TERRE BRÛLÉE ! Mohawk Nation News

Depuis 1492

Terre brûlée

Mohawk Nation News | 11 novembre 2018 | URL de l’article original ► http://mohawknationnews.com/blog/2018/11/12/scorched-earth/

Traduit de l’anglais par Résistance 71

Personne ne parle des “pogroms de la terre brûlée” que les envahisseurs ont perpétré sur l’Île de la Grande Tortue pour nous tuer, pour nous expulser et prendre nos possessions. En 1779, le général George Washington a écrit un ordre exécutif, toujours en vigueur aujourd’hui, par lequel il envoya la Major General John Sullivan en territoires iroquois pour dévaster et détruire nos terres du nord au sud.

Des milliers de soldats déferlèrent, prirent, brûlèrent et détruisirent chaque village et chaque ferme. Les natifs, hommes, femmes et enfants furent massacrés. Ranatakalas (le destructeur de villages enragé, comme nous appelions Washington) était en état d’orgasme permanent de voir notre terre dominée, détruite, nos peuples oblitérés et de savoir que beaucoup d’autres des nations natives mourraient de faim l’hiver suivant.

Les Américains se moquent de ce qu’ils nous ont fait. Leur livre noir (NdT : la bible) dit qu’ils paieront pour les pêchés de leurs pères. Aujourd’hui ils célèbrent l’assassinat de leurs jeunes dans les guerres commerciales, celles appelées première et seconde guerres mondiales. Dans les feux de forêt en Californie, ils ne retrouvent plus au moins 100 personnes, mais ils ne veulent pas reconnaître les plus de 100 millions d’entre nous qu’ils ont assassinés. Ils font l’expérience de leur héritage.

Les Américains ont tendu la main pour accepter ce qu’ils nous avaient volé. La saloperie de plastique brûlé toxique, déchet des gens, se mélange dans les nuages puis retombe sous forme de pluie et tue ce qu’il reste d’entre nous. Les gens respirent du poison, deviennent malades et meurent.

La force de travail a été éradiquée. Les riches pensent que seul l’argent peut résoudre leurs problèmes. [NdJBL = En France, le Président des Riches Emmanuel Macron, ne dément pas cette assertion…]

Les envahisseurs étaient en extase quand nos peuples et villages furent brûlés et détruits. Les envahisseurs pleurnichent quand ils perdent ce qu’ils nous ont volés.

Nos soi-disant “leaders” entrepreneuriaux, qui nous ont été imposés par les lois coloniales [les chefs de bandes (Canada) et de tribus (USA) et les “leaders” nationaux] devraient faire des recherches sur les bulles pontificales du Vatican, la fondation du soi-disant droit international (NdT : bulles Dum Versitas, 1452, Romanus Pontifex, 1455 et Inter Caetera, 1493) : “Dismantling the [Christian] Doctrine of Discovery” / “Démanteler la doctrine [chrétienne] de la découverte”

Lectures complémentaires ;

Catégorie PEUPLES PREMIERS

Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation « Meurtre Par Décret version PDF » le crime du génocide dans les Pensionnats, Hôpitaux pour Indiens de 1840 à 1996 au Canada ;

Meurtre Par Décret – Dans les Pensionnats, Hôpitaux pour Indiens de 1820 à 1980 aux USA ;

Païens en terre promise, décoder la doctrine chrétienne de la découverte par Steven Newcomb

La Nation Mohawk a rappelé très souvent que Christophe (ou Porteur de Croix) Colomb, le tout premier meurtrier de masse du Nouveau Monde que le peuple à la destinée manifeste célèbre chaque année le 2ème lundi d’octobre, n’a jamais mis un orteil sur l’île de la Grande Tortue, la preuve avec cette illustration des 4 voyages de Cristobál Colón qui croyait débarquer en Inde, d’où les Indiens…

Sur le génocide continu en cours, notamment au Canada où on stérilise, encore de force, des femmes autochtones ;

Des femmes autochtones canadiennes sont contraintes de subir des avortements et des ligatures des trompes, dénonce une sénatrice.

par Kristy Kirkup de La Presse Canadienne – Source HuffingtonPost.ca via Réseau International du 16/11/2018

Une nouvelle étude montre que la stérilisation forcée de femmes autochtones n’est pas seulement une partie honteuse de l’histoire canadienne, mais que la pratique a encore cours en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, en Ontario et dans les territoires.

▼▼▼

« Parce que l’objectif a toujours été que les femmes indiennes arrêtent de procréer »

En avant propos, pour ceux qui pensent que ce problème Indien nous est étranger ; Déclaration de Robert Mc Namara, à la presse française en 1996. Et Page 40 du PDF N° 1 de 58 pages   Meurtre Par Décret , traduction partielle, mais essentielle, en français par Résistance71 du Contre-rapport original en anglais  Murder By Decree ;

On doit prendre des mesures draconiennes pour la réduction démographique contre la volonté de certaines populations. Réduire le taux de natalité s’est avéré quasiment impossible. On doit dès lors augmenter le taux de mortalité. Comment ? Par des moyens naturels : la famine et la maladie.

Extrait de LA SOLUTION FINALE AU PROBLÈME INDIEN MàJ le 07/05/2018

L’imposition de mesures contraceptives et de stérilisation : Pages 17, 18, 19 du PDF {N° 1} de l’essentiel de traduction en français du Contre-rapport de la Commission Vérité & Réconciliation MEURTRE PAR DÉCRET – Le crime du génocide au Canada : Tu es un bon chrétien Ed. Vas-y fais des enfants, je ne stérilise que les païensDr. George Darby Senior, médecin missionnaire de l’église unifié du canada à Ed Martin de la Nation Hesquait, Bella Bella, Colomie Britannique, 1952.

◄|►

Les Églises et les États ont organisé, planifié le génocide continue des populations autochtones, indigènes, aborigènes sur tous les continents depuis 1492 et jusqu’à ce jour…

L’État français lui, à l’inverse, a organisé la migration forcée vers la France de plus de 1.600 enfants réunionnais, envoyés, de 1963 à 1982, dans plusieurs départements ruraux de la métropole. Reconnus pupilles souvent sans le réel consentement de leurs parents, ces enfants ont été transférés en métropole et «accueillis» dans 64 départements dans le but de les repeupler ►Source Les Moutons Enragés sous l’article dans lequel je fais un focus sur l’Orphelinat des Sœurs du Bon-Secours en Irlande ; Les anges oubliés de Tuam.

Et si nous ne sommes pas responsables des crimes, génocides passés, nous le deviendrons, si munis de toutes ses informations, nous ne faisions rien !

Car il nous suffit, pour cela, de nous tenir debout aux côtés de tous les peuples, nations originels et de former un Réseau de Résistance et de Rébellion International {3RI} CONTRE la société marchande ◄► Le système capitaliste !

Dire NON… Et si tenir !

JBL1960

Dans cette page de mon blog ► LES PDF DE JBL1960 toutes les versions PDF (80) pour RÉSISTER efficacement contre le Colonialisme et ce par quoi il arrive toujours, l’État !

L’illustration de ce billet est issue de l’article original de MNN

Publicités

14 réflexions sur « TERRE BRÛLÉE ! Mohawk Nation News »

  1. Los Angeles expulse Christophe Colomb

    La ville californienne a retiré une statue du navigateur génois accusé par certains de génocide. La presse espagnole défend cette figure de la conquête de l’Amérique.

    Aux Etats-Unis, Christophe Colomb est un colosse aux pieds d’argile. Son image d’explorateur héroïque est écornée: il est accusé par certains d’avoir décimé la population indigène. La municipalité de Los Angeles a déboulonné samedi dernier une statue du navigateur. Gilets orange sur le dos, des employés de la ville ont retiré l’ouvrage d’un parc de la cité californienne. L’opération a attiré une centaine de curieux, dont des descendants d’Amérindiens qui criaient de joie et tapaient sur des tambours. Après plusieurs périples sur des mers tumultueuses, l’illustre marin a découvert les joies d’un déplacement à l’arrière d’un camion.

    La scène a été immortalisée par le démocrate Mitch O’Farrell. Le conseiller de la ville a publié une vidéo sur Twitter, avec une série de commentaires sur cette évacuation soutenue par le comté de Los Angeles: «Il s’agit d’une étape naturelle vers l’élimination de la fausse histoire selon laquelle Christophe Colomb a découvert l’Amérique. Il a été personnellement responsable d’atrocités et ses actions ont déclenché le plus grand génocide de l’histoire. Son image ne devrait être célébrée nulle part.»

    «Une agression culturelle»

    Le marin génois a traversé l’Atlantique pour le compte du roi d’Espagne en 1492. Alors forcément les médias espagnols couvrent l’événement. La principale agence de presse du pays, EFE, s’est empressée de demander les images au responsable politique américain. Le grand quotidien El País ne comprend pas cette obsession du «village de la Reine des Anges». Et pour cause, l’explorateur était mort depuis 275 ans quand Los Angeles a été fondée. Le journal a également fait appel à des historiens: peut-on qualifier Christophe Colomb de génocidaire?

    La majorité des chercheurs interrogés réfutent cette lecture de la conquête de l’Amérique. Si des affrontements ont bien eu lieu, «il n’y a jamais eu le souhait d’exterminer une race de la part des conquistadors, notamment parce que ceux-ci avaient besoin de main-d’œuvre», répond Carlos Martínez Shaw, membre de l’Académie royale d’histoire espagnole. L’expédition visait avant tout à trouver des ressources pour assurer la prospérité de l’empire. Son collègue Santiago Muñoz, auteur d’un livre sur l’expansion espagnole, a une position bien plus tranchée sur la question: «Il n’y a aucune raison de se repentir, aucun motif de condamnation. C’est une agression culturelle que d’enlever les monuments qui évoquent le souvenir de Christophe Colomb.» L’adjoint d’une localité proche de Madrid, Isidoro Ortega López, dénonce la tentation du révisionnisme historique sur le site d’El País.
    Débat national

    Côté américain, on se montre plus mesuré. Steve Hackel, professeur d’histoire à l’Université de Californie, évoque un personnage controversé qui a asservi des centaines d’autochtones mais n’a jamais été l’auteur d’un génocide. Le spécialiste regrette par ailleurs que la statue ait été enlevée «presque en secret et sans débat». Seule voix dissonante: l’historien britannique Roger Crowley qui voit en Christophe Colomb le «père fondateur du génocide dans le Nouveau Monde».

    La statue déboulonnée dépasse le stade de l’anecdote. L’an dernier, Los Angeles a également supprimé la fête fédérale du Christophe Columbus Day célébrée depuis 1937. Elle a été remplacée, comme dans de nombreux Etats américains, par une journée consacrée aux peuples indigènes. En 2017, le maire de New York, Bill de Blasio, avait évoqué la possibilité de supprimer la statue de Christophe Colomb. Face à la colère de la communauté italienne, il avait proposé d’ajouter une plaque explicative sous le monument controversé. Un rétropédalage pour ne pas diviser en pleine campagne électorale.

    Source ► https://www.letemps.ch/opinions/los-angeles-expulse-christophe-colomb

    Via Réseau International ► https://reseauinternational.net/los-angeles-expulse-christophe-colomb/

    J'aime

  2. https://www.sudouest.fr/2018/11/13/gerard-butler-robin-thicke-miley-cyrus-l-incendie-en-californie-n-a-pas-epargne-les-stars-5563328-5581.php

    Si j’étais mauvaise langue, je dirais à Gerard Butler que c’était un mauvais présage ;

    Une fois de plus, de nombreuses vedettes d’Hollywood, dont les acteurs Arnold Schwarzenegger et Gerard Butler, ont participé au dîner de gala de l’association Friends of the Israel Defense Forces (FIDF) qui collecte des fonds pour Tsahal ► https://www.egaliteetreconciliation.fr/Quand-les-stars-d-Hollywood-collectent-pour-Tsahal-48414.html

    J'aime

  3. https://www.letemps.ch/economie/californie-un-incendie-electrique

    En Californie, un incendie électrique

    L’incendie le plus destructeur de l’histoire de l’Etat a ravagé la ville de Paradise et pourrait coûter des milliards à Pacific Gas and Electric (PG&E) si l’entreprise est reconnue responsable du feu. Le cours de l’action est en chute libre

    Cal Fire, l’agence californienne chargée des incendies, met à jour quotidiennement une fiche sur le Camp Fire, qui ravage le comté de Butte au nord de l’Etat. Nombre de victimes, effectifs mobilisés, avancée de la lutte contre les flammes… Les détails sont nombreux. La case «cause de l’incendie» affiche toujours «enquête en cours».

    Mais dès samedi, quarante-huit heures après le départ du feu, la rumeur a enflé chez les habitants de Paradise, cette ville rayée de la carte où 56 personnes ont été retrouvées mortes et 8500 maisons détruites: un problème sur une ligne électrique aurait provoqué l’incendie le plus meurtrier de l’histoire de la Californie.
    Au moins 15 milliards de dollars de dégâts

    Les regards se tournent donc vers Pacific Gas and Electric, PG&E, l’entreprise chargée de la distribution de l’électricité dans la région. Et les investisseurs s’inquiètent des éventuelles conséquences pour l’entreprise. Le groupe a effrayé Wall Street en annonçant mardi que si son équipement est en cause, les dommages et intérêts pèseront sur «sa condition financière, les résultats de ses opérations, ses liquidités et son cash-flow».

    Citi Investment Research estime l’ampleur des dégâts à au moins 15 milliards de dollars (autant en francs), bien au-delà du 1,4 milliard de dollars couvert par l’assurance de PG&E. Le cours de l’action a perdu 47% de sa valeur en une semaine, finissant à son plus bas depuis 2003.

    Incident signalé aux autorités californiennes

    Jeudi, quinze minutes avant le départ du Camp Fire, la première compagnie d’électricité de l’Etat (16 millions de clients) a signalé aux autorités californiennes un incident sur l’une de ses lignes, à proximité de l’incendie. Une équipe aérienne de PG&E a également noté des dégâts sur l’une des tours de la zone et une cliente affirme avoir reçu un mail de la part de l’entreprise la veille de l’incendie l’informant d’étincelles potentielles sur son terrain.
    =*=

    NOS VIES VALENT PLUS QUE LEUR PROFIT !

    Dire NON en masse et surtout s’y tenir…
    Jo

    J'aime

  4. http://stanechy.over-blog.com/2018/11/cartagena-de-indias.html

    Georges Stanechy | 18/11/2018

    Mer des Caraïbes…

    Cartagena de Indias… En français : Carthagène des Indes.

    Port de Colombie que les conquérants espagnols avait nommé en souvenir de celui d’Espagne, Cartagena (fondé par les Carthaginois en 227 avant notre ère). Y rajoutant « des Indes », se croyant dans une contrée de cet immense pays qu’ils auraient atteint en traversant l’Atlantique ; sans avoir à contourner l’Afrique et remonter l’Océan Indien. Pour, plus tard, comprendre que c’était un nouveau continent.

    Une des villes les plus fascinantes de notre planète. Par son Histoire. Un magma de tragédies, d’horreurs, de cruautés ; mais, aussi, de splendeurs, d’actes héroïques et de pages de gloire.

    La très catholique et pieuse Espagne de l’époque y avait édifié un des principaux centres d’expédition vers la métropole de toutes les considérables richesses pillées à longueur de décennies : or, argent, pierres précieuses (émeraudes, notamment). Ensuite, s’y ajouteront café, tabac, cacao, et autres denrées…

    Dans ce qu’elle considérait comme possessions de son Empire ; tous les pays de cette « Amérique Latine », qui comprenait aussi, au-delà du Mexique : Californie, Texas et Floride. Les autochtones, « Amérindiens » de diverses ethnies, étant considérés en serfs quand ce n’était pas en esclaves, exploités jusqu’à l’épuisement dans les mines ou les grands domaines.

    Radeau en or (80%), argent et cuivre, splendide création artistique remontant à 1200-1500 ans avant notre ère de l’ethnie Muisca ; une des principales cultures du pays avant son éradication par la colonisation espagnole…

    Tout se faisant, déjà au N.O.M. de l’Or, des Pierres précieuses et de la Sainte Oseille…

    J'aime

  5. Je fais des recherches sur l’affaire dite des « réunionnais de la Creuse » : https://journals.openedition.org/itineraires/254

    Le texte intégral en version PDF de 16 pages est inclus dans l’article.

    Je voudrais entrer en contact avec les responsables des associations.

    Si vous avez des tuyaux, merci de me les transmettre en répondant sous ce commentaire, sinon par mail jbl1960@yandex.com ou JoBustaLally@proton.mail.com

    Merci ; Jo

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s