CONTRE LA TYRANNIE TECHNOTRONIQUE : NON à la PUCE RFID, à la RECONNAISSANCE FACIALE, aux EMPREINTES BIOMÉTRIQUES

EN FRANCE !

Pour stopper net la DICTATURE TECHNOTRONIQUE mise en place par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité, grâce à la 5G, les compteurs communicants, les cryptomonnaies, le puçage RFID pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées et après un “nettoyage” de 7 milliards d’humains, les 500 millions restant étant parqués dans les fameuses Smart-City/Villes connectées, véritables Gattaca/Ghettos technotroniques, tandis que l’élite toujours auto-proclamée vivra dans ses “zones vertes” de luxe, de jouvence et de délires transhumanistes…

PDF N° 111 de 65 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/dossier-complet-par-jbl1960-pour-stopper-net-la-dictature-technotronique-septembre-2019.pdf

Le président de la république française, Emmanuel Macron, a prévenu, ou exigé, c’est selon à : « bâtir une société de vigilance » « voilà ce qu’il nous revient de bâtir ; la vigilance et non le soupçon qui corrode ; la vigilance, l’écoute attentive de l’autre, l’éveil raisonnable des consciences » et de prévenir : « Les institutions seules ne suffiront pas » à « venir à bout de l’hydre islamiste. (…) C’est la Nation tout entière qui doit s’unir, se mobiliser pour agir » et en rajoute une louche en appelant à « savoir repérer à l’école, au travail, dans les lieux de culte, près de chez soi, les relâchements, les déviations, ces petits gestes qui signalent un éloignement d’avec les lois et valeurs de la République » ► Chers Con-citoyens et Yennes ; Dénoncez-vous les uns et les autres…

Prédiction du Grand NostradAttali himself, et Mentor de Macron – Entretien de juin 2012 sur la RFID

Pour ceux qui ont encore des doutes sur la finalité du Plan, qui est la réduction de 95% de la population mondiale ► PDF N° 92 de 17 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/04/agenda-oligarchique-de-depopulation-sarkozy-et-les-compteurs-intelligents-8-avril-2019.pdf

PDF sur 2 pages ► Preuve du puçage humain RFID en France et en Navarre ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/technologie-dans-tl7jours-pour-implant-puce-rfid-mars-2019.pdf

bientot-la-puce-rfid-et-son-code-reperable-n-importe-ou-su

RFID : la police numérique arrive et ses pouvoirs sont illimités par Nicolas Bourgoin – juin 2015

Vivre avec une puce électronique sous la peau, c’est désormais possible et même recommandé. Les Implant parties fleurissent un peu partout en Europe et l’une est d’ores et déjà prévue à Paris le 13 juin, organisée par le collectif de biohackers suédois Bionyfiken. Au menu : conférences (en anglais) et pose d’implants NFC (garantie indolore). Festives et hi-tech, ces soirées vantent les mérites de cette dernière folie technologique qui ouvre un peu plus la voie au transhumanisme : plus besoin de badge pour s’identifier, de carte bancaire pour payer ou de code pour déverrouiller son smartphone ou son ordinateur. La puce permet aussi le stockage de données personnelles directement lisibles sur un terminal de lecture. Selon ses promoteurs, il s’agit avant tout d’améliorer nos capacités d’êtres humains par la biotechnologie et d’optimiser notre rapport à l’environnement, en bref nous faciliter la vie et nous rendre plus efficaces. Il s’agit aussi de préparer l’opinion publique à ce qui sera demain la norme quand les pouvoirs publics rendront le puçage obligatoire.

Pratiqué aux États-Unis depuis une dizaine d’années, le puçage cutané s’étend rapidement en Europe. Certaines entreprises suédoises proposent déjà l’implant de puces à leurs employés afin de les rendre plus productifs et en Espagne elles servent de moyens de paiement dans certaines discothèques. Mais l’affichage promotionnel du procédé cache mal sa finalité réelle. Les volontaires de ce marquage électronique dernier cri sont en réalité les cobayes d’un projet d’envergure qui vise ni plus ni moins qu’à rendre l’individu totalement transparent et à le livrer pieds et poings liés aux dispositifs de surveillance et de contrôle.

Identifier et suivre les objets

La technologie RFID (Radio Frequency Identification) permet d’identifier un objet ou un être vivant, d’en connaître les caractéristiques et d’en suivre le cheminement, le tout à distance et sans contact, grâce à une étiquette émettant des ondes radio, attachée ou incorporée à l’objet. Les informations sont stockées sur le produit où l’étiquette est collée ou implantée, et transmises au lecteur RFID par ondes radio. La RFID est utilisée pour la traçabilité de certains produits ou objets, l’identification des animaux d’élevage (remplaçant le tatouage) ou des individus (par stockage des données biométriques dans les badges électroniques, passeports, cartes d’identité ou d’assurance maladie, titres de transport ou permis de conduire). De plus en plus présentes dans la vie quotidienne, leur usage est amené à s’étendre toujours plus car il est encouragé par les pouvoirs publics. Plusieurs pays européens imposent ainsi la pose de puces sous-cutanés pour l’identification des animaux domestiques et, en France, des maternités proposent des bracelets électroniques visant à prévenir l’enlèvement des nourrissons.

Une technologie à hauts risques

Certains dangers liés à l’usage de la RFID ont déjà été relevés. Si elle ne permet pas théoriquement la surveillance continue des individus, contrairement aux GPS dont sont pourvus les smartphones, l’ensemble des données à caractère personnel contenues dans les puces RFID que nous utilisons, souvent à notre insu, pourrait permettre par recoupement une identification à distance des personnes et de leur pratiques de consommation. De plus, le piratage est toujours possible : ces ondes étant rarement cryptées, il est très facile de les intercepter et même de les copier sur un autre support, et ainsi d’usurper l’identité d’autrui. Et rien n’interdit d’y placer des “cookies”, comme ceux qu’envoient les sites web, afin de suivre à la trace le trajet des objets ou des personnes ainsi identifiés. Le risque de traçabilité des individus et le faible niveau de protection de leurs données personnelles ont suscité l’inquiétude de la CNIL.

L’aspect sanitaire pose également problème, la dangerosité des ondes électromagnétiques émises par ce nouveau procédé s’ajoutant à celle des ondes déjà présentes dans la téléphonie mobile et les systèmes Wi-Fi. Ainsi, un rapport de l’AFSSET déconseille une exposition continue aux ondes de la RFID et préconise une distance minimale d’au moins 20 centimètres, deux recommandations bafouées par le procédé de l’implantation cutanée. De fait, de nombreuses études révèlent déjà un lien entre implant et survenue de cancers et au vu de leurs résultats on peut légitimement penser que cette nouvelle technique sera l’un des prochains scandales sanitaires.

La société sous l’œil des puces

Mais le danger principal est surtout d’offrir aux récents projets de surveillance généralisée des populations un outil parfaitement adapté et efficient. Implanté dans le corps de l’individu, la RFID devient l’instrument de contrôle social sans doute le plus redoutable jamais conçu. Le stockage quasi-illimité des données personnelles permet de l’identifier à distance, de savoir (presque) tout de lui et de le suivre dans tous ses déplacements. Le gouvernement anglais confronté à la surpopulation des prisons étudie la possibilité de remplacer le bracelet électronique, jugé encombrant, par un implant pour surveiller les personnes sous contrôle judiciaire. La Suède, le pays européen le plus avancé dans le projet d’implantation des puces sous-cutanées est aussi le premier à interdire le paiement en espèces : aucune transaction ne doit désormais échapper au regard intrusif de l’État, aucun individu ne doit s’affranchir de l’emprise du système bancaire. En France, la surveillance électronique par RFID viendra compléter les dispositifs de surveillance numérique prévus dans la loi sur le renseignement en facilitant le profilage électronique et la géolocalisation des personnes jugées à risque, ainsi que les dispositifs de surveillance de l’espace public, notamment l’usage de la vidéosurveillance intelligente permettant d’identifier les individus dans une foule par reconnaissance faciale et de repérer les comportements « suspects ».

La RFID, une arme de guerre

Utilisée pour la première fois en 1940 à des fins militaires (afin de reconnaître les avions amis ou ennemis), la RFID est aujourd’hui l’une des armes qui permet au pouvoir de gouverner par la guerre. Fusion progressive de la sécurité intérieure et de la défense nationale sous les auspices du Livre Blanc, explosion des moyens alloués au renseignement préventif dans la dernière loi sur le renseignement, militarisation permanente de l’espace public par les plans Vigipirate sous couvert de guerre sans fin contre le terrorisme (et par amalgames successifs contre toute forme de contestation radicale), traque de l’ennemi intérieur socio-ethnique et des déserteurs de la Grande mobilisation contre le terrorisme (ceux qui ne sont pas « Charlie »), fantasme d’une « cinquième  colonne islamiste » dans les banlieues françaises sur fond de guerre de civilisation… c’est toute la distinction entre temps de guerre et temps de paix qui vole en éclat et nous plonge dans un état de guerre permanente.

Guerre militarisée ou guerre de basse intensité, l’objectif est toujours identique : par l’usage de la force brute, contraindre l’adversaire à se soumettre à nos propres volontés, comme l’écrivait Carl v. Clausewitz. Et le moyen aussi : laisser à l’adversaire le moins de liberté possible, ce à quoi s’emploient activement les gouvernements successifs depuis une quinzaine d’années en promulguant une série ininterrompue de lois qui réduisent toujours plus les libertés publiques. La RFID, comme les autres outils technologiques de surveillance et de contrôle alimentant le renseignement préventif, sert le projet totalitaire d’une société d’individus dans laquelle toute notion de vie privée a été abolie et placée sous la domination totale et permanente de l’appareil d’État.

Source de l’article : Nicolas Bourgoin, 3 juin 2015. Nicolas Bourgoin, né à Paris, est démographe, docteur de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et enseignant-chercheur. Il est l’auteur de quatre ouvrages scientifiques : « La révolution sécuritaire (1976-2012) » aux Éditions Champ Social (2013), « La République contre les libertés. Le virage autoritaire de la gauche libérale » (Paris, L’Harmattan, 2015), « Le suicide en prison » (Paris, L’Harmattan, 1994) et « Les chiffres du crime. Statistiques criminelles et contrôle social » (Paris, L’Harmattan, 2008). « Les Quatre cavaliers. 1. Apocalypse orange » (Gunten, 2016), premier volet d’une trilogie, est son premier roman.

Dictature technotronique : Stop au biométrique et sa dérive Big Brother !

Stop à tout ce qui est biométrique et électronique et ses antennes relais GSM

Publication Résistance 71 du Vendredi 11 octobre 2019

▼▼▼

Le gouvernement va-t-il rendre « obligatoire » l’identification numérique par reconnaissance faciale ?

D’après de nombreux messages publiés sur Facebook, le gouvernement s’apprête à rendre obligatoire l’idendification par reconnaissance faciale pour pouvoir accéder à certains services publics en ligne. Des inquiétudes liées au prochain lancement d’une application mobile lancée par le ministère de l’Intérieur.

C’est un message inquiétant partagé sur Facebook : « Alerte info : la reconnaissance faciale obligatoire pour s’authentifier sur les sites des services publics, le projet de C.Castaner. » Un message également relayé par plusieurs titres de presse. L’agence de presse américaine Bloomberg écrit par exemple le 3 octobre que « la France est en passe de devenir le premier pays européen à utiliser la technologie de la reconnaissance faciale pour donner une identité numérique sécurisée à ses citoyens, qu’ils le veuillent ou non« .

Vers une généralisation de la reconnaissance faciale ?

De son côté, la Quadrature du net a déposé un recours auprès du Conseil d’État contre le lancement de cette application. L’association de défense des libertés numériques reproche une « banalisation de cette technologie » et cite le rapport gouvernemental sur l’État de la menace liée au numérique en 2019, publié le 3 mai dernier. Résultat de recherche d'images pour

« Nous ne pouvons pas laisser les publications illicites se multiplier. Nous devons donc relever le défi de l’identité numérique pour que chaque Français, dès 2020, puisse prouver son identité et savoir avec qui il correspond vraiment », y écrivait le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner. Le rapport précise notamment sur l’application AlticeM que « le succès et la généralisation de ces expérimentations constitueront ainsi les prémices d’une politique publique de l’identité numérique, fondée sur le triptyque neutralité-interopérabilité-sécurité. » Pour lire cet article dans son intégralité ► https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/le-gouvernement-va-t-il-rendre-obligatoire-lidentification-numerique-par-reconnaissance-faciale_3644083.html

Or, le problème des ondes (micro et radio) n’est pas un danger et un problème QUE pour la santé, il y va aussi du contrôle dictatorial de l’information sur TOUT et POUR TOUT. Et ces deux aspects sont absolument INDISSOCIABLES ! Pour preuve ce PDF de l’Institut de Recherche Médicale de la Marine Nationale des États-Unis – Collecte de littérature scientifique sur les effets de l’exposition aux micro-ondes (PDF en anglais de 106 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/naval-medical-research-institute-1972-full-bibliography.pdf à la page 34 de mon tout dernier PDF que Résistance 71 m’a fait l’amitié de traduire partiellement et qui témoigne que les dangers réels de la 5G et toutes ses conséquences sont connus depuis au moins 1972 !

RETROUVER LES PDFs INDISPENSABLES pour STOPPER NET la DICTATURE TECHNOTRONIQUE qui se met en place, en FRANCE ► LES INDISPENSABLES PDFs POUR STOPPER NET LA DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE !

À lire, ailleurs ;

Los Cantos de Xochi. 2020 : Grand Minimum Solaire, Catastrophes Alimentaires et Sanitaires. 01

Première Partie

La Chimérisation d’Insectes Mâles Exterminateurs : un Prétexte pour le Grand Remplacement ?

Publication du 11 octobre 2019 – URL source ► http://xochipelli.fr/2019/10/los-cantos-de-xochi-2020-grand-minimum-solaire-catastrophes-alimentaires-et-sanitaires-premiere-partie/

C’est le moment de choisir, pour mettre un coup d’arrêt définitif aux délires des transhumanistes et psychopathes aux manettes ;

Rejoindre les cyborgs et leurs délires et finir pucés dans une Smart-City ?

Ou rejoindre la résistance pour créer la société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et autogérées ?

Pour vous aider à sauter le pas et faire se lever l’aurore de la société des sociétés, je vous laisse en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage libres et gratuits ma PAGE PDFs (136) à consommer sur place ou à emporter sans aucune modération ; C’est Jojo qui régale !

JBL1960

 

Chers Con-citoyens et Yennes ; Dénoncez-vous les uns et les autres…

Avoir « foi » dans la Nouvelle Église de Climatologie, le Saint-GIEC ?

Au N.O.M. de vos PAIRS, contre le F.I.S. et pour toujours plus de Sainte-Oseille !

C’est l’apôtre du Saint-GIEC qui vous le demande et qui vous en supplie ; Aidez-moi à sauver la France d’elle-même…

Bon, j’exagère un chouïa, mais alors d’un tout petit chouïa !

À peine, car en préambule, je tiens à vous préciser, qu’à partir de maintenant, je ne mettrais plus aucun lien vers les merdias mainstream surtout si je fais référence à des infos que l’on peut trouver partout si on cherche bien, puisqu’une énième loi au N.O.M. du Fric du Flouze et du DDA et uniquement pour nous, les gueux et les gueuses, piske le Grand Gogole s’en affranchi, les doigts dans le nez. Loi dite « Droit au déréférencement » et du « Droit voisin ».

En effet, et même si je source systématiquement, depuis le début, mes articles, les photos, etc… Qu’on me passe le robot nettoyeur à tout va ;  Je vous rappelle que ce site est gratuit, que je ne fais jamais appel aux dons, et que tout mon travail de recherche, de traduction, de mise en synergie est totalement bénévole, et cela inclut bien sûr la mise au format PDF, et il y en a 136 à ce jour, que je réalise souvent en coopération avec Résistance 71 avec lesquels nous sommes sur la même ligne sur ce point. Cela ne veut pas dire que nous sommes absolument d’accord sur tout ! Lorsque nous divergeons, nous échangeons nos vues, rien n’est indépassable, lorsqu’on travaille en commun à faire se lever l’aurore de la Société des sociétés…

Revenons-en à notre Plus Grand Diviseur Commun : Emmanuel Macron et à son tout dernier discours pour  mieux diviser les mougeons et les moutruches de France et de Navarre suite à l’attaque au couteau meurtrière du jeudi 3 octobre 2019 à la Préfecture de Police de Paris.

Emmanuel Macron vous appelle donc à « bâtir une société de vigilance » « voilà ce qu’il nous revient de bâtir ; la vigilance et non le soupçon qui corrode ; la vigilance, l’écoute attentive de l’autre, l’éveil raisonnable des consciences » et de prévenir : « Les institutions seules ne suffiront pas » à « venir à bout de l’hydre islamiste. (…) C’est la Nation tout entière qui doit s’unir, se mobiliser pour agir » et en rajoute une louche en appelant à « savoir repérer à l’école, au travail, dans les lieux de culte, près de chez soi, les relâchements, les déviations, ces petits gestes qui signalent un éloignement d’avec les lois et valeurs de la République ».

Et après les terroristes ?

Demain les criminels ordinaires ? Après-demain, les « voleurs de poules » ?

Puis enfin, les simples opposants politiques, au GIEC, dissidents anti-linky, anti-vaccination OBLIGATOIRE, vous, moi et quand ils viendront me chercher, je crains bien qu’il n’y ait plus personne pour protester…

« Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas communiste.

Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas social-démocrate.

Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas syndicaliste.

Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas juif.

Lorsqu’ils sont venus me chercher,
il ne restait plus personne
pour protester. »

Poème de Martin Niemöller écrit en 1942

En analyse dans ce billet de mars 2019 ► Quand ils viendront me, nous, vous ou les chercher ? Y’aura-t-il encore quelqu’un pour protester ?

Pourtant, soyez-en sûrs ;

Une fois encore, ce n’est pas par hasard, si Macron fait appel à nos plus bas instincts primaires, puisque selon le discours, récent, (forgé au cours de la seconde moitié du XIXe siècle) l’Homme est un loup pour l’homme, qui a toujours fait la guerre, ce qui est inscrit dans ses gènes…

Or, lorsqu’on lit les historiens, anthropologues, ethnologues passés et présents, à contre-courant, on découvre une toute autre réalité, à savoir que l’Homme ne descend nullement d’un singe tueur, qu’il n’a pas toujours fait la guerre, et qu’il a même pratiqué l’Entraide comme facteur d’évolution ! ICI &

Seulement, voilà ; Cela n’arrange pas du tout les affaires de l’oligarchie pour qui l’invention de la théorie de « l’homme est un loup pour l’homme » justifiait et justifie toujours les pratiques prédatrices et criminelles du petit nombre au pouvoir, dont Macron est le plus pur produit, mis en place à l’Élysée, par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’HumanitéGrâce à la 5G, les compteurs communicants, les cryptomonnaies, le puçage RFID pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées ; Et on note une accélération du temps et du mouvement, aussi bien de la part des «programmateurs» que du nombre de gens qui s’éveillent et prennent conscience de la finalité du projet ou Plan qui est la mise en place d’une grille de contrôle à l’échelle planétaire dans une dictature technotronique mondiale dont les rois seront les CEO des grandes entreprises. Avec cela viendra un “nettoyage” de 7 milliards d’humains, les 500 millions restant étant parqués dans des mégalopoles connectées, les fameuses Smart-City, véritables Gattaca/Ghettos technotroniques, tandis que l’élite toujours auto-proclamée vivra dans ses “zones vertes” de luxe, de jouvence et de délires transhumanistes.

Comme il n’y a pas de petits profits pour l’oligarchie, Macron vient de trouver un moyen supplémentaire pour accélérer la fermeture des grilles de contrôle totalitaire sur nos tronches = En demandant à chacun d’entre nous d’agir, et d’œuvrer, volontairement donc, pour gagner la guerre contre le terrorisme, qu’il désigne comme étant l’hydre islamiste à la vindicte populaire.

Comment ? En appelant à signaler tout désordre, toutes incivilités, comme il est déjà possible de le faire à Nice, avec l’appli « Allo Mairie » ; Et en appelant à «  savoir repérer à l’école, au travail dans les lieux de culte, près de chez soi, les relâchements, les déviations, ces petits gestes qui signalent un éloignement d’avec les lois et valeurs de la République  » Résultat de recherche d'images pour

Aussi, allons plus loin, et bannissons de notre propre réflexion politique, toute parole prophétique. Et tentons d’enclencher un nouveau paradigme, en lien avec les peuples premiers de tous les continents, sans dieu ni maitre, et autant que possible sans armes ni haine ni violence. Chacun étant libre de croire en ce qu’il veut, mais en son for intérieur.

C’est pourquoi je vous recommande la lecture de ce texte de Johann Most (1892) La peste religieuse en version PDF N° 71 de 18 pages. Car on peut y remplacer le curé par l’imam ou le rabbin, pour comprendre que toutes les religions sont à combattre, en fait toutes paroles prophétiques, d’où qu’elles viennent, car toutes à un moment donné, se radicalisent dans l’Islam radical mais aussi chez les catholiques intégristes ou encore les juifs orthodoxes.

D’autant que nous avons pu déterminer avec précision qui sont ceux derrière la réduction programmée de l’Humanité. Et c’est l’hydre du Nouvel Ordre Mondial transnational dont le cœur se situe à la City de Londres(*). Le Nouvel Ordre Mondial c’est la mutation de l’empire actuel sur le déclin et en déroute en un supra-empire transnational, qui abolira les nations et sera géré par les grandes entreprises transnationales qui sont en train de fusionner pour mieux pouvoir (nous) diriger.

(*)PDF N° 54 de 34 pages ► La City de Londres ; Au cœur de l’empire ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/04/la-city-de-londres-au-cc593ur-de-lempire1.pdf

Alors, ce qui complique les choses, c’est que dans le même temps, les marionnettistes de l’Empire, glissent d’une réalité à une autre… C’est la métaphore du Bernard l’Hermite, car le cœur de l’empire s’apprête à se transférer dans une plus grande « coquille » ; celle offerte par l’embryon de l’empire chinois latent.

Le plus redoutable restant à venir car si on les laisse faire, ce sera la fusion, actuellement en cours, de la haute finance impérialiste totalitaire et eugéniste occidentale avec son homologue chinoise, qui elle possède une infrastructure coercitive couplée à un arsenal TECHNOTRONIQUE bien plus dévouée que celle de l’occident à l’heure qu’il est ► DOSSIER COMPLET pour STOPPER NET la mise en place de la DICTATURE TECHNOTRONIQUE par Jo Busta Lally (PDF) N° 111 de 65 pages.

L’appel de Macron à bâtir un société de vigilance et à l’éveil raisonnable des consciences n’a absolument rien à voir avec l’appel à créer une société des sociétés, celle des associations libres, volontaires et auto-gérées.

Tout simplement, parce que cette société des sociétés est HORS ÉTAT & SES INSTITUTIONS ;

Par exemple, si vous prenez la peine de lire le second essai de Résistance 71 ; Solution anthropologique pour une Société des sociétés – Société, Pouvoir, État & Violence – Résoudre l’aporie de Pierre Clastres (version PDF N° 110 de 37 pages) vous comprendrez que, non seulement, il n’y a pas de solutions au sein du système actuel, mais surtout qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais, en dehors de sa propre finalité qui est la réduction de 95% de la population grâce à la dictature technotronique en voie d’achèvement et qu’il nous faut impérativement stopper net, (sinon à fermer sa goule à tout jamais, ce qui pour ma part, est quasi impossible).

Et comprendre toute l’importance à formuler cette pensée cruciale à notre sens pour quiconque pense à l’émancipation définitive de nos sociétés de la sclérose criminelle étatico-capitaliste pour enfin parachever notre humanité vraie, profonde et organique dans une société des sociétés affirmant notre être en lâchant prise de la tyrannie de l’avoir et de ses antagonismes factices inhérents.

Étudions, intégrons, et mieux, conscientisons que l’Éveil de nos consciences c’est réaliser et abattre le plus grand fléau de l’Humanité : Le colonialisme et ce par quoi il arrive, toujours : l’État !

Il n’y a pas d’éveil raisonnable, de révolution d’État, de révolte légale, pour autant, démontrons que nous sommes capables TOUS ENSEMBLE, de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui appliqué à différents niveaux de la société empêche l’Humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

Lectures complémentaires essentielles, voire indispensables, à mon sens, pour y parvenir ;

Nous sommes TOUS des colonisés par R71 (PDF N° 104 de 21 pages)

Manifeste Politique pour une société des sociétés par R71 version PDF gratuite de 66 pages

Effondrer les empires coloniaux par apostasie collective, ou renoncement au baptême, en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte, par Jo Busta Lally version PDF de 43 pages

Conférences (10), Causerie et Analyses de Charles Macdonald, version PDF N° 109 de 144 pages

PAGE Anthropologie politique avec Pierre Clastres (5 PDFs)

L’indispensable de Pierre Kropotkine en version PDF N° 105 de 30 pages

Fragments anthropologiques pour changer le cours de l’Histoire de l’Humanité avec David Graeber en version PDF N° 57 de 59 pages

On a retrouvé l’histoire de France, de Jean-Paul Demoule version PDF N° 7 de 21 pages

LES INDISPENSABLES DE PAULO FREIRE (3 PDFs)

PAGE 3 FEMMES ANARCHISTESLouise MichelEmma GoldmanVoltairine de Cleyre

Les indispensables PDFs pour mettre un terme à la DICTATURE TECHNOTRONIQUE en France, par Jo Busta Lally

Les Chroniques de Zénon (textes, poèmes inédits de l’auteur au format PDF – Lien vers son tout premier roman « Fin de Règne » en auto-édition)

Tous les autres PDFs (136) à ce jour qui sont en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage entièrement libres et gratuits car j’estime que TOUT ce qui participe du développement de l’humanité et de l’éveil de nos consciences DOIT être accessible à NOUS TOUS et gratuitement ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Les Houthis continueront jusqu’à la Mecque de Pepe Escobar source french.almanar du 04/10/19

Publié initialement par Résistance 71 ce jour, dans : Guerre impérialiste au Moyen-Orient : le fiasco saoudien au Yémen et la réalité sous-jacente (Pepe Escobar) lequel traduit Pepe Escobar depuis 2011, ne pouvait pas manquer l’allusion à l’histoire mythologique yéménite…

Que le Dr. Ashraf Ezzat a mis en lumière dans son livre « L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites » que R71 a traduit par de larges extraits, et que j’ai réunifiée dans un PDF, plus complet que celui de R71 car je l’ai fait évoluer avec quasiment toutes les publications de son blog ;

Résultat de recherche d'images pour

TRADUCTION DE LA BIBLE & ESCROQUERIE HISTORIQUEversion PDF N°3 de 68 pages dernière mise à jour, octobre 2018

Présenté comme suit ;

Présentation par JBL1960 des raisons de ce PDF – Page 2

Histoire, science, mensonge et falsification…

La tradition orale contre la tradition écrite… Vérité contre mensonge ?

Présentation R71 : Page 3

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites (publié, sur ce blog, le 7 octobre 2016) – Page 5

Les racines juives de la culture takfirie – Page 10

Le Messie Arabe – Page 15

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée – Page 21

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Page 25

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte… Page 28

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ? – 21/02/2017 – Page 36

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – 7 juin 2017 – Page 40

L’histoire biblique de Joseph coule comme le Titanic – 22 juin 2017 – Page 43

L’histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe – Sept 2017 – Page 47

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements – Sept 2017 – Page 51

Pourquoi les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ? Nov 2017 – Page 55

La conversion à l’Islam de Muhammad Ali était-elle une décision fondée ? Page 57

M. Trump, Jérusalem n’est pas la capitale de l’Israël biblique – 08/12/2017 – Page 61

Pourquoi Dieu n’a-t-il pas fait naître son fils à Rome ? – 10/10/2018 – Page 65

Et dès 2016 pour ceux qui ont lus les extraits de son livre et ses résultats de recherche : Ezzat cite de nombreux archéologues et historiens israéliens qui s’accordent à dire que les recherches de terrain n’ont jamais prouvé la véracité historique du récit biblique. Ezzat, de plus, ne va jamais dans son livre jusqu’à dire que l’histoire de la bible est une invention, il ne fait que dire qu’il est maintenant prouvé que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne, qu’il ne faut pas chercher en Égypte ni en Palestine pour des traces de « l’exode » ou du « palais de Salomon », mais dans le sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen.

Dès lors, à la lumière de ce que dit Ezzat on pouvait poser la question suivante : La guerre actuelle au Yémen, guerre qui implique Israël aux côtés de l’Arabie Saoudite, est-elle une coïncidence ?…

Et à la lumière d’un nouveau jour, après lecture des publications du Dr. Ashraf Ezzat, nous sommes en mesure de répondre = Bien sûr que non !

Résultat de recherche d'images pour

Pepe Escobar : Les Houthis continueront jusqu’à la Mecque

Pepe Escobar – 4 octobre 2019 – Source de l’article ► http://french.almanar.com.lb/1515802

Ne jamais sous-estimer le pouvoir du retour de flamme. En ce moment même, le prince héritier Mohammad bin Salman (MBS), le dirigeant de facto de la Maison des Saoud, regarde fixement un abîme inquiétant ouvert par les Houthis au Yémen.

Le week-end dernier, le porte-parole des forces armées yéménites, le brigadier Yahya al-Sari, a décrit cliniquement comment Ansarallah, également connu sous le nom de mouvement rebelle houthi, aidé par ce que les Yéménites appellent les « comités populaires », a capturé trois brigades saoudiennes de 2 400 soldats – en haillons – et des mercenaires yéménites et soudanais ainsi que des centaines de véhicules de combat. Au moins 500 soldats saoudiens ont été tués et blessés, a affirmé Ansarallah. (Un porte-parole de la coalition dirigée par les Saoudiens a nié l’allégation).

Cela faisait partie de l’Opération Nasrallah dans l’axe de Najrane, limitrophe de l’Arabie Saoudite. Les Houthis, qui ont beaucoup appris, tactiquement et stratégiquement, du Hezbollah, ont fait l’éloge des moudjahidins et des « comités populaires » impliqués dans l’Opération Nasrallah.

Le colonel Pat Lang, dans son blog, offre une observation particulièrement utile sur les véhicules saoudiens capturés. Certains appartenaient à la Garde nationale saoudienne (SANG) :

« Je suppose que ces troupes provenaient du SANG modernisé que les États-Unis ont travaillé dur pour former et équiper pendant cinquante ans ou plus. La reddition facile de ces bédouins est une très mauvaise nouvelle pour la monarchie saoudienne ».

(…)

Comme je l’ai déjà dit, les opérations de plus en plus audacieuses des Houthis en Arabie Saoudite ne peuvent être couronnées de succès qu’avec des renseignements solides sur le terrain.

Quant aux soldats saoudiens capturés et dépouillés, Mohamed Al-Bukhaiti, qui fait partie de l’aile politique d’Ansarullah, confirme qu’ils sont pour la plupart des takfiristes – de vrais croyants qui pensent voir parmi leurs compagnons musulmans des légions d’apostats, méritant la peine capitale – et des Djihadistes.

À Beyrouth, j’ai passé beaucoup de temps dans des conversations détaillées avec Hassan Ali Al-Emad, érudit, homme politique et fils d’un cheikh yéménite influent dominant 12 tribus. À l’origine Zaydi lui-même, Al-Emad avec l’aide d’autres sources yéménites a confirmé que les principaux acteurs sont en fait le mouvement houthi – et pas seulement la tribu houthie, qui n’est qu’une tribu parmi de nombreuses tribus Zaydi du nord du Yémen. La capitale Sana’a a été reprise par le mouvement houthi, et pas seulement par la tribu houthie.

C’est essentiel pour comprendre le fait que la majeure partie du nord du Yémen a désormais adhéré au mouvement houthi – qui est aussi le gouvernement du nord du Yémen. Il n’est pas exagéré de penser que le mouvement houthi pourrait finir par unir l’écrasante majorité du Yémen contre la Maison des Saoud.

Ce que MBZ est en train de faire

Al-Emad a tenu à souligner que parmi la mosaïque tribale yéménite d’une complexité vertigineuse, le seul facteur unificateur est la lutte contre un envahisseur étranger, en l’occurrence un bombardeur en série, responsable depuis 2015 de la crise humanitaire la plus grave du monde selon les Nations Unies. J’ai fait remarquer à Al-Emad que le modèle tribal yéménite ressemble beaucoup à celui de l’Afghanistan. Il a visiblement apprécié la comparaison.

Al-Emad a également confirmé que les mercenaires qui combattent dans le sud du Yémen rejoignent en masse le mouvement houthi. Cela posera encore plus de défis à la soi-disant « coalition » qui bombarde le Yémen depuis 2015 et qui est maintenant réduite à la Maison des Saoud après que les EAU aient opté pour des « pourparlers ».

Sur le terrain, la situation est encore plus sombre. Les Houthis – soutenus par l’Iran – combattent peut-être Riyad, mais ils combattent aussi les restes d’Al-Qaïda et quelques Djihadistes de Daesh. La Maison des Saoud crée l’illusion qu’ils font la même chose. En fait, ils ne font rien.

De plus, les Houthis combattent également le Conseil de Transition du Sud (CTS), formé il y a seulement deux ans. C’est un groupe séparatiste qui veut un Yémen du Sud indépendant. Pourtant, le CTS est avant tout une cinquième colonne des Émirats Arabes Unis, financée et militarisée par Abu Dhabi.

Alors, qu’est-ce que Mohammed Bin Zayed (MBZ), le mentor de MBS à Abu Dhabi, fait vraiment au Yémen ? Suivez l’argent (du pétrole). Ce qui compte vraiment, c’est le contrôle total du détroit immensément stratégique de Bab-el-Mandeb qui relie la mer Rouge au golfe d’Aden. C’est une question de commerce du pétrole et de connectivité. La Chine, avec une base à proximité de Djibouti, est très attentive à ce qui se passe à Aden et dans le sud du Yémen.

Pendant ce temps, le « gouvernement » du Yémen, dirigé par le président Abed Rabbo Mansour Hadi, reste une fiction inefficace. Fondamentalement, la seule chose que fait Hadi est de soutenir le Conseil de Transition du Sud pour combattre les Houthis.

Un autre angle pétrolier fascinant entre encore en jeu. Hadi est en train de déménager son entreprise dans la mythique Ma’arib – la légendaire capitale de Balqis, la reine de Saba.

Tout comme Freud comparant les couches de l’inconscient aux couches de ruines romaines, il y a une myriade de Ma’aribs superposés dans l’histoire extraordinaire du Yémen. Ma’arib était la capitale originelle de l’Arabie Heureuse, louée par d’éminents historiens tels que Strabo et Diodore de Sicile, une ville envoyant mille talents d’encens à Babylone tous les douze lunes pour la fête de Baal ou pour la vente d’ivoire, d’or et de peaux de léopard aux caravanes d’Hatchepsout, la reine d’Égypte.

Le regard de Ma’arib est fixé sur le Rub al-Khali, le Grand Désert Vide, rêvant d’un nouvel Empire arabe – certainement pas gouverné par la Maison des Saoud, minable, corrompue et suprêmement ignorante. Entre en jeu, encore une fois, le point de vue des Émirats arabes unis.

Ma’arib est la terre d’origine du cheikh Zayed, le père de MBZ. C’est de là que sa tribu est partie. Dans les années 1970, Cheikh Zayed finançait en fait une armée d’archéologues et d’ingénieurs agricoles impliqués dans la renaissance de Ma’arib. Aujourd’hui, en tant que pouvoir caché derrière le gouverneur Sultan al-Aradah, son fils MBZ voudrait le contrôler pour peut-être réaliser le rêve de papa. Le problème, c’est que les Houthis ne le laisseront jamais faire.

Le désert recèle tous les secrets

Essayer de décoder le puzzle yéménite, c’est comme être plongé dans un labyrinthe de miroirs de Jorge Luis Borges. En fait, une pyramide de miroirs.

À Beyrouth, j’ai eu le privilège de partager d’innombrables histoires avec mon amie la Princesse Vittoria Alliata de Sicile, incarnation de l’aristocratie cool, islamiste de renom et première traductrice italienne du « Seigneur des Anneaux » (Tolkien a beaucoup aimé la traduction).

Vittoria, qui a traduit nos conversations avec al-Emad, m’a gracieusement offert l’un des rares exemplaires restants de la première édition de 1980 de Garzanti de son fascinant « Harem » , une étude sur les femmes du monde arabe sous la forme de souvenirs de voyage. J’y ai trouvé ce passage immaculé de Hasan ibn Ahmad al-Hamdani, écrit en 935 de notre ère à Sana’a :

« Dans les sables du désert est enterrée une pyramide à l’envers ; elle contient la vérité de la race humaine. La vérité est enterrée dans les sables du désert, donc celui qui la découvre par hasard sera considéré par les hommes comme un fou avec son cerveau brûlé par la solitude et le soleil ».

Le fait que les barbares de la Maison des Saoud cherchent à détruire l’Arabie Heureuse – le siège d’une fabuleuse civilisation millénaire du désert et une réserve de connaissances – en dit long sur notre époque sordide. Les vrais Yéménites y voient clair.

En termes plus prosaïques, après l’attaque spectaculaire et révolutionnaire contre Abqaiq, le mouvement houthi, via le président du Conseil politique suprême du Yémen Mahdi al-Mashat, a offert un cessez-le-feu à MBS. Son entourage n’a accepté qu’un arrêt « partiel » de la campagne de bombardements incessants. Des opérations plus audacieuses, avec des essaims de drones et des missiles Quds-1, sont donc inévitables. Comme l’a fait remarquer Boukhaiti, ils « viseront des installations plus vitales et critiques des Saoudiens ».

Un avant-goût de ce qui nous attend est l’incendie de la gare de Djeddah – qui est la plaque tournante de plus de 7 milliards de dollars de la liaison ferroviaire à grande vitesse de 300 km de MBS vers La Mecque et Medina. La rue arabe est dévorée par les rumeurs selon lesquelles les Houthis ne s’arrêteront pas avant d’atteindre La Mecque.

En ce qui concerne les capacités du missile de croisière yéménite Quds-1, voici une superbe analyse technique, qui s’accompagne d’un aperçu crucial au vu des affirmations britanniques, allemandes et françaises selon lesquelles l’Iran est derrière les attaques pétrolières saoudiennes : « Notamment, le Pentagone n’a pas accusé l’Iran de l’attaque et se tait, sachant très bien que le missile de croisière Quds venait du territoire houthi » .

Après Abqaiq et l’Opération Nasrallah, dire que MBS se prend un brutal retour de flammes est un euphémisme. Le bombardement incessant du Yémen pendant plus de quatre ans pendant son mandat de ministre de la Défense est son bébé Frankenstein.

À Beyrouth, j’ai également passé de nombreuses heures à discuter du bourbier interne saoudien avec des analystes de l’opposition organisée, qui dirigent le site Web The Saudi Reality.

Entre autres choses, ils ont dit que Jamal Khashoggi avait été tué parce que le consul saoudien à Istanbul avait exagéré la dose de la piqûre pour le paralyser. Puis il a été scié à la scie à os et le corps a été brûlé – donc pas étonnant qu’on ne l’ait jamais retrouvé.

L’opposition considère la dynamique interne saoudienne comme l’homme de Trump à Riyad – à cause de l’angle pétrolier – alors que la CIA, comme Khashoggi, préfère traiter avec une monarchie constitutionnelle et avoir son propre atout en main.

L’instabilité totale règne. La seule certitude est que l’offensive de plus en plus sophistiquée du mouvement houthi continuera d’être déployée en Arabie Saoudite, à moins que MBS n’abandonne sa guerre brutale. Sinon, il ferait mieux de réserver un aller simple pour Londres.

Résultat de recherche d'images pour

Lectures complémentaires ad hoc et connexes ;

La Bible ‘Déterrée’ d’Israel Finkelstein & Neil Asher Silberman  traduit de l’anglais par Résistance 71 par de larges extraits, dans une version PDF N° 89 de 25 pages, en analyse sur ce blog dans ► L’essentiel de traduction de « La Bible ‘Déterrée’ » d’I. Finkelstein et Neil A. Silberman

Effondrer les empires coloniaux par apostasie collective, ou renonciation au baptême, en récusation de la doctrine chrétienne de la découverte, par Jo Busta Lally dans cette PAGE spéciale de mon blog.

JBL1960

L’illustration de ce billet est issue du PDF du Dr Ashraf Ezzat, page 29 : Qades, comme mentionné dans la bible hébraïque est une montagne yéménite située à 80km au sud de la ville moderne de Taa’iz et elle n’a rien à voir avec Jérusalem. D’après le Hadith musulman (tradition), la première direction pour la prière (Qibla) se trouvait vers Bayt al-Muqaddas (de manière supposée le temple de Salomon).

RAPPEL de l’APPEL à une GRÈVE GÉNÉRALE, ILLIMITÉE, EXPROPRIATRICE & AUTOGESTIONNAIRE

Que j’avais formulée, déjà, en ces termes en novembre 2017 ► Pour une grève générale, illimitée et expropriatrice

Tout en précisant bien que l’objectif n’était pas l’expropriation arbitraire pour le profit de quelques-uns, sinon à reproduire le schéma du système marchand actuel.

Mais bien sur le fondement d’un nouveau paradigme qui est l’expropriation de l’État, du Capital, et de produire, nous-mêmes, pour les véritables producteurs et les consommateurs mais HORS SYSTÈME MARCHAND et en court-circuitant ainsi les rouages de la division et de l’exploitation étatico-capitaliste.

Comme d’ailleurs l’avait parfaitement expliqué Élisée Reclus, à l’époque (1899) dans « Les Temps Nouveaux » et 120 ans plus tard, ce texte résonne et/ou raisonne tout particulièrement à l’appel de cette grève générale et illimitée que nous souhaitons, donc, EXPROPRIATRICE ;

À mon frère le paysan

«Est-il vrai», m’as-tu demandé, «est-il vrai que tes camarades, les ouvriers des villes, pensent à me prendre la terre, cette douce terre que j’aime et qui me donne des épis, bien avarement, il est vrai, mais qui me les donne pourtant ? elle a nourri mon père et le père de mon père ; et mes enfants y trouveront peut-être un peu de pain. Est-il vrai que tu veux me prendre la terre, me chasser de ma cabane et de mon jardinet ? Mon arpent ne sera-t-il plus à moi ?»

Non, mon frère, ce n’est pas vrai. Puisque tu aimes le sol et que tu le cultives, c’est bien à toi qu’appartiennent les moissons. C’est toi qui fais  naître le pain, nul n’a le droit d’en manger avant toi, avant ta femme qui s’est associée à ton sort, avant l’enfant qui est né de votre union. Garde tes sillons en toute tranquillité, garde ta bêche et ta charrue pour retourner la terre durcie, garde la semence pour féconder le sol. rien n’est plus sacré que ton labeur, et mille fois maudit celui qui voudrait t’enlever le sol devenu nourricier par tes efforts ! Lire l’intégralité de ce texte dans ► Résistance politique : Ville-campagne se connecter (Élisée Reclus) par R71 du 27/07/2016

ET AUTOGESTIONNAIRE ;

  1. Générale
  2. Illimitée
  3. Expropriatrice
  4. Autogestionnaire

Et s’il manque un de ces 4 éléments, ce n’est que pisser dans un violon, l’histoire l’ayant prouvée encore et encore ► POUR UNE ABSTENTION POLITIQUE ACTIVE et convaincre les mougeons d’arrêter de voter en rond, version PDF N° 99 de 25 pages de Jo Busta Lally.

Une chose qu’aura démontrée le Mouvement des Gilets Jaunes, à ce stade, c’est que toute négociation avec l’État et les représentants de l’oligarchie est non seulement futile mais contre-productive ► Tract Aux Gilets Jaunes ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/tout-le-pouvoir-aux-ronds-points-tract-aux-gilets-jaunes-27-09-2019.pdf

AVEC ou SANS GILET JAUNE : On ne veut pas être gouvernés ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/06/lart-de-ne-pas-c3aatre-gouverne-une-histoire-anarchiste-des-hauts-plateaux-dasie-du-sud-est-par-james-c-scott.pdf

Tous et toutes en grève pour un décembre noir !

Paris Luttes Info – Octobre 2019 – Article source ► https://paris-luttes.info/tous-en-greve-pour-un-decembre-12647?lang=fr

VIA Résistance 71 dans ► Appel à la grève générale illimitée (et expropriatrice ?…) pour décembre 2019

Appel à la grève générale et illimitée à partir du 5 décembre 2019

À l’appel de la base des agents RATP et dans la perspective de la construction du « Tous ensemble face à Macron ! » Il va falloir se préparer à entrer dans une grève illimitée.

Fini ! les grèves saute-moutons, les grèves perlées et les marches syndicales République-Nation sans perspective ni concrétisation !

Et qui ne servent à rien !

Sinon à nous manipuler, nous infantiliser et surtout nous épuiser et confisquer nos colères pour arranger le pouvoir avec la complicité des professionnels du syndicalisme.

Ces parodies de grève ne servent qu’à dépoussiérer les drapeaux syndicaux et décrasser les moteurs des camionnettes à mojitos, ou le camion de merguez à Martinez !

Fini ! de tirer la chasse d’eau sur nos revendications après avoir canalisé nos colères !

Ne nous laissons plus berner par le boys band syndical qui tente de négocier des points et des virgules.

La grève appartient aux grévistes, à ceux qui perdent de l’argent ! Et pas à ceux qui de derrière leur bureau élaborent des stratégies de grèves sciemment perdantes !

Nous ne sommes plus dupes…

Le vrai rapport de force est dans la grève massive et intersectorielle, mais pas n’importe laquelle, ni n’importe comment et la seule stratégie qui vaille c’est :

LA GRÈVE GÉNÉRALE, TOUS ENSEMBLE EN MÊME TEMPS ET JUSQU’À LA VICTOIRE !!!!!

Fédérons nos colères ! Convergeons nos luttes !

Tous ensemble unis : travailleur·euse·s, précaires, retraité·e·s, chômeur·euse·s, usager·ère·s, citoyen·ne·s, sans-papier, quartiers, ruraux, paysan·ne·s, indépendant·e·s, entrepreneur·e·s, fonctionnaires, consommateur·rice·s, cadres, artistes, public/privé… Gilets jaunes, Gilets noirs, Gilets verts, Violets…. Arc-en-ciel !

La BASE est réveillée et consciente de toutes les trahisons des politiques, de la bureaucratie syndicale…

Nous nous battrons pour l’avenir de nos marmots et même s’ils ne veulent pas, nous on sera là !!!

POUR LA GRÈVE GÉNÉRALE ILLIMITÉE à partir du 5 décembre !

Pour ma part, j’ai pris un peu d’avance sur le programme, tout comme Zénon du reste qui dans son texte Image associée  « Burn-out » – Ou la fin annoncée de la lutte des classes dès janvier 2017 appelait à la grève du vote, du travail, de l’impôt et de la consommation, anticipant le Mouvement des Gilets Jaunes, mais surtout prévenant des risques à laisser le champ libre à ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité grâce à la 5G, les compteurs communicants, les cryptomonnaies, le puçage RFID pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées comme je l’ai entièrement détaillé dans mon tout dernier PDF N° 111 de 65 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/09/dossier-complet-par-jbl1960-pour-stopper-net-la-dictature-technotronique-septembre-2019.pdf

Comme vous pourrez le constater, par vous-même, en lisant la conclusion de ce texte ;

L’idée de l’entraide comme remède aux maux actuels pourra sembler utopiste à ceux qui n’ont jamais connu que le climat compétitif et délétère du salariat. Qui pourtant n’a jamais frémi devant la beauté d’un travail réalisé par et avec amour ? Qui n’a jamais senti en lui la satisfaction d’œuvrer au bien commun ? Cette chaleur et cette énergie surpassent tous les combustibles fossiles : elles sont le moteur de la perpétuation de l’espèce humaine depuis des millions d’années, et la source-même de la Vie. Nulle intelligence artificielle ne saurait s’y substituer.

Énormément d’épreuves nous attendent. Nous ne pourrons revenir du jour au lendemain à l’équilibre des forces. Mais puisque nos décideurs procèdent par étapes, allons de même progressivement, chacun selon ses possibilités, vers une solidarité seule à-même de nous éviter le funeste sort qu’ils nous réservent… Nous disposons de l’opportunité d’inverser le cours des choses. Pour nous et pour le salut des générations futures, nous devons agir non plus idéologiquement, mais de façon concrète à réaliser le désir des 99% contre celui des 1%… Certes, nous sommes encore de grands enfants, et tout nous restera à apprendre une fois redevenus maîtres de nos destins. Mais qu’est donc notre peur de la liberté comparée à cette ineffable joie d’être en vie ?… Nous avons tous été portés durant neuf mois. Nourris et pour les plus chanceux aidés à devenir ce que nous sommes. Ne valons-nous pas mieux qu’un rouage de machine ou de la chair à canons ? La route n’existe que par notre marche. Elle n’attend plus que d’être empruntée.

Zénon

Que vous pouvez lire dans son intégralité et en analyse dans ce billet de blog ► Avec Zénon jusque dans les étoiles et en version PDF de 5 pages ► « Burn-out » – Ou la fin annoncée de la lutte des classes – Vous pouvez, si vous le souhaitez également, retrouver tous les textes, poèmes inédits de cet auteur en version PDF, ainsi que le lien vers son tout premier roman « Fin de règne » dans cette page de mon blog que je lui ai entièrement dédiée ► Les Chroniques de Zénon.

Des lectures complémentaires pour y parvenir ;

Toutes les versions PDFs de Pierre Kropotkine sont réunies dans un seul PDF N° 105 de 30 pages ► L’indispensable de Pierre Kropotkine ;

Ma PAGE PDFs (136 à ce jour) ;

Ma PAGE ANTHROPOLOGIE POLITIQUE : ORIGINE & CRITIQUE DE L’ÉTAT récemment mise à jour.

Ma PAGE ANTHROPOLOGIE POLITIQUE avec PIERRE CLASTRES, récemment créée.

Toutes les versions PDF, comme d’habitude, sont en lecture, téléchargement, impression, diffusion et partage entièrement libres et gratuits car j’estime que TOUT ce qui participe du développement de l’humanité et de l’éveil de nos consciences DOIT être accessible à NOUS TOUS et gratuitement !

Car, comme l’avance Raoul Vaneigem, dans le PDF N° 98 de 50 pages que je lui ai consacré : La gratuité est une arme qui ne tue pas. C’est en toute légitimité que nous avons le droit de refuser de payer les taxes, les impôts, les péages en tous genres que nous imposent l’État et les mafias financières qui le gèrent. Car jadis affecté (en partie) au bien public, cet argent sert désormais à renflouer les malversations bancaires.

Agir individuellement tomberait aussitôt sous le matraquage des lois édictées par le profit. Agir ensemble en revanche assure l’impunité.

« Ne payons plus » est une réponse appropriée à ceux qui nous paupérisent pour s’enrichir. Ne payons plus les trains, les transports en commun. Ne payons plus l’État, ne payons plus ses taxes et ses impôts. Décrétons l’autonomie de lieux de vie où coopératives et inventivité solidaire jettent les bases d’une société d’abondance et de gratuité.

Les zapatistes du Chiapas ont montré que de petites collectivités autonomes et fédérées pouvaient cultiver la terre par et pour tous et toutes, assurer des soins médicaux, produire une énergie naturelle, renouvelable et gratuite (une option parfaitement ignorée par les mafias écologiques). Il est primordial que la gratuité pénètre, à l’instar de la vie, dans nos mœurs et dans nos mentalités, dont elle a été bannie, exclue, interdite pendant des millénaires. Pas d’illusions cependant : le combat contre les chaînes dont nous nous sommes entravés sciemment risque d’être très long. Ce qui est une bonne raison pour s’y vouer immédiatement.

L’essentiel & Indispensable de Raoul Vaneigem depuis 2012 pour R71, comme pour mézigue en mai 2019, version PDF

JBL1960

 

EMPÊCHONS LE BERNIE (le cœur de l’Empire) DE CHANGER DE COQUILLE…

 

Sus au Bernard de Grande Bretagne, le Prince des voleurs de coquille !

Où la métaphore du Bernard l’Hermite :

Image associée

Le Bernard l’Hermite, au cours des siècles derniers, a régulièrement changé de coquille pour une plus grande et il est devenu au fil du temps cette Bête fourbe, hideuse que l’on nomme l’Empire anglo-américano-christo-sioniste. Il est évident, qu’il se prépare à changer de coquille pour une plus grande, et c’est à ce moment là qu’il est le plus vulnérable, car il est à poil le Bernie !… Et ce sera le moment (l’ouverture d’une fenêtre d’opportunité) pour nous, les peuples, de le choper, de lui mordre/pincer le cul, afin de l’empêcher d’intégrer une nouvelle coquille en forme de pagode. Puisqu’il est plus que vraisemblable que le transfert de fonds et la spéculation monétaire entre la “couronne” et la Banque Centrale de Chine assistée de ses partenaires nationaux et internationaux, vont déjà bon train, et depuis des lustres !

Ce qui complique les choses, c’est que dans le même temps, les marionnettistes de l’Empire, glissent d’une réalité à une autre… C’est la métaphore du Bernard l’Hermite, ICI et , car le cœur de l’empire s’apprête à se transférer dans une plus grande « coquille » ; celle offerte par l’embryon de l’empire chinois latent.

Le plus redoutable restant à venir car si on les laisse faire, ce sera la fusion, actuellement en cours, de la haute finance impérialiste totalitaire et eugéniste occidentale avec son homologue chinoise, qui elle possède une infrastructure coercitive couplée à un arsenal TECHNOTRONIQUE bien plus dévouée que celle de l’occident à l’heure qu’il est ► DOSSIER COMPLET pour STOPPER NET la mise en place de la DICTATURE TECHNOTRONIQUE par Jo Busta Lally (PDF)

Pour STOPPER NET la mise en place de la DICTATURE TECHNOTRONIQUE

Par ceux qui sont derrière la réduction programmée de l’Humanité ;

Grâce à la 5G, les compteurs communicants, les cryptomonnaies, le puçage RFID pour nous enfermer dans des Mégalopoles Connectées ;

Version PDF N° 111 de 65 pages par Jo Busta Lally

DOSSIER COMPLET pour STOPPER NET la DICTATURE TECHNOTRONIQUE, septembre 2019, PDF

+ LES INDISPENSABLES VERSIONS PDF pour y parvenir ► LES INDISPENSABLES PDFs POUR STOPPER NET LA DICTATURE TECHNOTRONIQUE EN MARCHE !

Car nous avons pu déterminer avec précision qui sont ceux derrière la réduction programmée de l’Humanité, c’est l’hydre du Nouvel Ordre Mondial transnational dont le cœur se situe à la City de Londres(*). Le Nouvel Ordre Mondial c’est la mutation de l’empire actuel sur le déclin et en déroute en un supra-empire transnational, qui abolira les nations et sera géré par les grandes entreprises transnationales qui sont en train de fusionner pour mieux pouvoir (nous) diriger.

(*)PDF N° 54 de 34 pages ► La City de Londres ; Au cœur de l’empire ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/04/la-city-de-londres-au-cc593ur-de-lempire1.pdf

Page 3 ► Le cœur de l’Empire : Le Vatican, la City de Londres et le District of Columbia

Page 7 ► Résistance à l’idéologie dominante : Comprendre le cœur du problème : La City de Londres

Page 10 ► Résistance politique au colonialisme : Vérités dérangeantes sur l’Amérique du Nord (Source Mohawk Nation News)

Page 15 ► Oligarchie financière : La City de Londres, le nid de l’hydre à éliminer

Page 17 ► Résistance politique : La City de Londres, les Rothschild

Page 22 ► Nouvel Ordre Mondial : La Chine adoubée par la City de Londres

Page 25 ► Oligarchie financière : les huit familles derrière le cartel banquier privé international… L’ennemi des peuples a un nom et des visages !

Résultat de recherche d'images pour

Aussi unissons-nous et coordonnons notre réflexion car nous le devons aux générations non-nées, nous leur devons une vie libre et décente que l’oligarchie leur refusera comme elle nous la refuse aujourd’hui comme hier. Dans cette optique, on ne peut plus lâcher le morceau et choper le Bernard/Hydre/Bête/Système au moment il va changer de coquille et quel que soit le N.O.M. qu’on lui prête ;

Comme certaines espèces animales, nous avons deux mécanismes de défense :

  1. On mord le Bernard/Hydre et on ne le lâche plus
  2. On pond nos œufs dedans et notre progéniture se nourrira de sa chair avant d’éclore au dehors et de mordre sans plus lâcher (et ainsi de suite…)

Ce mécanisme de défense est, lui aussi, valable et applicable dans tous les cas, comme nous avons pu établir que nous étions TOUS des colonisés, à des degrés divers.

Pour lutter efficacement aujourd’hui contre l’empire, il convient de lutter contre le fondement même de l’impérialisme occidental qui repose sur un pilier de pouvoir économique et un pilier de pouvoir idéologique étroitement impliqué l’un avec l’autre.

Attaquer ces deux piliers porteurs aura pour résultat à terme, d’effondrer l’empire.

Comment ? Par la prise de conscience et le boycott physique et idéologique tout en amenant des solutions efficaces de remplacement aux institutions oligarchiques qui nous ont été imposées depuis des siècles, l’État étant le rouage essentiel de l’oppression généralisée.

Sinon quoi ? Et bien, la fenêtre d’opportunité va se refermer pour un temps, le Bernie va changer de coquille et avec cela viendra un “nettoyage” de 7 milliards d’humains, les 500 millions restant étant parqués dans des mégalopoles connectées, les fameuses Smart-City, véritables Gattaca/Ghettos technotroniques, tandis que l’élite toujours auto-proclamée vivra dans ses “zones vertes” de luxe, de jouvence et de délires transhumanistes…

À vous de voir si vous voulez rejoindre les cyborgs ou incarner la résistance…

Jo Busta Lally

WWIII AU N.O.M. DU FRIC, DU FLOUZE ET DE L’OSEILLE…

La Grande-Bretagne ne fut jamais “grande” et l’Amérique a été flinguée il y a bien longtemps

VT Editors – 28 septembre 2019 – URL de l’article original ► https://www.veteranstoday.com/2019/09/28/britain-was-never-great-and-america-was-snuffed-out-long-ago/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 dans ► La racine profonde de l’empire: La Banque d’Angleterre et la City de Londres (Est. 1694)

Introduction

La bibliothèque du Congrès des États-Unis a maintenant numérisé les journaux américains de la fin du XIXe à la fin du XXe siècles. Vous pouvez y rechercher des dates de naissances, de décès, des banqueroutes, des analyses d’information, des ventes, des offres, tout ce que vous voulez…

Ceci fut une vaste entreprise et une mine d’or qui révèle bien des choses, laissez-moi vous dire pourquoi.

L’Amérique fut fondée très largement par des fermiers propriétaires d’esclaves qui saisirent l’avantage du travail à plus que bon marché et de vastes étendues gratuites. Mais, en un demi-siècle, le commerce et l’industrialisation ont transféré la plupart des fonctions financières et gouvernementales des États-Unis au même groupe de personnes en Europe qui contrôlait la Royaume-Uni, la France, la Hollande, l’Espagne, toute l’Europe en fait.

Voyez-vous, alors que les “pères fondateurs” tombaient en désuétude, de nouvelles “familles” émergèrent, des noms bien américains comme Astor (Astorga-Séfarade), Cabot (Cabota, séfarade) ou Rockefeller, Bush et même Drumpf.

Pour les fausses familles allemandes comme les Drumpf, de petits fonctionnaires au service des Rothschild, qui géraient les putes pour les mines d’or de Californie et du Yukon, cela les mena à contrôler les titres de propriété des mines d’or et s’affirmèrent plus tard dans la plus grande industrie de trafic au monde, le boum migratoire du XIXe siècle, les prostituées, les Irlandais pour combattre dans la guerre de sécession, plus de prostituées et les esclaves qui remplissaient les voisinages immigrants de New York, de Boston, et une douzaine d’autres villes où vivaient et se développait le crime organisé non par irlandais ou italien, mais de la “Mafia Kazhare Rothschild” (MKR) et qui y vit toujours aujourd’hui.

Quand vous chassez des dates de naissance, de décès, des ventes de terrain, des relations de famille, toutes ces millions de choses que les Américains ont mentionné dans de brèves infos qu’on peut maintenant consulter à la bibliothèque du Congrès, ces familles n’existent pas.

Leur histoire sera une fiction.

Le plus souvent quand on regarde les familles des sociétés secrètes comme les “Skulls & Bones” ou les barons voleurs, on se rend compte assez vite que la richesse émanant des maisons banquières de New York, 100% propriétés européennes, c’est à dire de l’Espagne anciennement séfarade puis de Venise ou de Gêne, puis de Francfort ou d’Amsterdam, vers finalement Londres et toutes possessions des mêmes gens qui contrôlent maintenant la réserve fédérale américaine, la MKR et l’État d’Israël.

On y voit un schéma émerger. L’Ouest, le “Wild West” américain fut développé depuis la ville de St Louis où Kuhn & Loeb des Rothschild, assortissaient les wagons de trains, puis contrôlèrent plus tard les chemins de fer, puis les affaires de l’élevage d’abattage, puis le pétrole et bien entendu le marché des céréales et celui des échanges, des commodités et de la bourse.

Ils furent aidés en cela par Jacob Schiff, qui gérait de fait la banque américaine, JP Morgan et Harriman n’étant que des vitrines / hommes de paille. Derrière, la mystérieuse famille Bush, que certains affirment être du clan nazi “Scherf”, la famille originelle du sionisme mais d’autres personnes qui utilisèrent des sources plus récentes, voit maintenant la famille Schiff comme étant celle à l’origine du sionisme, le Jakob Schiff qui manœuvra la Russie, la Chine et le Japon vers la guerre en 1905, qui amena les États-Unis dans le système de la réserve fédérale, la “Fed” et les 1ère et 2ème guerres mondiales et plus tard, par le biais d’agents, furent mis en place les attentats du 11 septembre 2001 et la guerre contre le terrorisme qui s’en suivit.

[NdJBL : Sur la domination Judéo-chrétienne, suggestion de lecture le PDF N° 44 de 23 pages, exclusivité de ce blog ► Les confessions d’un évêque jésuite, Alberto Rivera]

Guillaume d’Orange, âne juif et homosexuel

Guillaume d’Orange, connu de ses mignons comme “Billy le rose”, était un inconnu hollandais qui fut choisi par les juifs d’Amsterdam avec un objectif particulier en vue. Les juifs avaient été virés d’Angleterre par le roi Edouard 1er en 1290 pour leur usure et parce que plusieurs d’entre eux avaient été condamnés pour sacrifices ayant pour victimes des enfants chrétiens.

Les juifs pensaient que l’Angleterre était un endroit bien juteux et firent plusieurs tentatives pour y regagner droit de cité, ceci incluant le financement d’Olivier Cromwell, qui pensa un moment donner l’Irlande aux juifs en guise de nouveau Sion, une fois l’extermination des Irlandais parachevée. En fin de compte, Cromwell n’autorisa jamais les juifs à revenir en Angleterre, bien qu’il eut pris leur argent.

Les juifs furent les garçons de chambre de l’empire romain. Ils suivirent les légions à travers toute l’Europe, achetant les peuples conquis comme esclaves, particulièrement les filles et femmes celtes et germaines blondes qui se vendaient à haut prix en Europe du sud, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. Ils amassèrent aussi une fortune en prêtant à intérêt (usure) aux officiers et aux soldats romains, sachant que ceux-ci simplement voleraient et pilleraient ce dont ils avaient besoin pour rembourser les emprunts.

La raison principale pour laquelle Jules César envahît alors la Gaule était parce qu’il était endetté jusqu’au cou et que sa famille était en grand danger de banqueroute et de voir ses biens saisis. César se vanta avoir tué un million de Gaulois et d’en avoir réduit en esclavage un autre million, un million de Celtes vendus aux juifs comme esclaves. Ceci fut le pire holocauste de l’histoire de l’Europe et tout ça parce qu’un homme croulait sous les dettes.

À l’effondrement de l’empire romain, les juifs l’eurent dur. La chrétienté et l’islam essayèrent d’arrêter l’holocauste que l’usure avait créé et pendant quelques siècles, les peuples d’Europe eurent un peu de paix et de confort. Mais la découverte des Amériques par les Espagnols donna aux juifs une opportunité en or de retourner à leurs vieilles affaires.

Ils financèrent les navires, il y eut même un bon nombre de juifs participant au premier voyage de Christophe Colomb, des convertis (Conversos), juifs qui prétendaient s’être convertis au christianisme pour des raisons d’affaire. Au temps où Cortez atteignit l’Amérique du Sud, il était submergé de dettes. Même s’il pilla des milliards en or et en argent (en valeur moderne), il mourut pauvre et endetté.

Tout comme au bon vieux temps de l’empire romain, les juifs s’assurèrent que les soldats espagnols n’étaient rien d’autre que leurs bourricots et plus ces bourricots s’endettaient, plus vicieux et génocidaires étaient-ils envers les populations indigènes alors qu’ils essayaient désespérément de voler et de piller suffisamment d’or et d’argent pour payer leurs dettes et pouvoir voir venir.

La conquête espagnole de l’Amérique du Sud laissa l’Espagne criblée de dettes et fournit aux juifs une immense richesse. Comme cela s’est souvent produit au cours de l’histoire en d’autres lieux, les Espagnols tournèrent très hostiles contre les juifs qui les avaient escroqués d’une vaste fortune. Ainsi, les juifs transférèrent leur argent et leur richesse vers Amsterdam où déjà régnait un était d’esprit bien plus libéral.

Les juifs retournèrent au boulot et bientôt l’empire hollandais commença à éclipser l’espagnol et les profits juifs s’envolèrent. Image associée

Mais Amsterdam était toujours sous l’influence du roi d’Espagne et parfois sous occupation espagnole directe. Ce n’était pas une situation idéale.. Mais il y avait un endroit qui était bien au delà de tout contrôle espagnol, qui avait tourné le dos à Rome et qui plus important, était protégé par la mer. L’Angleterre était comme un gigantesque porte-avion au large des côtes européennes. Suffisamment proche pour faire des affaires, mais suffisamment loin pour que la pape et le roi d’Espagne ne puissent pas la dominer. Mais il n’y avait qu’un seul gros problème : les juifs avaient été bannis d’Angleterre.

Arrive Guillaume d’Orange. Le roi catholique James avait irrité les protestants anglais et ceux-ci recherchaient quelqu’un pour le renverser. Ils n’avaient ni les moyens ni l’organisation pour le faire. Les juifs avaient les deux. Mais ils voulaient leur homme sur le trône d’Angleterre, pas n’importe quel protestant. Après tout, ils avaient financé les guerres de Cromwell pour finalement ne rien pouvoir en tirer. Et bien, le reste est histoire. Ce qui est intéressant de voir de ce point de vue est le prix que les juifs tirèrent de leur soutien à l’invasion par Guillaume d’Orange de l’Angleterre, de l’Écosse et de l’Irlande.

L’interdiction pour les juifs de pénétrer en Angleterre fut immédiatement levée ; mais même cela ne fut pas le gros lot. Le gros lot fut la création de la Banque d’Angleterre. Les juifs fondèrent la Banque d’Amsterdam en 1609. Ce fut la véritable première banque centrale du monde. En 1694, Guillaume donna sa charte à la Banque d’Angleterre. C’était une banque privée. Ses actionnaires étaient tous juifs avec des noms espagnols et portugais : da Costa, A Fonseca, A Mendes, A Nunes, A Henriquez, Rodrigues, A Salvador, De Mattos, De Medina. Mais alors même qu’elle était une banque privée, elle commença à agir comme si elle était gouvernementale. Parce qu’elle avait un énorme capital en comparaison avec les banques anglaises résidentes, elle pouvait mener instantanément toute banque anglaise à la banqueroute immédiate.

Elle pouvait le faire en simplement rappelant tous les billets de papier de toute banque anglaise qui lui déplaisait. Comme à cette époque, les billets devaient être garantis par de l’or, la Banque d’Angleterre achèterait simplement tous les billets d’une banque récalcitrante, puis les lui présenterait en même temps lui demandant l’or en retour. Lorsque la banque ne pouvait pas fournir tout l’or demandé, elle serait déclarée en banqueroute et fermée.

La Banque d’Angleterre le fit savoir très vite à tout le monde, une fois fait, elle établit une règle simple : toute banque qui voulait rester dans les affaires devrait déposer une quantité d’or à la Banque d’Angleterre, ou voir ses portes se fermer. Les juifs avaient les banques anglaises sous leur coupe. Dès ce moment, le système bancaire et financier de l’Angleterre et de fait, de l’empire britannique fut, de fait, le système financier et bancaire des juifs.

Pour mettre un coup d’arrêt définitif, en France, à la tyrannie technotronique EnMarche en boycottant les prochaines élections municipales car preuve est faite que les Zélus locaux tournent les pages de l’Agenda21 pour ceux qui sont derrière la réduction de l’Humanité programmée ► Les Zélus locaux tournent les pages de l’Agenda21 !

Dans toute l’île de la Grande Tortue, en torpillant l’Accord-cadre et les élections du 19 octobre prochain ► Canada et imposture coloniale, génocide et ethnocide programmés (Mohawk Nation News)

Partout ailleurs dans le monde, comprendre toute l’importance à formuler cette pensée cruciale à mon sens pour quiconque pense à l’émancipation définitive de nos sociétés de la sclérose criminelle étatico-capitaliste pour enfin parachever notre humanité vraie, profonde et organique dans une société des sociétés affirmant notre être en lâchant prise de la tyrannie de l’avoir et de ses antagonismes factices inhérents.

Étudions, intégrons, et mieux, conscientisons cette nouvelle lecture à notre réalité d’aujourd’hui, qui est d’être capables, TOUS ENSEMBLE, de remplacer l’antagonisme à l’œuvre depuis des millénaires qui appliqué à différents niveaux de la société empêche l’Humanité d’embrasser sa tendance naturelle à la complémentarité, facteur d’unification de la diversité dans un grand Tout socio-politique organique : La société des sociétés.

JBL1960

Source des illustrations du Bernie de ce billet les créations d’Aki Inomata ► https://www.aki-inomata.com/works/hermit/