Quand ils viendront me, nous, vous ou les chercher…

Y’aura-t-il encore quelqu’un pour protester ?…

« Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas communiste.

Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas social-démocrate.

Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas syndicaliste.

Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs,
je n’ai rien dit,
je n’étais pas juif.

Lorsqu’ils sont venus me chercher,
il ne restait plus personne
pour protester. »

Poème de Martin Niemöller écrit en 1942

▼▼

Ce même poème revu par Bertold Brecht ;

[…]

Quand ils sont venus chercher les catholiques,
je n’ai rien dit.
je n’étais pas catholique
Et, puis ils sont venus me chercher.
Et il ne restait plus personne pour protester.

Revu et corrigé par Jo le 6 mars 2019 ;

[…]

Lorsqu’ils sont venus chercher les Foulards Rouges,

Je n’ai rien dit,

Je n’étais pas Foulard Rouge.

Puis ils sont venus me chercher.

Et il ne restait absolument plus personne pour protester…

Personne pour protester quand on passe en censure automatique à la demande, bien souvent anonyme, de notre propre FAI Orange, à l’époque, pour ma pomme ICI et sur ordre de qui vous savez ; Ou par la faute du système de sécurité robotisé de la firme Automattic qui gère WordPress pour Résistance 71, ; Ou encore assumé par WP dans le cas d’Alex Jones dans le détail ICI

Pourtant, soyez-en sûrs ;

“L’État, c’est ainsi que s’appelle le plus froid des monstres froids et il ment froidement et le mensonge que voici sort de sa bouche: ‘Moi, l’État, je suis le peuple !’… Là où le peuple existe encore, il ne comprend pas l’État et il le hait comme un mauvais œil et comme un pêché contre les coutumes et les droits… L’État, lui, ment dans tous les idiomes du bien et du mal ; et quoi qu’il dise, il ment et ce qu’il possède il l’a volé. Tout est faux en lui, il mord avec des dents volées, lui qui mord si volontiers. Fausses sont même ses entrailles… ‘Sur Terre il n’est rien de plus grand que moi : je suis le doigt qui crée l’ordre, le doigt de dieu’, voilà ce que hurle ce monstre…”

~ Friedrich Nietzsche (Ainsi parlait Zarathoustra, 1883) ~

“On peut dire qu’il n’y a pas encore eu de révolution dans l’histoire, il ne peut y en avoir qu’une qui serait une révolution définitive. Le mouvement qui semble achever la boucle en entame déjà une nouvelle à l’instant même où le gouvernement se constitue. Les anarchistes, Varlet en tête, ont bien vu que gouvernement et révolution sont incompatibles au sens direct. Il implique contradiction, dit Proudhon, que le gouvernement puisse être jamais révolutionnaire et cela pour la raison toute simple qu’il est gouvernement.’ […] S’il y avait une seule fois révolution, en effet, il n’y aurait plus d’histoire. Il y aurait unité heureuse et mort rassasiée.“

~ Albert Camus ~

N’attendons pas qu’il n’y ait plus personne pour protester !

N’attendez pas que la police politique de Macron vienne me, nous, vous ou les chercher, car elle ne manquera pas de le faire même si vous pensez n’avoir rien à vous reprocher pour avoir arboré un Foulard Rouge, plutôt qu’un Gilet Jaune, ou pour avoir tout simplement bien voté…

Rien ne vous sauvera, rien ne nous sauvera de cet État là !

Si ce n’est peut-être un sursaut de nos consciences politiques qui collectivement a jailli presque malgré nous, un 17 novembre 2018 des entrailles de la Terre… De France…

Et si le Mouvement des Gilets Jaunes ne passe pas en mode « France des Sections » et des Assemblées Populaires alors la récupération du Mouvement ne sera plus qu’une question de semaines…

Notez bien que même si cela devait se produire certains ne rentreront pas dans le rang et divulgueront le message, malgré tout et quoiqu’il leur en coûtera…

Tout cela fait partie de la projection dans l’avenir ;

Mais à terme ; L’Oligarchie ne pourra pas gagner, et ils le savent bien…

Mais que le réveil des peuples est long et fastidieux et que la torpeur de l’hypnose générale met du temps à se dissiper…

Participant, activement et bénévolement, depuis plus de 3 ans maintenant, à déchirer le voile placé devant nos yeux, par la réalisation de très nombreux PDFs tous éminemment politiques comme avec ce tout dernier ► Effondrer le colonialisme par apostasie collective ou renonciation au baptême – Jo Busta Lally, mars 2019

Je continuerai jusqu’à mon dernier souffle car le format PDF téléchargeable, gratuitement à souhait, s’est vraiment révélé et imposé à moi et à nous comme un véritable outil pour créer cette société parallèle, celle des associations libres fédérées mais aussi boycotter le système et institutions de manière exponentielle au nombre de gens rejoignant les associations libres, volontaires, autogérées et surtout non-violentes…

Vous pouvez vous servir dans cette page qui regroupe tous les PDFs que j’ai déjà réalisés et que je tiens à jour avec toute nouvelle création ► LES PDFs RÉALISÉS PAR JBL1960 C’est à consommer sur place sans aucune modération , ou à emporter, à partager, à diffuser pour semer les graines du futur…

Ou bien encore découvrir tous les textes, nouvelles, poèmes, instantanés de Zénon l’Ailé au format PDF également exclusivement sur ce blog ► Les Chroniques de Zénon ainsi qu’un extrait de son tout premier roman « Fin de Règne« …

Otan en emporte le vent…

Jo Busta Lally

Publicités

21 réflexions sur « Quand ils viendront me, nous, vous ou les chercher… »

      1. Il faut suivre le troupeau ! Autrement, on est forcément conspirationniste, complotiste, antisémite, illuminé et j’en passe…

        Désolé pas pour moi. Je préfère être taxé de tous ces termes mais penser et agir en fonction de mes idées et non pas celles que l’on souhaiterai m’engrammer.

        J'aime

      1. Ce qui sûr (enfin cela me semble plus qu’évident), c’est que nous nous orientons vers un changement de paradigme politique, économique et social à l’échelle mondiale.

        J'aime

    1. J’ai créé ce blog le 11/12/2015, et dès le 13/12/2015, je publiais ceci :

      Jusqu’à quand ? Jusqu’où ?

      Ce poème a été écrit en 1942.

      Malheureusement, il n’a pas pris une ride.

      On peut remplacer certains mots par d’autres ; Ça marche quand même et c’est bien là le problème.

      Poème de Martin Niemöller

      « Lorsque les nazis sont venus chercher les communistes,
      je n’ai rien dit,
      je n’étais pas communiste.

      Lorsqu’ils ont enfermé les sociaux-démocrates,
      je n’ai rien dit,
      je n’étais pas social-démocrate.

      Lorsqu’ils sont venus chercher les syndicalistes,
      je n’ai rien dit,
      je n’étais pas syndicaliste.

      Lorsqu’ils sont venus chercher les juifs,
      je n’ai rien dit,
      je n’étais pas juif.

      Lorsqu’ils sont venus me chercher,
      il ne restait plus personne
      pour protester. »

      =*=

      Très sincèrement, si ce poème ne m’a JAMAIS quitté, je n’imaginais pas le remettre en « scène » à l’occasion de la censure automatique dont à fait l’objet cette fois le blog ami : Résistance 71, après celui de Do de Vive la Révolution où je postais d’ailleurs, moi-même certains de mes billets, il y a peu. Ou encore le site Les 7 du Québec avant cela, où je suis contributrice également…

      Si je n’avais pas conscience de n’être qu’un minuscule grain de sable, et chaque grain de sable contient sa propre capacité de nuisance, je pourrais penser que je porte la poisse, non ?…

      En tout cas, cela prouve, comme je l’ai toujours dit ;
      1) que nous sommes lus,
      2) qu’ils nous éteignent quand ils veulent,
      3) que nous pouvons nous rallumer, immédiatement, ailleurs, pour briller encore plus fort, de mille feux, et encore plus nombreux pour être en capacité d’embraser l’Empire…

      Jo la fourmi…

      J'aime

  1. Personne n’est à l’abri et la censure fait rage !

    Syrie : Un Colonel Français Secoue le Palmier…
    Par Georges Stanéchy – Le 8 Mars 2019 ► http://stanechy.over-blog.com/2019/03/syrie-un-colonel-francais-secoue-le-palmier.html

    « D’où qu’elle provienne, l’authenticité hérisse toujours ceux qui appartiennent à la médiocrité de la conscience commune. »

    Marie-Madeleine Davy (1)

    Décoiffant !…

    Un colonel français vient de secouer, avec vigueur, le palmier Syrien !

    Les assises de notre bureaucratie galonnée en tremblent, de rage et de désespoir… Jusqu’au plus profond des trous de souris de notre Deep State – prolongement de celui de notre suzerain « étatsuniens » – avec notre IMD (Industrie Médiatique de la Désinformation) tétanisée de stupeur.

    François-Régis Legrier, Chef de corps du 68e régiment d’artillerie d’Afrique, a publié une magistrale analyse sur l’engagement militaire de la France en Syrie et en Irak, dans le numéro 817/Février 2019 de la RDN (Revue de la Défense Nationale). D’autant plus pertinente qu’il commandait le corps expéditionnaire français « officiel » (nos « forces spéciales » et services spéciaux grenouillant de façon occulte) nommé Force Wagram au Levant, d’octobre 2018 à février 2019. Intitulée, en forme d’interrogation :

    « La bataille d’Hajin : victoire tactique, défaite stratégique ? »

    Nos oligarques politico-militaires l’ont avalée de travers. Réagissant, à l’exemple de toute « République Bananière Démocratique et Populaire », par la censure de l’article ; retiré du site de la RDN, et promettant les plus sévères sanctions à son auteur qui devra rendre compte à sa hiérarchie. (2)

    Heureusement, il circule sur le Web en dépit de la traque organisée et peut être consulté à loisir. (3) Jusque dans l’enceinte de l’ONU, où le représentant de la Syrie en a cité de larges extraits. (4)

    Encore plus grotesque que cette stupide et minable censure (5), notre ministre de la défense, Florence Parly, comme une malade s’acharnant à briser son thermomètre, n’hésite pas à employer les vieilles ficelles de la calomnie et de la diffamation, pour décrédibiliser le témoin ou le messager (6) :

    « Je vois donc dans son attitude une certaine fausseté et un manque de courage … »

    Pitoyable « ministricule »… Comme en toute époque décadente, les dédales de notre nomenklatura en sont encombrées, Les Têtes à Claques se ramassent à la pelle.

    Par une méthodique mise au point du 27 février 2019, le Général Henri Roure a implacablement cloué le bec de nos perruches oligarchiques en rappelant ce que tout responsable politique ou militaire devrait savoir et suivre, si nous appartenions à une authentique « Démocratie », dont « honnêteté » et « mérite » en seraient les piliers (7) :

    « Devoir de Réserve et Devoir d’Expression »

    Hajin – Dans la zone des richesses pétrolières de la Syrie

    Pourquoi tant de fureur chez nos satrapes ?…

    Lire la suite sur ► http://stanechy.over-blog.com/2019/03/syrie-un-colonel-francais-secoue-le-palmier.html

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s