Le féodalisme électronique est la production d’un esprit de ruche ; Dernier bourre-pif de Dean Henderson à l’oligarchie régnante

Dean Henderson décoche un nouvel uppercut à l’Oligarchie…

Dean Henderson ne change pas de main ► Crochet gauche une claque hebdomadaire à l’oligarchie avec Dean Henderson traduction et compilation R71 version PDF JBL1960 de 136 pages, de 2011 à 2018 – Et décoche un nouveau crochet du gauche au visage de l’oligarchie régnante qui a un N.O.M., un visage et une adresse ► City of London !

Le féodalisme électronique est la production d’un esprit de ruche

Dean Henderson – 18 mai 2019 – URL de l’article original en anglais ► https://hendersonlefthook.wordpress.com/2019/05/18/electronic-feudalism-is-hive-mind-production/

Traduit de l’anglais par Résistance 71 dans Dictature technologique : Esprit de ruche et féodalisme électronique pour le Nouvel Ordre Mondial (Dean Henderson)

Depuis environ les 8 000 dernières années, cette planète a été dirigée par une oligarchie obsédée par sa ligne sanguine consistant en quelques familles. Bien que leur méthodologie d’exploitation ait évolué, leur quête de contrôle absolu sur toutes les ressources de la planète et sur les gens y habitant n’a jamais bougé d’un iota. Ces dernières 40 années, utilisant le leurre combiné du mondialisme et de la technologie, le pouvoir de ces anciens féodaux s’est concentré comme jamais auparavant. Image associée

Si les tablettes d’argile sumériennes sont correctes, vers 6000 AEC, les cultures de chasseurs-cueilleurs mésopotamiennes (NdT : aujourd’hui l’Irak) furent forcées à l’agriculture par des “dieux Annunaki” de qui ces féodaux détiennent leur héritage de ligne sanguine. Pendant des centaines de milliers d’années avant cela, les humains vivaient en société tribales égalitaires, travaillaient environ 8 à 10 heures par semaine pour subvenir à leur mode de vie des plus simples, se déplaçaient et vivaient une existence nomade ou semi-nomade au gré des migrations animales et des saisons et ne s’engageraient que très très rarement dans des formes de “guerre” avec leurs voisins.

Avec l’aventure imposée de l’agriculture, l’humanité fut forcée hors de son “paradis terrestre”. Avec elle vinrent les surplus et les manques, la marchandisation de la terre, des ressources et même des femmes. Un système de classe émergea sous une élite de spéculateurs “banquiers”, qui jouissaient des fruits du travail d’autrui, des paysans, depuis leurs nouvelles cités-états comme Babylone et Ur. Image associéeCette classe riche, fainéante et parasitaire était celle de la ligne sanguine envahisseuse. Ses mains n’étaient jamais sales, mais étaient teintées du sang de ceux qui défiaient leur statut de seigneurs féodaux auto-proclamés. Alors que ces lignées émigraient vers le sud de l’Europe, ils développèrent une grande flotte maritime qu’ils utilisèrent à naviguer autour du monde à la recherche d’autres tribus de chasseurs-cueilleurs qu’ils pourraient piller. Leur richesse augmenta rapidement de tous ces pillages et conquêtes et ainsi vit le jour et s’établît l’empire romain.

Chassés de Rome par l’église catholique, ces banquiers parasites s’enfuirent vers Venise et ses portes sur le monde où ils commencèrent à financer toute une série de guerres à travers le Moyen-Orient et l’Europe, le plus souvent endettant toutes les parties ce qui permit la saisie des biens et richesses sous créance. Ainsi se développèrent les états-nations, essentiellement pour que ces féodaux puissent continuer à diviser les populations et à les piller et les asservir tout en pompant leurs revenus fiscaux.

C’est cette lignée vénitienne de noblesse noire, familles banquières qui signa au XIe siècle la charte de la Magna Carta, établissant alors leur pouvoir géopolitique central à la City de Londres ; ce n’est que bien plus tard que leur Banque des Règlements Internationaux (BRI) de Bâle en Suisse, servit à blanchir la richesse ainsi pillée.

Leurs compagnies des Indes hollandaise et anglaise établirent  tentaculairement l’esclavage et continuèrent de piller leur plantation mondiale de manière exponentielle tout en laissant les producteurs d’Indonésie, du Brésil et du Ghana totalement destitués.

Ils lancèrent leur révolution industrielle en Europe où des paysans appauvris et désaffranchis furent poussés hors de leurs terres vers les usines, propriété des parasites de la lignée. Tout ceci fut fait sous la bannière du progrès. Avec la production industrielle vint le besoin de créer un nouveau culte, celui du matérialisme. On demandait à l’humanité de s’enfermer dans une sédentarité forcenée, de travailler de longues heures dans les boutiques de la sueur industrielle néo-féodales, de s’entourer d’un statut matériel poussant à la possession de ces produits fabriqués dans ces usines et de devenir… possédée.

Au début des années 1990, la table ronde des affairistes emmené par le clan Rothschild a pondu un plan qui exporterait leur modèle d’esclavage industriel de banquier/usine dans le monde entier. Tandis que les zones rurales d’Afrique, d’Asie et d’Amérique Latine étaient maintenues en tant que centres de productions agricoles appauvris pour les riches et la foule européenne de l’élite de la “couronne” (City de Londres), les villes de ces régions tombèrent en premier dans l’esclavage, puis sous le colonialisme et finalement sous le joug de la lignée de la noblesse noire du modèle financier de la fuite du capital, symbolisé par le FMI, et où quelques spécimens de l’élite locale rejoindraient la City de Londres et son pillage en échange de laisser piller les richesses de leur propre pays.

Avec les élections et prises de pouvoir dans les années 1980 de Ronald Reagan et de Margaret Thatcher s’en vint la phase suivante de la concentration (néo)féodale du pouvoir… La privatisation rageuse de tout ce qui restait des domaines publics, de leurs terres et de leurs biens et avoirs. Un nouveau mouvement politique de “libertariens” (NdT: à ne pas confondre avec “libertaire” synonyme d’anarchiste…) fut financé pour promouvoir les idées fascistes de l’école autrichienne d’économie (NdT : suivant les théories de von Hayeck) qui était poussée de l’avant par les (néo)féodaux. Ceci est connu sous le vocable “d’alt right” ou de “droite alternative”.

Le gouvernement devint un vilain mot dans une tentative de discréditer le concept d’État-nation afin que ceux-ci ne gardent pas le pouvoir face à la marchandise libre, le libre-échange et sa capacité pour tous d’être traduit en justice devant la corporatocratie de la City de Londres.

La production fut transférée à l’étranger, essentiellement en Chine. Le capital suivit avec l’avènement du marché euro-dollar contrôlé par la City de Londres et sa finance. La Banque d’Angleterre créa des paradis fiscaux à l’étranger où les membres de la lignée de la noblesse noire et ses appendices tentaculaires mondiaux pouvaient cacher leur vaste richesse.

La “démocratie” (NdT : du moins ce que cette même noblesse noire nous avait habitué à croire que c’était…) fut remplacée par un pouvoir financier toujours plus concentré dans les mains des mêmes suspects usuels, ceux là même qui descendent de ceux qui mirent l’humanité en esclavage depuis la civilisation sumérienne. Tous les partis politiques majeurs devinrent contrôlés par les féodaux, permettant ainsi le commencement de la phase suivante du contrôle.

Non satisfaite de la possession matérielle des masses, la 4ème révolution industrielle a maintenant commencé avec aux commandes les mêmes (néo)féodaux. Elle est connue sous le nom de technologie de 5ème Génération ou technologie 5G ou “l’internet des choses”. Pilotant ce TGV de la 5G, nous trouvons l’agent féodal de la Couronne : SERCO.

(https://resistance71.wordpress.com/2019/03/25/technologie-et-controle-de-la-population-la-5g-outil-du-genocide-mondial-en-cours-et-a-venir-dean-henderson/)

Sous le tout dernier schéma d’exploitation, cette lignée parasite cherche à s’étendre au-delà de la production de possessions consuméristes, vers la création d’une grille de contrôle planétaire qui recherche la production d’un esprit de ruche soumis et toujours plus possédé, qui échangera volontairement l’autonomie pour la facilité.

L’humanité doit être psychologiquement transformée au moyen de la cybernétique en une entité cyborg ayant un esprit collectif de ruche, qui non seulement acceptera la règle de plus en plus féodale et luciférienne des féodaux, mais qui aidera ces satanistes à maintenir leurs familles, amis et relations en ligne avec quoi que ce soit de nécessaire.

Si nous permettons à ceci d’être mis en place, l’humain tel que nous le connaissons cessera d’exister. La mobilité, la créativité et l’empathie seront remplacées par une nouvelle féodalité électronique qui verra chaque individu construire et payer pour sa prison électronique.

Tous ceux qui remplissent avec délectation leur caddie sur Amazon, dénoncent leurs voisins radicaux et démontrent une parfaite soumission au fascisme élitiste recevront une bonne note de crédit social et tous les avantages qui vont avec (NdT : notez bien que ceci se met déjà en place en Chine.. La Chine est le laboratoire humain du Nouvel Ordre Mondial de l’oligarchie parasite et criminelle, ce modèle sera appliqué à l’ensemble de la planète à terme…).

Ceux qui continuent à faire leur propre confiture et leur pain à la maison, qui ramassent leur bois pour l’hiver, qui cultivent leurs jardins (NdT : au propre comme au figuré…) ou qui questionnent et critiquent le modèle néo-féodal, recevront de pauvres notes de crédit social, trouveront que de plus en plus de portes se ferment autour d’eux et seront éventuellement listés pour élimination par la bureaucratie du IVe Reich.

Au bout du chemin, on nous demandera d’accepter une puce électronique implantée dans notre corps, une “marque de la bête” sous la forme d’une RFID*, comme du bétail marqué au fer rouge. Nous serons forcés de prêter allégeance totale aux Vénitiens noirs et leur vision du monde satanique, sous peine d’être exclus du marché, d’être incapables d’acheter ou de vendre.

Beaucoup accepteront de bonne grâce cette RFID (Radio Frequency Identification). Une minorité d’entre nous rejettera ce plan et retournera dans le paradis terrestre, chassant et cueillant, navigant dans les montagnes et les vallées, recherchant sans cesse d’autres bandes de résistants. Finalement, certains choisiront le “paradis”, bon nombre choisiront l’enfer et toutes et tous devront vivre avec leur choix.

Note de Résistance 71 : Nous pensons inutile de préciser quel sera notre choix tant il est évident. Nous nous y préparons depuis quelques années, individuellement et collectivement. Quant à Dean Henderson, il vit depuis des années avec sa compagne dans les montagnes du Montana.
Il n’est pas question d’être pessimiste, mais réaliste. Tout autant, nous pensons que le plan final de l’oligarchie mondialiste peut parfaitement être mis à mal. Une prise de conscience s’élargissant au monde mènera l’humanité vers sa synthèse naturelle historique : la société des sociétés, émancipatrice de notre humanité, pour que nous soyons enfin des humains pleinement réalisés par delà le bien et le mal de la croyance fictive qui nous est imposée depuis tant de siècles sous diverses formes religieuses et sociales.

*RFID ► Nathalie Nevejans, auteur de Traité de droit et d’éthique de la robotique civile (LEH Édition, 2017) sur l’implantion d’une puce (RFID)… dans la main et qui figure dans cet article que je vous ai mis en version PDF ; Résultat de recherche d'images pour

« On peut imaginer que si l’usage de la puce se généralisait dans la société, le législateur pourrait adopter une loi qui l’imposerait pour entrer dans les lieux publics, prouver son identité, payer ses impôts…

C’est le cas aujourd’hui avec Internet, qui est devenu obligatoire dans de nombreuses démarches. » Issu de ce billet ► 28 mars 2019 – France : Dans le magasine TV le + lu, on fait de la pub pour les implants RFID dans la main (Version PDF)

▼▼▼

Nous avons absolument le choix entre les APPARTEMENTS DU FUTUR / SMART CITIES

Ou nous choisir NOUS

Entretien avec Vilma, activiste Maya du Guatemala ; Nos ancêtres depuis leur propre cosmologie produisaient des aliments pour la vie, pas pour le profit. Alors effectivement, c’est inspirant de penser qu’au Nord comme au Sud nous avons ce même désir de générer des relations de pouvoir différentes entre les êtres humains mais également avec la Terre-Mère. Source La Voie du Jaguar du 14 mai 2019

En lectures complémentaires à ce bouleversifiant article de Dean Henderson et en versions PDF, que j’ai toutes réalisées ;

L’Art de ne pas être gouvernéContre le grain, une histoire profonde des premiers États de James C. Scott

La City de Londres ► Au cœur de l’Empire

Compilation des 30 meilleurs articles de Dean Henderson de 2011 à 2018 (Les 8 familles derrière le cartel banquier privé international ; Banquiers suisses, Banque des Règlements Internationaux et la Maison Rockefeller ; La guerre au Yémen est une guerre pour les cartels pétroliers Rothschild/Rockefeller ; La Maison Rothschild ; Facebook la nouvelle tour de Babel ; L’entreprise Crown Castle et la bête du 5G…)

Contre l’agenda oligarchique de dépopulation – Sarkozy et les compteurs intelligents STOP LINKY – GAZPAR & Cie – REFUSONS LA PUCE RFID de Jo Busta Lally

JBL1960

62 réflexions sur « Le féodalisme électronique est la production d’un esprit de ruche ; Dernier bourre-pif de Dean Henderson à l’oligarchie régnante »

    1. Il vire la cravate pour une écharpe noeud pap, Transhu1er, et il va faire méchamment concurrence à Villani !

      Ah…

      J'aime

      1. Ouais, Villani c’était vu à la Mairie de Paris dans un fauteuil…
        Pour lui aussi, rien ne se passe comme prévu…

        J’ai aperçu le Maréchal Hollandouille à la téloche… Wouahhh ! Il est pleine mer…
        Le gars !
        😦

        J'aime

  1. Le Sénat adopte le controversé projet de loi Blanquer modifié

    Malgré l’opposition d’une importante partie du corps enseignant, le Sénat a adopté ce 21 mai le projet de loi Blanquer. La droite, majoritaire, a réussi à introduire plusieurs dispositions pourtant loin de faire l’unanimité.

    Ce 21 mai, le Sénat à majorité de droite a adopté (213 voix contre 95) en première lecture, le projet de loi «pour une école de la confiance», porté par le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer. Le texte prévoit, entre autre, l’abaissement à trois ans, dès la rentrée prochaine, de l’âge de l’instruction obligatoire. Le Sénat a fait néanmoins disparaître une des mesures controversées qui ouvrait la voie à la fusion entre collèges et écoles primaires au sein d’un nouveau type d’établissement «des savoirs fondamentaux».

    Pour autant, d’autres dispositions, loin de faire l’unanimité au sein de la classe politique, ont été ajoutées par la droite comme la retenue sur les allocations familiales pour lutter contre l’absentéisme ou encore l’interdiction des signes religieux ostentatoires pour les parents accompagnateurs lors des sorties scolaires. Les parlementaires vont devoir désormais s’accorder sur une version commune, dans l’optique d’une adoption définitive de la loi.
    Des dispositions qui fâchent

    Parmi les points qui suscitent l’inquiétude des enseignants figure l’article premier. Le devoir d’exemplarité et de neutralité du professeur y est rappelé et consacré. Au Sénat, le 15 mai, la sénatrice communiste (PCF) de Seine-Maritime, Céline Brulin, avait estimé que cet article visait à «encadrer la liberté d’expression des personnels [qui] constatent des pressions hiérarchiques, des phénomènes que nous n’avons pas connus par le passé».

    D’autres points sont également contestés comme l’article 14, accusé de précariser davantage le métier avec le recours à des surveillants (assistants d’éducation) pour pallier le manque d’enseignants titulaires. «C’est une loi qui va une fois de plus casser l’éducation nationale», s’insurgeait un manifestant le 14 mai.

    Une enseignante en école maternelle, interviewée par RT France, constate «des gens qui arrivent par Pôle emploi ou par agences d’intérim». Elle prend l’exemple, dans son établissement, d’un professeur au contrat court d’une durée d’une année, ne bénéficiant pas du même salaire et des mêmes droits, ne sachant toujours pas s’il sera reconduit la saison prochaine. Or, l’article 14 confirmerait, selon les principaux syndicats, le recours de plus en plus massifs aux contrats précaires. L’article, selon le ministère de l’Education nationale ambitionnerait plutôt de «diversifier socialement le recrutement» des professeurs et de «susciter de nouvelles vocations».

    Le 8 avril, dans une lettre aux airs d’ultimatum adressée au ministre de l’Education nationale, les professeurs avaient menacé de grèves, ou de «boycott» des examens nationaux (en envisageant notamment d’accorder «la note maximale à toutes les copies»), dans le cas où les réformes litigieuses seraient maintenues.
    https://francais.rt.com/france/62271-senat-adopte-controverse-projet-loi-blanquer-modifie

    =*=
    Rappelez-vous que le Blanquer était un Bilderberger2018 !

    Bon, on va pas chialer pour l’Éducation Nationale qui formate les cerveaux des mômes pour en faire de futurs zombies !
    Et donc, grâce à Blanquer, dès l’âge de 3 ans !
    Voilà, ça c’est fait, y va pouvoir cocher la case fait dans son agenda oligarchique de dépopulation, lui !
    JBL

    J'aime

  2. Pour info de la part de biquette sur LME ► https://lesmoutonsenrages.fr/2019/05/21/dangereux-mais-discret-le-compteur-linky-prend-de-lampleur-dans-nos-foyers/#comment-678341

    En Vendée, nous avons eu trois cas de membres de notre collectif qui ont refusé fermement le Linky après une panne sur leur compteur classique et qui ont obtenu le remplacement de leur compteur par un compteur blanc électronique ( CBE ). Il n’ y a donc eu aucune obligation pour ces opposants de remplacer leur compteur non-connecté en panne par le Linky!
    Bon courage!
    le CSL LRY
    De : « anti linky »

    Envoyé: Lundi 20 Mai 2019 12:40:20
    Objet: Re: [reseau_nat_anti_linky] témoignage re-pose ancien compteur
    Bonjour ! Nous en avons réussi plusieurs de sauvetages de ce type ici, sur des compteurs classiques en panne. Et à cette occasion nous avons eu la surprise de voir le technicien Enedis arriver avec des compteurs « normaux », parce que, nous a-t’il dit, ils étaient informés du refus du linky par les usagers concernés.

    NON ça veut pas dire OUI, jamais !

    J'aime

    1. Normal, ce n’est absolument pas une obligation contrairement à ce qui nous est dit et répété.

      Merkel ne l’a imposé qu’aux grandes entreprises, rien pour les TPE/PME ni pour les particuliers.

      D’autres pays d’Europe ont aussi refusé Linky pour l’ensemble des installations.

      Il n’y a qu’en France que nos Zélites fayotent en cherchant à nos imposer la totale afin de mieux nous surveiller H24, et ce d’autant plus que cela fait rentrer tout plein de sous chez EDF qui sans cela pourrait déposer le bilan.

      Pour une entreprise de petite taille, y compris de 2000 ou 3000 salariés, l’URSSAF ou le Fisc l’aurait mise d’office en liquidation judiciaire… mais là, il faut sauver le soldat EDF et aussi le démenbrer entre nucléaire et les autres branches ; afin que les cons tribuables épongent le nucléaire, sans écarter un possible accident majeur.

      Par ailleurs c’est bon pour la croissance des incendies (des granges prennent feu à cette saison alors qu’il ne doit pas rester beaucoup de foin) et les nombreux accidents routiers (entre le brouillard d’ondes et les pannes aléatoires de l’électronique embarquée de plus en plus présente et complexe).

      J'aime

      1. De plus, le courant est tellement pollué par les CPL, que l’on voit de plus en plus de redresseurs sur les pylônes EDF (matériel à aillettes accroché en haut des pylônes).

        J'aime

      2. Notre Dame…avec starter …

        Le projet de l’Ile de la Cité, date de février 2015 en fait !

        J'aime

  3. Merci à reg qui me refile cette info sous mon billet « PROJET FNAC DARTY = NON MERCI !

    Un implant cérébral traduit des pensées en mots

    Il est désormais possible de traduire directement les pensées humaines en mots grâce aux technologies numériques, indique une étude menée par des scientifiques de l’Université de Californie. Selon cette nouvelle étude, l’activité électrique dans le cerveau peut être décodée et utilisée pour synthétiser la parole.

    Il s’agit d’une technologie qui pourrait redonner la parole aux personnes souffrant de graves troubles du langage.

    Durant leurs expériences, les scientifiques ont demandé à des sujets de lire plusieurs centaines de phrases à voix haute. Ils ont ensuite enregistré les signaux du cerveau grâce à des électrodes. « L’étude ne cherchait pas à transformer des pensées abstraites, mais bien à comprendre les instructions concrètes envoyées par le cerveau aux muscles du visage et à déterminer, à partir de cela, quels mots ces mouvements formeraient », expliquent les scientifiques.
    Potentiel

    « La technologie en est encore à ses débuts », souligne Edward Chang, directeur de recherche, neuroscientifique à l’Université de Californie. « Mais pour la première fois, cette étude démontre que nous pouvons générer des phrases parlées entières basées sur l’activité cérébrale d’un individu. Grâce à cette technologie, nous devrions être en mesure de construire un dispositif cliniquement viable chez les patients souffrant de perte de la parole. »

    Dans un premier temps, une électrode est implantée dans le cerveau pour enregistrer les commandes électriques qui contrôlent l’organe de la parole. L’analyse audio directe permet de déterminer les muscles et les mouvements impliqués lors de l’acte de parole. Ces mouvements sont incorporés dans une sorte de modèle virtuel du système vocal de la personne. Les chercheurs cartographient ensuite l’activité cérébrale dans le modèle virtuel à l’aide d’un système d’apprentissage automatique.

    « Le discours de synthèse qui en résulte, même s’il n’est pas totalement clair, est certainement intelligible. Avec une configuration correcte, on aboutit à la production de 150 mots par minute pour personne qui est incapable de parler. »

    « Nous avons encore du chemin à faire pour imiter parfaitement le langage parlé », soulignent les chercheurs. Néanmoins, les niveaux de précision atteints constituent une amélioration incroyable de la communication en temps réel par rapport à ce qui est actuellement possible.

    « La collecte de ces données d’enregistrement du cerveau et de la parole pourrait se faire de manière préventive dans les cas où un accident vasculaire cérébral ou une dégénérescence est considéré comme un risque », précisent les scientifiques.
    Lecture cérébrale

    « Divers troubles neurologiques peuvent endommager ou détruire le langage d’un patient », expliquent les chercheurs. « De nombreux patients utilisent actuellement des applications utilisant les mouvements de la tête ou des yeux pour former des lettres. Cependant, cela nécessite un travail particulièrement intensif. «

    Dans la prochaine phase de l’étude, les scientifiques espèrent également trouver une solution pour les personnes qui n’ont jamais été en mesure de communiquer verbalement. Ils souhaitent également améliorer de manière significative la qualité de leur technologie.

    Les chercheurs soulignent enfin que leurs systèmes ne sont pas assimilables à une lecture de l’esprit. Il s’agit d’une lecture cérébrale, précisent-ils. L’étude n’a surveillé que les régions du cerveau qui orchestrent les mouvements de l’appareil vocal lors d’un discours conscient.

    Vu sur fr.express.live Source ► https://www.alterinfo.ch/2019/05/01/un-implant-cerebral-traduit-des-pensees-en-mots/

    J'aime

  4. Encore l’Art de la MANIPULATION des MASSES, bien ciselé…afin de bien implanter l’idée aux personnes et que ce fait devienne une EVIDENCE…

    Cassons cette égrogore mortelle !

    https://www.lepoint.fr/societe/les-etres-humains-rejoignent-quelques-villes-les-plus-grandes-22-05-2019-2314292_23.php

    Sinon, nous serons bientôt tous zombifiés sans possibilité aucune de revenir en arrière, d’autant qu’en plus les villes métropoles qui deviennent tentaculaires, artificialisent les sols et les rejets, notamment d’eaux usées sont traités à l’ancienne, les vieilles STEPs où certains déchets n’ont jamais été traités (cf médicaments) + débordements en cas d’orages avec déversement d’eaux grises.

    La solution simple, beaucoup moins onéreuse et en plus écologique existe, mais il y a probablement un problème de ruisselement dans les bonnes poches de quelques zélites et afidés…

    Les roseaux, joncs et autres plantes d’eau, connaissent pas nos « zautosélus » 1ers de cordée ???

    J'aime

    1. Sous titre de l’article = Pour Robin Rivaton, la métropolisation est inéluctable, mais il faut lutter contre la crise du logement et la fracture entre urbains et ruraux.

      P’tin, quand on vous dit / prouve que l’objectif absolu c’est la SMART CITY, c’est l’objectif de l’Agenda oligarchie initié (c’est le mot) sous Sarko, puis Hollandouille (avec le projet de l’île de la Cité, selon les mots même de la Fraise des Bois = possible que dans le cas d’un événement destructeur majeur = donc ça c’est fait) et que doit, absolument parachever Transhu1er = c’est ça sa mission !

      Ché pu comment le dire…
      JBL

      J'aime

      1. P’têtre que ça passerait mieux via un vaxin (fôte volontaire), on remplace l’alu par l’argent (le métal) c’est un meilleur conducteur !!!

        J'aime

  5. Encore une merveille de nos 1ers de cordées !

    https://www.lepoint.fr/justice/alain-bauer-et-rachida-dati-vises-dans-un-volet-annexe-de-l-affaire-ghosn-21-05-2019-2314129_2386.php

    Sont prolifiques en conneries et escroqueries XXXL…

    Le visage de Dati reflète de plus en plus sont âme noire.

    Il est URGENT de les regrouper tous, et de les PARQUER comme des bestiaux, avec entraves pour que CESSE cette destruction massive et volontaire de notre planète.

    Ah, ça ressemble étrangement aux modèles du passé qu’ils avaient mis en place pour la plèbe, les colonies soviétiques et les camps de vacances (pardon travail : Arbeit macht Frei), mais selon eux, ce sont les français d’en bas qui pensent mal, voient tout en noir, et sont conpis !

    Pourtant ils NOUS METTENT tous les JOURS devant les YEUX leur PLAN et nous sommes comme sous hypnose, en léthargie !

    Sonnons la fin de la récré, et mettons les tous hors d’état de NUIRE et DEFINITIVEMENT.

    J'aime

      1. T’as raison, c’est encore pire..

        Pour les réveiller, il faut quoi, du 5G, 6G ou du 400 000 volts THT de chère EDF / ENEDIS ?

        Ah, non, ça, c’est pour les crâmer à plus ou moins longue échéance, un peu comme la différence de thermostat d’un four …. AIE !!!

        J'aime

      1. Sans oublier qu’il y avait de la discorde en Macron / Jupiter et Carlos qui se prenait aussi pour un Dieu…

        J'aime

      1. « en même temps » vu ceux qui sont arrivés comme des criquets sur le continent Américain (Nord, Central et Sud) ; entre les 1ers avec Cristobal, puis les autres vagues essentiellement anglo-saxonnes avec la mise au vert des prisonniers acceptant d’aller à l’aventure, on ne pouvait pas s’attendre à beaucoup d’intelligence !

        La seule chose qu’ils connaissaient la force, la seule chose qu’ils comprennent bien actuellement c’est la possibilité de port d’armes dont ils usent et abusent.

        Idem en Australie, même fait de départ, même problème à l’arrivée.

        CQFD.

        J'aime

  6. Les chargeurs de véhicules électriques sont vulnérables au piratage

    Kaspersky Lab a découvert une faille dans les chargeurs de véhicules électrique permettant d’accéder aisément au réseau domestique sur lequel il est connecté.

    L’entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, Kaspersky Lab a découvert des vulnérabilités dans les chargeurs de véhicules électriques permettant de pirater le réseau domestique.
    Une vulnérabilité dans les chargeurs de voitures électriques

    Nous savons depuis longtemps que des ordinateurs et les réseaux informatiques sont vulnérables aux attaques de pirates informatiques. De nombreuses alertes ont aussi été données sur les objets connectés dont la sécurité laisse souvent à désirer et ouvre une porte aux hackers. Il faudra aussi désormais se méfier des chargeurs de véhicules électriques si l’on en croit l’alerte donnée par la multinationale russe spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information et très connue des particuliers pour son antivirus très fiable.

    La modernité des véhicules électrique cache parfois un prix à payer en termes de sécurité. Selon les experts en sécurité de Kaspersky Lab, le chargeur de véhicule électrique d’un constructeur très connu présente une faille informatique majeure. Cette vulnérabilité aux cyberattaques permet à des hackers de pouvoir accéder facilement au réseau domestique auquel est relié le véhicule connecté.

    Une découverte qui relance le débat sur la sécurité de ces véhicules. Les conséquences d’un tel piratage pouvant se montrer dramatique pour les victimes des hackers. En plus de pouvoir accéder à toutes les données et aux objets connectés sur le réseau domestique, les pirates informatiques peuvent utiliser des ransomware pour exiger de l’argent (comme dans cet hôpital pris en otage) ou bien encore utiliser cette vulnérabilité pour lancer des attaques massives contre des sites web. Heureusement, que Google planche sur une solution contre ce genre d’attaques DDoS.

    Possibilité pour les pirates de créer un incendie à distance

    Les spécialistes en sécurité de Kaspersky Lab insistent aussi sur le fait qu’un tel piratage permettrait aux hackers de régler au maximum le courant de charge du véhicule électrique et de créer une surcharge pouvant mener à un incendie ou une explosion de la batterie de la voiture. Les experts en sécurité ont indiqué toutefois avoir transmis au constructeur la faille qu’ils ont découvert afin que celui-ci puisse la corriger rapidement. La marque en question n’a toutefois pas été précisée.

    L’entreprise russe spécialisée dans la sécurité informatique rappelle qu’il est important d’utiliser des mots de passe complexes pour les objets connectés. Les experts insistent sur le fait que 94 % des attaques sur l’Internet des Objets sont le fait de logiciels d’attaque par force brute qui peuvent facilement et rapidement découvrir un mot de passe trop simple. Pensez aussi à changer systématiquement les mots de passe par défaut du constructeur.

    https://www.presse-citron.net/les-chargeurs-de-vehicules-electriques-sont-vulnerables-au-piratage/

    J'aime

    1. La voiture électrique pour tous !?! NON MERCI, aussi…

      Déjà que mon compteur intérieur Landis & Gyr lorsqu’il passe en heure creuse, ou pleine, fait un bruit de disjoncteur accompagné d’une micro-coupure d’électricité…

      JBL

      J'aime

      1. La voiture électrique en plus de :

        – la location de la batterie ;
        – la très faible autonomie ;
        – rouler à 50 kms / h de moyenne avec le vent dans le dos ;
        – un prix exhorbitant ;

        Aucun avantage pour l’usager.

        J'aime

      2. Fais le désinstaller !

        AUCUNE obligation selon le droit européen, sachant qu’il est au dessus du droit français…

        J'aime

    2. Ben ouais, ça n’a jamais été fait pour être sécurisé !

      Quant aux incendies, ils peuvent être créés sans intervention une fois le compteur posé par un « technicien » qui n’a AUCUNE formation en électricité, les installations anciennes qui ne sont pas aux normes et/ou avec des câbles (et autres matériels) défectueux…

      Sans oublier la soupe d’ondes dense dans lequel sont ces équipements, et les interférences générées.

      C’est bon pour la CROISSANCE de nos primes (quel mot Prime) d’assurance !

      Pis, en passant ça peut aussi libérer du foncier pour les zélites et leurs copains…ça peut aller beaucoup plus vite qu’avec les syndics qui encaissent les charges de copropriétés et qui ne font pas l’entretien, de plus en plus fréquent en centre ville pour les copropriétés privées.

      J'aime

      1. @Roseau = Mon compteur électrique L&G est tout blanc, il n’est pas vert anis, et de plus c’est « normal » qu’on l’entende passer de HC à HP par contre ce qui l’est moins, c’est qu’une petite baisse de tension l’accompagne. Pour autant, il est quasi neuf, il n’a que 10 ans…
        Et il n’est pas question que les gonzes d’ENEDIS viennent chez moi, car y vont me le changer, direct, pour un Linky sinon !
        Hé hé Nein, Niet, No, NON quoâ…
        Je vais pas faire rentrer le loup dans la bergerie…
        Zattendent que ça !
        JBL

        J'aime

    1. Tiens y’avait ça en lien : Dans le cadre de son système très controversé de «crédit social», l’Empire du Milieu expérimente dans certains comtés des mesures visant à embarrasser les citoyens qui déclarent aux autorités être insolvables.

      La sonnerie de téléphone de «la honte» n’est pas toujours celle à laquelle vous pensez. Dans le cadre de son système très controversé de «crédit social», la Chine expérimente dans certaines régions du pays la mise en place d’une sonnerie de téléphone spéciale pour les citoyens endettés, placés sur la liste noire du gouvernement. Ces «Laolai» sont des «mauvais payeurs» qui traînent quelques crédits sur le dos et subissent en conséquence restrictions et humiliations quotidiennes du fait de la volonté des dirigeants communistes.

      Depuis 2014, le gouvernement communiste peaufine un système de «crédit social», qui évalue le quotidien des citoyens chinois afin de sanctionner les «mauvais» sujets de l’Empire du Milieu et récompenser les plus vertueux. Puissant instrument de coercition sociale, qui s’appuie sur le big data pour la collecte de données, le système de notation chinois prive les citoyens «discrédités», inscrits sur la liste noire du parti communiste, de contracter un prêt bancaire, d’acheter un appartement, de prendre l’avion ou encore d’emprunter les lignes ferroviaires du pays. Selon le rapport du Centre national d’information sur le crédit, la Chine a empêché l’année dernière 17,5 millions d’achats de billets d’avion et 5,5 millions d’achats de billets de train par lesdits citoyens «discrédités».
      La sonnerie de «la honte» pour les citoyens endettés

      À l’est du pays, dans le comté de Guanyun, certaines entreprises de télécommunications, en collaboration avec les tribunaux locaux, attribuent une sonnerie spéciale pour les habitants endettés, qui prévient les personnes cherchant à les joindre qu’ils sont sur le point de contacter un citoyen fiché. Au diable les sonorités d’attente classique. Cette fois, le bip traditionnel laisse place à un message vocal enregistré plus qu’embarrassant pour le citoyen endetté. Selon l’agence de presse publique Xinhua, le message sonore d’attente est tel: «La personne que vous être en train d’appeler a été placée sur une liste noire par le tribunal du comté de Guanyun. Veuillez s’il vous plaît exhorter cette personne à remplir ses obligations légales. Les employés du tribunal apprécient votre soutien. Merci!» ► http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/la-chine-attribue-une-sonnerie-de-telephone-speciale-aux-citoyens-endettes-20190521

      May beaucoup encore, estiment que la solution est dans La Route de la Soie, alors que le Bernie, qui vient de lâcher Theresa en rase campagne veut arriver à pied par la Chine ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/03/le-bernie-veut-aller-a-pied-jusquen-chine/

      J'aime

      1. Y’a un truc plus ou moins équivalent, existant toujours en Allemagne, qui avait été mis en place par la Stasi.

        Si par exemple, tu es en retard sur ton paiement de FAI, et que tu veux louer un logement, ça te sera refusé, car le bailleur reçoit ces informations de la base centrale des mauvais payeurs.

        Deutschland Uber Alles !

        Et, si Merkel en profitait pour aller rejoindre May dans sa future retraite ?

        J'aime

      2. Oui, ce sont d’ailleurs des « hommes en noir » d’une société de recouvrement…J’avais vu un reportage il y a au moins 7 ans.

        Et, malgré tout ça, des gueux sont près à suivre résignés ce que leur demandera la mafiacratie.

        J'aime

      3. Le plus malheureux du bouzin, c’est que l’Argent n’a strictement AUCUNE VALEUR, uniquement la confiance idiote qu’on lui donne.

        Hop, à la trappe ce poison !

        T’imagines nos mafiocrateux devoir se servir de leurs 10 doigts pour subvenir à leurs besoins, à part pour prendre un petit four ou une coupe de Champ…

        Ce sont bien les mafiocrateux qui seraient des RIENS !

        J'aime

  7. Prochaine étape, une puce à chaque orifice, pour notre bien !

    Pis, y’en a qui n’ont toujours pas compris….des morts vivants ces gens.

    J'aime

    1. Comme tu dis, tiens, y’avait pire en lien dans cet article du Coiffeur de ses Dame, pour qui se donne la peine de lire, hein ?

      En Chine, un incroyable «Big Brother» pour trier les bons et les mauvais citoyens

      ENQUÊTE – Le Parti communiste chinois, qui s’immisce déjà dans le quotidien des citoyens, met au point un dispositif pour récompenser les «bons» sujets et punir les «mauvais», en collectant des données dans tous les domaines de leur vie. Fondé sur les nouvelles technologies, «le système de crédit social» doit être opérationnel en 2020 ► http://www.lefigaro.fr/international/2018/04/19/01003-20180419ARTFIG00286-et-la-chine-crea-big-brother.php

      Le gouvernement, comme le parlement-qui-ment, français n’oseraient jamais, eux !
      Ahum !

      J'aime

      1. Tu sais, en France la mafiacratie qui nous dirige, a déjà tout plein d’infos dans sa besace, largement plus que ce que le citoyen ordinaire imagine.

        1 petit en passant, depuis le 1 janvier 2018, soit 18 mois, chaque fin de mois, les banques sont tenues de communiquer l’ensemble des relevés bancaires à Bercy…

        Ce n’est ni BFM, ni le clown Jova qui en parlent !

        De même, qu’en ce moment, la cpam cherche à nous faire adopter le dossier médical partagé, et de force, relance sur relance.

        Cette même cpam qui vend (ou donne) nos infos à certains labos pour toutes sortes de dépistages…

        J'aime

    1. Bonjour les commentaires sous l’article…

      Bon, c’est en lisant l’article que j’ai vu qu’il y avait eu une « attaque » à Lyon, juste avant le direct de Macron sur YT…
      RoooOooor… Quel timing hein ?

      Oui, je sais, on va encore dire que je suis une vilaine konspi !
      Pas grave.
      JBL

      J'aime

      1. Faut bien varier le pitch, parce que …. ça se voit comme le nez au milieu de la figure !

        J'aime

    2. La Chine fait partie du NVO, donc elle l’ a le pouvoir de le faire elle-même avec ses hackeurs
      La France va installer la 5G chinoise Huawei, la smart grid française sera contrôlée par la Chine

      J'aime

      1. @efz = Oui, cela ne fait aucune doute, c’est du reste ce que je développe dans nombre de mes billets : La Chine ne fait que suivre le cursus que lui a imposé la City de Londres depuis les deux guerres de l’opium du XIXe siècle, qui l’ont dévastée. Elle a été érigée en modèle pour l’infrastructure de contrôle des populations à étendre à l’humanité. L’ingénierie sociale élitiste et eugéniste est une fois encore à l’œuvre derrière le “modèle” chinois.

        Cela ne veut bien évidemment pas dire que l’ensemble du peuple chinois est derrière ce projet comme l’ensemble du peuple américain n’est pas derrière le projet du Nouvel Ordre Mondial hégémonique ; mais l’ensemble de ces populations est suffisamment distrait, suffisamment endoctriné, pour ne pas vraiment se rendre compte de ce qui se passe et de ne réagir que par “patriotisme” pavlovien..

        Espérons pour l’humanité que la Chine, finisse par s’éveiller… Dans le bon sens ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/06/03/le-bernie-veut-aller-a-pied-jusquen-chine/

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s