La plus vieille lettre chrétienne au monde…

A été écrite en Égypte dans les années 230 après Jésus-Christ !

Un document unique au monde.  DR

La plus vieille lettre chrétienne au monde à Bâle ► Source L’Alsace.fr du 14 juillet 2019 ► https://www.lalsace.fr/region/2019/07/14/la-plus-ancienne-lettre-chretienne-au-monde

Extrait de l’article : Elle donne un aperçu unique de la vie quotidienne des premiers chrétiens de l’Empire romain. Et, contrairement à une opinion répandue, elle montre qu’ils n’étaient pas ostracisés et n’étaient pas menacés de persécution…

Et pose toujours la même problématique, soulevée par le Dr. Ashraf Ezzat : Pourquoi ne trouve t’on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Réponse dans MENSONGES PHARAONIQUES !

Cette question, le Dr. Ashraf Ezzat, nous permet non seulement d’y répondre par nous-mêmes ; Mais nous permet de repréciser les choses, à savoir que chacun d’entre nous peut pratiquer sa foi, sa croyance ou sa spiritualité, en son for intérieur pour nous permettre d’enclencher un nouveau paradigme SANS DIEUX NI MAITRES et autant que possible sans armes, ni haine ni violence aux côtés des Natifs et Peuples originaires de tous les continents ► Journée de la haine au Canada par Mohawk Nation News, 1er juillet 2019

C’est pourquoi je vous propose, à nouveau, la lecture la plus téléchargée de mon blog au format PDF, de tous les écrits en français, du Dr. Ashraf Ezzaf (extraits de son livre L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites/Ancient Egypt Knew No Pharaohs nor Israelites, transcriptions de vidéos, traductions d’articles et de ses travaux de recherches) qui ne dit jamais que l’histoire de la bible est une invention. Mais prouve juste que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne. Et qu’il ne faut pas chercher en Égypte ou en Palestine des traces de  l’ Exode ou du Palais de Salomon mais dans le Sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen et on peut se poser la question à la lumière de ce que dit Ezzat si la guerre actuelle au Yémen, guerre qui implique Israël aux côtés de l’Arabie Saoudite, pourrait être une coïncidence ?…

Comment croire au hasard ou à une coïncidence quand le mensonge, les mythes et la falsification sont organisées depuis des millénaires, n’est-ce pas ? La preuve avec cette plus vielle lettre chrétienne qui démontre, pour le moins, que les messages originaux des « dieux, prophètes, messies » ou dans ce cas, de Jésus de Nazareth, auront été totalement dévoyés, enjolivés voire fantasmés ;

Résultat de recherche d'images pour

PDF N° 3 de 68 pages « Traduction de la bible & Falsification historique« 

Présentation par JBL1960 des raisons de ce PDF – Page 2

Histoire, science, mensonge et falsification…

 La tradition orale contre la tradition écrite… Vérité contre mensonge ?

Présentation R71 : Page 3

L’Égypte antique n’a jamais connu ni Pharaons, ni Israélites – Page 5

Les racines juives de la culture takfirie – Page 10

Le Messie Arabe – Page 15

La résolution de l’UNESCO sur Jérusalem : La vérité cachée – Page 21

Pourquoi ne trouve-t-on aucune mention des pyramides d’Égypte dans la bible ? Page 25

Jérusalem, rien de saint à propos de la ville sainte… Page 28

La fuite de la Sainte Famille en Égypte est elle un mythe ? – 21/02/2017 – Page 36

L’esclavage n’était pas une pratique fréquente en Égypte – 7 juin 2017 – Page 40

L’histoire biblique de Joseph coule comme le Titanic – 22 juin 2017 – Page 43

L’histoire de Joseph est un ancien conte populaire arabe – Sept 2017 – Page 47

Dans quelle langue Dieu a-t-il écrit les 10 Commandements – Sept 2017 – Page 51

Pourquoi les Égyptiens ne se convertirent pas en masse après les 10 plaies bibliques ? Nov 2017 – Page 55

La conversion à l’Islam de Muhammad Ali était-elle une décision fondée ? Page 57

M. Trump, Jérusalem n’est pas la capitale de l’Israël biblique – 08/12/2017 – Page 61

Pourquoi Dieu n’a-t-il pas fait naître son fils à Rome ? – 10/10/2018 – Page 65

▼▼▼

Résultat de recherche d'images pour

Et je ne saurais trop vous conseiller tant la démonstration est convergente, d’y adjoindre la lecture des extraits de traductions d’Israel Finkelstein, directeur du Sonia and Marco Nadler Institute of Archeology de l’université de Tel-Aviv et de Neil Asher Silberman, directeur d’interprétation historique pour l’Ename Center for Public Archeology and Heritage Presentation en Belgique et  rédacteurs de la revue “Archeology” : dans “The Bible Unveiled” Touchstone Book, 2001 / La Bible ‘déterrée’ au format PDF N° 89 de 25 pages ► LA BIBLE DÉTERRÉE

“[…] La saga historique contenue dans la Bible, de la libération par Moïse des enfants d’Israël de leur esclavage et de son voyage vers Canaan à la gloire et à la chute des royaumes d’Israël et de Judée, ne fut pas une révélation miraculeuse, mais un très brillant produit de l’imagination humaine. Il fut en premier lieu inventé, comme le suggèrent les récentes découvertes archéologiques, sur la durée de deux ou trois générations, il y a environ 2600 ans…

Ces nouvelles perceptions de la Jérusalem ancienne et des circonstances historiques qui ont donné naissance à la Bible sont dues dans une très large mesure aux récentes découvertes archéologiques. Leurs trouvailles ont révolutionné l’étude de l’ancienne Israël et ont jeté un sérieux doute sur la base historique de telles célèbres histoires bibliques comme les patriarches errant, l’exode d’Égypte et la conquête de Canaan ainsi que l’existence des glorieux empires de David et de Salomon…”

“[…] Mais cela ne veut pas dire que l’archéologie ait prouvé le narratif biblique comme étant véridique dans tous ses détails. Loin s’en faut : il est maintenant bien évident que beaucoup d’évènements de l’histoire biblique ne se sont pas produits dans l’ère particulière décrite ni de la manière décrite. Certains des évènements les plus célèbres de la bible ne se sont même clairement jamais produits.

L’archéologie nous a aidé à reconstruire l’histoire derrière la bible, à la fois au niveau des grands rois et des royaumes, mais aussi au niveau des modes de vies quotidiennes. Comme nous allons expliquer dans les chapitres qui s’ensuivent, nous savons maintenant que les premiers livres de la Bible et  leurs histoires célèbres de l’origine des Israélites, furent codifiées (et à cet égard, composées) en  un lieu et un temps identifiables : la Jérusalem du 7ème siècle AEC.

▼▼

Pour ma part, je rajoute également pour conclure, la lecture du tout premier roman de Zénon « Fin de Règne » (écrit en 2017/2018) ; Tant il nous propose, non des solutions toutes faites, mais la résolution par nous-même de l’équation à plusieurs inconnus du questionnement millénaires sur les origines de l’Humanité qui se trouve sommée de choisir entre résistance ou compromission dans cet ICI et MAINTENANT.

Aujourd’hui constituant la Fin d’un Règne, nous sommes sommés de choisir entre rejoindre les cyborgs qui hanteront les Villes Connectées ou Smart City, actuellement en construction, OU la résistance, la rébellion Internationale, qui s’organise en France, avec ou sans Gilet Jaune surement, mais bien trop lentement…

Fin de règne

« À la veille d’un krach financier majeur, enjeu d’un possible troisième conflit mondial et de la disparition de l’argent liquide, Arthur Schrödinger, chroniqueur pour un journal en ligne de renom, se voit sommé de choisir entre RÉSISTANCE ou COMPROMISSION… » ► Fin de Règne – Roman – Auteur Zénon, TheBookEdition.com

Jugez-en par vous-même : Fin de Règne – 11 – Ordo ad Chaos, page 112

(Nina) Avant tout : il s’agit d’une course contre la montre, fit-elle théâtrale… Tous les individus conscients de cette unité originelle de l’Esprit et de ses propriétés savent, même si « seul le Père connait la date et l’heure », que l’espace-temps propre à ce cycle d’évolution nous est compté. Comme l’eau, qui change d’état pour passer de la terre au ciel, nous sommes destinés à nous revêtir d’une substance toujours plus fine jusqu’à nous fondre enfin dans la lumière indifférenciée… Lors de cette période, une licence nous est accordée pour tout éprouver de la chair. L’objectif est de nous offrir le choix entre d’un côté nous identifier à elle ou, de l’autre, la transmuter. Tu peux regarder ça comme une sorte de test, résuma-t-elle d’une simple image toute l’idée.

(Arthur) Et la division, dans tout ça ? revins-je au fil d’Ariane de ce que nous disions.

(Nina) J’y viens, temporisa-t-elle…

Et bien faisons de même car il ne tient qu’à nous, tous ensemble, d’écrire la suite de l’histoire à l’encre du réel car rien n’est écrit, rien n’est figé, tout peut se transformer, se transmuter pour peu que nous le voulions vraiment. Nous avons absolument le choix de vivre heureux en paix et non de survivre en guerre perpétuelle pour le seul profit d’une mini-élite transhumaniste, raciste, eugéniste et génocidaire, consanguine et dégénérée…

C’est à nous de voir, à nous de choisir = Cyborgs ou Résistants ?

Intelligence Artificielle / Transhumanisme OU profondément Humains ?

JBL1960

Publicités