De la censure des médias alternatifs…

…Au muselage progressif de la pensée critique, amérindienne, et autre…

Je partage en tous points l’analyse qu’a publié Résistance 71 hier ; Censure de l’internet et opération psychologique de masse… Et non par suivisme béat, mais parce que notre réflexion intérieure, nous aura conduit à nous retrouver côte à côte et à marcher d’un même pas, sans se connaitre, sinon par nos échanges, nombreux, profonds, denses pour nous permettre, chacun dans son style et dans son domaine de « compétence » s’enrichissant des uns des autres, de vous proposer de très nombreuses versions PDF d’auteurs passés, présents et en devenir [NdJBL : Et pour moi se fut incontestablement le cas avec ZÉNON] qui nous auront particulièrement touchés les uns et les autres et toujours sans se connaitre et alors que nous ne nous verrons sans doute jamais…

Nous avons fait le même constat que ;

Depuis début août 2018 le monde des médias de masse et alternatif est en émoi. Rappelons les faits.

De manière manifestement concerté, des géants d’internet et des réseaux sociaux: Google, Facebook, Apple et autres décident de supprimer les comptes du géant médiatique alternatif : InfoWars d’Alex Jones, site devenu outrageusement pro-Trump depuis 2016. Depuis lors, nous assistons bien évidemment à une levée de bouclier en faveur du muselage du pouvoir des géants de l’internet et dans quelques cas ubuesques, nous voyons des médias alternatifs demander une “intervention gouvernementale” pour réguler les salauds de Silicon Valley qui font ce qu’ils veulent en toute impunité.

Déjà là cela devrait nous interpeler un peu plus, titiller notre instinct de survie.

Donc une figure des médias alternatifs est censurée et la solution demandée serait d’autoriser le gouvernement, tout gouvernement de fait, à “réguler” la toile pour “sauvegarder la liberté d’expression”… vraiment ?… Personne n’a trouvé mieux ?…

Nous avons publié des informations sur InfoWars et Wikileaks récemment et sous cette perspective, nous voudrions soumettre une hypothèse, qui à notre sens, mérite d’être considérée.

Indépendamment de ce que fut InfoWars à ses débuts (de la fin des années 90 jusqu’à environ 2010-11), il est indéniable que sa croissance a nécessité des fonds et que d’une manière ou d’une autre, Jones s’est retrouvé, volontairement ou non, c’est une autre histoire, inféodé à des investisseurs qui l’ont piraté de l’intérieur. Le virage adulateur trumpiste de 2016 ayant été la cerise sur le gâteau. Lorsqu’on sait qui soutient Donnie “mains d’enfant” Trump, il n’est pas idiot d’envisager que les mêmes personnes puissent être derrière les derniers investissements des studios InfoWars. Suivez notre raisonnement.

InfoWars est compromis financièrement, Jones, par conviction ou par chantage, est amené à jouer le jeu de la clique oligarchique. Il est décidé que les géants de l’internet vont le censurer. Il fait le foin habituel dont il a le secret, rameute la sphère alternative, le tout devant amener pas à pas à une demande au “chevalier blanc Trump” d’intervenir et de mettre en œuvre des moyens de contrôle des voyous milliardaires de l’internet qui y font la pluie et le beau temps et censurent ce qui ne les arrange pas. Bien entendu tout le monde est de connivence, la “solution” est déjà au chaud toute prête et prendra la forme de textes législatifs de réglementation de la toile.

Ainsi, l’oligarchie crée une situation de crise, attaquant quelqu’un qu’on “ne peut pas suspecter de ne pas être ce qu’il prétend être” et pousse ceux-là mêmes qui réclament des libertés, à demander une intervention régulatrice des entités gouvernementales, historiquement favorisant la constitution des monopoles. Le peuple qui demande à être enchaîné selon la formule toute préparée et éprouvée de “problème-réaction-solution”, en omettant de dire bien entendu que toutes les étapes de la formule sont pilotées de l’intérieur.

Ainsi, ironie du sort, le géant de la dissidence contrôlée deviendrait le support d’une intervention régulatrice visant à mettre un terme à la neutralité et la liberté d’internet, intervention qui ne manquera pas de donner encore plus de pouvoir aux grands monopoles de la toile et d’éradiquer leur concurrence décentralisée. C’est de fait ce que veulent les Google, Facebook, Apple, Twitter et autres plateformes centralisées d’internet, plus de centralisation régulée pour verrouiller leur monopole et annihiler la concurrence dévastatrice des médias et logiciels libres et décentralisés qui eux SONT L’AVENIR DE LA TOILE… dans leur nébuleuse P2P incontrôlable et constante innovation technologique.

N’oublions pas que des lois liberticides de contrôle du net, partout dans le monde occidental, sont prêtes à être votées par les sbires autocrates élus du système de contrôle, il ne leur manque que le prétexte. Les hackers en furent un, ça n’a pas marché, seconde tentative : l’attaque et la censure organisée d’un grand média alternatif pour rallier la “dissidence” derrière un effort de régulation qui serait ACCEPTÉ de tous !

L’objectif de cette clique de contrôleurs oligarques est un contrôle de la toile à la chinoise. Ironie du sort c’est le même Alex Jones, auteur du remarquable documentaire “EndGames, Blueprint for Global Enslavement” [VIDÉO COMPLÈTE EN VOSTFR ►ICI Qui démarre par ce message « Gardez un esprit critique – Vérifiez par vous-mêmes« ] en 2007 où il expliquait avec brillance, que le modèle de contrôle chinois était celui envisagé pour la grille de contrôle planétaire du Nouvel Ordre Mondial, qui est en train de servir (à l’insu de son plein gré ?…) de leurre pour ce qui pourrait bien être une escroquerie et arnaque organisées afin de nous emmener toutes et tous, de notre plein gré, là où les ingénieurs sociaux ont toujours voulu nous emmener : en cage puis à l’abattoir. La différence ? Cela ne nous sera pas imposé, mais nous, la masse décérébrée, à grand renfort de gadgets électroniques, le demanderons. L’oligarchie n’aura alors plus qu’à satisfaire notre “désir” d’être enchaînés, car c’est bien connu, il n’y a pas meilleur esclave que celui qui veut l’être. [NdJBL : C’est l’idée que je développe dans ce billet : NON ! Il ne faut pas adopter un Assistant Personnel ! mais également dans celui-ci = NON AU PARCOURSUP ! que j’ai rédigé le 25/08/18] ► Pour lire l’intégralité de leur analyse ► https://resistance71.wordpress.com/2018/08/31/censure-de-linternet-et-operation-psychologique-de-masse/

►◄

Le problème majeur, concernant Jones, mais pas que, et d’une grande partie de la dissidence contrôlée, c’est qu’ils œuvrent pour le maintien, ad vitam æternam, du présupposé raciste, eugéniste sur lequel s’est construit l’Empire -que je nomme anglo-américano-christo-sioniste- à savoir ; qu’aucune personne indigène traditionnelle ou nation ne devaient être autorisées à survivre en dehors de la chrétienté et de sa nation « blanche » qui légitima le génocide de ± 100 millions d’amérindiens et de tout indigène/aborigène puisqu’il fut admis qu’il fallait « TUER L’INDIEN POUR SAUVER L’HOMME » blanc et de surcroit chrétien…

C’est cela que tout l’empire messianique, et le nouveau peuple élu du nouveau monde célèbrent chaque 1er et 4 juillet, chaque Columbus Day ou Jour de la Race, chaque Thanksgiving, chaque 11 novembre et chaque 26 janvier en Australie…

Quand assez est-il assez ???

Car dans le même temps, on a pu constater, les uns et les autres, pour les traduire et/ou les relayer chacun dans son style, du muselage progressif de la pensée critique amérindienne et autre

Le muselage progressif de la pensée critique amérindienne… entr’autre

Résistance 71 | 1er septembre 2018

Nous pensons devoir exprimer notre point de vue sur ce qu’il se passe dans les médias au sujet de la voix dissidente et organique des penseurs/acteurs des peuples amérindiens, du moins de celle s’élevant en Amérique du Nord. […]

Comme vous l’avez compris, il semble qu’une campagne assez effective de mise au silence des voix radicales amérindiennes soit en cours, ce qui explique aussi pourquoi nous n’avons pas beaucoup traduit ni publié dans ce registre depuis quelques temps.

Ceci n’est en rien dû à une baisse d’intérêt, mais au résultat d’une campagne de muselage débutée il y a quelques années déjà et qui croît en intensité au fil du temps, car l’oligarchie est terrifiée à la simple idée que les peuples autochtones opprimés s’allient aux peuples colons eux-même opprimés pour éradiquer le fléau du colonialisme dont la structure tentaculaire s’est mise en place depuis la fin du XVe siècle, ce qu’ont démontré Alfred, d’Errico et Newcomb au fil de leurs recherches. En ce sens, nous l’avions déjà dit en mai 2013 et ne le répèterons jamais assez: “Nous sommes tous des colonisés !” Tout n’est qu’une question de degré et de perspective. Pompez l’écran de fumée et comprenez la cruelle réalité de l’oppression structurée et institutionnalisée qui nous affecte toutes et tous, nous la merdasse des 99,9% des peuples de cette planète que l’oligarchie veut en grande partie éliminer pour mieux contrôler le reste réduit en esclavage perpétuel.

Il est bien évident que les activistes des nations autochtones et leurs alliés continuent  fort heureusement la lutte quotidienne de terrain sur tous les fronts des projets d’oléoducs et de gazoducs coloniaux devant traverser leurs territoires, ainsi que pour tout ce qui est lié à la terre et la souveraineté. Cet aspect est bien couvert fort heureusement dans les médias alternatifs spécialisés dans le domaine, parfois trop… ignorant ou minimisant les fondamentaux anthropologico-historiques de la situation actuelle, qui est une situation induite, forcée et dont il est important de comprendre les origines et les rouages pour pouvoir y mettre fin. Ce n’est pas avec les « conseils de bandes ou de tribus » issus des lois coloniales, faisant élire des « chefs », contre-maîtres du pouvoir pour mieux exploiter sous couvert de « démocratie », que les choses changeront pour le mieux.

Ce que nous déplorons et voulons mettre au grand jour ici, est la campagne incessante, qui prouve avoir un certain succès du moins temporaire, de réduire au silence les voix de la pensée radicale amérindienne analysant en profondeur les tenants et aboutissants de toute cette affaire coloniale, qui n’est en aucun cas du domaine du passé et qui est toujours bien présente et opprimante aujourd’hui en 2018.

Par extension, la campagne  pour réduire au silence TOUTE voix dissidente profondément radicale, bat son plein et la récente croissance de la censure sur la toile, censure qui ira en s’accentuant jusqu’au point de rupture, ne peut nous contredire.

Nous sommes de plain-pied dans une période charnière qu’il nous (les peuples) faudra bien aborder si nous voulons sortir de l’impasse politico-sociale dans laquelle nous avons été menés depuis quelques milliers d’années contre notre gré, puis par défaut. Rien n’est inéluctable, nous ne faisons que subir des phénomènes induits, forcés, anti-naturels, dont nous devons nous débarrasser pour pouvoir mettre en place la société de remplacement émancipée, la société des sociétés dont nous trouvons des éléments fragmentaires au sein des sociétés ancestrales des peuples natifs de tous les continents, dont nous ne pouvons plus ignorer les enseignements, tout en y ajoutant l’élément clef faisant défaut : la compréhension et la mise en pratique de la complémentarité en remplacement des antagonismes, condition sine qua non pour fouler enfin le chemin de l’harmonie sociale organique telle que la Nature l’a fait pour nous. Pour lire l’intégralité de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2018/09/01/le-muselage-progressif-de-la-pensee-critique-amerindienne-et-autre/

▼▼▼

Nous essayons d’appliquer nos propres axiomes puisque nous avons le même sentiment que l’avenir de l’humanité passe par les peuples occidentaux émancipés de l’idéologie et de l’action coloniales, se tenant debout et aux côtés des peuples autochtones de tous les continents pour instaurer l’harmonie de la société des sociétés sur terre  ; La majorité n’étant pas à convaincre, la solution à 10 voire 15% de la population mondiale existe aussi organisons la résistance dans le réel et surtout pas sur les rézosociaux…

Soyons créatifs et agissons comme des petits détonateurs supplémentaires.

JBL1960

 

 

 

 

Publicités

40 réflexions sur « De la censure des médias alternatifs… »

  1. Rien de nouveau sous le Soleil…

    Les créations des religions et leurs modifications selon les époques…

    Avant cela, l’Eglise et ses mises à l’Index (documents et livres interdits).

    Les vrais / faux attentats, dont le calendrier et/ou les lieux sont ajustés en fonction des besoins des marionnetistes.

    Sans oublier les Anonymous… types des états profonds pour mieux nous enc….

    J'aime

  2. Statistiques tremblements de terre – 6.5 et +

    – Août 2017 : 2
    – Août 2018 : 10

    Nous allons entrer dans le dur pour environ 2 mois.

    J'aime

  3. Je rajoute, pour ma part, à la longue liste du muselage progressif que nous avons pu constater avec R71, le Dr. Ashraf Ezzat qui n’a plus rien publié depuis 12/2017 ;

    Le Dr. Ashraf Ezzat, qui ne dit jamais, dans aucune de ses publications, livre, vidéos ou travaux de recherche que l’histoire de la bible est une invention. Mais prouve juste que la location GÉOGRAPHIQUE de cette histoire n’est pas la bonne. Et qu’il ne faut pas chercher en Égypte ou en Palestine des traces de l’ Exode ou du Palais de Salomon mais dans le Sud de l’Arabie Saoudite et au Yémen, on comprend bien, ainsi, que la guerre au Yémen, guerre qui implique l’Arabie Saoudite aux côtés d’Israël et vice versa, n’est nullement menée par hasard. Puisqu’Ezzat traite de plus la question des « Racines juives de la culture takfirie » et je rajoute pour appuyer son propos, le dossier sur l’Opération « Tapis Volant » qui a consisté à rapatrier, de 1949 à 2016, tous les juifs du Sud Yémen, en Israël… ICI & . Ce qui démontre bien que le Yémen est un point stratégique (contrôle de ce qui entre et sort du Golfe persique) et est aussi le berceau historique réel de la tribu sioniste, cela Ezzat le démontre de manière argumentée à la page 10 et suivantes du PDF N° 3 de 64 pages, dans sa dernière version complète ► Traduction de la bible & Escroquerie historique.

    Bien entendu tous les gens que j’ai cités plus haut sont diabolisés afin de discréditer la portée de leur propos, et nous qui les relayons par ricochet, aussi…

    Donc, créons une chaine de diffusion de ces pépites de vérité qui surgissent tant bien que mal du fatras idéologique qu’est devenu la société du spectacle entretenue par les peuples eux-mêmes en acceptant par démission de leur pensée critique, les fadaises proposées par une oligarchie désormais aux abois, et qui nous le voyons bien, perd totalement les pédales. Par nos échanges et nos relayages car c’est en se donnant à lire et par nos lectures combinées que nous affutons notre propre réflexion, dans l’espoir et notre capacité, nous la minorité, ceux d’en bas à gauche, de faire de 2018 ► L’Année Zéro d’une prise de conscience politique collective et de créer cette SOCIÉTÉ des SOCIÉTÉS, HORS ÉTAT et ses institutions, CONTRE LE TRAVAIL & SES LOIS ; et dans UN MONDE SANS ARGENT !

    Parce qu’on s’en fout d’être diabolisé, avec ;

    Soyons des petits détonateurs supplémentaires, disséminés de par le monde, pour faire éclater la vérité à la tronche de la malfaisance régnante, que nous savons être Le Vatican, La City de Londres et Washington D.C.

    Devenons tous des chercheurs de vérité et comme exprimé dans ce proverbe persan ;

    Le chercheur de vérité qui voyage suffisamment devient le chemin

    Car et malheureusement « Le déni est la plus prévisible des réponses humaines. »

    Jo Busta Lally

    J'aime

  4. Grande guilognade avec le prélèvement à la source…

    Lors des derniers grands changements impliquant la modification des logiciels de l’Etat… ça coince !

    -2008 – nouvelle norme pour les immatriculations des véhicules…plusieurs mois avant de corriger correctement,

    – 2018 – rebelotte avec les cartes grises suite à un autre changement…

    – délivrance des documents d’identité…ANTS…a la fièvre au démarrage, et par à coup ensuite…

    – Solde des militaires (la paie en fait)…Louvois, non de baptème du logiciel…louvois entre les bugs plus ou moins identifiables (mieux qu’un F35 furtif ! )

    – prélèvement de l’impôt sur le revenu à la source : prêt / pas prêt…ressemble de plus en plus en cap / pas cap de mettre ce missile sur la rampe de lancement…

    Car comme Louvois (paie des militaires) n’est toujours pas au point, je vous laisse imaginer ce que le prélèvement à la source pourrait faire comme dégâts rien que sur cette catégorie de contribuables…

    Macron n’aurait même pas le temps d’avoir un rire sardonique, qu’il serait explosé !

    Et, avec cette affaire nos zentils zournalistes sont dans la mouise, certains essaient bien sûr de sortir des articles sur la rentrée scolaire…mais c’est pas terrible, d’une part un peu tôt dans le timing, d’autre part, c’est un autre sujet….sensible…

    J'aime

  5. Pour la vérité historique, on attend toujours notamment :

    – 1945 – et ses camps ;
    – 1830 – le fait qui a déclanché la colonisation.

    Et, bien d’autres…mais ça dérangerait certaines familles bien « propres » sur elles …

    J'aime

    1. Il y a tout de même à lire, Zinn, Sutton, et vous pouvez trouver de nombreux PDF dans ma page dédiée de ces auteurs notamment ► https://jbl1960blog.wordpress.com/les-pdf-de-jbl1960/

      Mais également Demoule, Annie Lacroix-Riz…

      Vous avez 3 PDF du Pr. Sutton sur l’implication de WS dans la révolution russe, dans la montée en puissance d’Hitler et son discours prononcé à Miami Beach en 1972…

      Le PDF de Zinn est très complet.

      Et pour déclencher des petits déclics qui donneront envie de vérifier par nous-mêmes…
      Jo

      J'aime

      1. Certes…mais il y a aussi du piquant…et c’est pas près de sortir !

        1830 – les mêmes familles qui ont depuis pris soin de modifier leurs noms agissent toujours …pour notre bien !

        J'aime

      2. Absolument, c’est d’ailleurs pourquoi ceux qui dénoncent et décrivent une autre histoire américaine, de France… subissent d’énormes pressions et nous qui les relayons, par ricochet, subissons les effets de cette censure, en étant, peu voire pas du tout relayé.

        Lorsque je réalise certains PDF en français, comme le Contre-rapport de la CV&R et bien sûr la mise au format PDF de toutes les publications d’Ezzat (à la différence de R71 d’ailleurs, car comme je le précise, nous avons notre propre libre arbitre) et bien soit on perd du lectorat car cela ne leur plait tout simplement pas, ou encore, personne ne veut prendre le risque de relayer.
        Et donc, notamment pour un tout petit blog comme le mien, je peux parler de censure par l’alterweb lui-même, soit la dissidence contrôlée.

        Jo

        J'aime

  6. Les articles à risque pour le robot transhumaniste disparaissent à la vitesse de la lumière à l’aide d’autres Lumières…

    https://www.lalsace.fr/actualite/2018/09/02/rougeole-de-nouvelles-flambees-regionales-a-craindre

    Et, j’avais aussi vu un article sur le retour des maladies du Moyen-Age…

    Mais, quelque soit ma recherche, journal mainstream par journal mainstream habituellement consulté, ou directement via autre biais mainstream…plus rien… propre de chez propre…

    Quand il s’agit de nettoyer ce qui concerne les marionnettistes et leurs sbires marionnettes, la demande d’effacement est faite extrêmement rapidement sans difficulté, mais lorsqu’un lépreux ou autre rien, demande à ce que ses informations privées soient retirées d’un support quelconque… ah, c’est pas possible, parce que vous comprenez avec le nombre de serveurs qui ont déjà repris l’info…on peut pas.

    SAUF, que les techniques mises en oeuvre ne sont ABSOLUMENT PAS les mêmes :

    – s’il s’agit de protéger ceux qui nous mènent à la destruction certaine de notre planète…un système de filtre(s) est mis en place pour que l’utilisateur n’ait plus accès à l’information gènante,

    – s’il s’agit d’effacer les données d’un rien, …ils vont tout simplement demander l’effacement des données à chaque propriétaire de serveur… ce qui peut durer un certain temps, voire un temps certain, d’autant que les lois ne sont pas les mêmes partout !

    Et, que l’effacement d’une donnée en terme technique, est le remplacement d’un caractère par un autre et donc n’est jamais effacée au sens commun du mot, sauf à détruire définitivement le support.

    J'aime

    1. Tout à fait, c’est d’ailleurs pourquoi la mise en format PDF de textes essentiels, incluant des liens vidéos et autres, nous est très vite apparus comme un moyen, un outil même pour affuter notre réflexion avant actions collectives hors institutions.

      Je suis en cours de réalisation d’un PDF en ce moment justement et c’est vraiment un moyen de diffusion, de partage optimum !

      Et c’est téléchargeable sur une clé et totalement gratos et à s’imprimer qd on veut et ainsi à se refiler pour pouvoir le lire tranquillou, et échanger sur les idées à mettre en œuvre dans le réel, bien sûr !
      Jo

      J'aime

  7. Udo Ulfkotte avait eu les ouilles de venir face caméra et dénoncer les manipulations… Et on l’a retrouvé mort chez lui, comme Garry Web !
    Alors il le dit bien, qu’il n’a pas peur, qu’il n’a pas d’enfants, qu’il n’a plus de famille, et qu’il a déjà eu des problèmes cardiaques, donc…

    J'aime

    1. J’avais une grosse estime pour ce monsieur, nous étions nés la même année, qui plus est = 1960…

      https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/07/30/en-souvenir-dudo/

      Vous pouvez lire tous mes billets sur Udo Ulfkotte ► https://jbl1960blog.wordpress.com/?s=Udo+Ulfkott

      J’ai proposé que quelqu’un veuille bien traduire en français même partiellement son dernier livre « Journalistes vendus » car il n’a pas été traduit en français (tu m’étonnes, les riens ne doivent rien savoir…) pour en faire un PDF mais aucun amateur ne veut s’y coller…

      J'aime

      1. Ah… je l’avais posté, et ne le voyant pas, je l’ai reposté !

        Un pour chaque oeil alors…

        J'aime

  8. Tiens, un truc dont un LME a mis un lien ce jour : Alternatiba.eu

    Lorsqu’on consulte leur site, c’est plutôt bien, MAIS lorsqu’on consulte whois.com … c’est beaucoup moins bien … aucune info et nous sommes renvoyés sur eurid.eu pour obtenir ces données…

    Or eurid.eu lorsqu’on fait une recherche, nous renvoie le message suivant :

    https://eurid.eu/en/search/?q=alternatiba.eu

    No results found for « alternatiba.eu »

    Et, là cela sent très très mauvais… besoin de se cacher ces soit disant merveilleux alternatifs ? Open Society derrière ???

    Dans tous les cas, Soros or anyone other…c’est un ENTUBAGE 10XL.

    J'aime

      1. Exact… parfois, ils demandent du blé..

        Trêve de plaisanterie, un éveilleur qui demande de l’argent et qui en plus à besoin de se cacher…quelque soit la forme apparente, association Loi 1901, ONG…c’est le DEEP STATE et rien d’autre.

        En plus, construire un troupeau bêlant, c’est le pied pour la secte sataniste.

        J'aime

    1. Oui, nous aussi avons un fort recul des revenus de la publicité, 3 à 4 fois moins de rapports depuis quelques mois, rapports qui sont pourtant déjà très faibles, voire dérisoires par rapport au coût du site.

      Ensuite, la faiblesse des dons malgré la totale gratuité encore en vigueur pour l’instant.
      =*=
      Y doutent de rien ???

      Bon, précisément, le billet de présentation de ce tout dernier PDF est parfaitement raccord.
      Je le termine, et viendrais te le coller ici, pour démonstration !
      A+ Jo

      J'aime

  9. https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/09/02/la-peste-religieuse-johann-most-1892-en-version-pdf-gratuite/

    C’est ce à quoi, bien modestement, je m’emploie notamment en réalisant ce PDF que vous pourrez lire, télécharger et/ou imprimer et cela gratuitement car j’estime que tout ce qui participe du développement de l’humanité DOIT être accessible à tous et gratuitement et par ailleurs c’est en faisant des recherches sur l’origine de cette phrase « Où le social l’emporte, les préoccupations religieuses s’effacent » que j’ai atterrie là ▼

    Résistance politique : L’État n’est plus rien… Soyons tout (Raoul Vaneigem)

    Raoul Vaneigem La gratuité est l’arme absolue

    Interview du situationniste historique par un de ses vieux potes.

    (2011)

    En 10 points et je vous rappelle le dernier tant il est parfaitement d’actualité ;

    10. V. : L’argent n’est pas seulement en train de dévaluer (le pouvoir d’achat le prouve), il s’investit si sauvagement dans la bulle de la spéculation boursière qu’elle est vouée à imploser. La tornade du profit à court terme détruit tout sur son passage, elle stérilise la terre et dessèche la vie pour en tirer de vains bénéfices. La vie, humainement conçue, est incompatible avec l’économie qui exploite l’homme et la terre à des fins lucratives. À la différence de la survie, la vie donne et se donne. La gratuité est l’arme absolue contre la dictature du profit. En Grèce, le mouvement « Ne payez plus ! » se développe. Au départ, les automobilistes ont refusé les péages, ils ont eu le soutien d’un collectif d’avocats qui poursuit l’État, accusé d’avoir vendu les autoroutes à des firmes privées. Il est question maintenant de refuser le paiement des transports publics, d’exiger la gratuité des soins de santé et de l’enseignement, de ne plus verser les taxes et les impôts qui servent à renflouer les malversations bancaires et à enrichir les actionnaires. Le combat pour la jouissance de soi et du monde ne passe pas par l’argent mais, au contraire, l’exclut absolument.

    Pour lire l’intégralité de l’article ► https://resistance71.wordpress.com/2015/09/29/resistance-politique-letat-nest-plus-rien-soyons-tout-raoul-vaneigem/

    J'aime

  10. à Roseau:
    Merci pour ce lien .

    Marc Dugois y développe des points de vue qui m’interpellent, ainsi que certains suiveurs.
    Mais ils ont une partie d’eux-mêmes déjà figée par un cube de béton, celui de la démocratie.
    Le souci, avec les cravatés, c’est qu’ils ont tellement ingurgité de conneries pendant leurs 25/30 premières années qu’ils ne pourront jamais s’en défaire. Parmi leurs raisonnements bien-fondés – et efficaces – s’échappent quelques sournoises éructations qui anéantissent tout le capital-confiance engrangé par le lecteur (Grumeau en l’occurrence) au fil de la lecture.

    Quelque part, qui va trop longtemps à l’école travaillera toujours pour son maître…

    Ce que j’aime ici, chez Jo, c’est l’image de multiples autocraties évoluant dans le respect, un peu comme une globale pasdecratie.

    à Jo:
    C’est la piste que j’ai choisie depuis longtemps et qui maintenant m’offre des décors plus attrayants. Ces quelques mois passés loin des médias m’ont bien aidés.

    -> Lecture en cours :
    La Haine de la Démocratie – Jacques Rancière
    Chez La Fabrique. 2005.

    -> Extrait :

    « Hier encore, le discours officiel opposait les vertus de la démocratie à l’horreur totalitaire, tandis que les révolutionnaires récusaient ses apparences au nom d’une démocratie à venir. Ces temps sont révolus. Alors même que certains gouvernements s’emploient à exporter la démocratie par la force des armes, notre intelligentsia n’en finit pas de déceler, dans tous les aspects de la vie publique et privée, les symptômes funestes de l' »individualisme démocratique » et les ravages de l' »égalitarisme » détruisant les valeurs collectives, forgeant un nouveau totalitarisme et conduisant l’humanité au suicide.
    Pour comprendre cette mutation idéologique, il ne suffit pas de l’inscrire dans le présent du gouvernement mondial de la richesse. Il faut remonter au scandale premier que représente le « gouvernement du peuple » et saisir les liens complexes entre démocratie, politique, république et représentation. A ce prix, il est possible de retrouver, derrière les tièdes amours d’hier et les déchaînements haineux d’aujourd’hui, la puissance subversive toujours neuve et toujours menacée de l’idée démocratique. »

    J'aime

    1. Merci mon Grumeau pour tes interventions toujours justes, fines et qui font mouche !

      Je t’offre ce modeste PDF que je viens de publier et que j’ai réalisé avec bonheur, comme toujours, et j’espère que cela ce sent ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2018/09/la-peste-religieuse-par-johann-most-1892.pdf

      C’est le présent avec le cœur d’une fourmi, dotée de raison, j’espère, mais qui sait qu’elle le demeurera et ça lui va très bien…

      La fourmi Jo !

      J'aime

    2. Tout à fait d’accord avec Grumeau.

      D’autant que Marc Dugois, en plus d’être un encravaté est né en 1944, donc a été encore plus formaté que les personnes nées 20/25 après, puisque à son jeune âge, la « démocratie » bien que pourrie de l’intérieur, permettait d’avoir une vie avec les « avancées sociales ».

      J’ai mis des mots entre guillemets, car l’on sait bien que la démocratie d’après guerre était un leurre, et que les avancées sociales sont des avancées par rapport au considérable recul de 1789.

      Cependant, il donne une autre vision de la situation qui peut permettre à certains endormis de commencer à comprendre dans quel bouzin nous sommes maintenus afin de conserver le système pour les élites.

      Cravate : que l’on considère son origine à la cravate des soldats croates ou que l’on remonte loin dans l’histoire, elle est toujours un élément de l’habit du soldat… homme qui est par fonction un SOUMIS.

      Aimé par 1 personne

  11. Le gouvernement français veut contrôler les médias alternatifs

    Le ministère des Armées de France publie un rapport qui recommande de « sanctionner davantage les dérives médiatiques ».

    Le gouvernement Macron n’a toujours pas réussi à rendre effectif son projet de loi contre la manipulation de l’information puisque le Sénat a bloqué, in extremis, ce nouveau dispositif législatif destiné à policer l’information.

    Interdire la pensée non conforme

    Pour fin de rappel, cette proposition de loi a déjà été adoptée dans la nuit du 3 au 4 juillet 2018 par l’Assemblée nationale après avoir suscité un débat passionné au coeur de l’hémicycle. Toutefois, le Sénat a fini par rejeter ce projet de loi qui indispose fortement l’opinion publique.

    Ce projet de loi, une fois adopté, fera en sorte que le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) – l’équivalent de notre CRTC – jouisse de nouveaux pouvoirs lui permettant de lutter contre la diffusion des « fausses nouvelles ». Par ailleurs, ce texte de loi introduit un « devoir de coopération » qui oblige les plates-formes Internet à signaler toute forme de contenu qui contreviendrait aux nouvelles politiques de l’information en vigueur.

    Préparer les esprits

    Afin de mieux vendre ce projet, le gouvernement Macron vient de commander un volumineux rapport, rendu public le 4 septembre, qui a pour but de contrer les objections qui pourraient survenir en cours de route.

    Les auteurs du rapport, intitulé « LES MANIPULATIONS DE L’INFORMATION – Un défi pour nos démocraties », affirment que leur enquête « est le produit d’une prise de conscience […] du danger que les manipulations de l’information font peser sur nos démocraties ». Ils s’appuient sur une série d’ingérences alléguées qui auraient perturbé, entre autres, les dernières élections présidentielles françaises « pour envisager l’opportunité d’une cellule interministérielle de lutte contre les manipulations de l’information ».

    Une notion de vérité qui est suspecte

    Le rapport stipule que cette hypothétique manipulation de l’information serait influencée par la combinaison de deux facteurs déterminants. Les « capacités inédites de diffusion rapide et de viralité offertes par internet […] couplées, d’autre part, à la crise de confiance que vivent nos démocraties » seraient donc en cause.

    De fil en aiguille, le rapport dévoile ses véritables intentions : non seulement la « parole publique » est remise en cause dans le sillage de la « crise de confiance envers nos démocraties », mais c’est la « notion même de vérité » qui finirait par être relativisée en fin de compte.

    http://le-peuple.ca/politique/article-3232-1536292566

    J'aime

  12. «Censure politique» ? : Facebook supprime plus de 800 pages de médias alternatifs très suivis

    Le réseau social a supprimé plus de 800 pages et comptes qui partageaient principalement des contenus politiques. Des médias alternatifs de droite comme de gauche sont touchés, dont certains disposaient de plusieurs millions d’abonnés.

    Les semaines se suivent et se ressemblent pour Facebook. Depuis plusieurs mois, le géant des réseaux sociaux accumule les polémiques liées à la gestion de sa plateforme.

    La soirée du 11 octobre n’a pas fait exception à la règle ; alors que les élections de mi-mandat américaines approchent à grands pas, le réseau social a procédé à une purge massive : 559 pages et 251 comptes ont été purement et simplement supprimés de la plateforme. Disposant de plusieurs millions d’abonnés, certains d’entre eux étaient même particulièrement populaires.

    Dans un communiqué, Facebook a justifié ce coup de balai en invoquant une violation de ses termes de service. L’entreprise a expliqué que les pages en question avaient un «comportement inauthentique» et qu’elles «travaillaient à tromper les utilisateurs sur qui elles sont et ce qu’elles font». Plus précisément, Facebook leur reproche d’utiliser de faux comptes afin d’augmenter artificiellement leur visibilité. Le réseau social fait par ailleurs une analyse surprenante dans son communiqué, soutenant que cette stratégie pour générer des clicks ne se limite plus au partage d’articles sur les derniers potins de célébrités, mais s’applique désormais aux contenus politiques.

    La droite, la gauche et… RT touchés

    De fait, parmi les pages touchées on retrouve entre autre Right Wing News (plus de 3,1 millions d’abonnés) ou encore Nation In Distress (également plus de 3 millions d’abonnés), habitués à partager des contenus politiques qui penchent côté conservateur.

    Mais contrairement aux purges précédentes, la gauche n’est cette fois pas en reste. AntiMedia et ses 2,1 millions d’abonnés, ou encore Free Thought Project et ses 3,1 millions d’abonnés se trouvent parmi les victimes. «C’est comme un coup mortel. Facebook était une source grâce à laquelle nous pouvions générer du trafic vers notre site. Les quelques employés que nous avions vont partir», a déploré amer auprès de RT Matt Savoy, qui travaille pour Free Thought Project. Son collègue Jason Bassler ne croit pas une seconde à la raison invoquée par le réseau social : «Si c’était juste du spam, si c’était de la merde non pertinente, ils ne seraient pas aussi menaçants. […] Ce n’est rien de moins que de la censure politique et une tentative d’éradication de certaines idéologies politiques.»

    Le compte Twitter d’AntiMedia a par ailleurs été suspendu juste après avoir fait part à ses abonnés de sa situation sur Facebook. Et Nicholas Bernabe, fondateur d’AntiMedia, de faire valoir : «Cela pourrait en fait être perçu comme une ingérence de Facebook dans les élections, car nous ne sommes qu’à quelques semaines [des élections de mi-mandat], et ils visent 800 pages de médias à orientation politique afin de les supprimer.»

    «Ce à quoi nous faisons face aujourd’hui, c’est faire taire toute personne qui va à l’encontre du statu quo. De droite ou de gauche, ça n’a aucune importance», a confié à RT le journaliste d’investigation Dan Dicks dont la page aux 350 000 abonnés a été supprimée. «Ce sont les médias mainstream qui essaient d’éliminer leurs concurrents afin que l’oligarchie puisse maintenir le statu quo», a-t-il poursuivi.

    La correspondante de RT America Rachel Blevins a subi le même traitement, voyant sa page forte de 70 000 abonnés supprimée, sans qu’il ne lui soit fourni d’explication précise ou d’exemple sur la manière dont elle aurait enfreint les termes de service. La journaliste explique qu’elle avait mis deux ans pour construire cette base d’abonnés en partageant ses propres articles, ou même certains de la presse mainstream qui, parfois, contenaient une information intéressante.
    Une censure qui ne dit pas son nom ?

    Difficile donc de voir dans cette purge la seule volonté de lutter contre le spam, comme le prétend Facebook dans son communiqué. Accusée par certains d’avoir joué un rôle majeur dans l’élection présidentielle américaine en ne modérant pas suffisamment les contenus – des prétendues «fake news» – qui auraient pu influencer les électeurs, l’entreprise se sait observée à l’approche des élections américaines de mi-mandat.

    Pour autant, comme l’ont rappelé les sénateurs américains à Mark Zuckerberg lors de son audition devant le Congrès en avril, Facebook risque en censurant ouvertement des contenus de s’exposer à des conséquences légales monumentales. Considérée comme un distributeur, l’entreprise est protégée par l’article 230 de la loi sur la décence des communications aux Etats-Unis, qui l’exempte de toute responsabilité juridique pour le contenu qu’elle distribue. Or si la plateforme venait à censurer des contenus, elle se comporterait en tant qu’éditeur et perdrait dès lors son statut privilégié.

    L’entreprise ne fait pourtant pas mystère de sa volonté de contrôler le contenu qui est diffusé sur la plateforme. Entre autres programmes, la firme de Palo Alto a annoncé en mai dernier un nouveau partenariat avec l’Atlantic Council – un think tank basé à Washington qui entretient des relations étroites avec l’OTAN – afin de l’aider à repérer les campagnes de «désinformation» qui hantent le réseau.

    L’objectif étant de lutter contre les fausses informations et uniquement les fausses informations, Facebook peut faire valoir que cela ne remet pas en question son statut de distributeur. Reste qu’une fausse information est difficilement définissable…

    SOURCE : https://francais.rt.com/international/54568-censure-politique-facebook-supprime-800-pages-medias-alternatifs-tres-suivis

    Via ► http://www.alterinfo.net/notes/Censure-politique-Facebook-supprime-plus-de-800-pages-de-medias-alternatifs-tres-suivis_b26471282.html

    J'aime

      1. FACEBOOK vous éteint comme il veut, la preuve = Organisez-vous HORS GAFAM !

        Voyez-vous lorsqu’on appelle à l’organisation d’une Société des sociétés HORS ÉTATS et ses INSTITUTIONS = cela suppose un lâcher-prise total avec la société marchande.

        Tant que vous voudrez tirer un revenu de votre travail dans ce système étatico-capitaliste = le bouzin continuera…

        L’État n’est plus rien = Soyons TOUT !

        Jo

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s