L’essentiel du Pr. Antony C. Sutton en versions PDF revues et corrigées par Jo Busta Lally en mars 2019

Conseil aux Gilets Jaunes et ses sympathisants ;

« Arrêtons le cycle du pillage et de la récompense immorale et les structures élitistes s’effondreront »

Voici la conclusion de l’ouvrage (chapitre 12) « Wall Street et la montée en puissance d’Hitler » du Pr. Antony C. Sutton, qui se veut aussi être une conclusion sur son œuvre trilogique sur « Wall Street » ; le tout en gardant présent à l’esprit que ceci fut écrit par Sutton en 1977, il y a donc 42 ans !… Regardez et analysez le monde d’aujourd’hui à la lumière de ses conclusions d’il y a plus de trente ans… Sutton est l’exemple même de la véracité de la formule qui dit qu’il faut connaître le passé pour comprendre le monde d’aujourd’hui et anticiper celui de demain.

▼▼▼

[…] Ce que l’histoire révisionniste nous apprend réellement est que notre volonté en tant que citoyens individuels à abandonner le pouvoir politique à une élite a coûté au monde environ 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1975. Ajoutons à cela la misère non-dite des camps de concentration, des prisonniers politiques, de la suppression et de l’oppression de ceux qui essaient d’amener la vérité au grand jour.

Quand cela s’arrêtera-t-il ? Cela ne s’arrêtera pas tant que nous n’agissons pas selon un axiome très simple : que le système du pouvoir ne continue que tant que les individus veulent qu’il continue et cela continuera seulement tant que les individus essaient d’avoir quelque chose pour rien. Le jour où une majorité d’individus déclarera ou agira comme s’ils ne voulaient rien du gouvernement, déclarera qu’elle s’occupera elle-même de ses intérêts et de son bien-être, alors ce jour-là les élites du pouvoir seront finies. La tentation attractive “d’aller avec ces élites du pouvoir” est l’attraction vers le quelque chose pour le rien. C’est l’appât. L’establishment offre toujours quelque chose pour le rien : mais ce quelque chose est toujours pris à quelqu’un d’autre, soit comme impôt, taxe ou pillage et donner quelque part d’autre en échange de soutien politique.

Les crises et guerres périodiques sont utilisées pour obtenir un soutien pour des autres cycles de pillage-récompense, ce qui a pour effet de resserrer le nœud coulant autour du cou des libertés individuelles. Bien sûr nous avons également les hordes d’éponges intellectuelles, d’hommes d’affaire amoraux et de profiteurs, pour agir comme les récipients non productifs du pillage.

Arrêtons le cycle du pillage et de la récompense immorale et les structures élitistes s’effondreront. Mais pas avant qu’une majorité ne trouve le courage moral et la force intérieure de rejeter ce jeu truqué du quelque chose pour rien et de le remplacer par des associations volontaires, des communes volontaires ou des réglementations locales et des sociétés décentralisées, pour que cesse enfin le meurtre et le pillage.

▲▲▲

C’est pourquoi j’ai relu les 3 PDFs essentiels que Résistance71 avait initialement traduits et que j’avais déjà mis en version PDF, ICI.

En voici donc les dernières versions revues et corrigées, car après ce qu’il vient de se (laisser faire) hier, samedi 16 mars 2019, en France, pendant l’Acte XVIII des Gilets Jaunes et pour discréditer le Mouvement et rien d’autre ;

Mais également en Nouvelle Zélande avec cette nouvelle tuerie de masse par un suprémaciste blanc et sur le même modèle que Breivik, et je vous recommande vivement la lecture de l’analyse par Gordon Duff de Veterans Today, qui 7 minutes après la publication a été hacké et que Résistance 71 a entièrement traduite et publiée ;

Car c’est pour toutes ses raisons qu’il est grand temps que nous arrêtions le cycle du pillage et de la récompense immorale et ainsi les structures élitistes s’effondreront, comme je l’ai moi-même argumenté dans ce billet du 4 mars dernier ► Effondrer le colonialisme par apostasie collective ou renonciation au baptême – Jo Busta Lally, mars 2019

Car la suite logique pour le peuple après cet acte XVIII que le pouvoir en place a laissé aux mains des casseurs pour perpétuer le cycle pillage/récompense, c’est La Commune et la Commune des communes comme l’avait analysé Pierre Kropotkine d’ailleurs, il y a 138 ans et que tout Gilet Jaune et sympathisant devrait lire, relire et diffuser sans aucune modération, texte qui résonne du son de la fraîcheur et de l’évidence (et qui fera l’objet d’un prochain PDF d’ailleurs sur suggestion de Résistance 71) ► Le jour d’après le 18ème round, quelle suite logique pour le peuple ?

Ou comme l’avait affirmé, plus haut, le Pr. Antony C. Sutton (pas avant qu’une) majorité ne trouve le courage moral et la force intérieure de rejeter ce jeu truqué du quelque chose pour rien et de le remplacer par des associations volontaires, des communes volontaires ou des réglementations locales et des sociétés décentralisées, pour que cesse enfin le meurtre et le pillage.

Et bien c’est le moment !

  1. L’implication de Wall Street dans la Révolution russe (Bolchévique), par le Pr. Antony C. Sutton (nouvelle version PDF de 69 pages) ;
  2. Wall Street et la montée en puissance d’Hitler, par le Pr. Antony C. Sutton (nouvelle version PDF de 56 pages) ;
  3. Le meilleur ennemi qu’on puisse acheter ; Discours du Pr. Antony Sutton à Miami Beach le 15 août 1972 (nouvelle version PDF de 14 pages)

JBL1960

Vous pouvez pousser la lecture des autres PDF dans cette page de mon blog ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdfs-realises-par-jbl1960/

Publicités

36 réflexions sur « L’essentiel du Pr. Antony C. Sutton en versions PDF revues et corrigées par Jo Busta Lally en mars 2019 »

    1. Absolument, d’autant, qu’aujourd’hui, encore, on est taxé de « complotiste » à lire Sutton et bien sûr Howard Zinn…

      Aussi, lorsqu’on les traduit, les publie…
      Alors on est promis aux flammes de l’enfer…
      Encore faut-il y croire : ce qui n’est pas mon cas !
      Jo

      Aimé par 1 personne

      1. Je me permettrai de rajouter :

        Des Pions sur L’échiquier – Commodore William Guy Carr (Livre de 1955)

        Les secrets de la Réserve fédérale – Eustace Mullins (Livre de 1952)

        J'aime

  1. une force intérieure !! eh oui !! mais la populace est loin de tout cela – je suis dedans, et leur demander d’agir, de prendre des responsabilité !! ça c’est une autre histoire – des larves, et encore !!

    J'aime

      1. http://www.democratie-royale.org/article-revolution-fran-aise-empire-nombre-de-morts-fran-ais-deux-millions-111206398.html

        encore faut-il les avoir ces 15% il faut être sur le tas pour comprendre qu’on est loin du compte, gueuler oui, agir , travailler, réfléchir, c’est autre chose

        j’ai pris conscience de la guerre de 14/18 – je suis allée souvent dans la Somme l’an passé – j’ai compris que la Nouvelle Zélande avait perdu une partie de sa population masculine – même des indous étaient là – qui le sait ?

        Les gilets jaunes feraient bien d’arrêter et de s’y prendre autrement – ici aujourd’hui c’était les lycéens pour le climat – une connerie comme tu sais

        J'aime

      2. Je ne dis pas qu’on y est…
        Et oui, les manifs « contre le climat » c’est totalement biaisé puisqu’on demande à Macron de faire kéke chose…

        Par ailleurs, la plus part du temps, le point de départ est la Théorie du GIEC…

        Pour dire si on est mal !

        J'aime

  2. Vous ne pouvez pas être neutre dans un train en marche

    Réflexions optimistes historiques & politiques d’un historien engagé

    Howard Zinn (1922 – 2010)

    “Ce que l’histoire révisionniste nous enseigne est que notre inertie de citoyens a abandonné le pouvoir politique à une élite et a coûté au monde environ 200 millions de vies humaines entre 1820 et 1975. Ajoutons à cela la misère non dite des camps de concentration, des prisonniers politiques, de l’oppression et de l’élimination de ceux qui essaient de faire parvenir la vérité en pleine lumière… Arrêtons le cercle infernal du pillage et des récompenses immorales et les structures élitistes s’effondreront. Mais pas avant que la majorité d’entre nous trouve le courage moral et la force intérieure de rejeter le jeu frauduleux qu’on nous fait jouer et de le remplacer par les associations volontaires ou des sociétés décentralisées, ne s’arrêteront le pillage et le massacre.”

    Antony Sutton, historien, et professeur de sciences politiques, Stanford U, 1977

    J'aime

    1. Mais bon, Jupiter qui a déjà affirmé qu’il serait le dernier empereur Aztèque qui gigote, peut trouver à redire et traiter les Hopis, ou les Hindous d’antisémites et même d’antisionistes…

      J'aime

      1. Finalement, c’est les Celtes, nos véritables ancêtres, plus que les Gaulois, qui se différencient le plus !
        Parce que les juifs… Pas vraiment…

        J'aime

  3. « Quand l’argent d’un gouvernement dépend des banques, ce sont elles et non les chefs du gouvernement qui contrôlent la situation  » Napoléon Bonaparte

    « Il y a une lutte des classes, évidemment, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène la lutte. Et nous sommes en train de gagner. » Warren Buffet

    « Nous sommes reconnaissants au Washington Post, au New York Times, au magazine Time, et aux autres grandes publications dont les directeurs ont assisté à nos réunions et respecté leurs promesses de discrétion depuis presque quarante ans. Il aurait été pour nous impossible de développer notre projet pour le monde si nous avions été exposés aux lumières de la publicité durant ces années. Mais le monde est aujourd’hui plus sophistiqué et préparé à l’entrée dans un gouvernement mondial. La souveraineté supranationale d’une élite intellectuelle et de banquiers mondiaux est assurément préférable à l’autodétermination nationale des siècles passés. » David Rockefeller, Commission Trilatérale 1991

    « Quelques-uns croient même que nous (la famille Rockefeller) faisons partie d’une cabale secrète travaillant contre les meilleurs intérêts des É-U, caractérisant ma famille et moi en tant qu’internationalistes et conspirant avec d’autres autour de la Terre pour construire une politique globale ainsi qu’une structure économique plus intégrée – un seul monde si vous voulez. Si cela est l’accusation, je suis coupable et fier de l’être. » David Rockefeller

    Merci à Holyarch sur Les Moutons Enragés, qui nous rappelle tout ça…
    https://lesmoutonsenrages.fr/2019/03/18/gilets-jaunes-acte-18-lultimatum-lexplosion-sociale-videos/comment-page-1/#comment-667894

    J'aime

  4. Attentat NZ (suite)… Meurtre de masse israélien ? (VT)

    Nouvelle-Zélande: L’avènement d’un meurtre de masse israélien ?

    Gordon Duff, Senior Editor avec le Staff de VT et des sources internationales de renseignement – 17 mars 2019 – URL de l’article original ► https://www.veteranstoday.com/2019/03/17/new-zealand-the-unraveling-of-a-israeli-mass-murder/

    ~ Traduit de l’anglais par Résistance 71 ~

    Nous savons ceci, nous avons affaire à un assassin professionnel, expérimenté, un socio-psychopathe et une “fausse personne” qui n’a aucun media social, pas de voisins, pas de collègues de travail, pas d’amis d’école, pas de traces du comment il a obtenu ses armes, une voiture qui tombe du ciel, un second tireur qui disparaît et quelques sérieux problèmes de continuité dans son enregistrement vidéo comportant quelques victimes “déjà tuées” par le lièvre de Pâques ?

    On a un homme seul, de 28 ans, un “préparateur physique” avec des tonnes de fric hérité, qui voyage dans le monde entier, photographie tout, est aimé de tout le monde et qui s’embarque d’un seul coup d’un seul, le plus mystérieusement du monde, dans une épopée du massacre.

    Lire la suite, la première partie de cet article étant incluse plus haut ► https://resistance71.wordpress.com/2019/03/18/attentat-nz-suite-meurtre-de-masse-israelien-vt/

    J'aime

  5. Un homme politique dit NON aux climato-alarmistes !

    Du blog :reynald_duberger@uqac.ca

    Du Berger : Au cours de sa longue carrière politique, Jacques Brassard a été à la tête de plusieurs ministères du gouvernement québécois, dont celui très important de l’Environnement. C’est à ce titre que des juristes ont récemment sollicité son appui dans le cadre d’une proposition de loi « sur le climat » (sic).

    Pour ma part, j’ai déjà exprimé mon avis aux juristes à l’origine de cette proposition. Avec sa permission, je rends publique la réponse qu’il a adressée à ces juristes et qu’il a nuancée ce matin dans sa chronique à la radio de CHOI Radio-X. Voici donc sa réponse à ces juristes, claire et non équivoque :

    MA RÉPONSE EST NON

    Je vous le dis sans détour : ne comptez pas sur moi. Assujettir l’État à des obligations coûteuses visant à combattre le «réchauffement climatique» d’origine anthropique, c’est pour moi «Non merci!». Je suis ce qu’on appelle un climato-sceptique.

    Ce qui signifie que je n’adhère pas à la thèse ou à la théorie selon laquelle l’humanité serait responsable du réchauffement climatique. D’autant plus qu’elle a muté pour devenir une vérité indiscutable et un dogme incontestable. Dès les années 90, le monde occidental a quitté le domaine de la science pour s’assujettir à une nouvelle religion avec son clergé, son credo, ses prêcheurs et sa procédure d’excommunication. Ce nouveau culte est ardemment soutenu par les diverses congrégations verdoyantes, l’ensemble (ou presque) de la classe politique (quasi unanime) des divers pays occidentaux, l’ensemble (ou presque) des médias, les zartistes et une proportion non négligeable de scientifiques alléchés par les généreux subsides des États (particulièrement dans le lucratif secteur des modèles informatiques visant à prophétiser le climat de l’avenir).

    Cette religion a un catéchisme qui est martelé sans arrêt pour contraindre le peuple à y adhérer sans réserve. Les politiciens quant à eux se sont empressés de revêtir la défroque de «Sauveur de la planète». Avec un si prestigieux statut, la classe politique peut ainsi se permettre, sans vergogne, de vider les poches des contribuables. Tout ça pour de nobles motifs : taxe carbone, parcs éoliens, subventions pour l’achat de voitures électriques, diabolisation des énergies fossiles etc

    Si, par malheur, un politicien hésite ou rechigne à se soumettre à la sainte doctrine, il risque d’être cloué au pilori.

    Car pour cette nouvelle religion le mécréant risque, non pas le goulag bien sûr, mais l’effacement. Son droit de parole est anéanti. Le géophysicien Reynald Du Berger en sait quelque chose. Vous pouvez au moins visiter son blog : il décoiffe et il déniaise!

    Dans mon cas, j’ai été chroniqueur pour deux journaux (le Quotidien et le Journal de Québec) et de temps à autre je traitais de la question climatique, osant remettre en question le dogme du péché carbonique de l’humanité. J’étais le seul à le faire. J’ai été finalement viré par les deux journaux. Vous remarquerez d’ailleurs qu’il n’y a pas un seul chroniqueur, dans les divers journaux québécois, qui s’aventure à émettre quelques doutes sur le petit catéchisme écolo-réchauffiste.

    Même l’iconoclaste Richard Martineau n’ose pas traiter de ce sujet. Lui qui prend plaisir à malmener toutes les religions ne touche pas du tout à celle de l’imposture climatique.

    Ne serait-ce que pour mettre en évidence l’absurdité de la diabolisation d’un gaz (le dioxyde de carbone) non toxique qui est indispensable à la vie des plantes et qui ne constitue que 0,04% de la composition de l’atmosphère.

    En terminant, savez-vous ce qui me dégoûte dans cette nouvelle religion? C’est le comportement d’automates de ses fidèles qui ne font que rabâcher le credo sans la plus petite lueur de réflexion qui pourrait conduire à confronter l’idéologie aux faits.

    Inutile de vous dire que j’espère que le nouveau Premier Ministre ne donnera pas suite à votre proposition.

    Jacques Brassard
    =*=
    Quand on vous dit qu’il suffit de leur retirer notre consentement…
    NON, c’est NON !
    JBL

    J'aime

    1. Et aussi : Obligation vaccinale et totalitarisme

      « Le gouvernement peut vous faire accepter n’importe quel type de médicament et vous l’injecter contre votre volonté. Cette situation relève du pire TOTALITARISME ! Cette forme flagrante de pouvoir étatique est en train de se répandre comme les métastases d’un cancer ». Dr Ron Paul, médecin gynécologue de formation, ancien député américain et candidat à la présidentielle

      Miche DOGNA :

      Rappelons que :

      Les médécins vaccinateurs igorent tout des vaccins qu’ils injectent et n’ont pas leur responsabilité engagée en cas de séquelles même létales
      Les médecins risquent la radiation s’ils ne collaborent pas aux lois vaccinales
      Les rouages administratifs appliquent aveuglément les obligations vaccinales sans en rien n’y vouloir connaître et sans être impliqués dans le dégâts conséquents et les mensonges médiatisés
      Les grands labos fournisseurs détiennent un pouvoir absolu sur les 198 nations signataires de l’OMS, et se sont fait voter une immunité absolue face à toutes les catastrophes post vaccinales possibles
      Les vaccins à l’encontre des médicaments ne sont pas tenus de faire l’objet d’une AMM (autorisation de mise sur le marché)
      Les vraies études internationales montrent que les enfants non vaccinés sont plus robustes et moins malades que les vaccinés
      Les vaccins ne vaccinent pas, mais fragilisent l’organisme vers un terrain allergique et cancérinique à vie
      De nombreux ouvrages attestent de ces choses et en apportent les preuves incontournables dans toutes les langues
      =*=
      DÉSOBÉISSANCE CIVILE !
      JBL

      J'aime

  6. https://www.lepoint.fr/monde/trump-plaide-pour-la-reconnaissance-de-la-souverainete-d-israel-sur-le-golan-21-03-2019-2303075_24.php

    Trump veut reconnaître la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan

    Le président des États-Unis Donald Trump s’est prononcé jeudi en faveur de la reconnaissance de la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, une décision en rupture avec la position américaine depuis des décennies.

    A l’approche d’élections législatives à l’issue incertaine, cette annonce est un vrai coup de pouce pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui la réclamait haut et fort.

    Israël a conquis une grande partie du Golan, soit 1.200 km2, lors de la guerre des Six Jours en 1967 et l’a annexée en 1981, mais la communauté internationale n’a jamais reconnu cette annexion.

    « Après 52 ans, il est temps pour les États-Unis de reconnaître pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui a une importance stratégique pour l’État d’Israël et la stabilité régionale », a tweeté le président américain au moment même où le chef de diplomatie Mike Pompeo se trouvait à Jérusalem.

    Quelque 23.000 druzes apatrides vivent sur ce territoire dans des villes et villages qui sont entourées de colonies comptant environ 20.000 Israéliens.
    « Merci président Trump ! »

    « Merci président Trump ! », a immédiatement tweeté M. Netanyahu après l’annonce de l’ancien homme d’affaires new-yorkais, dont il a loué le « courage ».

    Au pouvoir depuis une décennie, M. Netanyahu, qui sera à la Maison Blanche en début de semaine prochaine, met inlassablement en avant sa proximité avec M. Trump et s’en sert d’argument dans la campagne, présentant les gains israéliens comme des succès personnels dont ses concurrents seraient incapables.

    « Le président Trump vient d’écrire une page d’histoire (…) Il l’a fait de nouveau », a insisté le Premier ministre israélien lors d’un dîner avec M. Pompeo.

    Fin 2017, Donald Trump a unilatéralement reconnu Jérusalem comme capitale de ce proche allié, allant à l’encontre du consensus international, au grand dam notamment des dirigeants palestiniens.

    Dans son rapport annuel sur les droits humains dans le monde, publié il y a dix jours, Washington avait pris soin de ne plus parler du Golan syrien comme d’un territoire « occupé par Israël », signe interprété par nombre d’observateurs comme l’annonce d’un changement de pied à venir.

    La présidence palestinienne, qui refuse de parler à l’administration Trump qu’elle accuse de parti pris outrancier pro-israélien, avait aussitôt dénoncé un nouvel acte hostile s’inscrivant dans la logique de l’administration Trump visant à « liquider la cause palestinienne ».
    « Mépris du droit international »

    L’annonce de M. Trump a suscité de vives réactions aux États-Unis.

    Leon Panetta, ancien chef du Pentagone, a déploré que M. Trump « tweete une annonce qui n’a pas été débattue avec nos partenaires internationaux et à l’ONU ».

    Robert Malley, président du Crisis Group et ancien conseiller de Barack Obama, a critiqué pour sa part une décision « éminemment politique », prise « au mépris du droit international » et dont le timing vise clairement à « aider Netanyahu sur le plan électoral ».

    Dans son tweet de remerciement à M. Trump, le Premier ministre israélien souligne que sa décision est d’autant plus importante qu’elle intervient au moment où « l’Iran cherche à utiliser la Syrie comme une plateforme pour détruire Israël ».

    Israël a récemment accusé le Hezbollah, l’un de ses ennemis, d’établir secrètement dans le Golan syrien, près du territoire sous son contrôle, un réseau militaire commandé par une figure du mouvement chiite libanais.

    L’objectif de ce réseau, qui serait commandé par le Libanais Ali Moussa Daqdouq, est de disposer à terme de forces prêtes à attaquer Israël, selon l’armée israélienne.

    Le Hezbollah et l’Iran sont intervenus aux côtés du régime de Bachar al-Assad, également soutenu par Moscou, dans la guerre civile en Syrie. Israël fait campagne sans relâche contre cette présence du Hezbollah et de l’Iran chez son voisin syrien.
    =*=
    Et ça continue, encore et encore…
    JBL

    J'aime

Répondre à jo Busta Lally Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s