Extension ou Communication, Paulo Freire, 1969 (Version PDF)

Résultat de recherche d'images pour

Extension ou Communication de Paulo Freire, 1969 publié lors de son exil au Chili par de larges extraits de traduction de Résistance 71, avril 2019

PDF N° 94 de 13 pages

50 ans après, Paulo Freire résiste encore…

Et nous permet de faire de même ; J’ai compilé dans ce dernier PDF, les traductions en français réalisées par le toujours excellent Résistance 71 qui traduit sans relâche ;

Et alors que d’autres nous appellent à négocier avec le pouvoir oppresseur en place ; ICI.

Par de larges extraits cet essai de l’éducateur brésilien Paulo Freire qu’il rédigea en 1969 peu avant sa « Pédagogie des opprimés », cet essai représente le second volet de la genèse de son œuvre phare pédagogique.

Dans cet essai il est question d’extension [de zone rurale] et de la communication à véritablement employer pour communiquer avec les paysans des zones impliqués. Ceci est un exemple lié à la nature agraire de la société brésilienne de cette époque, mais est parfaitement adaptable, intégrable plutôt, à toute conjoncture socio-politique.

Dans cet essai il mentionne certains thèmes clef qu’il développera plus avant dans sa « pédagogie des opprimés » :

« Les êtres humains sont humains parce qu’ils existent dans et avec le monde. Cette existence implique une relation permanente au monde aussi bien qu’une action exercée sur celui-ci. Ce monde, parce que c’est un monde d’histoire et de culture, est un monde d’hommes et de femmes, pas seulement un monde de “nature”. »

« […] Le véritable humanisme qui sert les êtres humains, ne peut en aucun cas accepter la manipulation sous quelque forme que ce soit. Pour l’humanisme, il n’y a aucune autre voie que celle du dialogue. S’engager dans le dialogue, c’est être véritable. Pour le véritable humanisme, s’engager dans le dialogue n’est pas s’engager sans implication réelle. « 

« Avec le dialogue, l’invasion culturelle ne peut pas exister. Il n’y a pas de manipulation dialogique ni de conquête, cette démarche est impossible. Ces termes sont exclusifs l’un de l’autre. »

« L’éducation est communication et dialogue. Elle n’est pas le transfert de connaissances, mais la rencontre de sujets en dialogue à la recherche de la signification de l’objectif de savoir et de penser. »

Résultat de recherche d'images pour

Voici la conclusion de cet essai de Paulo Freire qui comme souvent, et particulièrement pour moi fait sens, page 11 et 12 du PDF :

C’est pourquoi je dis que “l’Éducation en tant que pratique de la liberté” n’est pas un transfert ou une transmission de connaissance ou de cultures. Ce n’est pas non plus l’extension de la connaissance technique. Ce n’est pas le fait de déposer des rapports ou des faits chez l’élève. Ce n’est pas la “perpétuation des valeurs d’une culture donné”. Ce n’est pas “une tentative d’adapter l’élève au milieu.”

Je vois l’Éducation comme une “pratique de la liberté”, par-dessus tout comme une véritable situation épistémologique.

[…]

C’est pourquoi le dialogue en tant que partie fondamentale de la structure de la connaissance a besoin d’être ouvert à d’autres Sujets (personnes) dans le processus cognitif. Ainsi la classe n’est pas une classe au sens traditionnel du terme, mais un lieu de rencontre où la connaissance est recherchée et non pas où elle est transmise. […] L’Éducation est un acte cognitif permanent. Les éducateurs ne doivent jamais permettre d’être bureaucratisés en usant d’explications redondantes, prétentieuses et mécaniques.

[…] La fausse conception de l’Éducation comme étant fondée sur le dépôt de “rapports” dans l’esprit des élèves, de ceux qui s’éduquent, est un obstacle de base à la transformation. C’est une conception antihistorique de l’Éducation. Les systèmes éducatifs fondés sur cette conception s’entourent de “barricades” qui inhibent immanquablement la créativité. Celle-ci ne peut en aucun cas se développer dans un formalisme creux, mais au sein d’une praxis humaine, d’humains reliés entre eux dans le monde et avec le monde. Dans cette praxis, action et réflexion s’illuminent mutuellement l’un l’autre.

[…]

Si les agronomes-éducateurs sont vraiment capables de communier avec les paysans, de “proclamer” le monde avec eux. S’ils sont vraiment incapables de croire en ces derniers, de communier avec eux, ils seront au mieux, de bien froids techniciens. Ils seront probablement des technocrates ou même de bons réformateurs ; mais ils ne seront jamais des éducateurs qui feront sortir des transformations radicales.

Résultat de recherche d'images pour

Vous pouvez retrouvez en lecture, téléchargement et/ou impression gratuits toutes les autres versions PDFs que j’ai réalisées ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/ et je tiens à remercier tous les anonymes qui relayent eux-aussi sans relâche ces PDFs en les liants à une illustration choisie qu’on peut ainsi trouver sur le web, le Grand Gogole doit en cauchemarder !

À lire, relire, ou découvrir en miroir pour aveugler l’oligarchie régnante, un chouïa aux abois et qui n’en est que plus dangereuse et embraser, par effet loupe, tout l’empire ;

L’Éducation comme pratique de la liberté, Paulo Freire

La Pédagogie des opprimés, Paulo Freire

Un bref manifeste pour un futur proche de Francis Cousin

Manifeste pour la société des sociétés de Résistance 71

Les Chroniques de Zénon

Tract Gilets Jaunes pour redonner tout le pouvoir aux Ronds-Points

JBL1960

 

Jeudi 25 avril 2019 ► Nouvelle Page ► Les Indispensables de Paulo Freire

Publicités

3 réflexions sur « Extension ou Communication, Paulo Freire, 1969 (Version PDF) »

Répondre à jo Busta Lally Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s