’Agenda oligarchique de dépopulation… Initié par Sarko & Co comme 1ère Taupe Zunienne placée dans le fauteuil élyséen par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité

DELEVOYE = RENDS L’OSEILLE ET TIRE-TOI ! Et même s’il l’a fait, son remplaçant est là pour finir le travail !

Le Mouvement des Gilets Jaunes aura au moins démontré que toute négociation avec l’État et les représentants de l’oligarchie est non seulement futile mais contre-productive ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/10/tout-le-pouvoir-aux-ronds-points-tract-aux-gilets-jaunes-pour-les-1-an-de-lutte.pdf

Et ce 24 décembre à 23 H 26 ; le père noël de la défense du progrès social capitaliste est toujours une ordure… En avant… Vers la grève sauvage généralisée contre tous les bonzes politiques, syndicaux et médiatiques de la merde capitaliste et pour l’abolition du salariat et de l’État ► https://guerredeclasse.fr/wp-content/uploads/2019/12/tract-GDC-2.pdf

Méditez bien là-dessus avant de vous empiffrer durant ce réveillon et commencez sérieusement à penser à ce que vous allez faire pour que ça change vraiment…

Pour vous y aider, au cas où vous n’arriviez pas à vous endormir ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/ Normalement, un PDF devrait arriver en cadeau, demain, 25 décembre…

Le tout dernier ► Les amis du peuple de la véritable révolution (1789) : Marat, Varlet, Roux, Kropotkine et la France des sections communales – Nouvelle version PDF N° 17BIS de 43 pages : Joyeux No Hel quand même, hein ?

JBL1960

Illustration du billet, dessin de Cambon sur Urtikan.net